Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« S’il vous plaît, quittez notre pays. Si vous ne voulez pas partir maintenant, asseyez-vous à la table des négociations. Je suis libre. Asseyez-vous, mais pas à 30 mètres, comme avec Macron ou Scholz. Je suis votre voisin. […] Je ne mords pas. […] Asseyez-vous avec moi et parlez. De quoi avez-vous peur ? »

— Volodymyr Zelensky, président d’Ukraine, s’adressant à Vladimir Poutine jeudi devant un petit groupe de journalistes à Kyiv.

(Photo AFP/Getty Images)

98 réflexions sur “La citation (ukrainienne) du jour

  1. Chanounou dit :

    Je trouve cet homme indiciblement emouvant. Quelle simplicité dans le vocabulaire et quelle profondeur…

  2. POLITICON dit :

    Nous n’avons pas peur! On veut votre bien et on va l’avoir! (Poutine dixit / Richard Desjardins)

  3. le problème est que Poutine ne veut pas parler….
    il veut gagner….

    il veut que sa psychose devienne une réalité….

    Les Ukrainiens devraient kidnapper les filles de Poutine… ils auraient son attention… sinon y’a rien à faire… Poutine n’accordera jamais une minute à Zelensky,…

    pour lui, Zelensky,n’est rien… et Poutine ne s’intéresse pas aux « riens »…..

    bête mais c’est ça…

    Même en déposant les armes, l’Ukraine sera bouffée tout rond et démantibulée…. pour lui enlever toute existence….

  4. marie4poches4 dit :

    Personnalité de l’année du Times en 2022? Moi, je vote pour!

    1. Madalton dit :

      J’ai dit la même chose à ma femme cette semaine.

  5. Chanounou dit :

    Ce que ce sont dit Macron et Putin Dapres kes Infos , Putin rtait le denandeur du coup de fil
    Les 2 hommes se tutoient
    https://www.bfmtv.com/international/europe/tu-te-racontes-des-histoires-ce-que-se-sont-dit-macron-et-poutine-lors-de-leur-echange-telephonique_AV-202203030501.html

  6. defi25 dit :

    Cet homme mérite tout notre respect. Il n’a plus rien à perdre. Mais il va se battre jusqu’au bout pour son peuple.

    Je vous invite à écouter ce sketch de Roland Magdane, qui date de 1981. Quarante-et-un an plus tard, jamais ce sketch n’aura été autant d’actualité. https://www.facebook.com/rolandmagdane/videos/10153731507827418/

    Zelensky ne fait pas partie du club des rois des fous.

  7. La guerre devrait être réglée comme les guerres chez les gaulois, un combat des chef !

    1. André dit :

      Putine comme Trump à utiliser des intermédiaires pour faire la job sale parce trop faibles! Un coup de vent et le tout se désintègre!

  8. jeani dit :

    Oubliez ça, M. Zelensky!

    poutine se tient au bout de sa très grande table même avec ses Généraux. Je suis pas mal convaincu que son lit est aussi grand et qu’il fait l’amour à distance avec sa femme ou ses maîtresse.

    Un lâche, quoi!

    1. danielm dit :

      Si Poutine se met à table, ça risque d’être long, au propre comme au figuré!

      1. Igreck dit :

        Elle est (tristement) excellente❗️😂

  9. defi25 dit :

    J’admire cet homme. Il a des couilles. Il n’a plus rien à perdre, mais il est prêt à tout pour sauver son peuple.

    À écouter, ce sketch de Roland Magdane, qui date de 1981. Quarante-et-un ans plus tard, ce sketch n’a rien perdu de son actualité. https://www.facebook.com/rolandmagdane/videos/10153731507827418/

    Zelensky ne fait en rien partie de ce club des rois des fous.

  10. Duduche dit :

    L’allusion à la table peut paraitre sarcastique. Mais comme le seul moyen d’amener un bully comme Poutine à de meilleures intentions est la force, ça n’est pas un peu de sarcasme qui aggravera le problème. L’allusion vise peut-être à ouvrir un peu plus les yeux des Russes sur le fait que Poutine place son égo avant toute vie humaine.

    1. Bob Inette dit :

      Je suis pas mal certain que tous les russes savent exactement à quel genre d’être ils ont affaire.
      Reste à savoir combien d’entre eux l’approuvent et le soutiennent et combien savent qu’ils n’ont pas intérêt à s’objecter.

      C’est la même chose aux Zétats où les néo-cons, les racistes, les Gun Crazies et les God Trekkies RétrumpliQAns
      aimaient beaucoup l’image que projetait Agolf Twittler, mieux connu sous les alias de MORONAVIRUS-45 et DONALDOVITCH PUTINOBITCH !

      1. Igreck dit :

        « Agolf Twittler » Recherché🧐 À retenir👍

  11. Gilles Morissette dit :

    Le président Zelensk a su trouver les mots justes pour gagner le coeur des Urainiens.

    Malheureusement, il a devant lui un prédateur, un sociopathe, un salopard qui ne veut pas lâcher sa proie et qui va tout faire pour l’anéantir.

    Seul la victoire compte. Au diable les conséquences, les dommages collatéreux, le pays en ruines.

    Quel contraste entre ces deux hommes.

    D’ores et déjà, Zelensky est un candidat sérieux pour le titre de « Personnalité de l’année 2022 »

    S’il y avait un titre pour « La Pourriture humaine de l’année 2022 », Putin serait assurément le favori pour remporter cette « honneur »

    1. AB road dit :

      Je dirais même du XXIè siècle avec “La Chose” comme “runner-up”…

  12. chicpourtout dit :

    Putin ne parlera pas à M. Zelensky pour lui ce serait un signe de faiblesse. Sa distance fait partie de sa façon de contrôler la situation, de garder le pouvoir. Permettez-moi de questionner sa bonne foi depuis le début des pourparlers il y a des semaines.
    Comme le souligne M.Macron les suites à venir sont peu rassurantes.

    1. Igreck dit :

      ☹️

  13. P. Lacerte dit :

    Le petit nabot paranoïaque du Kremlin a tellement peur de se faire servir sa propre médecine qu’il se tient à au moins 10 mètres de quiconque…

    Quel petit peureux…

    1. Igreck dit :

      Le Gnome rustre

      Le gnome est une petite créature humanoïde légendaire du folklore européen. Il est souvent confondu avec les lutins et les gobelins, qui comme lui font partie du « petit peuple. Il est caractérisé par une très petite taille, une vie souterraine, et une grande connaissance des secrets telluriques (maléfiques).

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Gnome#/media/Fichier%3ADnD_gnome.png

  14. Dekessey dit :

    Cet homme est devenu un héros international. C’est fort sympathique et émouvant de sa part de demander poliment aux Russes de partir, mais le stade des négociations est terminé depuis une semaine.
    Malheureusement c’est une guerre à finir avec soit l’élimination de Zelensky, soit un coup d’État contre Putin.
    Il y a une troisième option mais je préfère ne pas y penser.

  15. Loufaf dit :

    Bien du mérite M. Zeleski ! Jamais le rat Putin ne lui parlera personnellement. Il n’ a aucun respect ou considérations pour qui que ce soit. La seule chose qui compte dans l’ immédiat est de mettre l’ Ukraine à genoux ou la détruire.
    Son image de dictateur sans pitié en dépend. Et en même temps, il fait peur au reste du monde…. De quoi satisfaire son ego démesuré.

  16. Mona dit :

    Ces mots qui nous fendent le cœur, a nous, un cynique atteint de psychose paranoïaque les entend comme une totale réditition.
    Dites ça ne serait-ce qu’à T****, ce qu’il pensera : je l’ai eu, il plie le genou, je vais gagner en 2024.

    Macron qui a tenté des entretiens a annoncé qu’il faut s’attendre au pire.
    De l’intérieur de la Russie, je ne sais pas ce que l’on peut attendre vraiment. Il y a une telle répression : des députés demandent que toutes informations « mensongères » sur l’Ukraine soit sanctionnées par 15 ans de prison…

    Les communications avec l’Ukraine sont devenues très difficiles et mes amis qui communiquaient avec leurs étudiants et leurs proches ne le peuvent plus.
    Les profs d’hier sont devenus des combattants que plus rien n’arrêtera pour défendre leur liberté.

    1. Mona dit :

      Pardon à tous je suis assez pessimiste ce soir

      1. Chanounou dit :

        @Mona,
        Je remets ce lien de Marc Bedard du Billet precedent. Merci a lui….
        Rien pour rassurer……

        https://medium.com/eudaimonia-co/what-does-putin-want-a-worldwide-fascist-apocalypse-f54f40362594

      2. Mona dit :

        @Chanounou. Merci
        Rien en effet.

      3. Ziggy9361 dit :

        Mona…moi même je ne suis pas dans mon assiette de ce temps-ci, habituellement ça en prend beaucoup pour affecter ma bonne humeur, ma hâte de la prochaine journée, mes prochains projets sont laissés en plan contrairement à mon habitude, oui la guerre en Ukraine affecte mon moral. Je commente presque plus les billets par contre j’en fait la lecture en diagonale,et je vois bien que la majorité qui participe sur le
        blogue condamne l’agression russe. Moi je procrastine et rien faire me « gosse » au maximum.

        Demain je n’y penserai pas,je me fais opérer après un an et demi d’attente, 3 ou 4 jours de calme sans lecture ou de nouvelle télévisée.

        Les négociations sont la seul porte de sortie MAIS ça exige de chaqu’un beaucoup d’humilité et de laisser sur la table ses idées préconçues
        sur son vis-à-vis. Je vous remet le commentaire fait dans les premières journées du face à face:

        Ziggy9361 dit :

        22/02/2022 à 09:31

        Heureusement ce que l’on sait tous c’est que comme toutes disputes,tous les différents et toutes les guerres ce sera réglé par un traité,une entente suite à un véritable dialogue ou les vraies choses doivent être dîtes et acceptés sans animosité,avec comme but le règlement du
        conflit.
        Malheureusement comme d’habitude tout ce processus ne se réalisera pas avant que le sang coule,avant que la destruction fasse son
        oeuvre ,que des vies soient brisées. En temps de guerre, chacun des adversaires pratique la tactique de la terre brûler qui consiste en, si je ne peux pas l’avoir toi non-plus tu l’aura pas, pour se rendre compte par après qu’il se font du tort et pénalise surtout la population.

        Peut importe l’instigateur de ce conflit il doit être réglé par le dialogue pour épargner la population et le retour des soldats dans leurs foyers.

        https://youtu.be/acb15JsCGSk

      4. Mona dit :

        @Ziggy9361 👏 merci

      5. Igreck dit :

        Bonne chance avec cette chirurgie👍

  17. marie4poches4 dit :

    🤬

    max seddon
    @maxseddon

    Putin speaking to his security council.

    « I will never abandon my conviction that Russians and Ukrainians are one people […] but the way the battle is going shows we are fighting neo-Nazis. »

    He claims Ukraine is using civilians and foreigners as « human shields. »

    Le fil
    https://twitter.com/maxseddon/status/1499428529964036103

    1. ProMap dit :

      Tiens, tiens. Le « Big Lie » est vraiment une caractéristique du despotisme.

      1. Bob Inette dit :

        La démagogie est l’art de promouvoir des doctrines qu’on sait fausses
        pour l’endoctrinement d’édentés intellectuels qu’on sait être des idiots.
        (H.L. Mencken et Bob)

    2. MarcB dit :

      Traiter un juif (Zalensky) de néo-nazi… Moi je vais traiter Samuel Jackson de suprémaciste blanc!

      Image forte:
      https://twitter.com/UkrainePeaceNow/status/1499444138688851974
      « If Russia stops fighting, there will be no war.
      If Ukraine stops fighting, there will be no more Ukraine »

  18. Alain dit :

    Poutine à peur qu’on l’assasime alors, il se tient à distance de tout ce qui est du genre humain. Ce sera ainsi jusqu’à sa mort. Un génie, comme l’autre malade de Floride

    1. Igreck dit :

      Je lui souhaite la même fin que Staline👹

      1. Igreck dit :

        Selon le témoignage de sa fille Svetlana, Staline au cours de sa longue agonie aurait manifesté des moments de conscience avant de mourir. Le décès de Staline est attribué à un empoisonnement par l’un de ses rivaux, Molotov, pour achever Staline : victime d’une attaque lors de la discussion houleuse du Præsidium du 28 février, il fut ramené dans sa datcha et Molotov aurait versé de la warfarine dans son cognac. Le rapport médical officiel sur la mort de Staline dissimule le fait qu’il fut laissé sans assistance médicale durant toute une journée.

  19. Pierre.s. dit :

    ——————————

    Entéka lui devant Poutine il ne chie pas dans ses culotte comme l’andouille Trump.

    Pour un comédien pas le choix de dire qu’actuellement c’est le rôle de sa vie.

  20. Helene dit :

    J’ai bien aimé le diagnostique qu’a fait Emmanuel Macron, froideur clinique!!!

  21. ctbourgeois dit :

    Putain de lâche, il se cache derrière ses généraux et la police, d’un côté, il envoie des jeunes russes tuer des cousins ukrainiens ou mourir et se faire incinérés, de l’autre coté, il opprime sans remords le peuple russe et leur cache ses actions maléfiques envers un peuple voisin.

    Le mieux qui peut arriver est que quelqu’un l’envoie putiner en enfer dans son ancien royaume de l’URSS avec les fantômes qui lui feront la guerre !

  22. Niouininon dit :

    Il y a des relents de roman savon dans tout ce cirque depuis une semaine, un genre de télé-réalité où on attend qui va être exclus du groupe, où le plus jeune et le plus beau accapare la caméra, où le moins beau est le méchant, avec plein de roches dans ses poches pour tirer sur ses concurrents. Comme dans «Don’t look up », on sait mais on ne bouge pas, on veut mais on ne peut pas, on compte nos covidés dont le nombre baisse (la bonne nouvelle) et on se prépare pour voir à RDI la chaîne humaine sur la 20 en fin de semaine. Misère que l’actualité est redondante et que nous sommes superficiels!

  23. Layla dit :

    Encore une fois chapeau bas au Président Volodymyr Zelensky.

    Poutine s’assoir en face du Président Volodymyr Zelensky ? On peut oublier ça, et ainsi permettre une fois de plus à cet homme de ce faire du capital à travers le monde. Poutine est bien conscient de la popularité légitime voire méritée du Président Volodymyr Zelensky.

    Poutine présentement je pense que son obsession, son seul objectif est de casser l’image que projette le Président Volodymyr Zelensky, il est comme l’autre qui ne peut accepter de perdre contre Joe Biden il l’a dit lui même il ne pourrait pas accepter de perdre contre Joe Biden c’est bien une des seules fois où il a dit la vérité.

    Tout comme l’autre qui n’a pas pu assisté à l’inauguration de Joe Biden, Poutine ne pourra pas s’assoir en face du Président Volodymyr Zelensky.

    C’est admirable la façon que ce Président Volodymyr Zelensky s’exprime.

    Quand il dit « Je suis votre voisin. […] Je ne mords pas. […] Asseyez-vous avec moi et parlez. De quoi avez-vous peur ? » par ces parole en apparence innocentes, il joue mine de rien dans les tripes de Vlad, il sait bien que Poutine n’est pas en état de relever ce défi, ce n’est pas dans son ADN.

    Quand il dit « Je suis votre voisin. […] Je ne mords pas. […] Asseyez-vous avec moi et parlez. De quoi avez-vous peur ? J’entends une maman et ou un papa qui dit au petit gars parle replier sur lui-même avec une révolte intérieure… on t’aime dis nous quelque chose, ça ne peut pas continuer ainsi, parle nous.

    Le Président Volodymyr Zelensky selon moi par ses paroles frappent là où ça fait mal, on ne peut qu’espérer que l’ entourage de Poutine se lève et entende son message.

    1. Toile dit :

      Je suis dans le même etat : scotché d’admiration. Ça fait tic tac à la montre de sa vie, pas important. C’est peut être sa bénédiction que de n’avoir que 2 ans de présidence. Il est toujours en mesure de parler avec le coeur, sa meilleure arme nucléaire.

  24. gigido66 dit :

    Peut-être un peu hors sujet…quoique pas tant..
    Le texte qui suit est une fiction, toute ressemblance dans les noms et personnages est purement accidentellle ou provient de mon insconscient.

    1962, 03, 03

    Chers Monsieur et Mme Poutine,
    Je me dois de vous faire part de mes craintes face à la santé mentale de votre fils.
    Chers parents, le petit Vlad ne va pas bien. Il se referme de plus en plus sur lui, à chaque jour son attitude évolue vers le pire, il a maintenant un regard de petit rat coincé dans un coin prêt à sauter sur quiconque veut l’approcher alors qu’il n’y a pas si longtemps, il bombait le torse dans une attitude de conquérant, il agissait à ce moment comme une petite star dans la cour d’école. Aujourd’hui, j’ai l’impression que « la star » qui affichait son assurance est devenue « un tsar » qui affiche une tendance paranoïaque.
    Il m’inquiète beaucoup parce que j’ai remarqué qu’il menace maintenant de frapper celui ou celle qui ne partage pas ses idées et mêmes ses petits copains proches semblent le craindre de plus en plus, pourtant il est le plus petit de tous. Il ne veut plus que personne l’approche comme s’il craignait de se faire prendre par surprise, il semble être sur ses gardes, mais continue de tenir à ses idées mensongères envers et contre tous et confondu, il devient assez violent. Je sais qu’il pratique la lutte russe et y excelle, c’est pour cette raison que je crains pour la sécurité de tous ceux qui sont dans la cour en même temps que lui. Il semble en vouloir au monde entier.
    Je me sens obligé d’intervenir et lui infliger des punitions pour lui faire comprendre que son attitude ne l’aide pas.
    Je vais donc faire en sorte de l’isoler, j’espère qu’il changera d’attitude, si non il se prépare un avenir difficile.

    J’espère, chers Monsieur et Madame Poutine, que vous réussirez dans son éducation, car il pourrait avoir un bel avenir.

    Votre tout dévoué,

    Yvanov Andropov
    Directeur de l’école

    1. Toile dit :

      Pas de la fiction. Il y est décrit ainsi dans le livre « Poutine, l’itinéraire secret »
      Livre de Vladimir Fédorovski

      En fait un petit caïd comme description. J’en tire un extrait : « sa personnalité changea grâce à un entraineur de judo qui le pris littéralement par la main et le tira de ces venelles.. » ( vers 13 ans). Le bout le plus révélateur demeure l’aveu même de Poutin alors qu’il était président : « en réalité j’étais une racaille » pour ensuite confesser « si je n’avais pas fait du sport, je ne sais pas comment j’aurais tourné »

      Une chance du maudit….

      1. Toile dit :

        Suite,
        «  puis on l’inscrivit à l’école. Rapidement ses professeurs se plaignirent de cet élève difficile qui passait le plus clair de son temps à jouer les caïds. Les autres enfants le craignaient car il était toujours prêt à se battre. Avec ses camarades il terrorisait tout le quartier et affrontait une bande rivale ce qui ne manqua de lui valoir de nombreuses corrections (il fut à plusieurs reprises fouetté par son père pour cela). En véritable enfants des rues, Poutine apprit a cacher ses sentiments et à déterminer d’où venait la menace ». Toujours extrait du même livre.

        Et là, on parle de l’enfance. Méchantes bases…

        Mais le petit Poutin deviendra en horreur grand grâce à sa formation continue notamment par celle acquise via le KGB. Le reste….. Coudons, implose ou explose.

      2. « si je n’avais pas fait du sport, je ne sais pas comment j’aurais tourné »

        Ah ? parce qu’il trouve qu’il aurait pu mal tourner ?

        Il n’aurait jamais dû faire de sport !

      3. gigido66 dit :

        😳😳😳Je n’ai même jamais lu des extraits de ce livre ont vous faites mention…je me basais uniquement sur mon expérience d’élèves que j’ai eus et vus dans ma carrière!

    2. Haïku dit :

      @gigido66 — 13:56
      Excellent texte !!
      Chapeau. 🎩👍

    3. Igreck dit :

      Racaille un jour…⁉️☹️

  25. Alexander dit :

    Poutine est enragé, mais il ne peut mener sa guerre seul. Il est supporté par les chefs de l’armée, des stratèges de haut niveau qui l’appuient. Faut croire qu’il y a une série de fanatiques dans sa garde rapprochée qui l’appuient. Sinon ce type est fichu.

    Personne ne doute du courage des ukrainiens mais le résultat est inéluctable. L’Ukraine va se faire raser par le géant.

    J’imagine que les services de renseignements analysent de très près l’entourage de Poutine pour déceler les points faibles.

    Personne ne veut d’une guerre ouverte avec la Russie, mais les russes la veulent-ils vraiment cette guerre?

    Je ne parle pas des civils russes, on se doute de leur réponse. Je parle des militaires russes, ceux qui appuient leur président et exécutent le carnage.

    Me semble qu’il était plus facile de contrôler la Russie par la corruption qu’en jouant à l’agresseur inutilement. Et les affaires étaient bonnes, si on se fie au train de vie des oligarques proches du pouvoir.

    1. Igreck dit :

      Que serait-il arrivé, croyez-vous, si Trompe avait été entouré entièrement de gens aussi cinglés que lui❓🤯

  26. Toile dit :

    Mon scénario: Poutine démolit l’Ukraine. Aux termes de cette guerre, si elle devait en demeurer à Russie-Ukraine, il devrait bien y avoir des conditions de paix. Or, je crains que ces conditions fassent que tout l’espace d’accès ukrainien maritime ne soit russe, la Crimée étant acquise par tolérance. A cet égard, il aurait réussi car l’Ukraine serait à tout jamais dans un étau. Bon on peut se tromper.

    1. Toile
      J’appuie votre scénario….
      Poutine prendra l’Ukraine selon sa vision des choses…
      L’Occident sera choquée, déçue mais « ouverte » pour aider les Ukrainiens, le Peuple russe, l’économie….

      Les pays baltes? non, pas maintenant…
      surtout que l’Ukraine sera salement démolie et la Russie tentera de faire des ententes avec l’Occident pour la reconstruction et l’Occident ne résistera pas aux dollars potentiels…

      La Russie aura avancé un pion… dans 10 ou 15 ans, la Russie bougera un autre pion….
      L’Occident aura oublié…. comme c’est trop souvent le cas…. L’Occident a cette tendance fleur bleue ….

      on n’a pas cette patience de garder le focus… faut consommer, faut se faire croire qu’on est vivant parce qu’on s’agite… mais on ne règle que peu de dossiers, car ça implique de s’investir… souvent trop longtemps….

      la pandémie, les changements climatiques, s’occuper des dictateurs, des paradis fiscaux, changer nos habitudes de vie… une petite manif devrait être suffisante… y’a Occupation Double ce soir et le Canadien qui joue… et faut planifier le voyage à Cancun… on le mérite tellement!!

      1. Toile dit :

        Oui mais en même temps, on a amputé des territoires comme compensation aux vainqueurs ( et autres mesures) Pour la guerre de 14-18, le ressentiment de l’Allemagne ne fut que reporté. On connait la suite.

        Chose certaine, cette Histoire est déjà écrite dans le grand livre, page 10. Il en reste beaucoup à écrire ou à subir, c’est selon.

      2. Toile
        le hic ici est que ce n’est pas une guerre….

        l’Occident n’est pas militairement impliquée….
        L’Occident n’enlèvera rien à la Russie par crainte d’escalade…
        ça se jouera économique et fort probablement dans le cyber espace…

        La Russie, selon Poutine gagne depuis 1994…. des parcelles de terrains ici et là… des avancées dans l’arctique… des avancées militaires… des milliardaires… Poutine considère le Peuple comme du bétail utile… alors il gère son bétail….

        La Russie commence à se redresser dans « son » livre d’Histoire….

        il est là le problème… il est le seul à l’écrire et à le raconter à son Peuple….

        hier, on a vu la télé russe expliquer aux citoyens que les soldats canadiens avaient entrainé les ukrainiens à attaquer des écoles…
        la madame russe était épouvantée d’autant de méchanceté de notre part…
        le blocus et la propagande unifie les citoyens qui se voient, encore, comme des exclus, les victimes des dépravés d’occidentaux….

        Chaque moment a plusieurs livres d’Histoire… tout est selon l’observateur…

      3. Kelvinator dit :

        C’est autant une guerre que l’était la guerre froide.
        Et tout comme à l’époque, la propagande sculptait les esprits selon les volontés des dirigeants, autant chez les USA que l’URSS.

      4. Igreck dit :

        Je trouve que la guerre dite froide faisait pas mal moins souffrir les gens⁉️

      5. Chanounou dit :

        @ lechat
        Je n’arrive même pas à penser que vous êtes cynique tant vous pourriez voir juste !

      6. ctbourgeois dit :

        @lechatderuelle

        Difficile à croire qu’ils dénoncent des soldats canadiens de conseiller aux ukrainiens de commettre des horreurs dans les écoles de leur pays…faut être tordu pour accuser notre pays à la place de la Russie.

        Ces mensonges seront démentis, les russes seront informés tôt ou tard, ces faux journalistes russes s’apercevront qu’ils font l’erreur de se croire en 1940 où les informations à la population n’existaient presque pas.

      7. Chanounou

        hier à R-C Tamara Alteresco interviewait une madame russe qui a vu à la télé queles soldats canadiens formaient les ukrainiens à attaquer des écoles…

        elle disait qu’il est temps que les ukrainiens s’ouvrent les yeux et acceptent l’aide de la Russie….

        soupir….

  27. Pierre.s. dit :

    —————————–

    La lâcheté et la couardise sont vraiment des attributs qui sont très présents
    autant chez Poutine que chez l’idiot Trump.

    Ceci dit, quand les vrais frappes vont commencer, je me demande bien quelles chemises nous allons déchirer.
    À date on en est encore qu’aux prémices et les réactions sont vives …

    La suite de l’histoire risque de nous horrifier.

  28. Zelenski doit aussi composer avec une aile militante d’Extrême droite qui se refuse à toute négociation avec les russes.

    Voici un extrait du texte ci-joint.

    « Il est clair qu’en ce moment, c’est l’invasion russe qui menace la survie même de l’Ukraine », a-t-il ajouté. « Cela étant dit, sur la base de leur idéologie, l’extrême droite ukrainienne poursuit sa propre vision de l’Ukraine. Ce n’est pas nécessairement la vision du président ukrainien Zelensky, mais ils mènent clairement le même combat maintenant. »

    https://www.newsweek.com/ukraine-rallies-nation-defend-russia-far-right-joins-fight-1684187

    1. le_furote dit :

      Des extrêmes droite, chaque pays en a, même le Québec et le Canada. Pas de quoi fouetter un chat. Les Ukrainiens vont s’arranger avec la leur, en souhaitant qu’ils l’utilisent bien en ce moment: au front, à casser du Russe.

      Ciao

      1. Voici un groupe d’extrême droite qui opère en Ukraine, intégré dans l’armée Ukrainienne.
        Je ne parle pas de Maxime Bernier.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9giment_Azov

      2. Kelvinator dit :

        La région complète est gangrené depuis longtemps par des problèmes de racisme, c’est pourquoi Putin peut invoquer le prétendu génocide perpétré par les ukrainiens contre les russes et que les russes le croient. Les russes ont aussi leurs groupes d’extrèmes-droite, dont celui qui est au pouvoir!!! Le Bélarus aussi, et la Tchétchénie. Tous des gouvernements bien plus à l’extrème droite que peut l’être Zelenski.

        Il faut voir le tout dans son ensemble, et non pas faire du cherry picking qui conforte notre vision.

      3. C’est une remarque assez étrange.

        J’essaie de comprendre la complexité du conflit, en lisant, et en déposant parfois des textes ici même sur ce blog. Des textes qui, je le souhaite, pourra peut-être nous faire voir une facette différente du conflit.

        Quand Putin a déclaré qu’il voulait dénazifier l’Ukraine, ma première réaction a été l’incompréhension. De que sait ????
        Je savais que cette déclaration visait le peuple russe, mais je ne comprenais pas pourquoi il arrivait avec cette rhétorique.
        Maintenant je comprends mieux maintenant ses propos, ce qui ne veut pas dire que je les endosse.

        Le problème dans ce présent conflit, est qu’on dit et pense à peu près la même chose, mais cela ne nous empêche pas de continuer à foncer dans un mur cataclysmique.

        Au plaisir d’échanger avec vous dans les prochains jours, car cette crise est loin d’être finie.

      4. Kelvinator dit :

        L’extrème droite est présente dans ces régions, comme partout ailleurs, mais les combats au Donbas ont entrainé une forte popularité de ces groupes. Il ne faut pas exagérer l’importance d’un petit groupe.

      5. oeufoulepoussin dit :

        Vous seriez surpris de ce que peux faire un petit groupe d’extrême droite armée.
        Mon avis n’importe peux, mais si Putin trouve que le danger est réel, alors le problème est plus sérieux.
        https://www.franceinter.fr/monde/apres-le-capitole-l-extreme-droite-americaine-menace-des-elus

      6. Kelvinator dit :

        Lorsqu’une guerre civile fait rage, basé uniquement sur l’idée que les ukrainiens sont de nazis (Putin répète cela depuis 2014), bien sur que cela crée des problèmes et exalte les nationalistes… C’est comme faire de la répression policière violente dans les quartiers noirs, et ensuite se plaindre que les noirs sont agressifs envers la police…

      7. MarcB dit :

        Mettons que quand dans ton histoire, une famine a été organisée par Moscou (Staline, 1930, https://en.wikipedia.org/wiki/Holodomor) et a provoqué la mort de 3.9M d’Ukrainiens; et qu’à la fin de WW2, les russes ont effectué du nettoyage ethnique (Tartars de Crimé, Ukrainiens d’origine allemandes. Disons que ça favorise l’apparition d’une extrême droite anti-russe.

        J’ai travaillé avec un Ukrainien émigré au Canada. Il racontait que la moitié de sa famille avait été tué par les Nazi, et l’autre moitié par Staline. C’est une exagération, mais ça démontre quand même un ressentiment profond vis-à-vis les atrocités commises contre le peuple Ukrainien.

  29. MarcB dit :

    Un peu H.S.
    Re-Tweet de Bernard Drainville

    Yelena Osipova a connu le siège de Leningrad (900 jours de septembre 1941 à janvier 1944).
    Aujourd’hui elle manifeste contre le siège des villes ukrainiennes.
    Arrêtée par la police de Poutine.

    https://twitter.com/drainvillepm/status/1499209934130630656

    Poutine va-t-il dire que c’est une néo-nazie?

    1. Toile dit :

      En camera, les flics ont agit respectueusement devant grand- maman. En sera t il de même au poste ?
      Ca enleve rien à l’imbécilité de la chose.

  30. Toile dit :

    Comme Gandhi a fait plier l’Angleterre, Zelensky aura ébranlé la Russie au point où elle pourrait tomber, brasser les colonnes de tous les temples de la démocratie. Espérons longue vie à ce dernier ( même si je sais que c’est plus qu’incertain).

  31. jeanfrancoiscouture dit :

    Et que dit de tout cela la première-ministre de la Lituanie. Quelques extraits d’un texte de son cru dans The Economist. Et qui osera dire qu’elle n’a pas raison quand elle dit, en quelque sorte, que nous nous sommes «autopeluredebananisés»? Pour ma part, cela fait des années que je nous regarde aller au bal avec les dictatures et que je redoute l’arrivée de durs moments de vérité.

    LITHUANIA’s PRIME MINISTER, INGRIDA SIMONYTE, SAYS RUSSIA’s INVASION WAS PREDICTABLE.

    The West was too greedy for Russian money and too delusional in its negotiations with a pathological liar

    (….)
    The West continued to do too little, too late. We blacklisted officials but we kept building pipelines. We introduced sanctions but turned a blind eye to the companies circumventing them. Western politicians danced with Mr Putin (some of them literally) and retired to chair the boards of Russian companies. These firms funded the Kremlin’s arms race and diverted billions to Mr Putin’s entourage.

    (……)

    For a democratic leader, human life is more precious than anything else. For a dictator, no human sacrifice is too great a barrier to ambition. Russia’s neighbours, Lithuania, Latvia, Estonia and Poland, have been trying to explain this for a long time. At times we have been ridiculed as solely focused on this issue. We kept warning that dictators only understand the language of brutal power—be it economic, or better yet, military—and take anything other than that as a sign of weakness that encourages them, and does not deter them. We have warned of growing security threats not just to our region but also to the eu and nato—and of the need to strengthen our defence.

    (……..)

  32. jeani dit :

    Poutine va se faire remplacer à la très longue table de « négociation » par dmitri outkine.

    Ce « proche » de poutine est un spécialiste qui va certainement s’assurer de dénazifier l’Ukraine. Tout comme poutine, il a en horreur les nazis…

    Avis aux lecteurs, assurez-vous de prendre mon dernier paragraphe au 2e, 3e, 4e et 5e degré

  33. le_furote dit :

    Volodymyr,

    Vladimir ne t’aime pas. Il est prêt à faire mourir des dizaines de milliers de personnes des 2 côtés pour te voir partir (mort de préférence), quitte à détruire le pays pour qu’il sauve la face, l’imbécile fini.

    L’empoisonneur en chef voit en toi celui qui tourne le dos à la Russie, sa corruption et sa médiocrité. Je ferais comme toi, en passant. Il se sent insulté et est jaloux, donc très très frustré. Des fils se sont touchés dans sa tête. Il n’a pas de porte de sortie. Il n’en voit pas. Il n’admettra jamais son erreur. Nous pouvons très bien imaginer que l’économie de l’Ukraine aurait pu dépasser un jour celle de la Russie, médiocrement dirigée. Imagine l’humiliation et l’effronterie. Mais l’Ukraine est à côté d’un volcan.

    En attendant, la planète assiste à un viol en direct. C’est ça qui la révolte, à part 5 pays trous-de-cul, dont Cuba.

    Lâche pas. Personne ne sait comment ça va se finir, mais ça va aller mal avant d’aller bien. De notre côté, les pays « occidentaux » sont confrontés à du jamais vu. Ok le grignotage de territoire, mais là un pays entier se faire bouffer et tous les morts (on ne parle pas des survivants), wô, ça va faire. On retourne 200 ans en arrière.

    Des fois, j’aurais envie qu’on envoie des pétards OTAN en secret dans la colonne de camions et blindés. L’Ukraine en prendrait fièrement le blâme, mais une intervention directe est sûrement ce qu’attend ce violeur pour se montrer comme victime.

    Ciao

    1. Madalton dit :

      On devrait interdire aux canadiens de voyager dans ces 5 pays.

  34. chicpourtout dit :

    Permettez-moi de vous acheminer cet entretien radio (diffusé sur le web hier).
    Ancien diplomate russe et conseiller de Mikhaïl Gorbatchev, Vladimir Fédorovski effectuera le lancement d’un livre prochainement «Poutine et l’Ukraine : les faces cachées de la crise»
    Prenez le temps d’écouter sa vision de la problématique actuelle, c’est d’un éclairage inou¨¨¸i

    Lien: https://www.985fm.ca/nouvelles/politique/466559/nous-vivons-une-des-periodes-les-plus-dangereuses-de-l-histoire-de-l-humanite

    1. MERCI!!! C’est l’interview dont je parlais hier. C’est excellent.
      Bonne journée. 🙂

      1. chicpourtout dit :

        Bonne journée à vous aussi

    2. Cotenord07 dit :

      @ chicpourtout :

      Lorsqu’on écoute Monsieur Vladimir Fédorovski (un diplomate russe à la retraite et un écrivain prolifique), il est important de comprendre que cet intellectuel est plutôt pro-Poutine depuis des années.

      Il n’est pas nécessairement ce que je qualifierais de fan inconditionnel de Vladimir Poutine, mais il n’en demeure pas moins que, par un processus d’analyse rationnelle et de comparaison avec les alternatives, il en est venu à la conclusion il y a un certain temps que Vladimir Poutine est soit la meilleure option, soit la moins pire option pour la gouvernance de la Russie.

      Je crois comprendre qu’il ne dévie pas de cette analyse dans les entretiens les plus récents qu’il a donnés au 98,5 (Bernard Drainville) et à Radio-Canada (Patrice Roy), plus tôt cette semaine.

      1. chicpourtout dit :

        @Cotenord07
        J’étais laissée aussi sur cette impression hier. Mais je ne connais que bien peu la politique Russe. Je suis comme la plupart des gens en ce moment, j’apprend à mieux la comprendre. Merci à vous.

      2. jeanfrancoiscouture dit :

        @Cotenord:
        Ce que je retiens le plus de cette entrevue, c’est que M. Fédorovski soutient que l’Occident n’a pas su saisir l’occasion d’intégrer la Russie à l’Europe alors que, dit-il, les Russes auraient été les premiers à être d’accord avec cela. Partant de là, on peut déduire qu’il soutient que Putin ne fait que représenter la déception russe.
        Il faut admettre que ce raisonnement est subtil et peut, comme vous le dites, démontrer un penchant de M. Fédorovski à l’endroit de Putin. Manifestement, MM Drainville et Lavoie ont été impressionnés.
        Pour ma part, je reste perplexe vu le comportement général de Putin depuis des années, particulièrement face à ses manoeuvres pour pratiquement se tailler une fonction à vie à la tête de la Russie et à ses actions à l’endroit de quiconque n’est pas d’accord avec lui.
        Bref, comme on dit ici, je ne le «truste pas pantoute».

      3. gl000001 dit :

        « Putin ne fait que représenter la déception russe. »
        Donc, parce qu’il a de la pe-peine, il détruit son pays et la pays voisin !!
        Il manque de plomb dans la tête lui 🙁

  35. Igreck dit :

    Comme un certain Adolf⁉️

    «Ce n’est pas un fou complet (…). Il a peur de se faire tuer. Mais il n’est pas fou d’un point de vue clinique». Après deux décennies au pouvoir, entouré de conseillers qui ont peur de lui dire la vérité, Putin a sous-estimé l’ampleur de la résistance…

    https://www.journaldemontreal.com/2022/03/02/linvasion-de-lukraine-va-sceller-la-chute-de-poutine-dici-un-an-ou-deux-1

    1. MarcB dit :

      Peut-être que la Loi Godwin va devenir:
      « Plus une discussion en ligne se prolonge, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis, Adolf Hitler, *OU VLADIMIR POUTINE* s’approche de un. »

  36. kintouai dit :

    À quand la dénazification de la Russie ?

    1. Haïku dit :

      Très bon point !!!

  37. cotenord07 dit :

    Selon un très court article de l’Associated Press (AP) dont je viens de prendre connaissance grâce au fil Facebook du quotidien s’information militaire américain Stars and Stripe, le major-général Andreï Soukhovetsty (translittération anglaise : Andrei Sukhovetsky), commandant de la 7e Division aéroportée russe, aurait trouvé la mort au combat plus tôt cette semaine, dans la région de Krasnodar, dans le sud de la Russie, à l’âge de 47 ans.

    « Top Russian general killed in Ukraine », article de l’Associated Press, paru dans Stars and Stripes, le 3 mars 2022, hyperlien :

    https://www.stripes.com/theaters/europe/2022-03-03/top-russian-general-killed-ukraine-5212594.html

    Il est généralement très rare qu’un officier de rang aussi élevé perde la vie dans des combats, tout au moins dans les guerres modernes.

    Toutefois, les officiers des forces aéroportés sont des « preneurs de risque » et des leaders par l’exemple qui sautent en parachute dans les zones de combat avec les soldats plus jeunes qu’ils commandent, et ils sont sans doute plus susceptibles que d’autres officiers d’être blessés ou tués au combat.

    1. gl000001 dit :

      Sa veuve aura seulement 90 euros ?

      1. cotenord07 dit :

        @ gl000001 :
        Je l’ignore.
        Ça n’est pas moi qui détermine les annuités que reçoivent les militaires russes morts au combat.

      2. cotenord07 dit :

        Reprise avec correction :

        @ gl000001 :
        Je l’ignore.
        Ça n’est pas moi qui détermine les annuités que reçoivent les proches des militaires russes morts au combat

    2. cotenord07 dit :

      Un peu plus d’info à ce sujet dans Newsweek :

      « Ukraine Forces Reportedly Kill Russia General Andrei Sukhovetsky in Blow to Invading Army »
      BY BRENDAN COLE ON 3/3/22 AT 6:09 AM EST
      Newsweek

      https://www.newsweek.com/russia-ukraine-sukhovetsky-conflict-1684441

      L’article de Newsweek indique que le major-général Andreï Soukhovetsty avait entre autres participé à deux prestigieux défilés de la Victoire (Victory Parades) sur la place Rouge de Moscou, et qu’il avait reçu deux décorations « Ordre du Courage », ce qui indique qu’il était un officier particulièrement talentueux et estimé.

    3. Kelvinator dit :

      « Il est généralement très rare qu’un officier de rang aussi élevé perde la vie dans des combats »
      C’est vrai que les 16 amiraux morts dans l’écrasement de leur appareil n’était pas causé par des combats, mais par l’avarice et qu’ils étaient imbu d’eux-même!
      1981 Pushkin Tu-104 crash

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :