Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Une loi adoptée en 1924 permet au Congrès de réclamer et d’examiner les déclarations de revenus de tout contribuable américain. Le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin a signifié aujourd’hui à une commission de la Chambre des représentants que Donald Trump n’obéirait pas cette loi. La commission devra s’adresser aux tribunaux pour la faire respecter.

Le refus de Mnuchin de produire des documents demandés par le Congrès s’ajoute à celui de William Barr de remettre à une commission de la Chambre le rapport complet de Robert Mueller sur l’enquête russe. Ce refus devrait lui valoir d’être accusé d’outrage au Congrès par la Chambre à majorité démocrate.

Ce ne sont que deux exemples parmi d’autres de la stratégie employée par l’administration Trump pour contrer de façon systématique les pouvoirs du Congrès d’enquêter sur la présidence. Au cours des derniers jours, le président a également exprimé son opposition à la comparution devant la Chambre de l’ancien conseiller juridique de la Maison-Blanche, Don McGahn, ou du procureur spécial Robert Mueller.

La plupart des experts estiment que les tribunaux finiront par donner  raison au Congrès dans ces causes et sur d’autres du genre. Mais la stratégie de la Maison-Blanche lui permet de gagner du temps, car chacune de ces affaires pourraient engendrer des mois de litiges.

Les démocrates de la Chambre des représentants pourraient gagner du temps et se donner plus de pouvoirs pour obtenir documents et témoignages en lançant une procédure de destitution contre le président. Mais leurs dirigeants semblent avoir conclu qu’une telle démarche représente un trop grand risque politique.

Mais viendra peut-être le jour où ils devront se demander s’ils n’exposent pas leur pays à un plus grand risque encore en permettant à l’administration Trump de continuer à se moquer des lois. Car il ne faut pas croire qu’elle s’arrêtera en si bon chemin.

En attendant, l’ancien avocat personnel de Donald Trump, Michael Cohen, commence aujourd’hui à purger une peine de prison de trois ans pour avoir notamment violé la loi sur le financement électoral et acheté le silence de deux femmes à la demande d’un président qui serait aujourd’hui inculpé s’il n’était pas en fonction.

C’est du moins ce que pensent plus de 500 anciens procureurs fédéraux. Ils ne se sont pas penchés sur le crime que Michael Cohen a commis pour aider son ancien client à se faire élire à la Maison-Blanche. Ils sont venus à cette conclusion après avoir lu la partie du rapport Mueller touchant à la question de l’entrave à la justice. À leurs yeux, l’affaire est claire : Donald Trump a fait entrave à la justice.

Pensez-vous que les républicains, face à tous ces faits, seraient aussi pusillanimes que les démocrates si un tel président n’était pas un des leurs? Pensez-vous qu’ils hésiteraient à lancer une procédure de destitution contre lui?

(Photo AP)

84 réflexions sur “Une administration hors la loi

  1. Serge Poulin dit :

    Si l’éléphant Trump réussit à traverser toute une maison de porcelaine en cassant tout sur son passage et en en sortant indemne, il en a rien à foutre des pas feutrés des démocrates qui passent derrière lui. C,est un homme de la force, pas un homme du droit et encore moins un homme de l’amour. Il ne comprend que la force et use le pouvoir pour lui-même, ses proches et, surtout, pour l’argent.

    Alors, qui va mettre le poing sur la table si ce n’est les Démocrates ? C’est le seul langage qu’il connaît. Pauvre abruti.

    1. Layla3553 dit :

      @Serge Poulin
      👏👏👏

    2. Alexander dit :

      La bonne nouvelle, c’est que l’Histoire est pleine d’exemples de ces types qui ont vécu par la force. Ils ont ceci en commun qu’ils ont fait un tort historique à leurs peuples de leur vivant, et ne sont plus, pour la grande majorité.

      Ça prend du courage pour affronter l’inqualifiable, mais c’est nécessaire.

      L’Histoire se répète.

  2. Apocalypse dit :

    ‘La commission devra s’adresser aux tribunaux pour la faire respecter.’

    Good luck! Dans le cas des rapports d’impôts, j’entendais à CNN, un peu plus tôt, que cela pourrait se rendre en Cour Suprême, ce qui prendrait beaucoup, beaucoup de temps, peut-être même au-delà de l’élection de 2020.

    Mes excuses, mais le Congrès un contrepoids au président, je ne peux m’empêcher de rire. Le président met ses hommes en place, ils disent NON à toutes les demandes, tu dois t’adresser aux tribunaux pour faire valoir ton point, ce qui peut prendre des mois, voir encore plus, et pire encore, la Cour Suprême penche de plus en plus du côté républicain, tu n’es même pas certain de gagner rendu à ce niveau.

    On voit qu’un président sans aucun scrupule peut littéralement se moquer du système, de tout ce qui devait être en place pour éviter de possibles excès. La démocratie aux Etats-Unis, tout ce qu’il ne faut pas faire. On ne verrait jamais un tel spectacle dans un autre pays ayant une démocratie digne de ce nom.

    Cette présidence est une catastrophe, si au moins on se disait, le pire est passé, mais en fait, le pire, et le bien pire, est sans doute à venir!

    1. Alexander dit :

      @Apocalypse
      Facile à comprendre. L’objectif est de passer 2020, coûte que coûte. Gagner du temps, bloquer, mentir, n’importe quoi pour retarder l’échéance d’au moins 4 ans.

      Vieille tactique d’homme d’affaires véreux. Se servir au maximum des délais d’audition et d’application des lois pour retarder l’inéluctable. Et diviser les forces de l’adversaire pour l’affaiblir.

      Et pendant ce temps, les démocrates ont de la misère à se choisir des leaders pour mener la charge.

      Quand je pense que les américains ont donné les clés du coffre-fort à Trump. Et le pouvoir exécutif qui va avec.

      Le pouvoir est un privilège. En abuser et il te sera enlevé.

      1. Achalante dit :

        « De la misère à se choisir des leaders »? La course commence à peine. Donnons-leurs un peu de temps pour que « du choc des idées jaillisse la lumière »! En attendant, les femmes démocrates au Congrès et au Sénat fout de l’excellent boulot, et seront les leaders dans quelques années.

  3. « Pensez-vous qu’ils hésiteraient à lancer une procédure de destitution contre lui? »

    LOL! Ça ferait au moins 18 mois qu’il aurait été destitué!

    1. xnicden dit :

      Seulement 18 mois? Vous êtes trop généreuse. 🙂

      1. Ok, 26 mois 😉

  4. Niouininon dit :

    Dans un sens ou dans l’autre, il y aura des dommages collatéraux qui se feront sentir jusqu’en novembre 2020. Le mieux serait de passer à l’action directe et de gérer globalement la problématique, soit le POTUS, en lui retirant ses fonctions présidentielles (destitution). On voit déjà les dégâts à la politique internationale, en plus des guérillas internes qui enrichissent les avocats et qui apporter des distractions dans un pays où les impôts publics sont largement gaspillés. Ce cirque politique plein d’animaux non intelligents me fait penser à un nid de frelons qui s’agitent en tous sens pour ameuter les alliés et faire peur aux ennemis. Mme Pelosi a une décision importante à prendre sur le timing des gestes qui seront posés pour avoir une visibilité suffisante fin 2019, début 2020. Tout ceci afin de garder les avancées déjà acquises. Facile à dire…, je sais.

  5. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi encore aujourd’hui Cohen a mentionné avant son entrée en prison qu’il espérait pouvoir un jour dire ce qu’il savait concernant 45. Qu’est-ce qui l’empêche de parler maintenant?
    Si tout le monde qui sait se mettait à parler, il me semble que son cas se règlerait assez vite.

    Et c’est vrai que tout va aller de mal en pis. Le voilà qui veut une extension de 2 ans à son mandat pour compenser ses 2 années « perdues » en raison de l’enquête. Il va tout faire pour gagner le maximum de temps et je crois moi aussi qu’il sera difficile de l’arracher de son bureau ovale même advenant une défaite cuisante en 2020.

  6. lechatderuelle dit :

    46 % de taux de satisfaction…..

    Les gens aux USA semblent aimer ce genre de Président….
    alors qu’ils vivent avec les conséquences…..

    Le mec ment à tour de bras, défie les lois et n’agit aucunement comme un Homme d’état…. alors…..

    Les gens sont satisfaits de la Présidence.. donc tout va bien….

    1. Martin Cote dit :

      👍👍👍

  7. Apocalypse dit :

    @marie4poches – 21:00

    Pour les démocrates, je pense que ça fait longtemps qu’on a dépassé le stade du ‘play nice’ en espérant des résultats. Ca n’a plus, mais plus aucun bon sens et on est encore dans les hésitations, on va réfléchir, on ne veut rien précipiter; continuer comme cela et en novembre 2020, Donald Trump va rester à la Maison-Blanche.

    Donald Trump a l’air d’un gagnant et ce sont les démocrates qui ont l’air des perdants!

    1. Oui mais il monte dans les sondages malgré tout ce qui se passe, il a atteint son plus haut niveau depuis le début de sa présidence! Pire il fait, plus il monte. Les sénateurs républicains ne voteront jamais contre lui dans une procédure de destitution.
      Je ne vois pas d’autre solution que l’effondrement de l’économie d’ici 6 mois.

      1. Emalion dit :

        C’est la seule raison pour laquelle sont taux de popularité est aussi haut (l’économie). Les américains sont stupides ils pensent que l’économie qui va bien est le fait du président en place. C’est plutot le fait de ses prédécesseurs. Donc temps que l’économie va bien il vont croire que Trump est un bon president par contre si l’économie ne s’éffondre pas d’ici 2 ans ça ne serait tardé avec toutes les decisions stupides du Grabber

  8. A.Talon dit :

    «Mais viendra peut-être le jour où ils devront se demander s’ils n’exposent pas leur pays à un plus grand risque encore en permettant à l’administration Trump de continuer à se moquer des lois.»

    Se moquer des lois est le propre des dictatures. Ne pas entamer de procédure de destitution contre le petit despote orangé reviendra aux yeux de l’Histoire à cautionner ce régime dévoyé, voire à être directement complice (ne serait-ce que par pure lâcheté) de la destruction de la démocratie américaine. Il faut agir maintenant où jamais. Il faut agir à l’exemple des Pères Fondateurs de la nation américaine, hommes de principes et grands révolutionnaires. La couardise ne rapporte jamais.

    «Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre.» (attribué à Winston Churchill en réponse à l’attitude veule de Neville Chamberlain devant Hitler en 1938)

    1. Layla3553 dit :

      @A.Talon
      «Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre.» (attribué à Winston Churchill en réponse à l’attitude veule de Neville Chamberlain devant Hitler en 1938)»

      💯excellent💯.Layla.

      1. Apocalypse dit :

        Effectivement, la citation est excellente!

  9. A.Talon dit :

    «Pensez-vous qu’ils hésiteraient à lancer une procédure de destitution contre lui?»

    Ils l’ont bien fait contre le Président Clinton en 1998, juste pour une niaiserie. Ces gens sont sans scrupule.

    1. Benjen Stark dit :

      @A. Talon Mentir sous serment devant un grand juré et subornation de témoin, des niaiseries pour le Talon.

      1. A.Talon dit :

        @ Banjo Psychotique 21h23

        Pauvre Picotte, pas même foutu de reconnaître que son gourou orangé serait médaillé d’or toutes catégories aux Olympiques de la Menterie…

        «President Trump has made 9,014 false or misleading claims over 773 days»
        https://www.washingtonpost.com/politics/2019/03/04/president-trump-has-made-false-or-misleading-claims-over-days/?noredirect=on&utm_term=.df52ac04a8f4

      2. gl000001 dit :

        10,000 !!

      3. Haïku dit :

        A. Talon

        « Banjo psychotique ».🤣
        La trame sonore de « Deliverance » ?

      4. Bartien dit :

        Non ça se peut pas benji…..t’as mis ton jupon par-dessus ta robe

      5. Gilles Morissette dit :

        @Benjen Stark (06/05/2019, 21h23)

        Et un président qui bafoue les Congrès, la loi, l’autorité des Tribunaux et la Constitution de son pays, on appelle ça comennt?

        Un sale crosseur !! Ça tombe bien car c’est exactement ce qu’est votre gourou.

    2. Benton Fraser dit :

      Le paradoxe partisan du GOP où lorsque le président est démocrate, il est imputable et lorsqu’il est républicain, il devient intouchable!

      On s’acharne sur un président démocrate parce qu’une stagiaire américaine l’a tenue par le pénis mais l’on ferme les yeux sur un président républicain lorsqu’un chef d’État russe le tient par les couilles russe!!!

  10. Layla3553 dit :

    « Mais leurs dirigeants semblent avoir conclu qu’une telle démarche représente un trop grand risque politique. »

    Ce que je comprends, de notre point de vue, il nous semble que les démocrates ont plus peur du risque politique que des dommages causés à la démocratie. Si c’est vraiment le cas…

    Ils font une grave erreur, une très grave erreur, ils font passer leur avenir politique avant le pays, rendue là, il n’y a plus grand différence entre DT qui fait passer ses intérêts avant ceux du pays.

    Présentement DT renie la Constitution, le Congrès, sa toute puissance veut écraser le Congres et il va y arriver. Il contrôle le trésor, il contrôle la justice, il contrôle le Sénat et jusqu’a preuve du contraire il contrôle Nancy Pelosi, et pourtant je n’aurais pas cru pouvoir dire ça il y a à peine quelques mois.

    Il niaise le pays, il niaise les médias, il niaise les lois, il manipule, il met des bombes partout, et au final il va dire regarder ils m’ont harcelé pour rien parce que je n’ai rien fait de mal.

    Ils vont pleurer des larmes de sang, s’ils ne le mettent pas au pas au plus vite, ils attendent quoi que la foule se soulève, ils retardent l’inévitable, cet homme doit sortir de la WH au PC.

    Je suis vraiment en colère.
    Le Trésor obéit à DT, la Justice obéit à DT, l’immigration obéit À DT et quoi et qui encore?

    1. Igreck dit :

      Très juste ! Les Dems ont le DEVOIR de mettre ce faux-cul hors jeu. Ce sont les élites politique et financière qui ont poussé « The People » vers des populistes dangereux. La même chose se passe en Europe et ici même : Dogue Ford, Jason et autres Cons-servent-la-Peur. Les changements climatiques ne seront sans doute pas la cause de notre disparition, nos choix politiques réussiront avant.

  11. Martin Cote dit :

    Les américains n’ont pas de leçons à donner à personne……un président qui n’est même pas capable de respecter la constitution de son pays……qui gère le pays en fonction de ses intérêts personnels et non en fonction des intérêts du pays…..et 45% d’approbation……les américains ont le président qu’ils méritent et qu’ils sèchent avec…

  12. Apocalypse dit :

    @Layla3553 – 21:17

    ‘Le Trésor obéit à DT, la Justice obéit à DT, l’immigration obéit À DT et quoi et qui encore?’

    Donald Trump met des gens à des postes clés de l’état et ces gens n’ont qu’une job, protéger le président et au diable le peuple, tout le reste. Une démocratie profondément malade et un pays en déclin.

  13. Layla3553 dit :

    Un président qui refuse d’obéir à la loi…c’est une urgence nationale.

    Monsieur et madame tout le monde…

    À partir d’aujourd’hui, ils ont le droit de ne rien faire, poursuivez moi , mais moi je ne vais pas me conformer à vos exigences, si DT le peut je le peux.

    Oui mais ce que Monsieur et Madame tout le monde oublie, c’est que DT ne paie pas pour se faire défendre.

    Si DT peut tirer quelqu’un sur la 5 ième pourquoi pas moi.

    Ce président abuse de son pouvoir, et encourage encore et encore la déviance, ils s’en vont assurément tout droit vers un mur. Ça va mal finir, si le congres n’y met pas un terme, avec fermeté. Au diable leur petite personne le pays avant tout. C’est une urgence nationale… pourquoi ils n’invoquent pas une urgence nationale, c’est le seul issu.

  14. Haïku dit :

    Obéir ou obtempérer?
    That’s the tricky question.

    1. Haïku dit :

      Pardon.
      J’ai cliqué sur le mauvais bouton.
      Le commentaire ne s’adressait pas à un commentateur.
      Mes excuses.

  15. Ziggy dit :

    Il est plus que temps que les démocrates passent à l’offensive, tergiversé à savoir si nos convictions sont bafouées et mettent en danger les institutions qu ‘ils ont jurés de protéger n’est plus une option.Les preuves s’accumulent et il est maintenant clair que les ŕépublicains du congrès ont décidés de troquer le serment de protéger la constitution pour promouvoir leurs carrières.
    Il appartient au démocrates d’engagés sans délai une procédure de destitution àl’endroit du président pour motif d’entraves à la justice et de faire les demandent devant la cour qui aura le pouvoir d’obliger Barr à livré les documents demandés et à se présenté à sa convocation et obligé Mnuchin ou le président à livré les rapports d’impôts tel que demandé.

    À défaut de s’exécuté pour des considérations électoralistes ils mériteront le titre d’opportuniste au même titre que ceux qu’ils dénoncent.La constitution mérite d’être protégé voilà la question.

  16. Layla3553 dit :

    Une urgence nationale est-ce seulement un avantage du président ?

    1. Guy LB dit :

      La question posée par @Layla
      est intéressante et chargée de possibilités : qu’est-ce qui empêche les démocrates (et autres opposants) d’invoquer l’urgence nationale, comme aime le faire Trump, pour déclencher et accélérer des procédures d’arrêt contre un président qui détourne aussi ouvertement et aussi abusivement le système en faveur de ses intérêts personnels, à l’encontre des intérêts nationaux ?

  17. V-12 dit :

    GOP = Blockers

    De Gingrich à McConnell en passant par Ryan, un seul travail: bloquer pour protéger leurs gros donateurs.

  18. Ziggy dit :

    Même si toutes ces actions ne portent pas fruits elles auront le mérites de mettent le roi à nu au jugement des américains.

  19. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Ça commence à devenir une habitude chez Tiger Woods de collaborer avec le despote orangé. Viendra un moment où il faudra appeler un chat un chat…

    «Donald Trump décerne à Tiger Woods la médaille présidentielle de la Liberté»
    https://www.lapresse.ca/sports/golf/201905/06/01-5224924-donald-trump-decerne-a-tiger-woods-la-medaille-presidentielle-de-la-liberte.php

  20. loup2 dit :

    Anyway regardez les sondages. donald va probablement gagner la prochaine élection dans l’état actuel des choses.
    Maintenant, une procédure en destitution,même si elle est vouée à l’échec, permettrait t’elle de faire témoigner des gens qui font des entourloupettes pour se cacher ?
    Si c’est oui il faut lancer cette procédure au plus sacrant.

  21. papitibi dit :

    billet (extrait):
    Ils sont venus à cette conclusion après avoir lu la partie du rapport Mueller touchant à la question de l’entrave à la justice. À leurs yeux, l’affaire est claire : Donald Trump a fait entrave à la justice.

    Que vaut l’opinion de 500 anciens procureurs fédéraux, alors que Yves Boisvert professait du haut de sa chaire que si Mueller ne recommande pas d’inculper Trump, c’est uniquement parce que la preuve était insuffisante!

    Un petit clin d’oeil s’impose ici; Apocalypse lui avait attribué la note de E. Pour ma part, ce serait C. Ce joualvert de Boisvert n’avait pas tout faux mais pour c’te boutte là, je pense qu’il a mal jugé la balle!

    La balle lancée par Mueller, c’était uns strike en plein milieu du marbre! 👍👍 pour Apo et pour les 500. Et 👎👎 pour le bois vert!

    1. Haïku dit :

      Ouch! Un avocat avec un sens avancé dl’humour ça ne ce trouve pas tout les jours.

      1. papitibi dit :

        Pourtant…
        Il y a des clients que l’avocat se doit de décoincer. Je pense aux enfants que j’ai représentés. Il y a des témoins réticents à partager certains secrets, dont la langue se délie parfois quant on va les chercher DERRIÈRE le cerveau.
        Et il y a l’équilibre mental du plaideur devant l’inacceptable; l’humour m’a toujours servi.
        Et à la Fac, l’humour du prof pouvait aider à faire passer sa matière, souvent particulièrement aride…

        À vrai dire, l’avocat est un caméléon; il doit changer de couleur s’il perçoit que ça peut aider les intérêts qu’il défend, mais ‘humour et l’auto-dérision n’ont jamais été absents de mon coffre d’outils.

        Cela dit, je ne suis PLUS avocat; j’ai passé ma carte de membre à la déchiqueteuse en même temps que j’ai foutu ma toge au rebut… mais j’ai gardé chemises et rabats! Quand ma santé défaillante m’a contraint à l’abandon, je ne voyais pas vraiment l’utilité de conserver le titre et de payer des cotisations pour engraisser un ordre professionnel qui souffre déjà d’embonpoint!

      2. Haïku dit :

        papitibi 08:51

        Merci pour élucider. 👍

  22. xnicden dit :

    Je pense que l’on s’en va vers une procédure de destitution…Cela dit je peux comprendre l’extrême prudence de madame Pelosi.

    On a vu le millage que cette adminstration a fait avec le résumé de 4 pages de Barr. Combien de journaux sérieux ont mis à la une durant les premiers jours que Trump était blanchi? Et ce sont ces manchettes que l’électeur lambda retient – enfin l’impression générale qui ressort de tout ce bruit. Cela a certainement eu un impact sur le rebond des chiffres d’approbation de Trump que l’on a vu dans un billet précédent. Alors imaginer l’effet sur sa popularité quand le Sénat « l’innocentera »…

    Mais j’ai vu un article où on argument que l’approche madame Pelosi ressemble beaucoup à celle employée à l’époque pour Nixon. https://www.nbcnews.com/think/opinion/nancy-pelosi-has-set-house-democrats-road-may-lead-trump-ncna1001776

    « En menant une enquête approfondie et en tenant des audiences télévisées sur les méfaits de Trump, le comité judiciaire de la Chambre des représentants a entrepris une mission pour s’assurer que le peuple américain est éduqué par une présentation visuelle de la malfaisance de Trump. Si le comité devait plutôt entreprendre immédiatement une procédure formelle de destitution, le débat national se concentrerait sur la décision définitive de destituer ou non Trump – à un moment où les sondages nationaux indiquent que le peuple américain ne soutient pas la destitution. »

    (By pursuing an in-depth investigation and televised hearings into Trump’s wrongdoing, the House Judiciary Committee has undertaken a mission to ensure that the American people are educated by a visualized presentation about Trump’s malfeasance. If the committee were to instead immediately undertake a formal impeachment proceeding, the national debate would focus on the conclusory decision about whether to impeach Trump — at a time when national polls indicate the American people do not support impeachment.)

    Je crois que la partie n’est pas jouée.

    1. loup2 dit :

      xnicden
      Ça répond à ma question de 22h24
      Allez y au plus criss.

  23. xnicden dit :

    Je vais paraphraser @tribelaw. Il est plus que temps de confronter les membres de cette administration à leur bluff, à commencer par Barr et Mnuchin. La Chambre doit les accuser, leur imposer des amendes et autres pénalités pour les obliger eux à faire le tour des tribunaux pour se défendre.

    1. gl000001 dit :

      Pendant qu’il est à la cour, Barr peut-il continuer à être l’attorney General ?
      Si non, lets’go. Comme ça il ne fera plus de trouble !!

      1. xnicden dit :

        Bonne question. Même si la réponse est oui, pourquoi pas?

  24. Parfoislucide dit :

    Les extrémistes ont pris le contrôle du bureau ovale, du ministère de la justice, des affaires étrangères, de la sécurité nationale, du sénat et ont placé leurs hommes à la Cour Suprême. Vous pensez que l’élection de 2020 aurait une chance de les mettre dehors. Perso, je ne le pense pas…. et c’est tragique.

    1. kintouai dit :

      Parfoislucide, vous êtes cette fois très lucide. Ce peuple est trop taré, trop obsédé par l’argent, trop foncièrement raciste, trop convaincu de sa supériorité sur tous les autres peuples de la Terre (alors qu’il n’est qu’une merde nauséabonde) pour se rendre compte qu’il se fait entuber par un immense séquoia orangé.

      Eh bien ! quant à moi, je souhaite à ce peuple de dégénérés, qui a exploité le monde entier pour pouvoir se goinfrer de la faim des autres humains, de s’étouffer avec son gaz de shi(s)te, de se nourrir dans les poubelles et de crever la gueule ouverte dans les miasmes de pollution qu’il aura créés.

      Dans n’importe quel pays normal du monde, le Gros Taré obtiendrait tout au plus 20 % d’approbation. Il est à 45 %.

      Qu’il en soit donc ainsi ! Je me ferai un plaisir d’aller pisser sur notre frontière sud, rien que pour montrer à ces connards tout le mépris que j’éprouve pour eux.

      1. loup2 dit :

        Ça pissé à la frontière sur les USA je l’ai fait il y a trente ans. Je travaillais dans la région de Sutton,Abercorn,Frelighsburg sur la transformation d’un pipeline de mazout vers le gaz.
        Je me suis fait le plaisir de pisser sur cette terre à partir de chez-nous. J’avais de la pression dans l’temps. 😉

  25. Micheline dit :

    Pourquoi les électeurs démocrates ne sont pas dans la rue pour faire sortir l’escroc et sa clique…

    1. A.Talon dit :

      Parce qu’ils ne réalisent sans doute pas que leur pays est en train de sombrer, lentement mais sûrement, dans la tyrannie. La certitude d’être exceptionnels les aveugle, probablement. Sans compter que leur petit confort personnel semble primer sur tout dans cette société à l’individualisme exacerbé.

      https://en.wikipedia.org/wiki/American_exceptionalism

      1. Igreck dit :

        À. Talon
        Vous avez sûrement lu ou regardé « La servante écarlate » (The handmaid’s tale) !?

  26. Le Vigilant dit :

    Petite question comme ça:
    Au début de la campagne de 2016 (autour du mois d’août), les candidats à la Présidence ont-ils l’obligation légale de dévoiler leurs rapports d’impôts? J’ai toujours cru qu’ils le faisaient simplement sur une base « Bona Fide ».
    Si ma croyance s’avère, je ne vois pas comment on peut obliger DT à produire ses rapports d’impôts.
    Par contre, si la Loi l’obligeait, elle devait bien prévoir une date limite. Comment expliquer qu’aucune procédure légale n’ait encore été intentée et que c’est au Congrès qu’il revient d’agir comme un Tribunal? En tout cas, leur cadre législatif est un peu embrouillé…

    1. Benton Fraser dit :

      Les candidats montrent leurs rapports d’impôt pour démontrer leurs transparences et leurs honnêtetés.

      Cela en dit beaucoup sur Trump!

    2. A.Talon dit :

      @ Vigi-lent-lent-lent 23h46
      «es candidats à la Présidence ont-ils l’obligation légale de dévoiler leurs rapports d’impôts?»

      C’est une tradition politique faisant partie des règles non écrites de la démocratie électorale américaine, mon bon Picotte pas vigilant pantoute. Il faudra bien un jour où l’autre l’enchâsser dans la loi, voire même dans la Constitution.

      En attendant, le Congrès a le pouvoir d’exiger qu’on lui remette tout document permettant de savoir si le POTUS est directement sous une influence criminelle ou étrangère afin d’appliquer au besoin une procédure de destitution selon l’article 2, section 4 de la Constitution américaine.

      https://www.law.cornell.edu/constitution/articleii

  27. loup2 dit :

    Monsieur Hétu.
    Pour votre prochaine balado j’aimerais que vous et vos collaborateurs explore et nous explique les enjeux politique/militaire au sujet du passage du Nord-Ouest. Pompeo a parlé en Finlande de la Chine de la Russie et du pauvre Canada qui semble t’il a rien à dire.
    Une suggestion comme ça.
    Je redonne le lien de l’article que j’ai publié sur le billet précédent
    https://www.lapresse.ca/actualites/national/201905/06/01-5224916-passage-du-nord-ouest-la-revendication-canadienne-illegitime-dit-pompeo.php

  28. Mariette Beaudoin dit :

    Peut-être que Trump se dit qu’il peut défier le monde entier et s’en tirer sans être poursuivi comme l’a fait George W. Bush en allant de l’avant avec sa guerre en Irak. Ça ne sera pas beau si tous les futurs présidents républicains se disent la même chose ! Dans mon livre à moi, il faudrait que Bush et Trump paient tous les deux pour leurs erreurs, afin que ce soit clair. Tolérance zéro !

    1. Haïku dit :

      Mariette Beaudoin

      Ouch et merci !👌

  29. Mabuse dit :

     » Une administration hors la loi  » – et plus encore, c’est tout le parti républicain, les sénateurs particulièrement, qui est hors la loi, puisque le Sénat n’appliquera jamais les lois ni la constitution contre Trump, pcq il est républicain et jouit de l’appui de 90% des électeurs républicains.

    Le problème des démocrates, c’est que la l’application des lois ne réussira jamais à contrôler les hors-la-loi qui les gouvernent. Dans une procédure déclarant outrage à la Chambre par le procureur général Barr, par exemple, il reviendrait au procureur général de Washington, un républicain, de décider de l’opportunité de poursuivre son patron en justice.

    Les démocrates ne peuvent devenir hors-la-loi eux-mêmes car alors, la loi leur serait appliquée dans toute sa rigueur par ceux chargés de le faire et ils seraient tout aussi coupables que les républicains.

    Quand un gouvernement devient hors-la-loi, le risque d’insurrection devient plus réel. Pour ma part, comme le disait Cohen, je ne crois pas que Trump respectera le résultat des élections de 2020 s’il devait les perdre et qu’il y aura alors un risque majeur de violence de la part des ses supporteurs. Avec un grand nombre d’États sous contrôle républicain, les États-Unis ne seront pas loin d’un choix entre la dictature ou la guerre civile.

  30. Mabuse dit :

    J’ajouterais que le scénario de « Retour vers le futur 2 » était probablement prophétique…

  31. Lecteur_curieux dit :

    Cohen.

    Si Michael Cohen est aujourd’hui en prison tout ce qui l’a mené là commence même avant de travailler pour Trump. Les mauvaises influences familiales de son oncle et Cohen grand admirateur de Trump et pour les mauvaises raisons. Sans aucun esprit critique.

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Michael_Cohen_(avocat)

    Comme avocat seulement il gagnait un montant intéressant mais beaucoup moins que la moyenne des autres dans son secteur à New York et déjà son sens de l’éthique est douteux.

    En allant travailler pour Trump il met à recevoir une rémunération de top tout d’un coup. Imaginez le gars gagne moins que la moyenne et a une réputation un peu douteuse et Trump lui promet le jackpot. Imaginez toutes les choses qu’il va lui demander de faire.

    Cela fait quoi au moins 18 ans que Cohen agit comme un croche ? Vers 2007 il n’était pas trop tard et même après.

    Ce qui est décrit plus haut est juste la goutte faisant déborder le vase. Cela a pris la politique. Au surplus il a été radié de son Barreau seulement à cause de sa condamnation alors qu’un Barreau qui surveillerait vraiment ses membres et des confrères ne fermant pas les yeux le type aurait subi plusieurs radiations temporaires et probable que même Trump s’en serait débarrasser pour pas qu’on vienne fouiller sur lui plus en détail.

    Cohen mais la faute sur Trump alors que c’est lui qui a succombé aux tentations de l’argent gagné rapidement et malhonnêtement.

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Michael_Cohen_(avocat)

    Il reste qu’il était possible de travailler pour Trump tout en étant honnête et le restant dans divers postes dans le passé mais le risque reste présent pareil. Manquer de se faire tuer. Se faire poursuivre car monsieur vous met la faute dessus. Plein d’histoires passées.

    Cohen n’est pas capable de faire son introspection de son propre cheminement vers l’avocat complètement corrompu, une honte pour sa profession et tous les professionnels.

    Et Trump alors ? Jamais il ne nous a été présenté comme modèle à suivre dans aucune école. Ce sont les médias qui en ont fait une star et ensuite l’ont renié. Évidemment pas tous les journalistes.

  32. P-o Tremblay dit :

    Honnêtement je suis un peu dégoûter par les démocrates… le calcul politique face à la loi et la légitimité de l’état de droit, me frustre. Rendu la ce n’est même plus une question d’aimer Trump ou non, c’est juste… voilà se qui devrait être fait, mais nous choisissons de ne pas le faire car nous avons peur de ne pas être élue. Ça montre un signe de faiblesse et également un manque d’honnêteté face à ce qu’ils sont supposé représenter

  33. Apocalypse dit :

    @papitibi – 22:27

    ‘Pour ma part, ce serait C.’

    Ok, on s’entend sur un C! Comme on dit, celle-là, M. Boisvert l’a échappé!

    1. papitibi dit :

      Celle-là… et quelques autres. Lui et moi, on s’est déjà pognés solide; sauf erreur, c’était à propos du secret professionnel du journaliste. Il est facile pour un lecteur de LaPresse de savoir que Yves B a fait des études en droit; mais quand une bibite qui signe PAPITIBI émet une critique virulente à propos d’un billet à saveur juridique signé Yves Boisvert, lui, il ne sait pas que son interlocuteur a fait les mêmes études que lui, en plus d’une sur-spécialité en droit des médias. Et en plus d’avoir fait carrière et d’avoir dû, par la force des choses, maintenir ses connaissances à jour…

      Alors il a tendance à regarder la bibite de haut.

      1. Haïku dit :

        Ouf ! Et merci. 👌

  34. Lecteur_curieux dit :

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201905/06/01-5224809-michael-cohen-lhomme-qui-a-trahi-trump-entre-en-prison.php

    Le titre n’est pas exact. C’est plus un cheminement un petit avocat véreux dont l’oncle médecin était lié à la mafia. Petit avocat qui dans sa propre pratique gagnait pas mal moins que la moyenne et qui était un immense admirateur de Donald Trump.

    Il est passé de combien à combien ? De 75 000$ à quoi 2 millions en 2006 ou 2007. Quand tu n’as pas un potentiel d’exception ni les réalisations… Pourquoi Trump l’engage car il sait que ce type n’a pas de principes forts qu’il est facile à corrompre.

    Et alors sous Trump oui il a suivi les ordres mais que même un étudiant de première ou seconde année en droit devrait savoir que son devoir professionnel lui demande de ne pas les exécuter. C’est votre patron ou client ? Avocat ou pas il faut probablement consulter un autre conseiller juridique et la démission est la seule option. Votre autre avocat sera là pour vous aider à négocier votre départ et savoir ce que vous pouvez dire et ce que vous devez taire ou qui sera préférable de taire.

    Il n’avait pas été pris se rebâtir une réputation de professionnel honnête cela aurait été mieux.

    En gagnant beaucoup il était un héros pour sa fille. Imaginez un petit avocat ou comptable travaillant dans un petit cabinet qui roule dans une vieille voiture qui est papa. Mais qui ne deviendra jamais riche. Qui est honnête sans être plus catholique que le pape ou trop à cheval sur les principes.

    Ce comptable bras droit de son patron travaille dans un petit cabinet et les clients sont tous plus riches que lui ou du moins le coeur de la clientèle. Et après?

    Cohen était attiré par le luxe et le prestige et sans se soucier plus qu’il faut de l’éthique même il sombre dans la malhonnêteté.

    Que Trump soit le « diable » ou son envoyé c’est Cohen qui a dit oui et oui et oui à maintes et maintes reprises. Il est le héros de sa fille. Regarde ma belle ton papa ce n’est pas un top c’est juste un petit avocat avec un potentiel sous la moyenne mais qui par gourmandise et jalousie voulait faire de l’argent comme un top.

    Un joueur de hockey niveau ECHL ou ligue Magnus mais qui gagnerait le salaire de Carey Price. Pourquoi un proprio lui donnerait autant d’argent. Cela sonne louche… C’est cela Michael Cohen. Un potentiel ordinaire, très ordinaire mais avec une ambition, une gourmandise, une cupidité,un égocentrisme démesurés.

    Mais qui contrairement à Trump ou certaines apparences de Trump a fini par craquer mais en mettant la faute sur son idole. Donc Trump l’a trahit ? Est-ce trahison si vous savez que cela sent le danger ? Il y a certaines choses que vous pouvez faire, des deals conclure mais il y a une ligne à ne pas franchir. Et au surplus si le type s’en va en politique où son passé sera fouillé il est alors plus que temps de le quitter. Dès 2006 ou 2007 il ne fallait pas le rejoindre. Et il fallait aussi restreindre les rapports avec l’oncle près de la mafia.

    Des ados comme à mon époque avec plein de preppies mettaient leurs valeurs dans l’argent et l’habillement avec du Polo Ralph Lauren et du Vuarnet du Lacoste tout cela était prestigieux à l’époque. Alors que ceux ordinaires s’habillaient chez Sears et avec des copies ou non si cela fait l’affaire parfait. Et au Cégep, on passe à Woolco. Pas besoin de faire le snob avec des vêtements hors de nos moyens.

    Cohen voulait être pareil comme les Yuppies avant lui et même plus riche encore ? Alors qu’il était destiné à être un petit avocat « miteux ». Il vaut mieux être  » miteux » que véreux malgré le gros train de vie qui ne sera jamais accessible. Acceptez votre sort plutôt que jalouser les riches qui sont méritants ou non. Occupez-vous de rester honnête.

    1. igreck dit :

      L’occupation néfaste des lieux de pouvoir par des « Trump » ne serait pas possible sans le soutien de gens sans envergure comme les « Cohen » !

  35. Moi dit :

    Si le congrès lance une procédure de destitution, il y aura un vote au sénat.

    Ma question: est-ce que ces votes sont secret?

    Sinon, un republicain n’osera pas voter a contre sens du parti même s’il croit que le président doit être destituer…

  36. Lecteur_curieux dit :

    Vol 714 pour Sydney dans Tintin.

    Au mieux Cohen a des points en commun avec Spalding , l’english, le british snobinard mais lui aussi plutôt que rester un secrétaire un serviteur veul voler Carreidas.

    Trump est à la fois un Carreidas et un Rastapopoulos. Jamais cela ne va en prison ces puissants là ou ils vont trouver le moyen de s’évader.

    Carreidas a beau être un homme d’affaires sous des apparences légales il triche depuis toujours pour gagner et voler de l’argent. Même au combat naval avec sa petite télé.

    Rastapopoulos bien lui les apparences ne comptent plus rendu dans cet album dans les premiers il passait au départ comme lié au cinéma et peut-être honnête. Mais non c’est lui qui dirige le trafic d’opium.

    Les journalistes ne sont pas Tintin. Et Tintin est pas mal plus dans l’action que dans l’écriture. Un Bugingo avait réussi à se faire passer pour un Tintin en se mettant en scène lui-même. C’est comme superman aussi. Clark Kent sans la kryptonite peut se faire donner une volée par un simple fier à bras dans un snack.

    Alors croire vaincre Rastapopoulos ou J.R. Ewing ou nommez le vilain que vous voudrez cela ne fonctionnera pas. Mais si le monde cesse de tomber dans les pièges de toutes les tentations. Pas de Trump University ou du moins pas de scandale et Trump la ferme de lui-même car pas de poissons à pogner. Juste les entreprises suffisamment honnêtes qui vont faire de l’argent et cela sans sauter d’étapes.

    Des coups de chance vont encore se produire mais la tricherie sera fortement réduite si on cesse de croire aux chemins faciles. Comme le pays des jouets dans Pinocchio. Cohen a été transformé en âne. Il a écouté les deux escrocs plutôt que sa conscience personnelle et professionnelle. Qu’il arrête de pleurnicher et en tire une leçon de vie. Pour Trump ce sont les autres qui lui donnent ce pouvoir.

    1. Alexander dit :

      @ Lecteur Curieux

      Votre comparaison avec Carreidas et Rastapopoulos se tient très bien. Ce qui m’amuse, c’est que l’Histoire les a fait finir leurs carrières d’escrocs de façon pitoyable et ridicule. Hergé s’en est chargé. Il arrivera la même chose avec Trump. C’est écrit dans le ciel.

      Le retour du balancier.

  37. noirod dit :

    J’ai abdiqué depuis quelques semaines. Je viens lire les commentaires quotidiennement mais n’y trouve plus de raison justifiable d’y ajouter mon grain de sel aussi souvent qu’avant.

    J’avoue ne plus comprendre ce qui se passe sous mes yeux. Je suis tout autant qu’avant dégouté du comportement du gros bully mais pas autant de l’inertie américaine face au malheureux phénomène. Au nom de la décence me semble que les américains entrainés par les démocrates auraient du se lever et se liguer bruyamment dans les rues contre les actions et l’image que perpétue le gros imbécile. Ben non ! Taux d’approbation record , maintien solide de l’économie grace aux amis requins de Wall Street et surtout démobilisation des leaders mondiaux qui ne lèvent le doigt que s’ils sont concernés par les menaces du gros épais …et encore…

    Et puis en détail tous ces pauvres muets paralysés que constituent les immigrants, les african americans, les femmes , les travailleurs de la base, et les personnalités publiques et influentes qui auraient du il y a longtemps déjà initier un soulèvement. Alors pour 2020 je ne crois pas que le scénario va être différent. Dites moi qui ,alors que c’ est maintenant le temps ou jamais, qui se montre comme un leader qui va changer les choses aux U.S.A. ? Parce que n’oubliez pas ce que le gros épais a dit un jour, va falloir la nettoyer la soue. II aura au moins été visionnaire la dessus hein ?

    Je n’utilise plus avec ironie et dérision le fait que ca semble être ce que les américains désirent parce que c’ est clairement vrai. Le comportement dictatorial fait des petits dans les administrations mondiales publiques et privées pendant que dans le 99 % de la population exploitée a outrance, l’extrémisme creuse encore plus le fossé. Ca va mal finir. C’ est la seule certitude qui me reste devant ce chaos maintenant érigé en système.

    1. Alexander dit :

      @ Noirod

      Un des douze travaux d’Hercule était de nettoyer les écuries d’Augias.

      Ça prendra un Hercule pour nettoyer les écuries de Trump.

    2. vous m’enlevez les mots de la bouche…

      1. Igreck dit :

        Moi ce sont des « maux » que j’ai dans la bouche lorsque je parle de ce qui se passe au sud de notre frontière.

  38. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 23:52

    L’exceptionalisme américain, yeah right: ‘in your dreams’.

    J’écoutais John Oliver en fin de semaine qui parlait de ‘lethal injection’ pour tuer des criminels condamnés à la peine de la mort; un mot: B A R B A R I E! Absolument délirant qu’une société, qui se dit civilisée, en vienne à de telles atrocités. Aux Etats-Unis, la barbarie cotoie la civilisation et pas certain que c’est cette dernière qui soit en train de gagner, en tout cas, pas sous une administration républicaine et Donald Trump à la Maison-Blanche!

    Le Canada est une société autrement plus démocratique et civilisée que le sont les Etats-Unis. Grand temps pour ces derniers de regarder ce qui se passe ici et prendre des notes.

    Dans la vie, lorsque tu n’avances pas, tu recules et c’est ce qui arrive lorsque tu passes ton temps à te trouver exceptionnel en te regardant le nombril.

    Pour revenir à John Oliver, était donné que les ‘lethal injection’ sont souvent problématiques, il y a un juge, oui, vous avez bien lu, qui proposait de revenir à la … guillotine! Comme on dit, ça ne s’invente pas.

  39. Benjen Stark dit :

    Les démocrates sont des bluffeurs et Trump semble l’avoir compris. Ça fronce les sourcils et jouent aux gros bras devant la caméra mais ils n’ont pas le courage d’aller plus loin. Un clown démocrate disait à CNN il y a quelques semaines que la prison pourrait être une option pour Munchin s’il n’acquiesçait pas à la demande. Pourquoi ne mettent-ils pas leur menace à exécution alors? Parce qu’ils sont des « phony ». Trump est toujours 10 longueurs en avant d’eux.

    1. Bartien dit :

      Ouin….parce que toi le courage tu connais ça

    2. Igreck dit :

      « Trump est toujours 10 longueurs en avant d’eux. »
      Oui, en direction du précipice !

    3. Benton Fraser dit :

      Comme clown, vous vous y connaissez en clownesque….

      10 longueurs en avance… hahaha!

      J’ai connu un patron donc son leitmotiv était:
      « Si vous êtes dépassé par les événements, faites voir que vous en êtes l’instigateur! »

      Pareil pour Trump!

    4. Dekessey dit :

      Benjen Stark:
      « Les démocrates sont des bluffeurs et Trump semble l’avoir compris. Ça fronce les sourcils et jouent aux gros bras devant la caméra mais ils n’ont pas le courage d’aller plus loin. »

      C’est faux. Ils ont le courage d’aller plus loin, mais ce qui les retient est un calcul politique qui risque de coûter cher.
      Ce que Trump a compris en revanche, c’est que ses fans lui pardonneront tous ses mensonges, tous ses travers et ses gaffes, et toute son incompétence, en autant qu’il ait l’air « tough ». Il l’a bien dit pendant sa campagne: « I could shoot somebody on 5th avenue and probably get away with it ». Comment être plus clair? Il a aussi compris que la plupart des républicains ne lèveront jamais le petit doigt contre leur parrain, sauf quelques-uns comme feu-McCain, et 2 ou 3 autres qui avaient annoncé qu’ils ne se représenteraient pas. Wow, quel courage!

      Je persiste à croire que Trump dirige son pays vers un mur à vitesse grand V, le fameux mur auquel il rêve tant. Ça va pêter, ça va faire mal et ça va éclabousser partout.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :