Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

645b4169-2fb3-44a3-ad86-6e76fb3ca98a.jpg

La Nouvelle-Zélande n’est pas seulement aux antipodes des États-Unis sur le plan géographique. Elle l’est aussi dans la façon dont ses dirigeants réagissent au carnage perpétré hier dans deux mosquées de Christchurch par un extrémiste de droite muni de cinq armes à feu, dont deux fusils semi-automatiques et deux fusils à pompe.

«Le temps est venu de changer», a déclaré la première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern (photo), en faisant allusion aux lois de son pays sur les armes à feu. Elle refusait ainsi d’adopter le refrain de plusieurs politiciens américains après un massacre selon lequel il est toujours trop tôt pour parler d’un resserrement des lois sur les armes à feu.

«Pendant que nous continuons à déterminer la chaîne des événements qui ont mené à l’obtention [par le tireur] de ce permis d’arme à feu et à la possession de ces armes, je peux vous dire une chose dès maintenant : nos lois sur les armes vont changer», a déclaré Jacinda Ardern.

Et qu’entend la première ministre par un changement des lois? S’il faut se fier au procureur général de la Nouvelle-Zélande, David Parker, elle veut interdire dans son pays les armes semi-automatiques, ces pistolets ou fusils d’assaut qui permettent aux extrémistes ou aux forcenés de décupler le nombre de leurs victimes.

La Nouvelle-Zélande, bien sûr, n’a pas de deuxième amendement auquel s’accrochent les gun nuts pour justifier leur arsenal de guerre. Mais il faut se rappeler que les États-Unis ont interdit pendant dix ans la vente des armes semi-automatiques, de 1994 à 2004.

(Photo Getty Images)

47 réflexions sur “Armes à feu : un pays aux antipodes des États-Unis

  1. gl000001 dit :

    Ont-ils une NRA là-bas ?

    1. karma278 dit :

      Bien sûr! Sont partout…

      https://www.nranz.com/

      1. igreck dit :

        Partout comme les virus meurtriers et la vermine !

      2. gl000001 dit :

        Ha! crap !!!

  2. spritzer dit :

    « Mais il faut se rappeler que les États-Unis ont interdit pendant dix ans la vente des armes semi-automatiques, de 1994 à 2004. »

    J’ignorais cela. L’avoir permis à nouveau est criminel, sans compter que c’était complètement stupide.

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ spritzer

      Ce n’est pas la vente d’armes semi-automatique qui a été interdite aux USA entre 1994 et 2004. C’est la vente d’armes de type d’assaut tel que le AK-47 ou sa variante l’AR-15 qui font parti de la vaste gamme des armes semi-automatiques. La vaste majorité des armes semi-automatique n’entraient pas dans cette interdiction.

      Voici un wiki du Federal Assault Weapon Ban de 1994 https://en.wikipedia.org/wiki/Federal_Assault_Weapons_Ban#Definition_of_assault_weapon

    2. ghislain1957 dit :

      Et devinez quel parti a laissé cette loi mourir à l’échéance de celle-ci?

  3. Martin Cote dit :

    Trump aime mieux fermer la frontière aux immigrants qu’interdire les armes semi-automatiques…..pour lui ……çe sont eux qui sont dangereux…et non les suprematismes blancs….qui votent tous pour lui….

  4. Gilbert Duquette dit :

    Je possède des armes de chasse et si on me demandait de les entreposer dans un lieu sécurisé autre que mon domicile. Je le ferais sans hésiter.

    J’aimerais porter à votre attention les lois et règlements sur les armes à feu de l’Allemagne :

    En Allemagne, des lois strictes sur le contrôle des armes à feu, qui ont été rigoureusement renforcées après deux horribles fusillades dans des écoles en 2002 et 2009, ont permis de réduire de moitié le nombre de tueries par balle, qui est passé à 50/an en 2009, selon des experts….

    L’Allemagne, où la possession d’une arme à feu avait déjà été traitée comme un privilège plutôt qu’un droit inhérent, rendait encore plus difficile la possession d’une arme à feu. C’est maintenant le seul pays au monde où toute personne de moins de 25 ans doit passer un examen psychiatrique avant de pouvoir demander un permis de port d’arme. Toute personne qui demande une arme à feu doit attendre un an, réussir des tests rigoureux et avoir une raison légitime de posséder une arme à feu.

    Après 2009, même les chasseurs expérimentés et les tireurs sportifs titulaires d’un permis de port d’arme à feu pourraient être tenus en tout temps par la police de subir des tests psychiatriques s’ils étaient pris en flagrant délit de conduite en état d’ébriété ou avaient un comportement erratique quelconque. La police est autorisée à visiter les domiciles des propriétaires d’armes à feu enregistrés pour des tests inopinés afin de s’assurer que les armes à feu sont verrouillées et entreposées correctement, avec le code de sécurité ou l’emplacement des clés connues uniquement du propriétaire.

    La répression sur les armes à feu a également contribué à réduire de 25 % le nombre de crimes commis avec des armes à feu entre 2010 et 2015, selon le bureau du crime du pays.
    Pourtant, l’Allemagne est l’un des premiers pays du monde en matière de possession d’armes à feu. Il y a 5,83 millions d’armes à feu enregistrées en Allemagne, appartenant à 2,31 millions de propriétaires, ce qui place l’Allemagne au 14e rang mondial pour la possession d’armes à feu….

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

    1. Gilbert Duquette dit :

      Suite :

      Les Allemands n’ont pas le droit fondamental de porter des armes, contrairement aux Américains en vertu du deuxième amendement, et le passé violent du pays, y compris l’ère nazie, a certainement contribué à façonner la réglementation stricte actuelle.

      Les demandeurs de permis doivent être âgés d’au moins 18 ans et subir ce qu’on appelle une vérification de fiabilité, qui comprend la vérification de casiers judiciaires, si la personne est alcoolique ou toxicomane, si elle a une maladie mentale ou tout autre attribut qui pourrait la rendre discutable aux autorités.

      Ils doivent également réussir un  » test de connaissances spécialisées  » sur les armes à feu et les personnes de moins de 25 ans qui demandent leur premier permis doivent subir une évaluation psychiatrique.

      Il faut également prouver un besoin spécifique et approuvé pour l’arme, qui est principalement limitée à l’usage des chasseurs, tireurs sportifs, collectionneurs et agents de sécurité – pas pour l’autodéfense.

      Une fois que vous avez un permis, le nombre et le type d’armes à feu que vous pouvez posséder sont également limités, selon le type de permis que vous avez : Les armes entièrement automatiques sont interdites pour tous, tandis que les armes semi-automatiques sont interdites pour toute autre raison que la chasse ou le tir de compétition.

      2. Quatrième plus fort taux de possession d’armes à feu au monde

      Mais même avec la politique stricte de l’Allemagne en matière d’armes à feu, le pays se classait au quatrième rang pour le nombre d’armes légales par habitant en 2013, juste derrière les États-Unis, la Suisse et la Finlande.

      Environ 2 millions de personnes possèdent plus de 5,5 millions d’armes légales en Allemagne pour une population de plus de 80 millions.

      De plus, les syndicats de police ont estimé qu’il y avait jusqu’à 20 millions d’armes à feu illégales de plus en Allemagne – ce qui représente environ 30 armes à feu pour chaque groupe de 100 personnes.

      3. L’un des taux les plus faibles de décès liés aux armes à feu au monde….

      Selon l’Office fédéral de la police criminelle (BKA), le nombre de « crimes contre la vie » – y compris les meurtres et les homicides par négligence – commis au moyen d’une arme à feu est passé de 783 en 1995 à 130 en 2015 au cours des 20 dernières années.

      Parmi ces crimes l’an dernier, 57 seulement étaient des meurtres intentionnels….

      Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

      Comme quoi une règlementation des plus strictes permet une diminution des crimes et protège tout de même le privilège de posséder des armes.

      Moi je dit Bravo à l’Allemagne et à ses dirigeants politiques qui ont mis leurs culottes.

      1. Alexander dit :

        @Gilbert Duquette

        Très intéressant ce lien entre le permis de port d’arme et la quantité d’armes en circulation et l’impact sur la violence.

        Comme quoi qu’il y a moyen de raisonner un problème et trouver des solutions.

    2. ghislain1957 dit :

      « C’est maintenant le seul pays au monde où toute personne de moins de 25 ans doit passer un examen psychiatrique… »

      Y’en a un paquet aux USA qui ne passeraient tout simplement pas l’examen!

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ Alexander

        …Comme quoi qu’il y a moyen de raisonner un problème et trouver des solutions…. Oui. Et comme quoi les politiciens n’ont pas à toujours jouer la carte de la démagogie et lorsque ces mêmes politiciens croient en l’intelligence des citoyens les choses évoluent dans le bon sens.

        Des Pays comme l’Allemagne qui ont connus le Nazisme sont une lueur d’espoir.

    3. theophileraulet dit :

      J’espère que les lois relatives aux armes à feu deviennent aussi rigoureuses au Canada qu’en Allemagne.

  5. treblig dit :

    Le taux de meurtres en Nouvelle-Zélande ( 0.9 par 100 000 habitants) est sensiblement le même que le Québec ( 1.1 par 100 00 habitants en 2018) alors que les États-Unis est 3 1/2 fois supérieur (3.8 par 100 000 habitants ).

  6. Sjonka dit :

    Le 2e amendement, Pffftt ! Ce n’est aucunement reliéà un droit quelconque. Ce n’est qu’un prétexte pour faire de l’argent. Pis, too bad soo sad pour les dommages collatéraux. Alors, comme pour les états-uniens, faire de l’argent est plus important qu’une vie, c’est pas demain la veille qu’ils vont tenter de restreindre l’utilisation des armes.

    1. Bartien dit :

      Ça doit être pour ça que les républicains veulent tant restreindre l’avortement…faut assurer le roulement

      1. Haïku dit :

        Bartien 10:10 👍!

  7. xnicden dit :

    Pendant ce temps… Un élu au Missouri a déposé un projet de loi en février nommé le « Militia Act » qui obligerait les résidents de l’État âgés entre 18 et 35 ans à posséder un AR-15. La même arme utilisée vendredi.
    https://t.co/AU8qfDA9xq (via @MatthewKeysLive)

    La clé ici est le nom du projet de loi, qui fait référence au début du second amendement « A well regulated Militia ». La NRA et ses alliés savent que si les juges se mettent à interpréter correctement le second amendement, beaucoup de leurs jouets pourraient leur être retirés. J’imagine qu’ils pensent qu’en créant des milices approuvées par les législateurs, ils pourront renforcer une interprétation large du second amendement.

  8. noirod dit :

    Quand j’entends de tels propos d’un politicien j’ ai inévitablement l’impression que ce n’est que du bla bla bla…Ca dépasse même ce que les gens veulent entendre. Rien d’inspirant la dedans et rien de concret pour tout un pays qui aurait surtout besoin de ne pas se faire prendre pour de naïfs imbéciles en une telle circonstance.

    1. Richard Hétu dit :

      Quand je vous lis, j’ai inévitablement l’impression que de n’est que du bla-bla-bla… Svp, changez d’approche de temps en temps.

  9. Alexander dit :

    1994, c’est Clinton démocrate. 2004, c’est Bush Jr, républicain. C’est limpide. Les républicains choisissent les armes avant leurs citoyens, les démocrates, c’est l’inverse.

    La NZ, comme le Québec et le Canada ou la Norvège, sont des pays de paix qui ne sont pas à l’abri des tueurs psychopathes, on le sait tristement. Mais de là à encourager la violence, y a une limite qu’on est pas obligé de dépasser.

    Le Canada, la Norvège ou la NZ prennent des tangentes, les EU républicains une toute autre.

    La paix vs la violence et la répression.

    Mais vous savez, j’aime mieux marcher en paix dans mes rues.

    C’est mon choix.

  10. Louise dit :

    Les États-Unis font un pas en avant, deux pas en arrière. La plupart du temps les pas en avant se font lorsque les démocrates sont au pouvoir. Et on sait qui est au pouvoir lorsqu’ils reculent. Ce n’est pas demain la veille qu’ils vont imiter l’Allemagne ou la Nouvelle-Zélande.
    Ce qui s’est passé à la mosquée de Christchurch, à Québec et ailleurs est un crime non seulement contre les Musulmans mais une attaque à notre humanité, une blessure à tous les gens de bonne volonté c’est-à-dire la majorité du monde qui aspire rien de moins que de vivre en paix et en harmonie avec son entourage.
    Les gouvernements devraient consacrer toutes leurs énergies pour lutter contre la montée des groupes haineux comme les suprémacistes blancs et ça commence par le contrôle des armes à feu et le contrôle des réseaux sociaux qui propagent la haine et la violence. Ne comptons pas sur les États-Unis pour être les leaders de nouvelles lois, ce sont les premiers à profiter de l’argent de l’industrie de la violence.

  11. François dit :

    Nouvelles. Urgence internationale voter par L’ONU:tout les psychologues et psychiatres doivent se rapporté aux États-Unis ;très nombreux patients à traiter .Urgence. Urgence…..

  12. Apocalypse dit :

    @Sjonka – 09:41

    ‘Le 2e amendement, Pffftt ! Ce n’est aucunement relié à un droit quelconque. Ce n’est qu’un prétexte pour faire de l’argent.’

    Je vous ferai remarquer que cet amendement a été écrit le 15 décembre 1791 et donc, pas certain du tout que c’était pour faire de l’argent, du moins pas à cette époque … LOL

    1. sjonka dit :

      Effectivement, j’aurais du nuancer mon commentaire. Dans le contexte actuel, le 2e amendement ne ressemble plus du tout au pourquoi, à l’origine, il a été inséré dans la constitution. À savoir, permettre aux gens de se protéger en créant des milices civiles car dans ce temps, la police comme on la connait aujourd’hui, n’existait pas.

      merci de m’avoir ramené à l’ordre 😉

  13. Apocalypse dit :

    @noirod – 09:46

    ‘Quand j’entends de tels propos d’un politicien j’ai inévitablement l’impression que ce n’est que du bla bla bla…’

    Aux Etats-Unis, vous avez raison, mais ailleurs dans le monde, on a plein d’exemples où ce n’était pas du ‘bla bla’ comme vous dites. On n’a qu’à se rappeler au Canada comment on s’est viré sur un trente sous suivant la tuerie de Polytechnique. Dans de nombreux pays, on contrôle les armes (ex. Japon, Australie, Allemagne, etc).

    Personnellement, j’aime bien critiquer les politiciens, mais lorsqu’ils font la bonne chose, au moins le reconnaître.

  14. Apocalypse dit :

    @xnicden – 09:44

    ‘Pendant ce temps… Un élu au Missouri a déposé un projet de loi en février nommé le « Militia Act » qui obligerait les résidents de l’État âgés entre 18 et 35 ans à posséder un AR-15. La même arme utilisée vendredi.’

    Oh misère de misère… La stupidité n’a vraiment pas de limite. Un autre cr*sse d’innocent!

    Toutes les études le montre, plus il y a d’armes dans une société et plus il y a de morts par armes à feu. Ces gens sont tellement stupides que c’est à croire qu’ils pensent que le jour où le monde sera armé, tout le monde sera en sécurité et il y aura (beaucoup) moins de morts :-(.

    1. xnicden dit :

      On aura beau leur présenter toutes les études sérieuses qui existent, mais leur position relève plus de l’idéologie…

  15. Apocalypse dit :

    @Gilbert Duquette – 09:25 et – 09:28

    Très instructif: Merci!

  16. chrstianb dit :

    Un autre exemple de différence entre les États-Unis et un autre pays concernant le contrôle des armes à feu: l’Australie.
    En 1996, l’Australie passe une loi très restrictive sur les armes à feu.
    https://www.gunpolicy.org/fr/firearms/citation/quotes/982
    Et maintenant, le graphique des décès par armes à feu par année (accidents, homicides, suicides)
    https://www.gunpolicy.org/fr/firearms/compareyears/10/total_number_of_gun_deaths
    Regardez la transition entre 1996 et 1998…

  17. Apocalypse dit :

    @Louise – 09:57

    ‘Les gouvernements devraient consacrer toutes leurs énergies pour lutter contre la montée des groupes haineux comme les suprémacistes blancs…’

    Je ne veux pas faire le rabat-joie, mais la feuille de route des gouvernements pour résoudre des problèmes complexes est dans le genre ‘médiocre’ et je suis poli. Le genre de tuerie dont on parle est un sérieux problème et on se demande par quel bout on pourrait le prendre.

    On peut effectivement imaginer des mesures (ex. contrôle des armes à feu, du moins de certaines, sécurité accrue pour certains endroits, etc), mais on peut tout simplement pas colmater toutes les brèches et des tragédies comme celles de Québec et la Nouvelle-Zélande, il faudra s’y faire, ça va se reproduire.

    Il est aussi permis de croire que le Web, qui permet aux ‘nuts’ de communiquer, n’aide pas du tout les choses. Un gars tout seul dans son coin, sans contact avec d’autres ‘nuts’, pas certain qu’il passerait à l’action, mais en parlant à d’autres, ça peut lui donner des idées, du courage et même rêver d’une certaine gloire.

  18. Apocalypse dit :

    @sjonka – 10:52

    Il n’y avait pas de mauvaises intentions de la part des Pères Fondateurs, mais à postériori, on se dit qu’on aurait dû écrire le second amendement en mettant un contexte dans lequel il est valide. A l’époque, le contexte se prêtait à cet amendement, mais en 2019, well … pas mal moins!

  19. Guy LB dit :

    ******************
    La Constitution américaine, c’est une belle déclaration de principes qu’au final, chacun cherche à interpréter selon ses meilleurs intérêt$. Or les principes, c’est bien connu, finissent par céder à force de s’appuyer dessus.

    Il me semble — perception bien sûre très personnelle — que le principe fondamental et fondateur des USA est le billet vert. Tous les autres principes, si nobles soient-ils, m’apparaissent lui être subordonnés. Tant que la NRA vaudra les milliard$ qu’elle permet de brasser dans le pays, la défense tordue qu’elle fait des éléments de la Constitution qui font son affaire prévaudra. Le droit de porter des armes et la liberté d’expression doivent être compris, pour la NRA et un grand nombre de citoyens américains, en termes de droits de vendre des armes et de faire du lobbying : c’est payant, donc c’est bon.

    Bref, « Follow the money… » insistent les super détectives des séries policières pour résoudre un crime. Ça vaut tout autant pour comprendre la politique américaine.

    1. Guy LB dit :

      S’cusez-la !
      Si ma diatribe précédente a l’air de tomber en dehors du sujet, c’est que la première phrase a sauté : « Oui, la Nouvelle-Zélande est aux antipodes des États-Unis, au premier chef au plan des principes qui sous-tendent ses politiques. »

    2. xnicden dit :

      Je ne dirais pas que le billet vert a été le principe fondateur des USA. Mais on peut effectivement se questionnner sur la place qu’il occupe dans ce pays.

      Par ailleurs, je ne peux m’empêcher de penser que la plus grande victoire des fabricants d’armes a été de convaincre les membres de la NRA qu’ils avaient les mêmes intérêts. Sans doute en y mettant le prix ($) auprès des dirigeants de l’organisation au fil des années.

      1. Guy LB dit :

        @xnicden à 11h59 :
        vous avez raison de me reprendre. C’était en effet excessif d’affirmer que le billet vert est un principe fondateur des USA. Mais quand on regarde la montée au sommet des Trump et autres milliardaires (vrais ou présumés tels), la tentation est forte de sauter aux conclusions.

        Reste que « Mea culpa, mea culpa… » Vous connaissez la suite.

  20. atam dit :

    Il faut qualifier ce tueur de terroriste et ne pas se limiter de l’appeler extrémiste. Comme on ne manquerait pas de le faire s’il s’agissait d’un musulman isolé sans contact avec une cellule ou organisation islamiste.

  21. leonard1625 dit :

    La manchette rapportée pas xnicden à 09:44 est à peine croyable. Le génie qui a proposé cette loi est Andrew McDaniel, représentant républicain (excusez le pléonasme) du district 150 de la Chambre du Missouri. Il sera intéressant de voir s’il sera réélu.

  22. Gilles Morissette dit :

    Voilà le genre de discours qu’on aimerait entendre plus souvent aux USA lorsque ce genre de tuerie de masse survient.

    Ça n’arrivera pas. Le lobby des armes à feu est trop puissant et plusieurs politiciens n’ont pas le courage de s’y opposer car leur financement politique en dépend.

    Il ne faudra pas non plus se compter sur celui qui est assis dans le Bureau Ovale à la MB. Lui aussi a besoin du fric de la NRA et surtout du vote des électeurs de sa vase électorale qui croient que c’est une bonne idée d’armer les profs dans les salles de classe.

    La Nouvelle Zélande est un exemple à suivre en matière de contrôle des armes à feu.

    Espérons que nos gouvernements (Provincial, Fédéral) ne plieront pas l’échine devant nos petits lobby locaux qui voudraient assouplir la réglementation sur les armes à feu.

    Content de voir que le gouvernement de la CAQ entend maintenir le Registre québécois ses armes à feu. Nos petits Dretteux des radios-vidanges de Québec vont « brailler » mais s’ils savaient à quel point on se fiche de leurs opinions.

  23. titejasette dit :

    Il s’agit d’un « objectif ambitieux » mais j’aimerais voir les votes de 2020 se converger pour :

    -« Nous avons besoin d’un nouveau président et nous avons besoin d’un président qui se consacre corps et âme à la crise climatique », a déclaré M. Gore;

    – Les États Uniens n’a pas besion de deuxième amendement auquel s’accrochent les gun nuts pour justifier leur arsenal de guerre;

    Occupez-vous de vos propres affaires car nous (la planète) on n’en a rien à foudre de vos tueries et massacres qui dans le fonds, éliminent quelques déplorables et minables mais hélas quelques innocents êtres humains.

    C’est le temps que cela va prendre pour réveiller la conscience de vos politiciens. Cela va au delà de la présidence de Trump. Cela va prendre une, deux, trois décénnies (je ne verrai p-e pas de mon vivant). Ca va prendre un président démocrate. Mais c’est écrit dans le Ciel. C’est mon 2 cents.

  24. MarcoUBCQ dit :

    Les armes sont un baume pour ceux qui ont peur des autres. Ça donne l’impression d’être invulnérable, mais la vulnérabilité caractérise nous tous, 100% des êtres humains. Il s’agit donc d’une illusion. Le sentiment qu’ont ceux qui aiment les armes est bien réel, mais la cause de leur peur des autres elle, ne l’est pas. Pourquoi pas un bazooka pour se promener quiet dans les rues du monde entier? Il faudra bien un jour essayer de de donner un sentiment de sécurité à tous ces gens si inquiets. Les démoniser ne fera qu’encore et encore les fanatiser, car alors il ne sentiront pas que leurs sentiments sont entendus et compris.

  25. ghislain1957 dit :

    « Un pays aux antipodes des États-Unis… »

    Ouin, eux leurs politiciens ne se font probablement pas graisser la patte par un lobby des armes à feu.

  26. igreck dit :

    Je ne retournerai plus aux U$A tant que leur$ valeur$ mettant la fric au-dessus de toute considération ne seront pas changées. Actuellement, j’aurais extrêmement peur de me promener dans ce pays qui permet à n’importe lequel zouf de posséder une arme de destruction… massive. (Une arme semi-automatique qui permet de tirer plusieurs projectile à la seconde C’EST une ADM !)

  27. Haïku dit :

    M.Hétu: »gun nuts » 👏👍

  28. Gilbert Duquette dit :

    Pour ceux qui comprennent l’anglais voici un court narratif qui résume le manifeste du meurtrier de ChristChurch. Ce n’est pas une ode ou un hommage à ce terroriste c’est avoir les faits sur son orientation raciste. : https://www.youtube.com/watch?v=t_FSZYTGyBE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :