Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Johnny Depp a remporté son procès pour diffamation contre son ex-épouse Amber Heard après qu’un jury de Virginie a conclu que celle-ci a sali la réputation de l’acteur et porté atteinte à sa carrière en affirmant dans une tribune publiée par le Washington Post qu’elle était devenue une « figure publique représentant les violences domestiques » à la suite de la rupture du couple. Depp s’est vu attribuer 15 millions de dollars de dommages-intérêts par le jury. La juge au procès a cependant limité les dommages-intérêts qui doivent être versés à Depp à 10,35 millions de dollars. Le jury a par ailleurs attribué 2 millions de dollars de dommages-intérêts à l’actrice.

Le jury a rendu sa décision après 13 heures de délibérations et un procès de plusieurs semaines dont les témoignages souvent scabreux ont captivé l’attention d’un public insatiable et suscité chez moi l’indifférence la plus totale, pour des raisons que j’expliquais récemment dans ce billet. Je dois cependant préciser que des journalistes que je respecte ont écrit des articles importants sur la façon dont ce procès a engendré mille et un memes malicieux sur internet dont l’actrice a été la cible et même signifié, selon certaines féministes, la fin du mouvement #metoo.

Je cite la chute d’un article récent sur le sujet de la chroniqueuse du New York Times Michelle Goldberg :

« Il semble cependant qu’une frénésie misogyne plus large soit à l’œuvre, caractéristique du moment profondément réactionnaire que nous vivons. “Elle va frapper le mur durement !!!”, a écrit Depp dans le courriel à Carino. On dirait qu’il connaissait son public. »

Il semblait aussi prédire le verdict du jury.

(Photo CNP)

69 réflexions sur “10 millions de dollars de dommages-intérêts pour Depp

  1. jeani dit :

    Je ne peux pas comprendre que je n’ai pas fait la Une lorsque je me suis séparé de mon Ex. il y a quelques dizaines d’années.

    Ce n’est pas juste!

  2. ralbol dit :

    « Il semble cependant qu’une frénésie misogyne plus large soit à l’œuvre, caractéristique du moment profondément réactionnaire que nous vivons. »

    Dans le cas qui nous occupe, je crois que le bonhomme était effectivement innocent.

    Critiquer Israël pour la façon dont les gouvernements de ce pays traitent les palestiniens ne fait pas de ceux qui critiquent des anti-sémites.

    De la même manière, critiquer quand des allégations de violences conjugales sont injustifiées, et que des accusations selon toute vraisemblance mensongères sont formulées dans le seul but de nuire à quelqu’un, ne fait pas des critiques des misogynes et des réactionnaires.

    Y’en a sûrement dans l’tas, mais ici, les critiques sont justifiées.

    1. Richard Hétu dit :

      Je pense sincèrement que vous confondez critiques justifiées et la campagne hallucinante contre Heard sur internet.

      1. Benton Fraser dit :

        Paradoxalement, ce sont majoritairement des femmes qui ont fait une campagne hallucinante contre Heard sur le Internet.

        C’est le pourquoi que certains féministes parlent de la fin du mouvement #metoo.

        Sans doute la vengeance personnelle et l’opportunisme ne font pas un bon porte-parole pour le mouvement.

      2. La vie privée ou publique de ces deux acteurs ne m’intéressent guère. Cependant, les campagnes orchestrées dans les réseaux “sociaux” ont défavorisé Heard de façon éhontée. Peut-on parler de procès juste et équitable? J’en doute fortement.

        Ce “battage” (!) sur internet est un mauvais précédent qui creuse un sillon, un début d’ornière, c’est pas rassurant.

        Vox traite du sujet plus en profondeur:
        https://www.vox.com/culture/23131538/johnny-depp-amber-heard-tiktok-snl-extremism

      3. Bob dit :

        Action réaction ,les féministes 2.0 sans allez tellement loin dans leur misandrie et leurs fausses accusations qu’elles recoivent un retour de balancier. Un extrême en appel l’autre.Il faut que la société trouve un juste milieu entre les féministes et les masculinistes, l’homme et la femme sont fait pour coopérer entre eux pas vivre dans la suspicion et la haine .

      4. ralbol dit :

        « Je pense sincèrement que vous confondez critiques justifiées et la campagne hallucinante contre Heard sur internet. »

        Pour moi, l’hystérie anti-Heard me semble plus relever du fait qu’on sent le mensonge depuis le début de la saga, que de misogynie généralisée.

        Bon, on est aux USA, racisme, intolérance, misogynie, rien de neuf, mais là… pas sûr.

        Comme pour les immigrants, les guns, les gays, tout ce qui touche un sujet qui n’est pas « Red Neck Approved », ça fait ressortir de sous les roches toutes les bibittes pas jolies-jolies, mais y’a-t-il vraiment PLUS de bibittes misogynes qui sont sorties ?

        Peut-être… ce sont des célébrités.

        Mais une « une frénésie misogyne plus large » ?

        Faut voir.

      5. fylouz29 dit :

        Effectivement, les trolls se sont majoritairement déchainés contre Amber Heard. La haine et la bêtise, décidément, se vendent très bien.
        Ceci étant dit, et au-delà des aspects sordides de toute cette affaire, il faut bien reconnaitre qu’il est plus difficile pour un homme de se faire reconnaitre comme victime de violences conjugales. Je me souviens avoir lu il y a quelques années qu’au Québec, un homme violenté par sa conjointe et appelant la police… se faisait embarquer par celle-ci au poste et se voyait mettre la pression pour signer un document dans lequel il prenait tous les torts.
        Ceci n’est absolument pas une justification, ni de loin, ni de près des violences faites aux femmes qui sont bien trop souvent encore balayées du revers de la main.
        Quand au mouvement #metoo, ne vous inquiétez pas, il survivra à tout ça. La seule chose qui pourrait le tuer, ce serait la fin des réseaux sociaux.
        J’ignore si cela mettra en péril la carrière d’Amber Heard. Son âge dans une industrie qui privilégie la jeunesse, surtout chez les femmes, me parait être un danger plus important pour une carrière, somme toute, assez confidentielle.
        Quand à Depp, ce verdict ne changera rien à sa carrière aux USA. Pour moi, il est toujours et restera radioactif aux yeux des studios Américains. Et $ 10.35 millions, moins les $ 2 millions qu’il doit à son ex et ses frais d’avocats… Ca me parait très symbolique (à son niveau, du moins) pour une carrière et une réputation, me semble t-il, définitivement brisées.
        Et le feuilleton pourrait très bien ne pas s’arrêter là. Nos ex-tourtereaux tiendront-ils leur langue ? Résisteront ils à l’appel des éditeurs les appelant à conter « leur » vérité (avec adaptation(s) TV ou cinéma) ? Tout cela avec de nouvelles « saisons » juridiques ?

  3. Achalante dit :

    Je crains effectivement le ressac suite à cette affaire. Même dans les commentaires sur ce blogue, j’ai dû souvent répéter que « croire la victime » ne veut pas nécessairement dire condamner immédiatement l’accusé sans procès, mais de prendre l’accusation au sérieux, et de faire une véritable enquête au lieu d’assumer dès le départ que la présumée victime ment pour X raisons.

    Alors, avec ce procès où la victime présumée a été condamnée pour avoir menti, nombreux seront ceux tentés d’assumer que toutes les présumées victimes mentent. Il est déjà terriblement difficile d’obtenir des condamnations pour agressions sexuelles et violences domestiques (sans marques) dû à la nature même du crime, si les milieux policiers, déjà fortement misogynes, décident de ne même pas écouter les victimes (présumées), nombre de femmes (et d’hommes!) risqueront leur santé voire leur vie simplement parce qu’ils se sont faits avoir par les mensonges des beaux-parleurs abusifs.

    J’espère que je me trompe, mais j’en doute.

    1. Benton Fraser dit :

      Le problème étant souvent la parole de l’un contre la parole de l’autre pour établir la vérité.

      Pour Amber Heard, c’est qu’elle s’est tellement mêlée dans ses mensonges.
      De plus, on a fait le constat que Heard était très mauvaise actrice à la barre. (C’est le problème en cours, l’on a qu’une prise!)
      Par contre, paradoxalement, l’avocat de Depp, Ben Chew, s’est avéré être un acteur fabuleux lorsqu’il était le temps de passer des émotions!!! (On bien il était très sincère!)

    2. anizev dit :

      Pour être équitable, il faudrait dire « croire la présumée victime ». Dire qu’elle est la victime, c’est déjà assumer que l’autre est l’agresseur. Mon avis.

  4. treblig dit :

    On était pas là . On doit se rabattre sur les témoins et la parole des deux intimés. Il semble que la version de Depp ait prévalu.

    N’empêche que ce procès est du voyeurisme malsain.

    Et que je suis extrêmement insensible aux malheurs des vedettes «  people ».

    1. Rick dit :

      Mais pour quelle raison ce procès fut-il télévisé???? Un procès-spectacle comme seuls les Américains peuvent produire! Une aberration.

    2. Bob Inette dit :

       » …vedettes « people ». »

      il faut écrire « pipole » … comme les français !! !!

      1. Bob a-t’il trop pipolé? 😏

  5. Gilles Morissette dit :

    Je partage entièrement l’avis de M. Hétu.

    Ce procès est le reflet représentatif d’une société qui a perdu ses repères, ses priorités, ses valeurs.

    Des enfants se sont fait assassiner par un tireur fou à Uvalde.

    Des gens ont subi le même sort à Buffalo.

    Des milliers de personnes sont victimes, à chaque année, d’armes à feu dans ce pays.

    Pourtant, ce foutu procès de gens « riches et célèbres » va susciter plus d’attention médiatique que tous ces évènements tragiques.

    Ce procès laissera des traces sur le mouvement de dénonciations issu de #metoo.

    Ce sont malheureusement toutes les victimes d’agressions sexuelles qui en paieront le prix.

    Cette société est de plus en plus MALADE et ça ne s’améliorera pas.

    1. « Ce procès est le reflet représentatif d’une société qui a perdu ses repères, ses priorités, ses valeurs. »

      Pour autant qu’elle les a déjà eus, du moins pour une portion importante de la population.
      Il y a un recoupage entre le public qui se sera passionné pour cette affaire et celui qui s’intéresse aux « Gens riches et célèbres » et à « The Apprentice ».

      Et ici, on a ici nos fans de « Star Académie » et « Occupation double ».

      La droite n’a pas inventé toutes les distractions, mais elle fait entrer dans ce domaine ce qui s’appelait la politique. Suivre la politique américaine est devenu ma télé-réalité. (Oh, quand je dis réalité, c’est une façon de parler… )

  6. gigido66 dit :

    Qu’est-ce qui a cloché pour elle?
    Sa prestation ou son témoignage? En faisait-elle trop, pas l’air d’une victime, mais plutôt d’une fonceuse?…
    Son mobile? Etait -ce une sorte de vengeance?
    Son stratagème? Pourquoi avoir gardé de très grande majorité de l’argent du divorce si ce n’est que pour poursuivre Depp? Mais avoir juré sous serment l’avoir donné en entier à une oeuvre de charité?
    Sa personnalité?
    Dans les quelques extraits que j’ai vus, je ne la sentais pas sincère…elle me semblait jouer un rôle…pas de larmes que des grimaces, pas de problèmes à chercher à respirer (prise par l’émotion) à reprendre son souffle, ni même à parler …

    1. Rick dit :

      J’ai remarqué la même chose, son manque de sincérité apparent, ses grimaces éplorées, tout a concouru à la désigner par le jury ( et une majorité de téléspectateurs) comme une profiteuse qui en avait à l’argent du pirate cinématographique.

    2. Kelvinator dit :

      Musk a payé 250 000$ de ce qu’elle devait à une oeuvre caritative lorsqu’ils étaient ensemble. Ensuite elle a avoué ne pas être intéressé par lui.
      Maintenant elle joue la carte du metoo en tant que représentante de la gente féminine, alors si elle a perdu, ce sont toutes les femmes qui ont perdu… Ça sent la manipulation!

  7. March dit :

    Le malheur la dedans, ce sont les vraies victimes. A cause d’une personne comme elle, tout les juges, jury et personne externe vont toujours avoir un doute sur la crédibilité de la victime. Donc au final, elle a beaucoup aidé les vrais prédateurs à mieux s’en tirer.

    Pathétique.

    1. ctbourgeois dit :

      C’est la faute à qui dans le fond ? Est-ce que Depp est innocent à ce point ? Sa popularité l’a sauvé, Amber a menti et il a profité de ses fans inconditionnels pour l’appuyer…il s’agit d’un spectacle comme Hollywood sait le faire, leur vie est remplie de sensations fortes !

  8. chicpourtout dit :

    Comme je le soulignais dans votre précédent article, le « star machin » ne me captive pas vraiment.

    Ce qui suscite mon attention était :
    – le « closing » de ce procès hautement médiatisé (à la OJ Simpson).
    – le phénomène des médias sociaux et leurs effets comme outil de communication dans cette saga judiciaire
    – le mouvement Me Too et les suites à venir.

    Selon certains experts universitaires américains interrogés, il ne devrait pas y avoir d’effets pour diminuer les bénéfices du mouvement « Me Too » a l’endroit des femmes.
    Hors de tout doute désormais, son ancienne épouse est coupable et a menti à répétition lors de ce procès.
    Les dommages financiers ont été bien réels pour monsieur.

    Pour ma part, je n’ai jamais crû que madame était vraiment une femme battue. Elle ne présentait a priori, aucuns des comportements des femmes victimes de violences conjugales. Aucunes évaluations, preuves médicales et photos à l’appui, etc.

    Je vais peut être « recevoir des tomates » ici là… mais ce dossier n’avait rien d’usuel…

  9. gl000001 dit :

    Il n’y a plus de différence entre les procès sur la place publique de #metoo et les procès sur la Cour Publique (télévisés, PVRisés, youtubisés, MEMEisés).
    Dommage que Jerry Springer n’ait plus son show. Ils auraient pu faire ça là !!
    (NB. J’ai du googler pour retrouver le nom de Jerry Springer. Je n’ai jamais regardé cette émission 😉 ).

  10. Bob Inette dit :

    La misère des riches … First World Problem !

  11. treblig dit :

    Semble-t-il que les mensonges de Heard ont joué contre elle. L’appropriation de l’argent du divorce, le fait qu’elle a fait ses besoins ( no 2) sur l’oreiller et autres comportements douteux. Elle a laissé une impression de «  gold digger «  ( chercheuse d’or dans le jargon américain) lors du procès en tentant de s’approprier l’argent de Depp.

    Mais nous n’étions pas là.

  12. _renaud dit :

    Ce procès est la preuve qu’on peut obtenir justice même quand on est blanc, riche et hétéro.

    1. Benton Fraser dit :

      Mathieu Bock-Côté va être content… ou très malheureux!
      Cela va à l’encontre de son discours!

      1. _renaud dit :

        Il va crier victoire au nom des opprimés.

  13. Jean Saisrien dit :

    TRÈS TRÈS TRÈS BONNE NOUVELLE!!!!!



    …que ce soit enfin fini !
    Pour moi, les grands perdants sont ceux qui se sont assis devant les diffusions de ce procès et ont mangé des chips.
    Losers… 😀

    1. treblig dit :

      Heard affirmait que l’ancienne mannequin Katie Moss avait été jetée en bas de l’escalier par Johnny Depp.

      Dans son témoignage, Katie Moss a affirmé qu’elle n’avait jamais été jetée en bas de l’escalier.

      Ce petit mensonge, ajouté aux autres, a fait mal.

  14. Georges Gaune dit :

    En fait, Amber Heard, par ses nombreux mensonges et sa pitoyable façon de jouer la comédie durant ce procès, a totalement discrédité le mouvement MeToo. Se sont par des actions malicieuses comme celle d’Amber Heard, qui font qu’on perd confiance en ce mouvement. Rien à voir avec Johnny Depp qui semble vraisemblablement été la victime d’une femme désespérée par l’argent et la gloire et qui pensait pouvoir utiliser le mouvement MeToo en sa faveur. Grossière erreur!

    1. gl000001 dit :

      « sa pitoyable façon de jouer la comédie »
      Sa carrière d’actrice est terminée en plus !!

      1. Ziggy9361 dit :

        Occupation double ou encore Îles de l’amour à l’américaine,plus gros,plus long, plus laid,plus de fefan ,plus d’avocats, plus d’argent,
        plus de bitcherie. Moins d’intelligence.

    2. Xnicden dit :

      Si UN seul procès est suffisant pour totalement discréditer le mouvement MeToo, cela signifie qu’on est plus mal pris que je ne le croyais.

      Mais je ne pense pas que cela soit le cas.

      Ce procès est simplement un rappel que si tu t’attaques publiquement à la réputation de quelqu’un tu es mieux d’être préparé, il peut y avoir des conséquences imprévues.

  15. Kelvinator dit :

    Ça me fait rire ces multiples procès d’intentions accolé à une généralisation, comme si le chroniqueur derrière son clavier était capable de saisir l’entièreté de ce qui s’écrit sur le net et prétendre être capable d’en faire une synthèse. On voit bien que cette synthèse passe toujours par le prisme idéologique. C’est pourquoi les féministes se portaient inévitablement à la défense de la femme victime d’une société machiste, et les incells dans un délire hyperbolique tout aussi accentué attribuait à Depp la force de confronter la cancel culture des anti-masculins, ou peu importe le terme qu’ils utilise dans leur forum echo chamber.

  16. InfoPhile dit :

    À mon fort étonnement j’avais loupé le billet mis en référence. Ouais, le bonheur d’oeuvrer dans des cases horaires variables!

    Je viens de m’en délecter. Pareillement viens-je de lire, sous le même billet, l’intéressant commentaire de Johanne Heppell:

    « J’avoue ne pas avoir suivi cette saga de bien près, d’abord, comme l’autrice de cet article, par une sorte de dissonance cognitive*, puis ensuite à cause du discours ambiant qui fait de ces deux personnes des êtres troubles et troublés.

    Là, je crois mieux saisir la situation, et comme trop souvent, la femme est dépeinte comme étant menteuse/hystérique/manipulatrice et/ou toutes ces réponses.

    Moi aussi j’ai d’abord été très indifférente à cette saga qui me semblait plus relever du potinage de vedettes que d’une occasion de vraiment dénoncer la violence conjugale. Mais je crois maintenant que la machine de PR de M. Depp (notamment par l’usage de bots, comme expliqué dans cet article) a réussi à semer le doute dans la sphère publique et à dénigrer Mme Heard. »

    Par l’usage de bots!

    https://richardhetu.com/2022/05/18/docteur-suis-je-normal/

  17. Ziggy9361 dit :

    Kelvinator,votre analyse s’adresse-t-elle à un cercle restreint qui au contraire du chroniqueur derrière son clavier son eux aptes tout comme vous de faire une véritable synthèse. J’aimerais bien comprendre votre point de vue vous serais t’il possible de me le traduire en français, parcequ’au
    contraire de Benton vous semblez inversé les rôles.
    Benton Fraser dit :
    01/06/2022 à 16:22
    Paradoxalement, ce sont majoritairement des femmes qui ont fait une campagne hallucinante contre Heard sur le Internet.

    C’est le pourquoi que certains féministes parlent de la fin du mouvement #metoo.

    Sans doute la vengeance personnelle et l’opportunisme ne font pas un bon porte-parole pour le mouvement.

  18. Igreck dit :

    HS
    Tant de tapochages sur une si petite planète❗️😡

    https://www.journaldemontreal.com/2022/06/01/taiwan-chine-ukraine-russie-convergences

  19. MarcB dit :

    La bonne nouvelle est qu’on entendra plus parler d’eux pour quelques temps! 😁

  20. Haïku dit :

    HS,
    Pause musicale de circonstance….
    Jeff Beck avec Johnny Depp/ »Isolation » :

    https://youtu.be/MA_trAwSP00

  21. ralbol dit :

    Il est facile de confondre « People » et… « Peep Hole ».

  22. marie4poches4 dit :

    Tiens donc, ce procès a inspiré le héros des USA..

    Kyle Rittenhouse @ThislsKyleR

    I have a new announcement coming soon about my defamation cases, keep an eye on Fox News and TMAP.org for more this week.

    Johnny Depp trial is just fueling me, you can fight back against the lies in the media, and you should!

    1. gl000001 dit :

      J’ai connu une personne qui s’est plaint de harcèlement au travail et finalement, c’est lui qui s’est fait congédier. Ses accusations infondées ont attiré l’attention sur son incompétence technique et son individualisme toxique. Ses collègues ont du réparer les pots qu’il avait cassés et camouflés.
      Fais attention Kyle 😉

  23. MarcoUBCQ dit :

    La toile mondiale est encore remplie de tous les plus mauvais côtés de l’humanité. Sur internet on peut juger sans procès, utiliser la violence verbale en toute impunité et répandre n’importe quoi sur tout et rien. Il faudra encore du temps pour que cet outil surpuissant arrive à maturité et qu’ainsi on puisse surfer sur le net en relative sécurité.

  24. oeufoulepoussin dit :

    HS – Problèmes de production d’électricité dans certains états américains cet été

     » Des experts mettent en garde contre les pannes d’électricité estivales pendant la transition verte de Biden  »
    https://finance.yahoo.com/news/experts-warn-summer-energy-blackouts-151956561.html?soc_src=social-sh&soc_trk=tw&tsrc=twtr

    1. gl000001 dit :

      Ca fait 15-20 ans qu’ils ont des problèmes d’infrastructures énergétiques. Le Build Back Better des démocrates était pas supposé y voir. En votant contre, ça va exactement avec la stratégie des répus : blâmer Biden et les démocrates.

  25. Apocalypse dit :

    @Benton Fraser – 16:28

    ‘Pour Amber Heard, c’est qu’elle s’est tellement mêlée dans ses mensonges.’

    J’ai entendu parler du procès à quelques reprises et c’est effectivement ce qu’on disait: Madame Heard n’était pas toujours facile à suivre et il y avait des contradictions dans ce qu’elle disait.

    Si elle n’était pas coupable, elle n’a malheureusement pas su présenter une version des faits crédible et dans ce cas, le jury a pris la bonne décision. On ne va toujours bien pas condamner l’homme simplement parce qu’il est automatiquement coupable dans ce genre de situation.

    De plus, il semble que Madame Heard ne soit pas la personne la plus aimable au monde et cela a peut-être aussi joué contre elle…

  26. Jean Létourneau dit :

    La conclusion de l’article (paru avant le jugement) mentionné plus tôt chez Vox:

    « Le procès Depp-Heard a affiné le livre de jeu du Gamergate d’une manière qui nous hantera pendant des années. Il a prouvé aux extrémistes qu’en se ralliant autour de la bonne figure publique ou institution bien-aimée, en l’enveloppant dans une sphère protectrice d’indignation et de désinformation, et en utilisant la culture du fandom – déjà si encline à la radicalisation idéologique et à la pensée de groupe irrationnelle – on peut réussir à imposer le récit médiatique que l’on veut dans le courant dominant.

    Il n’y a pas de retour en arrière possible. Le verdict du procès n’est plus du tout pertinent maintenant. Ce n’est pas seulement qu’Amber Heard restera à jamais une accusatrice imparfaite dont la propre histoire instable a été utilisée pour aider à détruire un mouvement révélateur, Me Too. C’est qu’il y aura d’autres Amber Heard, et beaucoup d’entre elles seront marginalisées, avec beaucoup moins de ressources pour résister à cet assaut de haine.

    Ce n’est pas une coïncidence si ce spectacle se déroule sur fond d’escalade perpétuelle de la violence raciste et d’érosion rapide de décennies de droits humains pour les femmes, les homosexuels et les transgenres. Le procès Depp-Heard vient d’entraîner des millions de personnes à se débarrasser de leur propre empathie, de leur propre jugement rationnel, en échange de la moquerie, du rejet et du rabaissement jubilatoires d’une femme qui se rend vulnérable en public. Si vous ne pensez pas que cette formation sera utilisée contre des cibles vulnérables, vous n’avez pas été attentif. ‘

    Et maintenant, la conclusion de cet article après le jugement :
    https://www.vox.com/culture/23043519/johnny-depp-amber-heard-defamation-trial-fairfax-county-domestic-abuse-violence-me-too

    « En fin de compte, c’est peut-être ce qui est le plus accablant dans la conversation plus large autour de ce procès : l’incapacité à gérer les ambiguïtés. Face au portrait d’une relation dans laquelle il existe des preuves irréfutables de violence et de comportements toxiques des deux côtés, notre culture semble incapable d’accepter que nous puissions simplement regarder une histoire sans héros. Au lieu de cela, nous exigeons un récit bien rangé avec un arc de rédemption héroïque – et si le héros est un homme blanc bien-aimé, charismatique et puissant, eh bien, tant mieux.

    Il est difficile de voir la réputation de Depp se remettre complètement de sa récente série de poursuites. Même après que Heard l’ait accusé de violence domestique, Hollywood avait beaucoup de couverture pour continuer les affaires comme d’habitude, car cela a fonctionné avec Depp jusqu’à ce qu’il traîne le combat dans la salle d’audience. Il n’a pas été renvoyé de Fantastic Beasts, après tout, jusqu’à ce qu’il perde son affaire au Royaume-Uni. Il n’est pas clair si une victoire dans le système judiciaire américain rachètera pleinement sa réputation. Et Heard, qui a une réputation moins établie pour la protéger, est potentiellement encore plus à risque.

    Si cette affaire a prouvé une chose, cependant, c’est que Johnny Depp est toujours une star et qu’il est toujours capable d’attirer l’attention de la nation. Et pour une star de cinéma dont la lumière s’estompe rapidement, c’est peut-être suffisant. »

    Ce qui me trouble le plus dans ces deux articles, c’est la distorsion que peut maintenant donner la web-sphère et principalement les médias sociaux à un phénomène très médiatique. Il faut être de plus en plus vigilent.

    1. Mona dit :

      @Jean Letourneau 👌 j’adhère à votre analyse. Et aux risques des « récits médiatiques » qui modèlent les normes, les références et permettent de concevoir une réalité virtuelle.

  27. Madalton dit :

    HS, une autre tuerie dans une hôpital (médical building) à Tulsa Okla. Plusieurs personnes atteintes et plusieurs tuées dont le tireur.

    1. Haïku dit :

      @Madalton
      Merci pour ces infos.
      ———
      Ouch !
      Encore une « balle » brochette de tueries depuis un mois.

      1. Madalton dit :

        Voici le lien de La Presse sorti depuis.

        https://lp.ca/nRq5Xq

      2. Haïku dit :

        @Madalton
        Merci !

      3. marie4poches4 dit :

        La 18e depuis Uvalde…

    2. gl000001 dit :

      A l’avenir, il n’y aura qu’une seule porte pour entrer dans les hôpitaux. Et on ne pourra qu’y entrer qu’en ambulance !! 🙁

      1. Capitaine B dit :

        Je propose d’armer les chirurgiens!

    3. Benton Fraser dit :

      Ils n’ont pas finit de prier!

      1. Haïku dit :

        Amen ! 🙏

  28. Gilles Morissette dit :

    HS

    Voici un clip de Lincoln Project qui décrit le « plan de match » des « Républichiants » afin de « voler » les prochaines élections aux USA.

    Ces salopards ne reculeront devant rien pour arriver à leurs fins.

    Que les Démocrates se le tiennent pout dit et se préparent en conséquence.

    1. Haïku dit :

      @Gilles Morissette:
      RE: « salopards… »
      ——-
      Ajout amical:
      « Décider de ne pas être un salopard permet de se sentir plutôt bien…
      Ca pourrait presque remplacer Dieu. »
      (Ernest Hemingway).

  29. Gilles Morissette dit :

    Hs

    Un autre grand moment de démence, de folie, de délire dans la vie de TFG

    Merci à Lincoln Project

  30. Gilles Morissette dit :

    Tant qu’à être dans le thème des HS.

    Voici un autre désopilant épisode de la fabuleuse série « Last Week in The Republican Party », gracieuseté de Lincoln Project.

    Les nouvelles sont tellement déprimantes (un autre fusillade cette fois en Oklahoma, dans un Centre hospitalier: 3 morts) que j’ai pensé qu’un peu d’humour pourrait être un bon tonique pour nous remonter le moral.

    Cela nous démontre que les « Répugnants » sont de plus en plus CINGLÉS

    Bon visionnement.

  31. _cameleon_ dit :

    Just a bunch of dancing fool:

    Frank zappa – does humor belong in music 1984 – dancing fool & whippin post.

  32. P-o Tremblay dit :

    Je connais deux hommes qui ont subis de la violence conjugale et il se reconnaissait dans ce procès. Le fait de n’être pas cru, d’être toujours vu comme l’agresseur et dépeint comme des monstres (alors qu’un ami avait reçu un coup de couteau dans la main parce que apparent quand il plaît une pomme… il gaspillait de la pomme
    L.)

    Je dis pas que le procès étaient parfait, mais je ne comprends pas ce mouvement que j’entends un peu partout comme quoi le fait que Depp est gagné soit un recul pour les femmes battu…. Le jury n’as pas crue que heard avait été battu. Parce que de nombreux témoignages sont venu corroborer l’innocence de depp alors que du côté heard… à l’exception de sa soeur et d’expert vraiment douteux…

    Oui il y aura toujours des gens pour être des connards dans ce genre de situation. Mais parfois la vérité est encore plus simple que le mensonge.

  33. jeanfrancoiscouture dit :

    Pour une fois, je vais faire une Melania de moi-même: «I REALLY DON’T CARE. Do U?»

    https://www.glamour.com/story/melania-trump-i-really-dont-care-jacket-former-advisor-memoir

    1. Haïku dit :

      @Melania Couture
      Trop drôle ! 😉

  34. Mona dit :

    Quel exemple parfait de la mise en pratique dévoyée du 1er amendement … dans ce procès on se demande où se tient la plaidoirie ? …
    Au tribunal ou dans la rue, les journaux, les associations, les banques, les cabinets de communication …
    Libaaarté vous dites les québécois ? 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :