Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

shut.jpg

Les 17 négociateurs de la Chambre des représentants et du Sénat espéraient finaliser aujourd’hui les négociations sur un accord concernant la sécurité à la frontière avec le Mexique. Or, les communications ont cessé au sein du groupe quelques heures avant l’échéance, selon cet article du New York Times. La raison principale? La demande des démocrates de limiter à 16 500 le nombre de lits dans les centres de détention de la police de l’immigration (ICE). Si le groupe bipartie n’arrive pas à une entente d’ici vendredi soir, un nouveau «shutdown» paralysera partiellement l’administration fédérale.

La demande des démocrates a pour but de forcer l’administration Trump à prioriser l’arrestation et l’expulsion des immigrés clandestins qui ont un casier judiciaire ou qui représentent une menace pour les États-Unis, «et non pas des immigrés qui obéissent aux lois et contribuent à notre pays», a précisé une des négociatrices du groupe bipartite.

Les républicains exigent une exception à la limite pour les criminels, ce que refusent les démocrates en faisant valoir que les 16 500 lits suffisent à la détention des véritables criminels.

Dans un tweet publié hier, Donald Trump a accusé les démocrates d’agir de façon irrationnelle dans ce dossier en s’opposant à la détention de «meurtriers».

 

Le groupe bipartite doit aussi s’entendre sur le montant qui sera consacré à l’installation de petites barrières à certains endroits de la frontière. On parle d’un montant qui devrait se situer entre 1,3 milliard et 2 milliards de dollars, bien en deçà des 5,7 milliards de dollars réclamés par Donald Trump pour son mur.

Le président doit tenir ce soir un rassemblement dans la ville frontalière d’El Paso, au Texas.

Selon le Bureau du budget du Congrès, le plus récent «shutdown», qui a duré 35 jours, a coûté 11 milliards de dollars à l’économie américaine.

(Photo Getty Images)

52 réflexions sur “Vers un autre «shutdown»?

  1. sorel49 dit :

    Je ne serais pas surpris si le suspense durera jusqu’à la limite et même dépassera la date du 15. Le seul pouvoir que Trump contrôle dans ce marchandage est le temps.

  2. Salvador E. Rodriguez dit :

    Cette fois ci il pourra faire porter le blâme au Democrates… car on sais maintenant que le président travail très très très et très fort lors de ces plages “d’excutive time” qui remplissent son agenda à 60%.

    1. A.Talon dit :

      Voici la réponse délirante du Paresseux-en-Chef à ceux qui le critiquent sur son éthique du travail:

      « «Quand on utilise la formule Executive Time, généralement je travaille, je ne me repose pas», a tweeté M. Trump. «En fait, probablement je travaille plus que presque tout autre ancien président».

      «La réalité est que lorsque j’ai pris mes fonctions de président notre pays était une pagaille», a-t-il poursuivi.

      «Une défense appauvrie, des guerres sans fin, une guerre potentielle avec la Corée du Nord, […] de taxes importantes et beaucoup trop de problèmes de règlements, de frontière, d’immigration, de système de santé et plein d’autres.»

      «Je n’ai pas eu d’autre choix que de travailler de très longues heures !», a ajouté le président qui rarement travaille avant 11h, selon son emploi du temps à titre indicatif fourni aux médias par son bureau de presse.»

      https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201902/10/01-5214225-soupconne-de-se-la-couler-douce-trump-assure-travailler-dur.php

      1. sorel49 dit :

        Amusante réaction de Mossié le Président qui se dépêche de se comparer aux prédécesseurs . Il est libre de son temps et ne doit répondre à aucun questionnement.

        Mais on ne peut dire de Mulvaney. Il n’a pas à protéger son boss de cette manière. Trump n’est pas un gars de lecture de dossiers .

      2. gl000001 dit :

        « Panpan il est toujours le vainqueur » -le méchant dans Pépino et Capucine

      3. igreck dit :

        @A.TALON
        Ce n’est pas du tout ce que raconte Bob Woodward dans son livre « Peur : Donald Trump à la Maison Blanche » !!!

  3. Mario Dupuis dit :

    Et c’est repartit mon kiki! Quelle belle de temps inutile!

  4. Theophile Raulet dit :

    Je pensais que seul le Mur était en jeu.

  5. A.Talon dit :

    «Donald Trump a accusé les démocrates d’agir de façon irrationnelle dans ce dossier»

    On croit rêver. Surtout quand on sait que cet idiot agit constamment de façon irrationnelle, quelque soit le dossier. Ses guerres commerciales insensées et son sabotage stupide des règles du commerce international sont d’ailleurs en train de nous propulser vers une récession mondiale selon le dernier avertissement du Fond Monétaire International. Bravo champion.

    https://www.lapresse.ca/affaires/economie/international/201902/10/01-5214178-le-fmi-met-en-garde-contre-une-tempete-sur-leconomie-mondiale.php

    1. igreck dit :

      Dans SA réalité et celle de ses acolytes, ce qui pour nous est rationnel est forcément irrationnel pour eux!

  6. Martin cote dit :

    Ce soir, il est à El Paso près de la frontière pour un rassemblent concernant son mur……..il est certain qu’il vamettre tout le blâme sur les démocrates pour le blocage des négociations…….il n’aura jamais son 5,7 milliards et en plus lesdemocrates ne veulent pas que tous immigrants illégaux soient considérés comme des criminels et tous emprisonnés….Une semaine qui promet….

    1. simonolivier dit :

      Surtout que le maire républicain de El Paso l’attend avec une brique et un fanal. Tiny a plusieurs fois déclaré que El Paso était une des 10 villes les plus dangereuses et les plus criminalisées des USA avant la construction d’un mur. El Paso n’a jamais été dans les villes les plus criminalisées aux USA ni les plus dangereuses. Au contraire. El Paso a toujours été reconnue comme une ville sécuritaire. Et le fameux mur ne couvre qu’une petite partie du comté. C’est plus le RIo Grande qui est un obstacle à l’immigration illégale.

  7. titejasette dit :

    Ta Ram ! Comme quoi, tout vient à temps à qui sait attendre et tout finit par se savoir.

    Fin février – début mars: Je mise un ti 2$

    1- Début du troisième Shitdown
    2- Début des augmentations de tarifs avec la Chine
    3- Voyage de noce au VietNam (avec escale en Angleterre pour fêter le Brexit)

    1. Dekessey dit :

      4- début de la comparution de Cohen devant le comité sénatorial. 😉

  8. Toile dit :

    11 milliards le précédent shutdown. 11 milliars refilés en souffrance, en dettes à tous et chacun. Pas de la tarte. 11 milliards que le conard débite à l’économie pour une affaire d’égo où la folie tient toute sa place. Et les astres seraient enlignés pour une poursuite de cette folie ? Ca aussi c’etait prévisible que cette pause consentie pour négocier éait un leurre. La source du problème, c’est le loco in chief. Il va considerer le montant de 1.3 / 2 milliards comme un affront lui pour qui le mur est une affaire obscessionnelle.

  9. Alexander dit :

    Ça va se régler à minuit moins cinq cette fois-ci, comme toute bonne négociation. Quand on est rendu à parler de nombre de lits, on s’éloigne du Mur. Et il est très plausible que l’ajout de barrières à certains endroits précis peut aussi aider à contenir l’entrée illégale d’immigrants. On ne parle pas de la Muraille de Chine, mais de bloquer certains accès stratégiques.

    Mais quelle perte de temps et d’argent. Le prix de l’entêtement. 11 milliards, directement imputable au Narcissique-en-chef. En plus de bien d’autres choses.

  10. A.Talon dit :

    «Le président doit tenir ce soir un rassemblement dans la ville frontalière d’El Paso, au Texas.»

    Et ça sert à quoi ces processions au flambeau payées par le contribuable? Est-ce pour le bien de la nation? Bien sûr que non. Juste pour exciter le fanatisme de sa base. Ce boutefeu n’aura aucune hésitation à transformer une tranquille petite ville en nouveau foyer de discorde et de tensions raciales.

    https://cdn.theatlantic.com/assets/media/img/photo/2017/06/american-nazis-in-the-1930sthe-germ/n01_AP370718019/main_900.jpg?1496686097

    1. igreck dit :

      L’image est on ne peut plus indiquée pour traduire les assemblées d’enragés convoquées par celui-là même qui devrait unir la nation ! Deux inter-minables années qu’il y va à grands coups de hache dans le canot de plus en plus affaibli de la démocratie amère-ricaine !

  11. A.Talon dit :

    «Selon le Bureau du budget du Congrès, le plus récent «shutdown», qui a duré 35 jours, a coûté 11 milliards de dollars à l’économie américaine.»

    Les records, même les plus déplorables, sont faits pour être battus. On parie que le prochain «shutdown» sera pire que le précédent? Et qu’il y en aura encore un autre avant la fin de l’année?

    On en est déjà rendu à 3 «shutdowns» en seulement 2 petites années de pouvoir sous la férule du Roi-des-Faillites. Plus que sous l’administration du Président Obama où il n’y en a eu qu’un seul en 8 années de pouvoir. Plus que sous l’administration du Président Clinton où il n’y en a eu que 2 en 8 années de pouvoir. Makkke Amerikkka KKKaotic Again!

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Arr%C3%AAt_des_activit%C3%A9s_gouvernementales_aux_%C3%89tats-Unis

  12. Toile dit :

    Et le chicken in chief s’en va ce soir dans la ville la plus dangeureuse du monde, de quoi ravir son « Walker » de ranger de Ted Cruz.

  13. Jean dit :

    Dites-moi si je suis dans l’erreur, mais on parle d’un mur à 5,7 milliards. Il me semble avoir lu que les vrais coûts sont beaucoup, beaucoup, beaucoup plus importants dans la réalité et que le 5,7 milliards c’est juste pour le commencer.

    1. gl000001 dit :

      5,7 milliards lui donnerait 200-300 km. La frontière a 3200 km !!
      Il veut que ça soit vu de l’espace son « £$! »&# de mur. Comme la grande muraille de Chine.

      1. gl000001 dit :

        Probablement, mais le mur de trump le serait. Il le veut avec tellement de passion que ça le rendrait plus visible que tout ce qu’on fait les présidents, rois, empereurs … avant lui. Believe me !!

      2. igreck dit :

        La « Grande muraille de Shit » obtenue, croit-il, par des shitdowns multiples. On parle de rationnalité ici !? Misère !

  14. Marc dit :

    J’ai vraiment hâte que cette téléréalité encore plus moche qu’Occupation double prenne définitivement fin. Ce n’est même pas un cirque, c’est un très très mauvais vaudeville.

  15. Carl Poulin dit :

    Le Révello à gogo est mûre pour une pièce de 4 murs avec tapis de clous mur-à-mur. Pas de lit pour lui!

  16. Gilles Morissette dit :

    C’est reparti. La demande des Démocrates est pourtant très raisonnable. Cependant, l’enfant-roi veut son Mur sinon il fera une autre crise du bacon qui pourrait coûter plus cher que 11 milliards de dollars.

    Pitoyable. Pendant combien de temps les élus laisseront-ils ce cinglé semer la pagaille et transformer le pays en une « zone de guerre »?

    #impeachthemotherfucker.

  17. Carl Poulin dit :

    La grosse question qu’il doit se poser ce matin 《Est-ce qu’il y a seulement des Taco Bell à El Paso?》

    1. A.Talon dit :

      Voilà à quoi doit se résumer les vastes connaissances du Génie Stable sur El Paso:

      https://bloom-london.com/wp-content/uploads/NELL2_WEB17_Old-El-Paso-2-1.jpg

  18. A.Talon dit :

    HORS SUJET d’après un récent tweet de R.Hétu

    «Germs are not a real thing,” Pete says. “I can’t see them, therefore they’re not real.» (P.Hegseth)

    Ben oui, pis Louis Pasteur et Robert Koch c’est des cons. Et quoi encore?
    https://en.wikipedia.org/wiki/Germ_theory_of_disease

    Ce pauvre imbécile mérite de périr de la gangrène ou de la syphilis. Non seulement risque-t-il sa santé en méprisant les règles d’hygiène les plus élémentaires mais il met aussi la vie des autres en danger en répandant ses élucubrations obscurantistes.

    On note que Pete Hegseth, ce nauséabond personnage, est un CONtributeur régulier de F*ck Niouze. Comment s’en étonner? Je serais curieux de savoir combien de fois par année ce sagouin se lave et quelle quantité d’eau de Cologne il utilise (en litres) pour masquer les odeurs…

    1. gl000001 dit :

      Il mérite juste un bon coup de pied au cul d’une personne qu’il ne verra pas venir. Comme ça, le coup de pied au cul n’existera pas parce qu’il ne l’a pas vu !!!
      Et je me retiens pour juste dire « coup de pied au cul » !!

      1. spritzer dit :

        S’il ne se lave pas, c’est un peu risqué de lui donner un coup de pied au c*ll…

      2. gl000001 dit :

        Ouain !! Bien vu. Surtout si on prend l’avion après et ils demandent « Avez-vous visité une ferme ou allez-vous visiter une ferme » et qu’on a peut-être été en contact avec des E Coli humain …. Le microbiome intestinal serait le siège de certains « comportements » que les chercheurs disent. L’imbécilité est peut-être contagieuse par là !!

      3. igreck dit :

        @gl000001
        « L’imbécilité est peut-être contagieuse par là ? »

        Oui, selon de récentes études, il s’agit du deuxième cerveau ! Et quand on est derrière quelqu’un qui n’en a qu’un !?!

    2. Gilles Morissette dit :

      @A.Talon

      J’aime bien le commentaire d’un internaute qui résume bien tout ce que je pense de ce réseau de merde.

      « Coudonc, c’est un prérequis d’être imbécile pour travailler dans ce réseau » !!

    3. Bartien dit :

      Je me demande de quelle forme est la terre selon lui

      1. gl000001 dit :

        En tout cas, il nous fait rire. Il rend notre existence sur la Terre moins plate 😉
        Quoique ce n’est pas parce qu’on rit que c’est drôle !!

    4. jaylowblow dit :

      J’aimerais bien que lui et la bande de fanatiques religieux qui s’abreuvent des inepties de faux news nous disent pourquoi ils croient que leur dieu existe alors. Les germes on peut très bien les voir au microscope. Dieu? Le Trickle-down? Le leadership de Trump? Toutes des choses que personne n’a jamais vues mais auxquelles ces abrutis croient dur comme fer.

  19. Cubbies dit :

    Citation maintenant célèbre:

    ‘What a f…king moron!

    Rien à ajouter.

  20. Apocalypse dit :

    ‘…. 16 500 le nombre de lits dans les centres de détention de la police de l’immigration (ICE)’

    16 500 et ça ne serait pas assez … sérieusement? Disons que j’ai un petit doute, et même un gros, qu’il y ait tant de gens avec un dossier criminel qui essaient de franchir la frontière.

    J’ai l’impression que Donald Trump a une petite propension, ou plutôt une très grosse, à exagérer la menace que pèsent ces gens et comme ses partisans sont prêts à croire n’importe quoi … :-(.

  21. eau-vive dit :

    Au début de son mandat, on disait de Trump qu’il était instable et imprévisible. Il nous a rassurés en disant qu’il était un génie très stable.Je commence à croire qu’il avait raison. Il est un génie maléfique et il est très constant dans la destruction de tout ce qui ne vient pas de lui. Ce n’est pas un président qui agit, c’est un président qui réagit à tout ce qui touche son épiderme sensible. Le sort de ses compatriotes ne l’intéresse pas. Dans ce sens il est très prévisible et on commence à en avoir assez de ce cirque qui n’en finit plus.
    Je ne comprend pas pourquoi les démocrates recommencent les enquêtes qui ont déjà été menées par Mueller et son équipe.
    Est-ce qu’ils ont plus de pouvoir que le procureur spécial ? Tout cela va prendre beaucoup de temps et pendant ce temps-là le toqué va continuer ses ravages.

    1. A.Talon dit :

      «Est-ce qu’ils ont plus de pouvoir que le procureur spécial ?»

      Le pouvoir de destitution.

      «Tout cela va prendre beaucoup de temps et pendant ce temps-là le toqué va continuer ses ravages.»

      Malheureusement.

      1. igreck dit :

        @eau-vive et A.Talon
        Oui, malheureusement. Une fois vidé, bien difficile de remettre le dentifrice dans le tube. Lorsque les électeurs se trumpent le retour en arrière est très très compliqué et coûte très très cher !!!

    2. Gilles Morissette dit :

      @eau-vive.

      Ce que j’en comprends est que les enquêtes faites par les Démocrates vont porter sur des aspects différents de celles de Muëller. Cependant, les parties vont s’échanger leurs infos respectives donc il y a aura une étroite collaboration entre eux.

      Ces enquêtes risquent de s’étirer jusqu’à l’an prochain. On n’a pas fini d’en entendre parler.

      1. Bartien dit :

        Pauvre picotte….il n’a pas fini de ronger son frein

  22. Toile dit :

    On se souviendra qu’au Texas les élus locaux, même les Républicains, sont assez sceptiques, pour ne pas dire opposés au mur soit pour des raisons économiques qui empêcherait la libre circulation des biens et des travailleurs, soit pour des frais en lien avec des expropriations consécutives à la construction sur des terres privées ou soit en lien avec l’idéologie.

    Mike Hurd, élu Républicain au Congrès qui représente un district avec plus de mille kilomètres de zone frontalière au Texas, a plusieurs fois voté contre le mur aux côtés des Démocrates. «Construire une structure haute de dix mètres en béton du Nord au Sud est la façon la plus coûteuse et la moins efficace de prendre en charge la sécurité à la frontière», a-t-il déclaré sur CNN.
    Après le discours de Trump au Bureau oval sur une «crise humanitaire» à la frontière, Hurd avait répondu: «S’il y a une crise, les gens qui s’occupent de cette crise devraient être payés.» En effet, depuis le «shutdown» causé par l’absence de compromis sur le financement du mur au Congrès, les agents de la police des frontières ne sont pas rémunérés depuis trois semaines. On peut penser que ça sera scène 2, prise 22 pour eux si il devait y avoir un autre shotdown.

    Greg Abbott , gouverneur, a fait un discours dans lequel il n’a même pas évoqué les problèmes de sécurité à la frontière qui obsèdent tant le président américain.
    John Cornyn, sénateur républicain, ne semble pas non plus convaincu de la nécessité du mur. «Au Texas, avec une frontière commune de 1.900 km avec le Mexique, l’idée d’un mur rebute pas mal de gens».

    Teddy nounours Cruz, on connait ses positions couchées sous le tapis.

    Bref, ça brasse aussi dans la baraque républicaine du Texas mais trumpitude déconnée a que faire des oppositions. Se prépare t il à déclarer l’urgence nationale ? Cette voie me semble assez paver pour que Bully l’exclue.

    1. igreck dit :

      Pas plutôt de l’est à l’ouest !?

  23. Danielle Vallée dit :

    @Apocalypse: ‘j’ai un petit doute qu’il y ait tant de gens avec un dossier criminel qui essaient de franchir la frontière’.
    Le seul fait d’essayer de franchir la frontière, même légalement, est un crime selon Stephen Miller. Et pour ICE, arrêter une mère de famille avec ses 3 enfants c’est tellement plus facile et moins dangereux qu’arrêter un méchant trafiquant (armé en plus). Ils ne font que renforcer l’idée de la gauche: abolissez toute cette mafia, et repartez à neuf.

    Ce soir Beto O’Rourke va participer à une marche à deux coins de rue du rallye de Trump. Je vais passer la journée à rêver que la foule qui marche excède le nombre de déplorables venus voir Trump. A suivre….

    1. darrylfzanuck dit :

      Miller est le seul nazi juif de la planete, de plus depuis 20 ans El Paso est une des villes les plus safe des USA…

  24. onbo dit :

    @eau-vive: « Je commence à croire qu’il avait raison. Il est un génie maléfique et il est très constant dans la destruction de tout ce qui ne vient pas de lui. Ce n’est pas un président qui agit, c’est un président qui réagit à tout ce qui touche son épiderme sensible… »
    ______

    Peu de choses touchent individu 1. De mémoire, Individu 1 devient extrêmement sensible et réagit fortement seulement lorsque quelque chose risque de compromettre ses perspectives d’enrichissement personnel. Tout le reste l’indiffère. Mentir ne l’incommode nullement. Au contraire il semble jouir de tonitruer sur tout sujet qui le contrarie en raison de ses facultés affaiblies par l’ignorance et l’habitude du miroir de maquillage où il se mire, sorcière maléfique déguisée en Blanche Neige. Sa colère est son déguisement!

    De ce qu’on peut observer et même témoigner à travers les lucarnes que sont les billets de ce blogue, individu 1 est vraiment peu concerné par les Latinos, qu’ils soient au Mexique ou ailleurs en Amérique centrale. En même temps qu’il dit être concerné par la « sécurité » à la frontière, individu 1 ne s’est jamais gêné, ni même caché, d’embaucher, à Mar A Largo ou Bedminster, et à des salaires et conditions de travail et maintien en emploi de servage, des Latinos par centaines. C’est dire le porte-à-faux de piquet de clôture où il git déjà, le sachant, mais s’en foutant… Because?

    Pas plus qu’il ne semble être ému pour un gramme par les milliers de Latinos ‘barrouettés’ à la frontière et même par les familles séparées; et même pas affecté par les enfants en cage ou pire à terme par les enfants dont le fil d’identité familiale s’est perdu par incurie lamentable de son administration. Un crime contre l’enfance et contre l’humanité.

    Individu 1 se trouve donc extrêmement mal placé, parce que pas crédible pour une miette, pour prétendre restaurer la vertu à la frontière. Individu 1 a la tête ailleurs.

    La question sous-jacente à tous ces efforts démentiels pour le WALL dissimule forcément des perspectives d’enrichissement personnel de individu 1 tout aussi démentielles. Qu’est-ce qui pourrait rendre individu 1 si riche avec cette histoire frontalière à dormir debout qu’il lui serait même égal de démissionner, tant la richesse, tant l’immunité, tant l’impunité, tant le pouvoir de résistance et de contrainte?

    D’habitude, la bouche parle de l’abondance du coeur. Chez individu 1, la bouche parle essentiellement en faveur de ce qui pourrait l’enrichir, trafiquant au besoin les mots et inversant les causes et les conséquences, les victimes et les coupables, le sourire et la colère.

    Montaigne était cité hier soir à propos de la colère à l’émission Le Cabaret du soir qui pense:

    « Quand on m’adresse quelque chose de contrariant, cela éveille ma curiosité plutôt que ma colère »

    J’aime beaucoup vous lire, eau-vive!

  25. darrylfzanuck dit :

    Personne ici ne parle de la ‘performance de Twithaker vendredi passé?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :