Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Le nationalisme est en train de devenir un pilier essentiel de la légitimité politique tant du [Parti communiste chinois] que de Xi Jinping à titre personnel », a écrit Kevin Rudd, ancien premier ministre australien, dans son livre The Avoidable War: The Dangers of a Catastrophic Conflict Between the U.S. and Xi Jinping’s China. Le hic, c’est que le gouvernement chinois est parfois débordé par ce même nationalisme qu’il encourage, comme le démontre le New York Times en citant les réactions déçues ou enragées que l’on peut lire sur les réseaux sociaux chinois concernant la réponse militaire de Pékin à la visite de Nancy Pelosi à Taïwan.

De toute évidence, les menaces de Pékin avaient laissé croire à plusieurs Chinois que l’armée de leur pays ne se contenterait pas de manoeuvres militaires, aussi importantes soient-elles, pour répliquer à ce qui avait été décrit comme une provocation inacceptable de la part de la présidente de la Chambre des représentants. Certains s’attendaient à une confrontation directe et musclée.

« Ne faites pas une démonstration de force si vous n’avez pas la force », a écrit un utilisateur de Weibo peu après l’atterrissage du vol de Pelosi à Taipei. « Quelle perte de face ! »

« Lorsque la Chine a dit “condamner fermement” et “déclarer solennellement”, c’était uniquement dans le but d’amuser les gens ordinaires comme nous. Si dure quand il s’agit de gouvernance intérieure et si lâche dans les affaires étrangères. Totalement déçu ! »

Un vétéran de l’armée a écrit de son côté qu’il ne mentionnerait plus son passé militaire tellement il avait honte. « Trop en colère pour m’endormir ! », a-t-il fulminé sur WeChat.

Le Times précise que la section des commentaires de ce site où plusieurs vétérans de l’armée épanchaient leur colère a été fermée un peu plus tard.

Sur un autre site, un Chinois en voyage en Pologne a tenté de ramener ses compatriotes les plus nationalistes et belliqueux à la raison en évoquant la situation dans laquelle se trouvent les Ukrainiens et les Russes : « Vous devriez vous sentir chanceux de pouvoir encore faire vos affaires, payer votre hypothèque, aller au travail demain, vous faire tester pour la COVID-19 et vivre. S’il vous plaît, priez pour vous et vos proches afin que nous puissions sortir intacts de cette tempête qui approche. »

Pelosi a poursuivi en Corée du Sud son périple asiatique. Elle s’est entretenue au téléphone avec le président de ce pays, qui n’a pas cru bon d’interrompre ses vacances pour l’accueillir en personne. Certains l’ont accusé d’avoir intentionnellement évité une rencontre en tête-à-tête avec Pelosi pour privilégier les liens de la Corée du Sud avec la Chine, principal partenaire commercial de son pays.

(Photo AP)

64 réflexions sur “Des Chinois déçus de la réponse « lâche » de leur armée

  1. Madalton dit :

    Comme je le mentionnais plutôt cette semaine, Xi ne fait que japper mais il ne mord pas. Il a fait un show de boucane pour montrer qu’il se tenait debout devant les américains pour assurer sa réélection par le Parti en octobre prochain.

    Le boomerang lui revient dans la face qu’il a perdu.

    1. Kelvinator dit :

      Ça me rappel un certain con cette histoire de boomerang à la figure!!

  2. Dekessey dit :

    Je serais curieux de savoir quelle est la proportion de Chinois qui sont déçus.
    Les réseaux sociaux sont très à la mode et bruyants, mais ils ne représentent pas toujours l’opinion générale.

    1. Pierre.s. dit :

      —————————-

      effectivement, surtout dans un pays ou 90 % des gens n’ont pas de voie
      pas de possibilité de s’exprimer publiquement.

      Et sérieusement, si ont exclu la portée symbolique de la visite de Mme Pelosi …
      Que retiendra l’histoire de cette escalade débile à propos de la visite éclair d’une diplomate
      américaine de 82 ans ?

      Hey …. non mais, méchant délire quand même.
      Apres 4 ans de complaisance convenu et d’artifices qui ont mené à un bras de fer commercial
      planifié et inévitable …. que signifi réellement la visite de Mme Pelosi ?

  3. NStrider dit :

    « Quelle perte de face ! »
    La vengeance étant un plat qui se mange froid et le pire du milieu ayant des stratégies qui s’étendent sur des décennies, il va falloir attendre un peu pour prendre la pleine mesure des actions de rétorsion chinoise.
    Mais si j’étais citoyen des USA j’y éviterais le tourisme et les voyages d’affaires.
    Si j’étais en affaires là bas, je rapatrierais rapidement ma production et je chercherais d’autres sources d’approvisionnement.

    1. gl000001 dit :

      C’est finalement madame Pelosi qui peut être réussira ou trump a échoué : rapatrier des usines aux USA 😉

  4. Apocalypse dit :

    Wow, je ne l’avais pas vu venir cette réaction des Chinois ou du moins, d’un certain nombre d’entre eux.

    Nous sommes tous contents qu’il ne se soit rien produit de grave durant la visite de Madame Pelosi, mais une réaction outrée des dirigeants chinois et au final, rien!; peut-être que ces critiques ne sont pas surprenantes finalement…

    En tout cas, espérons que les choses vont se calmer entre les Etats-Unis et la Chine; nous avons assez de problème sur la planète, pas bien d’un … autre. 🤞🤞

  5. Apocalypse dit :

    @Dekessey – 10:33

    « Je serais curieux de savoir quelle est la proportion de Chinois qui sont déçus. »

    Bonne question!

    J’aurais tendance à penser que cette proportion est non négligeable dans le genre plus de 20%… 🤔

  6. Loufaf dit :

    Il s’ agit de savoir combien de temps dureront les manoeuvres militaites autour de Taïwan. Quelques jours ça peut aller, mais des mois peuvent faire très mal à l’ économie, pas juste américaine mais mondiale.
    A suivre donc , la vengeance des Chinois…..

    1. marie4poches4 dit :

      J’ai lu que les manoeuvres dureraient 4 jours.

      1. oeufoulepoussin dit :

        En effet.
        Il n’y a plus aucun navire ou avion qui peut sortir de l’île sous prétexte de la sécurité. Cela vaut également pour autre navire ou avion étranger circulant dans les parages de l’île.

    2. Bob Inette dit :

      La vengeance des Chinois ferait mal aussi à l’économie chinoise …

  7. Apocalypse dit :

    correction – 10:40

    … pas BESOIN d’un … autre!

  8. garoloup dit :

    Si l’Amérique du nord interdisait l’importation des kia et Hyundai pour 6 mois, je crois que le prėsident de la Coree du Sud réfléchierait un peu sur son affront.

    1. Madalton dit :

      Il y aurait plus d’impact d’interdire les produits Samsung mais je ne suis pas sûr que les américains apprécieraient.

    2. Roger Allard dit :

      L’usine Hyundai est en Alabama.

    3. gl000001 dit :

      Pourquoi faire ça ? Pour faire comme la Chine ?

  9. ralbol dit :

    Dans le Journal Pilote, années ’70, quand on caricaturait les vieux cons qui parlaient des jeunes, on leur faisait dire : « Leur faudrait une bonne guerre ! »

    50 ans plus tard, on dit la même chose… en mandarin !

  10. gl000001 dit :

    Les techniques de brainwash se portent bien.

    1. Haïku dit :

      Exactement !

  11. oeufoulepoussin dit :

    Il y a en effet une montée importante du nationalisme en Chine. Et ce n’est pas une bonne nouvelle pour le monde.

    Pour faire suite à l’interview de l’ambassadeur chinois en France, voici l’interview de  » l’ambassadeur  » Taiwanais en France.

  12. Apocalypse dit :

    @Loufaf – 10:43

    « Il s’ agit de savoir combien de temps dureront les manoeuvres militaites autour de Taïwan. Quelques jours ça peut aller, mais des mois peuvent faire très mal à l’ économie… »

    Effectivement, quelques jours, ça peut aller, mais des mois, pas mal moins et cela voudrait – probablement – dire que Madame Pelosi a empiré la situation entre la Chine et Taïwan.

  13. Gilles Morissette dit :

    Les réactions ulcérés des Chinois devant « la faiblesse » de la réponse de leur gouvernement face à la visite de Mme Pelosi à Taïwan est de mauvais augure pour le président Xi Jinping.

    On sait que son leadership est fortement contesté par les Faucons du Parti Comuniste Chinois et sa « réélection », selon certains experts, serait loin d’être assuré.

    Ne soyez pas surpris si la fronde lui revient en plein visage et qu’il en paie le prix.

    En attendant, Nancy Pelosi sort grande gagnante de ce pari certes audacieux voire téméraire mais qui, finalement, pourrait s’évérer payant pour les USA.

    Bien hâte de lire les réactions du président Biden et des bonzes du Pentagone.

    Cependant, il ne faut pas oublier que les Chinois ont la mémoire longue et qu’il ne faut JAMAIS les sous-estimer.

    Ils sont capables de vous faire un « coup fourré » de leur crû, au moment où on s’y attend le moins.

    Ça prendra le temps qu’il faut mais ils vont réagir.

    Ils sont TRÈS patients, ce qui, en politique internationale, est souvent une grande qualité.

    Comme le dit si bien un intervenant sur ce blogue (« NStrider, 10:34 »), « la vengeance est un plat qui se mange froid »

  14. oeufoulepoussin dit :

    Gilles Morissette dit :

    Si Xi Jinping ne se succède pas à lui-même, je prochain qui prendra le pouvoir risque d’être beaucoup plus radical que ce dernier.

    1. POLITICON dit :

      2018 – La réforme de la Constitution a mis fin à la limite des deux mandats du président. Xi Jinping pourra donc rester au pouvoir, être président à vie, après 2023.

      1. oeufoulepoussin dit :

        En effet.
        Si jamais il est nommé à vie, on pourrait découvrir un tout autre Xi. Lequel ? va savoir, 🙂

  15. Pierre.s. dit :

    ———————-

    Mais au fait … déçu de quoi ?

    Ils auraient voulu que la Chine coule l’ile de taiwan ?
    Que la Chine lance une attaque frontale contre les USA ?
    Que l’armée Chinoise descende l’avion de Mme Pelosi ?

    Tsé un moment donné, les Chinois devraient commencer par se préoccuper
    du traitement que la Chine impose à son propre peuple plutôt que de commencer à en
    vouloir à la terre au complet pour de la politicaillerie.

  16. Gilles Gougeon dit :

    La part de marché que représente la Russie dans l’économie chinoise ne dépasse pas les 10 poucent. La Chine ne veut pas – et ne peut pas- se mettre à dos le reste du monde pour simplement appuyer une autre autocratie . La Chine voit bien les résultats décevants de l’attaque russe contre l’Ukraine. Elle ne peut ignorer que la réaction des démocraties occidentales seraient du même ordre si elle devait tenter de s’approprier Taiwan aussi directement que Poutine l’a fait en Ukraine.
    D’autre part, le grand chef Xi veut se faire réélire pour une trosième fois à la tête de son pays lors de la réunion des instances supérieures du pays qui aura lieu dans peu de temps. Il se devait donc d’offrir un spectacle de puissance militaire aux membres du parti communiste chinois sans mettre en péril sa candidature.
    C’est dans ce contexte électoral, tant chinois qu’américain (pensons aux èlections de mi-mandat qui s’en viennent) qu’il faut analyser la visite de madame Pelosi à Taiwan.

    1. oeufoulepoussin dit :

       » La part de marché que représente la Russie dans l’économie chinoise ne dépasse pas les 10 %  »

      Probablement, mais la Russie à des ressources naturelles, des fertilisants et du blé à revendre.
      Quant on a 1,4 milliards de gens à faire vivre, on aimerait bien détenir un accès privilégié à ses ressources.

      1. Samati dit :

        @oeufoulepoussin

        La Chine est le plus grand pays minier de la planète et ses sociétés possèdent plusieurs mines en Afrique et ailleurs dans le monde. De plus les chinois mangent du riz qu’ils importent entre autres de la Thailande et de l’Indonésie. La Chine est un important importateur de potasse du Canada et de phosphate Américain. La Russie n’a de valeur que pour la gas et le pétrole russe qu’elle achète à rabais.

      2. oeufoulepoussin dit :

        Merci pour les précisions.

      3. Samati dit :

        Taiwan exporte pour plus de $320 milliards de biens et services vers la Chine communiste. La Chine est dépendante de Taiwan pour les circuits intégrés. Taiwan est aussi un important investisseur en Chine. Lesbliens économiques entre les deux pays sont stratégiquement important pour les deux pays.

      4. oeufoulepoussin dit :

         » Taiwan exporte pour plus de $320 milliards de biens et services vers la Chine communiste  »

        Raison de plus pour dire qu’une attaque chinoise sur Taiwan est très peu probable.
        Je ne vois pas comment la Chine pourrait s’emparer de Taiwan sans détruire, en grande partie, les infrastructures de cette île.

        Comme le disait un des internautes de ce site, il est préférable que la Chine et Taiwan règlent leurs problèmes par eux-même. Déjà que les américains fournissent depuis plusieurs décennies des armes à ce peuple, cela devrait être amplement suffisant pour dissuader la Chine de partir en guerre contre Taiwan.

  17. ralbol dit :

    Des peuples sûrs d’être les plus grands, les plus forts, les meilleurs, dans leurs droits…

    La recette millénaire pour déclencher les guerres.

    Le même gros singe épais à la grandeur de la planète…

  18. POLITICON dit :

    Intéressant de lire que des citoyens ont souhaité une réponse militaire forte de la part des autorités chinoises. Le sentiment anti étatsuniens s’exprime même si l’oncle Sam est un client important. La joute géopolitique chinoise est fondée elle aussi sur un sentiment nationaliste et la provocation de Pelosi à Taïwan met la table à une réponse forte sur le plan international. Ce n’est pas une bonne nouvelle pour Biden.

    N’empêche que l’élargissement des frontières de l’OTAN; la Chine et la Russie soudées dans le conflit Ukrainien; l’incertitude économique mondiale, le prix de l’énergie et de la nourriture pointant vers le Nord, La détérioration des relations politiques et économiques Chine-USA n’annonce rien de bon pour demain.

  19. Toile dit :

    HS
    La basketteuse américaine Brittney Griner condamnée à neuf ans de prison en Russie.

    1. gigido66 dit :

      Elle va vivre un enfer! Je la plains.

    2. oeufoulepoussin dit :

      Cela m’évoque le souvenir de la Corée du Nord condamnant Otto Warmbier aux travaux forcés pour avoir prétendument volé une bannière. Son corps en état de mort cérébrale a finalement été rendu à sa famille.

  20. Kelvinator dit :

    Ça rappel la grogne conservatrice lorsque Trump a déclaré une guerre commerciale à la Chine. La minorité vocale s’est rué sur internet pour montrer leur colère envers la Chine et la balance commerciale négative américaine. Ce n’était que la minorité qui a l’habitude de crier au loup.

    Sachant à quel point ses options sont limité pour faire pression sur Taïwan, Xi devrait être moins vindicatif à l’avenir s’il ne veut pas perdre la face dans son pays. Xi a voulu paraître fort, mais il a l’air faible… Coup très dur pour lui, qui devrait le faire réfléchir la prochaine fois. Je crois que c’est improbable que la Chine décide de renchérir ses menaces contre les USA, elle va continuer à dénigrer l’occident et surtout les américains, et ainsi continuer à se couper lentement du reste du monde, ce qui est mauvais à long terme pour l’économie chinoise basé sur les investissements occidentaux et l’ouverture au marché occidental.

  21. Madalton dit :

    HS, la basketteuse Brittney Griner condamnée à 9 ans de prison.

  22. Anizev dit :

    Une non nouvelle selon moi. À gang qu’ils sont, pas surprenant de lire quelques nonos que j’invite à s’enrôler dans l’armée et se retrouver au front.

  23. cotenord07 dit :

    Selon moi, les dirigeants de la République populaire de Chine (RPC) sont plus sages, plus rusés et surtout plus patients que ces internautes chinois nationalistes qui expriment leur frustration brute dans les médias sociaux, et qui sont parfois censurés.

    Il ne faut jamais oublier que la Chine est la patrie de Sun Tzu, auteur de « L’art de la guerre », l’un des plus brillants traités de stratégie de tous les temps, qui fait partie de la liste des ouvrages recommandés dans les écoles militaires du monde entier.

    Pour Sun Tsu, il est préférable de dominer l’adversaire sur le plan psychologique, par la ruse et par une démonstration ostensible de la force et de ses effets potentiels, plutôt que par l’utilisation de cette force dans le but d’annihiler l’adversaire.

    Ceci étant dit, il ne fait aucun doute que l’incertitude semée (et exploitée) par les dirigeants de la RPC inquiète les États-Unis.

    Ainsi lors de son départ de Taipei, l’avion de Madame Pelosi n’a pas mis le cap directement vers le nord-nord-est, en ligne droite vers la Corée du sud, mais il a d’abord effectué un trajet de plus de 400 km vers l’est, sans doute afin d’échapper à une attaque possible d’avions de chasse ou de navires de la RPC, avant de virer à gauche vers le nord, en direction d’Okinawa et en longeant la longue traînée d’îles et d’îlots qui sont sous souveraineté japonaise.

    L’USAF avait auparavant fait décoller de sa base aérienne de Kadena, sur l’île d’Okinawa, 6 avions de chasse F-15 et 3 avions de ravitaillement aérien, afin d’assurer la sécurité de l’avion qui transportait Madame Pelosi.

    Dans la mesure où les avions de l’USAF et de l’US Navy n’éteignent pas leur transpondeur (ce qu’ils font lorsqu’ils sont en situation tactique), on peut voir périodiquement sur FlightRadar24 de gros avions américains (ravitailleurs KC-135, avions de transport C-17, etc.) qui volent à l’est et au sud de Taïwan.

    Il est plausible de croire que les ravitailleurs KC-135 approvisionnent un ensemble d’appareils de l’USAF ou de la US Navy dont le transpondeur est éteint parce qu’ils sont en mission tactique : avions de chasse, avions de collecte de renseignement électronique, etc.

    Hier, j’ai pu voir sur sur FlightRadar24 un avion de reconnaissance électronique RC-135S Cobra Ball lors de son approche de l’aéroport militaire de Kadena, sur l’île d’Okinawa.

    Il y a 3 appareils de ce type, spécialisés dans la collecte de signaux électromagnétiques associés au tir de missiles balistiques, et ces 3 appareils sont basés à la Offutt Air Force Base, près de Omaha, au Nebraska.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Boeing_RC-135#RC-135S_Cobra_Ball

    Le fait qu’au moins un de ces trois appareils soit déployé à Okinawa signifie que les autorités militaires américaines s’attendent à ce que l’Armée populaire de libération (APL) effectue des tires de missiles balistiques au cours de son exercice de grande ampleur des prochains jours.

    Ça, c’est ce qu’on peut voir ici et là présentement, lorsqu’on fouille un peu.

    Ce qu’on ne voit pas (mais que les services de renseignement des États-Unis voient peut-être un peu…), ce sont les manifestations plus discrètes et subtiles de la politique étrangère de la RPC, en particulier en ce qui concerne ses relations avec la Fédération de Russie.

    Si les dirigeants de la RPC estiment que les États-Unis doivent être humiliés en réponse à la visite hautement médiatisée de Madame Pelosi à Taïwan, Il serait très logique que la RPC augmente sensiblement et de façon tangible son appui à la Fédération de Russie, de façon à ce que les États-Unis soient indirectement affaiblis et ultimement humiliés en Ukraine.

    Ceci explique sans doute le fait que, selon certains médias, le président ukrainien Volodymyr Zelensky tente présentement (et désespérément, si je comprends bien) d’obtenir un entretien avec le président chinois Xi Jinping.

    1. Kelvinator dit :

      Pelosi a démontré qu’elle applique mieux les principes de Sun Tzu que la Chine elle-même.
      Toutefois, en tant qu’adepte de la lecture de Sun Tzu, il ne faut pas romantiser la portée de ce texte non plus, ni oublier les multiples avancements occidentaux dans l’étude de la stratégie militaire. Qu’un auteur, ou plus probablement plusieurs, aient écrit un traité de stratégie il y a 2500 ans n’indique absolument rien sur la qualité de la stratégie chinoise actuelle… Il n’y a aucune causalité entre les deux.

      Si la stratégie militaire vous intéresse, je recommande fortement le brique de Gérard Chaliand « Anthologie mondiale de la stratégie » des éditions Robert Laffont 1990, l’ouvrage de référence par excellence pour faire un survol de la stratégie mondiale. C’est une pièce de choix de ma bibliothèque, j’ai été très chanceux de tomber sur ce trésor de référence qui reprend une bonne partie des textes fondamentaux de la stratégie militaire.

    2. Kelvinator dit :

      « de façon à ce que les États-Unis soient indirectement affaiblis et ultimement humiliés en Ukraine. »
      Très étrange comme constat que vous faites… Je ne vois aucun éléments qui corrobore votre prédiction.
      Il est impossible que les USA soient affaiblis ou humilié en Ukraine si elle ne fait que fournir des armes. Le pire serait que l’Ukraine soit humilié ou affaibli, mais c’est impossible que cela touche les USA si la Chine décide de s’impliquer davantage avec les russes. Ça risque très fortement de se retourner contre la Chine justement et voir les occidentaux s’éloigner encore davantage du marché chinois de plus en plus problématique lorsqu’il est question des droits intellectuels.

  24. Kelvinator dit :

    La Chine a un ÉNORME problème d’image. L’opinion négative de la Chine en occident est 4 ou 5 fois plus élevé que les opinions positives…
    Lorsqu’on demande comment la Chine traite la liberté des chinois, c’est plus autour de 90% des occidentaux qui répondent que la Chine ne respecte pas la liberté de ses citoyens… J’ai la forte impression que ce nouvel épisode n’aidera en rien ce pays qui cultive le racisme et l’intolérance envers le monde extérieur. J’ose espérer que cela donnera un nouveau souffles aux entreprises de développer les industries nationales, plutôt que miser sur la Chine et risquer de tout perdre à cause d’une guerre et devoir tout fermer comme ce fut le cas en Russie.

    « Unfavorable views of China also hover near historic highs in most of the 17 advanced economies surveyed »
    https://www.pewresearch.org/global/2021/06/30/large-majorities-say-china-does-not-respect-the-personal-freedoms-of-its-people/

    1. constella1 dit :

      La Chine a un ÉNORME problème d’image.
      L’occasion était trop belle pour ne pas proposer cet article

      Ces femmes chinoises qui se font débrider les yeux et allonger le nez pour ressembler aux occidentaux ;un gage de beauté selon elles
      Voici un article intéressant qui date mais toujours autant d’actualité car les demandes de chirurgies vont en constante croissance
      Les jeunes hommes aussi le font de plus en plus

      https://www.ellequebec.com/societe/reportages/chine-le-boum-de-la-chirurgie-esthetique

  25. cotenord07 dit :

    À l’intention des internautes pour qui le péage (« pay wall ») du New York Times ne représente pas un obstacle, voici un excellent texte d’analyse à ce sujet, qui est paru dans l’édition d’hier du New York Times :

    « As China Plans Drills Circling Taiwan, U.S. Officials Fear a Squeeze Play »
    Phrase-résumé (byline) : « Administration officials say they are hoping China’s military exercises last only a few days, but they are discussing their options if the movements expand into something more »
    By David E. Sanger and Amy Qin
    Aug. 3, 2022
    The New York Times

    https://www.nytimes.com/2022/08/03/us/politics/china-exercises-taiwan-fears.html

  26. la Chine a des ambitions mais pas la manière de faire…
    elle a encore beaucoup beaucoup de choses à apprendre avant de devenir leader mondial…. ben beau les bombes et les fusils, mais un leader doit aussi négocier, accepter, diluer, tempérer, modérer sinon ça casse net…

    la Chine est un immense géant aux pieds d’argile…. elle est entièrement dépendante de l’Occident….tout autant que l’Occident est dépendant de la Chine…. sauf que l’Occident peut se trouver un cheap labour ailleurs alors que la Chine ne peut pas se trouver un autre marché de surconsommation comme l’Occident….

    1. oeufoulepoussin dit :

       » la Chine ne peut pas se trouver un autre marché de surconsommation comme l’Occident…. »

      sauf que cette surconsommation est sur le point de se terminer, du moins pour l’europe.

  27. cotenord07 dit :

    Pour voir jusqu’à quel point la République populaire de Chine (RPC) se soucie présentement de l’opinion des autres pays, et en particulier de ses voisins immédiats, on peut aussi lire l’article suivant dans le New York Times :

    « Chinese Missiles Strike Seas Off Taiwan, and Some Land Near Japan »
    Phrase-résumé (byline) : « A day after Nancy Pelosi’s trip, China has begun military drills near Taiwan. They appear to be designed as a trial run for sealing off the island. Five landed in Japanese waters. »

    By Chris Buckley and Amy Chang Chien
    Published Aug. 3, 2022
    Updated Aug. 4, 2022, 11:48 a.m. ET
    阅读简体中文版閱讀繁體中文版

    https://www.nytimes.com/2022/08/03/world/asia/taiwan-china-military-exercises.html

  28. la réplique chinoise en dit long sur sa réelle capacité de s’insulter….

    La Chine n’a aucun levier sinon le vol de brevets…chose qu’elle fait depuis 50 ans de toute façon…

    il y a leur marasme économique de construction domiciliaire qui devrait occuper les dirigeants parce que cette pyramide de Ponzi va ruiner des millions de petits épargnants chinois…. et une grogne intérieure qui couve c’est très très dangereux….

    1. Kelvinator dit :

      Il ne faut pas oublier la crise des banques, ou des millions de chinois perdent leur argent à cause de faillites de banques. Cela fait suite à la dégringolade des marchés boursiers après que le gouvernement ait fortement incité les chinois à investir à la bourse. Le gouvernement a implanté la monnaie virtuelle un peu partout pour tenter de contourner ce problème, mais les difficultés économiques sont assez importants pour être réglé par des demi-mesures.

      Et on ne parle pas des problèmes démographiques ou la force ouvrière vieillit et sera rapidement à la retraite, avec trop peu de gens pour les remplacer… La pyramide démographique fait elle aussi un Ponzi d’elle-même, il n’y aura pas assez de jeunes pour payer les retraites des vieux, qui est déjà famélique.

  29. InfoPhile dit :

    Quand la fabrication du consentement dépasse vos attentes les plus folles.

    Sous-titre : L’irrésistible thanatos.

    P.S. Si les guerres d’injures et de mépris pouvaient se limiter aux médias sociaux, je m’y opposerais que pour la forme tant l’économie de souffrances serait incommensurable.

    Au fait, pourquoi accorde-t-on quelque importance à la catharsis d’hyper crinqués s’exprimant dans les médias sociaux sinon pour semer la crainte de ces méchants parmi le bon peuple ?

    N’est-ce pas accorder beaucoup trop d’importance aux frustrés et quinteux de tout poil ? Faut-il vraiment s’en faire l’écho autrement qu’avec un grain de sel ?

    Le nationalisme chinois ? Quelqu’un de surpris ? Va falloir s’y faire, l’arrogance n’a pas de couleur ni de frontières.

  30. simonolivier dit :

    Le Times précise que la section des commentaires de ce site où plusieurs vétérans de l’armée épanchaient leur colère a été fermée un peu plus tard. Et dans les heures qui ont suivi, ces mêmes vétérans ont probablement été enfermés…

  31. oeufoulepoussin dit :

    Entrevue avec Bertrand Badie : nationaliste de repli vs d’affirmation vs vengeance
    *** fait il y a deux ans.

  32. cotenord07 dit :

    Bien qu’il n’émane pas d’un média qui est neutre sur le plan politique, cet article en anglais du Global Times, un journal de la République populaire de Chine (RPC) qui suit la ligne éditoriale du Quotidien du Peuple, le journal officiel du Parti communiste chinois, et de l’agence Chine nouvelle, donne une bonne idée de l’ampleur de l’exercice militaire chinois qui a lieu présentement autour de Taïwan, ainsi que du message politique que le gouvernement de la RPC souhaite communiquer via cet exercice militaire qui simule « une opération réelle de réunification par la force » (« a real reunification-by-force operation »).

    « PLA’s ‘Taiwan lockdown’ drills stun secessionists, external forces as precision strike, area denial capabilities proved »
    The Global Times
    By GT staff reporters
    Published: Aug 05, 2022 12:54 AM Updated: Aug 05, 2022 12:33 AM

    https://www.globaltimes.cn/page/202208/1272273.shtml

    Outre plusieurs aspects de l’exercice lui-même, l’article mentionne entre autres le déploiement à Okinawa d’un avion de reconnaissance électronique RC-135S Cobra Ball de la USAF, qui a pour mission de recueillir des renseignements techniques à propos des missiles balistiques chinois qui seront lancés pendant l’exercice. J’ai évoqué le déploiement de cet appareil sophistiqué dans un commentaire précédent.

    1. Haïku dit :

      @cameleon
      Tordant et tordu au boutte !! 😂🤣
      Cré « theonion » ! 👍

  33. oeufoulepoussin dit :

    D’autres représailles de la Chine suite à la visite de Pelosi.

    JUST IN – La Chine suspend le dialogue avec les États-Unis sur les questions militaires, le « changement climatique » et d’autres sujets en représailles à la visite de Pelosi à Taiwan.

  34. cotenord07 dit :

    L’avion Boeing C-40 SPAR19 qui transporte Madame Nancy Pelosi a quitté le Japon il y a quelques heures, et il a presque atteint les côtes de l’Alaska.

    On peut présentement suivre son trajet sur FlightRadar24.

    Il ne serait pas surprenant qu’il effectue une escale technique à la base aérienne Elmendorf AFB, près d’Anchorage, afin de faire le plein de carburant. Le signal de son transpondeur devrait être interrompu pendant cette escale technique.

    https://www.flightradar24.com/SPAR19/2cefa398

  35. cotenord07 dit :

    Sans grande surprise, l’étape finale Anchorage-Washington du voyage de Madame Nancy Pelosi s’effectue en grande partie au dessus du Canada.

    Elle est présentement à environ 40 km au nord-ouest de Thunder Bay, en Ontario, et son avion « SPAR19 » devrait bientôt franchir la frontière Canada-USA, au dessus de la partie ouest du lac Supérieur.

    https://www.flightradar24.com/SPAR19/2cf1018c

  36. cotenord07 dit :

    À l’intention de ceux et celles pour qui le péage (« paywall ») du New York Times ne représente pas un obstacle, il y a aujourd’hui sur le site de ce journal un excellent article concernant le déroulement de l’important exercice militaire que la République populaire de Chine (RPC) tient autour de Taïwan depuis quelques jours :

    « Chinese Stages Show of Force Near Taiwan for a Third Day »
    Phrase-résumé (byline) : « The live-fire military drills, which appear to be simulating an attack on the main island, have edged closer than ever before to territory Taiwan considers its own. »
    By Vivian Wang
    The New York Times
    Aug. 6, 2022
    Updated 3:59 a.m. ET

    https://www.nytimes.com/2022/08/06/world/asia/china-exercises-taiwan.html

  37. cotenord07 dit :

    Voici un bref suivi relatif à la visite récente de Madame Nancy Pelosi à Taïwan.

    Il est présentement 9 h 03 dimanche à Taipei et 10 h 03 dimanche à Okinawa.

    Le vaste exercice militaire de la République populaire de Chine (RPC) se poursuit dans 6 zones maritimes qui entourent Taïwan.

    En principe, cet exercice devrait se terminer dimanche, à moins que le RPC réserve une surprise à la communauté internationale…

    Il y a environ 30 minutes, un avion de reconnaissance électronique RC-135S Cobra Ball de la USAF, à qui est attribué l’identifiant (callsign) BENNY58, a décollé de la base aérienne américaine Kadena, située à Okinawa.

    Cet appareil sophistiqué se trouve maintenant à environ 400-500 km à l’est de Taïwan, et il devrait passer plusieurs heures à effectuer des circuits dans ce secteur, ou bien au sud de Taïwan, afin de recueillir des renseignements électromagnétiques concernant les missiles balistiques que les militaires de la RPC lancent au cours de leur exercice.

    Bien que l’avion est en mission tactique, le transpondeur de BENNY58 est présentement allumé afin entre autres de minimiser la possibilité d’une collision avec un autre avion.

    On peut donc présentement suivre son trajet grâce à l’application Flightradar24.

    https://www.flightradar24.com/BENNY58/2cf57f78

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :