Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

merlin_142940451_fa4f4925-6aa5-4364-bc59-85eb84df97a1-jumbo

Tous les sondages prévoyaient une victoire relativement facile pour Gwen Graham, ancienne représentante et fille d’un ancien gouverneur et sénateur, dans la primaire démocrate tenue hier en Floride pour le poste de gouverneur de cet État. Ils plaçaient au quatrième rang Andrew Gillum, maire de Tallahassee, avec environ dix points de retard. Or, ce politicien progressiste âgé de 39 ans a créé la surprise en devançant Graham par deux points de pourcentage. Il obtient ainsi la chance de devenir le premier gouverneur afro-américain de la Floride.

Gillum affrontera le représentant républicain Ron DeSantis, dont la campagne a décollé grâce à l’appui de Donald Trump. DeSantis semble avoir marqué des points auprès du président et des électeurs républicains de Floride en accusant ses rivaux d’avoir retiré leur appui au futur président après la diffusion de la vidéo d’Access Hollywood dans laquelle ce dernier se vantait d’agresser les femmes. Il s’est aussi fait remarquer en diffusant une pub dans laquelle il lit The Art of the Deal à son petit garçon et apprend à lire à sa petite fille à l’aide d’une affiche électorale de Trump :

Le combat entre Gillum et DeSantis devrait être l’un des plus médiatisés des élections de mi-mandat. Fils d’un travailleur de la construction et d’une chauffeuse d’autobus, Gillum s’est vanté d’être le seul candidat à n’être pas un millionnaire. Il a fait le plein de votes chez les jeunes et les Afro-Américains en promettant l’assurance-santé pour tous, la transition énergétique, l’abolition de la police de l’Immigration (ICE) et la légalisation de la marijuana, entre autres. Il a bénéficié de l’appui de Bernie Sanders et des donateurs milliardaires Tom Steyer et George Soros.

Les nombreux électeurs indépendants de la Floride devront donc décider entre deux candidats qui représentent, en quelque sorte, les extrêmes de leur parti respectif. En vertu des règles électorales de leur État, ils n’ont pas pu prendre part aux primaires démocrate et républicaine tenues hier.

(Photo AP)

91 réflexions sur “Surprise électorale en Floride

  1. Emalion dit :

    Je ne suis pas sure que c’est une bonne nouvelle pour les Democrats. Se peinture a Gauche de l’échiquier c’est pas très tendance au États-Unis et surtout en Floride a ce que je comprend il s’agit d’un États très conservateur.

    1. Richard Hétu dit :

      La Floride n’est pas considérée comme un État «très conservateur». C’est plutôt un État mauve, qu’Obama a remporté deux fois et qui est représenté au Sénat par un démocrate et un républicain.

      1. gigido66 dit :

        MErci à vous d’apporter cette précision.

      2. ProMap dit :

        Mon 08:18 mériterait donc d’être modifié pour en tenir compte.

      3. Pierre dit :

        @ Richard Hétu

        Donc Cameron pourrait aller filmer Avatar 2 en Floride?
        PS: je connais pas bcp de gens mauves

      4. jeanfrancoiscouture dit :

        @M.Hétu: Un état «mauve» dites-vous? Vous m’avez, avec ce qualificatif, rappelé le livre de votre ex-collègue Michèle Ouimet, «L’HEURE MAUVE» dont l’action se déploie, si on peut dire, dans une résidence privée, huppée et habitée par des retraités majoritairement nantis.. La Floride, état réputé par l’imposante cohorte de retraités nantis qui l’habitent justifiant presque l’appellation de «Résidence soleil à ciel ouvert» que j’ai déjà entendue ne me semble pas être le milieu idéal pour une candidature comme celle de M. Gillum.

        Cette «Couleur mauve» est-elle fortuite ou est-ce une manière de pointer, fort subtilement j’en conviens, cette particularité du «Sunshine State»? 🙂

    2. Pierre dit :

      Bravo encore une fois aux sondeurs professionnels…

      1. Ricky In Tampa dit :

        LOL

      2. Jacques Tourangeau dit :

        Le mauve je crois que ça vient du mélange du bleu et du rouge. Aux États-Unis rouge, conservateurs et bleu, démocrates.

    3. simonolivier dit :

      @emalion La Floride, c’est un mélange de tout. Très à gauche dans des régions où il y a de grandes universités (Tallahasse et FST). Très à droite dans des secteurs de vieux riches comme Palm Beach le Treasury Coast et un peu de tout ailleurs. Mais disons que, comme résident à temps partiel de la Floride, j’aurais préféré Mme Graham. Son père est encore très populaire en Floride. Toutefois, M. Gillum va probablement faire sortir le vote des jeunes et des minorités.

      1. kintouai dit :

        @simonolivier « Toutefois, M. Gillum va probablement faire sortir le vote des jeunes et des minorités. ».

        …Si les minorités peuvent voter.

        C’est pas la Floride, justement, qui exige des pièces d’identité avec photo afin d’écarter les minorités qui n’ont pas les moyens d’avoir une voiture (et, donc, un permis avec photo, l’une des seules pièces d’identité acceptées dans cet État raciste) ? Corrigez-moi si je me trompe…

      2. Achalante dit :

        Si Mme Graham l’endosse et milite pour lui, ça devrait aider… Il faudra donc espérer qu’elle sera bonne perdante.

      3. Richard Hétu dit :

        Déclaration de Graham devant ses partisans hier soir, dans le texte : «I said, ‘Andrew, go out and win this damn thing’. Because this is too important.»

      4. Ricky In Tampa dit :

        @kintouai
        Les Démocrates, lors de la vage Obama, ont grandement aidé a faciliter le vote et a enregister des jeunes
        et des membres des minorites.

        *Site officiel du Division of Elections:

        Whether during early voting or on Election Day, you will be asked to provide at the polls a valid photo ID with signature.
        Any one of the following photo IDs will be accepted:

        -Florida driver’s license
        -Florida identification card issued by the Department of Highway Safety and Motor Vehicles
        -United States passport
        -Debit or credit card (plusieurs ont une photo)
        -Military identification
        -Student identification
        -Retirement center identification
        -Neighborhood association identification
        -Public assistance identification
        -Veteran health identification card issued by the United States Department of Veterans Affairs
        -License to carry a concealed weapon or firearm issued pursuant to s. 790.06
        -Employee identification card issued by any branch, department, agency, or entity of the Federal Government, the state, a county, or a municipality.

      5. Ricky In Tampa dit :

        *vague, pas vage 😉

      6. kintouai dit :

        @ Ricky 11h27 Merci pour cette précision.

      7. Ricky In Tampa dit :

        @kintouai
        D’un autre coté, j’ai constaté lors de l’élection de Trump que les candidats Républicains offrent des services de navette gratuits à partir des nombreux mega-centres privés de « assisted living » pour les personnes agées (républicains).
        Et il y en a des tonnes en Floride. ☀️🌴 Ex: https://lifecare.brookdale.com/en.html

      8. simonolivier dit :

        @kintouai Ricky a été plus vite que moi. Ce qui porte à confusion c’est qu’un des endroits pour obtenir le Florida Voter Registration Card (qui donne des info comme le district d’état ou fédéral dans lequel on demeure) est au bureau des permis ou lors du renouvellement d’un permis. En fait, autrefois, c’était le seul endroit pour s’inscrire. Depuis le milieu des années 2000, on peut même le faire par la poste.

        Et comme l’a indiqué Richard, Mme Graham a indiqué qu’elle et son organisation apporteraient toute l’aide dont M. Gillum a besoin.

  2. sorel49 dit :

    Je venais d’écouter Andrew Gillum sur CNN.
    Bravo et bonne chance au candidat Démocrate. Les américains qu’ils soient pauvres ou de la classe moyenne sont inquiets des coûts de santé difficilement supportables quand un des leurs tombe malade. Le thème électoral le plus porteur est sûrement les soins de santé accessibles à tous les américains.

  3. gl000001 dit :

    Bonne chance au monsieur. Il représente bien le changement.
    Mais pour DeSantis, difficile d’être plus pro-Trump que ça. Méchant têteux !!
    C’est tellement ……… (je cherche mes mots) on dirait un sketch de Saturday Night Live. J’ai encore une doute !!

  4. J’ai écouté son entrevue téléphonique avec Don Lemon hier. Intelligent, sensé, il semble honnête et être là pour les bonnes raisons. Avoir le choix entre lui et DeSantis, le choix est assez clair. Et peut-être que la Floride votera pour lui car je crois qu’avec ce qui se passe actuellement sur la côte ouest (algues rouges) et dans certains canaux (ce qui me semble être des algues bleues), je crois que certains floridiens se rendent compte que finalement les lois sur l’environnement sont importantes.

    1. papitibi dit :

      Avoir le choix entre lui et DeSantis, le choix est assez clair.

      Assez clair mais…

      Un retraité BLANC de 75 ans, qui a RÉUSSI (lire: qui a fait du ca$h!) ne votera pas nécessairement pour un FAILED SOCIALIST (c’est ainsi qu’Il est dépeint par le FAILED POTUS à peau foncée quand il pourrait élire un bon patriote au teint pâle.

      S’il est élu, il va venir chercher votre argent dans vos poches et il va vous acculer à la faillite. Pensez-y! Vous allez mourir dans des souffrances atroces. Peut-être même dans ces affreux mouroirs qu’ils ont dans le Kwibec communiste et qu’ils appellent là bas les CHSLD…

      Ce message a été retenu et payé par Entends MaVoix, propriétaire des Résidences Sommeil. 😉

      1. simonolivier dit :

        @papitibi Vous savez, on surévalue beaucoup le poids démographique des ti-vieux comme moi en Floride. Il y a un grand nombre d’universités très imposantes comme U of Florida (50,000 étudiants), U of Central Florida (61,000), Fl. State (50,000), U of Miami (go canes!), Flo. International (50,000) Southern Fl. (40,000). Si tous ces jeunes vont voter, il y en a une grande chance qu’une majorité vote démocrate.

        Ca et les 500,000 Porto Ricains qui vivent en Floride depuis l’ouragan Irene. Ils vont certainement se souvenir des scott towels du plouc.

      2. Alors espérons que les jeunes universitaires dont Simonolivier parle iront voter

      3. simonolivier dit :

        @marie Je peux vous dire que depuis Parkland, il y a une mobilisation sans précédent chez les jeunes en Floride. Et c’est tant mieux. C’est leur avenir. Il est temps qu’il le prenne en main.

      4. @Simon
        Je suis contente de l’entendre, je croyais que cette mobilisation était disparue, on n’en entend presque plus parler.

      5. papitibi dit :

        @SimonOlivier

        La Floride compte 21 millions d’habitants. C’est – grosso modo – la population du Québec et de l’Ontario réunis.

        Quand bien même TOUS les Universitaires et TOUS les Porto-Ricains qui y résident allaient voter (taux de participation? Les aînés – vous et moi notamment – votent avec une plus grande ferveur et assiduité!!!) et même s’ils votaient en bloc pour le Démocrate Andrew Gillum, la candidature de ce dernier me paraîtrait quand même un pari risqué, dans ce contexte où il sera dépeint comme l’antéchrist.

        Quand on connaît la perméabilité de l’Américain moyen aux FAKE NEWS, aux arguments fallacieux, aux diabolisations de l’AUTRE et aux amalgames sulfureux, quand on considère et cette haine viscérale qu’ils éprouvent à l’égard des RADICALS de gauche… aye aye aye!

      6. simonolivier dit :

        @papitibi The times they are a changin boss… Le gouverneur Scott a battu le candidat démocrate par seulement 65,000 voix en 2010 et 61,000 voix en 2014. Pourtant, Scott était populaire.

  5. Nemi Scau dit :

    Hélas, la possibilité de victoire pour le candidat démocrate au poste de gouverneur de la Floride se trouve sans doute réduite à cause du progressisme de ses idées. Il est probablement trop progressiste pour ce que la majorité des Américains pourraient tolérer…

    Comprenez que j’aimerais beaucoup que ce très respectable candidat démocrate gagne, mais je ne me fais pas trop d’attentes, car il sera accusé rapidement par les Républicains d’être un horrible socialiste qui veut augmenter leurs impôts…En plus, il est noir, ce qui ne devrait pas être un problème du tout, mais dans les faits, ça risque de lui attirer la méfiance de bien des électeurs blancs. On en semble encore là dans ce « shit hole » country du sud du Canada…

    Il faut regarder absolument le vidéo du pathétique candidat républicain (au poste de gouverneur de la Floride) que joint M. Hétu à son billet.
    Un tel exemple de soumission et d’idiotie est navrante pour la condition humaine.

    Et quand on pense que le maître à penser de ce minable républicain est Donald Trump, on reste bouche bée, déboussolé…Il faudra toutefois que les Américains retrouvent leurs esprits et aillent voter pour les candidats démocrates aux élections de mi-mandat, sinon l’ignominie trumpienne va durer encore deux années de plus et faire encore plus de dégâts…

    1. Richard Desrochers dit :

      Donald Trump, maître à penser ? Je cherche l’erreur…

  6. Martin cote dit :

    Il faut vraiment être endoctriné ou malade…apprendre à lire à sa fille avec une pancarte électorale de l’orange…et il ne s’offusque pas quand le moron se vante d’agresser les femmes….vraiment j’espère que cet idiot va se faire battre…

    1. @ Martin Cote

      Y veu tus fèr de sa file une ilaittrai

      1. A.Talon dit :

        «I love the poorly educated.» (l’Analpabète-en-Chef)

      2. A.Talon dit :

        OUPS! «l’Analphabète-en-Chef»
        On dirait bien que mon clavier m’a joué un sale tour au plus mauvais moment…

      3. Achalante dit :

        Ne vous inquiétez pas, M. Talon. Avec un nom de plume comme le vôtre, ça ne pouvait être qu’une coquille!

      4. jeanlouischarette dit :

        @ A. Talon
        Ou plutôt l’  » Anal Fait Bête – en – chef « 

  7. Apocalypse dit :

    @Emalion – 7h34

    Tout à fait d’accord!

    Nous ne sommes pas au Québec où tout le monde est à gauche, mais au Etats-Unis. Cette gauche semble vivre dans un univers fantaisiste où dire, penser quelque chose et voilà, ça va se produire.

    Dans certains Etats, un candidat à gauche va gagner, mais les élections se jouent dans une poignée d’Etats, alors faites les bons choix, sinon le bonheur va continuer pour les républicains.

    La gauche devrait y aller par petits pas et ne pas s’imaginer qu’ils vont tout chambouler en cliquant des doigts. La patience est une vertue, ne jamais l’oublier.

    Pour ce qui est de M. Andrew Gillum, on souhaite ardemment sa victoire!

    Et pour ce qui est de Ron DeSantis, oh misère, nous voilà dans un de ses moments où on regrette qu’il ait pu se reproduire. Avec la torture qu’il fait subir à son garçon, en lui lisant ‘Art of the deal’, et sa fille, l’affiche de Donald Trump, ça devrait suffire aux autorités pour lui enlever la garde de ces deux enfants … LOL

    1. Emalion dit :

      « Nous ne sommes pas au Québec où tout le monde est à gauche ». Je dirais plutot Centre-Gauche (PQ) et/ou Centre-Droite (PLQ, CAQ). même si les partis semble de plus en plus s’éloigner du Centre. QS peut surement être considéré de Gauche, mais le PLQ est plus Centre-Droite. La CAQ est toujours Centre-Droite mais avec un penchant plus prononcé vers la droite. Le PQ tend de plus en plus a s’éloigner du Centre-Gauche et regarder et de plus en plus du pouvoir. Du moins, c’est ma perception bien personnel des choses.

    2. Achalante dit :

      Au moins « Art of the Deal » n’a pas été écrit *par* Ce Type, juste en son nom. Donc le vocabulaire et la syntaxe devrait être meilleurs.

  8. ProMap dit :

    Est-ce que le vote non blanc sortira plus avec Gillum? Mais comme le fait remarquer Emalion, son discours n’est pas très tendance aux USA et particulièrement en Floride, état où les retraités majoritairement blancs sont pingres, quoiqu’on les retrouve probablement plus le long des côtes. Dans la vidéo, De Santis montre à son enfant à construire un mur (pratique sur les plages de la Floride!!!), mur qu’il oppose à l’abolition de ICE promue par Gillum. Parfaite illustration des extrêmes de ces deux candidats bien résumées par M. Hétu. Je souhaite que le fait d’être maire de la capitale lui soit favorable, si cela a joué pour les primaires.

    P.S.: De Santis. Une chance que The Art of the Deal n’a pas été écrit par Trump, son enfant pourra au moins apprendre à lire lorsqu’il sera chargé par son père de la construction d’une section du mur. Quoi! Le népotisme n’est pas l’exclusivité de la MB!

    1. Achalante dit :

      Reste à espérer que les électeurs qui étaient trop confortables pour prendre la peine d’aller voter ne le sont plus et préfèreront le vrai changement aux poches des super-riches.

    2. sorel49 dit :

      Vous voyez juste, il y a beaucoup de retraités dans cet état.
      Est ce que leur vote compte? J’ai séjourné un peu partout en Floride. Dernièrement, c’était à Seminole pas loin de Tampa. Il est frappant de voir sur les grandes avenues , Park Boulevard par exemple , le nombre de cliniques, de pharmacies, toute une industrie de services pour personnes âgées . Il reste à savoir si ces retraités sont inscrits et/ ou ont le droit de vote.

  9. mia.k dit :

    @Apocalypse

     » ça devrait suffire aux autorités pour lui enlever la garde de ces deux enfants … LOL »

    Vous êtes drôle ce matin vous. Et oui, pourquoi pas le prendre avec humour ! Moi la première, j’aime mieux rire que pleurer.

    Mais ce qui est sûr c’est que ce DeSantis est un tdb tout azimuth !

  10. gigido66 dit :

    Ce pourrait être le retour du balancier…pourquoi pas!
    Espérons que les gens qui en ont marre de ce qui se passe aille voter. La balle est dans leur camp!
    De notre côté, on se croise les doigts.

  11. Madalton dit :

    Que penser de la sortie de Trump hier sur la violence si les Démocrates sortent gagnants des midterm. Pour quelqu’un qui dit qu’il va y avoir une vague rouge en novembre, il semble apeuré du contraire.

    https://www.politicususa.com/2018/08/28/trump-is-threatening-america-with-violence-if-republicans-lose-the-midterm-election.html

    1. ProMap dit :

      C’est un message subliminal adressé à sa base pro-gun, dont un grand nombre est lourdement armé : Democrats, you’re fired. Il y aurait certainement une couple de fêlés du cabochon pour dire : Oui, mon Commandant-en-chef, à vos ordres.

      ps: Advenant une vague bleue, il y aurait ou il y aura, voilà la question.

      1. Achalante dit :

        J’ai un peu peur que ça se produise, effectivement. Tuerie dans des bureaux de votes à tendance démocrate, ou tentative d’assassinat contre un représentant démocrate nouvellement élu… Peut-être c’est mon imagination qui s’emballe, mais après le Pizzagate, ça ne m’étonnerait pas vraiment.

  12. Michèle dit :

    Ron DeSantis….. un autre dont le comportement diminue mon respect pour les américains. Je sais, je sais….ils ne sont pas tous comme ça, mais misère qu’ils alimentent bien leur cote d’impopularité!

  13. sorel49 dit :

    HS. Les primaires en Arizona.

    Chez les Républicains, il y a peu de surprise pour le poste de sénateur. L’ ancienne pilote chasse de l’Air Force Martha McSally gagne très loin devant l’Arpaio. Ce dernier , un condamné gracié va-t-il contester les résultats encore une fois ? 😀

    Un message à l’Andouille. Ses protégés ne sont pas toujours fréquentables.

    1. ProMap dit :

      LOL. À date, un endorsement de la Dope n’est pas gage de succès. Arpaio, j’espère que les électeurs vont de « disgracié ».

      1. ProMap dit :

        grrr… vont le « disgracier ».

  14. Dekessey dit :

    Emalion dit :
    29/08/2018 à 07:34
    Je ne suis pas sure que c’est une bonne nouvelle pour les Democrats.

    Moi aussi j’aurais tendance à penser ça.
    J’espère me tromper, ces temps-ci faut s’attendre à tout aux USA.

  15. Apocalypse dit :

    @mia.k

    Des enfants de cet âge, tu leurs lis l’Ethique à Nicomaque d’Aristote et tu leurs fait écouter ‘Tristan and Isolde’ de Richard Wagner et dans leur temps libre, ils peuvent commenter sur le blogue de M. Hétu … LOL

    Sérieusement, vous avez raison, il vaut mieux en rire!

  16. fallaitquejteuldise dit :

    Quel univers politique ces américains! Imaginez un pub de Philippe Couillard habillé en père noël distribuant des cadeaux électoraux… bien content que l’on ne franchise pas cette barrière. La politique est déjà assez ironique pour que l’on en rajoute.

  17. T. Tebow dit :

    Désole d’être rabat-joie mais la victoire d’un Sandinista contre toute attente dans un État où la Russie a réussi à hacker les infrastructures électorales récemment….J’ai comme l’impression que Moscou a joué un grand rôle dans la victoire de Gillum.

    1. A.Talon dit :

      @ T.Picot 8h50
      «J’ai comme l’impression que Moscou a joué un grand rôle dans la victoire de Gillum.»

      Allez mon bon Picotte, soyez plus courageux que votre gourou orangé. Ne vous contentez pas de faire comme lui en jetant le doute sur la victoire de Mr Gillum sans l’ombre d’une preuve. Donnez-nous au moins vos sources impliquant, même indirectement, la campagne de Mr Gillum avec les hackers russes liés au Kremlin. Et si vous n’êtes pas capable d’apporter quoi que ce soit de concret à la discussion, taisez-vous.

      1. T. Tebow dit :

        Ah je suis rendu Picotte maintenant? Serait-ce parce que je vous ai humilié dans le billet sur la mort de McCain? Trop drôle, grow up comme dirait l’autre.

        Pour ce qui est de la Russie en Floride, faites des recherches sur Bill Nelson.

      2. A.Talon dit :

        @ T.Picot 9h15

        «Serait-ce parce que je vous ai humilié dans le billet sur la mort de McCain?»

        Humilié??? Vous fabulez mon pauvre.

        «Pour ce qui est de la Russie en Floride, faites des recherches sur Bill Nelson.»

        C’est À VOUS à rechercher les preuves de vos affirmations farfelues pas à moi. Tactique typiquement dretteuse que d’obliger les autres à faire des recherches à leur place pour confirmer leurs divagations.

    2. sorel49 dit :

      @Tebow

      Trop facile de sortir la théorie du complot. Il faut l’apuyer par un fait vérifiable. Je vous lance un défi.

      1. T. Tebow dit :

        @sorel49 Bill Nelson a sonné l’alarme.

        rep_adam_schiff_russia_is_hacking_2018_election_in_florida_states_dont_have_needed_funds.html

      2. A.Talon dit :

        @ T.Mélangé 9h35-36

        Vous confondez la réalité avec vos fantasmes, mon bon Picotte. L’intrusion des hackers russes dans le système informatique électoral floridien est un fait.

        «Russian Hackers Have Broken Into Some of Florida’s Voter-Registration Systems, Senator Says»
        http://fortune.com/2018/08/08/russian-hackers-broken-florida-voter-registration-systems-senator-bill-nelson/

        Mais le coup de pouce au candidat Gillum, tout droit sorti de votre imagination, n’en est pas un. Il n’existe pas le moindre indice allant en ce sens.

      3. sorel49 dit :

        @Tibow

        Ce que vous citez ne sont que des affirmations des politiciens. Ils ont tendance à tartiner beaucoup des deux côtés de la tranche de pain.

        Permettez que je me mets en faux contre ces assertions sur l’importance des tentatives russes. Que les russes, les chinois, les iraniens, …. essaient quelque chose, c’est fort possible mais de dire que cela puisse influencer les votes populaires, il y a une marge.

  18. A.Talon dit :

    «[Gillum] a fait le plein de votes chez les jeunes et les Afro-Américains en promettant l’assurance-santé pour tous, la transition énergétique, l’abolition de la police de l’Immigration (ICE) et la légalisation de la marijuana»

    Traitement de choc à prévoir pour la Floride. Drôlement temps qu’un grand état américain donne un solide coup de barre à gauche, histoire de donner l’exemple aux autres. Mr Gillum est probablement beaucoup mieux placé pour y parvenir que Bernie Sanders ne l’aura jamais été puisqu’il a des chances réelles de se retrouver à la tête de l’exécutif d’un état important. S’il est élu, il ne fera pas que parlementer, il agira.

  19. LeChamp dit :

    j’aurais tendance à penser , comme beaucoup de gens, que de supporter des candidats vraiment progressistes ne serait pas la meilleur solution pour le parti démocrate afin de balayer les élections de mi-mandat. Par contre il ne font pas face à des candidats républicains traditionnels non plus, comme on peut le voir dans ce billet, et peut-être sous-estimons nous le mouvement de la base démocrate qui comme la base républicaine est totalement écoeurer de l’establishment politique aux USA .

    Si cela fonctionne avec les républicains pour Trump pourquoi pas avec les démocrates!!! Les élections de mi-mandat auront une influence direct sur le candidat choisi pour la présidentielle de 2020.

    Trump a raison de gros bouleversement sont à prévoir advenant une vague bleu(démocrates) et malheureusement la maison blanche n’a pas un occupant qui pourra ou qui voudra assumer un leadership solide et rassembleur afin de permettre au pays de passer au travers de cette période turbulente en plus imaginer si Muller accouche d’un rapport incriminant directement le POTUS….

    Temps incertains à l’horizon ….

  20. Apocalypse dit :

    @fallaitquejteuldise – 8h49

    LOL

    Dieu merci, nous ne sommes pas là :-).

  21. quinlope dit :

    Quelle nullité, ce DeSantis.
    Beau téteux de l’idiot menteur, sociopathe-narcissique de la Maison Brune qui endoctrine ses enfants.
    Est-ce cela l’Amérique?

    1. kintouai dit :

      Voilà pourquoi je dis qu’il y a au moins 125 millions d’abrutis aux USA, entourage endoctriné compris.

  22. Mariette Beaudoin dit :

    Monsieur Gillum dégage quelque chose de magnifique sur la photo, un charisme à la Barack Obama. Je lui ferais confiance les yeux fermés.

  23. kyrahplatane dit :

    Il ne faut pas sous-estimer le vote des jeunes qui s’organisent actuellement aux États-Unies,
    j’ai confiance.

    1. @ kyrahplatane

      Surtout que c’est en Floride qu’il y a eu la tuerie à l’école de Parkland, et les jeunes se sont politisés beaucoup avec cette fusillade.

      Il y a eu JacksonVille (2 fois), Sprinhill, Riviera Beach (2 fois), Orlando (3 fois), Reddick, Punta Gorda, Indiantown, Bradenton, etc., etc.,

      En tout 28 fusillade avec des victimes en Floride depuis le 01 Janv 2018 .

      1. fallaitquejteuldise dit :

        Personnellement, j’ai plus confiance aux espoirs déçus de la population hispanique et multi ethnique de la Floride que de la jeunesse de la population. L’age moyen de cet état est de 42,1 ans.
        https://datausa.io/profile/geo/florida/#intro

      2. simonolivier dit :

        @fallaitque Pas beaucoup plus élevé que la moyenne nationale qui est de 38 ans (US Census Bureau)et la moyenne canadienne de 41 ans (Statscan).

    2. Loufaf dit :

      @kyrahplatane09.07 Je partage votre opinion, en ce qui concerne le vote des jeunes.Je pense qu’ils n’ont pas oublié la tuerie de Parkland , il y a eu beaucoup de protestations suite à ce triste événement.Évidemment, le gros despote va tout faire pour contrer l’élection de M.Gillum.Espérons que les électeurs ne soient pas dupes des divagations de la calamité orangée et voteront pour une vague de changements bénéfiques pour tous.

    1. quinlope dit :

      Une vague bleue, vous voulez dire?

    2. Ricky In Tampa dit :

      C’est terrible, ce Red Tide. Cette année, c’est Sarasota mais en 2005, c’était plus dans ce coin-ci, Pinellas County.
      Il était impossible de « hang out » à l’exterieur et encore moins de se baigner. Odeur de polen bizarre et de poisson mort.
      Il y a probablement un lien avec le réchauffement ou la pollution dans le Gulf of Mexico mais le Gouverneur Scott se refuse a considérer cette possibilité. Quelle surprise…

  24. quinlope dit :

    Une vague rouge dans la mer, une vague bleue dans les urnes?

    1. onbo dit :

      tout à fait!

      Je soupçonne que les Républicains vont dépenser plus de 100 millions en publicité électorale pour favoriser l’élection de De Santis (Gouverneur) et de Rick Scott, (Sénat américain).

      Si ma mémoire est bonne, la Floride est l’État où le coût de la pub électorale est le plus élevé aux USA.

      On sait que la Floride est un Swing State.

      Je me souviens que les grands électeurs de la Floride ont été déterminants pour l’élection de GWBush en 2000.

      J’apprends cette année que Bret Cavanaugh a été aux premières loges, juste derrière l’action, dans les jeux de coulisses qui ont mis en branle la Cour Suprême de Floride et la SCOTUS en 2000 pour cesser le décompte du scrutin, passer outre l’évidence du butterfly ballot et déclarer GWB élu, tout cela dans un nombre d’heures bien court eu égard à l’importance de l’enjeu, la nomination du POTUS ».

      Et Mar-a-Largo est en Floride.

      Une seule défaite de De Santis ou de Scott est une grande défaite pour Trump… et il le sait..

  25. Math dit :

    « Les nombreux électeurs indépendants de la Floride devront donc décider entre deux candidats qui représentent, en quelque sorte, les extrêmes de leur parti respectif. »
    Je crois que ca représente bien ce qui se passe en ce moment au USA. Pour un problème radical, il faut des solutions radicales; Ceux qui veulent sortir la présente administration ne croient pas à la méthode douce.

    Évidemment, la population va élire des gens trop à gauche pour eux et ils ne resteront peut-être pas longtemps au pouvoir, pas plus que ces élus ne pourront faire tout ce qu’il ont promis. des élus plus centre vont reprendre le relais. Mais à moyen terme ça peut sans doute emmener tous les partis et les mentalité à dévier légèrement vers la gauche.

  26. Un afro américain à la Floride, Donald va sortir ses tambours de guerre.Bonne chance à ce candidat démocrate.

  27. Ricky In Tampa dit :

    Le commercial d’Andrew Gillum à la TV m’avait justement frappé par son progressisme et son positivisme.
    Apres 8 ans de Rick Scott, un religious gun nut sans charisme qui s’est accumulé une fortune personnelle de $255 million avec des scams d’assurance maladie, ca serait rafraichissant. Il a mon vote.
    https://youtu.be/Cz4EqoeHJTA

    1. _______________
      Énergique, jeune, déterminé, tout une pièce d’homme. Excellent choix. 🙂
      Qu’il soit vôtre et celui de milliers d’autres électeurs.

    2. sorel49 dit :

      Après la tuerie de Parkland, le gouverneur de la Floride Rick Scott, après 2,3 jours d’hésitation , a signé un Bill pour le contrôle des armes à feu. Sur ce sujet, il y avait une évolution, timide mais réelle. Hélas, tout est à refaire car l’Andouille avait parlé d’armer les professeurs.

  28. jeanfrancoiscouture dit :

    @M.Hétu: Un état «mauve» dites-vous? Vous m’avez, avec ce qualificatif, rappelé le livre de votre ex-collègue Michèle Ouimet, «L’HEURE MAUVE» dont l’action se déploie, si on peut dire, dans une résidence privée, huppée et habitée par des retraités majoritairement nantis.. La Floride, état réputé par l’imposante cohorte de retraités nantis qui l’habitent justifiant presque l’appellation de «Résidence soleil à ciel ouvert» que j’ai déjà entendue ne me semble pas être le milieu idéal pour une candidature comme celle de M. Gillum.

    Cette «Couleur mauve» est-elle fortuite ou est-ce une manière de pointer, fort subtilement j’en conviens, cette particularité du «Sunshine State»? 🙂

  29. Ricky In Tampa dit :

    Ce qui fait que la Floride est si imprévisible, c’est ce que tres peux de Floridiens sont…natifs de la Floride. A peine une personne sur 3.
    Il est donc difficile d’établir un profil démographique et de prévoir le vote; ca varie beaucoup d’un comté à l’autre, voire d’un quartier l’autre. C’est effectivement « mauve »…
    http://www.philly.com/philly/blogs/phillylists/The-states-with-the-most-native-born-residents.html?arc404=true

    1. Ricky In Tampa dit :

      *très peu

    2. ProMap dit :

      Intéressant. Ça corrige radicalement ma perception de la démographie de la Floride, comme quoi il ne faut pas se fier à ses impressions.

  30. Gilles Morissette dit :

    Bravo à Gillum. Sa victoire est certes une surprise (les sondeurs se sont encore trompés) mais elle représente un vent de fraîcheur et d’espoir dans un pays rongé par la gangrène de la haine, de la violence, de la division et de l’intolérance.

    On ne peut que lui souhaiter la meilleure des chances. Il en aura bien besoin car l’Abruti-En-Chef et sa cohorte de demeurés vont se déchaîner contre lui. On va l’accuser de ne pas être un bon américain, d’être un communiste, un ennemi du peuple etc, bref toute la BS dont ce ramassis de fripouilles est capable de sortir pour dénigrer un opposant.

    Les Démocrates devront faire sortir le vote des Jeunes et des Hispaniques s’ils veulent espérer l’emporter. La question des armes à feu est un sujet sensible notamment chez les Jeunes surtout après les 28 fusillades survenus en Floride depuis le début de l’année 2018, la dernière en ligne étant celle de Jacksonville survenu lors d’une compétition de « gamers ». La Floride est également un des états où il y a le plus grand nombre d’armes à feu en circulation, Ce n’est pas sans raison qu’on l’appelle « The Gunshine State ».

    La publicité de DeSantis est « nul à chier ». Une vrai blague. On dirait une parodie réalisé par SNL. Comment peut-on être aussi con? Je plains ces enfants d’avoir de tels parents. Même sa conjointe à l’air d’une connasse sorti tout droit d’une mauvaise publicité pour une marque de savon ou de couches pour bébé. Je suis certain que les fefans de l’Idiot-En-Chef vont adorer. Ils ont toujours eu une attirance pour le bas-de-gamme. DeSantis est bien le digne rejeton du Gros-Taré-En-Chef. On dirait quasiment son clone, un peu comme « Mini Me » était celui du Dr. Evil dans la série de films « Austin Powers ».

    HS

    On dirait bien que la panique est installé chez les Répugnants. La déclaration de l’Orange Julep concernant la possibilité de violence si les Démocrates gagnent les Mid-Terms semble le démontrer. Ce genre d’arguments a peu d’effet chez nous mais aux USA, il y a encore des imbéciles pour y croire. Il est clair que Potus 45 essaie de mobiliser sa « vase électorale » afin d’empêcher la vague bleu appréhendée de faire des ravages.

    Quoi de mieux qu’une bonne campagne démagogique de peur pour exciter ses tarés de supporteurs quitte à diviser encore plus le pays et à attiser davantage la haine ainsi que l’intolérance.

  31. La déclaration de DeSantis suite à la victoire de Gillum hier

    “The last thing we need to do is to monkey this up by trying to embrace a socialist agenda with huge tax increases and bankrupting the state,” said DeSantis

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :