Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« En tant que nation, nous devons nous demander : quand, au nom de Dieu, allons-nous nous opposer au lobby des armes à feu ? Quand, au nom de Dieu, allons-nous faire ce que nous savons dans nos tripes qu’il faut faire ? […] Combien de dizaines de petits enfants, qui ont été témoins de ce qui s’est passé, verront leurs amis mourir comme s’ils étaient sur un champ de bataille, pour l’amour de Dieu ? »

Joe Biden, président des États-Unis, s’adressant à la nation américaine après la fusillade à l’école élémentaire Robb d’Uvalde, au Texas, qui a fait 21 morts, dont 19 enfants.

(Photo AP)

44 réflexions sur “La citation du jour II

  1. gl000001 dit :

    « Il n’a pas le droit d’implorer Dieu car il est pour l’avortement » -Un républicain.
    J’exagère à peine.
    La Constitution et le deuxième amendement sont plus importants que Dieu. De toute façon, ça vient de Dieu qui a dirigé les pères fondateurs.

    1. Dekessey dit :

      God Bless America!
      Fa que… Tsé veut dire…

  2. Boozadvisor dit :

    Encore une fois, l’homme dit tout haut le gros bon sens. On va t’y lui en vouloir pour ça?
    Y’en a qui trouvait que l’autre d’avant n’avait pas la langue dans sa poche? Ben le bon vieux Sleepy ne l’a pas non plus et je trouve ça admirable.
    J’ai pas l’impression qu’il s’en fait avec sa côte de popularité, tout comme il l’a mentionné.
    Il lui manque juste à demander aux Américains s’ils aiment plus leur 2e que leurs kids.

    1. constella1 dit :

      Boozadvisor
      👌👍

  3. Léo Mico dit :

    Ça tombe bien, la convention annuelle de la NRA a lieu dans 3 jours et Ted Cruz y va!
    Il va pouvoir… se faire engueuler parce que le Texas ne vend pas assez d’armes à feu.

    1. Mona dit :

      @Leo Mico 👌 merci pour cette info.

      Il n’y a personne pour monter un bon happening et couvrir de peinture rouge (et de honte) les « NRA’s fanatic supporters »?

    2. Racza dit :

      @Léo Mico dit :
      24/05/2022 à 22:16

      Je me demande bien ce qu’il se dira si un « bad guy with a gun » faisait un carnage à cette convention…de marde.

    3. galgator dit :

      En effet, la NRA va assurément dire qu’il faut absolument armer tous les professeurs. Dans un jour pas très lointain, les parents diront à leur enfants : n’oublie pas de prendre ton pistolet avant d’aller à l’école au lieu de leur dire de ne pas oublier son lunch!

  4. marylap dit :

    La preuve que les Républicons suivent les enseignements de la bible seulement quand ça fait leur affaire.
    Honnêtement, considérant que rien n’a été fait après Sandy Hook, je doute que ça change. Pour bien des Américains, pouvoir posséder une arme d’assaut est plus important que la vie de leurs enfants.

    1. Igreck dit :

      Lorsqu’un peuple ne tient même pas à protéger ses enfants, c’est le retour à la barbarie❗️Ils ne peuvent pas vraiment ainsi juger les Russes pour leur inhumanité. Mais ils sont tellement imbus d’eux-mêmes😡 « Seigneur, pardonne-leur parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font. » Baptême😡

  5. Salvador E. Rodriguez dit :

    Il faut arrêter tout ça!! Il faut se tenir debout devant le lobby des écoles. Éliminons les tuerie de masses de nos enfants à la sources. Fermons les écoles – vite.

  6. marie4poches4 dit :

    Il aurait pu ajouter « Combien de dizaines de petits enfants, qui ont été témoins de ce qui s’est passé » verront leur vie détruite parce qu’ils ne pourront jamais oublier.

  7. Bidulen dit :

    « Biden ne devrait pas utiliser un événement très triste pour promouvoir son agenda politique » – Un républicain au Capitole
    « On devrait armer tous les adultes à l’école » – Un amuseur-animateur à Fox-News
    « Bad guy with guns » – Un édenté de Trump’s Rally
    « Mange don d’la m*rde à toute la drette américaine » -Moi

    1. xnicden dit :

      Vous êtes trop polis.

  8. Igreck dit :

    HS
    L’ARROGANCE encore et toujours 😡
    « Par la grâce de Dieu, la guerre froide ne s’est pas terminée, elle a été gagnée par l’Amérique [le Congrès explose de liesse]. Nos petits-enfants… pourront vivre une vie normale et sereine. Les États-Unis sont maintenant destinés à diriger le monde ». – George Bush (père)
    Ce délire, déniant le rôle de Gorbatchev, s’est imprégné dans l’esprit américain. Trente ans plus tard, les petits-enfants sont pris avec Poutine. L’arrogance et la sottise ont empêché de saisir la chance inouïe offerte par Gorbatchev (une troisième chance ratée). On a préféré : Eltsine, les oligarques exploiteurs, Poutine le dictateur.

    https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2022-05-24/la-lecon-de-gorbatchev.php

  9. ralbol dit :

    Encore une fois, un énoncé rationnel détruit par l’invocation vaudou au « Dieu ».

    Un fois que tu mets du « Dieu », tu laisses entrer le n’importe-quoi, tu laisses la place à « Dieu a dit », à « Dieu nous a dit », à « C’est la volonté de Dieu », et là le rationnel fout l’camp et ton bel énoncé meurt étouffé dans le Jell-O gigotant de la morale religieuse élastique.

    Y’a pas juste le pied qu’on peut se mettre dans la bouche… y’a aussi le crucifix.

    Bel effort mon Joe, mais ça marchera pas.

    1. Dekessey dit :

      God Bless America my friend!
      Tu peux rien faire contre ça.

    2. ralbol dit :

      Pour Joe Biden, dans l’espoir de l’aider à rendre rationnel son message :

      1. Dekessey dit :

        👍🏻

  10. Charlot dit :

    Dieu, Dieu, Dieu, prions, prions, prions, nos pensées, nos pensé, nos pensées……

    Bla bla bla.

    Next🙄

    1. Dekessey dit :

      👍🏻
      NEXT en esti.
      Moi aussi y’en a marre des entendre se lamenter et brailler. Toujours la même rengaine.
      Qu’ils arrêtent de brailler et qu’ils assument, c’est ça qu’ils veulent, sinon ils agiraient. Peut-être qu’ils aiment ça dans le fond? Ça fait des breaking news… Tant qu’à être dans la connerie…
      NEXT!!!

  11. Gilles Morissette dit :

    Encore une fois, le président Biden a su trouver les mots justes pour réconforter la nation face à ce drame horrible.

    L’école est censé être un lieu de savoir, d’apprentissage, de réflexion pas un champ de tir où les enfants servent de cible à un tireur.

    Malheureusement, les bonnes intentions du président se heurteront aux « élus Répugnants » qui vont se faire un « devoir » de bloquer, au nom du « fucking deuxième amendement », toute mesure visant à mieux règlementer la possession d’armes à feu.

    Il faut dire que le « lobby du gun » (NRA) les rétribue fort généreusement pour défendre ce « droit »

    Ce sont les mêmes enfoirés d’hypocrites qui vont envoyer « leurs pensées et leurs prières » aux victimes et à leurs familles, occultant par le fait même la source du problème: La prolifération des armes à feu dans le « shit hole country ».

    « Il ne faut surtout pas en parler et tenter de se faire du capital politique avec cette tragédie. » nous diront les « Républichiants ».

    Cr.. si on en parle pas maintenant, quand pourra-t-on le faire?

    Vous ne pouvez vous imaginer à quel point la « Drette américaine » m’écoeure !!

    1. Mona dit :

      @Gilles Morissette
      Écœurement partagé.

  12. xnicden dit :

    Les familles doivent se prêter à des test d’ADN pour aider les enquêteurs à identifier les victimes.

    https://twitter.com/AnayeliNews/status/1529276451152969733?t=-65wPY3NKi8DCK2jCLptgQ&s=19

    1. marie4poches4 dit :

      Au moins un enfant a été tiré en plein visage avec une arme d’assaut. Son ami l’a vu tomber.
      Il y aura beaucoup d’histoires d’horreur 😢

      1. xnicden dit :

        J’ai une pensée aussi pour les enquêteurs et techniciens de scène de crime. Eux aussi ne serint pas épargnés par les cauchemars

  13. marie4poches4 dit :

    Voici ce que Warren Earl Burger, juge en chef républicain à la Cour Suprême de 1969 à 1986, pense de l’interprétation du 2e amendement

    « The Gun Lobby’s interpretation of the Second Amendment is one of the greatest pieces of fraud, I repeat the word fraud, on the American People by special interest groups that I have ever seen in my lifetime. The real purpose of the Second Amendment was to ensure that state armies – the militia – would be maintained for the defense of the state. The very language of the Second Amendment refutes any argument that it was intended to guarantee every citizen an unfettered right to any kind of weapon he or she desires. »

    – Warren Burger, Supreme Court Chief Justice

    1. marie4poches4 dit :

      J’aurais dû dire « ce qu’il pensait » puisqu’il est décédé en 1995. Texte publié en 1992.

      1. Jean Létourneau dit :

        @marie4poches4
        @Benton Fraser

        On devrait demander à Amy Coney Barrett, la pâle doublure de Ginzburg à la Court Suprême, son interprétation du 2ème amendement. On la dit originaliste, donc que la Constitution américaine doit être interprétée en accord avec la signification qu’elle avait à l’époque de sa proclamation.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Originalisme

        Elle devrait donc être en accord avec vous concernant le 2ième amendement. On peut déjà douter d’un certain « flottement à géométrie variable » au niveau de la constance de la méthodologie. Comme le refus de révéler sa position à propos de « Roe vs Wade » lors des audiences de sélection du Sénat alors qu’elle avait expressément démontré dans le passé qu’elle serait en faveurs de restrictions sur ce jugement historique.
        *https://www.npr.org/2020/09/28/917827735/a-look-at-amy-coney-barretts-record-on-abortion-rights

        En résumé,
        Pour l’avortement, on est juge selon le sens originel de la constitution,
        Mais pour les armes, on jugerait selon l’agenda des repus-pis-pleins.

    2. Benton Fraser dit :

      À l’époque, il y avait la pensée Whig ou certains croyaient que le pays (fédéral) ne devait pas avoir d’armée et que cela relevait de la milice de chaque état… malgré que la milice a vite montrée ses limites dès le début de la guerre d’indépendance. Washington, qui a fédéré la milice pour en former une armée (qui a permit finalement de vaincre les britanniques) ne croyait pas à la milice mais elle demeurait un consensus pour l’époque qui devrait disparaître d’elle-même.

      Donc effectivement le deuxième amendement de servir pour la maintenant d’une milice et non pas un droit propre à l’individu.

      En réalité, la réinterprétation du 2ième amendement est très récente. Elle a commencée à voir le jour fin des années 60, début 70, suite au Civil Right Act. La réalité était la peur que la population afro-américaine se vengent de la ségrégation.
      D’ailleurs Ben Hur, pardon, Carlton Heston, porte-parole de la NRA, l’avait ouvertement affirmé à Michael Moore pour son document sur Columbine. (Il croyait avoir affaire à un interview pour la NRA!)

  14. Apocalypse dit :

    Excellente vidéo de Lawrence O’Donnell (MSNBC) sur cette – autre – horrible tragédie.

    Des commentaires fort intéressants du sénateur Chris Murphy à partir du minutage 1 min. 47 secondes.

    Aussi, l’imbuvable Ted Cruz montre que les choses ne changeront pas chez les républicains; regarder ce qu’il dit à partir du minutage 4 min. 57 secondes 🤮:

    *https://www.youtube.com/watch?v=HtCjLG8VMm4&ab_channel=MSNBC

    Lawrence: Being Murdered In School Is A Uniquely American Way Of Death

    Ted Cruz une place toute spéciale t’attend en enfer suivant ta mort! 👿

  15. Apocalypse dit :

    @marie4poches4 – 00:16

    Merci!

    Si les Pères Fondateurs revenaient – par un miracle quelconque – la première chose qu’il ferait serait d’aller botter le derrière des idiots qui défendent ce second amendement à tout prix au 21ième siècle.

    L’interprétation de cet amendement est une aberration – et un crime contre l’humanité – et ces gens ont du sang sur les mains, celui de dix-neuf(19) enfants plus deux(2) autres personnes en ce sordide 24 mai 2022. 😭

  16. lanaudoise dit :

    Le tueur aurait acheté ses deux fusils de style militaire pour son anniversaire, a déclaré le sénateur du Texas Roland Gutierrez. « C’est la première chose qu’il a faite le jour de son 18e anniversaire », a-t-il précisé.

    Suggestion qui en vaut d’autres, comme un minimum. L’âge minimum pour boire de l’alcool y est de 21 ans. Pourquoi la même règle ne serait-elle appliquée pour l’achat d’armes?

    Cela adonne bien: les deux derniers tireurs de masse étaient âgés de 18 ans.

    1. Mona dit :

      @Lanaudoise 👌

      Quelle est la logique de ces monstres en dehors de l’intérêt de pouvoir et d’argent maquillés au vernis des mythes fondateurs détournés à leur unique profit ?

  17. Haïku dit :

    RE:
    « quand, au nom de Dieu, allons-nous nous opposer au lobby des armes à feu ?  »
    (J. Biden).
    —————
    Analyse de cette phrase en sept temps….

    1-nom:
    « Porter le même nom ne signifie pas jouir du même renom. »
    (Proverbe Malinké).

    2-Dieu:
    « Dieu fit les hommes inégaux. Le AR-15 les rendit égaux. »
    (Proverbe des States).

    3-opposer:
    « Pourquoi s’opposer quand on peut s’épouser ? »
    (L. Balaise)

    4-lobby:
    « Celui qui est amené à légiférer doit le faire sans a priori, sans céder à tel ou tel lobby,
    tout en comprenant bien l’ensemble des enjeux en présence,
    et sans carcan idéologique étouffant. »
    (P. Douste-Blazy).

    5-armes:
    « Les bonnes armes sont la moitié de la bataille. »
    (Proverbe États-Unien.)

    6-feu:
    « Le scorpion pique celui qui l’aide à sortir du feu. »
    (Proverbe Indien).

    7-? :
    « Je me posais le même point d’interrogation. »
    (Haïku).

    1. Mona dit :

      @Haïku
      8 – Je seconde de tout cœur Haïku 😉

      1. Haïku dit :

        @Mona
        Gracias !

  18. Mona dit :

    Je ne sais pas ce que vous penserez de cet article de Courrier International, mais pour moi, ni la classe politique ni la presse américaine n’est à la hauteur.
    L’enjeu de société est littéralement dilué dans des rapports de force alimentés par des motivations vénales primordiales.

    États-Unis . “Ce qui est incroyable, c’est qu’on ne fait rien” : au Texas, une nouvelle tuerie de masse dans une école
    Brandon Bell / AFP

     » Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu mardi dans une école primaire d’Uvalde, au Texas, tuant 19 jeunes élèves et 2 adultes. La presse américaine appelle la classe politique à agir.

    “Combien d’innocents devront encore mourir avant que nos élus ne fassent quelque chose contre la violence armée ?” s’indigne l’Austin American Statesman dans un éditorial. À l’image de très nombreux journaux américains, le quotidien texan a appelé mardi soir les responsables politiques américains à agir après une nouvelle fusillade sanglante qui a frappé dans la journée une école primaire d’Uvalde, au Texas.

    Un adolescent de 18 ans a ouvert le feu tuant 19 jeunes élèves et 2 adultes, un drame qui a replongé l’Amérique dans le cauchemar de la violence armée. C’est la deuxième fusillade la plus meurtrière dans une école aux États-Unis, souligne le New York Times, qui rappelle qu’il y a dix ans un tireur avait déjà sidéré le pays en tuant 20 enfants et 6 adultes à l’école primaire Sandy Hook, à Newtown, dans le Connecticut.

    “Il serait facile de qualifier [cette nouvelle tuerie] d’inimaginable. Mais soyons honnêtes, personne en Amérique ne peut plus prétendre être surpris quand une personne armée et haineuse […] ouvre le feu sur des innocents. Cela arrive à une fréquence scandaleuse. Notre État [le Texas] a subi huit fusillades de masse depuis 2009, avec un nombre total de morts d’au moins 101 personnes”, rappelle l’Austin Statesman.

    “Ce qui est incroyable, c’est qu’on ne fasse rien. Ni après Sandy Hook. Ni après El Paso. Ni après Sutherland Springs. Ni après aucun autre massacre qui a eu lieu en Amérique.”
    “Il est temps de réactiver l’interdiction fédérale sur les armes d’assaut”
    Dans un éditorial au vitriol, le Houston Chronicle s’en prend directement au gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, connu pour ses positions en faveur des armes. Le leader conservateur a réagi mardi en qualifiant la tuerie d’“incompréhensible”. “Texans, ne tombez pas dans le panneau, écrit le quotidien de Houston. Personne, surtout pas le gouverneur d’un État qui possède les lois sur les armes à feu les plus ineptes, irresponsables et dangereuses du pays, ne devrait être confus ou incapable de comprendre les raisons de ces fusillades tragiques et sans fin dans notre pays.”

    Dans une allocution solennelle mardi soir à la Maison-Blanche, le président démocrate, Joe Biden, a exhorté à un sursaut pour réguler les armes à feu. “Il est temps de transformer la douleur en action, a-t-il insisté. Quand, pour l’amour de Dieu, allons-nous affronter le lobby des armes ?” a lancé le démocrate, se disant “écœuré et fatigué”. Dans une analyse, le Washington Post estime toutefois que le président américain porte une part de responsabilité dans l’échec de la classe politique américaine à limiter les armes à feu au cours des dernières décennies.

    Pour le Dallas Morning News, “il est temps de réactiver l’interdiction fédérale sur les armes d’assaut [une loi signée par le président démocrate Bill Clinton en 1994] et qu’on a si bêtement laissé expirer [en 2004, sous l’administration Bush]”. Le quotidien texan appelle aussi à “limiter les chargeurs à grande capacité” et à “veiller à ce que les vérifications des antécédents […] soient appliquées d’une manière plus sérieuse et plus uniforme”. Pour le journal, il est aussi temps d’ouvrir “un large débat sur d’autres mesures possibles”, pour lutter contre la violence armée. “Nous devons exiger de nos élus qu’ils étudient, proposent et adoptent des lois qui ont des effets. Si vous êtes élu, c’est votre travail. […] C’est un impératif moral”, conclut le journal. »

  19. Pierre Lesage dit :

    au delà des armes

    Cela étant, sans vouloir mitiger l’intérêt de pourfendre ces vendeurs de morts qu’est la NRA, quelque part un problème MAJEUR est présent dans cette société américaine. Certes, l’accès à ces armes est un problème majeur, mais l’attention doit également être portée sur les malaises sociaux, et ils sont nombreux, qui gangrènent les USA. Au-delà d’avoir entre les mains ces fusils, qu’est-ce qui pousse et amène des personnes à ce choix fatidique? C’est pratiquement le seul pays au monde où se produisent aussi souvent ces tueries de masse faites par des citoyens ordinaires, ce qui exclus les militaires, on s’entend.

    Les USA ont une société qui s’est politiquement (une révolution, une guerre civile, des guerres en attrition et par procuration avec d’autres pays) et économiquement (esclavagisme, colonialisme corporatiste) bâtie. J’en viens à penser que l’ADN de ce pays est une condition très difficile à changer.

    Finalement, que personne n’interprète ces propos et les pervertit pour dire que cela va dans le sens de la rhétorique NRAffienne voulant que l’arme seul ne tue pas, ce sont les gens qui l’utilisent qui tuent. Suggérer ce détour, c’est adopter la non-nuance propre à certains médias sociaux dont je me détache de plus en plus.

  20. Superlulu dit :

    Les répus sont contre l’avortement.
    Ils ne voudraient pas que les propiétaires d’armes ne manquent de cibles.

  21. Richard Dufour dit :

    Mais que va dire l’archevêque de San Francisco, Salvatore Cordileone devant les propos de Cruz?

    Hein!

    Que va dire cet ultra conservateur catholique face à cette tuerie?

    Amalgame ultra conservateur politique, religieux et juridique.

    Beau mélange couleur sang!

  22. P Lacerte dit :

    C’est pour ça qu’il faut absolument interdire l’avortement….

    Il faut compenser ces pertes…

    -un stratège conservateur en coulisse

  23. sousmarin dit :

    Je m’étonne qu’il n’y ait pas de voix pour demander que l’on abaisse le droit de porter une arme à 6 ans, comme cela les enfants auraient pu répliquer et tuer le « méchant ».
    Les fabricants devraient réfléchir à des armes avec des crosses plus petites et en plastique pour réduire leurs poids !

    Sinon, le AR 15 fait petit joueur, à quand les lance-roquettes ou, au moins, les grenades…dans une pièce fermée, ça fait un sacré dégât, surtout les défensives…

  24. ralbol dit :

    Heureusement, les républicains ne s’opposent jamais au budget toujours à la hausse garantissant les fonds pour assurer la sécurité des élus…

    Faudrait quand même pas qu’un type armé jusqu’aux dents puisse les prendre pour cible !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :