Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Je suis une grande admiratrice de Stacey Abrams. Je suis allée en Georgie pour faire campagne pour elle, et elle devrait assurément figurer sur la liste [de colistiers potentiels] de tout le monde, incluant la mienne. Mais je dois d’abord gagner avant d’avoir cette conversation.»

Kamala Harris, sénatrice démocrate de Californie et candidate à la présidence, réagissant à la déclaration de l’ancienne candidate démocrate pour le poste de gouverneur de Georgie selon laquelle elle serait «honorée» d’être considérée en tant que candidate à la vice-présidence en 2020.

P.S. : Stacey Abrams a annoncé hier qu’elle ne briguerait pas la présidence en 2020 et qu’elle se consacrerait plutôt à la création d’un mouvement national pour lutter contre la suppression du vote dans les communautés vulnérables.

(Photos AP)

43 réflexions sur “La citation du jour

  1. Pierre S. dit :

    ———————————

    Un duo démocrate noir et féminin ……

    La bande de tarés misogynes et racistes du GOP doivent frissonner.
    Trump, Pense, Miller, Cuccinelli, Barr et les autres commencent à peine
    à poser les bases de Gilead.

    1. Ziggy dit :

      #1:quand les minoritées actuelles seront majoritaires alors un ticket avec deux femmes de couleurs sera possible ,pour ma part je ne verrai pas ça

      #2 réparé les dégâts causé par la grosse lavette présidentiel, facile un décret annulant tout les décrets du minus précédent signé avec un sharpie en lettre de 8 pouces devant là tivie.

      #3 quand tout ça arriveras préparé la deuxième guerre de sécession et se débarasser de ceux qui ont moins de 15 dents

    2. Sueurs dit :

      Boy que ça ferait du bien, donnez une livre de bœuf haché à une femme pendant sept jours et va varier son menu tous les jours, alors à la présidence je miserais qu’elles feront mieux avec moins…

  2. Achalante dit :

    Mme Abrams semble effectivement une excellente candidate pour la vice-présidence. Bien que d’obtenir un peu plus d’expérience au niveau national ne lui nuirait pas non plus. Ceci dit, je la connais mal, à part sa tentative d’élection de 2018. Il est possible que sa candidature soit plus solide que je ne le pense.

  3. Henriette Latour dit :

    Deux femmes: une présidente et l’autre vice-présidente 😂😂😂
    Pas avant au moins 20 ans aux États-Unis.

    1. papitibi dit :

      Et quelques autres de plus avant que nos charmants voisins du Sud n’élisent un ticket de femmes NON-blanches! ☹

      1. Le Vigilant dit :

        En politique, « 6 mois c’est une éternité » disait Robert Bourassa.
        Les choses évoluent parfois plus vite qu’on ne peut l’imaginer…

      2. lanaudoise dit :

        Papa a raison.

  4. NStrider dit :

    Je reprends ici ce que j’ai écrit hier.
    J’aimerais bien avoir maintenant la vision de @ Richard Hétu de ce qui pourrait constituer le ticket démocrate.
Je me mouille, je verrais assez bien un Biden/Harris plutôt que Biden/ Warren même si celle-ci donnerait un peu de structure au programme (I have a plan) mais on est trop dans la gérontocratie.
Et ça pourrait ouvrir la porte à un Harris/ Buttitieg pour les élections suivantes
D’autres “tickets” à proposer ???

  5. Pierre S. dit :

    —————————-

    Arrêtez un peu avec les qualifications les exigences et l’expérience …
    Présentement le président des USA est un boy scout qui ne connait rien à la politique
    qui a cumulé les faillites et qui est à l’abris de bon nombres d’accusations de nature
    criminelles.

    Je doute même que les républicains, les démocrates ou la société en générale ( candidat indépendant)
    puisse présenter un candidat aussi médiocre que le président actuel.

    Ceci dit, pour en revenir à Mme Harris, aucun inquiétude pour sa capacité de devenir une excellente
    candidate à la présidence et pour moi elle a la stature nécessaire pour devenir une bonne présidente.
    Le seul malheur est que celui qui succèdera à Trump n’aura pas assez de ses deux mandat pour ramasser
    toute la saloperie laissé par le Donald et sa bande de mouettes.

    1. papitibi dit :

      Présentement le président des USA est un boy scout qui ne connait rien à la politique
      qui a cumulé les faillites et qui…

      Oui, mais…
      ▪ un boy scout BLANC, ascendant orange croche!
      ▪ un boy scout issu du monde de la tee vee
      ▪ un boy scout grossier, mal dégrossi, de type ‘beau-frère’ qui sait toutte sur toutte
      ▪ un boy scout qui donne un bon show avec ses grimaces et ses mimiques. Gratisse!
      ▪ un bon vendeur, capable de faire croire à un Inuit du Groenland qu’il va pouvoir faire pousser des palmiers sur son île. Demain matin. Au plus tard la semaine prochaine. Believe Me.

      1. Haïku dit :

        papitibi
        Excellent. 👌

    2. jaylowblow dit :

      « Arrêtez un peu avec les qualifications les exigences et l’expérience …
      Présentement le président des USA est un boy scout qui ne connait rien à la politique
      qui a cumulé les faillites et qui est à l’abris de bon nombres d’accusations de nature
      criminelles.  » Pierre S. »

      À l’époque où on parlait d’une possible candidature d’Oprah Winfrey quelqu’un avait écrit avec justesse ici que la présidence de Trump ne devrait jamais devenir le nouveau standard qu’il suffit de dépasser pour être considérer comme acceptable. Le « il/elle ne pourra pas faire pire que Trump » ne doit pas être considéré comme un atout suffisant pour être un bon président. Au contraire, avec les dégats que Trump aura fait d’ici janvier 2021 il ne faut pas seulement un candidat qui pourra le battre mais également une personne qui aura des capacités hors du commun afin de réparer les pots cassés. Donc oui, les qualifications, les exigences et l’expériences sont tout-à-fait pertinentes.

      1. Achalante dit :

        C’est aussi mon opinion. Si n’importe qui peut être président (pour autant qu’il appelle aux pires instincts d’un nombre suffisant), ce n’est pas n’importe qui qui peut être un(e) *bon(ne)* président(e). Et le prochain devra être sacrément bon pour remettre les choses en ordre.

    3. Lecteur-curieux dit :

      Donald Trump est l’extrême opposé du boy scout même si ses fils y ont été.

      Il trouve cela bon peut-être pour les jeunes mais sinon un boy scout pour lui est un niais qui voit le monde gentil alors que lui est un cynique croyant à la loi de la jungle et la loi du plus fort.

      Ses faillites corporatives? Non pas des représentations du droit à l’erreur mais des outils pour arriver à ses fins.

      Les politiciens sont des boy scouts à côté de Trump mais pas tous. Les plus brillants requins se contentent de tirer les ficelles plutôt que d’aller dans cette mare là.

  6. Apocalypse dit :

    ‘… Mais je dois d’abord gagner avant d’avoir cette conversation.»’

    Effectivement, peut-on commencer par le début, soit gagner l’investiture chez les démocrates et ensuite, la Maison-Blanche, il me semble c’est déjà toute une montagne à grimper.

    De plus, bien que cette combinaison de Mesdames Harris et Abrams soient (très) intéressantes, n’oublions pas qu’on parle d’une élection aux Etats-Unis, ça fait que, peut-être une bonne idée d’avoir un ‘back-up plan’.

  7. Le Vigilant dit :

    « …réagissant à la déclaration de l’ancienne candidate démocrate pour le poste de gouverneur de Georgie selon laquelle elle serait «honorée» d’être considérée en tant que candidate à la vice-présidence en 2020. »
    C’est ce qui s’appelle S’INVITER!
    Là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir!
    Bonne chance quand même.
    «…la création d’un mouvement national pour lutter contre la suppression du vote dans les communautés vulnérables.»
    Ce qui va lui assurer beaucoup de visibilité mais reste à évaluer l’importance du problème concernant la suppression du vote (2% 5% 7% ?) des électeurs ayant un droit de voter valide. En tout cas, ce mouvement devrait contribuer à clarifier une situation plutôt confuse selon l’État d’appartenance.

    1. gl000001 dit :

      « C’est ce qui s’appelle S’INVITER! »
      Qu’en savez-vous ? Elle répondait peut-être tous simplement à une question d’un journaliste. Vous manquez d’imagination et votre peur vous fait voir le pire !!

  8. xnicden dit :

    « P.S. : Stacey Abrams a annoncé hier qu’elle ne briguerait pas la présidence en 2020 et qu’elle se consacrerait plutôt à la création d’un mouvement national pour lutter contre la suppression du vote dans les communautés vulnérables. »

    J’aimerais bien qu’elle inspire plusieurs des candidats actuels à faire de même. La suppression du vote est un enjeu majeur qui mine les fondements même de la démocratie américaine. Beaucoup pourraient faire oeuvre utile également en se présentant pour le Sénat contre des dinosaures républicains. Mais c’est rêver en couleur, ces messieurs étant plus intéressés par une tribune nationale qui flatte leur égo.

    Si on dit que pour les républicains le parti passe avant le pays, pour trop d’hommes démocrates c’est le cv avant le pays.

  9. Lecteur-curieux dit :

    J’avais aimé l’enthousiasme dans un rassemblement de madame Abrams à Atlanta et Obama était là en plus…

    On sentait l’espoir, l’enthousiasme mais pour gagner la Géorgie cela en prend plus.

    Madame semble choisir la militance et donc la dénonciation. C’est encore choisir le contre-pouvoir.

    Pour Harris, pourquoi sa campagne ne lève pas ? Car elle est une femme et noire ? Bien elle fait mieux que Booker facilement mais grand oncle Biden fait mieux. Ils ne doivent pas savoir se servir de leurs atouts.

    Pour les images du rassemblement de madame Abrams bien oui c’est Rosalyn couvrant la NBA qui était là…

    Si vous voulez que cela lève un peu rejoignez ce qui est vraiment populaire que ce soit chez les Noirs ou les Blancs.

  10. Aucune idée de qui sera le candidat démocrate vainqueur, je rêve toujours de Buttigieg mais j’aime bien aussi Castro et Gillibrand.
    Pour ce qui est du VP, je parie que Abrams sera la grande gagnante et je le souhaite.

  11. Le Vigilant dit :

    Concernant la suppression du (droit de) vote:
    Où est donc HUMAN RIGHTS WATCH quand on a besoin de lui?

  12. papitibi dit :

    Pour ce qui est du VP, je parie que Abrams sera la grande gagnante

    Ça dépend.
    Les Dems ne choisissent pas leur candidat/e à la vice-présidence.
    Ils choisissent un candidat à la présidence.

    Si le candidat est BLANC, ‘sénior’, modéré, de sexe masculin… alors il risque de choisir UNE colistière, de vingt ans sa cadette, perçue comme plus progressiste et préférablement de peau plus foncée ou d’origine hispanique.

    Par contre, je doute que Harris, Warren, Gillibrand ou une autre femme choisisse UNE colistière. Bref, on complète le ticket avec une candidature susceptible d’élargir la clientèle visée…

    1. papitibi dit :

      Ce commentaire était destiné à Marie4poches, 11h31
      https://richardhetu.com/2019/08/14/la-citation-du-jour-220/#comment-133130

    2. Bien d’accord avec vous, Abrams sera un choix plus facile si c’est un homme (pas nécessairement blanc, Castro pourrait aussi) qui est choisi, Biden l’avait déjà choisie d’ailleurs. Et si on pense à Buttigieg qui a de la difficulté à attirer le vote des noirs, ce serait une bonne solution pour lui. Mais je crois bien que Warren oserait et si on en croit la citation du jour, Harris oserait aussi.

  13. Lecteur-curieux dit :

    https://www.npr.org/2019/08/12/750411870/kamala-harris-iowa-bus-tour-has-clear-intended-message-she-s-a-front-runner

    Sur Kamala Harris.

    En tous les cas… Il faudrait avoir accès à leurs données internes et travailler avec eux pour savoir si elle pour madame Harris ou un autre démocrate peut faire mieux et comment.

    Et ce sont les démocrates américains et ensuite l’ensemble des Américains par les Grands électeurs qui vont voter et cela va donner un drôle de résultat encore une fois.

    Les simples électeurs et petits militants aussi pensent quoi? Pour madame Abrams, il y avait pas une photo sur le blogue de deux militantes plus âgées? Ce sont ces dames là qui donnent espoir aussi et en croyant en la jeune et en abandonnant pas. C’est pas elles qui vont devenir des politiciennes haut placées mais ce sont ces gens là sur le terrain qui croient aux autres et qui encouragent qui peuvent faire une différence énorme.

    Certains veulent prendre leur décision solo mais le groupe a aussi une influence et chez des femmes c’est pas mal fort. Ah on l’a vu dans le passé? Bien sûr et plusieurs femmes supportaient une politicienne locale.

  14. titejasette dit :

    HS

    Ha ! Ha ! Ha !

    Trumpet et ses initiés ont p-e visé sur une belle remontée de la Bourse avec le report des tarifs. Tout a dégrigolé ce matin avec les signes avant-coureur de récession. La Bourse perds 600 pts.

    Christies ! Pas moyen de faire de la piass avec ces déplorables !

  15. Robert Giroux dit :

    Les Évangélistes Born Again (and again and again)
    – 30 % de la population américaine – ne votent pas pour les Démocrates !
    Ils ont encore les huit ans de présidence de l’antéchrist Obama au travers de la gorge …
    JAMAIS ils ne voudront voter pour une femme – noire de surcroit !

    1. Lecteur-curieux dit :

      Ce qui est paradoxal c’est qu’à l’épique genre il y a 35 ans. Dans le Cahier des Sports, les joueurs de hockey ou de baseball qui étaient des Born Again Christians étaient présentés comme des bons gars et des lutteurs aussi. Et ce n’est pas forcément contradictoire et ils ne sont pas tous les mêmes.

      Le joueur du CH n’était-il pas un modèle d’ouverture? Mais lui c’est un Canadien ?

      Et le gardien des Nordiques alors ?

      Autre époque plus tard on voyait W Bush. Mais cet homme n’est pas forcément mauvais il était mauvais POTUS. Deux choses bien différentes.

    2. kintouai dit :

      Vous avez parfaitement raison. Il faut être bien naïf pour croire que les Amaricains — racistes, misogynes, xénophobes et homophobes pour une bonne part — voudront élire une femme, une Noire, un Hispano ou un gai — à la tête de l’État. S’ils ont élu un clown, c’est parce que c’était un homme blanc dont les valeurs pourries correspondaient aux leurs.

    3. Achalante dit :

      Alors il suffit que les autres 70% aillent voter…

  16. Danielle Vallée dit :

    Je dis depuis le début que si Biden va chercher Abrams, sa candidature va exploser, dans le bon sens.
    Mais contrairement à vous tous je ne pense pas que Harris a ce qu’il faut pour gagner. Pas de message clair, prête à dire n’importe quoi et son contraire.

    Biden/Abrams ou Steyer/Abrams.

  17. onbo dit :

    Ce qui frappe de plein fouet qui est le moindrement attentif, c’est que Stacey Abrams est non seulement articulée, mais aussi, pertinente et efficace. Je la trouve plus crédible que bien des candidats en lice et déjà à la hauteur de femme d’État. Je crois qu’elle sera sur le ticket démocrate, par sa force morale et aussi par le caractère de politique nationale qu,elle incarne.

    La relecture de son entrevue inspire la confiance et son regard droit devant fait déjà paraître MoscowNell comme un dinosaure.

    1. Toile dit :

      Pour moi aussi le regard parle. Cependant, j’ai souvenir d’un certain G.W. Bush, alors candidat : Read my lips: no new taxes », petite phrase désormais célèbre. Son regard était franc, en apparence. Pour le reste, je partage.

  18. titejasette dit :

    HS

    Une femme (Araoz) agée dans la trentaine (agée de 14 ans à l’époque) poursuit Ghislaine Maxwell et 3 autres personnes pour avoir « by hiring Epstein’s recruiters and by acting as the scheduler for Epstein’s operation and “intimidating potential witnesses,” the suit says.

    The suit is being filed against Epstein’s estate under New York’s new Child Victims Act, which went into effect Wednesday and gives victims of child sex abuse the opportunity to bring civil cases for the next 12 months, regardless of when the alleged attacks took place….

    …That recruiter, one of the three unnamed defendants in the Araoz’s case, is described in the lawsuit as being “a brunette woman believed to be in her early 20s” who worked for Epstein in New York at the time she allegedly approached Araoz.

    The other unnamed defendants include a “secretary” and a “maid,” both of whom worked for Epstein in New York, according to the suit.

    https://www.cnbc.com/2019/08/14/jeffrey-epstein-rape-accuser-jennifer-araoz-sues-ghislaine-maxwell-3-others.html

    Ca devient croustillant à votre gout ?

    1. Le Vigilant dit :

      Maxwell est introuvable pour l’instant…

      1. titejasette dit :

        @Le Vigilant

        SVP éclairez-moi.. D’ou tenez-vous cette info ? Maxwell n’est pas déjà découpée en ti morceaux ?

      2. titejasette dit :

        @Le Vigilant

        Selon la Presse, Maxwell est « ….Invisible depuis des mois, le tabloïd britannique The Daily Mail affirmait mercredi avoir retrouvé sa trace à Manchester-by-the-Sea, dans l’État du Massachusetts, où elle vivrait en toute discrétion avec un compagnon…. »

        https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201908/14/01-5237318-une-victime-presumee-depstein-attaque-en-justice-ses-heritiers.php

  19. Loïc Duplantis dit :

    Le problème pour Harris sur ce sujet c’est que si elle dit que Abrams pourrait devenir sa colistière, elle va faire paniquer certains électeurs démocrates qui veulent absolument battre Trump et qui trouvent que c’est trop risqué d’avoir un ticket composé de deux femmes de couleurs. Cependant si elle ferme la porte à Abrams, elle pourrait passer pour une pas de colonne face aux racistes américains. Chaque candidat a ses dilemmes cornéliens et ce genre de sujet en est un pour Harris.

  20. Lecteur-curieux dit :

    Je ne trouve tellement pas que la politique représente vraiment la culture ou l’ensemble des cultures et sous-cultures des Américains.

    Bon dans le plus culturel on décide ce qu’on consomme ou du moins plus et de de ce avec qui ou quoi on sera en contact.

    Quand ce sont des luttes politiques, les esprits deviennent très fermés. Alors que parmi les
    plus ouverts ils nous venaient de là.

    Ah une Américaine qui réside au Québec depuis des décennies et qui a même étudié à l’UQAM et très impliquée dans le milieu communautaire et enseignant l’anglais à l’université. Bien oui, elle est forcément à gauche.

    Les Américains très à droite on ne les côtoie pas ou ce sont des stars âgées appartenant à une autre époque.

    Jerry Lewis rendu à l’âge qu’il avait cela pouvait se comprendre mais ce sont des plus jeunes qui au lieu de rassurer font peur aux aînés.

  21. Alexander dit :

    Mettons qu’un combo Biden / Abrahms ratisserait large, très large. Homme et femme, blanc et noire, un vétéran rassurant et une jeune dynamique, deux articulés, deux modérés. Pas un vilain pari. Pas du tout. Et Mme Abrahms apporterait la touche d’émotion qui manque à Oncle Joe, plus fade.

    Et on promet des fonctions gouvernementales importantes aux meilleurs autres candidats pour les rallier.

    Il faut surtout un combo pour unir le parti s’ils veulent avoir la moindre chance de déloger Trump de la MB.

    Plus le parti démocrate sera divisé, plus les chances de Trump de passer s’améliorent. Il survit dans un chaos savamment entretenu.

  22. FlorentNaldeau dit :

    Le choix du candidat à la vice-présidence sert souvent à « équilibrer » le ticket, par exemple du point de vue de la géographie, de la démographie ou des tendances idéologiques. Deux autres facteurs sont devenus à peu près incontournables depuis quelques années, du moins chez les Démocrates: la diversité et le sexe. Difficile d’imaginer le parti choisir un ticket entièrement féminin en 2020, il est encore trop tôt dans l’évolution des mentalités dans l’ensemble de l’électorat, mais on peut raisonnablement croire qu’au moins un des deux postes devrait l’être.

    Il me semble que Biden/Abrams atteindrait justement l’objectif d’un équilibre sur plusieurs plans; en plus, elle passe bien à la caméra et elle sait présenter ses opinions avec fermeté sans tomber dans l’agressivité ou l’invective systématique.

    Mais il y a encore loin de la coupe aux lèvres. Attendons de voir qui sera choisi au bout de l’exercice des primaires et aussi qui sera le deuxième ou même troisième dans la course; ceux-ci pourraient avoir une influence sur le choix du candidat VP si leurs résultats sont assez forts pour leur donner un poids accru dans le parti. Qui sait aussi si Mme Abrams sera encore disponible dans un an ou aura perdu un peu de son lustre comme cela s’est déjà produit avec d’autres candidats qui semblaient tellement reluisants à la ligne de départ (oui Beto, c’est de vous que je parle)..

  23. citoyen dit :

    un peu comme les républicains, il faudrait trouver un moyen pour que les démocrates se durcissent et sortent lors du vote.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :