Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

190320-jacinda-ardern-ac-1040p_998d1a1a8b38828bede5f0fe9d5d5f2d.fit-2000w.jpg

Bernie Sanders a annoncé hier soir qu’il voulait suivre l’exemple de la Nouvelle-Zélande en interdisant les armes semi-automatiques aux États-Unis. «C’est ce à quoi ressemble une vraie action pour mettre fin à la violence liée aux armes», a tweeté le sénateur du Vermont et candidat à l’élection présidentielle de 2020. «Nous devons suivre l’exemple de la Nouvelle-Zélande, affronter la NRA et interdire la vente et la distribution des armes d’assaut aux États-Unis», ajoutant son nom à la liste des candidats démocrates à la présidence qui prônent une telle mesure.

Moins d’une semaine après le massacre dans deux mosquées de Christchurch, la Nouvelle- Zélande a interdit les armes semi-automatiques et les fusils d’assaut ainsi que les chargeurs à grande capacité et autres dispositifs qui permettent des tirs plus rapides.

«Toutes les armes semi-automatiques utilisées dans l’attaque terroriste de vendredi seront interdites dans ce pays», a déclaré la première ministre de la Nouvelle-Zélande Jacinda Ardern, qui aura l’appui du parlement de son pays pour mettre en oeuvre cette politique.

Bernie Sanders n’est pas le premier candidat à l’élection présidentielle de 2020 à vouloir mettre fin à la vente des armes semi-automatiques. Beto O’Rourke, Cory Booker et Kamala Harris, entre autres, prônent également cette mesure qui a été en vigueur aux États-Unis de 1994 à 2004.

(Photo Getty Images)
 

45 réflexions sur “Armes à feu : Sanders veut suivre l’exemple de la Nouvelle-Zélande

  1. ghislain1957 dit :

    Bonne chance! La bande de molassons ripoux-blicaine achetés avec l’argent de la NRA vont tout faire pour tuer tout projet de loi dans l’oeuf.

  2. Emalion dit :

    Un des arguments qui m’horripile c’est l’objection des chasseurs a ce genre d’interdiction. Voulez-vous me dire qu’est-ce que vous chassez qui requiert une mitraillette?

    L’autre chose qui me derange c’est l’objection a un régistre des armes. Je ne comprend pas pourquoi c’est un problème d’enregistrer ses armes, je trouve ca louche.

    1. gl000001 dit :

      Ils sont accros à la Liberté !!!

      1. Léo Miquis dit :

        Mais en réalité pourquoi la liberté ce serait posséder une arme automatique?
        Pourquoi la liberté ce ne serait pas plutôt le droit d’avorter?
        Ou le droit de vivre sans risquer de se faire tuer par une personne armée?

      2. gl000001 dit :

        Je ne comprends pas moi non plus. Je suppose que c’est symbolique. L’Arme, c’est l’ultime symbole. Tu es capable de jouer à Dieu avec ça en tuant quelqu’un !!
        Quelqu’un me faisait remarquer que à une certaine époque, tout le monde faisait son service militaire et devenaient familier avec les armes. Certains devenaient accro à cette puissance et passaient ce gout aux autres générations.

      3. Guy Pelletier dit :

        Quelle LIBÂRTÉ y-a-t-il lorsqu’on doive armer les professeurs pour protéger les enfants qui devraient comme c’est la norme dans nos sociétés civilisés espérés vivres et travailler en paix et en sécurité à leur école. Lorsque TOUS vivent dans l’insécurité et l’angoisse de voir des membres de sa famille, des amis ou soit-même pris pour cible lors d’une tuerie de masse pouvant arriver n’importe quand, n’importe où.

    2. fallaitquejteuldise dit :

      Le debats est aussi pertinent ici que là bas. La transparence de nos possessions profite a tous. la possession d’armes peut devenir un élément qui influence la prise de decision. Pourquoi être contre? Ou est la perte de liberté? L’approche que nous avons avec les armes doit permettre la sécurité et le bien être collectif. Traiter cet objet comme tout autre possession, cest sous estimer les risques associés.

    3. Gilbert Duquette dit :

      @ Emalion

      Pourtant les chasseurs qui comprennent les différents types d’armes vous dirons qu’une arme à verrou (bolt action) est ce qu’il y a de plus précis car il n’y a pas de perte d’énergie pouvant varier d’un coup à l’autre pour l’éjection de la cartouche.

    4. gl000001 dit :

      « l’objection a un régistre des armes. »
      Exact. Une voiture peut être dangereuse. C’est pourquoi les cours de conduite sont obligatoires. Les examens pour avoir son permis aussi.
      L’enregistrement de la voiture, c’est pour faire payer les routes aux gens. Ce n’est pas pareil par-contre.

    5. Guy Pelletier dit :

      Tout à fait, si tu as besoin d’une arme à feu semi-automatique pour chasser, contente toi de jouer à tes jeux vidéos, ta place n’est pas à la chasse. T’es pas un chasseur, on ne sait jamais tout d’un coup que le gibier chassé te courrerait après……..Peut-être même qu’une petite grenade ou deux seraient bien utiles pour te protéger de ces attaques, ou simplement tuer ton gibier…..Un vrais chasseur va bien s’en sortir avec une arme à feu à chargement manuel, même qu’il s’assurera de tuer son gibier non de le blesser.

      Ici au Canada et au Québec les Conservateurs ont comme projet de déclassifier de nouveau les armes à feu telles les AR-15 et les CZ858 qu’a utilisé Richard Bains dans sa tentative de massacre de membres et dirigeants du PQ a commencer par sa chef élue première ministre du Québec. Des armes a feu semi-automatiques facilement convertibles en armes automatiques le but caché et réels des acquéreurs de ce type d’armes à feu.

      Évidemment a l’approche de l’élection fédérale les Conservateurs se font très discrets sur ce sujet sachant qu’il serait fort impopulaire au Québec et dans l’est Canadien. Qu’il nuirait à leur élection si jamais cela venait un peu trop souvent sur la place publique ou simplement si trop de gens en parleraient sur les médias sociaux. N’hésitons pas a en parler le plus possible pour les forcer a se démasquer. On n’a pas besoin se singer les Américains en tout encore moins dans ce qu’ils ont ou font de mauvais, ses armes à feu misent dans les mains de tous et chacun ne contribuent qu’a mettre en danger et insécuriser les Américains.

    6. Mouski dit :

      @emalion, Vous m’enlevez les mots de mon clavier……..

    7. Boissonneault dit :

      Ce qui est louche, c’est cet acharnement à imposer un tel système d’immatriculation des armes d’épaule au Québec, après le lamentable fiasco du registre fédéral qui n’a pas démontré son utilité. Ce qui est connu des honnêtes possesseurs d’armes qui sont déjà soumis à l’obtention rigoureuse d’un permis d’armes à feu, c’est le but ultime qui se cache derrière cet acharnement. Lorsque le registre fédéral était presqu’instauré, voici ce que déclarait le ministre de la justice d’alors, Allan Rock :
      « Je suis venu à Ottawa avec la ferme intention qu’il n’y ait que les policiers et les militaires qui puissent posséder des armes ».
      Magazine Maclean’s, 25 avril 1994, page 12. Comment voulez-vous que la communauté des chasseurs, tireurs sportifs et collectionneurs d’armes aient le moindrement confiance envers ces libéraux ? Pourquoi pensez-vous que bien des armes appartenant à d’honnêtes citoyens n’ont pas été enregistrées ?
      Le but de ces gouvernements libéraux (Couillard et Trudeau) est toujours le même…. Ils veulent procéder à la saisie sans compensation de toutes les armes à feu légalement détenues par les canadiens. Cela n’a strictement rien à voir avec la sécurité du public, bien au contraire.

  3. gl000001 dit :

    John Lennon, Happiness is a warm gun

    Happiness is a warm gun (bang bang shoot shoot)
    Happiness is a warm gun, mama (bang bang shoot shoot)
    When I hold you in my arms (oh, yeah)
    And I feel my finger on your trigger (oh, yeah)
    I know nobody can do me no harm (oh, yeah)
    Because, (happiness) is a warm gun, mama (bang bang shoot shoot)
    Happiness is a warm gun, yes it is (bang bang shoot shoot)

    1. RICK42 dit :

      …Et dire que Lennon a été abattu par un fou qui a utilisé un « warm gun »!

      1. gl000001 dit :

        Ironie ou « ire honnie » !!
        J’ai été en tabar… pendant des semaines après cet événement.

  4. lechatderuelle dit :

    beau cas de lobbying abusif cette histoire de fusils…..

    voilà le genre de chose qui tue une démocratie … on le sait tous mais jamais rien ne change….

    Les USA sont le pire exemple parmi les pays « démocratiques »….

    Au Canada, les lobbys sont moins agressifs, mais tout aussi actifs….

    On tente de séparer le politique des religions, on devrait aussi le séparer des affaires…..

    1. __________________
      @ lechatderuelle / 21/03/2019 à 08:01

      « On tente de séparer le politique des religions, on devrait aussi le séparer des affaires….. » ______

      Absolument. Pourtant ce geste essentiel semble douloureux… !

  5. Benoit Forget dit :

    Les conservateurs sont de drôles d’animaux; ils veulent empêcher une femme de se faire avorter, mais si l’enfant de cette dernière se fait tuer à 13 ans dans une tuerie à l’école, ils s’en lavent les mains. Mais toutes les victimes auront leurs « thoughts and prayers ».

    1. Louise dit :

      Très juste Benoit

  6. Louise dit :

    « mettre fin à la vente des armes semi-automatiques…….cette mesure qui a été en vigueur aux États-Unis de 1994 à 2004. »

    Cette mesure a été mise en vigueur sous Bill Clinton et abolie sous George W Bush.
    Comme je l’écrivais la semaine dernière, ce pays fait un pas en avant sous les Démocrates et deux pas en arrière sous les Républicains.
    Dans un pays aussi polarisé et où le système électoral est aussi dysfonctionnel, ce sera très difficile de faire adopter des lois progressistes qui vont rester en vigueur longtemps et devenir la norme.

    En 2020 si les Démocrates remportent la présidentielle et qu’ils contrôlent les deux chambres, ils auraient deux ans pour voter le contrôle des armes à feu. Par la suite, il faudrait qu’ils restent au pouvoir au moins huit ans pour qu’une telle mesure devienne la règle.
    Je ne dis pas que les purs et durs vont l’accepter mais ils devront s’y faire si la majorité de la population l’appuie.

    Dans un monde normal, ça devrait se passer comme cela mais aux États-Unis il faut s’attendre à tout .

    1. Alexander dit :

      @Louise
      Vous l’avez bien dit, dans un monde normal.

      La normalité n’est pas la norme aux EU.

  7. jeanfrancoiscouture dit :

    Malgré l’horreur suscitée par les attaques et tueries aux armes à feu aux USA, aucun candidat ne peut vraiment croire qu’il va voguer vers la victoire avec un élément de programme aussi «clivant».. Regardez bien aller les «Second Amendmenders» sous la houlette de Donald Trump, avec l’appui ouvert de la NRA ou plus discret de la part d’autres groupes d’intérêt.
    Malgré que l’image soit un peu méchante, je dirais que ces candidats se «tirent dans le pied». Et si je voulais être cynique, je dirais que leur seul espoir serait qu’un événement grave se produise deux jours avant les élections pour que les gens aillent voter avant d’avoir oublié l’horreur.

    1. Haïku dit :

      Merci M.Couture.Votre commentaire est très exact. Le cynisme clivant est dans l’air du temps.👍

  8. Alexander dit :

    La NZ prend des décisions courageuses, mais évidentes pour assurer la sécurité des leurs.

    Est-ce que les américains préfèrent leurs armes à leurs enfants?

    Est-ce qu’ils préfèrent la répression à la prévention?

    Et pourtant, les Pro-Vie veulent protéger les foetus et accusent les Pro-Choix d’être des assassins.

    Toujours la contradiction et la dualité américaine.

    Ils sont fous ces amerloques.

    1. Louise dit :

      Alexander

      Ils sont fous et de très mauvaise foi. Ils utilisent les arguments qui font leur affaire pour justifier des comportements dépravés.
      La moitié de la population est très évoluée et l’autre moitié vit encore à l’âge des cavernes c’est-à-dire qu’ils règlent leurs comptes par la violence et ils n’ont pas du tout l’intention de se remettre en question.
      C’est cette moitié qui est au pouvoir actuellement, le pire des deux mondes.

  9. Dekessey dit :

    @jeanfrancoiscouture
    « si je voulais être cynique, je dirais que leur seul espoir serait qu’un événement grave se produise deux jours avant les élections pour que les gens aillent voter avant d’avoir oublié l’horreur.« 

    Permettez-moi d’alimenter votre cynisme: pour avoir plus d’impact, ce serait bien que le maximum d’enfants de républicains soient parmi les victimes.
    Peut-être que certaines têtes dures commenceraient à comprendre que les « thoughts and prayers » sont touchantes mais insuffisantes.

    Il est grand temps qu’ils agissent.

    1. onbo dit :

      @Dekessey

      Ça n’est pas une bonne idée, je pense, même sur le plan de la discussion ou de l’humour. Car ce scénario produirait l’effet inverse. Il conforterait la NRA et le GOA à s’unir « d’urgence » pour mieux actionner le « trigger » d’une riposte d’ampleur inspirée par la peur devenue « légitimée » par des bad guys with no guns… Les patrons de ces mouvements rêveraient d’une situation pareille.

      Il ne faut pas perdre de vue que le phénomène de peur instiguée est répandu, sur et par les médias sociaux, grâce à des opérateurs surement bien rémunérés pour déstabiliser la foule solitaire, comme le prédisait David Riesman il y a 50 ans, foule solitaire et maintenant isolée physiquement précisément par l’ordi et les téléphones qui sont tout sauf intelligents.

      Autant un barrage d’hydro-électricité en panne au Venezuela peut réduire un pays à la soumission de facto, autant une panne des médias sociaux ou des moyens de communication peut réduire un pays tout entier ou des secteurs ciblés à l’atomisation de milliers ou millions de citoyens. Ne cherchons pas cela.

      Je suis absolument renversé par le manque de prudence politique élémentaire de monsieur Sanders.

      – Dire, « on va suivre un petit pays du bout du mode », ça ne se dit pas aux USA!

      – Dire,  » on va attaquer ou s’attaquer à la NRA », ça ne se dit pas non plus! (J’ai pris la peine de vérifier sur dans le Webster pour être certain que je ne rêvais pas à propos du mot « Take On »)

      – Dire, de but en blanc, surtout M. Sanders, « we must ban », tout le contraire de Yes We Can! est tellement autoritaire comme attitude et de courte vue, pour ne pas dire bêtement opportuniste comme comportement politique, que ça rend son action contreproductive, puisque cela braque d’aplomb ceux qui aimeraient au moins présenter leur argumentaire « milicia » dans un contexte accueillant. On a tous besoin d’assurance et de réassurance.

      – Si m. Sanders croit que cela va amener la NRA à se plier à des changements même cosmétiques, je crois qu’il erre.

      – La dernière fois que la NRA était ouverte à un compromis acceptable, le patron de Gun Owners of
      America est intervenu pour que la NRA casse l’entente. Aujourd’hui c’est le fils de ce patron qui dirige la GOA, copain-copain avec le conseiller spécial de Trump sur la sécurité intérieure, le Sénateur Tom Cotton.

  10. Mouski dit :

    Possiblement hors sujet mais voici une situation qui commence à me préoccuper: Depuis cet hiver, en Floride, je sens une animosité envers tous ceux qui ne sont pas américains. Beaucoup de klaxons aux feux de circulation en voyant une licence du Québec, même un américain m’a dit dans un stationnement “go home”. Des situations que je n’avais pas vécues ces dernières années. En espérant que ce soit passager et s’atténuera dans l’hypothèse de la défaite du 45.

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Mouski

      Vous n’êtes pas le seul a avoir parlé et observé ce comportement.

  11. Gilles Morissette dit :

    Je suis tout à fait en accord avec cette interdiction. Tout comme beaucoup d’entre vous, je ne comprends pas les arguments des chasseurs qui utilisent un AR-15 même modifié pour chasser le gibier.

    Qu’est ce qu’on peut chasser avec ça? Un T-Rex? Godzilla? King Kong?

    Au risque de crever votre bulle, je doute fort qu,il soit possible d’implanter une telle mesure même si elle a déjà été en vigueur de 1994 à 2004. Le lobby des armes à feu (NRA) et les politiciens républicains à leur solde vont tout faire pour empêcher ça.

    Ils savent qu’ils peuvent compter sur la SCOTUS qui va invoquer le « Second Amendement » afin de protéger ce droit « sacré » de posséder une arme à feu, peu importe les conséquences.

    Bienvenue au pays des MAGA !!

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Gilles Morissette

      …Qu’est ce qu’on peut chasser avec ça? Un T-Rex? Godzilla? King Kong? …

      Non, on chasse avec ces armes pour faire du steak haché.

      1. Bartien dit :

        Pratique….inutile de passer chez le boucher!!

      2. gl000001 dit :

        Et se pèter les plombages sur des éclats de balles et d’os.
        Le lobby des dentistes doit les appuyer aussi hahaha !!!

  12. Apocalypse dit :

    @Guy Pelletier – 08:34

    ‘Tout à fait, si tu as besoin d’une arme à feu semi-automatique pour chasser,…’

    Bien entendu, il y a des collectionneurs qui veulent ce genre d’armes, mais aussi des gens qui en veulent pour se pratique dans un champ de tirs, ce que j’ai vu quelques fois à la télé sur le Web. Pour ce qui est de la chasse, je ne sais pas si des gens en utilisent, mais disons que ça ferait plutôt extrême.

  13. jeani dit :

    @Alexander

    « Est-ce que les américains préfèrent les armes à leurs enfants? »

    Il y a quelques temps j’ai regardé une émission qui parlait de la possession des armes par les enfants, bien entendu, aux USA.

    L’un des sujets nous faisait voir des parents offrant à leur petite de 4 ans une arme de fort calibre. Le père, un ancien de l’Afghanistan, lourdement handicapé, désirait que son petit ange puisse venir à la chasse avec lui.

    Au champ de tir, la petite essaie son nouveau joujou, bien assise sur son papa. Vous pouvez imaginer la réaction de la petite après avoir subi le fort recul de l’arme. Le « pauvre » papa éploré, ne comprenant pas que sa petite ne voulait plus répéter l’expérience a demandé conseil.

    Le taré n’avait pas compris qu’il aurait pu débuter avec une arme de petit calibre et surtout de ne pas acheter ce genre de cadeau à son enfant.

    Il semble que dans certains coins de ce pays c’est normal. Complètement débile!

    P.S. La société m’a donné le privilège de posséder des armes chez moi. Elles ont été enregistrées au Fédéral et jamais je me suis posé la question si je devais les enregistrer au registre québécois.

    1. gl000001 dit :

      Vous vous souvenez de la jeune fille qui a tué l’instructeur de tir ? Il y a une suite. C’est maintenant de la faute du champ de tir !!!
      https://www.washingtonpost.com/news/post-nation/wp/2016/08/26/two-years-after-9-year-olds-fatal-uzi-shooting-instructors-family-files-wrongful-death-suit/?noredirect=on&utm_term=.3037605fcce3

      1. Bartien dit :

        Un uzi pour un enfant de 9 ans…wow ils l’ont l’affaire les amarequins

  14. kelvinator dit :

    Vraiment étrange sachant qu’en 1993 il était contre le background check et qu’en 2003-2005 il a voté pour protéger les manufacturier d’armes semi-automatiques.
    Même Sanders est trop à droite sur certain sujets pour les démocrates…

  15. Benton Fraser dit :

    Dans ce cas, qui va protéger la démocratie américaine ?!?!?

    P.S.: Bizarrement, il semble que les États-Unies soit la seule démocratie qui a besoin d’armes pour ce protéger de ses propres élus!!!

  16. Maurice dit :

    Il faut vraiment utiliser des termes précis et ne plus parler de “semi-automatique”. Toute arme avec un chargeur est au minimum semi-automatique; un revolver, un pistolet est une arme semi-automatique. Si on emploi des termes trop vagues, les défenseurs des armes à feu n’auront aucune difficulté à invalider les loi en allant devant la justice.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @Maurice: Votre définition est inexacte. Ce n,est pas le «chargeur» qui fait foi du mécanisme semi-automatique ou automatique. Un revolver ne peut en aucun cas être qualifié de «semi automatique» de même qu’une arme d’épaule à verrou,à levier ou à pompe et ces armes ont toutes des chargeurs, amovibles ou pas.
      La fonction automatique de même que semi automatique signifie que le prochain projectile se place en position de tir sans que le tireur ait besoin de faire quoi que ce soit. Quand l’arme est «automatique», le tireur n’a qu’à garder la détente enfoncée et il peut vider son chargeur. Pour le «semi automatique» il doit relâcher la détente et appuyer pour chaque projectile ce qui ne rend pas son arme beaucoup moins dangereuse. .
      Les vrais «pro armes» de même que ceux qui sont contre, s’ils connaissent bien leur sujet, savent définir clairement ce dont ils ou elles parlent. utilisent . Là-dessus, vous avez raison, il ne faut pas employer des termes trop vagues ou imprécis.
      Je fais partie de ceux qui ne voudraient pas avoir à vivre dans un environnement où tout un chacun peut se balader avec une arme, surtout une arme de poing qu’il est si facile de dissimuler. Quant aux armes longues, je me demande toujours ce qu’un citoyen peut bien avoir à faire avec des simili armes de guerre. Leur bannissement en NZ me semble être une mesure absolument raisonnable. J’ai toujours été étonné que le Canada, dans sa frénésie du défunt système fédéral qui a coûté presque deux milliards n’ait pas procédé à cette interdiction .
      Quant aux USA, je me demande si ce n,est pas une cause perdue. Il me semble qu’il y a eu suffisamment de drames pour qu’un consensus se dessine mais cela n’arrive jamais. C’est bien dommage et, comme le disait un de mes collègues, «c,est aussi beaucoup de dommages». .

  17. gérard séguin dit :

    Chacun sa drogue! Les armes en font partie. Malheureusement! Je fais partie, de cette espèce, qui me décourage plus souvent qu’autrement. Ce qui me réconforte, c’est de vous lire. Heureusement! plus de la moitié, de mon espèce. Sont de être, lumineux. Ceci me rassure.

  18. igreck dit :

    Réponse intelligente de la NRA : la NZ n’a pas de 2e amendement… elle !?!

  19. Jacques dit :

    Bon, OK. Suggestion au prochain qui voudra faire du contrôle.

    Ma blonde me dit que je suis extrémiste dans mes sentences, mais enfin, voyons ce que ça peut donner.

    Tu as le droit de possséder une arme, que ce soit un gun ou un AR15.
    Parfait, c’est écrit dans le shitty 2ième amendement.

    Tu as le droit, mais aussi des responsabilités et obligations.
    Pour penser l’acheter, c’est 1000$ en ouverture de dossier, étude de ton passé judiciaire et psychologique.
    Pour l’acheter, c’est 2000$ – par arme – juste pour avoir un papier disant à l’armurier que tu peux le faire.

    Ensuite, c’est l’obligation que l’arme soit proprement entreposée, à une adresse précise, sous peine de saisie sans retour, et amende de 5000$.
    Vérification annuelle de l’arsenal par la police, 1000$.

    Tu veux aller l’essayer dans le clos? c’est 200$ par jour pour un permis de transport hors de ton domicile.

    Un ‘spot check’ et l’arme n’est pas chez toi? 10000$ d’amende, 6 mois de prison, et saisie de toutes les armes, sans compter que tu tu es sur la black list pour un prochain achat.

    Ton arme est volée et est utilisée pour commettre un crime? La même sentence que l’accusé.

    Et avec ces montants, on pourrait fournir une aide aux victimes.

  20. Jacques dit :

    Possession sans autorisation?

    Taule à perpétuité, point barre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :