Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les analyses affluent à la suite de la déclaration de Joe Manchin à l’émission Fox News on Sunday et la réaction cinglante de la Maison-Blanche. En refusant d’appuyer le programme social et environnemental d’environ 2 000 milliards voulu par Joe Biden, le sénateur de la Virginie-Occidental a ébranlé ou terrassé l’occupant de la Maison-Blanche, ou démontré sa faiblesse ou son incompétence, c’est selon. Mais il a aussi fait la preuve de son incompréhension d’un enjeu qu’il a lui-même soulevé pour expliquer sa décision.

Comme il l’avait fait à de nombreuses reprises par le passé, Manchin a répété qu’il craignait que ce programme n’exacerbe le problème de l’inflation actuel aux États-Unis. Je laisse le New York Times lui répondre en citant un extrait de son analyse :

« Les données économiques suggèrent fortement que M. Manchin a tort. Une multitude d’économistes et d’analyses indépendantes ont conclu que le projet de loi n’est pas un stimulant économique et qu’il n’injectera pas suffisamment d’argent dans le portefeuille des consommateurs l’année prochaine pour augmenter les prix plus que modestement.

« La raison en est le rythme auquel le projet de loi dépense de l’argent et le montant des augmentations d’impôts destinées à financer ces dépenses. La législation dépense des fonds sur une décennie, ce qui permet aux impôts qu’elle augmente sur les riches Américains et les entreprises, qui siphonneront l’argent de l’économie, de contribuer à contrebalancer l’impulsion donnée par les dépenses et les réductions d’impôts. »

Pourquoi Manchin a-t-il choisi de s’accrocher à ses chimères inflationnistes, qui font partie des arguments républicains contre un programme destiné notamment à instaurer la maternelle pour tous, améliorer la prise en charge des soins de la santé et investir dans la transition énergétique?

Chacun a son idée là-dessus, la stupidité ou la corruption étant souvent mentionnées. Dans son analyse, le Times ne tente pas de répondre à cette question. Le journal note cependant que la Maison-Blanche pourrait tenter de répondre aux objections de Manchin en remaniant son programme dans l’espoir de le faire adopter dans les premiers mois de 2022.

« Le résultat serait un projet de loi qui ne risque pas non plus d’alimenter l’inflation l’année prochaine – mais qui serait plus petit. Le nombre de programmes qu’il contiendrait diminuerait, et il comprendrait un financement sur les 10 prochaines années pour payer les dépenses », écrit le Times.

Un tel programme répondrait à l’autre objection de Manchin, qui porte sur l’ampleur de la dette. Mais encore là, l’argument du sénateur est suspect, compte tenu de ses votes pour toute augmentation des dépenses militaires ou baisse des impôts qui creusent les déficits.

(Photo Getty Images)

65 réflexions sur “Les chimères inflationnistes de Joe Manchin

  1. Kelvinator dit :

    L’économie est une science sociale, ce n’est pas une science pure. C’est pourquoi plusieurs personnes en ont une représentation faussée par leur point de vue politique. Ils utilisent leur point de vue politique pour expliquer l’économie en sélectionnant uniquement ce qui conforte leur point de vue, tout en laissant de côté les preuves démontrant les limites de leur modèle politique. On peut essayer de faire dire toute sorte de choses aux chiffres.

    J’ai l’impression que c’est l’orgueil qui le confine dans cette position, l’orgueil de ne pas donner raison à ses nombreux détracteurs en appuyant le Build Back Better. La politique est souvent une question d’ego! On peut difficilement expliquer autrement que par l’émotion cette position illogique sur l’inflation et la dette.

    1. Mona dit :

      @@kelvinator
      Dans le langage ripoux les mots sont vidés de leur sens propre pour investir un imaginaire utilitaire.
      Sinon qui attaquerait le projet démocratique de « communiste « ?
      Si ce n’est que c’est un monstre utile qui fait peur …
      Inflation…idem : Perte de pouvoir d’achat, ça marche plutôt bien 😉

      1. Kelvinator dit :

        Effectivement, les mots sont utilisés avec exagération pour amplifier le sentiment de peur, pierre angulaire des tactiques de démonisation si chère aux extrémistes.

        C’est encore pire en économie, puisque les données peuvent être manipulés assez facilement. J’ai entre autres le mot « décroissance » en tête lorsque je pense aux dérives idéologiques et politique qui tentent d’utiliser l’économie pour valider leur point de vue politique.

      2. ProMap dit :

        Mona – « Dans le langage ripoux les mots sont vidés de leur sens propre pour investir un imaginaire utilitaire. ». Exactement. C’est la clé de la propagande réactionnaire. Sans cette clé, ils n’ont plus de programme, ils n’ont plus d’arme, car leur seul programme est d’abattre l’autre..

  2. Dekessey dit :

    La réponse à votre question est pourtant simple: Manchin est un DINO… comme dans dinosaure.

  3. Toile dit :

    Les chimères inflationnistes…. non tout est chimère chez lui.

    « chimère »

    1. Monstre imaginaire (à tête de lion et queue de dragon) qui crache des flammes.
    2. Idée sans rapport avec la réalité. Ses projets sont des chimères.

    1. gigido66 dit :

      Manchin fait conscienseument un travail de sape, détruisant par petits morceaux à la fois le parti qui l’héberge, il est le coucou dans le nid des démocrates, l’agent double républicain. C’est un « mineur » de la démocratie.
      Il le fait pour lui, ça c’est évident…un autre minable sans coeur.

      1. Guy LB dit :

        Allons, @gigido66, il faut vous décider :
        mineur ou minable, le Manchin ?

        Ah… je vois. Vous dites mineur minable ? Oui, oui, je crois que vous avez bien saisi ce personnage qui n’en finit plus de s’enrichir dans le charbon. Propre, bien sûr.

  4. Toile dit :

    « Le résultat serait un projet de loi qui ne risque pas non plus d’alimenter l’inflation l’année prochaine – mais qui serait plus petit. Le nombre de programmes qu’il contiendrait diminuerait, et il comprendrait un financement sur les 10 prochaines années pour payer les dépenses », écrit le Times.

    « Un tel programme répondrait à l’autre objection de Manchin, qui porte sur l’ampleur de la dette ».
    —-
    Il place en sus le président dans une niche réductrice en sus de lui faire perdre sa face. Il clamera haut et fort qu’il a sauvé son pays. Plutôt sarcastique.

  5. Charlot dit :

    Trois hypothèses:

    La première, québécoise: c’est un ti-jos connaissant

    Le seconde; c’est un membre de la cinquième colonne

    Et une troisième, finalement: c’est un imbécile opportuniste

    On vote?

    1. Mona dit :

      @Charlot 👌
      Les 3
      Monsieur je sais tout + vendu à ce qui lui rapporte + imbécile opportuniste. 😉

    2. gigido66 dit :

      J’ajoute à toutes ces réponses très pertinentes ,  » Un cheval de Troie »,ou si vous préférez, « Un cheval de droite »

      1. Jean Létourneau dit :

        @gigido66

        Comme le cheval de Troie il est creux à l’intérieur pour pouvoir transporter des ennemis pour infiltrer la cible. Mais le parti repu-pis-plein par les temps qui courent n’est que du vide et Machin n’est qu’une coquille creuse remplie de vide. Le néant quoi…

  6. Toile dit :

    « la chimere est un privilège des riches non de la profession des gens sans travail »
    Oscar Wilde

    1. Haïku dit :

      Toile
      Très à propos cette citation ! 👍

  7. Toile dit :

    J’aurais envie de dire «ouain pis ! » car le mal est fait et au bout du compte il aura gagné son objectif. Ce qu’il en résulte n’est que plus petit que souhaité.

  8. Louise dit :

    Que moi je ne comprenne pas tous les rouages de l’économie américaine, c’est tout à fait normal mais que Joe Manchin fasse semblant de ne pas comprendre alors là c’est de l’hypocrisie à l’état pur.
    Tout le monde se fend en quatre pour lui expliquer comment sera financé le projet BBB et s’il refuse de comprendre c’est qu’il y a une raison cachée derrière son refus.

    Hier il n’avait prévenu ni Biden, ni Schumer de la déclaration qu’il allait faire sur Fox News.
    C’est un coup de poignard dans le dos et un affaiblissement du parti démocrate qui est perçu comme trop tolérant.

    1. Kelvinator dit :

      La comparaison avec les complotistes anti-vaccin est je crois très à propos.
      Lorsqu’une personne a des idées totalement fausse sur un sujet, souvent la confronter trop directement, et surtout trop violemment, ne fait que le cantonner encore davantage à ses convictions et elle s’accroche encore plus. La pluie d’insulte à son endroit a surement un effet contre-productif selon moi, qui le pousse encore plus vers l’extrémisme que l’en sortir.

      C’est un excellent test pour les démocrates par contre. Comment font-ils face à des sympathisants qui ne sont pas complètement convaincu des bienfaits des politique socialiste, comme il en existe une pléthore au centre parmi les électeurs non-affiliés? Les traiter de DINO est le miroir des excès partisan pro-Trump des républicains. On se coupe une partie de l’électorat avec ce message insultant quiconque n’adhère pas 100% au mantra démocrate. Ça regarde très mal pour les démocrates si c’est leur manière d’attirer des nouveaux votes.

    2. Kelvinator dit :

      À ce titre, je crois que la réponse de la MB est très bonne. Elle montre critique ses idées, sans en arriver aux attaques personnelles. Elle lui laisse plus de place pour un mea culpa.

    3. lanaudoise dit :

      Trouillard en plus.

  9. Loufaf dit :

    Incompétent entêté et fier de l’ être!
    J’ espère que les électeurs de Manchin sont conscients qu’ il les empêche d’ améliorer leur niveau de vie et qu’ ils s’ en souviendront quand viendra le temps de le réélire.
    Il n’ y a rien à attendre de ce républicain déguisé en démocrate!

  10. Ceptik dit :

    You the people avez voté pour ça. We the people n’allons surtout pas vous plaindre.

  11. Madalton dit :

    Le programme a déjà été remanié à la baisse pour satisfaire Machin et ça ne suffit jamais. Il n’y a rien à faire avec lui, il ne comprend rien ni du c*l ni de la tête.

    1. Haïku dit :

      Bien vu !! 👌

  12. POLITICON dit :

    POURQUOI MANCHIN?

    D’abord, il travaille pour qui? Pas pour ses citoyens, pas pour les démocrates, pas pour les républicains même si ses positions sont plus à droite. Manchin travaille pour lui! Il travaille pour le charbon alors un projet qui comprend des fonds pour une transition énergétique, c’est un NON catégorique. Sa raison que le projet Biden créera de l’inflation, c’est une tactique pour lui mettre des bâtons dans les roues mais en réalité, il s’en contre fou de l’inflation. Un projet qui augmenterait les impôts chez les riches, lui et sa famille sont riches. Faut pas s’attendre qu’il soit d’accord là-dessus.

    Manchin n’est rien d’autre qu’un riche égocentrique. Il fait de la politique pour influencer les directives qui permettront à lui et sa famille d’augmenter leurs profits. Il n’a rien à cirer de Biden et ses projets à la con qui permettraient aux petits salariés de sortir la tête de l’eau. Manchin est un politicien véreux capable de défendre une chose et son contraire en même temps. C’est un riche en politique, que voulez-vous de plus?

    1. Helene dit :

      Encore une fois, POLITICON, votre texte reflète une réalité. À son âge, multimillionnaire, entêté, pas beaucoup de chance qu’il ajuste son discours.

    2. lanaudoise dit :

      De plus, juste le fait que les mineurs désœuvrés de son coin de pays se voient nier des moyens de se recycler crée du désespoir, et c’est excellent pour faire élire et réélire des trouducs limite fascistes.

  13. Benton Fraser dit :

    Manchin a compris une chose: L’important n’est pas que cela soit vrai mais qu’il le dit à Fox News!

    Pour le reste, les « spécialistes » de Fox News vont confirmer ses dires…

    1. Haïku dit :

      Fort bien résumé !!

    2. lanaudoise dit :

      Sont un puits de science, les Faux Niouses

  14. Il y a sans doute des gens en VO qui voudraient bien couler son yacht. Ou égratigner son beau char.

  15. Mouski dit :

    Ma seule et unique question ce matin:
    Comment un pays comme les US est-il organisé, qu’un SEUL élu peut bloquer un si important projet? Je suis sans mot.

    1. Mouski
      Elijah Harper au Canada a réussi le même tour de force de paralysé un pays en refusant de voter pour l’entente du Lac Meech….

      l’impact n’a pas de commune mesure considérant que le lac Meech était une patente vide, mais même vide ça ne passait pas….

      1. Madalton dit :

        N’oubliez pas Clyde Wells de Terre-Neuve appuyé par Chrétien.

      2. Mouski dit :

        @lechatderuelle. Bien d’accord avec toi concernant Harper mais le contexte était tellement différent.

    2. Kelvinator dit :

      C’est simple, parce que les performances du parti démocrate en 2020 furent très mauvaise, et ont acquis la majorité seulement par la peau des dents.

      On peut difficilement faire passer un projet révolutionnaire lorsqu’un seul sénateur peut tout bloquer. Plusieurs démocrate ne rechigne pas à voter contre le projet du président s’il y voit un gain personnel. C’est le propre du parti démocrate, la diversité des points de vue et l’absence de ligne de parti apporte ces désavantages en contrepartie des avantage que ce modèle procure, soit une plus grande diversité de point de vue, à l’image de la société américaine.

      Ajouter aussi que plusieurs démocrates sont à gauche socialement, mais à droite économiquement. Rejeter ces appuis démocrates est une grave erreur selon moi.

  16. Manchin est un adepte du « pourquoi améliorer ce qui fonctionne »

    les maternelles pour les jeunes enfants ? bof perte de temps… dans mon temps on jouit dehors ou on allait tirer les vaches… et j’ai réussi….

    un système de santé plus large… ben voyons… faut travailler jusqu’à la barre du jour, manger quand on peut et prier le bon dieu… comme ça pas le temps d’être malade….

    combattre quoi? les changements de ? dequessé? changements climatiques….? n’importe quoi… dieu ne laissera pas faire ça…. de toute façon on a la plus grosse armée du monde…. on va être correct….

    on est bien là, on ne manque de rien…. les pauvres ont juste à faire comme les autres… travailler….

    Les riches ont besoin de leur argent… faut leur laisser pour qu’elle ruisselle jusqu’aux plus pauvres…. un pauvre, c’est pauvre, c’est habitué de se serrer la ceinture… si on lui donne de l’argent, il va la gaspiller pareil et c’est le crime organisé qui va en profiter… c’est pour ça qu’on augmente les budgets de la police….pour contenir l’inflation!
    c’est simple…..

    1. gigido66 dit :

      Un « résonnement » digne de cet hypocrite faux-jeton.

    2. lanaudoise dit :

      Ben quoi, la trickle down theory, ça fonctionne, non?

  17. christal dit :

    Cal#$%@sse. Encore s’ajuster sur celui qui n’a pas le pas.

  18. Ceptik dit :

    Par quelles entourloupettes l’inspiration socialisante d’un « gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple » (Abraham Lincoln) s’avère-t-elle toujours menaçante aux yeux de certains? Au point d’être aujourd’hui au cœur d’une impasse semblable à celle ayant mené jadis à une guerre civile et qui en laisse présager d’une autre.

    1. gl000001 dit :

      En 1776, le « peuple » qui votait/décidait devait avoir 21 ans, être propriétaire et avoir 50 livres anglaises dans les poches et habiter au pays depuis au moins un an. C’est surement devenu socialiste lorsqu’ils ont élargi la définition du « peuple » pour englober tout le monde.

      1. NStrider dit :

        La crainte du socialisme est né,post guerre de Sécession,lorsqu’on a donné le droit de vote aux moins nantis, dont les ex-esclaves. La crainte étant que ces gens votent en faveur de politiciens qui mettraient de l’avant des projets/programmes qui l’était favorable aux démunis

      2. gl000001 dit :

        On voit que la deuxième guerre mondiale ne leur a pas fait assez craindre le facisme.

      3. NStrider dit :

        Non effectivement et les arguments de Manchin reprennent cette même rengaine que les moins nantis ne pensent plus abuser le système, ce que les vertueux riches ne songent pas à faire bien sûr 🤦🏻‍♂️

  19. Le Champ dit :

    @ lechatderuelle 8:45

    Et si votre explication simpliste était en grande partie ce qu’il le motive dans sa décision? Disons 60% de la recette , le 40% restant est certainement les lobbys.

    Vous décrivez un état d’esprit tres tres tres répandus dans la société américaine ce qui est un frein pour l’aile la plus a gauche des démocrates.
    Comment les démocrates qui sont essentiellements centristes vont régler leurs différents a l’interne est plus la clé que comment ils vont battre les Ripouxblicains .

    La victoire des démocrates passe par le centre et non la gauche. Bien que difficile a accepter pour certains , c’est soit ca ou Trump!!

  20. anizev dit :

    Trois choses. Il me semble que Manchin était déjà contre ce projet bien avant que l’inflation commence à augmenter. Le deuxième argument de la dette est toujours l’argument avancé par les républicains lorsqu’ils ne sont pas au pouvoir. Lorsqu’ils sont au pouvoir la dette augmente car ils s’en contrebalancent. Finalement, incroyable qu’un seul homme qui vient d’un état extrêmement pauvre et qui représente moins de 1% de la population américaine puisse décider pour l’ensemble du pays.

  21. Haïku dit :

    « Il faut faire vite ce qui ne presse pas pour pouvoir faire lentement ce qui presse. »
    (Proverbe Chinois).

  22. marie4poches4 dit :

    Manchin a une belle opinion des moins nantis…

    Selon des sources, voici ce qu’il aurait dit en privé.

    « Privately, Manchin has told his colleagues that he essentially doesn’t trust low-income people to spend government money wisely. »

    « He thought parents would waste monthly child tax credit payments on drugs instead of providing for their children »

    « He believes that Americans would fraudulently use the proposed paid sick leave policy, specifically saying people would feign being sick and go on hunting trips »

    https://www.huffpost.com/entry/joe-manchin-build-back-better-child-tax-credit-drugs_n_61bf8f6be4b061afe394006d

    1. gl000001 dit :

      « He thought parents would waste monthly child tax credit payments on drugs instead of providing for their children ».
      Quelqu’un pourrait lui donner la recette des « boubou-macoutes » que nous avons connu au Québec. Qu’il implante ça dans son état et qu’il laisse les autres états tranquille.

      1. gl000001 dit :

        Encore mieux. Travaille pour eux pour leur trouver des jobs. Comme ça, ils ne tomberont pas dans la drogue !!

  23. jeanfrancoiscouture dit :

    Vous vous souviendrez certainement de ces mots de Manchin sur FOX hier matin: «Quand je ne suis pas capable d’expliquer quelque chose à mes électeurs, je en peux pas aller de l’avant avec ça.»

    De deux chose l’une: (Ou serait-ce un mélange des deux?)

    1-Ou bien Manchin est convaincu que ses électeurs sont des cruches incapables de comprendre
    2-Ou bien c’est lui qui est trop cruche pour être capable d’expliquer simplement quelque chose à des gens un peu trop simples face à des choses complexes.

    Et dans les deux cas, je trouve que c’est grave. Et dire que ce gars est sénateur des États-Unis, le pays le plus puissant de la planète.
    Imaginez maintenant cette puissance entre les mains d’une collection complète de gars (et peut-être quelques filles) dans son genre à partir de 2024.

    1. gl000001 dit :

      Excellente théorie !
      *https://i5.walmartimages.com/asr/68ae57d5-6397-4d27-8cfd-423b0497785f.cc81bf87ced784db622670e6a96c1a2b.jpeg?odnHeight=612&odnWidth=612&odnBg=FFFFFF

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @gl000001: «Joe’s MOONSHINE.»!! Décidément, ce lien avec la cruche, je ne l’avais pas vu venir. Est bonne! 🙂

  24. Apocalypse dit :

    HS – Fareed Zakaria de CNN qui tente d’expliquer l’impopularité de Joe Biden dans cette vidéo:

    *https://www.youtube.com/watch?v=WUf_GqSaZro&ab_channel=CNN

    Why is Biden so unpopular? Hear what Fareed Zakaria thinks

    Très court résumé: Joe Biden n’a pas un as dans sa manche comme pouvait avoir Bill Clinton et Barack Obama – charismatique et dynamique – et doit se débattre dans un contexte très difficile comme l’inflation et la Covid-19, sans compter un parti démocrate qui n’est pas uni.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Quand j’ai entendu cela hier lors de mon écoute hebdomadaire de l’excellente émission GPS (Global Public Square) de Fareed Zacaria, je n’ai pu faire autrement qu’être d’accord avec lui. Et aussi de constater, encore une fois, la superficialité et surtout l’ingratitude de la politique où il ne suffit pas de bien faire les choses mais avoir aussi le talent de bien battre son propre tambour et même de se servir de toute la batterie pour cacher certaines failles. Le «pauvre» Joe Biden n’a rien, et n’a jamais rien eu, de l’allure d’un jeune premier ou d’un magicien de l’éloquence.
      La triste affaire de la sortie en catastrophe de l’Afghanistan m’a rappelé la mémorable tentative de Jimmy Carter pour aller récupérer les otages américains en Iran laquelle s’est terminée par des hélicoptères entrant en collision dans le désert, confirmant l’inaptitude de Carter et l’élection de Reagan peu de temps après. Une catastrophe pareille en année pré-électorale, ça ne pardonne pas.
      Les mauvaises notes accordées à Joe Biden auront vraisemblablement les mêmes effets aux «mid term» de 2022 et c’est sans compter les «crocheries» auxquelles sont en train de se livrer les Républicains partout où ils tiennent les rênes du pouvoir.

      Comme le dit la Loi de Murphy: «Anything that can go wrong will go wrong».

      https://en.wikipedia.org/wiki/Murphy%27s_law

      1. Kelvinator dit :

        Ça ne serait pas l’impact de la télé-réalité sur la politique?
        Les gens vote pour quelqu’un avec qui ils iraient prendre une bière, pas pour celui qui selon eux est le mieux placer pour gérer.

  25. Apocalypse dit :

    @anizev – 09:52

    ‘Il me semble que Manchin était déjà contre ce projet bien avant que l’inflation commence à augmenter.’

    Il n’y a pas de ‘il me semble’, il est contre le plan BBB depuis longtemps, sans doute depuis le début. 😖

    Comme nous disions hier, il va falloir édulcorer davantage ce plan – ce que va sans doute faire Joe Biden – pour le rendre acceptable pour Joe Manchin pour faire passer quelque chose auprès de la population, mais il sera sans doute trop tard, le mal est fait et on le voit dans les sondages.

    Cette chicane dans le parti démocrate et l’incapacité de faire avancer l’agenda de M. Joe Biden lui fait mal et 2022 n’est pas loin.

  26. Haïku dit :

    RE: J. Manchin….
    ———-
    Citation ironique:

    « La démocratie a au moins un mérite, nommément qu’un représentant élu
    ne peut pas être plus stupide que ses électeurs puisque le plus stupide il est,
    le plus stupides encore sont ceux qui l’ont élu. »
    (Bertrand Russell).

  27. Le Champ

    J’ai poussé la caricature à la limite que j’estimais exagérée, mais la réalité semble me donner raison….

    Manchin est un de ces types engraissés par les lobbys et les magouilles qui considèrent les gens moins fortunés comme des paresseux ou des moins que rien qui méritent leur sort puisque lui mérite le sien….

    Probable que Biden rampera encore un peu plus et trouvera le moyen de dire que ce plan émasculé est quand même un bon plan et que c’est mieux que rien….
    d’ailleurs, faudra voir les impacts réels des plans de Biden aux USA… j’ai l’impression que ce sera largement détourné vers les donateurs, les bâilleurs de fonds et les amis…..
    Les démocrates à ce niveau doivent ressembler aux républicains… faut nourrir la main qui nous finance….

    au final les riches deviendront encore un peu plus riches et les pauvres demeureront pauvres….

    1. Kelvinator dit :

      Son point de vue n’est pas très loin de ce que pense l’aile gauche du parti sur les riches.

      1. Kelvinator dit :

        C’est ça le populisme, mener des groupes contre les autres, diviser pour regner!!

  28. lanaudoise dit :

    Comme de voir la face de Manchin appelle déjà à déprimer, avant même ses agir, et que la Covid bat des records chaque jour, voici une nouvelle ridiculement comique: https://www.theguardian.com/society/2021/dec/20/contact-with-nature-cities-reduces-loneliness-study-mental-health?CMP=Share_iOSApp_Other

  29. sousmarin dit :

    HS : La gauche gagne au Chili :
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/chili-qui-est-gabriel-boric-35-ans-nouveau-president-qui-a-battu-lextreme-droite_fr_61bfcab1e4b061afe39417d6

    Quant à Machin et à tous les autres qui se replient sur des raisonnements bancals pour sauvegarder leurs privilèges, je les invite à lire cet article d’ouverture et de réflexion sur le monde (on peut aussi se servir de son cerveau pour penser plutôt qu’ânonner) :
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-gauche-francaise-a-t-elle-renonce-a-penser-et-a-changer-le-monde_fr_610406b1e4b0d1b96e655ff8?ncid=other_huffpostre_pqylmel2bk8&utm_campaign=related_articles

  30. NStrider dit :

    C’est la base même du Shirin Yoku vieille « thérapie » japonaise qui n’est rien d’autre que de que propose les auteurs de l’article i.e.des bains de forêt/nature. Plusieurs études scientifiques que j’ai eu à lire au cours des dernières années confirment les effets thérapeutiques de ce qui était au départ probablement un constat empirique.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :