Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

HVUIRFEAQ4I6RNTAJUHZ6A2R6E

Star de la télé-réalité un jour, star de la télé-réalité toujours. Donald Trump annoncera ce soir à 21 h, à l’occasion d’une déclaration télévisée, son choix pour remplacer le juge Anthony Kennedy à la Cour suprême des États-Unis. Un choix qui demeure un mystère ce matin. Le suspense ne devrait pas nuire au taux d’audience pour cette annonce à heure de grande écoute qui ressemble en plusieurs points à celle de Neil Gorsuch comme successeur au juge Antonin Scalia.

La grande différence : il n’y a pas deux finalistes mais quatre. Il s’agit de Thomas Hardiman (photo), Amy Coney Barrett, Brett Kavanaugh et Raymond Kethledge. Âgés entre 46 et 53 ans, ils sont tous des juges de cours d’appel. Et ils sont tous des conservateurs susceptibles de renverser les décisions les plus progressistes de la Cour suprême, notamment sur l’avortement, la discrimination positive, l’environnement et les droits des LBGTQ.

Selon le New York Times, Donald Trump a confié à des proches qu’il était particulièrement séduit par l’histoire personnelle de Thomas Hardiman, 53 ans, qui est le premier de sa famille à recevoir un diplôme universitaire, exploit qu’il a réalisé après avoir payé ses études en conduisant un taxi. Hardiman a servi au sein d’un tribunal d’appel de Philadelphie aux côtés de la soeur du président, Maryanne Trump Barry, qui le considère comme un bon choix. Diplômé de l’école de droit de l’Université Georgetown, Hardiman était un des finalistes l’an dernier pour le siège d’Antonin Scalia.

Le président a également parlé favorablement d’Amy Coney Barrett, à laquelle j’ai consacré ce billet la semaine dernière. Favorite des conservateurs religieux, la juge profondément catholique est également le choix préféré de l’animateur de Fox News Sean Hannity, avec lequel le président a joué au golf hier.

Même s’il fait partie de la liste officielle des finalistes,Raymond Kethledge ne serait plus dans la course, ayant déjà rendu des décisions qui le rendent suspect aux yeux des partisans de la tolérance zéro en matière d’immigration illégale. Brett Kavanaugh, qui a déjà servi au sein de l’administration de George W. Bush, suscite également la méfiance des conservateurs, notamment sur l’avortement et la santé.

Bref, ça semble se jouer entre Hardiman et Barrett. Le Washington Post a publié récemment cet article sur Hardiman, le qualifiant notamment d’«extrémiste du deuxième amendement». Si son point de vue était partagé par quatre autres juges à la Cour suprême, les lois sur les armes à feu des États de New York, New Jersey et Californie pourraient être invalidées.

(Photo AP)

65 réflexions sur “Cour suprême : un choix à heure de grande écoute

  1. gl000001 dit :

    « aux côtés de la soeur du président, Maryanne Trump Barry, qui le considère comme un bon choix »
    Et ta soeur !!!

  2. Mouski dit :

    « ATTENTION MESDAMES ET MESSIEURS » sur un air bien connu. The show must go on………

  3. P-o Tremblay dit :

    Et juste comme ça Trump rassure que la dictature de l’intolérance et d’ignorance continue longtemps après lui. C’est la pire nouvelle de l’administration Trump

    1. gigido66 dit :

      Ses empreintes de dinosaures bien ancrées dans le sol américains pour longtemps…des vestiges d’un temps révolu pour la majorité des gens!

  4. ghislain1957 dit :

    Comme les USA sont sur la pente descendante depuis l’élection du Clown In Chief, un juge conservateur extrémiste ne va que confirmer ce que plusieurs de nous ici pensons, il faudra des décennies présidentielles plus que satisfaisantes pour réparer les dégâts que Trump aura laissé derrière lui.

  5. wseawolfe dit :

    trump showboat!

  6. Loufaf dit :

    Eh Ben! Si le gros clown est allé jouer au golf avec  » Insanity » , un vrai  » conseiller » pour le Don, il choisira Barrett .Et voilà un retour en arrière pour des décennies.

  7. eau-vive dit :

    Voilà que Trump continue à placer ses pions un à la fois sans se soucier quelles seront les conséquences de ses choix à long terme.
    Comme il est incapable de prévoir plus de deux coups à l’avance, quand son jeu ne fonctionne pas il change le pion, c’est la seule stratégie qu’il connaît. Tout ce qui l’intéresse c’est de mettre son adversaire échec et mat pour pouvoir se vanter d’être le meilleur.
    Le problème c’est qu’on se demande qui est son adversaire de l’autre côté de la table ?
    Est-ce que les démocrates sont plus fins stratèges que lui et attendent leur heure pour le mettre hors jeu ?
    C’est ce qu’on verra mais en attendant le ravage continue et dans le cas de la cour suprême ça risque d’être très lourd de conséquences et très long avant de pourvoir changer de direction.

    1. Richard Desrochers dit :

      Je vous trouve charitable d’accorder à Trump la compréhension du jeu d’échecs, à plus forte raison prévoir deux coups à l’avance. Dans mon opinion, Trump essaie de roquer deux fois dans la même partie.

      1. gl000001 dit :

        Il ne peut roquer. Il a un roi, sept fous et 8 pions de son côté.

      2. papitibi dit :

        @ gl000001 08h21

        Comment ça il peut pas roquer? Il n’a pas de tour mais un MUR payable par ces violeurs de Mexicains, ça vaut bien une tour, non?

    2. chrstianb dit :

      Le POTUS 45 est un pigeon…

      « Argumenter avec des imbéciles, c’est comme jouer aux échecs contre un pigeon. Peu importe votre niveau, le pigeon va juste renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s’il avait gagné. »

      1. Henriette Latour dit :

        😂😂😂

    3. Jean11820 dit :

      M. Trump n’a pas le niveau intellectuel pour planifier ces événements, ce sont les républicains (extrême droite) qui planifient depuis des années sinon des décennies ces événements. Ils sont absolument machiavéliques. Ils ont réussi le découpage des cartes électorales en leur faveur par un «gerrymandering» d’un niveau jamais vu à ce jour. Ils ont déjà infiltré la plupart des cours de plus «basse instance» avec des juges ultraconservateurs. Ils ont bloqué pendant un an la nomination d’un juge à la cour suprême par le président Obama. Ils se sont attachés les extrémistes religieux aux dernières élections avec la nomination qu’ils avaient volée. Je suis persuadé que la démission de ce juge de 82 ans et «lié» à plusieurs niveaux aux républicains était planifiée depuis longtemps, en tous cas jusqu’à un président républicain. C’est maintenant en urgence avant les élections de mi-mandat au cas où ils perdraient leur majorité et pour consolider (attacher) de nouveau les extrémistes religieux et leurs votes.

      M. Trump est incapable d’avoir un tel niveau de vision à long terme (c’est un idiot). Ce n’est qu’une marionnette que l’on peut manipuler et/ou acheter facilement. J’ajouterai que malheureusement les démocrates (je ne parle pas du parti, je parle des gens) sont incapables d’une telle perversité. On doit être très préoccupé par toute cette situation pour les années à venir.

      1. Benton Fraser dit :

        Je ne crois pas qu’il soit si idiot… juridiquement, il couvre ses arrières à lui et sa famille. Il ne sera pas éternellement président des États-Unis et devra faire face à la justice devant tant de magouilles….

      2. gigido66 dit :

        Einstein disait… »Ce n’est pas le mal qui progresse, c’est les gens bien qui abandonne… »

  8. sifu26 dit :

    Pourquoi les démocrates ne jouent pas ne même jeu que les républicains ont fait avant les élections présidentielles et refuse de voté avant les élections de mi-mandat, que ce soit légal ou pas. Si les républicains ont réussi, les démocrates doivent être capable aussi. C’est vital pour l’avenir des USA.

    1. sorel49 dit :

      Bien sûr que les Démocrates font la même chose. Obama n’était pas chanceux, on ne peut pas commander la date du décès.

    2. Jean11820 dit :

      Non, contrairement aux républicains ils n’ont pas la majorité.

  9. jeanfrancoiscouture dit :

    Rien qu’à voir son quarteron de finalistes, nous savons déjà que le choix DU Donald ira à l’encontre du bon sens. Il ne nous reste qu’a`voir si, au final, les Américains auront droit au pire ou au moins pire du lot. Ensuite, il nous restera à suivre le cheminement de la désormais «Trump-up Court»*, en attendant une prochaine nomination, ce qui devrait malheureusement survenir avant la fin de ce premier (et espérons unique) mandat, à moins que les «mid-term» ne lui coupent ses majorités au Sénat et à la Chambre. La démission suspecte de l’ex-juge Kennedy et célérité tout aussi suspecte avec laquelle il a procédé dans ce cas-ci sont peut-être le présage que le bonhomme est inquiet face justement à ces «mid-term».

    * To «Trump-up»: Devise unfairly, fabricate (Webster’s Dictionary.

  10. wseawolfe dit :

    La campagne qu’a mené trump pour aidé le juge Anthony Kennedy a
    donner sa démission n’a eu aucun impact, c’est passé comme une lettre à la poste.
    C’était vote poste du 29 juin, je pensais qu’il y aurait au moins des démocrates qui en parleraient, mais
    non rien! Ainsi il y aurait eu des chances que trump ne puisse nommer un nouveau juge avant les élections de
    mi-mandat.

  11. quinlope dit :

    Ça continue. . .: le show télévisé à 21h, le népotisme (la soeur du président considère Hardiman comme un bon choix), puis, la catho. profonde est le choix de son ami Sean Hannity et, sans doute, du très religieux Pence. Rangez vos codes et sortez vos bibles.

    Avec Hardiman, sortez vos guns, ça va tirer. . .bande d’imbéciles, d’extrémistes, d’ultra religieux et de super hypocrites.

    Pendant ce temps, les British attendent le gros bouffon de la Maison brune avec des manifs monstres à Londres. Il se cachera pour voir la Reine et Teresa May, en catimini.

    Attendez de voir le film que Michael Moore est en train de monter: Farenheit 11/9, un compendium sur les dommages causés aux U.S.A. depuis l’arrivée au pouvoir du 45e.

    1. kyrahplatane dit :

      @ quinlope Ce film sort en septembre, bien hâte de le voir.

  12. thechelsea5 dit :

    👍

  13. Anne-Marie dit :

    Quelle nouvelle déplorable! Chaque jour les USA s’enfoncent un peu plus dans la voie du fascisme. N’y a-t-il plus personne d’allumer pour comprendre ce qui se passe dans ce pays ? Personne ne peut intervenir pour contrer cet enlisement ? Est-ce que ça fait vraiment l’affaIre des Républicains toute cette merde ? Les USA ne peuvent plus blâmer les états extrémistes ou religieux. Ils en sont devenus un eux-mêmes.

  14. Apocalypse dit :

    ‘Le Washington Post a publié récemment cet article sur Hardiman, le qualifiant notamment d’«extrémiste du deuxième amendement».’

    Ca serait donc pire qu’on pensait et nous avons pas mal d’imagination.

    Tout de même incroyable qu’un pays qu’on nomme des gens à la Cour Suprême des Etats-Unis qui vont littéralement à contre-courant de notre époque. Ces gens ne savent même pas que nous sommes en 2018.

    Ils doivent regarder les décisions de la Cour Suprême du Canada et penser que nous sommes fous d’être aussi progressistes et libérals. Nous, nous sommes dans l’ère du temps.

    Sous Barack Obama, il y a eu une certaine ‘évolution’ de ce pays vers la civilisation, sans l’atteindre, mais là, marche arrière toute; bienvenue à la ‘dévolution’ de ce pays.

    Si cette Cour Suprême fait ce qu’on pense qu’elle va faire, le plus grand nombre aux Etats-Unis va se retrouver avec un pays qu’ils ne reconnaîtront même pas et ça va durer longtemps.

    On ne gouverne pas pour le bien de l’ensemble des américains, mais uniquement en fonction de son idéologie qui correspond à un lointain passé: T R I S T E. Ce qu’on voit, c’est la dictature de la minorité.

    1. gl000001 dit :

      « qui vont littéralement à contre-courant de notre époque. Ces gens ne savent même pas que nous sommes en 2018. »
      Comme certains imam ! Supreme court justice is the new imam !!

      1. Richard Desrochers dit :

        Selon le calendrier musulman, on est en 1439. J’ai peur que les
        USA se soient trompés d’almanach. Christophe Colomb n’est même pas arrivé.

    2. InfoPhile dit :

      « Ce qu’on voit, c’est la dictature de la minorité. »

      Il incombe aux autres de se mobiliser. Autrement, qui ne dit mot consent…

  15. kyrahplatane dit :

    Incroyable les dégâts que trump a fait aux États-Unies en
    seulement 18 mois. Ça n’es pas rassurant pour le futur.
    Je pense qu’il va choisir Amy Coney Barrett favorite de hannity.

  16. Danielle Vallée dit :

    Ici on Canada on respecte VRAIMENT la séparation de l’Eglise et de l’Etat.
    Aux USA, l’Eglise dirige maintenant l’Etat. C’est la raison pour laquelle ils ont fait élire la marionnette. Ils ont fait un pacte avec lui.
    Tu es un con mais on va te laisser prendre tour le mérite, pendant qu’on fait le travail pour diriger le pays.
    Cette élection de juge en est la preuve flagrante. Tout le monde le sait. Personne ne sort dans les rues protéger la sacro-sainte Constitution.
    Ça en dit beaucoup….Constitution violée par ses ardents défenseurs pour élire quelqu’un qui va la violer encore davantage.

    La Pologne vient de destituer tous les juges de sa Cour Suprême. Les États-Unis pourraient peut-être en faire autant dans quelque temps….

    1. Toile dit :

      @Danielle Vallée

      Election ? Si oui par une seule personne, sa trumpitude. Serait plus juste de parler de nomination ou de recommandation quoique que je convienne que dans ce cas ci, rien ne s’applique à part la folie destructrice.

      Pologne. Une autre dérape autoritaire voir nespotique. Mick Jagger qui répond present à l’appel de Lech Walesha pour que spectacle des Rolling Stones interpelle sur le glissement . Faut le faire. On pas dire que le père du mouvement Solidarité connait pas ça la dictature.

    2. sifu26 dit :

      Je ne pense pas que ce soit facile de destituer un juge de la cour suprême des État-Unis, imaginer les 5 conservateurs. Pauvre américains, quand ils vont se rendent compte des dommage à leur société ….

  17. Apocalypse dit :

    @gl000001

    Les candidat(e)s sont jeunes et pourtant, ils sont à droite de la droite. Je ne comprends tout simplement pas. Dans le cas des armes à feu, c’est du délire. On voit les ravages année après année et pourtant, s’ils n’en tenait qu’eux, il y aurait encore plus d’armes en circulation.

    Dans le cas de l’avortement, on est encore en plein délire. On veut carrément dire aux femmes quoi faire de leur corps. C’est littéralement de l’esclavage. On a même entendu qu’on voudrait les punir.

    1. gl000001 dit :

      C’est ça l’extrémisme ! Ils ont élevé la Constitution au même niveau que la Bible et en sont maintenant accros.

    2. eau-vive dit :

      Si ça continue, les femmes vont devenir des servantes écarlates.

      1. Richard Desrochers dit :

        Les USA sont devenus l’Axe du Mâle

      2. Paquerette Palardy dit :

        Sur ce blogue, vous êtes vraiment obsédés par «  Les servantes écarlates » petit rappel, c’est de la fiction, juste au cas…

  18. sorel49 dit :

    Les noms de candidats sont connus, maintenant au tour des intrigues des sénateurs. On connaît leur noms, 2 Républicains et 3 Démocrates , susceptibles de faire pencher la balance 51-49.

  19. Apocalypse dit :

    @Danielle Vallée

    Notre Cour Suprême nous donne ‘vraiment’ l’impression d’être indépendante de la religion et du pouvoir politique. On a vu Stephen Harper nommer des juges et pourtant, la Cour Suprême lui a dit ‘non’ sur la grande majorité des dossiers qu’il a porté devant cette Cour.

    Aux Etats-Unis, avoir l’esprit tordu, je dirais que certains juges sont corrompus. L’archarnement à défendre le port des armes à feu en 2018 tient de la maladie mentale et pourtant, on voudrait aller encore plus loin.

    La NRA a dans sa petite poche Donald Trump et on peut se demander, si ça ne va pas encore plus loin.

    On voit le même acharnement avec le droit à l’avortement. On va être content, lorsqu’on l’aura éliminé.

  20. Apocalypse dit :

    Ce billet me donne l’occasion de passer une citation d’un des Pères Fondateurs qui j’ai lu récemment et adoré:

    ‘Why has government been instituted at all? Because the passions of men will not conform to the dictates of reason and justice, without constraint.’

    Alexander Hamilton (January 11, 1755 or 1757 – July 12, 1804) was a Founding Father of the United States:

    Rhetorical question: ‘Pensez-vous qu’il serait d’accord avec ce qu’on voir de l’administration Trump et tant qu’à y être du travail de la Cour Suprême?’

    1. sorel49 dit :

      Dans l’esprit des Pères Fondateurs, la Cour Suprême doit éviter d’etre prisedans les courants politiques mais ils avaient mal prévu la durée des juges du SCOTUS. Les résultats sont pré visibles avec les nominations de l’Andouille-en-cheh POTUS45 de deux juges et possiblement un 3e avec des mandats de 30 ans.

  21. rdnsls dit :

    Le système américain va finir en théocratie, comme dans « The Handmaid’s Tale ».

  22. Apocalypse dit :

    @gl000001

    Effectivement, de l’extrémisme! La religion ne devrait pas, mais pas du tout avoir le bout du nez dans la politique et le système de justice.

    Comme l’a si bien dit Christopher Hitchens: ‘la religion empoisonne TOUT’.

  23. Apocalypse dit :

    @Danielle Vallée

    ‘La Pologne vient de destituer tous les juges de sa Cour Suprême. Les États-Unis pourraient peut-être en faire autant dans quelque temps….’

    Ce qui fait qu’une démocratie fonctionne, c’est un (très) bon système de justice qui tient en ‘check’ les politiciens. Aux Etats-Unis on semble se distancer de cet idéal et ça n’augure rien de bon.

  24. fallaitquejteuldise dit :

    Et dire que l’on s’indigne facilement de la politique canadienne…

    1. Emma dit :

      Il ne faut jamais perdre de vue qu’un régime totalitaire ne se bâtit pas en un jour.

      Il faut s’indigner dès qu’on voit l’amorce d’une injustice, d’une inégalité, d’une atteinte aux droits et libertés. Sinon, ça dérape à vitesse grand « V » comme nous le démontrent si bien nos voisins du sud. Je crois préférable qu’on ait d’abord le gros orteil un peu sensible – quitte à avoir l’air un peu fou et devoir descendre de nos grands chevaux plus tard – que de laisser aller la situation sur des décennies et se ramasser peinturés dans le coin.

  25. Rustik dit :

    Ce nouveau juge, probablement rétrograde, sera en poste pour 30 ans (25 ans, minimum ^^), quelle tristesse.

    Et ailleurs sur la planète, en Turquie, ils ont maintenant un super président avec des pouvoirs qui s’approchent de plus en plus de la dictature.

    Globalement on s’en va où? À chaque début de siècle les années 15 à 40 doivent elles toujours être les mêmes?

  26. duquettegilbert dit :

    Je viens de lire les nouvelles des chaînes américaines et il y a de l’espoir que le ou la juge choisie ne le soit pas avant les mid-terms.

    Eh oui, Donald a décidé de fair de son choix du juge à la SCOTUS une émission de télé qui s’appellera The Apprentice SCOTUS judge choice.

    Nous verrons et vivrons les moments intenses et en direct durant 8 semaines de ces 4 juges en réflexion dans la Trump Tower. Chaque semaine Donald y fera une apparition et en alternance demandera aux juges ce qu’ils peuvent faire pour lui et après une semaine de réflexion, il en éliminera un ou une avec son You’re fired. à la fin des 8 semaines, le ou la finaliste sera choisi par le peuple. Le choix final du peuple sera alors mis en concurrence contre nul autre que le Donald qui eh oui sera le prochain juge à la SCOTUS car le vote final ne peut qu’être en faveur du Donald.

    Une fois à la SCOTUS, Donald dira 8 fois le You’re fired et sera le seul et unique dépositaire de la LOI aux USA.

    1. _____________
      @ duquettegilbert 09/07/2018 à 09:44

      Z’êtes pas sérieux ?

      1. duquettegilbert dit :

        @ Loulou

        …Z’êtes pas sérieux ?…

        Oh que non mais je dirai ceci, je suis certain que l’idée d’une télé-réalité a effleuré l’esprit narcissique de Trump de même que de contrôler la SCOTUS et être POTUS à vie comme son grand chum Poutine (qui l’est par un détour de la constitution Russe qui permet que deux mandats consécutifs mais aucune limite de mandats et dont le terme est passé de 4 à 6 ans en 2006)

  27. Sjonka dit :

    Avec le moron, tout n’est que prétexte pour un show de boucane. Comme si une nomination de juge était de mise à une présentation télévisée.

    Roulement de tambour ! And the winner is ?…. en tout cas, pas la société américaine qui va reculer encore avec un juge de l’extreme droite et hyper religieux. Attachez vos tuques mesdames américaines, gais, musulmans, socialistes et progressistes. Vous allez en pleurer une méchante shot pour les prochaines décennies.

    Ça fait vraiment peur à regarder la régression de ce pays. Ça commence réellement à ressembler à un préambule de « la servante écarlate ».

  28. xnicden dit :

    De @scotusreporter:

    « As soon as Trump makes pick, conservative Judicial Crisis Network says it will launch $1.4 million ad buy in Alabama, Indiana, North Dakota, and West Virginia with introductory bio spot. There’s going to be a lot of money spent on this one »

    1. xnicden dit :

      **@scorusreporter couvre la SCOTUS pour le Washington Post

  29. stemplar dit :

    Est-ce que Trump va les présenter sur une scène et leur poser des questions comme au concours de Miss Universe?

  30. igreck dit :

    Quelle ins-Hannity que tout cela !!!

  31. igreck dit :

    Et que je suis tanné d’être tanné d’entendre parler de Trompe et de sa sale gang de morons !!!

  32. titejasette dit :

    HSujet

    Gazouillis de l’Andouille de ce matin. Le meilleur : lire les commentaires du peuple twisté en réponse à DT

    “… China, on the other hand, may be exerting negative pressure on a deal because of our posture on Chinese Trade-Hope Not!…”

    https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1016327387154395138

  33. xnicden dit :

    On va passer beaucoup de temps dans les peochaunes semaines à discuter des possibles options démocrates. Une intriguante et qui ressemble à une arme de destruction massive: Palmer Report suggère de faire dérailler le processus de nomination avec une absence démocrate au Judiciary Committee:

    « Judiciary Committee Rule III QUORUMS Section 1 provides in relevant part, “Nine Members of the Committee, including at least two Members of the minority, shall constitute a quorum for the purpose of transacting business” (emphasis added). Provided that no more than one minority member of the Judiciary Committee is in attendance, then the Committee will not have a quorum to transact business. This means that the Committee cannot report the nomination out of committee. »

    http://www.palmerreport.com/analysis/how-to-derail-donald-trumps-supreme-court-nominee/11274/

  34. jeani dit :

    Mais, où sont les grands défenseurs de la chose et pourfendeurs éternels de Bill, Hilary et Barack pour nous donner leur avis sur la nomination rétrograde de ce soir?

  35. Nady dit :

    Ça fait du bien de lire les commentaires ici. Ailleurs sur le Web, j’ai l’impression d’être dans un univers parallèle. Que pensez-vous de la campagne « Walk Away », M. Hétu? https://francais.rt.com/international/52138-walkaway-parti-democrate-americain-secoue-mouvement-contestation-interne… S’il vous plait, dites moi que c’est une minorité.
    Quand je lis des commentaires du genre: « JFK serait républicain aujourd’hui », j’ai l’impression d’avoir traversé dans une autre dimension.

  36. papitibi dit :

    Au Canada, la plupart des avocats auraient du mal à reconnaître sur la rue un juge de la Cour Suprême ou un juge de la Cour d’appel de sa province. Sauf, bien sûr, s’il s’agit de son ancien prof de droit constitutionnel (feu Jean Beetz, U. de M.), d’un vieux pote ou d’un juge contre lequel il a eu l’occasion de plaider autrefois.

    Quand à Joe Public, c’est zéro pis une barre!

    Dans les États Démembrés d’Amérique, le Prizzidans en fait des vedettes de télé-réalité. Faudrait peut-être donner un p’tit rôle au futur juge dans un film de Rambo. Ou Rocky 32? Ou Jurassic Park – The Trump Thing returns…

  37. gigido66 dit :

    Question
    Le Vaudou peut-il leur venir en aide?
    Mettons qu’on lui cloue le bec pour un certain temps et que ses doigts ne répondent plus…
    Ainsi, il ne peut parler et ne peut twitter…incapable de communiquer, il ne pourra que gigoter!

  38. jeanfrancoiscouture dit :

    Cet après-midi, j’écoutais l’onctueux Mitch McConnell pérorer sur les propos des Démocrates opposés à n’importe laquelle des candidatures qui sera le choix final DU Donald ce soir.

    En plus de qualifier les opposants de «Far Left» sans jamais utiliser le nom «démocrates» pour mieux les «démoniser» auprès de sa base, je suppose, (Extrême gauche, franchement!!!) il rappelait certaines vieilles déclarations ayant accompagné d’anciennes nominations républicaines de juges à la CS, notamment celle du démissionnaire juge Kennedy nommé par Reagan dans les années 80. Il affirmait que les prévisions «apocalyptique» ne se sont jamais réalisées et que ce serait pareil cette fois ci tellement le choix serait excellent.

    Ce même McConnell qui a bloqué durant un an la simple audition du candidat Garland choisi par le président Obama reprochait aux Démocrates de refuser à l’avance le moindre candidat que Donald Trump pourrait proposer. Le voir ainsi jouer les indignés sans rire, cela donne presque la nausée.

  39. Ma prédiction, Hardiman sera choisi par trump. Mais rejeté par le sénat justement à cause du 2e amendement. Invalider les lois sur les armes à feu à New-York et en Californie est absolument impensable.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :