Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Mike Pence croit savoir pourquoi les médias s’intéressent à l’assaut du Capitole des États-Unis par des partisans de Donald Trump. « Je sais que les médias veulent détourner l’attention du programme raté de l’administration Biden en se concentrant sur une journée en janvier », a déclaré lundi soir l’ancien vice-président à l’animateur de Fox News Sean Hannity. « Ils veulent utiliser cette seule journée pour essayer de rabaisser le caractère et les intentions de 74 millions d’Américains qui ont cru que nous pouvions redevenir forts et prospères et qui ont soutenu notre administration en 2016 et 2020. »

Mike Pence semble oublier que des partisans de Donald Trump voulaient le pendre le 6 janvier pour l’empêcher de certifier les résultats de l’élection présidentielle de 2020 le 6 janvier dernier. Il semble oublier que plus de 600 personnes venant de 40 États américains ont été inculpés pour leur rôle dans l’assaut, que plus de 100 policiers ont été blessés et que cinq personnes ont perdu leurs vies ce jour-là, comme le rappelle Chris Cillizza dans cet article.

En fait, il n’oublie rien de cela. Il ne fait que démontrer le niveau d’avilissement requis pour survivre aujourd’hui au sein du parti de Donald Trump. Sad!

(Photo capture d’écran)

54 réflexions sur “Mike Pence, les médias et le 6-Janvier

  1. Alain dit :

    Hannity est un “clone réincarné” (un clown réincarné) télévisuel de Trump. Pence n’allait pas dire le contraire de Hannity, Trump l’ayant utilisé pour diffuser sa propagande.

  2. danielm dit :

    Désolant mais prévisible sans pour autant signifier qu’il fera parti du procain ticket Trump. Mike Pence cherche seulement à se protéger de la vindicte de Donald Trump qui a un caractère très vengeur envers ceux et celles qui l’ont « trahi ».

    1. marylap dit :

      Faut être licheux en ta pour continuer de protéger un gars dont les supporters veulent te tuer. Je ne pense pas que Pence va être nommé colistier si Trump ose se présenter à nouveau. Le Former Guy va probablement choisir un gars encore plus servile.

      1. danielm dit :

        En effet ce serait très étonnant car Donald a la mémoire très longue pour tous ceux et celles qui s’opposent à sa volonté.

    2. franlabrecque dit :

      Mike Pence (l’albinos) est un téteux qui sait très bien que le poudré orange va le démolir s’il dit la vérité, ce que tout le monde pense. 👎

  3. marie4poches4 dit :

    Est-ce qu’il fait le pari que 45 ne se représentera pas ou bien il espère que 45 le choisira comme vp? Il peut toujours rêver…

  4. Charlot dit :

    Mike Pence vient, encore une fois, de nous faire une éloquente démonstration du concept de  »carpette politique ». J’en suis rendu à croire qu’il éprouve un plaisir coupable à se faire ainsi caresser le dos en position équivoque. Faudrait qu’il s’en confesse lors de son prochain passage à l’église.

  5. garoloup dit :

    Non seulement Pence se met à genoux devant Tr***, mais il lui tend le pot de vaseline… abject!

  6. danielm dit :

    La tentative de « coup d’état » du 6 janvier contre le capitole n’est d’ailleurs qu’une vétille comparée à la guerre civile des États-Unis. De plus sa signification « anti-démocratique n’aura aucun impact auprès de l’électorat républicain dont l’appui à Donald Trump semble indéfectible. Cette fracture socio-politique de la population états-uniennes est beaucoup plus profonde et dépasse le simple clivage gauche-droite habituellement énoncé chez les analystes. Mike Pence ne fait qu’accentuer le clivage entre les républicains, proclamés ou non, et la presse critique américaine.

    1. jaylowblow dit :

      En effet, ce n’est plus une rivalité conservateurs vs progressistes mais plutôt secte trumpienne vs le reste de la population. Et ça c’est très dangereux car il n’y a plus de débats ou de compromis possibles avec eux. Ils sont convaincus d’être les gentils qui se battent contre le mal absolu avec l’aide de leur élu. Et vous savez quoi? Même si Trump crevait demain matin sa secte ne disparaîtrait pas comme par magie car les républicains ont pris des notes.

  7. Ceptik dit :

    Puis il y a Mike qui dépend!

  8. Dekessey dit :

    Tous les adeptes du GQP savent mais refusent de voir la réalité.
    Ils s’imaginent vraiment que le reste de la population finira par accepter de vivre dans leur univers parallèle?
    Tellement pathétique.

    1. danielm dit :

      Le problème dans cette situation est surtout le niveau de tolérance de plus élevé que la population plus, je dirais, clairvoyante, éprouve vis-à-vis ces fantasmes maintes fois répétés par les supporteurs de D.Trump. Cette tolérance tout à fait démocratique peut cependant engendrer une escalade d’abus propagandistes menant parfois à la désaffectation des secteurs plus critiques de la société, un phénomène déjà observé dans un passé plus récent.

  9. Léo Mico dit :

    Je crois que le plus rigolo dans cette histoire c’est que les républicains changent radicalement de discours toutes les semaines au sujet du 6 janvier.
    Comment est-ce qu’il y a encore des gens pour les croire ?

    1. danielm dit :

      En fait, Mike Pence prétend qu’ils sont 74 millions…

  10. Alexander dit :

    Pence a eu un minimum de colonne vertébrale le soir du 6 janvier 2021 quand il a fait – finalement et probablement à contre-coeur – sa job de VP et confirmé l’élection.

    Il a presque ressemblé à un président à ce moment. Je dis bien, presque. Car il devait avoir la trouille pas à peu près.

    De 2016 à 2020, il avait été le petit chien de poches docile de Trump. Ses meilleurs moments avaient été au débat des 2 VP contre Kamala Harris qui s’était soldé par un match nul.

    Mais je n’aime pas les carpettes.

    Chassez le naturel et il réapparait au galop.

    Fait-il encore le petit chien devant Trump ou se prépare-t-il à promouvoir sa propre candidature pour 2024?

    Chose certaine, pour haranguer les troupes républicaines, aucun mensonge ni manipulation n’est omise de leur discours. Trump, Pence, De Santis, etc. tous parlent dans le même sens. Et on a fait taire les Cheney et Romney de ce monde, plus modérés, ou du moins moins menteurs.

    Le pays et la vérité comptent moins que le pouvoir, coûte que coûte.

    Je paraphrase Monsieur Hétu: Sad.

  11. MarcB dit :

    Coudonc, c’est quoi l’emprise que Trump possède sur les McConnell, Pence et autres qui étaient tout en émoi le 7 janvier et qui maintenant sont de petits moutons béni-oui-oui du grand Donald!?!?

    Come le mentionne mr Hétu, les faits sont quand même indéniables. Multitudes de vidéos, d’accusations et reconnaissance de culpabilité confirment que le 6 janvier n’était pas un journée « normale ». Est-ce que Trump (ou Poutine?) possède des vidéos compromettants pour tous ces leaders républicains?

    1. danielm dit :

      Je dirais que Donald Trump cherche à personnifier le pouvoir « absolu » ou « total ». Cette tendance vue d’abord comme une illusion par plusieurs avant son élection de 2016 est cependant devenue une sorte d’évidence dont personne ne semble vouloir ou pouvoir se soustraire maintenant.

    2. richard311253 dit :

      @MarcB

      Vous posez une bonne question, c’est quoi l’emprise que Trump possède sur les McConnell, Pence et autres?

      Le perdant de 2020 a t’il réellement une emprise sur les républicains ou bien ces derniers se servent du perdant pour sauver le système de fourberie installé dans la culture républicaine depuis des décennies?

      Autrement dit, accorder au perdant une telle emprise sur le parti rep n’est pas lui accordé une importance qu’il n’a pas alors qu’en réalité il sert, par sa bêtise chromosomique, des dessins de pouvoir démesuré?

      C’est un questionnement!

      1. danielm dit :

        Oui, on peut voir Donald Trump comme la créature du parti républicain qui a joué au Frankenstein moderne de la politique états-uniennes.
        Merci Richard pour ce point de vu très intéressant à développer.

      2. MarcB dit :

        Bon point! Et dans 5 ou 10 ans, quand les « fourberies » seront devenues lois et que Donald sera mort ou dans un asile psychiatrique, les républicains restants pourront se refaire une virginité en disant « c’était pas nous, c’était Donald », et c’est trop compliqué à changer car nous avons d’autres priorités…

        Quoique cette approche demanderait un haut niveau de coordination et machiavélisme des leaders républicains. Pour le machiavélisme, je leur accorde A+, mais pour ce qui est de la coordination, je ne suis pas certain qu’ils en seraient capable.

      3. richard311253 dit :

        @danielm et MarcB,

        Vous comprenez bien mon questionnement alors que le perdant de 2020 fait un inestimable bouc émissaire qui ouvre la porte à des lois fantaisistes, rétrogrades, des justifications aux mensonges, à la propagation de faussetés sur la réputation des gens sans conséquence.

        Le perdant le fait, pourquoi pas nous.

        Elle est pas belle la vie!

        Mais, en même temps cela éveille les consciences de ceux que l’on tente de garder endormi. Je pense entre autre aux femmes qui ont manifesté le week-end dernier, feu de paille? Les armes, le racisme, une éducation sous développée pour trop d’américains et en passe des meilleures, l’inquiétude monte

        Tirer sur l’élastique au point de rupture, dangereux pour celui qui le tient

    3. gl000001 dit :

      L’argent. La famiglia t**** a mis la main sur les entrées d’argent au parti républicain.

      1. MarcB dit :

        Bon point. Cependant, est-ce que les donations aux entités contrôlées par la Famiglia va vraiment percoler vers le parti républicain? Si c’est leur espoir, je crois qu’ils seront déçus.

      2. gl000001 dit :

        Je crois qu’ils sont déjà déçus mais ils ont le bras dans le tordeur jusqu’à l’épaule. Ils pensent que ça va faire moins mal de continuer que de reculer.
        C’est ce qui arrive lorsqu’on a mal. On prend parfois de mauvaises décisions.

    4. Jean Létourneau dit :

      Je crois M&M McTortue n’a pas avaliser le CataschTrumph Orange pour 2024, depuis qu’il y a annoncé que ce dernier n’était pas l’avenir du parti. en fin d’avril dernier:
      https://hillreporter.com/mitch-mcconnell-responds-says-trump-isnt-the-future-of-the-republican-party-99557.

      Et DJT de descendre publiquement McTortue pour avoir appuyer le projet de 1000 milliards USD pour les infrastructures. Il continue dans la même veine aujourd’hui:
      « Looks like Mitch McConnell is folding to the Democrats, again… »
      *https://www.donaldjtrump.com/news/news-fgvpqtzuqq807

      D’un autre côté McTortue avait déjà dit en février:
      « Mitch McConnell says he would ‘ABSOLUTELY’ support Donald Trump if he wins party nomination in 2024 – despite ex-president calling him ‘unsmiling hack.' »
      *https://www.dailymail.co.uk/news/article-9301715/Mitch-McConnell-says-support-Donald-Trump-wins-party-nomination.html

      Mais aussi qu »il interviendrait pour les midterms s’il croyait que les candidats endossés par DJT n’avaient pas de chance de passer:
      *https://breakingnewsdigest.com/mcconnell-2022-primaries/

      Donc, pas simple la relation entre les deux ténors du partie. McTortue veut que DJT plie bagage pour de bon. Accepterait-il de jouer le jeu si DJT se représenterait?
      Dans l’éventualité que DJT passe en 2024, DJT pourrait-il travailler avec McTortue?

  12. Loufaf dit :

    Pence, en parfaite contradiction avec ses affirmations à insanity.
    S’ il croit ce qu’ il dit, pourquoi a t’ il certifier au Capitole la victoire de Biden?

    1. danielm dit :

      Ce n’est peut-être qu’une contradiction apparente car Mike Pence s’est peut-être considéré pris en otage d’une situation où son séquestre lui a provoqué un syndrome de Stockholm en faveur du congrès. Sa tourmente a même perduré jusqu’à l’inauguration du président Biden. Son sacrifice sera peut-être un jour reconnu par ces républicains mal préparés pour réussir leur « coup d’état » (De vrais amateurs, si vous voulez mon avis, qui ont agi sans consulter le maire Vlad!).

      1. danielm dit :

        … sans consulter le maitre Vlad…

  13. chrstianb dit :

    Double pensée.

    1. Haïku dit :

      Très bon parallèle avec ‘1984’ !! 👌

  14. NStrider dit :

    Encore une démonstration évidente que la politique est le plus vieux métier du monde.

  15. quinlope dit :

    Pence, quel être servile, ultra religieux, qui n’a aucune conviction et qui est prêt à servir même celui qui voulait sa tête. Ultra sad!

  16. ghislain1957 dit :

    « Je sais que les médias veulent détourner l’attention du programme raté de l’administration Biden en se concentrant sur une journée en janvier » – Dixit celui qui a échappé de peu à la pendaison par les groupies de l’ancien gars orangé.

  17. Labinne2 dit :

    Sans vouloir offusquer personne, je lis les commentaires et questionnement sur le pourquoi du comment, la réponse est plutôt simple, l’électorat, les républicains cognent sur un clous et ça marche les intentions de vote républicains augmentent, rien de plus simple.

    1. MarcB dit :

      « les intentions de vote républicains augmentent »

      Pas certain que je suis d’accord. En 2016, l’écart entre les républicains et les démocrates était de 2.9M en faveur des démocrates. En 2020, l’écart a augmenté à 8M. Les républicains ont voté à 95% en faveur de Trump, pour augmenter le vote républicains, il faut qu’ils attirent des indépendants ou démocrates. Je ne crois pas que les clous sur lesquels les républicains cognent vont les attirer.

      Ce sur quoi vous avez probablement raison est sur les intentions de votes républicains lors des primaires. En général, ce ne sont que les républicains enregistrés ayant droit de vote lors de leurs primaires, alors oui, cogner sur les clous du mensonge et du complot attire des votes qui permettront aux candidats pro-Trump de gagner les primaires républicaines…

      1. Labinne2 dit :

        Effectivement, l’écart s’est accentué, mais a la fin, le nombre total de votes républicains à augmenté, le nombre total de votes démocrates à encore plus augmenté ce qui a donné la victoire à Biden. En fin de compte le clou du mensonge (j’aime cette expression) est efficace pour faire sortir les votes républicains, reste au démocrates à faire sortir leurs votes encore plus.

  18. Le truc du monde croche; tu donne un qalificatif quelconque a quelque chose (programme RATÉ de l’administration Biden) sans donner aucune explication sur ce qui fait que tu peux attribuer ce qualificatif.

    Dit ca avec confidence et la plupart du monde vont te croire sur parole.

    1. confidence = confiance DSL ca a sortie en anglais

  19. gl000001 dit :

    La mouche lui a donné la maladie de « Lame » !!!
    Lame : (of something intended to be entertaining) uninspiring and dull.
    Lame : (de quelque chose destiné à être divertissant) sans intérêt et ennuyeux.

    1. Haïku dit :

      😂🤣👍
      Je n’aurais su mieux dire !

  20. Pierre S. dit :

    —————

    Les républicains sont tellement débiles, hallucinés et menteurs qu’il finiront tôt ou tard
    par le plus sérieusement du monde que ceux qui ont tenté de pendre M Pense sont en réalité
    des démocrates et que le coup d’état du 6 janvier était organisé par Obama, les Clinton et Biden.

    ils sont assez fous pour dire ça.

    1. gl000001 dit :

      Ils ont déjà dit que c’était BLM, Antifa et des touristes 😉

      1. Ziggy9361 dit :

        ….des touristes qui s’amusaient au jeu innocent du bonhomme pendu , le nom qu’ils cherchaient de
        cinq lettre « P_E_N_C_E_,un tricheur leur avait soufflé la réponse.

  21. Pierre S. dit :

    ———————-

    Ceci dit, Trump n’a aucune emprise sur McConnell, Pense etc ….
    Il a une emprise sur une parti de l’électorat radicalisé, raciste, peu éduqué et violente …

    Et ça, ça fait peur …. et pas à peu prèt.

    1. Madalton dit :

      Il a une emprise sur l’argent qu’il récolte pour lui au détriment du GOP. Les fonds récoltés pour les candidats du GOP que Trump appuie lors élections de 2022 n’ont jamais bénéficié de cet argent encore. Ils risquent d’attendre longtemps.

  22. Igreck dit :

    HS

    La SCOTUS ne récolte plus que 40 % d’opinions favorables, un plancher historique. Un autre effet délétère du passage de DESASTrump 😡 (un article de Richard Hétu)

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-10-06/l-integrite-de-la-cour-supreme-en-jeu.php

    1. jeani dit :

      @Igreck

      Après avoir refusé à leurs mères d’avorter on envoie les petits chérubins s’entretuer à l’école.

      Et, vive le 2e amendement!

    2. Haïku dit :

      @igreck
      Je cite l’article :

      « Les fusillades en milieu scolaire sont un véritable fléau dans la société américaine depuis la tuerie de Columbine, dans le Colorado, en avril 1999.
      Ils sont généralement répertoriés par les médias locaux, mais font rarement les gros titres des médias nationaux. Seul un bain de sang, comme à l’école secondaire de Parkland en Floride en février 2018, qui avait fait 17 morts, provoque aujourd’hui une onde de choc. »
      🙉🙊🙈

      1. Igreck dit :

        Oui, misère❗️☹️

      2. Madalton dit :

        Les professeurs,supposément armés, n’ont pas protégé leurs élèves. 🤔

      3. constella1 dit :

        Dixit le servile refuge à mouche qui essai d’avoir son petit moment de gloire à la tivi en se prostituant encore et passer sous silence que ces mêmes gens ont voulu le TUER
        Un détail vous dites?
        Pauvre con fini de première
        Tout simplement pathétique

      4. Haïku dit :

        @constella1
        Fort bien dit ! 👍👍

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :