Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Ce n’était vraiment pas l’idée du siècle. Bill de Blasio a décidé hier de tenir une «conférence de presse» dans le lobby de la Trump Tower – un lieu public – pour promouvoir une nouvelle loi municipale destinée à forcer les propriétaires de gratte-ciel à réduire leur consommation d’énergie. Comme l’indique la une du Daily News, il s’agissait en fait d’un «rassemblement» politique qui a tourné au fiasco. D’où la manchette du tabloïd concernant le New-Yorkais mal aimé qui semble encore rêver à la présidence : «Prenez notre maire, sil vous plaît!»

Et pourquoi ce rassemblement a-t-il tourné au fiasco? D’abord, parce ce que l’Organisation Trump a décidé d’utiliser les puissants haut-parleurs du lobby pour faire entendre des chansons de Tony Bennett durant la «conférence de presse» et noyer ainsi la voix de de Blasio. Ensuite parce que des protestataires ont envahi les escaliers roulants du lobby et brandi des affiches sur lesquelles tout le monde pouvait lire : «Worst Mayor Ever»; «Failed Mayor»; «Trump 2020».

Bill de Blasio a indiqué qu’il annoncerait d’ici la fin du mois sa décision concernant une candidature éventuelle à la présidence. En attendant, un 22e candidat est entré en lice aujourd’hui chez les démocrates : Steve Bullock, gouverneur du Montana :

31 réflexions sur “La Une du jour

  1. Pierre S. dit :

    —————————————————

    Disqualifié drette en partant ….. out !!!

    1. Apocalypse dit :

      LOL

      Exactement!

  2. patofbarnak dit :

    Criss que c’est pas fort, chez les démocrasses. La démocrachie fait dure dans ce monde.

    J’imagine que ça pourrait être pire…

  3. Gilles Morissette dit :

    Incroyable. Tenir une conférence de presse dans la « Trump Tower ». Non mais à quoi s’attendait-il? À un accueil chaleureux.

    Il y a des politiciens qui n’ont aucun sens du « timing politique ». Di Blasio en fait partie.

    1. Guy LB dit :

      @Gilles Morissette :
      Ce n’est pas un problème de ‘timing’. Mais c’en est clairement un de gros bon sens.

  4. gl000001 dit :

    Un petit pot-pourri de chansons de Tony Bennett :

    The best is yet to come (la guerre et les élections arrivent)
    Cold, cold heart. (Bolton, trump, Miller, Jared, Melania …)
    I’m glad there is you (I’m Vlad there is you ?? I’m glad there is Vlad ??)
    If I ruled the world (we would be in deep shit)
    Rags to riches (ou vice-versa surtout)

    Et finalement :

    Fly me to the moon (and don’t come back)

    1. Jean-Pierre Dallaire dit :

      😂

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      Yeah Donald! «Fly me to the moon»…….in your yellow hot air balloon.

      1. Haïku dit :

        Citation de la « 5th Dimension » ?😉

    3. Guy LB dit :

      @gl-pleindezéros-1 : 👌😅
      Si jamais votre carrière de commentateur ne mène nulle part, vous pourrez vous recycler en imprésario. On voit bien que vous avez de l’avenir dans l’écriture d’opéras pop/jazz/n’importe quoi.

      1. gl000001 dit :

        Weird Al Yancovic n’a qu’à bien se tenir !!

    4. Haïku dit :

      gl000001

      Excellent ! 👌

      1. Michèle dit :

        Je seconde! 👏🏻👍🏻

    5. Fran labrecque dit :

      Tordue de rire…..😂😂😂😂😂😂😂😂😂

  5. Sage 2010 dit :

    A propos de la Campagne de 2020. J’ai trouvé un sondage réalisé par Mornin Consult. Biden est toujours devant. Mais, on constate que Sanders perd des soutiens chez les 18-29 ans.

    https://morningconsult.com/wp-content/uploads/2019/05/Political-Intelligence-5.13.19.pdf

    https://morningconsult.com/form/youth-support-2020/

    En outre, il a appellé hier à une révolution environnementale et il à adopté l’idée de Warren pour réduire la taille de Facebook.

    https://www.nytimes.com/2019/05/13/us/politics/joe-biden-climate-change.html

    https://www.cnn.com/2019/05/13/politics/joe-biden-facebook/index.html

    Il est en train de prendre des positions progressistes et ne commet pas de gaffes pour le moment. Il ne fallait donc pas le sous-estimer.

  6. Louise dit :

    Est-ce qu’il y a une date limite pour les mises en candidature ? J’ai hâte que ça s’arrête et que la vraie campagne commence.
    De Blasio a fait un mauvais choix pour sa conférence de presse, ce qui indique un manque de jugement de sa part. OUT !

  7. Guy LB dit :

    *************
    Bof ! Un peu con, comme manoeuvre politique.
    Par contre j’aime bien ce que Candidat #22 a écrit, même si je suis très sceptique sur ses chances d’aller loin dans la campagne électorale avec un objectif aussi pur et grandiose.

  8. Pierre S. dit :

    ————————

    Lance sa campagne au Trump tower …
    si il n’était pas en prison il aurait engagé P Manafort comme directeur de campagne.
    Sa candidature est désormais couverte de ridicule.

    1. Haïku dit :

      Pierre S.

      « Manafort comme directeur de campagne ».
      Superbe ! 👏👏

  9. gamacheg dit :

    Comment as t-il fait pour se faire élire maire de New-York? Le gars semble n’avoir aucun flair politique…

  10. gl000001 dit :

    J’aimerais bien savoir d’ou vient l’ordre de faire jouer à tue-tête du Tony Bennett. C’était une maudite bonne idée ! J’en reviens toujours pas !!

  11. V-12 dit :

    M. Hétu, vivant à NYC, de Blasio a-t-il un impact si négatif sur la ville? Je sais que le métro est un désastre, le problème avec la prison de Rikers et que ça fuit de partout. Mais c’est si mal géré?

    1. treblig dit :

      Un désastre le métro à New-York ? il est surtout très vieux.

      Pour le remettre à niveau, ça va prendre 30 milliards selon le gouverneur de l’État. NI l’État, ni la ville n’en n’ont le premier sou. et ne comptez pas sur Trump pour investir quoi que ce soit dans la très démocrate ville de New-York.

      1. Benton Fraser dit :

        D’autant plus que la ville de New York a payée les immeubles de Trump avec les congés de taxe sur 45 ans!

  12. Syl20_65 dit :

    Il a au moins le courage de faire ses rassemblements dans des endroits qui sont non contrôlés et qui ne sont pas des mises en scènes partisanes comme le fait si bien la racaille et son organe de propagande préféré.

  13. Lecteur_curieux dit :

    S’il avait réussi par contre à vaincre ou défier l’ennemi sur son propre territoire il aurait marqué des points.

    Amène tes partisans. Ne te fais pas enterrer. Si tu prends un tel risque tu dois paraître le plus fort sinon tu viens d’avoir deux prises à ton dossier. Il faut minimum un coup sûr. Un retrait au bâton ou une chandelle.

  14. Benjen Stark dit :

    C’est-ce qu’on appelle être une victime du « Trump Derangement Syndrome ».

    1. gl000001 dit :

      Pas aussi pire que vous quand même 😉

  15. Ziggy dit :

    Faut pas perdre de vue que n’importe lequel des étinérants de New York est en mesure de faire mieux que mammouth orange,alors de Blasio ou un autre.Sérieusement il est temps que l’annonce de salle comble soit publié à vingt deux à répéter qu’il faut sortir Trump je crois que le message est passé.Comme ont dit la cour est pleine,vite les débats entre les candidats,ou vont-ils laissé les sondages faire la discarte des candidats avec moins de budget ou offrir la chance à ceux qui ont des idées,et des solutions de se faire valoir aux yeux des citoyens.

  16. Absalon dit :

    POTUS 46 ne fera rien d’important sans une Chambre et un Sénat démocrates.
    Il n’y a pas que la présidence qui compte. J’espère qu’une bonne moitié des 22 candidats déclarés à l’élection présidentielle sauront faire preuve de réalisme pour mettre au plus tôt leur talent au service d’enjeux locaux ou pour garantir une majorité progressiste à la Chambre et au Sénat.

  17. igreck dit :

    Le champion du manque de jugement est déjà à la MB, pas besoin d’un concours d’abrutis pour la candidature démocrate en 2020 !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :