Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Joe Biden espère que les démocrates s’entendront sur un plan pour élargir le filet de sécurité sociale et combattre le réchauffement de la planète avant son arrivée à Glasgow, où se tiendra du 1er au 12 novembre la 26e Conférence des Nations unies sur le changement climatique. Au cours des négociations, les sénateurs centristes Joe Manchin et Kyrsten Sinema ont forcé leurs collègues plus progressistes à abandonner plusieurs éléments du plan, dont le montant original de 3 500 milliards sera réduit de moitié, ou presque. Qu’en restera-t-il donc?

Le New York Times tente de répondre à cette question dans un article dont je cite un passage clé :

« [Les démocrates] se sont ralliés à un plan qui prévoit d’étendre les versements mensuels aux familles avec enfants, de mettre en place de généreuses incitations fiscales pour l’utilisation d’énergies propres et de fournir une aide fédérale pour la garde d’enfants, les soins aux personnes âgées et la maternelle universelle. Une série d’augmentations d’impôts, dont un nouvel impôt sur la fortune pour les milliardaires du pays, permettrait de financer ces initiatives.

« Mais un accord final reste difficile à trouver, en raison de différends sur les détails des extensions potentielles [des programmes d’assurance santé] Medicare et Medicaid, d’un nouveau programme de congés payés pour raisons familiales et médicales, de programmes de lutte contre le changement climatique et d’une proposition visant à réduire le coût des médicaments sur ordonnance. »

Les sénateurs Manchin et Kyrsten peuvent évidemment exercer une sorte de veto sur les éléments du plan qui ne leur plaisent pas en raison de l’opposition unanime des républicains aux initiatives des démocrates. Ceux-ci ne contrôlent que 50 sièges sur 100 au Sénat.

Une entente sur le plan Biden pourrait mener dès cette semaine à un vote sur le projet de loi bipartisan de 1 200 milliards de dollars sur les infrastructures traditionnelles.

P.S. : Lancée lundi, la troisième et dernière campagne de financement de ce blogue en 2021 entame sa deuxième journée. Merci à tous ceux et celles qui y ont déjà contribué, ainsi qu’aux autres qui s’exécuteront ce mardi!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo AP)

31 réflexions sur “Ce qui restera du plan Biden

  1. Ceptik dit :

    To bi or not to bi-partisan. (50% Shakespeare)

    1. Haïku dit :

      Fin renard ! 😉👍

  2. PROBERT dit :

    Biden n’aura pas tout le plan initialement annoncé. Je ne suis pas certain qu’il s’attendait d’ailleurs à l’obtenir. Je pense plutôt qu’il avait mis la barre haute en sachant qu’il y aurait des réductions importantes à faire dans le processus de négociation à venir. Il pourra tout de même dire aux américains qu’il a amélioré telle ou telle chose en matière sociale et environnementale.

  3. gl000001 dit :

    Que reste-t-il de nos amours
    Que reste-t-il de ces beaux jours
    Une photo, vieille photo
    De ma jeunesse

    Charles Trenet évidemment mais on aime bien Stacey Kent
    *https://www.youtube.com/watch?v=liqyYylzZH8

    1. Ceptik dit :

      Et de la mienne jeunesse : « To be to bidou! » (50% Sinatra)

  4. Mona dit :

    J’imagine de Manchin et Sinema vont lui demander des sous !

    « Ultrariche. La fortune d’Elon Musk bondit et bat le record de gain boursier effectué en un jour

    BLOOMBERG.COM – Aujourd’hui à 11:53

    La fortune personnelle d’Elon Musk a fait un bond spectaculaire ce lundi 25 octobre 2021.

    La fortune personnelle d’Elon Musk a atteint les 288,6 milliards de dollars, lundi 25 octobre. Le résultat d’une hausse soudaine des actions de son entreprise automobile Tesla, raconte Bloomberg.

    Un bond spectaculaire. Ce lundi 25 octobre, la fortune personnelle d’Elon Musk a augmenté de 36,2 milliards de dollars (soit 31,2 milliards d’euros), après que la société américaine de location automobile Hertz a passé une commande pour 100 000 voitures Tesla, l’entreprise automobile créée par le milliardaire et dont il tire les deux tiers de sa fortune, rapporte Bloomberg.
    Il s’agit du “plus gros gain en un jour de l’histoire de l’indice Bloomberg Billionaires”, ajoute le site d’information américain. Ce record éclipse la hausse de 32 milliards de dollars enregistrée en un jour par le Chinois Zhong Shanshan l’an dernier, lorsque sa société d’eau minérale Nongfu Spring est devenue publique.

    À l’annonce de la commande de Hertz, les actions de Tesla ont augmenté de 13 %, poussant la valeur marchande de la société d’Elon Musk qui, dans le même temps, a rejoint le cercle fermé des entreprises valant plus de 1 000 milliards de dollars.

    Avec 288,6 milliards de dollars, la valeur boursière d’Elon Musk, calculée à un instant T, atteint des sommets de richesse stratosphériques, largement au-dessus du patron d’Amazon Jeff Bezos et ses 192,6 milliards de dollars, note Bloomberg. Selon le classement du site financier, le Français Bernard Arnault, troisième du classement des plus grandes fortunes mondiales, comptabilise quant à lui 163,4 milliards de dollars.

    Elon Musk est devenu la personne la plus riche du monde sur les marchés financiers, bien qu’il ait “peu d’actifs liquides”, décrypte Bloomberg. La richesse du dirigeant, qui “n’accepte aucun salaire de Tesla”, échappe du même coup en grande partie au système d’imposition américain. Un projet de loi est en cours de rédaction chez les sénateurs démocrates. Il vise à taxer les plus-values latentes réalisées en Bourse par les milliardaires possédant plus de 1 milliard de dollars d’actifs ou ayant touché un revenu supérieur à 100 millions de dollars durant trois années consécutives ».

    1. Mona dit :

      La bonne méthode pour devenir riche aux Usa ! Vous y croyez au « bébé fiscal » ?

      « Les élus démocrates cherchent à financer leur vaste plan de relance pour soutenir l’économie fragilisée par la pandémie. Divisés autour de l’augmentation des impôts sur les sociétés, ils pourraient s’unir autour d’une proposition visant à taxer les plus-values latentes sur les actifs financiers réalisées par environ 700 grandes fortunes.

      Neuf mois après l’accession aux plus hautes responsabilités politiques des États-Unis de Joe Biden, son gouvernement pourrait donner le jour à un bébé fiscal surprise. Un groupe de sénateurs démocrates rédige actuellement une proposition visant à taxer les grandes richesses du pays, pour soutenir le vaste plan de relance économique de l’ère post-pandémie, raconte The Wall Street Journal.
      Le projet de loi consiste à taxer des centaines de milliards de dollars sur les plus-values latentes réalisées par environ 700 milliardaires américains. Il bénéficie du soutien inattendu de Joe Biden, qui l’avait pourtant exclu de son programme de campagne, note le quotidien financier conservateur. Il s’agit d’un “changement brutal dans la stratégie du parti pour financer l’extension du filet de la sécurité sociale”, confirme The Washington Post.

      Les démocrates plaident régulièrement pour l’augmentation des taux d’imposition des plus grandes fortunes. En avril, le président Joe Biden avait notamment annoncé une augmentation d’impôts pour les Américains touchant plus de 1 million de dollars à l’année. Pensé pour financer le plan de relance, le nouveau projet en cours d’écriture représenterait “un geste encore plus fort”, qui protégerait les classes économiques inférieures et moyennes tout en exemptant “la majeure partie des 1 % les plus riches”, concentrant l’effort sur 0,0002 % de la population, note le Washington Post.

      Taxer les actifs financiers

      La nouvelle taxe défendue par le sénateur Ron Wyden a été inspirée par la sénatrice Elizabeth Warren, candidate malheureuse à la primaire démocrate en 2020. Elle ciblerait environ 700 contribuables disposant de 1 milliard de dollars d’actifs financiers ou ayant touché plus de 100 millions de dollars de revenus sur trois années consécutives, et s’appliquerait à une grande variété d’articles cotés en Bourse, tels que “les actions, les obligations, l’immobilier et l’art, les plus-values étant imposées sur une base annuelle, que l’actif soit vendu ou non”, détaille Bloomberg.

      Actuellement, les grandes fortunes ne sont imposées qu’une fois leurs actifs vendus, explique The Washington Post. Les milliardaires empruntent donc auprès des banques directement avec ces articles, ce qui leur permet de payer des impôts très bas par rapport à leurs revenus. Cette stratégie avait été dénoncée par le sénateur Ron Wyden au début du mois d’octobre :

      Si vous ne voulez pas payer d’impôts en Amérique, vous achetez, vous empruntez et vous mourez.”

      Les républicains en embuscade

      La proposition de taxer les plus-values latentes devrait déclencher une levée de boucliers parmi les rangs républicains, prévient Vanity Fair :

      S’il est une chose que [les républicains] ne peuvent pas supporter, c’est que les ultrariches paient leur juste part.”

      La mesure pourrait également diviser le camp démocrate, dont l’union avait déjà été fragilisée par un plan précédent qui comprenait notamment une augmentation du taux d’imposition des sociétés et ciblait aussi les héritages. Face à l’opposition de plusieurs élus, le plan avait été abandonné, contraignant les démocrates à rechercher d’autres sources de financement pour leurs réformes.

      Selon la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, citée par The Wall Street Journal, la nouvelle proposition pourrait générer entre 200 et 250 milliards de dollars de revenus sur dix ans. »

      1. gl000001 dit :

        Il faut que l’argent circule et fasse rouler l’économie. On peut chialer contre Musk mais il crée de l’emploi et il ouvre un tout nouveau marché.

      2. Mona dit :

        @gl000001 je ne sais pas si j’ai bien compris. Mais si votre reponse n’est humoristique, (pour une fois 😉) je répondrai qu’en économie l’éthique réside dans le questionnement du sens des décisions, des choix et des répartitions. Elton Musk quel est son objectif ?

      3. gl000001 dit :

        Il a plusieurs objectifs. Mais ça revient toujours à l’innovation et il veut faire des pas de géants avec.

      4. Mona dit :

        @gl000001 votre réponse m’interpelle alors je vais chercher sur ce Monsieur qui, pour moi et selon mes informations limitées, était proche de l’extrême droite américaine. Je suis culturellement très méfiante à l’égard de la valorisation de la technologie, du progrès, de l’innovation sans se poser la question du sens. La dissociation a permis historiquement les plus grands crimes contre l’humanité. Et l’idéologie d’extrême droite est coutumière du fait.

      5. gl000001 dit :

        Musk est extrême. Point. Gauche et droite pour lui, c’est du pareil au même.

      6. Mona dit :

        @gl000001. Je prolonge notre entretien car il me tient à cœur. Quelles sont les idées que les humains peuvent partager ? C’est une question que nous devons nous poser à un moment de grande confusion idéologique. « Gauche et droite du pareil au même » était, au nom d’une humanité supérieure y compris techniquement, exactement la position du nazisme. Isoler les avancées technologiques de leurs objectifs autorise la valorisation de l’industrie de guerre, les expériences sur des humains dits « inférieurs « , l’absence de respect réel des individus. Bergman a réalisé un film édifiant sur ce sujet : « L’oeuf du serpent ». Sans se poser la question du devenir la technique est aveugle, elle fragmente ce qui constitue profondément la civilisation et autorise tout : l’autre n’existe plus.

      7. gl000001 dit :

        Je ne crois pas que Musk soit pro-guerre. Il veut l’avancement de l’Homme. Des voitures électriques moins polluantes. Des tunnels pour désencombrer les centre-ville. L’exploration de l’Espace pour accéder à d’autres richesses. Son objectif, c’est l’humain il m semble.

      8. Mona dit :

        @gl00001 👍 je comprends un peu mieux et je vais essayer de m’informer. Merci en tout cas de soulever un problème actuel : avoir un discernement fondé. C’est très difficile de se faire une idée, sur beaucoup de personnes ou de sujet, qui repose sur des concepts clairs. Compliqué. 😊

      9. Mona dit :

        @gl000001 je lis et je reviens vers vous, obstinée que je suis, pardon.

        Cet article est intéressant dans la mesure où il décrit sérieusement le caractère disruptif de Elton Musk et son positionnement dans un nouveau capitalisme qui s’interroge sur le devenir de l’humanité.

        A voir, entre nous, qui seront les élus…

        https://laviedesidees.fr/Elon-Musk-flambeur-du-capitalisme-technologique.html

        Merci encore de me faire m’interpeller moi-même sur ces nouvelles visions du monde différentes de l’orthodoxie de ma génération.

  5. Louise dit :

    Le plan présenté par Biden a été amputé de presque la moitié. On peut se désoler ou se réjouir dépendant de quel point de vue on regarde, comme le verre à moitié plein ou à moitié vide.
    Pour ma part j’aurais préféré que la totalité des mesures reçoivent l’approbation des démocrates mais compte tenu de la situation, je serais quand même satisfaite si j’étais américaine.

    Comme le dit PROBERT probablement que Biden ne s’attendait pas à ce qu’il soit adopté dans son intégrité alors il a fixé l’objectif très haut sachant que la moitié de ce montant serait quand même mieux que tout ce qui a été fait depuis Rosevelt.

    Si ce plan est finalement voté ce sera une très grande victoire pour Biden et son parti.

  6. jeani dit :

    « Un nouvel impôt sur les fortunes des milliardaires du pays »

    Fiou! Une fois de plus minus trump s’en sauve.

    Pour ce qui est de Sinema et Manchon, des « centristes », eh ben!

    1. Labinne2 dit :

      « Sinema et Manchon, des « centristes », eh ben! »

      Tout dépends de quel point de vue vous regardez… Du point de vue Québécois, Erin O’Tool est a droite de Trudeau, mais combien a gauche des centriste Américains.

      1. gl000001 dit :

        Le nombril est pas mal au centre du corps humain 😉

      2. jeani dit :

        @Labinne2

        Sinema et Manchin sont de faux Démocrates qui penchent beaucoup plus du côté Républicain.

        Si vous croyez que les Républicains sont centriste, quel que soit le point de vue Canadien ou Etats-Unien, je ne partage pas votre point de vue.

  7. Apocalypse dit :

    Avec tout ça, il va rester quoi du fameux plan? 1.75 ou 2 trillions?

    Donc, nous sommes parti de 10 trillions, ensuite 6, puis 3.5 et maintenant 1.75 … Ce qui a fait que ‘Secular Talk’ a produit cette vidéo il y a quelques jours:

    *https://www.youtube.com/watch?v=if2Plt87PJc&ab_channel=SecularTalk

    Biden GIVES AWAY THE FARM On $3.5 Trillion Bill! | The Kyle Kulinski Show

    La capitulation de Joe Biden et Nancy Pelosi risque fort d’être complète! Ensuite, on ne sera pas surpris de la baisse de popularité de Joe Biden, des démocrates et qu’une bonne partie de la population qui pense qu’ils ne sont pas mieux que les républicains. 🤦‍♂️😭

    On se répète encore une fois, mais la majorité – et une bonne à parti de cela – à la merci de la minorité … représenté par Joe Manchin et Kyrsten Sinema, chercher l’erreur? 🤮

  8. Apocalypse dit :

    @Labinne2 – 08:38

    ‘« Sinema et Manchon, des « centristes », eh ben! »’

    Oh que oui: ‘eh ben’.

    Crampant, dans le genre à pleurer, qu’on qualifie Joe Manchin et Kyrsten Sinema de ‘moderate’; dans le bouquin de tout le monde sur ce blogue, les deux sont à droite … solide à part de cela. 😠

    En fait, les ‘moderate’ du parti démocrate sont les progressistes (Bernie Sanders, AOC et cie).

  9. jcvirgil dit :

    C’est assez clair que ce sont les milliardaires qui mènent ce pays par politiciens interposés. Ils ont même réussi à faire élire un faux milliardaire à la présidence…pour protéger leurs intérêt$ avec un gouvernement néo-fasciste…

    Qui doute encore qu »il ne céderont que ce qu’ils veulent bien céder pour relancer l’économie et combler un tant soit peu le fossé les séparant des manants ?

  10. jeanfrancoiscouture dit :

    Un duo de pianistes aura beau avoir les meilleures feuilles de musique, si un imbécile lance une brique dans le piano, on ne s’étonnera pas si les fausses notes abondent.

    Joe Biden et Nancy Pelosi doivent se sentir comme un duo de pianistes frustrés par Manchin et l’autre comique. Même Vronsky et Babin auraient eu l’air fou si quelqu’un avait saboté leur piano.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Duo_Vitya_Vronsky_et_Victor_Babin

    1. jcvirgil dit :

      @JF Couture

      À moins qu’on nous la joue *bon cop, bad cop* , pour trouver une entente mitoyenne ce qui n’est pas à exclure non plus…

      1. gl000001 dit :

        « Les démocrates devraient prendre exemple sur les « Bon GOP, Bad GOP » et s’entendre pour employer un arbitre pour régler leurs différends. » -Mitoyen

  11. onbo dit :

    Merci Mona @ 8h06..

    ‘…La nouvelle taxe défendue par le sénateur Ron Wyden a été inspirée par la sénatrice Elizabeth Warren, candidate malheureuse à la primaire démocrate en 2020. Elle ciblerait environ 700 contribuables disposant de 1 milliard de dollars d’actifs financiers ou ayant touché plus de 100 millions de dollars de revenus sur trois années consécutives, et s’appliquerait à une grande variété d’articles cotés en Bourse, tels que “les actions, les obligations, l’immobilier et l’art, les plus-values étant imposées sur une base annuelle, que l’actif soit vendu ou non”, détaille Bloomberg…’

    _______________
    Il suffit aux Démocrates de faire valoir, publiquement et sans aucune gêne, aux millions de petits et grands commerçants et intervenants dans le commerce de gros et de détail aux USA qu’ils sont eux-mêmes taxés sur la valeur de leurs inventaires au dernier jour de leur année financière.

    Leurs inventaires sont ainsi de facto réputés avoir été vendus. Ils tombent donc sous le couperet de l’impôt. Cette mesure a le mérite d’inciter au roulement des stocks par « les grandes ventes avant inventaires » des entreprises et de stimuler la relance de la production tout en garnissant les goussets de l’État.

    Je vois mal les Républicains s’opposer à une telle mesure puisqu’ils la subissent déjà dans leurs entreprises et connaissent les moyens d’atténuer son impact. En fait, tous la subissent,… sauf les immensément riches.

    Bravo à madame Warren et à son élève Katie Porter, Représentante de la Californie, qui manque rarement l’occasion de sortir son tableau de démonstration à la Chambre pour nous saisir d’une évidence!

  12. citoyen dit :

    voici une sacklist pour faire un découpage démocratique.
    1. raccoon city : @ sack
    2. plan palace : @ sack
    3. subvention district : @ sack
    4. swamp state : @ sack
    5. pitbull palace : @ sack
    6. junkie city : @ sack
    7. covid city : @ sack
    8. kodak city : @ sack
    9. war zone : @ sack
    10. pollute palace : @ sack

  13. anizev dit :

    Pelosi, Schumer, Biden sont de vieux politiciens ou des politiciens avec beaucoup d’expérience et comme cela a été dit plus haut, il a peut-être beurré épais, sachant que Manchin allait s’opposer de toute façon, qu’il n’a pas assez de votes, etc. Cela sera mieux que rien du tout. Le problème est qu’en annonçant beaucoup il risque de décevoir plusieurs Américains qui avaient des attentes par rapport à ces plans. Biden peut juste espérer faire des gains en 2022 et ne plus avoir à négocier avec Sinema et Manchin qui sont loin d’être centristes en passant, mais passablement à droite.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :