Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les États-Unis possèdent des dizaines de millions de doses du vaccin d’AstraZeneca dont l’utilisation n’a pas encore été autorisée par les autorités américaines et qui ne devrait pas l’être avant plusieurs semaines. AstraZeneca a demandé à l’administration Biden de lui permettre de prêter ces doses à l’Union européenne, où la société suédoise-britannique n’arrive pas à respecter ses contrats. Réponse des États-Unis : oubliez ça. «Notre priorité est la vaccination du peuple américaine», a déclaré la porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki jeudi.

L’administration Biden a néanmoins fait un premier pas sur le plan de la diplomatie du vaccin vendredi. À l’occasion du premier sommet du «Quad» – alliance informelle formée par les États-Unis, le Japon, l’Inde et l’Australie -, Joe Biden et ses partenaires se sont engagés à produire au moins 1 milliard de doses de vaccins contre la COVID-19 d’ici 2022.

La contribution américaine prendra la forme d’une aide financière à la compagnie Biological E, un important fabricant de vaccins indien. Elle mettra les États-Unis en piste dans une course dominée jusqu’à présent par la Chine, la Russie et l’Inde pour utiliser les vaccins contre la COVID-19 comme levier diplomatique.

Mais le président Biden continue à se montrer circonspect quant au partage des vaccins fabriqués aux États-Unis. «Si nous avons un excédent, nous allons le partager avec le reste du monde», a-t-il déclaré cette semaine. Et d’ajouter : «Nous allons commencer par nous assurer que les Américains sont pris en charge en premier, mais nous allons ensuite essayer d’aider le reste du monde.»

(Photo AP)

83 réflexions sur “Diplomatie du vaccin : le premier pas de Biden

  1. marie4poches4 dit :

    Des millions de doses qui pourraient sauver des milliers de vie. Pas grave, America first!

  2. Mathieu Surprenant dit :

    Républicain ou démocrate, président compétent ou pas, ça n’empêche pas les États-Unis d’être les États-Unis.

    1. Benton Fraser dit :

      Je me dit:
      « Que les américains se vaccinent aux plus sacrant qu’il puisse avoir notre tour! »

      Et pour les antivax et les complotistes qui croient aux complots pharmaceutiques, et bien ils engraissent les pharmaceutiques parce que leur refus de se vacciner va entraîner les variantes et une vaccination en continue!

      Donc les antivax et complotistes sont paradoxalement à la base du complot qu’ils dénoncent !!!

      Tu ne peux pas avoir plus con! (Et ce qui devrait réconforter ses gens, c’est qu’il n’y aura jamais de vaccin contre la connerie!)

  3. Mona dit :

    Ce que je vais dire est affreux, contraire à mes valeurs humanistes fondamentales et à mon sens de la solidarité culturel et structurel … mais après 4 années de Trump, un Gop cynique animé par une conception de la vie scindée entre gagnants et perdants, une vision du monde égoïste, individualiste, guerrière et sans référence morale humaniste …
    et avec la très courte majorité dont les démocrates disposent…
    Joe Biden n’a malheureusement pas le choix.
    De plus, et indépendamment de la situation particulière, Biden répond à un imaginaire égocentré étasunien très ancré. Et qui n’appartient pas qu’aux seuls républicains.
    J’espère que Biden aura la possibilité d’infléchir cette situation transitoire. Et je pense qu’il le fera et qu’il est de l’esprit de Roosevelt.
    Comme tout, à valider et à suivre …

    1. Dédé dit :

      Moi aussi humaniste et réaliste, je partage malheureusement votre opinion Mona. Le monstre qui a précédé Biden n’aurait pas pu occuper ce poste sans la frange unicentriste de ce pays. Espérons que l’histoire qui continue de s’écrire sera infléchie par un élargissement de conscience, vers une conscience un peu plus universelle.

      1. Mona dit :

        Oui oui oui @Dédé, je partage vos mots et l’expression de votre pensée

    2. MarcoUBCQ dit :

      Mona dit le 13/03/2021 à 09:02

      Magnifique résumé succinct, simple et direct. Chapeau Mona!

  4. Madalton dit :

    Quand on sait qu’il y a une date d’échéance pour ce vaccin, ceux reçus par le Canada au début mars seront échus le 2 avril, les ÉU auraient pu prêter ces doses en échange de doses une fois que le vaccin sera approuvé.

    1. garoloup dit :

      Oui, et Biden a manqué une belle occasion de développer de bonnes relations internationales.. Très décevant!

    2. Alain dit :

      Sauf que les républicains feront de la désinformation et disant que Biden n’aide pas les Zamericains, c’est inscrit dans l’ADN des republicains que de crosser le système à leur avantage et la diplomatie, il en ont rien à cirer

  5. Ziggy9361 dit :

    La politique du nous d’abord les autres après, est inqualifiable peut importe que tu sois républicains ou démocrates surtout quand tu pleures sur tes morts et que tu accuses ton prédécesseur d’inaction,
    d’insensibilité et d’être un gros pas de coeur. Retenir des vaccins inutilisés dans un avenir prévisible fait
    montre d’un égoïsme injustifiable.

    1. Mona dit :

      Tout à fait d’accord @ziggy9366 nous vivons un moment historique où se révèlent à nouveau les grands courants égocentriques des individus , ces égoïsmes divers et diffus, de divers ensembles.
      Et c’est ce que nous devons infléchir avec les hommes et les nations tels qu’ils sont. Au bon moment et avec le plus chance de ne pas créer d’autres types de catastrophes qui se profilent de plusieurs côtés.
      En Europe nous vivons l’échec de la communauté européenne, la montée des égoïsmes nationaux, la guerre économique et fiscale à la place de projets d’intérêts commun.
      La productivité industrielle qui était espérée comme une libération et une élévation des sociétés nous fait plonger dans des obscurantismes sophistiqués.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Mona dit le 13/03/2021 à 09:15

        Superbe énoncé que le vôtre. Je ne partage cependant pas votre pessimisme en ce qui concerne l’Union Européenne. Je suis Européen moi-même et donc garde un contact constant avec ce continent, avec en prime un recul assez grand, genre celui de l’Océan Atlantique! Et le recul aussi d’une personne qui est parfaitement à l’aise avec le français et l’anglais. Je crois que le statut actuel de l’Europe, que vous décrivez bien, n’est que temporaire. Les années vingt et trente ont eu leur lot de fascisme (GOP et maga en 2021) et d’anarchie (Libertariens aux USA, + de nombreux groupuscules en 2021, nécessairement petits car le délire fait fuir). Les Européens, post-Brexit, vont se rallier un jour ou l’autre, comme l’ont fait les Alliés après 1939. Patience, tolérance et humanisme sont des vertus lentes, alors que les vertus sombres sont immédiates, obsessives, complulives, rapides, faciles et séduisantes pour qui manque de compas moral.

      2. Mona dit :

        @MarcoUBCQ je partage complètement votre pondération de mon post un peu schématique et « a chaud », ce sont les joies et les bêtises qu’un blog génèrent ! 😏.
        Je pense aussi qu’il faille raisonner en temporalités longues et en spirales. Et que dans ce sens les horribles années trumpiennes, protectionnistes et hostiles auront des effets collatéraux unificateurs pour la communauté européenne.
        L’Iris, dont Pascal Boniface, va dans ce sens de façon assez convaincante et argumentée et vous donne raison.

      3. Ziggy9361 dit :

        Mona…l’internationalisme de la pandémie nous oblige pratiquement à faire preuve de solidarité, mais ne nous interdit pasd’avoir de plus fort sentiment quand il s’agit de notre pays surtout quand il est fortement éprouvé. Ce que les informations télévisée s nous laisse savoir, plusieurs pays d’Europe dont le vôtre font face à une troisième vagues qui risque d’être plus meurtrière face aux variants qui peuvent s’invités dans la ronde.Le message que j’ai pourvous même si je ne suis pas trop inquiet c’est de vous concentré sur votre jardin,vos semis,votre planification et non sur le magasinage et les sorties
        aux restaurants.
        C’est ma recette ,bientôt ce sera le repiquage des semis,le renouveau de la nature qui fait du printemps ma saison favorite ,déjà dans mes champs ou la neige est pratiquement disparu deux acres et demi
        d’ail laissent poindrent le premier presque deux pouces de verdure et nouveauté cette année la demi acre pour une variétée de France la Massidor dont l’importation s’est bien déroulé l’essai a eu lieu l’an dernier et fut concluant. Malgré le travail et les inquiétudes que cette période suscite je l’attend avec
        fébrilité surtout que la relève est là et que je ne suis plus esclave de ce que j’aime le plus après ma
        famille.
        Maintenant je ressens la fierté de mon père et de son père et de mon grand père et de son père quand ils ont réalisés que leurs enfants prenaient la relève c’est la meilleur reconnaissance possible.

        Pour vous Mona comme punition ,j’espère que le lien va fonctionner :
        https://youtu.be/ITo1apJNBuQ

      4. Mona dit :

        @ziggy9361, indépendamment de mes occupations potagères (votre expérience en ail m’intéresse bougrement ! ), je reste dans les champs et le jardin avec comme compagnie, à part mon mari, les chevaux et les limousines (vaches) de mon voisin.
        Les autres humanoïdes me voient en vidéo et autres moyens câblés que le monde moderne met à ma disposition y compris dans la campagne perdue où j’ai le privilège de pouvoir être confinée.
        Les oiseaux, les insectes, la pluie, le soleil, les nuages viennent me voir à tous instants ! Ils me parlent beaucoup.
        Et je reste heureuse de ma condition humaine.
        Mona
        Ps 1: le lien n’est pas passé …
        Ps 2: j’ai fait cette année ma première expérience de plant d’ail et je n’ai aucune idée de ce que ça va donner 😏

  6. Gilbert Duquette dit :

    Voici comment es USA impose leurs règles :

    Si le laboratoire Johnson & Johnson dispose de sites de production pour son vaccin en Europe, ses doses sont ensuite envoyées aux États-Unis pour le processus dit de « remplissage et finition », c’est-à-dire l’embouteillage et le conditionnement.

    Au moment d’être réexporté vers l’Europe, ce produit fini tombe sous le coup du décret « Defense Production Act », signé sous la présidence de Donald Trump, qui exige que les Américains aient la priorité sur les vaccins fabriqués dans leur pays, restreignant de facto les exportations de vaccins fabriqués aux États-Unis.

    https://www.lapresse.ca/international/europe/2021-03-12/johnson-johnson/l-allemagne-s-interroge-sur-du-possible-nationalisme-vaccinal-americain.php

    1. Gilbert Duquette dit :

      J’oubliais

      C’est la loi que Trump a passée mais que les démocrates ne pourront jamais éliminer car cela serait leur mort politique pour 2022

  7. lechatderuelle dit :

    Sans solidarité mondiale, nous n’arriverons à rien….

    Pourtant la recherche du vaccin l’a démontré, en travaillant tous ensemble, l’Humanité fait de grands pas….

    mais bon, on ne change pas une mentalité en 1 année….

    on comprend mieux pourquoi les changements climatiques sont là et pourquoi ça n’ira pas en s’améliorant….

  8. Sebastien dit :

    Et pourquoi devrait il partager? Est ce que vous pensez que le Canada devrait partager avec d’autre pays avant de vacciner tous le canadiens/canadiennes?

    1. MarcB dit :

      Notre argumentation s’est croisée! 🙂

    2. Gilbert Duquette dit :

      Lisez l’article suivant et vous comprendrez pourquoi :

      Un petit indice : Produit en Europe embouteillé aux USA

      Pour vous Est-ce un produit Américain ou Européen ou 50-50%

      Le laboratoire Johnson & Johnson dispose de sites de production pour son vaccin en Europe, ses doses sont ensuite envoyées aux États-Unis pour le processus dit de « remplissage et finition », c’est-à-dire l’embouteillage et le conditionnement.

      Au moment d’être réexporté vers l’Europe, ce produit fini tombe sous le coup du décret « Defense Production Act », signé sous la présidence de Donald Trump, qui exige que les Américains aient la priorité sur les vaccins fabriqués dans leur pays, restreignant de facto les exportations de vaccins fabriqués aux États-Unis.

      1. Mona dit :

        Merci pour le partage @Gilbert Duquette c »est « realistiquement éclairant » … malheureusement.

      2. Pour établir la détermination du pays d’origine, les intrants et main d’œuvre doivent représenter environ 60% de la valeur totale du produit. Donc, si la matière première et la main d’œuvre qui entre dans la composition du vaccin dépasse 60%, le produit doit être étiqueté « made in germany ». C’est avec cette règle que la plupart des tarifs douaniers sont fixés.

    3. Madalton dit :

      Ce vaccin n’est pas encore approuvé par la FDA. Ils ne peuvent pas l’utiliser et ces lots ont une date d’échéance. Aussi bien faire un échange le temps qu’il soit approuvé.

    4. marie4poches4 dit :

      Le problème c’est que ces doses dormiront encore plusieurs semaines dans un entrepôt alors qu’elles pourraient être utilisées ailleurs dès maintenant. De plus, on parle d’un prêt, ce qui laisse supposer que ces doses leur seraient remises.

    5. monsieur8 dit :

      @Sebastien : «Et pourquoi devrait il partager? »

      Pour gagner la course contre les variants.

      On a des vaccins qui attendent, inutilisés. Pendant ce temps, le virus se reproduit, et mute. C’est un scandale !

  9. MarcB dit :

    A la défense de l’administration démocrate, je crois que tous les gouvernements sur terre ont comme priorité de vacciner leur population en premier. Si les rôles étaient inversés et que le Canada avait en réserve assez de doses aujourd’hui pour vacciner l’ensemble de sa population, on n’enverrait pas ces doses à l’étranger.

    La vaccination devrait être complétée vers la fin mai pour les USA, à ce moment, les usines alimentant le marché américain auront un surplus de production et commenceront à distribuer le vaccin dans leur marché secondaires: Afrique, Amérique du Sud, etc… J’ai bon espoir d’aller prendre une bière sur un terrasse en Juillet! 🙂

    1. constella1 dit :

      MarcB
      Ce n’est pas le.cas de la Chine
      Il n’y a que 4% de la population vacciné
      Le reste des vaccins acheminé en Afrique principalement pour bien sûr plus tard en contrepartie des opportunités d’affaire
      L’argüèrent étant que le virus est contrôlé voire pratiquement inexistant
      Mais en ce moment le gouvernement change de cap et veut vacciner plusieurs millions de chinois par jour ce qui semble impossible pour les observateurs pour le moment
      Changement de cap certainement relié au fait que les exigences mondiales d’être vaccinés pour entre autre voyager d’un pays à l’autre s’imposeront et une crainte que l’immunité collective ne soit suffisante au long terme
      On doit donc rétropédaler

  10. treblig dit :

    En cas de pandémie, c’est chacun pour soi. Il serait suicidaire pour le pouvoir politique à Washington de fournir des vaccins, disons au Canada, alors que leur population n’ est pas encore totalement vaccinée. Et l’ inverse serait vrai pour le Canada aussi.

    Ce qui nous ramène aux décisions à courte vue qu’a prise le Canada dans les années 2000 d’ octroyer la production des vaccins à l’étranger ( plus particulièrement en Inde) pour sauver quelques sous. Les grands laboratoires pharmaceutiques canadiens, capables de produire par millions les doses nécessaires, ont fermé les uns après les autres, par manque de contrats, pour réouvrir à l’étranger.

    Il n’est pas normal qu’un pays de 37 millions, riche et industrialisé avec des universités de qualité comme le Canada soit à la merci d’autres pays.

    Parce que, en pandémie, c’est chacun pour soi.

    1. Artisan dit :

      👍👍

  11. monsieur8 dit :

    C’est le MAGA en version démocrate: plus poli et nettement moins grossier… mais MAGA quand même.

    1. gl000001 dit :

      C’est beaucoup plus « America First » que MAGA.

  12. jeani dit :

    Quand c’est le temps de « poivrer » des bombes sur la tête des autres pays, les Etats-Uniens sont les plus généreux au monde. Les raisons tournent très souvent autour des $$$ et du pétrole.

    J’avais lu l’article soumis par Gilbert Duquette hier. Est-ce qu’il y a un participant sur ce blogue qui est surpris.

    Notre pays et tous les pays riches de la planète devront aussi se regarder dans le miroir. Il ne faudrait pas avoir l’indécence nce de juger les autres pays qui ne pourront vacciner leurs citoyens avant 2022 ou 2023. Ces pays qui pourraient nous exporter des variants possiblement beaucoup plus difficiles à contrôler et peut être plus mortels.

    Je comprends aussi l’intervention de Mona qui parle du non-choix de Biden et probablement de notre PM qui subiront les pressions populaires s’ils « osent » être trop charitables envers les pays pauvres.

    Les humains sont leurs pires ennemis et ils sont très bien partis pour faire disparaître de la Terre la bibitte sur deux pattes qui se croit intelligente.

    1. monsieur8 dit :

      @jeani: +1 !!

    2. Mona dit :

      Oui @jeani votre bon sens vous honore.
      Tant de pays sont responsables d’avoir laissé s’installer une logique ultralibérale dans tous les domaines y compris dans les domaines d’intérêt commun ou dans des services collectifs dont la rentabilité ne devrait pas être le moteur de décision.
      Et pourtant !
      Avec la Covid – événement mondial – tout est mis à nu. Et en particulier nos contradictions d’intérêts du point de vue de l’humanité.

    3. Guy LB dit :

      Correction à la conclusion de jeani :
      « la bibitte sur deux pattes » ne se croit pas intelligente, elle l’est effectivement, mais elle est bornée. La vision humaine des choses est trop souvent à courte vue. Pour qui sait voir un peu plus loin que son nez, il est évident que les pays bien nantis en vaccins DOIVENT partager avec les moins nantis; c’est la seule façon de venir à bout du COVID et d’espérer se protéger. Il faut stopper la progression de ce virus partout, tout de suite. Mais comme les politiciens peinent à voir plus loin que le prochain sondage, on n’est pas près de la collaboration internationale pourtant indispensable. Les Américains viennent de nous remettre cette vérité sur le nez, et bien entendu, dans une situation semblable, Trudeau ne ferait pas mieux. Pour autant, conclure qu’il est impossible de faire autrement est faux, archi-faux et fort mal avisé.

      1. gérard séguin dit :

        @Guy LB, Est-ce que l’intelligence humaine, pourrait être définit? Comme un instinct animal développer dans la facon de nuancer par la réflexion. Je m’avance toujours avec cette phrase, Tout est relatif. Car, Nous, nous croyons (intelligent)

      2. gérard séguin dit :

        Ajout, Ce qui explique, toutes les absurdités commises par la bête èa deux pattes, sur tout ce qui nous entourent, LA NATURE. Nous nous sommes dissocier de celle-ci. Car, nous pensons être, plus puissant quelle. Le balancier nous reviens a la puissance 1000.

      3. Guy LB dit :

        @ gérard séguin :
        Ne confondons pas ! L’intelligence humaine est manifeste — et sans équivoque — dans l’art (au sens large) : ce que l’humain a créé avec les matériaux que la nature lui offre. Ce que vous reprochez à l’humain, c’est son arrogance et l’usage qu’il fait de ce qu’il crée. Là-dessus, en effet, il y a beaucoup à dire et à débattre. Il nous faudrait au moins une table, deux chaises et deux bières pour en discuter avec rigueur et animation…

      4. Guy LB dit :

        … et sobriété, bien sûr. Ça m´avait échappé 😁

    4. kintouai dit :

      « Quand c’est le temps de « poivrer » des bombes sur la tête des autres pays, les Etats-Uniens sont les plus généreux au monde. »

      Et j’ajouterais à votre excellent exposé :

      Quand c’était le temps aussi de s’approprier à vil prix (voire gratuitement, sous tous les prétextes imaginables) les ressources de la planète pour engraisser leur population de crétins obèses, le shithole USA n’y allait pas de main morte non plus : le quart des ressources de la planète servait à nourrir, faciliter la vie et divertir 5% de la population mondiale.

      Ce temps sera bientôt révolu et ce n’est pas en donnant l’exemple d’une nation qui ne pense qu’à son nombril — elle qui se veut encore le « phare de l’humanité » — que les USA retrouveront la place que le Gros Salopard leur a fait perdre dans l’estime internationale.

      Si jamais le monde apprend que des millions de doses, qui auraient pu soulager des pays plus vulnérables, ont été perdues par péremption, ti-Joe aura beau inventer tous les prétextes qu’il voudra, le monde se rappellera qu’il ne faut jamais compter sur ce pays de merde en cas de crise (avec toutes les conséquences que ça aura sur le vide d’influence créé par cet égocentrisme — vide que la Chine, la Russie et l’Inde s’empresseront de remplir).

  13. Ziggy9361 dit :

    @ Sébastien et a Marc…la seul raison pour laquelle le Canada reçoit des vaccins en priorité sur d’autres pays pauvres c’est sa capacité de payer,pas parce qu’il est fin .

    Le surplus de vaccins d’Astrazénéca pourraient sauvé des vies, les américains vont de toute façon priorisé et exigé le vaccin le plus efficace mais peut-être le réserve t- il pour les asiatiques noirs ou latino.

    Et le Canada ne produit aucun vaccin il est à la remorque du bon vouloir de producteurs qui ont bien d’autres clients qui attendent en ligne en regardant leur monde mourir.

  14. treblig dit :

    Problème éthique en vue. Le Canada peut payer des milliards pour ses vaccins alors que les pays pauvres n’en n’ont pas les moyens. Donc, on saute la ligne d’attente en payant cash. Pas très moral

    Si.j’ai bien lu, un dose de Pfizer coûte 15$. Et la Canada aura besoin d’environ 75 millions de doses ( 37 millions X2 doses).

  15. Gilles Gougeon dit :

    Reportons-nous à1939. Hitler envahit l’Europe en septembre. La guerre éclate. Les Américains, malgré les appels du pied des Européens, et surtout de Churchill, ne bougent pas. Il faudra attendre le 8 décembre 1941, lorsque les Japonais attaquent la flotte américaine de Pearl Harbour, pour que les USA entrent en guerre.
    Reportons-nous au 11 mars 2020. Un virus attaque le monde entier. Que font les Américains? Ils commencent par se protéger eux-mêmes avant de se porter à la défense de l’Europe.

    1. Guy LB dit :

      Très bon parallèle, @ Gilles Gougeon.
      Et on peut trouver, dans l’histoire, plein d’autres exemples de politiques à courte vue qui mènent l’humanité au bord du désastre. Nous ne sommes pas gouvernés par des sages, mais par de petits épiciers myopes qui croient savoir compter.

  16. Sebastien dit :

    Plusieurs de vous avez repondu au pourquoi les USA devraient partager. J’apprecie vos reponses et je vous comprends jusqu’a un certain point. Maintenant inversez les roles, est-ce que le Canada devrait partager? Aller encore un peu plus loin et demandez vous si vous sauveriez les enfants du voisin avant vos enfants? J’exagere un peu mais pas trop, nous sommes en pandemie quand meme.

    1. jeani dit :

      Oui, vous exagérez et pas seulement un peu!

      1. Sebastien dit :

        Donc vous sauvez les voisins en premier?

      2. jeani dit :

        @Sébastien

        Jamais écrit cela…

        Avez-vous la moindre idée de ce que veut dire les mots partage et efforts collectifs.

        Considérez vous chanceux d’être né du « bon » côté de la planète.

    2. Ziggy9361 dit :

      Le CA, NA, DA, n’est pas un pays producteur votre questionnement est hypothétique, alors laréponse est hypothétique, si ont avaient la même capacité de production de Pfizer aux USA la réponse est oui ont partageraient nos SURPLUS.

    3. Guy LB dit :

      Il n’y a pas à choisir entre nos enfants
      et ceux du voisin. Il y a à comprendre, par simple logique et gros bon sens scientifique, que pour protéger nos enfants, il faut, dans le même effort et dans le même temps, mettre à l’abri ceux du voisin. Vous avez déjà entendu parler de la polio ?

      1. Sebastien dit :

        La polio n’est pas disparue « dans le meme temps ». Il faut commencer quelque part et il y a des premiers et des derniers. Je ne dis pas de ne jamais aider ses voisins. Je dis, sans honte ni remords, je sauve ma famille en premier et apres j’aide les autres. Je doute que beaucoup d’entre vous feriez l’inverse.

      2. Mona dit :

        Je suis tout à fait d’accord @Guy LB, et au-delà même d’une logique scientifique incontestable.

        Et je réprouve fortement la réponse de @Sebastien (auquel je ne peut pas techniquement répondre sur le blog pour une raison inconnue), rien ne devrait nous empêcher de défendre à la fois notre famille et nos voisins, c’est un problème de choix de société, de choix économiques, de choix éthiques et moraux.
        Nous sommes des humains grâce à l’ensemble des hommes et chacun de nous a, à la fois, le lien avec cet ensemble et avec soi-même.
        C’est ce qui constitue la spécificité des êtres pensants, c’est à dire des êtres humains.
        Toute négation de la multiplicité de ces liens nous ramène vers des dangers individuels et collectifs.
        Raisonnons avant tout en terme d’intérêt partagé.

        Commençons par nous poser la question pourquoi un ensemble de nations industrielles fortes n’arrivent pas à faire face unanimement et conjointement à un danger majeur pour toute l’humanité.

    4. Madalton dit :

      Le Canada et les ÉU ont envoyé des masques N95, des ventilateurs et autres équipements médicaux en Chine en janvier 2020 quand elle était au prise avec le COVID. La Chine en a ensuite retourné encore plus ce qu’elle avait reçu. Ça critiquait au début de la pandémie ici et aux ÉU quand il nous manquait de ces équipements.

  17. POLITICON dit :

    Biden doit composer avec une bonne partie de citoyens qui nient l’existence de la pandémie, qui n’ont jamais appliqué les gestes barrières et refuseront toujours d’avoir le vaccin. Cela dit, grâce au 45e les USA ont écopé en nombres de décès et avec des millions de morons anti-covid il est urgent de vacciner ceux et celles qui sont préoccupés par la transmission du virus. Les personnes âgées bien sur, mais aussi les millions de personne à risque qui ont un système immunitaire à risque. Les cancéreux, ceux qui ont des problèmes de santé grave etc.

    Toutefois, il faut penser aussi aux pays les plus pauvres et aux citoyens étrangers qui n’ont pas eu la chance de naître dans un pays riche. C’est là toute la question. Les riches ont des vaccins, les pauvres attendront. Comme ‘treblig’ le dit si bien, c’est une question éthique. Comme toute vie humaine s’équivaut à priori, avoir un membre de sa famille à risque, on veut un vaccin pour cette personne. C’est naturel, logique et humain.

  18. Alexander dit :

    Biden n’est pas président de la planète, il est président des EU. Il est d’abord redevable face à ses citoyens.

    Un vieux proverbe dit: « charité bien ordonnée commence par soi-même ».

    Mais ça ne l’empêchera pas d’aide les autres pays dès qu’il sera capable de le faire.

    Et oui, il va s’en servir comme levier diplomatique.

    Ce n’est pas de l’égoïsme, c’est de prioriser.

    1. Ziggy9361 dit :

      La seul chose qui favorise les Étatsunis c’est que les vaccins Pfizer/Bionteck sont fabriqués ou il ya une grande facilité de production et qu’il interdisent sont exportation.

      Pfizer lui même vient d’un émigré allemand qui a fondé sa compagnie aux Étatsunis et le vaccin lui-même
      est en gros l’oeuvre de Bionteck une autre société allemande qui s’est associé á Pfizer parcequ’il était les plus à même de produire et de mettre le vaccin sur le marché pour profiter de l’engouement que provoqueraient son arrivée en premier sur le marché.

      Heureusement que Pfizer a 150 usines au travers du monde parce que le Canada attendrait encore qu’un producteur est pitié . En Europe la vaccination piétine, même si le vaccin est d’origine d’allemagne l’approvisionnement n’est pas suffisant poursoutenir la cadence de l’inocculation. Et l’usine de Pfizer en
      Belgique produit à une cadence de f.u et seulement 6.3% de la population est acciné bizarre y garde pas toutes pour eux.

  19. Gilles Morissette dit :

    Biden n’a pas le choix. Il doit penser d’abord et avant tout aux besoins des Américains.

    Ça peut paraître égoïste pour certains (et ce l’est probablement) mais la bonne nouvelle est que, contrairement à son prédécesseur, il ne ferme pas la porte à une certaine forme de coopération avec les autres pays.

    C’est plate à dire mais les vaccins sont une affaire de « business ». Si vous avez du fric, vous pouvez vous en payer. Sinon, vous devez compter sur les autres.

    Cette pandémie nous aura appris que derrière les gestes de solidarité qu’on a pu voir entre humains, l’argent mène encore le monde lorsqu’il s’agit de la vaccination.

    Bienvenue dans la réalité.

  20. Danielle Vallée dit :

    La discussion est un peu futile car il y a des millions de vaccins Astra Z en Europe que personne n’injecte, même pas les Allemands, car il y a enquête sur des caillots aux poumons.

    De toute manière les Américains se souviennent des tonnes d’équipements de protection envoyés en Chine par Trump alors que les médecins et les infirmiers Américains réutilisaient les leurs. Et en mouraient.
    La blessure est fraîche…

  21. lechatderuelle dit :

    le partage des vaccins ne laisse pas supposer que vous sauvez les autres en abandonnant les vôtres, mais plutôt que tous aient une même chance d’avancer au même rythme….
    c’est de la gestion efficiente du vaccin….

    le côté égoïste des gens et des nations remontent vite à la surface quand la situation devient stressante….

    d’autant plus que ce n’est pas comme si les vaccins en viendraient à manquer….

    la vaccination est devenue stratégique car les premiers immunisés auront des occasions d’affaires plus rapidement que les autres et rafleront plus largement des contrats un peu partout sur la planète….

    Il faut craindre que la reprise économique se fera avec exactement les mêmes bases qu’avant la pandémie…. au plus fort la poche!
    Tous les pays se retrouvent solidement endettés… l’agressivité en affaires, le laxisme dans les règles sous prétexte d’urgence économique, la surconsommation seront les réflexes « normaux »….. ou considérés comme tels…. donc la vaccination précoce offre un avantage compétitif…

    USA first n’est que le reflet de ce réflexe….

    Si les USA manquaient de vaccins, ils n’hésiteraient pas à détourner des approvisionnement par la force vers les USA….

  22. gl000001 dit :

    Ça me fait penser au masque à oxygène dans les avions. Il faut mettre le sien avant d’aider ses enfants à le mettre.
    D’une façon similaire, il faut se remettre de cette pandémie pour pouvoir aider les pays économiquement plus faible.

  23. spritzer dit :

    « Elle mettra les États-Unis en piste dans une course dominée jusqu’à présent par la Chine, la Russie et l’Inde pour utiliser les vaccins contre la COVID-19 comme levier diplomatique. »

    On s’en tape un peu qu’ils utilisent leurs vaccins comme levier diplomatique, l’important est de distribuer le plus possible les vaccins. L’Europe a des problèmes d’approvisionnement mais ils refusent encore d’approuver Sputnik V, ce qui n’empêche pas heureusement certains pays du continent de passer outre à ce branlage inadmissible.

    Si c’est le genre de levier diplomatique que les États-Unis et l’EU recherchent, d’écarter leurs compétiteurs, je préfère l’approche de la Chine et de la Russie qui ne jouent pas à ce jeu mais qui offrent leurs vaccins à tous.

  24. Apocalypse dit :

    Sur Cyberpresse, il y avait une nouvelle sortie d’un dirigeant international qui rappelait de ne pas oublier les pays pauvres ou avec des moyens limités; les Etats-Unis se sont dépêchés de sortir pour dire, oublier ça, on ne s’occupe que de ‘me, myself and I’. On est riche et puissant, on peur faire ce qu’on veut et c’est exactement ce qu’a fait, qu’on fait et qu’on va continuer à faire.

    Ensuite, les américains se demanderont pourquoi ils sont détestés sur toute la planète. On regrette de ne pas se retrouver avec la possibilité de leur donner une leçon qu’ils n’auraient pas oublié dans mille(1000) ans.

    Donc, lorsqu’on aura plus besoin d’absolument rien, nous allons partager, être généreux: ‘Bravo les Gars’ 😢.

    Lorsqu’on regarde les statistiques des morts, ce sont les 70 ans et plus partout qui ont lourdement payé de leur vie, alors on devrait les prioriser partout où ils sont, mais bon …

    L’humanité, c’est laid et rien – bien au contraire – n’indique un changement dans le plus lointain futur qu’on puisse imaginer.

  25. Danielle Vallée dit :

    @spritzer: « je préfère l’approche de la Chine et de la Russie qui ne jouent pas à ce jeu mais qui offrent leurs vaccins à tous. »

    Vous croyez vraiment qu’ils le font par charité humaine??? Vous êtes dû pour un gros désappointement.

  26. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu@richardhetu
    On ne peut plus rien dire…

    ‘Kentucky Senate votes to criminalize insulting police in way that could cause ‘violent response’

    En effet! 😢

    Je ne dirais pas que les esprits faibles sont en train de gagner, mais il va falloir que l’autre côté se réveille ASAP 😴.

  27. jcvirgil dit :

    Que voulez-vous tant qu’il y aura des peuples qui se croient les élus de Dieu il n’y aura pas de partage ni de compassion.

    A ce compte l’État raciste Israël a terminé de vacciner sa population et refuse le vaccin aux Palestiniens dont ils occupent le territoire illégalement en regard des résolutions des nations unies.

    Pourtant ils devraient savoir que le virus ne respecte pas le mur et les points de passage…

    1. constella1 dit :

      Les usa first alors que le laboratoire est associé à un pays européen
      En toute bonne foi ils ont partagé la tâche pour y arriver rapidement
      Déjà là il y a une injustice évidente en tant que collaborateur à faire ce vaccin et ça me choque et m’indigne de voir comment ils agissent
      En plus !
      Le Très Épais fait une loi ordonnant ceci;les amaricains d’abord
      Ça ajoute à l’insulte car l’inculte en question qui encourageait à ne rien respecter comme règles sanitaires a provoqué ce désastre ds don propre pays
      Par la bande tous les autres pays en attente de doses écopent
      Biden lui fait ce qu’il a promis ni plus ni moins et suis sa logique et porte surtout tout le poids de réparer tous les dommages causé par le 45 fou à lier
      La notion de partager ou venir en aide rapidement n’est pas le premier réflexe des états-uniens
      Pensons à la deuxième guerre mondiale ils ont attendu d’être visés par le conflit pour enter en guerre et de 39 à 41 ils sont resté de bois

  28. Apocalypse dit :

    @jcvirgil – 12:21

    ‘A ce compte l’État raciste Israël a terminé de vacciner sa population et refuse le vaccin aux Palestiniens…’

    S’il y a un enfer et que c’est moi qui déciderait si Israël – au grand complet – s’y retrouverait, croyez-moi, il faudrait travailler fort pour me concainvre de les sauver.

    Ils font vivre l’enfer aux palestiniens et ne lèveraient pas le plus petit doigt pour les aider: ‘Shame on YOU’ 🤦‍♂️😱🤮😢🤢.

  29. parfoislucide dit :

    Le partage ou non du vaccin est malheureusement une affaire politique à mon avis. Biden vise les élections de 2022 et il n’aurait vraiment pas bonne presse aux USA d’expédier des vaccins alors que la pandémie persiste. N’oublions pas que les américains votent non pas sur des enjeux internationaux mais sur des enjeux locaux.

  30. Gilles Morissette dit :

    Triste annivesaire d’une bavure policière dont une Afro-Américaine en a été la victime.

    (Voir Tweet de M. Hétu. Merci pour le lien)

    https://www.npr.org/2021/03/13/973983947/a-year-after-breonna-taylors-killing-family-says-theres-no-accountability

    Qu’ont fait les autorités depuis ce temps? Presque rien comme l’indique l’article.

    Par contre, le Sénat du Kentucky a adopté une loi criminalisant toute insulte lancé à un policier (voir autre tweet de M. Hétu)

    Grosse réforme !!.

    1. Haïku dit :

      Gilles Morissette
      Merci pour le lien.
      ——
      Ouff !
      C’est tout à fait ahurissant. 😨

  31. Gilles Morissette dit :

    HS

    Il semble que l’adhésion au couvre-feu, selon certains sondages , soit très forte au Québec.

    https://www.lapresse.ca/covid-19/2021-03-13/champion-du-couvre-feu/pourquoi-le-quebec-y-a-adhere.php?utm_medium=email&utm_source=bulletin&utm_campaign=202103130900-lpca-general-aws

    Bonne nouvelle mais on verra si cette adhésion tiendra le coup avec l’arrivée du beau temps et le changement d’heure en fin de semaine.

    Tout dépendra de l’état de la situation d’ici le mois d’Avril.

    1. InfoPhile dit :

      À voir la folle vitesse à laquelle circulent plusieurs voitures entre 19h30 et 20h, je dirais que les amendes ont un retentissant effet dissuasif quant à l’idée de ne pas respecter le couvre-feu.

  32. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 12:46

    ‘Il semble que l’adhésion au couvre-feu, selon certains sondages , soit très forte au Québec.’

    On pourrait dire qu’il y a forte adhésion si on avait le choix, ce qui n’est pas le cas.

    De plus, dans l’article, on retrouve ceci:

    ‘La question à 1 milliard : est-ce efficace pour lutter contre la pandémie ?

    « On ne le saura jamais », répond Roxane Borgès Da Silva, professeure à l’École de santé publique de l’Université de Montréal.’

    Ca devrait faire crier quiconque à au moins une couple de neurones actives!

    1. Gilles Morissette dit :

      @Apocalypse (13/03/2021 à 12:53

      Puisque vous aimez les citations, en voici deux autres tirés du même article.

      Surprenant que vous ayiez « oublié »(!) d’en parler.

      « Au Québec, rappelle Marie-France Raynault, deux choses sont arrivées en même temps : le couvre-feu et la fin des rassemblements des Fêtes.

      « Probablement que les deux ont contribué à la baisse des cas. Mais, quand même, on a remarqué que les cas ont chuté rapidement avec le couvre-feu. C’est pour ça qu’on l’aime beaucoup, cette mesure-là, même si on n’était pas certains, au début, quand on l’a appliquée. »

      Et l’autre:

      « Benoit Barbeau, professeur au département des sciences biologiques de l’UQAM et expert en virologie, croit que, dans les circonstances, le couvre-feu doit être maintenu, même si on ne sait pas « à quel point il contribue à la baisse des cas ». « Ça peut certainement être dissuasif de se retrouver le soir », note-t-il.

      De son côté, le ministère de la Santé et des Services sociaux assure que le couvre-feu donne des résultats. « Des études d’observation révèlent que cette mesure empêche les rassemblements, indique son porte-parole Robert Maranda. Cela dit, lorsqu’elles sont bien appliquées, toutes les mesures sanitaires contribuent directement à la diminution des cas. »

      Lorsqu’on cite les extraits d’un article mis en lien, on s’assure de ne pas citer seulement ce qui nous convient.

      Question d’honnêteté intellectuelle et d’éthique !!

      Ceci dit, qu’en pense « la couple de neurones actives » dans votre cerveau?

      1. gérard séguin dit :

        @Gilles Morissette tout est relatif aux nombres de neurone, que chaque bête a entre les deux oreilles. Nuancer et réfléchir, n’est pas équitablement répartie chez la bête èa deux pattes. Malheureusement! Ceci, est ma principal raison de vous lire vous et les autres ayant, BEAUCOUP de neurone.

      2. M.Rustik dit :

        @Gilles Morissette, vous semblez être favorable à l’idée qu’un couvre-feu est une bonne solution: (1) vous dites « bonne nouvelle » (sans autre nuances) à la lecture des sondages et ensuite (2) revenez avec uniquement des citations favorables.

        Pour finalement accusez une personne qui cite des contre-exemples de ne pas respecter l’éthique et l’honnêté intellectuel.

        Revenir avec des contre-exemples pour soutenir votre point était louable… mais le reste…

    2. gl000001 dit :

      Vous avez omis la phrase suivante dans le texte :
      « Cela dit, si on empêche les gens de se voir le soir, « il y a forcément un effet de minimisation des cas », dit Mme Borgès Da Silva. »
      C’est difficile à mesurer mais c’est certain que ça a eu un effet !!

  33. leonard1625 dit :

    Loi au Kentucky criminalisant les insultes aux policiers. Je n’ai jamais essayé, mais qu’arrivait-il si quelqu’un lançait un « gros chien sale » à un policier de Montréal? Lors d’une manifestation, il n’aurait probablement pas de conséquence. Dans une intervention policière ordinaire, je crois qu’il y en aurait, sans savoir exactement laquelle.

  34. Amazonia dit :

    Depuis un an les marchés à ciel ouvert en Afrique subsaharienne n’ont jamais fermé, les commerçants n’ont jamais porté de masque et n’ont jamais respecté le minimum des gestes barrières.

    Pour des pays où il y a un si faible taux de contamination et de décès dus à ce virus, je me pose des questions.

  35. citoyen dit :

    cela respecte une forme de diplomatie démocratie, mais il ne faudrait pas seulement attendre sur les usa pour produire les vaccins.

  36. titejasette dit :

    Laissons-les aux leaders de s’occuper d’abord de leur peuple en priorité. (pour les vaccins)

    Quand ils commenceront à s’apercevoir que pour de multiples raisons – raisons économiques, politiques, hygiènes, circulations fluides entre les pays et humanitaires – il faut partager les vaccins, ils le feront.

    De l’aide (sous forme de vaccins ou sous une autre forme) qui s’en va aux pays pauvres, les pays riches en profitent en retour

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :