Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

21dc-chinatrade-jumbo-v2

La Chine était sous la menace de droits de douane sur quelque 150 milliards de dollars de produits exportés vers les États-Unis. Menace qui aurait pu se concrétiser dès le 22 mai si Pékin ne consentait pas à réduire de 200 milliards de dollars l’excédent commercial chinois et à diminuer ses droits de douane sur les produits importés des États-Unis.

Mais la Chine peut souffler un peu. Les États-Unis ont décidé de ne pas mettre leurs menaces à exécution, a annoncé ce matin le secrétaire au Trésor Steve Mnuchin, qui a évoqué un «consensus» entre les deux pays pour réduire l’excédent commercial chinois.

Certains supporteurs de Donald Trump se demandent néanmoins s’il n’a pas montré des signes de faiblesse en rangeant ses menaces sans obtenir des engagements plus fermes et concrets de la Chine, comme on peut le lire dans cet article du Washington Post.

(Photo Alex Brandon / Associated Press)

27 réflexions sur “Chine : les États-Unis rangent leurs menaces

  1. Satiricone dit :

    Quelqu’un peut il m’expliquer les stratégies et contre stratégies des forces en présence ? De façon sommaire. Merci d’avance !

    1. A.Talon dit :

      @ Satiricone 14h11
      Il ne faut chercher ce qui n’existe pas. L’Andouille n’a pas la moindre idée de ce qu’est une stratégie. En vraie petite brute de cour d’école qu’il n’a jamais cessé d’être, il ne sait faire que des menaces à tout va pour mieux se dégonfler quand il rencontre un adversaire plus fort que lui.

      1. papitibi dit :

        Mais si, le Grand Blond avec les mains sales a une stratégie.
        Cette stratégie s’inspire du western-spaghetti à la Sergio Leone:

        – ça, c’est ta tête, avec ton cerveau au milieu
        – ici, c’est mon fusil, que je pointe vers ton crane.
        – et ça, ici, c’est la gâchette.
        – Si tu acceptes pas mes conditions, j’appuie…
        – l’instant d’après, ton crâne explose
        – et les vautours s’invitent au festin.
        – Demain, tu seras un tas d’ossements léchés par le vent.
        – Mais si tu te rends à MES conditions…
        – Voici pour toi un exemplaire dédicacé de The Art of the Deal
        – À propos, tu me dois 30$. J’accepte Visa et MasterCard.

  2. Jacques dit :

    Je ne pense pas qu’il s’agisse de signes de faiblesse.
    Cette faiblesse est un état normal de cette présidence.
    À la base, c’é pas fort-fort.

    De toute façon, les chinois auraient gagnée cette guerre commerciale à l’usure.

  3. Emma dit :

    @R. Hétu
    Monsieur Hétu, petite correction : « Certains supporteurs de Donald Trump se demande »…
    « demandent »

  4. A.Talon dit :

    Comment Mao disait déjà, dans le temps? Ah oui, TIGRES DE PAPIER.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Paper_tiger

  5. Rodavan dit :

    C’est du Trump 101, Lead and Pace. Position extrême dès le départ pour en arriver à ce qu’il voulait vrainent en bout de ligne. Les chinois ont fait dans leur froc et ils sont maintenant prêt à réviser les accords.

    1. 65Jaypee dit :

      Parlant de faire dans son froc… tu ne trouves pas, simon, que donald le crétin agit comme s’il était coupable?
      Tu ne crois pas que s’il était innocent, il collaborerait afin d’en finir?

      Comme tu ne me réponds pas, je te repose la question:
      Pourquoi t’entêtes-tu à soutenir -ou plutôt, pourquoi prétends-tu soutenir, car je ne crois pas que tu es aussi idiot que tu le laisses croire- cet individu?
      Ca t’apporte quoi? Tu sais très bien que tôt ou tard, il va tomber, et son clan avec lui… et tu sais très bien que nous ne manquerons jamais de rappeler leur bêtise à ceux qui l’auront soutenu.

  6. Apocalypse dit :

    M. Hétu écrit un billet sous le signe de l’humour … LOL

    ‘Mais la Chine peut souffler un peu.’ …

    ‘Certains supporteurs de Donald Trump se demandent néanmoins s’il n’a pas montré des signes de faiblesse…’

    La Chine tient les Etats-Unis par les ‘balls’, cela a simplement pris du temps (en fait, beaucoup) avant que Donald Trump comprenne que cela allait lui faire mal, politiquement parlant, car la Chine pouvait cibler des Etats qui lui sont favorables. Encore une fois, des paroles grandiloquentes pour finir par s’écraser. Dans mon bouquin, on appelle cele une (éniène) humiliation. Il va mettre ses partisans dans sa petite poche en leur disant que Chine est prête à négocier pour couper le déficit de moitié … yeah right!

    Un homme qui passe son temps à essayer de se grandir, à être plus grand que nature, le plus grand des plus grands et en fait, qui montre tout le contraire, un être excessivement faible et facilement manipulable.

    Encore une fois, les Etats-Unis ont l’air fou dans un dossier, Thanks to Donald Trump.

    Lors de la prochaine rencontre du G7, ça risque d’être tendu et le président des Etats-Unis risque de se retrouver complètement isolé. On se demande comment ils vont pouvoir sauver les meubles de cette rencontre pour sortir quelque chose de positif?

    1. A.Talon dit :

      @ Apocalypse 14h46
      «Lors de la prochaine rencontre du G7, ça risque d’être tendu et le président des Etats-Unis risque de se retrouver complètement isolé.»

      Au fait, on parie que la question de l’adhésion de la Chine au G7 va être, pour la toute première fois, sérieusement discutée au sommet de La Malbaie? La nature a horreur du vide.

    2. jeani dit :

      « La chine tient les USA par les ‘balls' ».

      Apocalypse, vous avez raison, d’autant plus que ce pays est dirigé par une girouette qui n’en a pas de balls…

  7. RICK42 dit :

    La stratégie de Trompe est toujours là même, il est tellement prévisible: faire de grosses menaces, tenir des propos délirants pour justifier ses menaces, puis reculer car ses menaces feraient plus de tort que de bien aux USA. Les négociations en cours pour renouveler l’ALENA en font la preuve. Le Canada a eu une excellente façon de gérer le Big Orange, soit de ne pas surenchérir et de laisser toutes les portes ouvertes à des échanges productifs.

    1. A.Talon dit :

      @ Rick42 14h51
      «Le Canada a eu une excellente façon de gérer le Big Orange, soit de ne pas surenchérir et de laisser toutes les portes ouvertes à des échanges productifs.»

      En cette année électorale, le Canada aurait plutôt avantage à faire traîner les choses, histoire de faire réfléchir davantage les états américains les plus susceptibles de souffrir du retrait de l’ALÉNA. Histoire aussi, le moment venu, de poursuivre les négociations en position de force avec un régime orangé affaibli.

      * * *

      Programme électoral 2018 au sein de l’ALÉNA:

      – générales ontariennes (39,0% PIB Canada), 7 juin
      – présidentielles mexicaines, 1er juillet
      – générales québécoises (19,4% PIB Canada), 1er octobre
      – mi-mandat américaines, 6 novembre
      incluant l’élection des gouverneurs de 36 états

  8. Samati dit :

    La Chine a bien visé en menaçant de représailles les céréales américaines, ce qui frappait de mille des milliers d’agriculteurs qui constituent l’une des bases électorales de Trump.

    Le projet en Indonésie pourrait peut-être faire partie de l’équation, ce qui serait hautement immoral et possiblement illégal.

    1. Loufaf dit :

      Le projet en Indonésie est exactement la raison du volte face du gros clown jaune orange: interet personnel.

    2. A.Talon dit :

      @ Samati 14h51
      «Le projet en Indonésie pourrait peut-être faire partie de l’équation, ce qui serait hautement immoral et possiblement illégal.»

      Sans parler de la possibilité d’inaugurer une Drumpf Tower dans plusieurs des 102 villes chinoises de plus d’un million d’habitants…

      https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_cities_in_China_by_population_and_built-up_area

  9. xnicden dit :

    La Chine avait annoncé des tarifs spéciaux pour le soja américain et des ventes substantielles ont déjà été perdues par les fermiers américains.

    «Orders for nearly 1 million tonnes of U.S. soybean exports were canceled this week, according to U.S. government data released on Friday, as cheap supplies from Brazil and trade tension with China made U.S. cargoes less attractive to buyers.

    The U.S. Department of Agriculture did not detail which buyers canceled the cargoes in a daily announcement of large export deals. But China buys the lion’s share of U.S. soybean exports and trade sources said most of the shipments were likely headed there. (…)»

    https://www.reuters.com/article/us-usa-soybeans-china/us-soybean-exports-scrapped-as-china-shifts-to-brazilian-beans-idUSKCN1IJ2SG

    Et l’État qui pouvait être frappé le plus fort par les tarifs chinois est l’Iowa:

    «China’s proposed tariff on soybeans would hit Iowa’s economy the hardest nationally, even though the state is not the largest U.S. soybean grower, a new report says.

    Moody’s Investors Service said Iowa exported nearly $2 billion in soybeans to China in 2016, making up about 4 percent of the state’s economy — the largest exposure of any state in the nation. (…)»

    «China is the largest buyer of U.S. soybeans, purchasing $14 billion of the commodity last year.

    The country has proposed 25 percent tariffs on $50 billion of U.S. products, including pork, soybeans, corn and beef, in response to President Donald Trump’s proposed tariffs on Chinese steel, aluminum and electronics, among other products.»

    https://www.usatoday.com/story/money/2018/05/13/china-soybean-tariff-hits-iowas-economy-hardest-new-report-says/605977002/

    Dans un tel contexte, et compte tenu de la fragilité du secteur agricole, les histoires de faillites de fermiers du Mid-Ouest se seraient multipliées juste à temps pour les mid-terms. Le GOP doit pousser un soupir de soulagement.

  10. Guylaine dit :

    Quelle blague que cette présidence, poule pas de tête, qui dit une chose un jour, son contraire le lendemain… on a dû lui expliquer, trèèès lentement, avec des mots bien bien simples et graphiques à l’appui (lol) que sa façon de faire entraînerait plus de problèmes qu’autre chose.

    Mais compter sur sa base pour inverser la vapeur, c’est futile, ces gens gobent tout et vont continuer à se faire rouler dans la farine, et revoter pour lui s’il se représente. Ils auront tout oublié, ils croiront ses déformations des faits, que ce sont juste des fake news, peu importe… il faut juste que les démocrates aillent voter en masse aux élections de mi-mandat premièrement, puis en 2020… pour lui botter le derrière… parce qu’attendre que les fans de Trump se réveillent, ça va jamais arriver…

  11. ghislain1957 dit :

    @ Samati

    « Le projet en Indonésie pourrait peut-être faire partie de l’équation, ce qui serait hautement immoral et possiblement illégal. »

    C’est sûr que le projet en Indonésie financé à 50% par la Chine a eu quelque chose à voir dans cette décision. D’un autre côté, les mots immoral et illégal sont absents du vocabulaire du gros clown.

  12. Lecteur_curieux dit :

    La réduction de l’excédent commercial de la Chine sur le plan économique pourrait être une bonne chose mais cela dépend du raisonnement tous les pays because la politique sont protectionnistes, mercantilistes plutôt que penser aux gains à l’échange, le commerce est une bonne chose en soi et la compétition aussi mais à la condition que ce soit fairplay, réciproque et tenir compte aussi des échecs du marché. Ici cela semble plus vouloir présenter un  »meilleur » chiffre car les médias aussi embarquent dans l’approche mercantiliste pour leur pays sauf si le gouvernement au pouvoir est leur adversaire. Parmi des partisans de Trump ? Certains veulent une protection pour leur secteur mais ne peuvent pas être compétitifs, donner un certain sursis peut avoir de l’allure. Si seulement étaient réellement gouvernés dans l’intérêt dans la majorité ou en étant humain laissant le temps aux gens de s’adapter. Dans le commerce, il faut favoriser la saine compétition mais il faut tenir compte de tous les coûts sociaux et environnementaux. L’important c’est pas que Trump gagne ou pas, c’est pas que les États-Unis aient le dessus sur la Chine c’est que les deux pays se comportent en bons partenaires commerciaux et que les commerçants/industriels/entreprises honnêtes et leurs travailleurs et les consommateurs et l’environnement soient traités équitablement. On est loin de cela et cela permet assez peu d’acheter des votes. J’ai quand même l’impression que les Américains ont été entendus et sont donc gagnants mais que les Chinois ne perdent pas pour autant énormément au contraire le mercantilisme ou le protectionnisme puni trop propre pays du moins à long terme si tu réussis à avoir un meilleur accord tes pertes à court terme peuvent en valoir le coup comme dans un cas de grève ou de lock-out. Comme observateur on n’a à prendre partie que pour un accord le plus profitable et équitable que possible.

  13. Lecteur_curieux dit :

    Une guerre commerciale n’est productive que si elle fait avancer les négociations et qu’elle ne dure pas trop longtemps sinon il faudra des gains énormes pour la compenser. C’est économique, politique et juridique en même temps puis oui les votes à garder localement c’est plein de politiques protectionnistes qui sont là d’abord pour que nos politiciens puissent acheter des votes, au Canada même. Par contre, mesurer la politique qui est vraiment la meilleure à adopter, on ne peut pas se servir que d’une seule grille d’analyse comme celle des économistes libéraux néo-classiques, leur grille a ses forces et faiblesses.

    N’empêche que sur le libre-échange at large l’approche libérale est la bonne mais en tenant compte des externalités et des biens publics qui entrent dans les échecs du marché alors là cela devient difficile à mesurer et on retombe dans le débat politique. On peut juste s’entendre qu’il y a bien des externalités positives ou négatives ou des biens publics ou semi-publics et donc que le gouvernement doit intervenir.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mercantilisme

    Des descendants du mercantilisme… dès que tu vois un déficit de la balance commerciale comme automatiquement mauvais, je te range parmi cette famille.

    Pour l’avantage comparatif c’est pas mal vrai mais le modèle est trop simple.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Avantage_comparatif

    Leur exemple de vin et de fromage,il faut ajouter plein d’autres biens mais le monde entier sera mieux servi si les deux pays qui sont compétitifs continuent tous les deux à faire du vin et du fromage. Mais des producteurs de piquette et subventionnée au max par l’État,oublions cela… C’est pas cela qu’on a ici mais c’est juste un exemple.

    Nos théoriciens sont obligés de simplifier mais stimuler les meilleurs dans le monde en les laissant commercer tant que tu n’es pas dans les échecs du marché le libre-échange fait plus de gagnants que de perdants.Si les pays se mettent à trop se jalouser plutôt que s’entendre tu effaces tes gains.

  14. Boabab dit :

    Ce à quoi ont assistent entre la Chine et USA c’est ce qu’ont appellent épreuves de force et celui qui d’habitude fait plier son vis à vis vient de frappé un noeud .La Chine lui oppose sa propre médecine, et la taille de son économie justifie le recul du gros tas de m……

    Dans le billet précédent je préconisait que plusieurs pays forment une alliance pour opposer une force qui inspire le respect et faire
    fléchir le »Tigre de papier »

  15. Alexander dit :

    Les chinois sont de fins stratèges mais sont pragmatiques. Ils ne carburent pas à la menace de bully.
    Ils ne sont pas assez idiots pour risquer une bataille commerciale qui ne ferait que des perdants, ils vont négocier plus subtilement.

  16. sorel49 dit :

    L’Andouille a crie victoire trop vite. La Chine a bien promis d’augmenter les importations américaines de $200 milliards pour réduire le déficit de la balance commerciale. J’ai lu l’avis d’un expert américain, il est possible que cette entente n’atteindra jamais son but, la réduction du déficit ne suivra pas. Tout dépend du comportement des consommateurs américains: oui, si les américains maintiennent leur niveau d’achat de produits made in China, non s’ils augmentent leur consommation comme ils font présentement.

    Le dilemne réside plutôt dans la nature des produits allant d’un pays à l’autre. Et cela, l’Andouille de la Maison Blanche N’A AUCUNE IDÉE.

  17. simonolivier dit :

    @rodavan Ben oui toi!

  18. cartier dit :

    Sa famille fait le commerce avec la chine et les chinois savent ce qu’il faut faire , il faut investir dans les affaires de Trump comme dans une dictature africaine. c’est de la corruption déguisée, non de la corruption tout court

  19. papitibi dit :

    Les chinois ont fait dans leur froc et ils sont maintenant prêt à réviser les accords. – le culturiste acculturé, 14h34

    L’Empire Britannique s’étendait de Londres … à Londres, en passant par le Canada, les Antilles, le Pacifique Sud, l’Australie, Hong Kong, la Birmanie, l’Inde/Pakistan/Bengla-Desh/Sri Lanka, l’Afghanistan et la moitié de l’Afrique…

    Cette hégémonie financière, commerciale et industrielle reposait sur les mines de charbon. L’industrialisation reposait sur le charbon.

    Aujourd’hui, c’est les terres rares, sans lesquelles on ne saurait fabriquer tous ces gugusses électroniques (smartphones, par exemple) et qui sont essentiels à l’industrie de pointe (armement, transport, etc).

    La Chine en est LE plus important producteur, et de loin. Mieux encore, des conglomérats chinois (probablement sous contrôle du gouvernement chinois) achètent TOUS les gisements sur lesquels ils peuvent faire main basse.

    L’Abitibi-Témiscamingue et le Nord du Québec recèle des gisements de terres rares`la Chine a les deux pieds dedans! Il y a aussi Nemaska Lithium, la compagnie qui extrait à Chibougamau (usine à Shawinigan); son promoteur, Guy Bourassa, avait ouvert à Rouyn-Noranda, en ’83, un petit bureau d’avocats avec ses potes Richard Provencher et Bernard Barrette. Puis il a quitté pour Québec.

    La Chine étire ses tentacules sur ces métaux aussi rares qu’essentiels; le jour où les Chinois vont décider de fermer le robinet en direction des USA, l’économie US va frapper un mur. Et ça ne sera pas celui dont rêve Trump à sa frontière sud…

    Mais comme disait le gars qui se croit bien informé, les Chinois ont fait dans leur froc.
    Si tu le dis, Simon…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :