Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Je n’arrive même pas à me représenter le genre de chocs financiers et politiques qui irradieront de la Russie – ce pays qui est le troisième producteur de pétrole au monde et qui possède quelque 6 000 ogives nucléaires – lorsqu’elle perdra une guerre de choix menée par un seul homme, qui ne peut jamais se permettre d’admettre la défaite. »

Thomas Friedman, spécialiste des affaires étrangères au New York Times, exprimant sa conviction selon laquelle Vladimir Poutine essuiera un échec inévitable en Ukraine qui secouera non seulement la Russie mais également le reste du monde.

P.S. : Je partage les craintes de Friedman, tout en notant que le célèbre journaliste et auteur s’est fourvoyé à de nombreuses reprises par le passé sur des enjeux majeurs. Ce qui me force à penser au scénario effarant menant à une victoire de Poutine en Ukraine.

(Photo Reuters)

64 réflexions sur “La citation du jour

    1. Keven Renière dit :

      Peut-être pour l’offensive, mais qu’advientra-t-il de la Russie dans l’après-Ukraine ? Elle sera affaiblie et il sera possible de l’affronter aisément sur la scène internationale pour redonner l’Ukraine au ukrainiens. La Russie démontre actuellement une faiblesse incroyable militairement. On parle de ses ogives, mais ses infrastructures et équipements sont vétustes et désuettes. Vraiment, les USA sont en train de rire militairement.

      1. mrchose dit :

        « L’après-Ukraine ». S’il reste quelque chose de l’Ukraine… en effet. Si Ptn a déclenché cette guerre, c’est parce qu’il sait que les gouvernements occidentaux sont impotents, forcés de choisir la moins pire des approches.

    2. MarcB dit :

      Ce n’est exactement ce qu j’ai lu. L’article mentionne que les sanctions ne feront pas fléchir les oligarches qui sont ni plus ni moins que des tributaires du bon vouloir de Poutine.

      Cependant, l’article mentionne que les sanctions affaibliront la Russie. A partir d’un certain point, ce sera la rue qui se soulèvera, et l’armée pourrait laisser aller si elle n’est plus payée.
      « What the sanctions do achieve is the weakening of Russia’s economy, and with that, its military capacity. »

    3. NStrider dit :

      Voici une belle enfilade qui donne une vision de l’autre côté de la médaille et qui explique comment à moyen et long terme les sanctions peuvent avoir un effet.
      Pour cela ça prend un moyen terme, donc il faut que les États-Unis et les autres partenaires de l’OTAN trouvent une façon d’armer les ukrainiens, entre autres en leur fournissant les avions qu’ils demandent, (je ne sais pourquoi j’ai plus tendance à « acheter » l’argumentation de Zelensky et de ses conseillers que les arguments de certains commentateurs de ce blog)

      https://twitter.com/kamilkazani/status/1501360272442896388?s=21

    4. Lucien L. dit :

      Si Putin a des problèmes financiers, Trump va l’endosser à la banque. Mais, quelle banque?
      Comme dirait ce qui reste des libéraux de Jean Charest:  »Un chum c’est un chum ».

    5. @mrchose,

      Je partage l’avis de MarcB que les sanctions dans un premier temps ne feront pas flancher les oligarques.

      Mais à votre avis, combien de temps la population va supporter d’être rationnée ou ne plus avoir accès à des produits « étrangers » comme le Coca-Cola 😉 (c’est une image)

      Après seulement 10 jours, imaginer dans un mois quand les sanctions auront atteint leur plein potentiel !

      https://www.blick.ch/fr/news/monde/des-supermarches-vides-poutine-doit-rationner-les-denrees-alimentaires-et-ce-nest-pas-fini-id17300546.html

      1. Superlulu dit :

        Mc Do est maintenant fermé en Russie.
        Attendez vous à une migration de mouettes.

  1. Probert dit :

    Je venais justement de le lire dans leNYT. C’est soit une défaite pour Poutine aujourd’hui ou une issue beaucoup plus tragique demain pour beaucoup de monde

  2. Guy Pelletier dit :

    C’est l’évidence même que malheureusement Poutine va gagner sa guerre contre la petite et faible Ukraine qui doit se battre seule contre ce puissant géant mais il sait qu’il ne pourra gagner son occupation, les ukrainiens le lui feraient payer très chèrement. Déjà hier Zelensky lui-même s’est dit ouvert à trouver avec la Russie une solution satisfaisante pour les deux parties au sujet du Donetsk et de Lougansk. Tant qu’au reste de l’Ukraine il faudra donner de solides garanties à la Russie que JAMAIS l’Ukraine ne fera de demandes pour entrer dans l’OTAN. Évidement Poutine exigera la démission sur le champ du gouvernement ukrainien et son remplacement supposément temporaire par les hommes de Moscou. Des élections « libres » à la russe seront prévues pour plus tard.

  3. _renaud dit :

    A ce stade-ci le best case scenario (qui est encore possible) c’est l’Ukraine qui n’entre pas dans l’Otan et l’indépendance des deux républiques du Donbas.

    Ce scénario permet à Poutine de se proclamer gagnant en évitant un débordement et on s’entend que ce ne serait pas un gros sacrifice à faire. L’Ukraine ne va pas enter dans l’Otan de toute manière et ces régions sont à grande majorité russophile.

    1. _renaud

      ce scénario est selon notre regard occidental…..

      Poutine voit quoi comme étant une « victoire »…..

      ça semble si simple de découper un pays pour en donner un morceau à l’agresseur en imaginant que tout cessera….

      rien ne cessera…

      Car, même si Poutine « gagne »…

      les attentats terroristes ukrainiens pourraient certainement viser autant les russes que les occidentaux qui ont refusé d’aider l’Ukraine…

      croire que la colère ukrainienne sera entièrement dirigée vers la Russie est naïf…..

  4. Toile dit :

    Sur la déclaration citée de Friedman, quant aux conséquences économiques (et de facto géopolitique pour moi), de fait ca pourrait et ca devrait être catastrophiques. C’est le but recherché: que le presto domestique implose et sa place géopolitique soit différente.

    Maintenant la douche froide pour moi : quelles sont les portées réelles des sanctions, des embargos dans le fléchissement ? J’ignore si l’article que j’ai lu est construit ou pas avec des biais mais ca force à réflexion sur ce volet:

    https://www.capital.fr/economie-politique/cuba-iran-qatar-les-sanctions-economiques-servent-elles-a-quelque-chose-1358452

  5. gascar53 dit :

    Cela ressemble à une prise d’otage dont Poutine est le preneur d’otage et il dit vous me laisser gagner ou je vous fait tous sauter est-ce que c’est clair……point final.

  6. Louise dit :

    Deux généraux russes ont été tués et les autres ne savent plus quelle stratégie adopter devant la résistance des ukrainiens.
    Ils sont sur la ligne de front et ils ont deux choix: soit ils se font tuer dans les combats, soit ils se font tuer par Poutine s’ils perdent cette guerre.
    Le moral des troupes est au plus bas parce que leur motivation pour défendre leur pays n’est pas là. Ils ont été embarqués dans une guerre dont ils ne connaissaient pas l’objectif et quand ils l’ont découvert, plusieurs n’approuvaient pas la raison d’être de cette guerre.

    Comme on le voit sur la photo, Poutine est un homme très seul et ça n’augure pas bien pour lui.

    1. Toile dit :

      Parlant de généraux. J’ai vu la présence Mark Milley en Europe dernièrement mais je n’ai pas porté attention au lieu ni au motif officiel de sa présence. En uniforme de combat entouré d’autres militaires, c’est mon souvenir. Chef d’État-Major de l’armée des États-Unis me suis je dis.

      Retour sur Mark Milley, sujet de multiples billets ici et fort présent dans l’actualité américaine.

      C’est ce général qui
      -s’est excusé d’avoir escorté Donald Trump à travers le parc Lafayette avant la séance de photo du président devant l’église St. John, le lundi 1er juin 2020 ( la bible à l’envers).
      – qui a dû expliquer le pourquoi Le commandant des forces américaines en Irak a remis une lettre au numéro deux de l’armée irakienne annonçant un plan de retrait des soldats américains d’Irak au lendemain du vote du parlement irakien réclamant l’expulsion des militaires américains en représailles à l’assassinat à Bagdad du général iranien Qassem Soleimani.
      – a contacté son vis-à-vis chinois à l’insu de Donald Trump pour le rassurer que les États-Unis, malgré les tensions en mer de Chine et l’attitude belliqueuse du président américain, ne lanceraient pas une attaque contre la Chine. Il a même dit à son interlocuteur qu’il l’avertirait à l’avance si, d’aventure, les États-Unis finissaient par passer à l’action.
      – A eu une réponse cinglante lors d’une audition de la commission des Forces armées de la Chambre des représentants sur le budget 2022 du département de la Défense : Matt Gaetz.

      Ps : M.Hétu, pardonnez des copier- coller. Tout est cependant fidèle aux écrits.

    2. PierreLesage dit :

      exactement la stratégie soviétique au front est. Si tu fonces pas, tes komrads derrière tirent sur toi..

      1. Haïku dit :

        @PierreLesage
        Bon rappel !

  7. danielm dit :

    À court terme, l’Ukraine sera écrasée par les forces militaires russes, ce n’est qu’une question d’attrition et de force mécanique. À long terme l’occupation russe en Ukraine sera constamment compromise si bien que les ressources de la Russie seront drainées par cette conquête illégitime devant le concert des nations.
    Enfin les sanctions internationales envers la Russie feront très mal parce qu’il n’y a aucune alternative valable de substitution y incluant le mirage chinois. La Russie est condamnée à s’entendre tôt ou tard avec ses voisins européens.

    1. danielm dit :

      Je n’ai pas évoqué le sort de V. Poutine car il est scellé par sa disparition éventuelle (nous sommes tous mortels) et son oubli salutaire.

  8. oeufoulepoussin dit :

     » La Nature a horreur du vide.  » Aristote

    Un pays comme la Russie, qui se situe parmi les premiers producteurs mondiaux de pétrole et de gaz naturel, de minerai de fer (et aussi d’acier), trouvera certainement des  »amis » qui les aideront à retrouver l’équilibre économique.

    Lors du dernier vote à L’ONU qui demandait à la Russie de mettre un terme à sa guerre contre l’Ukraine, 40 pays ont voté contre, ou se sont abstenus. Cependant, ces pays représentent plus de 70% de la population mondiale.
    Le grand gagnant est la Chine, qui, lors de la signature du contrat Power of Siberia 2 le 4 février dernier, mettra la main sur l’ensemble du pétrole et gaz de l’Europe.
    https://www.pipeline-journal.net/news/power-siberia-2-pipeline-puts-ever-more-pressure-europe

    Si les américains sont prêts à renouer des relations diplomatiques ( et son pétrole) avec le Vénézuela, alors tout est possible pour la Russie.

  9. Pierre.s. dit :

    —————————-

    Si Poutine et ses copains en viennent à manquer de liquidité …. l’idiot de service va recevoir
    un avis de remboursement de dettes express.

    1. Bartien dit :

      Il va rembourser en roubles !!

  10. Toile dit :

    Si on fait abstraction du nucléaire ☢️, l’offensive de Poutine, outre l’aspect humain, est éclairante pour moi:

    – vision et actions d’une autre époque qui ne prévaut plus dans la réalité d’aujourd’hui
    – une armée loin d’être dans les faits aussi efficace que affichée.
    – la place trop grande de la Russie dans les organisations.
    – de grosses vulnérabilités économiques si on part du principe qu’elle tire son budget d’environ 45% du pétrole et gaz.
    – Guerre médiatique perdue.
    – effets de solidarité monstres des autres pays.

    Ca vous rapetisse en titi sur une carte du monde ce que à peu près tous lisent. Reste la terreur pour vous imposer, une affaire qu’il manie que trop bien.

  11. MarcB dit :

    Un peu H.S. mais quand même

    Un tweet de Mr Hétu fait référence à cet article
    https://www.ponarseurasia.org/president-putins-rationality-and-escalation-in-russias-invasion-of-ukraine/

    Dans l’article il est mentionné que l’isolation de Poutine a atteint un paroxisme avec la pandémie.
    « His [Poutine] isolation increased with the COVID-19 pandemic, and at one point, he required all visitors to undergo a two-week quarantine before meeting with him. »

    Combiné avec la « distanciation sociale » qu’on a vu lors des derniers meeting avec Macron et ses généraux, je me pose la question si Poutine aurait un facteur de comorbidité encore inconnu du public? Oui il a 69 ans, mais contrairement à Trump, un germophobe notoire, qui affichait une « virilité débridée » face au virus en multipliant ses contacts, Poutine semble adopter des mesures de distanciation plutôt paranoiaque. Ce qui est très différent des ses photos torse nu en train de pratiquer des activités plutôt macho.

    Je suis un peu inquiet qu’une condition médicale puisse pousser Poutine à régler rapidement le sort de l’Ukraine afin qu’il puisse laisser un héritage « historique » après son départ.

    Quelqu’un aurait un lien vers des rumeurs?

    1. MarcB

      la distanciation que Poutine maintient est pour éviter les petits calibres, les poignards et le poison pas mal plus que le virus…. 🙂

      1. MarcB dit :

        lol!
        Ouin, le président Macron n’est vraiment pas l’image qui me vient à l’esprit si on parle d’empoisonneur ou tueur. Mais Poutine doit faire de la projection, comme un autre TDC qui crie à la fraude électorale. 😉

    2. Toile dit :

      Il serait question de Parkinson. Je vous envoie un lien, pour que ça vaut.

      https://news-24.fr/cinq-indices-gonfles-et-detraques-poutine-pourrait-etre-gravement-malade/

  12. Permettre a putine de gagner quelque chose de cette guerre c’est lui donner l’approbation pour une autre guerre ou il s’ettendras a encore gagner quelque chose.

    Et pas juste Putine, la Chine regarde et prend note de ce qui se passe présentement.
    Si on laisse Putine gagner quelque chose de cette guerre, d’autre puissance voudront gagner quelque chose.

    1. _renaud dit :

      Je pense qu’au contraire, la sortie c’est justement de lui laisser gagner quelque afin de lui laisser croire qu’il a gagné.

      Et c’est pour ça également l’importance des sanctions, elles ne vont pas disparaitre quand Poutine aura décidé d’arrêter la guerre. Elles vont faire mal pendant très longtemps.

  13. Marc Bédard dit :

    Bonjour Mr Hétu et bravo pour votre blog… voici mon grain de sable dans le Sahara de l’information.

    Nous avons tendance à regarder ce qui se passe comme un film d’action qui finira bien… nous sommes hollywoodien dans l’âme… Et Poutine le sait… Comment va-t-on réagir lorsque Zelenski sera tué ? Lorsque Poutine envahira d’autres pays voisins ? Nous sommes déjà en guerre… Présentement, la Russie veux nous déstabiliser… Et elle a le temps devant elle. Poutine a financé les mouvements d’extrême droite en Occident. Dugin (un des maîtres à penser de Poutine) a travaillé avec Bannon, LePen, et autres fascistes dans le monde. Pourquoi ? pour nous affaiblir. Ils ont envahi les médias sociaux pour créer une insatisfaction profonde. Croire que Trump (et beaucoup de ses amis… De Santis, par exemple) n’est pas fasciste relève d’un aveuglement quasi risible. Reliser 1984 et regardez ce que Trump faisait… C’est textbook fascism comme disent les anglais… Et on sait maintenant comment la Russie à tout fait pour l’aider. Pourquoi ? Regarder ce qui se passe… et nous, nous avons très mal géré nos sociétés dites civilisées en laissant aller des inégalités économiques et sociales qui allaient à l’encontre de la vision de justice qui soutend la démocratie. Nous avons créé un monde où la mésinformation est facile et simple… En passant, les Russes ont appris la manipulation de masse des maîtres soit NOUS. Je vous invite à regarder de nouveau Century of the Self pour comprendre que depuis longtemps, on est dans le jeu de l’influence de l’autre au dépend de la réalité. Poutine a préparé l’invasion depuis des années. Tous les scénarios ont été évalués. Il ne faut pas le sous-estimer… Comme d’autres, j’espère une fin holliwoodienne… un Zelenski porté par une victoire contre Goliath… mon expérience personnelle, Goliath gagne presque tout le temps… Au moins il me reste le presque… Donc j’espère que la CIA a raison…

    1. MarcB dit :

      Bon points!
      Mes réponses, probablement hollywoodiennes, à vos interrogations,

      « Comment va-t-on réagir lorsque Zelenski sera tué ? »
      On crée un martyr, et ça pourrait se transformer en « Remember Zelensky ». La Russie aurait intérêt à la garder prisonnier au fin fond de la Sibérie.

      « Et elle [la Russie] a le temps devant elle »
      Pas tout à fait d’accord. Les équipements militaires russes vont commencer à manquer, alors que les Ukrainiens seront approvisionnés par la frontière Ouest avec les pays de l’Otan. L’Otan aurait fournit plus de 10 000 missiles anti-chars! Ouch!

      « Tous les scénarios ont été évalués »
      Oui, mais si Poutine vit en isolation avec ses conseillers les plus proches, il est possible que l’analyse soit biaisée. Ce que semblem indiquer la CIA.

  14. Si l’Occident regarde l’Ukraine capituler et se laisser charcuter son territoire sans rien faire, son image de « chien de garde » se transformera en pitou castré….

    Pourquoi l’Occident demeurerait les bras croisés à regarder l’Ukraine se faire pilonner sans bouger mais se précipiterait vers un autre pays tiers, agressé par un autre dictateur ??

    L’Occident est en examen présentement….

    Pourquoi les menaces occidentales seraient plus sérieuses envers l’Iran ou la Chine ou même la Corée du nord ??

    Les sanctions économiques feront mal vers ou en juin 2022 quand le Peuple se réveillera du rêve fantasmé de leur Président… si les sanctions sont respectées par tous, à la fin de 2022, la Russie serait très mal prise….
    il y aura des famines, de la pauvreté douloureuse à voir…

    L’Occident acceptera-t-elle de maintenir le cap, ou assouplira-t-elle les sanctions face à cette misère russe….??
    Car Poutine jouera cette « haine » de l’occident envers la Russie, à fond….

    L’Occident avec tous les satellites, images et informations qu’elle a de l’Ukraine, peut ou devrait avoir la capacité de cibler les positions russes et les rayer de la carte en quelques jours…

    Y’a assurément une porte, un échappatoire pour justifier une implication pour faire cesser un massacre orchestré par un pays voyou….

    un moment donné entendre les plaintes à propos du prix du gaz, ça devient indécent….

    des gens reçoivent des bombes sur la tête et en occident on est outré parce que le gaz coute 2 dollars du litre….
    faudrait pas déplaire à Poutine des fois qu’il ferait une connerie….
    on n’a qu’à leur laisser l’Ukraine… c’est quasiment de la parenté… ils vont finir par s’entendre….
    l’important est de ne pas aller en guerre, y’a déjà l’inflation… on en a assez eu depuis 2 ans avec le virus… on peux-tu aller en vacances tranquille …

    14 jours qu’on pense, qu’on se fait peur avec de scénarios, qu’on parade, qu’on lance des sanctions, qu’on négocie, qu’on accueille, qu’on cherche des solutions….

    pas évident, bien évidemment sinon on aurait réglé le problème…..

    mais la solution semble plus être celle de Poutine que celle de l’Occident….
    La planète occidentale est prise en otage par Poutine qui fait le Roi de la cour d’école et tout le monde retient son souffle pendant que le gamin ukrainien en mange une maudite….

  15. Samati dit :

    Les russes ont bombardé volontairement une maternité à Marioupol, détruisant totalement le bâtiment. Ce n’est pas un dommage collatéral, mais un acte de pure sauvagerie, afin de terroriser la population. Spritzer a sûrement aimé.

  16. Dekessey dit :

    Je ne crois pas que Poutine se contentera du Donbass et Lougansk et une promesse que l’Ukraine ne joindra pas l’OTAN.
    Il prépare son plan depuis 2014. Il veut la peau de Zelensky et la soumission du pays, mais comme c’est parti, il devra tout raser et tuer tout le monde pour y parvenir. Ce sera long et horrible.
    Va-t-on le laisser faire? Je veux même pas penser à une intervention de l’occident.
    Et si on intervient pas, on le laisse tout massacrer, va-t-il s’arrêter là?
    Le meilleur scénario c’est que les sanctions portent fruit et que la rue se soulève.
    C’est désespérant.

    1. _renaud dit :

      Pour l’instant c’est pas mal la seule option. Lui concéder ce qu’il désirait au début. Pour le reste et bien ce sera au peuple russe de décider de son sort.

  17. NStrider dit :

    HS- Emmett Till Anti lynching Act
    Après 200 tentatives 🤦🏻‍♂️ les champions de la démocratie viennent en 2022 de réussir à passer cette loi qui fait du lynchage un crime fédéral. P’tit rappel, le dernier lynchage reconnu a eu lieu en 1981

    https://abcnews.go.com/Politics/emmett-till-antilynching-act-heads-bidens-desk/story?id=83316240

  18. les milliards appartenant aux oligarques et gelés, embêtent les bandits, mais ne les affecteront pas tant… être en survie pour des multimilliardaires n’a pas la même douleur que la survie tout court pour des gens bombardés….

    mais vider les comptes, faire disparaitre l’argent… oups, la panique pognerait pas mal plus vite….

    les sanctions feront mal et croire le contraire est incompréhensible….

    on a vu ce qu’avait l’air les villes en temps de pandémie et ce, avec une aide massive des gouvernements….
    c’est la même chose en Russie fois 1000…..

    Tout ferme, commerces, resto, usines…

    les gens doivent être étonnés, un peu perdus en écoutant leurs bulletins de nouvelles… pourquoi l’occident, subitement est si remontée contre la Russie…
    Les russes vont commencer à manquer d’un truc et d’un autre… se rabattront sur les produits de mauvaise qualité russes…. le temps fera son oeuvre parmi la population….

    Ben beau arrêter les gens qui manifestent, mais comme ailleurs la Russie a une capacité de juger les gens et de les emprisonner….
    la pression auprès des élus russes au niveau des villages, villes, comtés deviendra très forte….
    Poutine a beau vivre en haut de la pyramide, les sanctions deviennent une réalité chaque jour pour le citoyen russe….

    quand même les dépanneurs ferment… ça donne une petite idée de ce qui s’en vient….

    Le coke et le pepsi introuvable, le McDo et PFK fermés… Starbuck fermé… IKEA fermé… fou de voir que partout sur la planète on vit de la même façon en surconsommant …
    les usines d’automobiles sont fermées…
    plusieurs chaines de montage de produits autres, fermées…..
    les mines et les forestières virent au ralenti….
    les cartes de crédit ne fonctionnent plus….
    les cellulaires non plus…
    plusieurs sites internet qui étaient dans la routine des gens, inaccessibles….
    des tablettes qui se vident dans les épiceries…
    plus de produits chinois sur les tablettes….

    les sanctions allument des petite lumières ici et là….
    une fois en juin, quand les impacts seront complets, la Russie sera ébranlée…. que l’Ukraine soit gagné ou pas….
    quand les massacres deviendront une réalité pour le peuple, quand la destruction sera visible pour les russes….
    quand les « perdants » raconteront aux leurs, aux russes, leur souffrance, leur peur, leur misère, le peuple russe sera ébranlé…

    cette guerre est déjà perdue par Poutine….

    reste à savoir à quelle hauteur on acceptera les dommages collatéraux pour l’occident et son confort face au massacre des Ukrainiens…
    ça prendra combien de morts ukrainiens pour justifier notre immobilité pour sauver notre confort… 10 000… 25 000… 100 000 ….

    combien de réfugiés sera « acceptable »?? 1 million…. 5 millions…. 20 millions…. parce que le gaz coute cher, parce que l’inflation monte, parce que….

    1.  »les sanctions feront mal et croire le contraire est incompréhensible….  »

      A lire les commentaires, même de journaliste, il semblent que beaucoup pensait que les sanction allait faire en sorte que les Oligarch allait retourner leur veste en quelque jours et que ca ne nous affecteras pas.

      Beaucoup sont contre les sanctions car ca les affectent eux (augmentation des prix).

      La seule option que l’on as est une guerre d’usure, et malheureusement il y auras beaucoup de morts Ukrainiens et Russe.

    2. John Dion dit :

      Les plus gros employeurs étrangers en Russie, ce sont les multinationales française. Et pour l’instant ces français ne font pas grand chose. A quand la fermeture de ces cie française en Russie. Ça serait un impact économique encore plus important que les fermeture de cie américaines..

  19. M.Rustik dit :

    Poutine ne peut plus reculer… victoire ou défaite. L’Ukraine vient de présenté un plan de défense pour remplacer celui de demande à l’OTAN. Ce plan incluerait (hypothétiquement) les USA, la Turquie et les Russes (et peut-être d’autres joueurs). À la base, sa semble une bonne idée, que je crois même les russes serait prêt à accepter. Cependant l’Ukraine refuse toujours de considérer la Crimée et les deux autres états nouvellement anoncés séparés comme ne faisant plus parti de l »Ukraine. Je vois mal Poutine accepter de revoir ces trois états revenir en Ukraine… ou bien, il y aura des concessions faites par l’Ukraine pour amnistier les russophones et assurer une sorte de garde « casque bleu » dans ces états. Autrement, Poutine va aller jusqu’au bout.

    En gros je ne partage pas l’idée de Freidmann qu’il s’agit d’une guerre mené par un seul homme. Je pense que Poutine a l’appui de son état major (même si la population russe ne suit pas nécessairement). Cependant je partage ses craintes sur le fait que, victoire ou défaite, la conclusion de cette guerre « secouera non seulement la Russie mais également le reste du monde. »

    1. @M.Rustik,
      « Je pense que Poutine a l’appui de son état major »

      Ça m’a rappelé une veille parodie en ce qui concerne 2012 (la fin du monde) et je viens enfin de sourire pour la première fois en 10 jours en la regardant une nouvelle fois, face aux événements tragiques que nous supportons depuis le 24 février 2022.

      https://youtu.be/QA80cwe6YK0

      1. Toile dit :

        Au moins pour les officiers qui restent ca finit par bonne nuit..

  20. Igreck dit :

    HS… quoique…
    La censure comme arme de guerre

    Les artistes sont souvent des ponts entre les rives. Ils empêchent de sombrer dans le gouffre.
    « La neutralité aide l’oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté », disait Élie Wiesel. À chaque artiste, en son âme et conscience, de faire les choix qui s’imposent.

    https://www.lapresse.ca/arts/chroniques/2022-03-08/la-censure-comme-arme-de-guerre.php

  21. Igreck dit :

    HS… quoique…
    Invasion russe: un appel à l’aide pour défendre l’Arctique

    Géographiquement plus proches des bases militaires russes que d’Ottawa, (nos territoires nordiques) sont bien placés pour savoir que la Russie accroît sa présence à leurs portes.
    Elle masse maintenant un tiers de son arsenal nucléaire dans le cercle polaire et y fait circuler 40 brise-glace nucléaires afin de contrôler les routes maritimes arctiques la reliant à la Chine.
    Dans ce contexte, les premiers ministres des territoires ont adressé une lettre à Justin Trudeau pour lui demander plus de ressources

    https://www.journaldemontreal.com/2022/03/08/un-appel-a-laide-pour-defendre-larctique

  22. Toile dit :

    C’est bien là tout le nerf de la guerre. On a tous actuellement le torse bombé d’indignation profonde avec le souffle retenu pour en montrer la force, qui rentre son ventre bedonnant. C’est quand on va expirer notre souffle, que de torse bombé on passera peut être à une image du gars avec une bedaine au ventre, repu de sa consommation. Donc le facteur laisser le temps aux retombées de faire son oeuvre. Un choix.

  23. jeanfrancoiscouture dit :

    @M. Hétu: «…le célèbre journaliste et auteur s’est fourvoyé à de nombreuses reprises par le passé sur des enjeux majeurs. »

    Je pense qu’encore une fois, nous avons ici affaire à un «pundit» qui confond prédiction et souhait. Si son dossier en matière de prédiction est si mauvais, c’est peut-être parce que, justement, in serait porté mêler souhaits et prédictions ce qui arrive souvent.

  24. Igreck dit :

    Un peu de lumière sur le Putin de président

    https://www.lapresse.ca/debats/caricatures/2022-03-09/la-lumiere-sur-poutine.php

    1. Haïku dit :

      @Igreck
      Superbe !! 👌👌
      Cré Chapleau.

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      Sans doute Chapleau s’est-il inspiré de ce qui suit. Ça commence vers 0:30

      1. Igreck dit :

        🤣

      2. @jeanfrancoiscouture,

        Un excellent comédien et acteur qui ne se démode pas avec le temps.

        Une scène anthologique du cinéma français du temps ou le rire était en première place !

        Merci d’avoir retrouvé cet extrait. Ça fait du bien de sourire un peu …

      3. Haïku dit :

        @jeanfrancoiscouture — 13:17
        Superbe rappel !! 😂

  25. Gilles Morissette dit :

    L’après-guerre risque d’être pénible pour la Russie et Putin.

    Gagne (ce qui est probable) ou perd, leur prestige et leur influence en seront grandement amoindris.

    Friedman se fourvoie peut-être dans ses prédictions.

    Ça reste à voir.

    Une chose est cependant certaine.

    La face géopolitique de la planète sera à jamais changé.

  26. Mona dit :

    Excellent tweet de Richard Hetu :

    « Laisser Poutine faire cette guerre illégale… sans l’en empêcher, c’est se rendre complice et reconnaître que, dorénavant, chaque grande puissance nucléaire pourra se soustraire… aux conventions internationales, sonnant ainsi le glas de l’ONU. »

    https://t.co/M11q2o6S6b
    https://twitter.com/richardhetu/status/1501567858983198723?t=GxpT07r-d5_0x9JM9Ts0JA&s=19

    1. Igreck dit :

      Dans le même sens, ce commentaire d’un général canadien à la retraite :

      En refusant d’intervenir militairement en sol ukrainien, l’Occident permet de nouveau à la Russie de décider unilatéralement, par la force, de l’avenir des pays souverains qui lui sont limitrophes. Une fois l’Ukraine sous contrôle russe, quel sera le prochain objectif de Poutine ? Relier l’enclave de Kaliningrad ? L’Occident ne fait-il que reporter l’inévitable ? Plus on attend, plus les coûts seront élevés. (Et c’est sans parler de son ami Xi qui a un 👀 sur Taïwan!)

      https://www.lapresse.ca/debats/opinions/2022-03-09/guerre-en-ukraine/l-occident-doit-intervenir-militairement.php

      1. Mona dit :

        @Igreck 👍
        Je ne cesse de penser à cette phrase de Churchill :
        « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous aurez le déshonneur et la guerre ».
        Et aussi au mec qui tombe du 50ème étage et qui à chaque étage dit : « Tout va bien je ne me suis pas écrasé « .

      2. Igreck dit :

        Très juste ❗️

  27. Mona dit :

    Expulsés en Ukraine !
    Decision prise après le début de l’agression

    https://www.facebook.com/100016690962176/posts/1089148898318132/

    1. chanounou dit :

      @Mona,
      Voilà le lien( la traduction fonctionne). En fait, il s’agit d’une initiative lituanienne qui invite la diaspora russe en Europe à informer les Russes de Russie avec de ”vraies ” images de la guerre

      https://www.cio.de/a/anrufe-sollen-russen-ueber-ukraine-krieg-informieren,3680437

      1. Mona dit :

        @Chanounou merci 👍
        Excellent.
        PS: la France veut croire à la paix : aujourd’hui le CAC 40 + 7,2% 🙄

  28. Pierre.s. dit :

    ——————-

    Pour Poutine ce n’est pas une question d’appuis mais de pouvoir …
    Et dans la structure politique actuelle en Russie il a les pleins pouvoirs.

    Quand tu as la capacité de faire emprisonner tes opposants politiques et que tu peux réduire au silence les
    manifestation d’opposition dans les rues, tu es clairement en possession de tout les pouvoirs.

  29. Kelvinator dit :

    Comme on dit au restaurant : Putin got served!

  30. sousmarin dit :

    Si le P putride arrive à battre l’armée ukrainienne, ce qui est probable, sur le papier en tout cas, comment compte-t-il occuper un pays de 44 millions d’habitants plus grand que la France ?
    Lors de l’occupation de la France en 1940, les allemands avaient plus de 400.000 hommes sur place alors qu’ils bénéficiaient de l’aide du régime de Vichy pour toute la partie administrative et policière…quelque chose me dit que la collaboration sera ici plus rétive ; Le P putride compte envoyer toute l’armée russe pour tenir le territoire ?

    Et si la destruction des armes lourdes russes continue au rythme actuel, l’armée va, d’ici quelques jours, avoir un problème à continuer l’invasion pour cause d’insuffisance de chars et d’hélicoptères notamment.
    De plus, avec l’embargo, il n’y a même plus de pièces de rechange pour les entretenir.
    Enfin, la « raspoutitsa » arrive à grand pas…

    De l’autre côté, l’armée ukrainienne peut compter sur un réservoir qui semble inépuisable d’ukrainiens prêts à s’enrôler.
    La victoire russe, sur l’armée ukrainienne en tout cas, si elle reste possible, n’est plus sûre du tout.
    Mais le P putride compte peut être s’arrêter après le contrôle de la capitale, des régions sécessionnistes et des ports des mers noire et d’Azov ?
    En tout cas, il prendra peut être une carotte qui lui permettra de sauver la face…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :