Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

roy-oliver-jordan-edwards-2.jpg

J’ai publié ce matin un billet faisant état d’événements qui se sont produits un 28 août aux États-Unis depuis les années 1950 et qui ont marqué l’histoire de la communauté afro-américaine. Je m’en voudrais de ne pas ajouter le verdict rendu aujourd’hui par un jury du comté de Dallas dans le procès de Roy Oliver, un policier blanc qui avait ouvert le feu en direction d’une voiture dans laquelle se trouvaient de jeunes Noirs qui quittaient une fête bruyante à Balch Springs en avril 2017. Oliver avait tué Jordan Edwards, un adolescent de 15 ans qui n’était pas plus armé que ses compagnons.

Le jury de 12 citoyens du comté de Dallas a rendu un rare verdict de culpabilité dans un procès impliquant un policier blanc accusé de s’être servi de son arme de façon injustifiée pour abattre un Noir, en l’occurrence un élève modèle du Mesquite High School. «Rien ne ramènera cet enfant innocent, mais ce verdict apportera un certain réconfort à la famille de Jordan, à cette communauté et à ce pays en démontrant que la vie de Jordan comptait», a écrit le Dallas Morning News dans un éditorial.

Oliver, qui a été démis de ses fonctions l’an dernier, est passible d’une peine d’emprisonnement de 15 ans.

(Photos AP)

46 réflexions sur “Tout cela s’est passé un 28 août… (suite)

  1. Réal Tremblay dit :

    La défense va aller en appel payé par la ville, un bon bout de temps va passer, tout le monde va oublier et la peine sera réduite. Excusez mon cynisme. Ou il sera acquitté, en défendant l’hypothèse qu’il se croyait menacé. Ou peut-être rien et il ira en dedans. Qui sait?

    1. simonolivier dit :

      Non il ne sera pas acquitté en appel. Aux USA, la Cour d’appel annule très très très rarement un verdict de culpabilité. Et en attendant, il s’en va en tôle. Aux USA, tu ne bénéficie jamais de libération en attendant l’appel.

      1. simonolivier dit :

        Et la ville de Balch Springs ne paiera pas pour l’appel. De plus, il a plaidé qu’il sentait que son partenaire était en danger et non lui. Peut pas maintenant plaider que lui était en danger. Surtout que le véhicule dans lequel Jordan Edwards prenait place s’éloignait de lui et avait même dépassé son partenaire de plusieurs dizaines de mètres. Oliver is going to be fresh meat in Texas pen.

    2. simonolivier dit :

      En appel, tu ne peux plaider de nouveaux faits, juste une erreur de droit.

      1. Réal Tremblay dit :

        C’est bien ainsi. Merci pour les infos.

  2. A.Talon dit :

    Rare sursaut d’humanité dans un pays de plus en plus atteint par la folie orangée.

    1. Achalante dit :

      Peut-être que le racisme affiché ouvertement par certains depuis l’élection de Ce Type a ouvert les yeux du citoyen ordinaire que oui, c’est bien du racisme derrière ces morts, que ce n’est pas une accusation en l’air de la part des minorités visibles. Et que ça ne peut plus continuer.

      Peut-être.

  3. Réal Tremblay dit :

    La cause va aller en appel payé par la ville et il sera acquitté se croyant menacé. Juste une hypothèse.

  4. ghislain1957 dit :

    Il est à peu près temps qu’il y ait un semblant de justice et que les « legal murderers » répondent de leurs actes. Combien d’autres cas sont demeurés sans condamnation aucune?

  5. eau-vive dit :

    J’ai les larmes aux yeux en lisant votre billet M.Hétu.
    Se peut-il qu’il y ait un commencement de justice et de compassion dans ce pays déchiré depuis si longtemps par les haines raciales ?
    Il y a tellement de nouvelles décourageantes et négatives depuis quelque temps aux État-Unis qu’on ne peut que se réjouir de constater qu’il y a encore des gens qui ont du bon sens.
    Souhaitons que ce soit le début d’une évolution des mentalités où les gens prendront conscience que quelle que soit la couleur de la peau et le pays d’origine, nous sommes tous des êtres humains et que notre passage sur terre est bien trop court et trop précieux pour se faire souffrir en cultivant l’exclusion et le rejet.

    1. eau-vive dit :

      Je sais que certains vont me trouver trop optimiste mais je crois profondément que le changement commence dans le coeur de chacun.
      Il ne faut pas compter sur les élites pour commencer le mouvement, l’espoir vient d’en bas et non d’en haut.

      1. Layla3553 dit :

        @eau-vive dit :
        28/08/2018 à 20:37
        Vous écrivez « Je sais que certains vont me trouver trop optimiste mais je crois profondément que le changement commence dans le coeur de chacun….l’espoir vient d’en bas et non d’en haut » je suis d’accord avec vous, cette histoire nous donne un espoir si mince soit-il.

        De l’espoir c’est important, surtout quand on lit que par le passé ce n’était pas jojo.
        Sur un des liens du présent billet

        « En fait, une étude menée par Philip M. Stinson, professeur de criminologie à la Bowling Green State University, a souligné que, bien qu’il y ait environ 1 000 fusillades policières par année, seulement 87 policiers ont été accusés de meurtre ou d’homicide involontaire entre 2005 et 2017. De plus, une trentaine seulement ont été condamnés ». Layla

      2. Achalante dit :

        Le changement n’arrive jamais par l’élite. L’élite est en place parce qu’avantagée par le système actuel. L’élite n’a donc aucune raison de changer les choses, à moins que leur pouvoir soit menacé par la colère du peuple. S’ils ignorent cette colère, le peuple finit par éjecter cette élite, pensons à la révolution française ou à la guerre d’indépendance des É-U.

        Il est à se demander si l’élite américaine saura écouter cette fois-ci, ou si une nouvelle révolution sanglante est inévitable.

  6. Comment sont-ils arrivés pour une fois à un verdict de culpabilité? Les 12 membres du jury étaient-ils tous noirs?

    1. simonolivier dit :

      @marie 10 femmes, 2 hommes la majorité des jurés étaient blanc.

      1. C’était de l’ironie mais merci de l’info et bravo à ces 12 jurés.

  7. quinlope dit :

    Quel pays avec la tête orangée qui domine.

    En passant, le bruit court qu’il veut se départir de son ancien ami Jeff Sessions.

  8. François dit :

    Bien non le taquin en chef va le gracié il va dire c’est pas grave de tiré sur auto remplis de gens de couleur 😲

    1. simonolivier dit :

      Il ne peut le gracier. Il a été accusé selon les lois de l’état du Texas

    2. treblig dit :

      Wo wo wo… si c’est une auto américaine, Trump va déplorer les dommages matériels. Faut être honnête quand même

  9. Martin cote dit :

    Enfin, une bonne nouvelle dans le pays de l’orange…bravo à ces 12 jures…

  10. Layla3553 dit :

    Dans cette histoire le chef de police,

    de ce que j’ai compris, a essayé de camoufler l’histoire. Ils étaient cinq dans cette voiture, deux de ses frères et deux amis le policier a tiré avec un AR-15, encore heureux qu’il en est tué qu’un seul. Il y avait une fête avec environ 100 jeunes.
    Voici ce que l’on peut lire
    ***
    « Des explications qui donnent la nausée

    Les questions autour de cette bavure n’ont pas pour autant disparu. Tant le Dallas Morning News que le Washington Post déplorent le manque de clarté de la police. “Les explications changeantes du département de police sur la façon dont ce garçon a été tué donnent la nausée. Il faut à présent des réponses rapides et de la transparence”, écrit le journal de Dallas. »

    En effet, le chef de la police de Balch Springs avait d’abord affirmé que la voiture se dirigeait vers les policiers “de façon agressive”. La police a ensuite admis que le véhicule s’éloignait en réalité des policiers, comme le montre une vidéo de l’incident non diffusée par la police.

    https://www.courrierinternational.com/article/etats-unis-mort-de-ladolescent-noir-jordan-edwards-il-faut-plus-que-des-hashtags

  11. xnicden dit :

    Quand on lit sur Oliver, on comprend que c’était une bombe à retardement mais que le système policier est profondément malade dans certains coins USA.

    Un homme qui ado a été dans un groupe de suprémacistes blancs, dont l’examen psychologique de pré-embauche établissait un niveau de risque élevé pour des comportements antisociaux…

    Pas le meilleur dossier non plus comme policier. Témoin non coopératif et vulgaire en cours…

    Et la cerise sur le sundae: quelques semaines avant l’incident il a sorti une arme contre une femme et son ami dans un épisode de rage au volant, sans qu’aucune accusation ne soit porté contre lui.

    Et s’il n’y avait pas eu la caméra qui contredisait sa version quant à la direction de l’automobile, il n’aurait jamais été accusé probablement…

    (source: @HoarseWisperer)

    1. xnicden dit :

      * …que c’était une bombe à retardement ET que le système…

    2. eau-vive dit :

      Xnicden

      J’apprécie vos commentaires parce que j’apprend toujours quelque chose de nouveau.
      Il y a un souci de recherche pour donner l’information juste. Merci !

    3. kintouai dit :

      Comme dirait le shérif Willoughby dans «3 Billboards Outside Ebbing, Missouri » : «S’il fallait virer tous les flics vaguement racistes, il n’en resterait plus que trois qui n’aiment pas les pédés ! »

      1. Benton Fraser dit :

        Bon film…

  12. Ça ne doit pas être facile d’être policier aux USA sachant que n’importe qui peut être armé jusqu’aux dents, le stress doit être à son max.

    Quelqu’un sait quelle formation ils ont?

    1. gl000001 dit :

      Comme le fameux sketch des Cyniques au début des années 70 : Si vous quelque chose qui court … tirez ! Si vous voyez quelque chose qui tire … courez ! 🙁

      1. Lol
        Ça doit être ça leur formation

      2. Layla3553 dit :

        @gl000001 dit :
        28/08/2018 à 21:04
        Vous éçrivez « Comme le fameux sketch des Cyniques au début des années 70 : Si vous voyez quelque chose qui court … tirez ! Si vous voyez quelque chose qui tire … courez »
        ***
        👏. Vous êtes incroyable . Layla

      3. ProMap dit :

        marie4poches. Hilarant. J’ajouterais, bien sûr. leur manuel de base <a l'école de police a été écrit (?) par le Bone Spur en chef : " Be strong when the car go away and be safe when it comes back".

    2. Achalante dit :

      Pour ce que je sais, dans plusieurs endroits, le formation est minimale. Deux semaines, puis « voici ton badge, voici ton arme ». Les shérifs sont élus, pas besoin de formation! Et probablement que dans les petites communautés, la formation s’arrête à l’entre d’embauche. Il n’y a que les grandes villes qui demandent une formation à une académie de police, et encore, peut-être pas toutes…

      On me corrigera si je me trompe.

  13. Les seules fois où j’ai eu peur de policiers c’est aux USA surtout dans le sud des USA, à Mobile Alabama. Stationné au coin du rue pour vérifier sur la carte mon itinéraire et le policier est arrivé révolver sorti pointé sur la vitre de la portière et il criait de montrer mes mains.

    J’ai déjà eu affaire avec la police sous couverture au Québec Révolver pointé sur ma tête et fusil .12 ga. dans le dos mais je ne craignais pas pour ma sécurité. J’étais au mauvais endroit au mauvais moment et une fois qu’ils ont vérifié mon identité ils se sont eh oui excusé et sont reparti subito presto.

    Aux USA les policiers sont pus que nerveux, et cela se sent.

    1. Layla3553 dit :

      @Gilbert Duquette 21:24

      Vous parlez de votre expérience, à votre place j’aurais fait un choc vagal, illico.😉

      Nous avons eu plusieurs hold-up à mon travail, moi j’étais présente à trois, le gars de un de ces hold up trois jours plus tard a tiré sur un policier.
      L’autre fois, Un gars en avant avec un fusil tronçonné et l’autre qui a sauté par dessus le comptoir, tu ne bouges pas c’est à peine si tu respires. Les oreilles te bourdonnent.

      Policier USA
      J’ai eu une contravention à Colombia je pense Caroline du Sud, super OK 👌 le policier, mais il ne m’a pas épargné, 😉 260$US.
      Cette année une jeune femme du Canada, en Géorgie s’est retrouvée en prison, donc je n’ai pas pris de chance je me suis fait faire un permis international. Layla

      1. Michèle dit :

        Il y a environ 4 ans, mon mari a vécu une situation cauchemardesque avec des policiers aux US. Très longue histoire, dont je vais tenter de résumer les faits.
        Conduisant sur une route au nord de l’état de NY, mon mari heurte un chevreuil. Quelques minutes plus tard, et toujours sous le choc de ce qui vient de se produire, il se fait arrêter par la police, une lumière étant défectueuse à l’arrière de son véhicule (rien à voir avec l’accident, c’est le devant de l’auto qui a heurté l’animal). Le policier vient à la fenêtre et voit quelque chose entre les jambes de mon mari. Une vapoteuse! Il sort son pistolet et le pointe à la tête de mon mari: ‘get out of your car, you’re under arrest!’
        Complètement ébranlé, il se fait menotter, fouiller son véhicule, emmener au poste de police, attacher à une chaîne au sol, etc… Les policiers tentent de prouver qu’il est en état d’ébriété ou sous influence de drogues, en vain car mon mari ne boit pas, ne fume pas, ne sacre pas….bref un vrai ‘vivre et laisser vivre’ hyper calme… Mais il vapote! …. Je vous épargne ici les détails de tous ces tests embarrassants par différents intervenants, qui resteront pour lui traumatisants pour longtemps. Ils ne trouvent RIEN à lui reprocher.
        Mais vous ne pouvez pas partir avec votre voiture monsieur, vous avez des infractions non payées…ce qui était faux. J’ai dû aller le chercher aux US. Revenir le lendemain, récupérer l’auto qui avait été remorquée (400$ us appx), aller en cour pour prouver les paiements des 2 infractions (payées 2 années plus tôt), etc… Le tout nous aura coûté environ 2000$ us, sans blague.

        La morale dans cet histoire? Ne vous faites pas arrêter aux états! Les policiers sont nerveux, ont la gachette facile. Nous avons réalisé comment un policier va tirer rapidement sur quelqu’un, en réaction à n’importe quoi… Et par malheur, certains d’entre eux vont réagir plus vite lorsqu’il s’agit d’un citoyen à peau noire…

        Et assurez-vous que toutes vos lumières fonctionnent!

      2. Layla3553 dit :

        Ça n’a pas de bon sens, ils ne connaissaient pas ça une vapoteuse? Ébranlé on le serait à moins.avez vous une interdiction à vie d’aller aux USA quoique vous ne devez plus avoir envie d’y retourner.
        Une de mes amies est très inquiète pour moi,elle a peur parce que je viens sur un site où l’on parle de DT. Avant mon départ j’ai eu une Big contravention, je l’avais mise dans mon coffre à gants par précaution, je vais faire venir mon dossier de la SAAQ, on ne sait jamais. Bien triste pour vous. Layla

      3. @ Layla

        C’est spécial car moi je ne serais pas capable de vivre au quotidien dans un environnement où il peut y avoir des hold-up.

        Comme quoi le quotidien de l’un peut-être le fardeau de l’autre

        P.S. Je tiens à vous préciser que me faire pointer un gun n’est pas dans mon quotidien 😉

  14. Je viens de lire les commentaires (18) de l’article Ex-cop Roy Oliver found guilty of murder, could face life for killing Jordan Edwards
    et sur le 18 commentaires un seul était contre le verdict :

    This is so much BS! That cop should have received a medal for what he did!

    Tout les autres sont positifs et y voient un pas en avant.

    https://www.dallasnews.com/news/courts/2018/08/28/jurors-reach-verdict-case-cop-killed-15-year-old-jordan-edwards

    1. Boozadvisor dit :

      Comme on dit « there’s always one… » mais si y’en a qu’un seul sur 18, j’applaudis le ratio, surtout que c’est à Dallas!

    2. Layla3553 dit :

      @Gilbert Duquette 21:31

      Merci beaucoup avec votre lien j’ai été capable de l’ouvrir, peut-être que j’étais avec mon portable. Encore merci. Layla

  15. Daniel Legault dit :

    On souligne qu’il y a toujours 40% de gens qui supportent Trump et qui ont des valeurs racistes.

    Mais il ne faut pas oublier qu’il y a 60% de gens qui pensent le contraire.

    Avant que Trump fasse une grande promotion du raciste. Le nombre de raciste visible était beaucoup plus faible, ce qui indique qu’une partie des gens ne sont pas des racistes pur et dur.

    1. Surlaclôture dit :

      Je reste moi-même très étonnée quand je me résous à gaspiller quelques minutes sur le compte Twitter de DT. Les commentaires y sont presque unanimes et extrêmement sévères contre les déclarations et les actions du président. Souhaitons que tous ces gens aillent voter!

  16. Gilles Morissette dit :

    Le Jury a rendu une décision basé sur les faits. C’est tout en son honneur. il ne s’est pas laissé impressionner par l’attitude arrogante d’Oliver et les nombreuses contradictions dub Service de police de Balch Springs.

    Il semble qu’Oliver était loin d’être un policier exemplaire. Une intervenante (Xnicden) rapporte des faits troublants sur le comportement de cet individu. On peut se poser de sérieuses questions sur le jugement et le discernement de ceux qui l’ont embauché, tenant compte que son évaluation psychologique le classait comme un individu instable avec un niveau de risque « élevé. »

    Oliver peut aller en appel mais il est très rare que les Tribunaux supérieurs invalident une décision rendue par un Jury.

    Finalement il y a encore de l’espoir au pays de lAbruti-En-Chef.

  17. T.t Rolais dit :

    Merci aux jurés pour ce verdict de justice qui apportera, je l’espère, une certaine consolation à la famille de ce jeune homme. Quand je vois les traitements que tant de gens sans défense subissent par ceux qui devraient les défendre, je me compte chanceux d’avoir la foi , entre autres en la vie éternelle.

  18. Guy Gibo dit :

    Une fois n’est pas nécessairement coutume mais c’est déjà un bon pas en avant…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :