Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Et rebelote. Le Washington Post rapporte que les textos des deux plus hauts responsables du ministère de la Sécurité intérieure sous Donald Trump couvrant une période allant jusqu’au 6 janvier 2021 sont manquants. Le quotidien note que le ministère a informé en février dernier l’inspecteur général de la Sécurité intérieure que les textos du ministre Chad Wolf et de son bras droit, Ken Cuccinelli, avaient été perdus dans une « réinitialisation » de leurs téléphones portables. L’inspecteur général n’a rien fait après avoir reçu cette information, selon le Post.

Cette histoire s’ajoute à la disparition des messages envoyés et reçus par 24 agents des services secrets de décembre 2020 jusqu’au 8 janvier 2021 à la suite d’une « réinitialisation » de leurs téléphones portables dont on a dit qu’elle était prévue de longue date. Le Congrès avait auparavant réclamé ces messages à plusieurs reprises.

Wolf et Cuccinelli, qui détenaient leur poste respectif de façon intérimaire, intéressent la commission du 6-Janvier. Dans les semaines qui ont suivi l’élection présidentielle du 3 novembre 2020, Donald Trump a exercé des pressions auprès des deux hommes pour qu’ils disent que le scrutin avait été truqué. Il a même demandé à Cuccinelli de saisir les machines à voter de certains États afin d’y tenir de nouveaux scrutins.

Le ministère de la Sécurité intérieure a également été critiquée pour ne pas avoir sonné l’alerte face aux préparatifs de groupes d’extrême droite qui ont accueilli la déclaration de Donald Trump sur la tenue d’une manifestation « wild » à Washington le 6 janvier 2021 comme un appel aux armes.

De commenter le représentant démocrate du Mississippi Bennie Thompson, président de la commission du 6-Janvier : « Il est extrêmement troublant de constater que la question des textos supprimés liés à l’attaque du 6 janvier contre le Capitole ne se limite pas aux services secrets, mais concerne également Chad Wolf et Ken Cuccinelli, qui dirigeaient le DHS à l’époque. Il semble que l’inspecteur général du DHS était au courant de ces textos supprimés depuis des mois, mais n’en a pas informé le Congrès. Si l’inspecteur général avait informé le Congrès, nous aurions peut-être pu obtenir de meilleurs dossiers des hauts responsables de l’administration concernant l’un des jours les plus tragiques de l’histoire de notre démocratie. »

(Photos AP)







48 réflexions sur “6-Janvier : disparition des textos d’ex-responsables de la Sécurité intérieure

  1. belwet dit :

    Tout va pour le mieux dans ce merveilleux pays, exemple suprême de la démocratie!
    Sans blague, peut-on demander aux nord-coréens de rechercher ces textos?

  2. marylap dit :

    Que je ne vois pas un Républicon parler des courriers d’Hillary ou de l’ordinateur d’Hunter Biden.

    1. xnicden dit :

      On peut rêver 🙂

  3. treblig dit :

    Peut-être que ces textos concernaient la nécessité de ramener une pinte de lait . Mais peut-être que non.

    Alors, cette disparition des messages est hautement suspecte peut-être. Mais peut-être que non.

    C’est le problème avec les messages disparus. On n’en connaît pas la teneur et chacun peut élaborer sa thèse. C’est d’ailleurs pourquoi on demande de les conserver.

  4. anizev dit :

    Si Trump revient au pouvoir, il va déclarer le 6 janvier fête nationale des patriotes qui se sont battus pour la démocratie

  5. Charlot dit :

    Ce pays est en train d’être totalement réinitialisé!

    1. La logique derrière réinitialiser (ou bedon /reset)

      1. Un système d’EXPLOITATION roule toujours mieux avec une réinstallation à partir de zéro;
      2. « Reset », le Nouveau détergent amélioré aux enzymes pour blanchir et se blanchir itou; et,
      3. Il y a des coups de pieds au cul qui se perdent…

    2. Alexander dit :

      @Charlot

      « On fait faillite et on repart sous un autre nom. »

      – Donald Trump

  6. Denis Bergeron dit :

    Les textos des républicains, l’ordinateur de Biden fils, bonnet blanc et blanc bonnet… everything white

  7. Labinne2 dit :

    Je me demande si cette date n’a pas quelque chose de spéciale, comme le triangle des Bermudes… comme par un hasards incroyable, tous les textos de toutes ces personnes influentes sont supprimés… comme par magie. Il y a peut-être eu une action divine ?

    1. Il faut vérifier l’alignement des astres. Ou peut-être une tempête solaire. Il doit bien y avoir une explication.

      1. gl000001 dit :

        Des hackers russes ?

      2. Capitaine B dit :

        Mueller fait dire que non 😉

  8. Toile dit :

    «  Il semble que l’inspecteur général du DHS était au courant de ces textos supprimés depuis des mois, mais n’en a pas informé le Congrès ».

    Je ne sais pas si c’est dans les règles ou pas, mais en partant c’est douloureux à accepter vu que tout doit être archivé.

    Postes intérimaires, le lot de la présidence antérieure. Ca permet de mieux contrôler. Que de bons gars, the best. La gueule de Cuccinelli: « je vous ai bien eu ».

    1. lanaudoise dit :

      En effet, c’est fou comme il y avait des gens nommés de façon intérimaire à ce moment-là.

  9. Loufaf dit :

    Comme je l’ ai déjà mentionné, ces textos ne sont pas disparus de la planète Terre! Il doit bien exister une copie sur un serveur sécurisé quelque part! Tout ces textes disparus sentent le complot à plein nez.

    Si jamais un jour tous les dirigeants de l’ époque qui ont trempés dans le complot sont arrêtés, il va y avoir de méchants trous dans l’ emploi aux states!

  10. Raymond Huot dit :

    Ce qui me sidère, c’est le nombre de personnes impliquées dans ce coup !

  11. Gilles Morissette dit :

    Et le camouflage (Cover-Up) de ces crapules continuent.

    On dirait vraiment une action coordonnée afin de cacher la vérité à la Commission du « 01/06 » ainsi qu’au peuple américain.

    Vous n’entendrez pas un seul de ces salopards de « Répugnants » nous donner leur avis là-dessus.

    Trop occupé qu’ils sont à saboter les intiatives du président Biden, à mentir, à s’en mettre plein les poches et à faire diversion en nous parlant de Hunter Biden !!

    Tout pour que ne soit pas connu ce qui s’est réellement passé lors des évènements du 6 Janvier ainsi que leurs responsabiltés dans cette pitoyable tentative de Coup d’état, notamment celles de LA CHOSE et de son ramassis de « capos » (Bannon, Stone, etc).

    « Crosseur un jour, Crosseur toujours

    MAGA, s’tie !!

    1. Toile dit :

      « On dirait vraiment une action coordonnée afin de cacher la vérité à la Commission du « 01/06 » ainsi qu’au peuple américain »
      —-
      Je suis moins réservé que vous. C’est une action concertée. On fait tout en amont pour couvrir l’aval, surement dans les règles de Gibbs lors des occasions de séditions. Sinon, tu donnes ta culpabilité sur un plateau d’argent. Courrez après les preuves……

  12. Maximilien dit :

    Ça commence à ressembler à de l’obstruction de la justice.

  13. Lucien Dionne dit :

    Normalement, la suppression de textos, de courriels, etc. sur l’appareil ; n’efface pas leurs contenus sur les serveurs. Lesquels serveurs font l’objet de backup quotidiens. Bref, il en reste des traces. Encore faut-il les chercher …

  14. Marilyne dit :

    L’ampleur de tout ceci ainsi que le nombre de personnes influentes impliquées fait craindre pour toute élections futures et pas seulement la prochaine.

  15. marie4poches4 dit :

    Un petit rappel d’une citation de Cuccinelli, un anti-immigration, anti-gay et climato-sceptique, alors qu’il réinvente le poème gravé sur la statue de la liberté

    « Give me your tired and your poor who can stand on their own two feet and who will not become a public charge. »

    En bref, un pro MAGA prêt à tout pour sauver le cul de 45

    1. Toile dit :

      Merci
      Pour moi ca fait 1+1. Clair comme de l’eau de swamp. Intérim ? Tiens donc….

  16. POLITICON dit :

    Il est évident que le ministère de la sécurité intérieure était impliquée et qu’il travaillait pour Trump. La période de réinitialisation en dit long sur la volonté de camoufler les faits et devant une cour de justice il faudra justifier et démontrer que cette réinitialisation était planifiée de longue date pour une raison qui se tient de debout.

  17. constella1 dit :

    Ils sont sur un serveur quelque part
    Ma question. est très simple
    POURQUOI VS NE LES CHERCHEZ PAS
    Si moi je peux récupérer mes messages textes supprimés je pense que le pays the best in the wooooorld devrait ben y arriver
    Bref je m’explique mal ce manque d’effort à les retracer
    Ça prend un mandat venant du doj ou quoi?

    1. MarcB dit :

      « Ils sont sur un serveur quelque part »
      Pas nécessairement, ce sont des messages text (SMS), pas des courriels qui résident sur un serveur.
      Les SMS utilisent les réseaux de téléphonie pour transmettre les messages d’un cellulaire à un autre, sans les conserver.

      1. simonolivier dit :

        FAux, le réseau de téléphonie est sur un serveur qui captent tous les messages et les enregistrent dans une base de données. Ces bases sont effacées régulièrement en ce qui concerne monsieur et madame tout-le-monde. Mais pour ce qui est des utilisateurs comme le DHS et SS, ces données doivent légalement être conservées pendannt des années.

      2. constella1 dit :

        Marc B

        Je pense que c’est faisable
        J’ai trouvé plusieurs articles à ce sujet dont celui-ci sur un site français

        Récupérer des messages via son smartphone

        La première étape consiste à installer le logiciel FonePaw sur votre ordinateur, puis à y relier votre téléphone via le port USB. Sélectionnez le type de fichiers, ici juste les SMS, puis appuyer sur « Suivant » pour lancer l’analyse. Après quelques secondes, une liste d’anciens messages apparaît, vous n’aurez alors plus qu’à cocher ceux qui vous intéressent. Une fois téléchargé, ce logiciel est gratuit pendant trente jours, il faudra ensuite s’acquitter de 49 € pour profiter de ses précieux services.

        Retrouver des messages via son ordinateur

        Pour retrouver vos SMS supprimés, vous pouvez aussi passer par un logiciel à télécharger sur l’ordinateur. C’est le cas de PhoneRescue, disponible à la fois sur Android et sur iOS. Une fois le logiciel téléchargé, branchez votre smartphone à votre ordinateur par un câble USB et déverrouillez-le. Cliquez ensuite sur « Je suis prêt à commencer » puis cochez les SMS que vous souhaitez récupérer. Pour utiliser PhoneRescue, vous devez acheter une licence au prix de 49,99€. Grâce à ce logiciel, vous pouvez récupérer des SMS mais aussi des photos, vidéos ainsi que tous vos fichiers supprimés.

    2. simonolivier dit :

      @constella1 Le Metadata des serveurs servant aux communications cellulaires des agents des services secrets est entre les main du DOJ. Ils sont à reconstituer le tout. Ca prend du temps mais c’est faisable. C’est ce qui explique l’ordre du DOJ à l’inspecteur général du DHS de stopper son investigation parce que le DOJ avait ouvert une enquëte criminelle.

      Dans ma vie d’avant la retraite, j’ai eu à travailler avec des organismes gouvernementaux et je peux vous assurer qu’avant de faire des « réinitialisations » de systèmes nous nous assurions d’avoir des sauvegardes (en 2 copies minimum) des données de tous les serveurs. Je doute fortement que les Services Secrets et le DHS n’aient pas procédé de cette façon. En fait, un ancien collègue travaillant aux USA pour une grosse firme d’informatique qui a déjà eu DHS comme client m’assure que c’est le cas. Alors, faut juste retrouver les « backups ». Et si c’est derniers ont été détruits bien là ca devient un crime. Et l’opérateur qui a détruit ces données va bien chanter afin de ne pas se retrouver en tôle pour le restant de ses jours. Chanter qui a donné l’ordre de tout détruire.

      1. constella1 dit :

        Simon Olivier
        Merci bcp pour votre éclairage
        C’est ce que je me disais
        Comme quoi les expériences de travail de chacun sur ce blogue nous sont parfois fort utiles et représentent une autre source d’information précieuse
        Merci

    3. Les USSS utilisent certainement des serveurs de leur organisation pour des transmissions reliés à leur boulot. Ils ne peuvent sûrement pas avoir des communications qui utilisent des ressources dont ils ne peuvent contrôler la sécurité à 100%. Existe-t-il des copies de ces messages sur des serveurs.? Aussi, même si on efface des données ou on réinitialise un volume, des logiciels sophistiqués permettent de récupérer certaines données. À moins qu’un logiciel sophistiqué soit utilisé pour effacer sécuritairement, ce qui devrait être la norme chez les services secrets.

      1. constella1 dit :

        Si un logiciel existe et peut effacer sécuritairement tout message incriminant ça voudrait dire de toute façon que ce serait un acte criminel ds les circonstances
        On verra bien
        A suivre …

  18. Toile dit :

    @marie4poches4

    Vous êtes un petit trésor sur 2 pattes. Une miss Marple….

    1. marie4poches4 dit :

      C’est tellement gentil, merci! 🤗

      1. constella1 dit :

        marie4poches
        Tout à fait d’accord avec Toile

    2. InfoPhile dit :

      Tellement vrai ! Et ce n’est pas une nouveauté, mais une habitude chez elle. Appréciée d’ailleurs.

      1. Haiku dit :

        Je seconde !

  19. Maximeboldeau dit :

    La dépravation morale atteint des sommets dans ce pays donneur de leçons. Quand on pense qu’il est le leader de la dite “communauté internationale”, il y a de quoi être inquiet!

  20. Y a-t-il un nouveau virus qui efface les données sur les appareils spécifiques, à des dates spécifiques?

    DÉCRÉPIT, serait un joli acronyme.

    Deep Erase Cibling REPublican IT 🤡

  21. Steve3110 dit :

    On ne peut que constater que la gangréne s’est répandu énormément au sein de la fonction publique sous l’ère Trump.

  22. Duduche dit :

    Y a-t-il un seul élu Républicain capable de se souvenir du cirque que son parti a fait lors de l’affaire Bengahzi et celle des courriels d’H. Clinton et de se sentir honteux devant le silence total face à ce triste épisode de non-démocratie USienne?

  23. Bob Inette dit :

    But Her E-Mails va maintenant être remplacé par BUT THEIR SMS !!

  24. gl000001 dit :

    Lorsque je prenais l’autobus pour aller travailler, je passais devant un vendeur de pierre tombale. Sur une pierre, il y avait de gravé « Ephémère vie. Comme le papillon tu t’enfuis ».
    De nos jours, c’est « Ephémère SMS. Comme le papillon tu t’enfuis ».
    On verra cette phrase sur la pierre tombale de la démocratie lorsqu’elle va mourir.

  25. InfoPhile dit :

    « Le ministère de la Sécurité intérieure a également été critiquée pour ne pas avoir sonné l’alerte face aux préparatifs de groupes d’extrême droite »

    À peu près tout le monde savait que des extrémistes de la droite et autres amoureux des armes d’assaut convergeaient vers Washington. Et ce ministère n’a pas été foutu de réagir en conséquence ? Trop suspect pour ne pas exiger au moins une reddition de compte.

    Par ailleurs, je sais, enfin il paraît que le NSA stocke l’intégralité des conversations téléphoniques américaines, et très probablement autres, pendant x temps. D’ailleurs les compagnies de télécommunications comme Verizon et autres gardent en mémoire nos appels et il est même possible de réentendre nos conversations en entrant un code (que je n’ai pas retrouvé, pas encore. Est-ce légal ? Je l’ignore).

    La question : Serait-ce légal, et/ou légitime aux yeux de la constitution, de recourir à la NSA advenant qu’elle disposerait de ce qui aurait été effacé par une « malencontreuse » réinitialisation ?

  26. sousmarin dit :

    Il faut faire quoi pour être viré et réveillé l’AG sous une administration démocrate ?
    Destruction de preuves semble ne pas être assez, alors quoi ?
    Subornation de témoin ? Viol ? Torture ? Homicide ? Assassinat ?

  27. ralbol dit :

    Un autre bel exemple de la pourriture Trumpienne et républicaine qui s’est infiltrée et continue de s’infiltrer dans TOUTES les sphères du gouvernement.

    Simplement pour enrayer le mal fait pendant les 4 ans de Trump, ça prendrait PLUS que les 4 ans de Biden.

    Si les démocrates perdent les mid-terms, JAMAIS ils n’arriveront à stopper l’infection qui continue de se répandre.

    La Cour suprême et une bonne partie du système judiciaire dans leur poche, les républicains sont à mon avis impossibles à arrêter.

    Avec tout ce qu’ils ont mis en place, et la répétition générale de 2020, la prochaine élection présidentielle a de bonnes chances d’être gagnée par les républicains, que les américains le veuillent ou non.

    La démocratie était morte depuis longtemps dans ce pays, maintenant c’est « place au fascisme ».

  28. Capitaine B dit :

    Il y a une semaine nous discutions dans un autre billet de la « schedule F ». Et bien cette histoire de textos des services secrets nous en donne un avant goût.

    Toutes les magouilles vont enfin pouvoir se faire en douce puisqu’il y aura des larbins en place à tous les postes permettant d’en effacer les traces.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :