Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les renseignements américains n’ont pas encore conclu que Vladimir Poutine avait pris une décision finale concernant une invasion de l’Ukraine par ses soldats massés aux frontières de ce pays. Mais les responsables américains ont présenté la semaine dernière aux élus du Congrès de sombres prédictions à propos des retombées d’une telle invasion.

Je cite le compte-rendu du New York Times sur le sujet : « Ils ont également mis en garde contre les énormes coûts humains possibles si M. Poutine allait de l’avant avec une invasion complète, y compris la mort potentielle de 25 000 à 50 000 civils, de 5 000 à 25 000 membres de l’armée ukrainienne et de 3 000 à 10 000 membres de l’armée russe. L’invasion, disent-ils, pourrait également entraîner l’arrivée d’un million à cinq millions de réfugiés, dont beaucoup se déverseraient en Pologne. »

Les responsables américains estiment que la Russie a amassé aux frontières de l’Ukraine 70% des forces nécessaires à une invasion de l’ensemble du territoire ukrainien. Selon le Times, les responsables européens, analysant les mêmes données, affirment que la Russie pourrait se contenter de cyberattaques pour paralyser le réseau électrique et les communications de l’Ukraine, d’une invasion limitée au territoire russophone de l’est de l’Ukraine ou encore d’un effort pour couper le pays en deux, à peu près le long du fleuve Dniepr, scénarios dont les Américains n’écartent pas la possibilité.

Quoi qu’il en soit, l’ambassadeur adjoint de la Russie à l’ONU, Dmitry Polyanskiy, a ridiculisé les prédictions américaines sur Twitter samedi : « La folie et l’alarmisme continuent. Et si nous disions que les États-Unis pourraient s’emparer de Londres en une semaine et causer 300 000 morts civils ? Tout cela basé sur nos sources de renseignement que nous ne divulguerons pas. Est-ce que cela serait juste pour les Américains et les Britanniques ? C’est aussi mal pour les Russes et les Ukrainiens. »

(Photo AP)

83 réflexions sur “Ukraine : les sombres prédictions américaines

  1. M.Rustik dit :

    Oui, un sécnario de guerre est possible, tous les scénarios doivent être prévus… mais ça demeurent des scénarios (il faut tout de même rester vigilant et « être prêt).

    Sauf que la Russie semblent vouloir se la jouer politique. Avec le récent appui de la Chine concernant « laisser l’OTAN à distance », ils ont malheureusement gagné un point politique ici.

    J’ai l’impression que depuis une dizaine d’années la Chine et les Russes ont toujours un coup d’avance sur l’occident (aide chinoise vers l’Afrique, retrait américain du traité pacifique, pétrole russe vers l’Europe, marché de changes avec l’augmentation des transactions en argent chinois, etc).

  2. Layla dit :

    Dans son « et si nous… » il ne parle pas des 100,000 soldats…

    1. Dekessey dit :

      Exact.
      Les Américains n’ont pas assemblé une armée sur les côtes de la France.

  3. danielm dit :

    Avec la Russie et la Chine, on retourne à la politique de l’intimidation tout en maintenant un discours promotionnel de bonne volonté. Bien sûr, une invasion de l’Ukraine par les russes défient le bon sens et les shows de boucane militaire sont que des outils de marketing s’ils ne se transforment pas en opérations de répression pseudo policière comme dans les pays qui acceptent la domination nouvelle de la Russie ou de la Chine.
    Comme occidentaux, il y a peu à faire car personne d’ici ne peut vraiment proposer une riposte à ces agressions sous-entendues et parfois bien réelles et inévitables comme à Hong Kong. Une politique d’ouverture a fait long feu depuis 1989 parce qu’elle a été bien récupérer par toute l’autocratie économique pu importe sur quelle principe elle se drape.
    C’est le retour à la chasse à la critique, à la raison et à l’humanisme.

  4. gl000001 dit :

    « Et si nous disions que les États-Unis pourraient s’emparer de Londres en une semaine et causer 300 000 morts civils ? »
    Un ambassadeur-adjoint ? On dirait une mauvaise comparaison imaginée par un jeune de 12 ans qui vient de regarder un film de James Bond.

    1. Haïku dit :

      Excellente observation ! 👍

    2. Stéphane dit :

      « Les États-Unis pourraient s’emparer de Londres… Tout cela basé sur nos sources de renseignement que nous ne divulguerons pas. »
      Avez-vous quelques images satellite? !!!

    3. Aussi bien dire que, selon les services de renseignement russes, il y a une flotte américaine de la dimension de Overlord qui s’apprête à accoster à Plymouth ou à Douvres.

  5. Math dit :

    C’est le genre de chiffre qui, chez les Américains, resteraient secret en temps normal. Mais cette fois-ci c’est à leur avantage de les montrer au monde. Kit a les gonfler un peu.

    Plus le suspense avance, plus il me vient des doutes sur la véracité de ce qu’annonce le gouvernement des USA. Pour la Russie, les doutes sont la depuis le début. Pour le partie adversaire, je me garde toujours une réserve. Mais le jeu de la désinformation est de plus en plus évident et on ne peut plus se fier sur aucune nouvelles maintenant.

    Et au milieu de tout ça, les Ukrainiens attendent, sans aucun contrôle et ne sachant pas ce qu’il adviendra d’eux.

    1. Achalante dit :

      Non, les Ukrainiens n’attendent pas. Ils se préparent à une invasion.

      https://information.tv5monde.com/info/face-la-menace-russe-des-ukrainiens-se-forment-la-survie-et-manier-les-armes-442765

      (Et leçon de français du jour: c’est « quitte à », comme dans « nous somme quittes ».)

  6. J Pollock dit :

    Est-ce la même agence qui a prédit l’été passé un retrait ordonné des troupes américaines pendant que l’armée afghane serait en mesure de contenir les talibans pendant des mois?

    1. Haïku dit :

      Très bon point !

    2. Kelvinator dit :

      « prédit »?
      Il faudrait lire objectif plutôt, ce qui n’est pas du tout une prédiction, même le contraire. Quand même drôle qu’on tente de décrédibiliser les avertissements américains alors que les Russes font tout pour créer une menace.

    3. NStrider dit :

      Non, c’est celle qui a colligé les renseignements pour le raid des forces spéciales de mercredi dernier

  7. Toile dit :

    J’avais lu l’automne dernier dans Le Monde, 6 endroits où le potentiel de guerre imminente était listé mais j’ai pas conservé la référence. J’ai préféré mettre ça dans la case « Chamberlain ». Taiwan et l’Ukraine y étaient.

    Le scénario américain est catastrophique et la désinformation court partout. Que le menteur se lève. C’est à peu près la lecture que l’on peut faire. Est-ce qu’une vulgaire, très vulgaire menace pour obtenir un gain géopolitique ou une réalité de guerre en développement? En tout cas, l’appui de la Chine me semble viser cela. Un échange d’appui pour rapatrier Hong Kong, Taiwan, Macao et la mer de Chine dans le giron: je t’appuie là, tu m’appuies plus tard. Complices.

    A toutes fins pratiques, l’ukraine est entourée de troupes. Kiev est à portée de mains. Couper l’accès à la mer est aussi un scénario possible et réalisable.

    Peu importe, la misère humaine engendrée par la crainte d’une guerre est présente. J’ose même pas penser à une guerre. Je ne sais même pas où ca arrêterait. Effet domino.

    Misère, misère, misère.

  8. Gilles Morissette dit :

    La partie d’échec se poursuit.

    Tous les scénarios sont sur la table.

    Il vaut mieux anticiper le pire en espérant que ça n’arrive pas.

    Putin est-il en train de bluffer tel un joueur d’échec qui tend un piège à son adversaire en espérant qu’il fasse un mauvais move » qui lui fera perdre la partie?

    Tout est possible avec lui.

    Il est un fin renard rusé, retord, manipulateur.

    L’alliance nouvelle entre La Russie et la Chine n’annonce rien de bon pour l’Occident et le monde en général.

    1. Achalante dit :

      Il est effectivement mauvais que la Russie et la Chine soient alliées, mais… La Russie est au bord de la faillite, et la Chine s’empoisonne lentement mais sûrement. Ces deux pays jouent les durs pour masquer leurs problèmes.

      Maintenant, tout dépend de si ils imploseront avant ou après avoir mis le monde à feu et à sang?

  9. treblig dit :

    Tout juste avant le déclenchement de la 2e guerre mondiale, les pacifistes Français ( entre autres) ne voulaient pas mourir pour Dantzig, ville successivement polonaise et allemande qui a changé d’allégeance entre les 2 pays si souvent au cours de l’histoire. Hitler revendiquant un statut allemand pour la ville ( polonaise depuis 1919 suite à la 1ère guerre) et qui a été un prétexte pour l’invasion de la Pologne en septembre 1939.

    On ne voulait pas mourir pour une ville lointaine auquel personne ne faisait attention en Occident . L’histoire s’est révélée annonciatrice pour Dantzig ( Gdansk de son nom polonais).

  10. Louise dit :

    La semaine dernière j’écrivais que le but de Poutine était de détourner l’attention des Russes sur tout ce qui va mal dans ce pays.
    En poursuivant mes lectures je vois que c’est beaucoup plus grave et beaucoup plus dangereux que cela.

    « Poutine se prépare à envahir à nouveau l’Ukraine – ou prétend qu’il envahira à nouveau l’Ukraine – parce qu’il veut déstabiliser l’Ukraine, effrayer l’Ukraine. Il veut que la démocratie ukrainienne échoue. Il veut que l’économie ukrainienne s’effondre. Il veut que les investisseurs étrangers fuient. Il veut que ses voisins – en Biélorussie, au Kazakhstan, voire en Pologne et en Hongrie – doutent que la démocratie soit un jour viable, à plus long terme, dans leur pays également. Plus loin à l’étranger, il veut tellement mettre à rude épreuve les institutions occidentales et démocratiques, notamment l’Union européenne et l’OTAN, qu’elles éclatent. Il veut maintenir les dictateurs au pouvoir partout où il le peut, en Syrie, au Venezuela et en Iran. Il veut saper l’Amérique, réduire l’influence américaine, retirer le pouvoir de la rhétorique démocratique que tant de gens dans sa partie du monde associent encore à l’Amérique. »
    The Atlantic

    Quand on voit que Poutine se rapproche de plus en plus de l’autre dictateur Xi Jinping, beaucoup plus puissant que lui, il y a lieu d’être inquiets pour la suite des choses.
    Ces deux leaders ont une soif de pouvoir insatiable, ils n’ont pas à tenir compte de l’opinion de leurs concitoyens et ils ne sont pas pressés. Ils placent leurs pions et ils testent la résistance de leurs adversaires avant leur prochain coup. C’est le supplice de la goutte d’eau pour l’Occident.
    On n’a pas fini d’en entendre parler.

    1. Alexander dit :

      @Louise

      C’est l’autocratie qui affronte la démocratie.

      Et la déstabilisation des EU sous Trump a possiblement été encouragée et supportée par Poutine.

      On appelle ça une guerre d’influence.

      Poutine va travailler à affaiblir l’Europe occidentale voisine pour mieux asseoir son pouvoir régional. Il travaille en périphérie de son pays en repoussant les limites de celui-ci, pièce par pièce. La Crimée un jour, le Donbass l’autre. Peut-être l’Ukraine au complet.

      Il doit calculer qu’il faut agir avant que l’Ukraine ne veuille intégrer l’OTAN en misant que les EU vont hésiter à défendre un pays isolé.

      Mais en même temps, aussi stratège soit-il, Poutine a une population qui ne le suit pas nécessairement. On le voit avec la pandémie où la population se méfie du discours officiel. Il écrase l’opposition mais n’a pas toute la population derrière lui.

      Son économie est quand même basée beaucoup sur les ventes d’énergie, ce qui pourrait le rendre vulnérable s’il devenait trop agressif.

      Un partie d’échecs s’opère à un très haut niveau présentement.

  11. titejasette dit :

    Bah ! Pendant qu’ils font la guerre des chiffres, ils ne font pas la guerre sur le terrain. C’est ça qui compte…

    Les Russes n’ont rien à dire sur la vidéo présumément fausse pour préparer l’invasion ukraine ? Silence radio et malaise ? (ou indifférence trompeuse ?).

    Les Américains font bien de rendre publiques de sombres prédictions à propos des retombées d’une telle invasion. Un guerre ce n’est pas jojo, même si ces prédictions sont exagérées (quoi que je pense qu’elles ne sont pas exagérées), le message que les américains veulent faire passer aux Russes et à ses alliés. « Les Russes, vous allez y goutter, si vous osez faire la gaffe  »

    L’ambassadeur adjoint de la Russie à l’ONU, Dmitry Polyanskiy, a ridiculisé les prédictions américaines sur Twitter samedi : « La folie et l’alarmisme continuent… » Ouais ! Farme-la… Les Américains vous ont entendu et ils vous ont à l’oeil »

  12. Toile dit :

    « Et si nous disions que les États-Unis pourraient s’emparer de Londres en une semaine et causer 300 000 morts civils ?« 

    Pas fort cet adjoint. Arguments assez imbéciles. Des troupes américaines à Londres. Faudrait les débarquer….. après des milliers de kilomètres. Grosso modo, Kiev est au plus à 200 km de la Biélorussie et la frontière russe est pas trop loin non plus. Pas pareil du tout. Ensuite, troupes dans le Doubass, Crimée et supporteurs russes en Moldavie.

    C’est comme s’il voulait dire qu’il est impensable que la Russie attaque l’Ukraine, l’Ukraine étant l’allié de la Russie au même titre que USA/ Angleterre.

    1. Boileau dit :

      @ Toile

      L’adjoint aurait mieux réussi, s’il avait dit que les USA se préparaient à envahir la Colombie Britannique par le nord, le sud et la mer !
      Oups, vite, vérifions! 👀

  13. Gilles Morissette dit :

    HS

    On dirait bien que la police a perdu le contrôle de la situation à Ottawa.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/manif-des-camionneurs-%c3%a0-ottawa-d%c3%a9j%c3%a0-50-incidents-rapport%c3%a9s-dont-11-crimes-haineux/ar-AATwV75?li=AAanjZr

    Le désordre se poursuit , des enquêtes sur de potentiels actes criminels sont en cours, sans compter les crimes haineux.

    La meute de chiens enragés est hors-contrôle.

    Pendant ce temps, le P.M Trudeau se terre à quelque part et laisse les résidents d’Ottawa se démerder avec leurs problèmes.

    La discussion, la persuasion, les belles paroles ne suffiront pas à faire déguerpir ces enfoirés.

    Il faudra se résoudre à d’autres mesures, des mesures un peu plus « musclés ».

    Incroyable qu’on en soit rendu là dans notre « plusse beau pays »

    Pourtant, selon notre troll préféré (« FDR) la manifestation a été pacifique et il n’y a eu AUCUN désordre. Ce sont des inventions des médias « corrompus ».

    Un commentaire mon troll?

    1. titejasette dit :

      @Gilles Morissette 10h20

      Je ne plaisantais pas (voir mes commentaires sur le billet précédent, à 08h57). Il faut donner aux truckers ce qu’ils demandent: l’abandon des vaccins obligatoires.

      Et ce, tout en donnant aux autres citoyens tous les vaccins qu’ils veulent

      1. Gilles Morissette dit :

        @titejasette (06/02/2022 à 10:30)

        J’ai bien lu votre commentaire.

        Je respecte votre opinion mais j’y vois plusieurs problèmes.

        1. Dans le contexte actuelle, il est impensable de fermer les urgences des hôpitaux comme vous le souhaitez. Où iraient les personnes malades. incluant les cas de COVID-19, s’ils ont besoin d’être hospitalisés? Sûrement pas dans les CLSC.

        2. La Loi canadienne sur la santé est claire. Dans notre pays, on ne peut refuser de prodiguer des soins de santé à une personne qui en a besoin. Discriminer les non-vaccinés avec les vaccinés en matière de soins hospitaliers est illégale et contraire aux règles d’éthique des professionels de la santé. Je doute fort que le Collège des Médecins ou l’Ordre des infirmiers, infirmières du Québec, partagent votre avis.,

        3. Céder aux demandes des manifestants équivaut à céder au chantage, à l’intimidation, à la violence. Cela est inacceptable dans une société civilisé et une insulte pour tous les gens qui ont respecté les consignes sanitaires et qui se sont fait vacciner.

        4. Oui, dans un monde idéal, le dialogue est toujours préférable à la confrontation. Cependant, avec ce qui se passe présentement à Ottawa et en Alberta, cette approche n’a pas fonctionné. La sécurité des résidents est compromise et il faut envisager, hélas, des mesures beaucoup plus coercitives pour mettre fin au désordre.

        5. La Ville de Québec vient de donner au reste du Canada, la recette pour faire en sorte que les manifestants puissent s’exprimer librement, tout en mettant en place des mesures parfois drastiques (voir le lien de mon commentaire de 10:32) afin d’ éviter que les « goons » prennent le contrôle de la Ville comme à Ottawa. La carotte et le bâton.

        Il n’y a pas de solution parfaite pour mettre fin à cette crise. Cependant, céder aux menaces des manifestants enverrait un très mauvais message à ceux et celles qui se montrent respectueux des lois et de la démocratie.

        L’État s’est donné des moyens pour assurer le maintien de l’orde public. Il a donc toute la légitimité voulue pour s’en servir.

        Il a l’obligation de faire passer le bien commun avant les revendications personnelles de certains groupuscules qui prétendent parler au nom du peuple mais qui, au fond, n’en n’ont rien à foutre de ce dernier.

        « Liberté » pour eux mais pas pour les autres.

        Soumis en tout respect.

        Bonne journée.

    2. Louise dit :

      Gilles Morissette

      Je crois que Trudeau attend d’avoir une demande officielle de la ville d’Ottawa ou du gouvernement Ontarien avant d’agir mais je crois que ça fait son affaire parce qu’il a peur de paraître trop autoritaire comme son père lorsque celui-ci a déclaré la loi des mesures de guerre lors de la crise d’octobre en 1970.

      1. Haïku dit :

        @Louise
        Je crois que vous avez raison.

      2. Gilles Morissette dit :

        @Louise (06/02/2022 à 10:34)

        Vous soulevez un bon point.

        Cependant, le chaos s’est installé à Ottawa, le Capitale Nationale, un territoire fédéral.

        Trudeau a la responsablité d’agir afin d’assurer la sécurité de la population avant que des évènements plus graves ne se produisent.

        Personne ne souhaite voir l’armée intervenir. Contrairement aux USA, il n’y a pas de Garde nationale dans chaque province pour intervenir dans ce genre de situation.

        La police a perdu le contrôle. Elle est débordée par l’ampleur de la situation. Leurs dirigeants ont fait preuve d’une incompétence, d’une naïveté, d’un angélisme sans borne.

        L’heure n’est plus aux tergiversations, au « J’aurais donc dû »….

        Il faut agir. La sécurité des citoyens d’Ottawa est compromise. Les « voyous » imposent leur loi. La population en a assez. Des évènements beaucoup plus graves risquent de se produire, comme par exemple, certains citoyens excédés pourraient décider de se faire justice.

        Trudeau n’a plus le choix. Le P.M de l’Ontario et le maire d’Ottawa non plus.

        Il en va de leur responsabilité.

        S’ils laissent faire, ils seront jugés très sévèrement par la population.

        Ce n’est pas de gaieté de coeur que j’écris ce commentaire. Bien au contraire.

        Je crois en la démocratie, en la liberté d’expression, au droit de ne pas être en accord avec les décisions d’un gouvernement.

        Cependant, nous nous sommes donnés, en tant que société, un certain nombre de règles afin d’encadrer l’expression de ces droits sacrés.

        Lorsqu’on est rendu à bloquer l’accès aux hôpitaux, à menacer des travailleurs de la santé, à harceler, menacer et agresser des citoyens qui respectent les consignes sanitaires, à saccager des monuments historiques, à voler de la nourriture dans des refuges pour sans-abri, on n’est plus dans l’expression des droits. On est dans l’anarchie.

        Les « goons » ont largement bafoué, et ce, sans vergogne, « le droit de manifester de façon pacifique. ».

        Il est temps de décréter « L’état d’urgence » et de faire ce qu’il faut afin de rétablir l’ordre.

        Qui aurait crû qu’on en arriverait là dans notre « plusse beau pays » !!

    3. Madalton dit :

      Trudeau devrait aller rencontrer les organisateurs pendant qu’il a la COVID. Une pierre deux coups.😉

      1. Haïku dit :

        Ouch !!! 😉

  14. Gilles Morissette dit :

    HS

    Par contre à Québec, les « goons » se sont tenus bien tranquilles

    Beau travail de la police de Québec (SPVQ) et des autorités qui ont pris les moyens qu’il faut afin de s’assurer q’il n’y ait pas de débordement comme à Ottawa.

    Pour reprendre une expression connu: Le SPVQ n’a pas niaisé avec le puck »

    https://www.tvanouvelles.ca/2022/02/06/convoi-de-la-liberte-le-spvq-lance-un-avertissement-aux-poids-lourds-1?utm_medium=cxense&utm_source=journaldequebec.com&utm_campaign=reco#cxrecs_s

    1. Rick dit :

      Quand le chef de police Sloly avertit publiquement que ses troupes sont au bout du rouleau après deux jours de manifestations, ça n’annonce rien de bon! Il a avoué son impuissance à la face de ses « ennemis »…méchante stratégie de looser!
      Aucune stratégie…on a laissé le coeur de la ville se faire envahir par des hordes de manifestants sans s’y opposer. Je crois bien que désormais seule l’armée viendra à bout de bouter les ostrogoths hors de la ville d’Ottawa. Les jours de ce chef de police jovialiste à la tête de ce corps policier sont comptés.

  15. Toile dit :

    Je vais le dire en des mots grossiers. Christ que l’homme peut être bête, stupide et amnésique. On a une pandémie, un climat complètement déréglé et comme c’est pas assez une hyper belle tension de guerre sans compter la montée de la droite et ses dictateurs. Tout pour nous mettre en état d’extinction.

  16. Mouski dit :

    Y a t’il quelqu’un de surpris que la Chine appuie la Russie?

    1. Benton Fraser dit :

      Poutine est en guerre contre les démocraties et Xi déclare ouvertement qu’il veut implanté le modèle chinois « communiste » au monde entier que mettre fin à la démocratie et aux droits de l’homme pour y substituer le droit aux développement économique. (très « communiste » comme politique!!!)

      Lorsqu’il ne restera que la Chine et la Russie, Poutine qui veut faire croire que les États-Unis veut les bouffés va se faire réellement bouffer par la Chine. Xi est claire dans ses propos, il n’y aura qu’un ordre mondiale et elle sera chinoise!

      1. spritzer dit :

        Et avant que vous le disiez, les Chinois iront ensuite envahir Mars pour y implanter leur modèle.

      2. Benton Fraser dit :

        Faudra demander à Xu, je ne répète que les objectifs de Xi, implanter (imposer) le modèle chinois mondialement… sous gouvernance chinois.
        Je crois même qu’il vise 2049, pour les 100 ans de « communisme » en Chine!

  17. Louise dit :

    Toile

    Moi aussi je me pose beaucoup de questions sur l’état du monde actuellement.

    Je crois que le chaos actuel est le fait d’une minorité de dirigeants ou de leaders qui ont un instinct de tueur dont le but est la destruction de tout ce qui entrave leur soif de pouvoir.

    À l’autre bout du spectre il y a une autre minorité de personnes qui ont un esprit créateur, qui ont pour objectif de faire évoluer et de protéger tout ce qui est vivant.

    Entre les deux, il y a une majorité de personnes qui veulent juste vivre leur vie sans trop de problèmes et qui ne sont pas trop intéressés à se battre pour défendre les acquis de l’humanité et protéger notre terre qui est unique dans notre univers.

    Comment réveiller la majorité ? C’est la question que je me pose souvent et pour laquelle je n’ai pas de réponse malheureusement.

  18. Kelvinator dit :

    C’est quand même évocateur devoirs le diplomate russe relayer la propagande des conspirationnistes comme Aaron Matté, qui trouve toujours le moyen, par n’importe quelle façon, d’aider les Russes et de démoniser les Américains. Le whataboutism, où le jeu des fausses comparaison, devient l’élément principal de leurs argument. Aucun d’eux ne put nier la présence massive de troupes aux frontières, donc ils cherchent désespérément des manières de monter l’insatisfaction envers les Américains, mais l’Occident en général.

    1. Kelvinator dit :

      C’est le sophisme de la caricature avec celle de la fausse comparaison.
      Il y a aussi l’hyperbole lorsque l’ambassadeur parle de « folie », alors que Putin lui-même a menacé de représailles si l’occident ne répond pas à ses demandes.
      La caricature est tellement amateur, peut-être parce qu’ile st habitué de dire les pire conneries sans que personne ne lui disent que ça ne fait aucun sens, alors il fini par croire ses propres lubies. Plusieurs conspirationnistes finissent ainsi, comme Thierry Meisan qui est devenu syrien au service d’Assad. Non mais, comparer à une attaque américaine sur Londres, en exagérant le morts… Combien de morts au Kazakhstan pour une simple contestation pacifique? 500, 1000, 2000 morts?? Le chiffres sera surement décuplé lors d’une invasion.

      C’est le paradoxe russe. Tenter de faire peur, tout en essayant de décrédibilisé les avertissements occidentaux sur cette menace. C’est loin d’être la première fois que Putin est aussi contradictoire, mais ceux qui haïssait déjà les américain au début de cette histoire ne changerons surement pas d’avis. Je suis convaincu que les supporter de Carlson sur le sujet son encore convaincu que les méchants sont le américains dans cette histoire.

  19. POLITICON dit :

    SCÉNARIO APOCALYTIQUE MAIS INUTILE! QUE VEUT POUTINE?

    D’abord il veut la Crimée. Russifiée depuis le 17e siècle, la Crimée fut administrativement rattachée à la République soviétique d’Ukraine en 1954 par le gouvernement de l’URSS. Lorsque l’URSS implose en 1991, les Criméens expriment très majoritairement leur volonté de rester dans le giron Russe par un référendum. Seulement, le référendum est décrété nul et il faudra attendre en 2014 avec l’arrivée à Kiev d’un gouvernement hostile à la Russie pour que la Crimée retourne enfin dans le giron de la Russie après un autre référendum favorable. Sur ce point, la Crimée doit rester à la Russie et l’Occident devrait l’accepter.

    Ensuite, Poutine ne veut pas que l’Ukraine rejoigne l’OTAN. C’est simple, L’OTAN a été créé pour empêcher l’URSS d’agrandir le nombre de ses pays satellites. Comme il n’y a plus d’URSS, l’OTAN n’a plus sa raison d’être et cette dernière devrait cesser d’agrandir son hégémonie pour narguer la Russie de Poutine. On comprend que les tensions vécues dernièrement sont en grande partie due à l’OTAN, grandement contrôlée par la pression des État-Unis.

    De plus, Poutine veut l’arrêt des sanctions économiques pour toutes les raisons susmentionnées. Et il a raison! C’est un malin, un dictateur, un régime qui ne rencontre pas nos valeurs etc. Ce n’est pas une raison valable pour que l’Occident entretienne une tension pouvant mener à une guerre ouverte et des millions de victimes.

    Laissons la Crimée aux Russes car elle leur appartient. Que l’OTAN ‘caduque’ cesse de vouloir agrandir son giron et que les troupes américaines qui n’ont pas de raison d’encercler la région rentrent chez eux. Les sanctions économiques depuis 2014 envers la Russie ne sont pas justifiées. Peut-on voir la situation à tête reposée et tenter de sauver de potentielles victimes d’une guerre crée par les Occidentaux encore une fois?

    1. Kelvinator dit :

      « Comme il n’y a plus d’URSS, l’OTAN n’a plus sa raison d’être »
      La situation actuelle démontre justement son utilité, sinon Putin ne ferait pas tout pour tenter de la détruire… Les guerres continue après l’URSS, Putin l’a démontré en Ukraine, en Tchétchénie, en Georgie, au Kazakhstan, en Biélorussie, en Moldavie…

      « Ce n’est pas une raison valable pour que l’Occident entretienne une tension »
      Combien de faussetés pouvez-vous écrire e un paragraphe??
      Selon vous c’est la faute de l’occident?!?

      « Les sanctions économiques depuis 2014 envers la Russie ne sont pas justifiées. »
      Ha, donc vous croyez qu’un pays peut envahir un autre sans problème, et être même contre une entente défensive. Votre vision belliciste tributaire de l’impérialisme russe cadre très mal dans une société démocratique occidentale…

      1. POLITICON dit :

        Ce que vous dites en gros c’est que si les Russes étaient massés aux frontières du Mexique et du Canada, les Russes auraient raison? Faudra refaire votre lecture de l’Histoire, des raisons de la création de l’OTAN et surtout des raisons pour lesquelles les troupes américaines sont dans cette région. En ce qui concerne la Tchéchénie, renseignez-vous sur la guerre du Caucase au début du XIXe siècle. Mais surtout sur son islamisation et vous verrez qu’en Tchéchénie, c’est pas vraiment rose de vivre là-bas non plus.

        Que cesse notre volonté au nom de la démocratie et des droits individuels, de vouloir changer des régimes, imposer nos valeurs au nom de la liberté. Et ce, à coup de milliers de morts civils. N’étiez-vous pas de ce monde lorsque les américains ont tenté par la force de changer les régimes en place? Ca été un échec abyssal et les morts continuent même s’ils ont fini par comprendre qu’il ne changeraient rien dans ces régions.

        Vous croyez que parce qu’un pays à un régime différent du nôtre il faut leur faire la guerre et faire des millions de victimes au nom de la démocratie? Ben, pas moi! Les victimes sont trop souvent des femmes et des enfants qui ne veulent rien d’autre que vivre et manger à leur faim. Comme vous et moi!

      2. Kelvinator dit :

        « Que cesse notre volonté au nom de la démocratie et des droits individuels, de vouloir changer des régimes, imposer nos valeurs au nom de la liberté. Et ce, à coup de milliers de morts civils. N’étiez-vous pas de ce monde lorsque les américains ont tenté par la force de changer les régimes en place? »

        Pourtant, vous appuyez lorsque la Russie revendique ces « droits » de renverser le gouvernement ukrainien parce que sa position ne lui convient pas??

        Le seul qui veut la guerre est Putin, alors je trouve vos accusations de supporter la guerre plutôt fantasque.

        Comment pouvez-vous à la fois vous opposez au changement de régimes, et à la fois supporter Putin qui veut changer le régime ukrainien…

    2. Kelvinator dit :

      Afin de tester vos contradiction, croyez-vous que Kaliningrad devrait être russe, ou retourner aux allemands?

    3. Benton Fraser dit :

      @POLITICON

      Vous avez souvent de bon arguments mais là, vous êtes dans le champs.

      J’ajouterais aux arguments de Kelvinator que la Crimée ne suffit manifestement pas à la Russie (Poutine), ce qu’il veut c’est que l’Ukraine soit un pays satellite de la Russe… comme la Biélorussie. Poutine a beaucoup fait en Ukraine pour y implanter ses oligarques et la corruption, ce qui explique un peu, beaucoup le ressentiment des ukrainiens envers les russes…
      Déjà que les politiques impérialistes de Poutine justifie a elle seule l’OTAN.

      Pour les sanctions, elle sont pleinement mérités. Nonobstant que Poutine choix un dictateur pour sa population, il agit en état voyou envers la communauté internationale, du moins les démocraties.

      Le dilemme des occidentaux est: Est-ce que l’on doit abandonner les ex-pays de ex-URSS à la grande Russie impériale de Poutine ?

      Ces pays ont droit à leurs propres souverainetés, d’établit ses propres relations internationales sans que Poutine y mets son veto et le les comprends de se protéger contre l’ours Poutine.

  20. Igreck dit :

    HS
    Pendant ce temps là… chez-nous 🧐

    LA MICROGESTION C’EST ASSEZ⁉️

    À partir du 14 février, les studios de danse ont la permission de rouvrir, mais pas les salles de quilles. Vous pourrez aller au spa, mais les fléchettes demeurent interdites. Après deux ans de pandémie, de plus en plus de gens considèrent que cette microgestion de notre quotidien est infantilisante, contradictoire et frustrante.
    « Ce n’est pas normal que les journalistes doivent passer de 24 h à 48 h à faire clarifier les règles à chaque relâchement ou durcissement de celles-ci, estime l’urgentologue Jonathan Côté-Paré, très actif sur Twitter. Les tableaux récapitulatifs des nouvelles règles, les conférences de presse pour savoir ce qu’on a le droit ou pas le droit de faire, on ne pourra pas digérer ça encore bien longtemps. »
    Il y a deux ans, sans vaccin et face à un virus inconnu, la très grande majorité de la population comprenait que des directives strictes étaient nécessaires. Puis, on a promis que le masque, c’était la liberté. Ensuite, que le vaccin, c’était la liberté. Puis que la troisième dose, c’était la liberté. Finalement, que le passeport vaccinal, c’était la liberté. La réalité, c’est que cette liberté se fait toujours attendre. La carotte est maintenant flétrie au bout du bâton.

    https://www.journaldemontreal.com/2022/02/05/le-temps-est-il-venu-de-deconfiner-le-quebec

    1. Guy Pelletier dit :

      @Igreck

      Tout à fait et c’est de tout cela qu’on en a marre. On peut être pro vaccin tout en ne comprenant pas le pourquoi de fermer ou ouvrir à 50% de capacité les restaurants, gyms, cinémas, endroits culturels…………….aux gens vaccinés si les vaccins sont la panacé à cette crise. Ils donnent ainsi directement emprise aux antis vaccins. De même que les seuls travailleurs qui devraient êtres vaccinés sont ceux qui travaillent directement avec des populations à risque dans les soins de santé et services directes aux malades et gens âgés non le camionneurs.

      1. jeani dit :

        @Guy Pelletier

        Vous et moi, ne sommes pas des spécialistes en santé publique. De dire que seuls les travailleurs qui s’occupent des populations à risque démontre très bien que les anti-vax et anti-tout ont vraiment bien fait leur job. Ça fait deux ans qu’on en parle, il me semble que nous devrions fait la part des choses.

        Les « bimbo » gauthier et les « big? » grenier tiennent actuellement ce genre de discours. Voilà que bon nombre de personnes adhèrent dernièrement aux théories avancées par ces deux spécialistes en épidémiologie ou virologie. Tu n’es pas d’accord avec le virus, tu lui « crisses » une volée et le tour est joué.

        @Igreck

        Ce n’est pas vous qui l’a écrit, mais « l’urgentologue » Jonathan Côté-paré apparaît plutôt comme un médecin de médecine familiale qui pratique aussi à l’urgence. Un urgentologue est un spécialiste en médecine d’urgence, ce qui ne semble pas le cas pour M. Côté-Paré … à moins qu’il y ait deux md portant ce même nom.

      1. Igreck dit :

        Merci. Je trouve aussi que les médecins sont les plus susceptibles de déceler des problèmes réels qui peuvent éclore à tout moment, surtout avec une maladie 🦠 qui évolue à la vitesse Grand V

    2. Alexander dit :

      @igreck

      Ce à quoi on assiste, c’est à un ministère de la Santé qui est gouverné comme le F.A. Gauthier, où on paye pour la somme des décisions douteuses des 30 dernières années. Ce n’est pas la faute des soignants, c’est celle d’immenses lacunes de gestion.

      Mise à la retraite massive de soignants dans un contexte de vieillissement de la population et d’espérance de vie accrue. On a pris des décisions à l’encontre de ce que tout le monde savait venir. Pour la prévisibilité on repassera.

      Coupures dans les budgets. « Un bain par semaine, c’est assez», ça vous dit quelque chose? Et la dignité dans tout ça?

      Mise en place de megastructures lourdes et inefficaces. Centralisation lourde. Immenses lacunes de communication en période de crise.

      Temps supplémentaire obligatoire. Pas une entreprise ne peut imposer pareil traitement à ses employés.

      Très très mauvaise gestion des données informatiques. On vivait sur le fax et le Ministre Dubé courait après ses données. On prend des décisions sur le pif parce que les données sont nettement insuffisantes.

      Sous-financement d’Ottawa. La population vieillit et l’argent ne suit pas.

      Corporatisme des ordres professionnels et protection des droits de pratique.

      Système de rémunération à revoir pour l’ensemble du réseau.

      Formation de la main d’œuvre à accroître.

      L’accès au médecin de famille est hyper difficile.

      Le délestage existait déjà, et les gens souffrent d’autant d’attendre pour avoir accès à des opérations?

      Et on se tape une pandémie dans ce contexte?

      On avait le cocktail parfait pour une tempête parfaite.

      Oui, il y aura une sortie de crise. Les gens ont besoin d’oxygène entre les deux oreilles, pas juste des respirateurs.

      Mais il y a un immense chantier de reconstruction de notre système de santé qui est essentiel.

      Ça a pris l’effondrement du pont de la Concorde pour rebâtir tous les ponts du Québec qui manquaient d’amour.

      Ça aura pris le COVID pour rebâtir notre réseau de la santé.

      Un immense défi collectif, mais on peut y parvenir.

      L’être humain est comme ça, il attend de l’avoir dans la face pour réagir, mais son instinct de survie prend le dessus et les décisions finissent par se prendre dans la bonne direction.

      1. jeani dit :

        @Alexander

        Vous avez tracé une image tout à fait juste, bravo!

      2. Igreck dit :

        Vous avez raison sur toute la ligne. Le laxisme partout. Nous récoltons les fruits amers de dizaines de mandats gouvernementaux stériles rendus possibles car la population est très peu exigeante envers ses élu.e.s☹️😡

      3. Benton Fraser dit :

        De 2001 à 2011, le nombre de gestionnaire dans la santé au Québec a augmenté de 52% alors que le nombre de soignant a augmenté de 6%. Ainsi en 2011, le nombre de gestionnaire a pratiquement atteint le parité avec le nombre de soignants de première ligne!

        La raison officielle est que le gouvernement voulait un meilleur contrôle des coûts dans la santé. Mais il y a ainsi une raison pratique pour le parti au pouvoir est de récompenser les « bénévoles » du parti en les nommant dans des postes cadres, surtout à la santé!

  21. Igreck dit :

    Comment faire confiance à un Putin de bum qui a massé autant de ressources militaires à la frontière. Il prend vraiment le Monde pour des imbéciles heureux. On en connaît un autre qui, il y quelques décennies avait adroitement endormi 😴 l’Europe et con a laissé tranquillement se préparer à envahir ses voisins. Les dictateurs comme Xi (on prononce Chi parce qu’il fait ch*** la planète entière) et Putin sont à contrôler car leurs intentions sont mauvaises.

  22. spritzer dit :

    L’article du Times a paru hier, date anniversaire du discours de Colin Powell à l’ONU avec sa petite fiole en 2003. Je n’ai pas lu l’article puisqu’il faut un abonnement, mais je me demandais si le journaliste avait fait le rapprochement pour mettre en garde au moins contre la possibilité de désinformation de la part de ces officiels du gouvernement qui parlent sous le couvert de l’anonymat.

    1. Benton Fraser dit :

      La différence entre la Russie et les États-Unis, c’est une dictature vs une démocratie.

      Il y a parfois de la désinformation du gouvernement américain qui ne tient jamais la route bien longtemps dans les médias américains parce qu’il y a la liberté de s’opposer.
      Et il y a toujours de la désinformation du gouvernement russe qui fait son chemin parce qu’il ne peut y avoir d’opposition dans les médias russes parce qu’il n’y a pas de liberté étant très majoritairement sous contrôle du de Poutine!

  23. philippe deslauriers dit :

    Ce qui est absurde dans leur demande de liberté, c’est qu’ils sont fach. contre ceux qui exercent, en toute liberté, le porte du masque.

    A un moment donné il faut que tu ait du sense, tu es pour la liberté ou pas.
    Tu peux pas etre pour la liberté et etre autoritaire en disant au autre quoi faire!

  24. Gilles Morissette dit :

    Pour ceux qui croient encore aux intentions pacifiques de Pat King, l’organisateur du convoi de la LIBÂÂÂRTÉÉ d’Ottawa.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/r%c3%a9gion%20de%20gatineau/pat-king-les-appels-%c3%a0-la-violence-dun-des-organisateurs-du-convoi/ar-AATwZgw?li=AAanjZr

    1. Haïku dit :

      @Gilles Morissette
      Merci pour le lien.
      ——-
      « Pat King, dont la page Facebook compte plus de 250 000 abonnés,
      n’en est pas à ses premières menaces de violence physique……. »
      ———
      Ouache !!!!! 😱👿

  25. Gilles Morissette dit :

    Les organisateurs du convoi de la LIBÂÂÂRTÉÉ de Québec viennent, eux aussi, de se faire fermer le robinet du fric.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/R%c3%a9gion%20de%20Qu%c3%a9bec/une-campagne-de-financement-du-convoi-antimesures-sanitaires-de-qu%c3%a9bec-bloqu%c3%a9e/ar-AATwRjY?ocid=hplocalnews

    1. Igreck dit :

      👍

  26. jeani dit :

    « Bimbo » gauthier devrait lire ou se faire lire cet article sur l’obligation vaccinale exigée par des employeurs.

    https://www.lapresse.ca/affaires/2022-02-06/obligations-vaccinales-au-travail/la-plupart-des-contestations-judiciaires-sont-rejetees.php

  27. titejasette dit :

    @Gilles Morissette 11h03

    J’ai fait exprès dans mes commentaires lorsque je proposais l’abandon des vaccins obligatoires et la fermeture des Urgences. C’est pour vous provoquer et obtenir de votre part des arguments intelligents et rationels POUR les mesures sanitaires et POUR continuer de donner le vaccin au peuple. Votre réponse résume exatement ce que j’attendais. C’est complètement insensé, aberrant et irresponsable la demande des truckers. La science médicale et les stat. confirment le succès dans la gestion du virus de notre pays.

    Alors pourquoi notre gouvernement ne rencontre-t-il pas les truckers pour amorcer un dialogue ?

    J’ai regardé une vidéo montrant Rambo Gauthier « fouetter » ses troupes pendant l’organisation du « jamming » dans la ville de Québec. C’est un foutu illettré qui parle et s’exprime avec ses pieds. C’est un homme frustré contre l’humanité avec un problème d’égo surdimensionné qui fait grand cas de sa petite personne. Wow ! Ils passent à la TV américaine ! Quelqu’un peut mettre cette vidéo sur le blogue – la vidéo dans laquelle Rambo faisait son discours ?

    Pour le moment, personne (parmi nos politiciens) ne veut aller rencontrer. Le pôv attend toujours de faire son dernier show à la TV. Il attend, attend l’occasion de pouvoir redescendre de son piedestal. Peine perdue ! Les sièges à Ottawa et à Québec ne seront pas prêts à être levés demain la veille

    1. titejasette dit :

      Voici la video de Rambo dont je parlais à 13h38

      1. Haïku dit :

        @titejasette
        Merci pour la vidéo. 👌
        —–
        « Etre con est tout à fait supportable
        tant qu’on l’est suffisamment pour ne pas savoir qu’on l’est. »
        (F. Cavanna)

      2. titejasette dit :

        @Gilles Morissette

        Quelqu’un a déjà indiqué sur le blogue que GFM a bloqué tous les fonds destinés aux camioneurs ?

        « Tous les donateurs peuvent soumettre une demande de remboursement jusqu’au 19 février 2022, après quoi, le montant restant sera remis à des organismes de bienfaisances. »

        https://www.tvanouvelles.ca/2022/02/04/gofundme-coupe-officiellement-les-fonds-aux-manifestants

        Pôv Rambo ! Il va devoir aller voler de la nourriture des sans-abris à la Soupe Populaire

      3. titejasette dit :

        Ils vont quitter Québec ce soir, mais…

        « On vous propose quelque chose, on va manifester […] on va continuer toute la journée, on va quitter nous autres ce soir, et on va revenir pour clore le Carnaval. On a 15 jours pour se préparer, parler à nos familles, nos amis. On se redonne rendez-vous dans deux semaines », a lancé Bernard Gauthier, l’un des organisateurs du mouvement, dimanche à une foule réunie devant l’Assemblée nationale. »

        https://www.lapresse.ca/actualites/regional/2022-02-06/manifestation-a-quebec/partie-remise-dans-deux-semaines.php

  28. Ceptik dit :

    En ce moment même, l’Ukraine manifeste devant l’ambassade de Russie, à un jet de pierre de chez moi (souvent, il me prend goût de tester la métaphore). Ce que j’en ai vu des manifs sur ce trottoir! Par douzaines! Depuis l’invasion de Prague en 78 jusqu’à celles très récentes entourant Navalny, le Haut Karabakh, la Hongrie, et aujourd’hui l’Ukraine. Rayon manifs, s’ajoutent celles auxquelles vous (vous en avez bien le genre) et moi avons participé ou participons encore en gueulant notre indignation les mains en porte-voix ou agitant de la pancarte. Nous sommes donc à même d’affirmer que ce qui se passe en ce moment devant le parlement d’Ottawa ou à Québec ne s’apparente que très peu à une manif, mais tient davantage de l’invasion par des barbares de tous poils qui s’y sont agglutinés. Derrière une cause à défendre (à tort ou à raison), se terrent le prétexte à commettre des gestes délinquants, le racolage de politiciens électoralo-déprimés et un étalage de bêtise d’une ampleur telle à faire désespérer de l’évolution de la race humaine et de l’avenir même du gros camion bleu qui carbure à l’oxygène et à l’eau et qui nous véhicule en silence dans l’espace. Mais où sont passées les manifs d’antan? Où êtes-vous passées Vietnam, Cégep, Du pain et des roses, Iraq, Harperisme, Place Émilie-Gamelin? Hélas! Avez-vous « sombré dans l’abîme du rêve »? (Merci Villon et Nelligan). En ce moment, j’entends des klaxons gueuler Gloire à l’Ukraine! Si vous passez par ici tout à l’heure, klaxonnez!

    1. Haïku dit :

      @Ceptik
      Fort bien formulé !
      Chapeau. 🎩👍
      —-
      (Fait cocasse: vous demeurez à quelques blocs de mon lieu de travail).

  29. Benton Fraser dit :

    Quoi ?!?!?

    Les États-Unis ont postés 100 000 soldats en Irlande ?!?!?

  30. spritzer dit :

    « Ils ont également mis en garde contre les énormes coûts humains possibles si M. Poutine allait de l’avant avec une invasion complète, y compris la mort potentielle de 25 000 à 50 000 civils, de 5 000 à 25 000 membres de l’armée ukrainienne et de 3 000 à 10 000 membres de l’armée russe. »

    Avec de pareils chiffres on peu comprendre pourquoi Poutine hésite depuis le mois de novembre à lancer une invasion… Ou alors on peu en conclure qu’une invasion n’a jamais été dans les plans étant donné les coûts énormes qu’elle impliquerait, économiquement, en vies humaines et politiquement. La Russie y serait embourbée pendant des années et qui en profiterait sinon les US qui auraient les mains libres enfin pour s’occuper de la Chine en tête-à-tête.

    La seule façon de faire se compromettre la Russie est par une opération false flag. Un analyste Russe de renom, semble-t-il, a expliqué la chose de cette façon dans une vidéo en russe mais commentée par Andrei Martyanov sur son site.

    « Leonkov’s conclusion that we need to expect a major false flag from the UK-US tandem in Ukraine trying to blame it on Russia is correct. What will be this false-flag? As he correctly states, it must be something so horrible, so immense as to beat down spineless EU into utter submission. »

    Possible qu’à la fin il ne se passe rien, et les États-Unis diront que c’est leurs avertissements et les mesures qu’ils ont prises qui ont fait reculer les Russes, et ces derniers diront que leur mobilisation a empêché la mise en oeuvre d’une opération false flag diabolique. Si c’est ainsi que la crise prend fin ce sera tant mieux.

    1. Benton Fraser dit :

      Ce que Poutine veut réellement, c’est de déstabiliser l’Ukraine afin d’y implanter sa mafia d’oligarques et contrôler le pays…

      Poutine sais pertinemment qu’il n’a pas la force militaire pour s’imposer et c’est la raison qu’il mets autant d’effort en sous main a déstabiliser les démocraties.

      1. spritzer dit :

        De quels efforts parlez-vous pour déstabiliser les démocraties, sachant que le russiagate est une fraude des démocrates et de leurs alliés. Ah, pis laissez faire…

      2. Benton Fraser dit :

        Je vous l’ai dit, votre faiblesse est de donner plus de crédibilité a des médias sous emprises d’un dictateur qu’aux médias relativement libres des pays occidentaux!

      3. Benton Fraser dit :

        Deux choses l’une, ou bien c’est idéologiquement, vous croyez que le salut du monde passe par la dictature, ou bien c’est émotionnel, vous avez un faible pour les mâles alpha comme Poutine!

      4. Benton Fraser dit :

        Il y a une troisième chose, peut-être la plus plausible, encore une fois émotionnelle, vous êtes une victime des moteurs de recherches du Net!
        Ils vous disent en confirment ce que vous voulez entendre!

  31. sousmarin dit :

    « L’an passé, le géant russe a perdu 1,04 million d’habitants, un record depuis la chute de l’URSS. Le Covid-19 apparaît comme le meurtrier numéro 1, avec plus de 660.000 décès enregistrés. Malgré deux décennies d’incitations à la natalité, le président russe, Vladimir Poutine, ne parvient pas à enrayer la crise démographique. »
    Source Les Echos

    Ca va vraiment mal pour poutinette, alors il faut bien détourner l’attention en montrant à « son » peuple combien il est puissant et pisse loin.
    Le tout c’est de savoir jusqu’où il va aller pour compenser sa petitesse.
    De l’autre côté, les EU ressemblent à un paon qui remue beaucoup de vent et l’Europe à un lapin apeuré dans les phares d’un semi-remorque…
    La France, qui a presque 2 fois le PIB de la Russie et moitié moins d’habitants, envoie une poignée de militaires là où il en faudrait des dizaines de milliers pour impressionner poutinette et je ne parle même pas de l’Europe qui, avec son énorme PIB, n’est même pas capable de lever une division.

    1. gl000001 dit :

      « Le Covid-19 apparaît comme le meurtrier numéro 1 »
      Et la défenestration, le polonium, le Novitchock … à quel rang ?
      😉

  32. Ziggy9361 dit :

    Haaaa! les jeux olympiques quel belle endroit pour consolider les liens entre pays . Les chefs d’états s’y présentent pour encourager les athlètes de leur pays , alors est-ce qu’il y a quelqu’un qui peut me dire qu’est-ce que Poutine fait là, son pays de tricheurs à partir de son niveau jusqu’au plus humble athlètes ont participés à la tricherie et ont niés en coeur leurs implications rejetant l’amante sur quelques athlètes et entraîneurs corrompus. Parlant de corrompus les J.O. de Pékin a réussit l »exploit de rassembler tous
    ou presque tous les dictateur de la planète, de Ben Salmane à Poutine en passant par Tokaïev, Sissi et vous pouvez nommer tout ceux qui doivent leur cul au Stzar Poutine ou à l’empereur Xi.

    Voyez ce que j’ai glané dans le journal « Les Echos » bin oui politique fiction

    Par Les Echos

    Publié le 5 févr. 2022 à 15:32Mis à jour le 6 févr. 2022 à 17:01

    Des entretiens en particulier avaient d’ailleurs eu lieu le matin entre Xi Jinping et ces dirigeants. ​Vendredi, déjà, un communiqué conjoint a été publié suite à la rencontre entre Xi Jinping et Vladimir Poutine. Il scelle leur proximité sur deux questions. Moscou s’accorde à la Chine contre l’indépendance de Taïwan et la Chine apporte son soutien à la Russie dans son opposition à toute forme d’expansion de l’Otan.

    1. Benton Fraser dit :

      Comme rencontre, on dirait une répétition de Mussolini qui rencontre Hitler… malheureusement pour Poutine, il tient le rôle de Mussolini!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :