Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Liz Cheney semble être résignée à son éviction prochaine de la hiérarchie républicaine à la Chambre des représentants et à son remplacement par sa collègue de New York, Elise Stefanik, qui a endossé le Grand Mensonge de Donald Trump concernant l’élection présidentielle de 2020, ce qu’elle se refuse de faire. Sa rétrogradation devrait être confirmée la semaine prochaine à l’occasion d’un vote dont on a changé les règles pour assurer son départ (dans les circonstances, une majorité des deux tiers devrait être requise pour démettre un membre de la hiérarchie; on se contentera exceptionnellement d’une majorité simple).

Mais avant de partir, Liz Cheney lance un avertissement aux élus de son parti dans une tribune publiée ce mercredi après-midi par le Washington Post. Elle y dénonce notamment «le dangereux et antidémocratique culte de personnalité de Trump». «Bien que le fait d’embrasser ou d’ignorer les déclarations de Trump puisse sembler attrayant à certains pour des raisons financières et politiques, cette approche causera de profonds dommages à long terme à notre parti et à notre pays. Trump n’a jamais exprimé de remords ou de regret pour l’attaque du 6 janvier et suggère maintenant que l’on ne peut pas faire confiance à nos élections, et à notre système juridique et constitutionnel, pour exprimer et défendre la volonté du peuple. C’est immensément nuisible.»

La représentante du Wyoming attaque également le chef des républicains à la Chambre, Kevin McCarthy, qui avait affirmé au lendemain du 6 janvier que Trump devait assumer la responsabilité de l’insurrection. «L’histoire nous regarde. Nos enfants nous regardent. Nous devons être assez courageux pour défendre les principes fondamentaux qui sous-tendent et protègent notre liberté et notre processus démocratique. Je m’engage à le faire, quelles que soient les conséquences politiques à court terme», a-t-elle écrit.

(Photo Getty Images)

77 réflexions sur “L’avertissement de Liz Cheney

  1. lechatderuelle dit :

    elle a raison mais elle parle à des gens sourds….

  2. Haïku dit :

    Bien vu Mme Cheney ! 👏👏

  3. gigido66 dit :

    Cette femme se tient debout! Elle pourrait donner des leçons de grandeur à ces pleutres qui lèchent les bottes de l’infâme personnage DON…cahpeau, madame!

    1. gigido66 dit :

      Chapeau…😤

  4. quinlope dit :

    Elle a raison. A l’ONG terme elle sera gagnante car ce qu’elle dit est vrai.

  5. marylap dit :

    Malheureusement, je commence à croire que la seule chose qui pourrait ramener à la raison les Républicons, c’est la mort de Trump. Pas un meutre, ça en ferait un martyre, mais une mort de cause naturelle. Parce que même son emprisonnement ne changera pas grand chose. Le QOP, qui a une peur bleue du communisme, ressemble de plus en plus aux parti Communiste sous Staline.

    1. garoloup dit :

      le GOP…

      1. marylap dit :

        Considérant le nombre d’adeptes de QAnon au sein du parti, le QOP est plus approprié. Le parti n’est plus « grand » depuis un bon bout de temps.

      2. Haïku dit :

        @marylap
        RE: ‘QOP’….
        —–
        Merci de cette distinction.
        Je pensais que c’était une erreur de frappe de votre part.
        Mais je constate que vous avez bien raison. 👌

    2. Lecteur_curieux dit :

      Bien cela va se produire un jour…

      La mort une des seules certitudes dans ce monde.

      1. Apocalypse dit :

        + les taxes/impôts! 😢

      2. chicpourtout dit :

        @Lecteur_curieux
        Certes…
        Chaque journée a la même durée, 24 hr, que l’ont soit riche ou pauvre. C’est d’ailleurs la seule justice. Personne n’a le pouvoir ou le don de reculer les aiguilles du temps qui file.
        Sans vouloir me faire moralisatrice ici.

      3. Igreck dit :

        Mais comme ce sont les meilleurs qui meurent les premiers on risque d’attendre une maudite escousse ⁉️☹️

      4. Guy LB dit :

        @ chicpourtout : 👍rien de moralisateur
        à rappeler l’évidence fondamentale de ce qui rythme nos vies… salutaire retour à la raison pour certains. ✔️

    3. Staline, les purges ça le connaît. Alors le parti républico-stalinien peut bien parler contre le communisme, dont il pratique les excès : purges, culte de la personnalité, calomnies contre les opposants, théories de la conspiration…

      1. Haïku dit :

        Richard Desrochers
        Excellent parallèle !! 👌
        —–
        Ou bedon : 🙊🙉🙈

    4. chicpourtout dit :

      En effet @marylap.
      En prison, il continuerais de diriger à distance…

      1. Igreck dit :

        Comme tous les chefs mafieux❗️

    5. Achalante dit :

      Ou une faillite. Une foi qu’il est fauché sans plus personne pour lui prêter de l’argent (ou en prison), il perdra tout son attrait.

    6. Martin Page dit :

      Mort naturelle ??? Naaa un etat vegetatif serait excellent …

  6. Boileau dit :

    Une fois démise, elle sera decheney !

    1. Igreck dit :

      Tchik a boom❗️

  7. M.Rustik dit :

    Comment un parti qui a l’interne pratique la démocratie à géométrie variable pourrait-il dignement diriger un pays basé sur la démocratie?

  8. treblig dit :

    Parce que cette folie Trump va avoir une fin. Une fin lamentable. Puis tout le monde sera désolée de l’avoir écouté comme pour le « red scare » des communistes durant l’époque McCarthy.

    Cheney sait que ça ne pas durer ce culte de la personnalité. Les lendemains seront pénibles.

  9. NStrider dit :

    La nouvelle devise politique des républicains: « On est un parti de principes et….s’ils ne font pas votre affaire on en a d’autres »

    1. Guy LB dit :

      Ou encore :
      « On est un parti de principes… à force de s’appuyer dessus, ils finiront bien par céder. »

  10. gl000001 dit :

    Elle a dit la vérité mais pas celle que les crinqués veulent entendre. Dommage.
    Je me demande combien de temps ça va prendre pour qu’ils virent tous de bord une fois que t**** sera mis en accusation et condamné ? Oui, je rêve un peu.

  11. Apocalypse dit :

    Je me répère, mais Liz Cheney: 👍👍👏👏.

    Les républicains vont peut-être s’aider – en 2022 – en la tassant, mais Donald Trump sera un boulet en 2024. Comme nous avons souvent dit, on aurait dû couper les ponts suivant la fin de la présidence de ce dernier.

    1. garoloup dit :

      Trump est un loose cannon qui finira par faire couler le bateau.

  12. Toile dit :

    « Le bruit court que les leaders du GOP cherchent à évincer la représentante Liz Cheney de son poste de présidente de la Conférence républicaine de la Chambre des représentants – la femme la plus haut placée dans la hiérarchie du GOP – pour une série de raisons très républicaines : elle ne veut pas mentir, elle n’est pas assez humble, elle est comme une petite amie qui soutient la mauvaise équipe, et bien d’autres encore. Alors, que recherchent exactement les leaders du GOP de la Chambre des représentants dans un numéro 3? Punchbowl AM a obtenu le scoop et, eh bien, ce n’est pas surprenant… ils veulent une femme qui n’est pas une ‟menace” pour eux.»
    — Nancy Pelosi
    Cf billet antérieur.

    Ce n’est plus le bruit qui court mais la guillotine qui s’installe. Franchement, c’est une autocratie infecte ce GOP.

  13. Eric T dit :

    Pourrait-elle changer de parti?

  14. constella1 dit :

    Elle devrait changer de parti… elle arriverait plus vite à ses fins
    On ne peut pas demeurer ds ce parti si on a encore une once de considération pour son pays et ses institutions
    Une telle humiliation devrait la faire réfléchir sérieusement
    Son parti n’est plus que l’ombre de lui – mème perverti par les adeptes du pervers orange et son grand mensonge
    Dire que c’est une femme adepte du Trumpeisme le pussy grabber qui la remplacera
    Je trouve ça encore pire qu’un homme

    1. chicpourtout dit :

      Buona serata @constella1
      Bon retour parmi nous. Heureuse de vous retrouver.
      Vous avez parfaitement raison. Une conversion de sa part chez les Démocrates serait un beau pied de nez. Intéressante avenue. Espérons qu’elle considérera cette option… Les Répub. ont perdu une femme inspirante pleine d’intégrité.

      1. constella1 dit :

        chicpourtout
        buona sera anche signora

      2. chicpourtout dit :

        Grazie mille!

      3. ProMap dit :

        chicpourtout – Je ne crois pas qu’elle pensera au parti démocrate. Elle est Républicaine dans l’âme et le restera. Par contre, elle est droite, logique même si de droite. Elle sait très bien que gauchir la démocratie pour un mid-term aura des conséquences, un jour, très désagréable pour le parti républicain : la gauche peut aussi gauchir la démocratie si elle le veut. Au delà du parti, et elle le dit magnifiquement bien, c’est le pays qui en souffrira. Lorsqu’un pays souffre de son intérieur, la guerre civile s’est installée. Ces souffrant du pogo, ces Répuniants, ne voient pas ai-delà de 1 an et demi. Objectif : blaster Biden pour ses deux dernières années. Le peuple? Bof!

        C’est leur Obamacare, maintenant Bidencare : we’ve taken care of you, Obama, now we’ll take care of your Biden. Qu’il est grand ce pays!

    2. papitibi dit :

      Liz Cheney est bien la fille de son père, qui lui, était le VP de George W. Bush; ceci explique sans doute cela, en ce sens que ça n’a jamais été l’amour fou entre Trump et la famille Bush…

      C’est aussi – et surtout! – une néo-conservatrice, sûrement trop à droite pour trouve refuge au sein des Democrats; Occasio-Cortez n’aimerait pas l’avoir à ses côtés!

      1. Haïku dit :

        @papitibi
        Superbe résumé des enjeux ! 👌👌

      2. constella1 dit :

        Papitibi
        Évidemment elle de la droite et surtout une OC très à gauche ne serait pas enchantée c’est clair
        N’empêche que je ne détesterais pas la voir traverser la chambre

  15. anizev dit :

    Typiquement Républicains. Lorsque les règles ne font pas notre affaire, on les change.

    1. NStrider dit :

      Justement la question que je me pose. Quelqu’un sait s’ils ont dû modifier leurs statuts? Ou est-ce quelque chose qu’on peut modifier selon « l’inspiration du moment »?

  16. bloganon dit :

    « … un vote dont on a changé les règles pour assurer son départ (dans les circonstances, une majorité des deux tiers devrait être requise pour démettre un membre de la hiérarchie; on se contentera exceptionnellement d’une majorité simple). »

    Ils ont changé les règles… Veulent-ils encourager les démocrates à abolir le filibuster?

    1. chrstianb dit :

      C’est exactement à ça que je pensais…

  17. Le soutien à 45 diminue à chaque mois chez les électeurs républicains, ceux-ci se désaffilient en nombre, l’appui à Biden est plus grand que celui de 45 n’a jamais été, et le parti veut continuer à parier sur une picouille qui les a fait tout perdre. Des kamikazes. Qui coulent leur propre navire.

  18. MarcoUBCQ dit :

    Chenez est de ces républicains qui profitaient outrageusement du système mais jouaient quand même en respectant les règles. Avec Voldenald, y’a pu de règles.

  19. Boileau dit :

    H.S.
    J’ai très hâte de voir McCarthy se dépatouiller avec la commission, lorsqu’il sera interrogé
    « sous serment » sur les événements du 6-1 et de voir comment il réussira à ménager la chèvre et
    le choux orange sur sa belle conversation téléphonique où il suppliait son insurrectionniste en chef de retirer ses troupes.

    Et que çà doit pas y tenter !

    1. Je souhaite qu’il soit interrogé sous serrement.

      1. Haïku dit :

        Richard Desrochers
        Bravo ! Elle bien bonne celle-là ! 🤣😂👌

      2. Haïku dit :

        Oups….
        Elle EST bien bonne celle-là…

  20. ProMap dit :

    NStrider – Inspiration du moment selon moi. On ne s’enfarge pas dans la procédurite, mini45 a été un bon prof. Curieusement, ils auront l’inspiration inverse lorsqu’il sera temps d’approuver les programmes de Biden. Alors là, la procédurite sera immensément importante, foi de McTurtle alias the Procedure Man.

    1. ProMap dit :

      oups NStrider 19:43.

  21. InfoPhile dit :

    @gigido66 à 18:58

    « ces pleutres qui lèchent les bottes de l’infâme personnage »

    Ce ne sont pas que des pleutres. Ce sont aussi des traîtres à la démocratie. Ce qui en temps normal devrait leur valoir d’être sanctionnés en conséquence.

    Le parti républicain est devenu un parti hors-la-loi.

  22. Haïku dit :

    HS, quoique ???
    Pause musicale en hommage aux ‘guts’ de Liz Cheney:
    « Shock the Monkey »/Peter Gabriel….

    *https://youtu.be/CnVf1ZoCJSo

    1. loup2 dit :

      @Haïku
      Je m’en balance du vendredi. 🙂
      Si j’étais un réalisateur de film ou de documentaire je penserais à lui pour faire la trame sonore…
      1 minute 40 secondes pour ajuster ses claviers et pédales,ensuite tu as l’orchestre au complet .

      https://www.youtube.com/watch?v=UOWB7KWS9CA

      PS. Ne pas écouter sur un *smartphone* comme disent les Français…mais sur un système de son potable ou avec des bons écouteur sur un cellulaire.

      1. Haïku dit :

        @loup2
        Merci du rappel.
        J’ai partagé cette superbe performance de Vangelis avec ma blonde.
        Même si elle est super intelligente(pro-psychologue, détenant aussi une licence en droit),
        elle croyait que c’était du truquage.
        Mais bon, je l’aime quand même.

      2. loup2 dit :

        Tu diras à ta blonde que même si il y a *truquage* c’est pas vraiment important au fond.
        Ce qu’il y a d’essentiel c’est la musique qui sort des doigts de Vangelis.
        Un compositeur, harmonise,mélodiste exceptionnel.

    2. Haïku dit :

      @loup2
      Désolé s’il s’agit de confusion ici.
      J’adore Peter Gabriel, Vangelis ainsi que vos contributions musicales.
      Ma blonde adore la musique également.
      Je faisais une blague amicale.
      J’espère que vous avez tout compris.
      ‘Peace bro’ ? ♥️

  23. Apocalypse dit :

    @InfoPhile – 21:50

    ‘ Ce sont aussi des traîtres à la démocratie. Ce qui en temps normal devrait leur valoir d’être sanctionnés en conséquence.’

    Guillotine 😉.

    1. Haïku dit :

      @Apocalypse
      RE: « Guillotine…. »
      ——-
      Ajout amical:
      C’est l’anniversaire de Napoléon. 😉

  24. karma278 dit :

    Que pense McConnell de l’avertissement de Liz?
    Rien. Rien de rien.

    « McConnell had been asked about that conflict and whether he’d do anything to support Cheney when he instead pivoted to say his attention was squarely on stymieing Biden’s plans.

    « One hundred percent of my focus is on stopping this new administration, » McConnell responded, turning away from the actual question that was asked. »

    https://www.cnn.com/2021/05/05/politics/biden-mcconnell-100-stopping-new-administration/index.html

    Le même Mitch the witch qui avait déclaré que son seul objectif était de s’assurer que Obama ne serait qu’une administration de 1 seul mandat. Le voici qui recommence avec ses obstructions systématiques dont le seul but est de faire échouer la présidence de Big Joe.

    Je lui souhaite le même succès que celui obtenu avec la présidence de BO…

    Depuis 2012, sinon avant, que tout ce qu’il sait faire est de l’obstruction. Tu parles d’une leader…

    C’est quel président déjà qui avait souhaité du succès à son successeur avec une phrase ressemblant à ceci:
    « Your success will be the success of our nation »
    ?????????

    Pour ti-Mitchie, ce serait plutôt:
    « your success would be the failure of our nation »

    Good job ⁉️⁉️⁉️

    La réponse de l’administration de Big Joe:
    «  »Well, I guess the contrast for people to consider is 100% of our focus is on delivering relief to the American people, on getting the pandemic under control, and putting people back to work, and we welcome and support engagement and work with the Republicans on that, » Psaki said. »

    1. gl000001 dit :

      Super constructif.

  25. Apocalypse dit :

    @karma278 – 22:20

    ‘« One hundred percent of my focus is on stopping this new administration…’

    Comme on dit, travailler pour le bien, le bénéfice de la population, ça n’apparaît même pas sur l’écran radar de Mitch McConnell et sans doute d’un bon nombre de républicains.

    On aurait dû avoir une réponse du genre: ‘on va travailler pour que les démocrates prennent les meilleures décisions possibles pour le peuple américain!’ Mais non, le but est de dire non à tout ce que propose les démocrates.

    ‘Sorry’ Mitch McConnell, les sondages disent qu’une bonne majorité est satistaite de Joe Biden et des démocrates.

    1. gl000001 dit :

      « les meilleures décisions possibles  »
      J’allais écrire sensiblement la même chose que vous mais je me suis découragé. J’ai annulé ma réponse. Pour eux, tout ce que font les démocrates est destructif. Encore de la projection !! C’est décourageant.

  26. Apocalypse dit :

    *correction – 22:46

    … ce que proposeNT les démocrates.

  27. Micheline L dit :

    Moi, je pense que Liz Cheney va être gagnante à court ou moyen terme. Elle joue une partie d’échecs ou de poker, selon les goûts. Elle va perdre une manche mais elle va remporter la partie. C’est une femme très intelligente et elle est proche de son père, homme également très intelligent et rusé. Mme Cheney a un plan et la vérité de son côté. Elle est et sera pour toujours la femme qui a tenu tête à Trump. Jamais, on n’a autant parler d’elle. À l’opposé, Il y a des personnes qui ont misé sur le mauvais cheval, une vieille picouille blonde qui détruit tous ceux qui le fréquentent trop longtemps.

  28. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 22:52

    Que les républicains soient d’accord avec certaines choses et non sur d’autres, on pourrait comprendre, mais là, c’est NON sur tout ce que proposent, veulent faire les démocrates. On appelle cela, se foutre du peuple américain!

    Les sondages sont très favorables, alors les républicains se tirent dans le pied.

    En tout cas, ils peuvent se considérer chanceux d’avoir un système électoral qui les favorise, car avec un système juste pour TOUS les américains, les démocrates gagneraient la Maison-Blanche élection après élection avec les deux(2) mains dans le dos.

    De toute manière, la démographie joue contre eux; dans un avenir rapproché, les républicains vont perdre le pouvoir pour de bon et il faudra un sérieux réalignement de leurs politiques pour le reprendre ou ce sera la disparition.

    1. gl000001 dit :

      Je suis bien d’accord avec vous mais mon découragement me fait voir une guerre civile avant leur disparition.

    2. karma278 dit :

      @Apo

      J’aimerais partager votre optimisme sur l’avenir des répus. Ce qui m’inquiète, c’est leur mainmise sur les États, ce qui leur donne le contrôle des listes de votants et des règles de votation. Ils ne se gênent pas pour contrôler le vote avec toutes leurs lois anti-démocratie comme ils le font ouvertement en Géorgie et ailleurs.

      Ils sont en politique pour le contrôle, pas pour le peuple. Et à ce jeu (sic), ils sont sans merci, autant pour le peuple que pour leurs adversaires. ILs n’ont d’ailleurs pas hésite à embrasser la tactique trumpienne d’affubler de surnoms dégradants et méprisants tous leurs adversaires.

      Lorsqu’on y ajoute la Bullshit factory, aka Fox news et ses menteurs/manipulateurs/fraudeurs de peuple, la machine ne s’arrêtera pas de sitôt imho. Depuis Tiny 45mm, ils sont « empowered » à tel point qu’ils ne se cachent même plus pour mettre en place leur fraude.

      Comment réveiller la meute qui s’abreuve jour après jour chez Fox, Breitbart et als????

  29. xnicden dit :

    Mon hypothèse est que le GOP fait tout pour que Trump partage avec eux ce qu’il leur a refusé jusqu’à présent, soit sa liste de ses petits donateurs. Et on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs.

    En effet de mémoire, il y a quelques mois cela a été discuté entre Trump et Graham ou McConnell mais Trump n’avait pas répondu (mais je ne retrouve pas la source :\)

    Plusieurs courses lors des mid-terms de 2022 vont s’avérer serrées et un bon nombre de trumpistes ne sont pas sur les listes de sympathisants des candidats républicains. La liste des petits donateurs de Trump a d’autant plus de valeur.

  30. Gilles Morissette dit :

    Liz Cheney tient des paroles sensées et pleines de réalisme mais les « Répugnants » refusent de les entendre.

    Ils préfèrent se boucher les oreilles et se prosterner devant le Veau d’Or afin de s’attirer ses faveurs.

    Pour arriver à leurs fins, ces salopards ont, encore une fois, trafiqué les règles, leurs propres règles en plus, afin d’être certain de réussir leur coup-fourré.

    Le Parti « Répugnant » est en pleine déchéance et il ne restera plus rien de ce qui a déjà été un grand Parti.

    Les meilleurs éléments l’auront quitté ou se seront fait montrer la porte.

    Il n’y aura plus que les « restants », ce qu’on retrouve dans le fond d’un bac à vidanges, tout ce qu’il y a de plus laid, de plus sale, de plus vil, de plus dégoûtant au sein de la société américaine.

    Ce Parti a fait les mauvais choix en misant sur la mauvaise personne. Tant pis pour eux.

    Qu’il disparaisse dans les méandres de l’insignifiance et de la stupidité.

    C’est tout ce qu’il mérite

  31. InfoPhile dit :

    @Apocalypse à 22:17

    À tout le moins, en tant que membres d’un parti devenu dans les faits hors-la-loi en raison de son entrave au bon respect de la constitution, interdiction devrait leur être faite de se présenter à une élection.

    Il faut le reconnaître, ces gens sont des séditieux et des traîtres à leur patrie. Leur place est donc en prison en tant que complotistes visant clairement à saper et à bafouer les fondements de la démocratie américaine.

    Au moyen d’une loi spéciale ou d’une mesure d’exception, leurs leaders à la Chambre ou au Sénat devraient être appelés à se prononcer, les mains sur la bible, sur la légitimité de l’administration Biden. A-t-elle été portée au pouvoir en vertu de sa victoire acquise dans les règles lors des élections de novembre 2020 ? Si la réponse est non, alors qu’on les écarte des institutions démocratiques au motif de sédition.

    Et s’ils prétextaient, supposément de bonne foi, qu’ils ne savent pas. Alors il faudrait conclure qu’ils ne croient pas en l’honnêteté et donc en la légitimité du processus électoral.

    La présence de ces gens sur la scène politique américaine est devenue intolérable. Si on les tolère, on leur donne raison et admet que ces élections ont été frauduleuses. Ou bien, on admet implicitement, sans le dire, qu’ils ont réussi à imposer leur agenda et leurs vues au point où on craint les conséquences de les confronter. Ce qui équivaudrait à leur reconnaître dangereusement une victoire.

    L’indolence actuelle à leur endroit ne peut que miner cette démocratie. Chose certaine, ces fascistes ne se résorberont pas d’eux-mêmes, comme pas magie. Ils ne sont que trop conscients de leur puissance. D’où l’importance d’éteindre l’incendie avant qu’il ne devienne totalement incontrôlable.

    Nul n’a à jouer dans le film de ces fascistes dont la trame victimiste viserait à dénoncer en tant que fascisme un fort autoritariste visant justement à le contrer.

    À ne pas confondre une démocratie ferme qui prend les moyens pour le rester, soient-ils très autoritaires et un pouvoir fasciste. On ne pourra jamais lui reprocher le dixième de ce à quoi mènerait le triomphe des fascistes.

  32. Jean Létourneau dit :

    Se ranger du côté du CatasTrumph Orange, c’est une vision populiste à court terme, Liz Cheney le sait. Présentement il tient le parti par les couilles (par les parties !) à cause du financement potentiel lié à son nom.

    Mais c’est du court terme car beaucoup de gens ont été trompés par la dernière campagne de financement — arnaque de paiements récurrents activés par défaut.

    Mais c’est du court terme car une autre menace de poursuite pend au-dessus de la tête de CatasTrumph — obstruction à la justice dans l’enquête fédérale sur « Ukraine-Gate ».

    Mais c’est du court terme car une autre menace de poursuite pend au-dessus de la tête d’un des proches collaborateurs de CatasTrumph, soit Bill Barr — parjure dans l’enquête fédérale sur « Ukraine-Gate ».

    Les mi-termes de 2022 seront le premier test. Après la défaite de 2020 et plus particulièrement celle des deux sénateurs de Géorgie où l’implication du CatasTrumph Orange a plus nuit qu’aider. Une troisième défaite consécutive annoncerait la fin de la viabilité du « catastrumphisme ».

    Mitch McConnell ne ferait plus que balbutier que « Trump c’est du passé, il faut regarder en avant »; il le crierait, le hurlerait. C’est ce qu’espère Liz Cheney et son calcul est, il me semble, pas si mauvais.

    1. Jean Létourneau dit :

      Tiens! Un reportage sur MSNBC qui abonde dans le même sens. Mais avec une vision à plus long terme, au delà des élections de 2024.

  33. lechatderuelle dit :

    les républicains ont beau être des gens sans scrupules et sans morale, depuis plusieurs années, ce qui se passe chez-eux n’est pas banal…

    machin ne peut pas avoir autant d’ascendant sur ce parti … c’est un vieux con qui joue un mauvais rôle de crooner des années 50… pas d’idée, un peu limité en connaissances générales, n’a pas une feuille de route impressionnante… bref, un pauvre type qui aime être en avant de la scène….
    Alors comment a-t-il pu, sans aucun effort, sans aucun résultat devenir celui que plusieurs croient qu’il est… soit le Veau d’or, le maitre à penser de ce parti?

    n’importe qui avec une 5 eme année forte voit bien que machin est une coquille vide qui répète toujours les mêmes clichés… il a beau faire rire les gens qui vont l’entendre radoter, ça demeure un phénomène de cirque et avec ce genre de bidule, tu ne fais pas une longue route….

    il est quand même facile à éjecter le bonhomme… il a un étiquette de perdant…
    pourquoi le parti républicain s’accroche-t-il à lui ainsi??

    Ben beau de dire qu’il représente les hommes blancs âgés et peu scolarisés…. mais ce groupe n’est pas monolithique et de 2, loin d’être en croissance…
    c’est plutôt un fond de commerce… ils sont là malgré tout….

    si c’est la peur de l’autre et du socialisme qui fonctionne à fond, alors c’est la société américaine qui est, demeurons poli, pas vite vite….
    le parti républicain joue dans la même boue que Maxime Bernier et Éric Duhaime….
    on les voit venir sur 10 km avec leurs gros sabots de préjugés et de raccourcis intellectuels… alors aux USA, les républicains devraient se marginaliser si la société était minimalement allumée…

    se faire raconter des inepties de socialisme des démocrates… misère…

    les républicains croient-ils que de répéter une connerie 100 000 fois en fera une vérité? C’est ça l’Américain moyen? une cruche qui ne demande qu’à se faire remplir??

    si c’est le cas, on ne regarde pas la bonne cible! le problème n’est pas machin ni le parti républicain…. c’est le citoyen américain….

  34. citoyen dit :

    changer les règles pour assurer le départ de quelqu’un est loin d’être démocratique.

  35. lechatderuelle dit :

    citoyen
    je m’attendais à
    changer les règles pour assurer le départ de quelqu’un ou changer quelqu’un pour assurer le départ de nouvelles règles…

  36. citoyen dit :

    il devrait y avoir un passport politique pour les élus interchangeables dans la démocratie.

Répondre à Apocalypse Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :