Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Au moment où Andrew Cuomo s’attelait à écrire un livre pour vanter sa gestion de la pandémie de coronavirus, en juin dernier, ses principaux conseillers trafiquaient le nombre exact de résidants d’établissements pour personnes âgées décédés de la COVID-19 dans son État, le faisant passer de plus de 9 250 à 6 432. S’appuyant sur des interviews et des documents, le New York Times et le Wall Street Journal révèle cette information inconnue du public et mettant en cause l’honnêteté du gouverneur.

Rappel. Le 28 janvier dernier, la procureure générale de New York Letitia James a publié un rapport cinglant confirmant que l’administration Cuomo avait grossièrement sous-estimé le nombre de décès liés à la COVID-19 parmi les résidants d’établissements pour aînés de l’État. Le gouverneur l’a admis. Du coup, le bilan officiel de ces décès est passé de 8 500 à plus de 15 000.

Mais Andrew Cuomo avait une excuse. Il a affirmé que le bilan exact avait été caché parce qu’il ne voulait pas que l’administration Trump s’en serve pour mener une enquête à caractère politique sur la gestion de la pandémie dans les établissements pour personnes âgées de l’État. Sa crainte était liée à une requête formulée en août dernier par le procureur général des États-Unis William Barr pour obtenir des données sur les décès dans les établissements pour personnes âgées de quatre États, dont New York.

Or, selon le Times et le Journal, l’administration Cuomo a trafiqué ces données au moins deux mois avant que le ministère de la Justice n’en fasse la demande. Elle a réduit de 50% le total des décès liés à la COVID-19 parmi les résidants d’établissements pour personnes âgées en n’incluant pas ceux qui avaient succombé à cette maladie à l’hôpital.

Après ce changement, l’administration Cuomo a publié, en juillet dernier, un rapport concluant que la gestion de la pandémie par l’État dans les établissements pour personnes âgées se comparaissait avantageusement à celle des autres États. À l’époque, le gouverneur était accusé d’avoir contribué à une explosion de décès à la suite de sa décision de forcer ces établissements à admettre des résidants ayant reçu leur congé de l’hôpital après y avoir été traités pour la COVID-19, et ce, même s’ils étaient encore contagieux.

Publié en octobre dernier, le livre de Cuomo, intitulé American Crisis: Leadership Lessons from the COVID-19 Pandemic, est devenu un best-seller.

(Photo Bureau du gouverneur)

51 réflexions sur “Décès, mensonges et COVID-19

  1. Maximilien dit :

    CALISSE… on pensait tous que Cuomo était l’homme de la situation… un politicien de gauche, un peu rough, qui est capable de tenir tête aux Trump de ce monde …

    Quel beau gachis.

    Ça donne tellement de munition au GOP ça pas d’allure.

    1. marylap dit :

      Cuomo est loin d’être le seul gouverneur à avoir mal géré la pandémie, tout parti confondu. Mais c’est une lame à double tranchant pour le QOP, parce que les Démocrates ont encore plus d’exemples de je-m’en-foutisme venant des Républicains.
      Ce qui m’énerve le plus dans cette histoire, c’est qu’en focussant sur Cuomo, on parle moins des coups de salaud des Républicons et de leur gestion abyssale de la pandémie.

      1. garoloup dit :

        Exactement! Le républicons ont fait mille fois pire et continuent de le faire comme ce stupide gouverneur du Texas qui a aboli le port obligatoire du masque. ..

    2. Guy Pelletier dit :

      @Maximilien

      Comme quoi il ne faut jamais tomber dans la béatitude et l’aveuglement partisan de nos représentants tous partis confondus et se garder une petite gène. Là où il y a de l’homme, il y a de l’hommerie, c’est encore plus vrai en politique que dans tous domaines. Ça fait déjà un bon moment que plusieurs remettent en doute la « si bonne lutte contre la COVID-19 » de Cuemo mais les élections approchant les Démocrates ont préférés regardés ailleurs se fermer à cette réalité.

      Il faut aussi dire que tous les dirigeants d’États, pays, régions du monde ou provinces qui ont été débordés par la contagion à la Covid-19 passeront tous dans le tordeur ou on contestera TOUTES leurs décisions. C’est tellement facile après coup de juger de leurs actes alors qu’ils étaient dans l’action, qu’ils devaient avec les renseignements qu’ils avaient jauger le pour et le contre et veiller a protéger le maximum de gens possible tout en protégeant l’économie. Compter sur les « politiques » pour faire du millage là dessus alors qu’ils n’avoueront jamais en publique qu’ils sont bien heureux de n’avoir pas eus a gérer pareille crise.

      1. Carl Poulin dit :

        Là où il y a de l’uomo il y a un Cuomo⚰️

  2. jcvirgil dit :

    C’est drôle quand même comment la gestion de la pandémie dépend de quel côté de la lorgnette on l’a regarde et de ce que l’industrie de la boulechite veut nous faire croire.

    Malgré des résultats et agissements semblables qui ont resultés en une crise aiguë dans les CHSLD , Legault est un héros au Québec et Cuomo un zéro à New-York 😎

    1. lechatderuelle dit :

      jcvirgil
      la nuance toutefois est que Cuomo a sciemment caché les faits alors qu’au Québec, c’est la stratégie qui a été déficiente et surtout la lenteur hallucinante des patrons de ces maisons à cesser de promener le personnel d’une bâtisse à l’autre…

      ce fut 2 échecs retentissants mais pas obtenus pour les mêmes causes…

      Les CHSLD ont été fragilisés pendant 30 ans sous notre regard désintéressé…

      Si Legault avait traficoté les chiffres et caché des décès, on parlerait de la même chose…. mais au Québec, ce sont nos limites qui auront été les principales causes de cette hécatombe…

      1. jcvirgil dit :

        @ chat de ruelle

        Aux débuts de la pandémie la situation des RPA et CHSLD a été exactement la même.

        Ils ont eu deux mois pour voir venir la pandémie, pourtant ils n’étaient pas prêts.

        Manque de matériel de protection pour le personnel, manque de plan clair pour isoler les résidents atteints dans plusieurs établissements, mobilité de personnel entre les résidences etc.etc.

        D’ailleurs une enquête à laquelle resiste le gouvernement est demandée pour faire le point .

    2. Labinne2 dit :

      Sans vouloir vous contredire, Legault est loin d’être perçu comme un héro, il reçoit son lots de critiques… la différence est probablement du au fait que le P.M. n’a rien caché et surtout l’opposition n’a pas politisé la crise et à plutôt serré les coudes avec le gouvernement.

      1. jcvirgil dit :

        La difference réside selon moi beaucoup plus dans la force des communications.

        Legault bénéficie d’une tribune extraordinaire presque tous le jours à la télé .Une tribune dont il se sert pour passer son message et d’un Journal celui de Montréal qui semble acquis pour son gouvernement, alors qu’à New-York
        le NYT s décidé de procéder à l’exécution politique de Cuomo.

  3. lechatderuelle dit :

    la dérive politicienne a contaminé les 2 partis… les républicains sont plus avancés, mais il demeure que trop de politiciens aux USA ne travaillent que pour eux….

    il faudra, un jour, que la politique soit faite en toute transparence, pour tout… contrats, lobbys, décisions… tout accessible, tout en direct sur le net plutôt que de ne présenter que les débats généralement stériles et remplis de plogues partisanes…

    les cachettes, omissions, portes closes doivent disparaitre de la politique… car au final ce qui se négocie derrière ces fameuses portes, c’est avec les ressources et le fric du peuple que ça se passe….

    il est clair que Cuomo doit être relevé de ses fonctions dès maintenant….

  4. March dit :

    Pour chaque Cuomo, il y un Greg Abbot et un Ron De Santis.

    Au final, Cuomo a appris des leçons, ce que les autres n’ont jamais fait.
    Le décompte final va se compter quand on va calculer la hausse des morts par rapports aux année antérieurs. Cette données élimine toutes fausse déclaration. Un morts reste un morts.

    J’ai hate de voir la hausse en Floride ou aux Texas, deux états qui n’ont pas géré la crise.

    1. Et en Floride on met à la porte ceux qui refusent de trafiquer les données, et on leur envoie la police à la maison pour s’assurer qu’ils ne les transmettent pas. Je ne serai pas surpris que le Texas emprunte la même stratégie.

  5. Pierre s. dit :

    ———————

    HS

    5 mars …. Biden toujours président ????

    ah bon !

  6. Alexander dit :

    Les trips de pouvoir, ça mène à ça.

    Trafiquer des données? Pensez-vous sérieusement qu’on nous dit toute la vérité sur nos propres statistiques?

    Ben voyons.

    Il y aura toujours une part de manipulation et d’opacité dans la gestion.

    On vante les bons coups et on minimise les gaffes pour bien paraître. C’est le propre de la politique.

    On se protège les fesses et on pense à sa réélection.

    Toute vérité n’est pas bonne à dire, et la fin justifie les moyens.

    Ceci étant dit, Cuomo descend sérieusement de son piédestal ces jours-ci. Descente méritée aux enfers ou règlement de comptes?

    Ou les deux?

  7. treblig dit :

    L’Union soviétique, à son époque, a démontré le danger de falsifier, truquer et de biaiser les statistiques. Tous les chiffres du plan quinquennal étaient faux et on ne pouvait plus intervenir correctement, dans l’économie, parce que on ne connaissais pas la réalité de la situation. On ajoutait un mensonge par-dessus un autre mensonge et on faisait comme-çi c’ était vrai. D’où la catastrophe de l’URSS.

    Ce qui a mené, dans les pays occidentaux, à mettre en place des institutions indépendantes du pouvoir politique, comme Statistique Canada, qui produisent des données fiables pour éclairer les gouvernements dans leurs actions.

    Alors, baisser artificiellement le nombre de morts, comme Cuomo, c’est se mentir à soi-même et c’est dangereux parce que ce n’est pas la réalité.

  8. Apocalypse dit :

    Ce qu’on apprend de la gestion d’Andrew Cuomo: ‘appalling’, absolument dégoûtant! 🤮

    Et le gars s’est vanté et a écrit un livre sur sa bonne gestion; encore une fois, ça ne s’invente pas.

  9. P-o Tremblay dit :

    Les démocrates je savent pas gérer un scandale… les républicains gagnent des votes quand ils ont un scandale, les démocrates non

    1. Achalante dit :

      Les démocrates ont une plateforme d’amélioration sociale; ils ne peuvent se permettre d’avoir des comportements destructeurs ou prédateurs. Les républicains ont une plateforme de mensonges basés sur la haine de l’autre. Alors ils n’ont qu’à mentir un peu plus et prétendre qu’ils le font pour gagner, et voilà, leurs supporteurs applaudissent.

    2. chicpourtout dit :

      Il est juste de dire que leur approche est complètement différente…

    3. jaylowblow dit :

      En effet, si tu es républicain, un scandale sexuel et tu retrouves POTUS ou juge à la cours suprême. Si tu es démocrate, tu te fais éjecter et on n’entend plus jamais parler de toi, à moins que tu ais un portable rempli d’emails.

  10. Achalante dit :

    Bof. Ça confirme simplement qu’il est un s@laud. Des s@lauds, il y en a dans tous les groupes politiques; ils sont attirés par le pouvoir, après tout. C’est juste qu’il y en a plus chez les Républicains.

  11. Apocalypse dit :

    @jcvirgil – 08:47

    M. Legault a eu l’honnêteté de dire la vérité sur le nombre de morts; donc, un plus pour lui.

    Il est considéré comme un héros par une majorité de la population; une question de perspectives, uje suppose. J’ai déjà dit plusieurs fois ce que je pensais de lui 🤦‍♂️.

    On voit de plus en plus de critiques sur la gestion de cette crise. Il y avait un texte d’opinions dans le ‘Journal de Montréal’ cette semaine où l’auteur n’y allait pas avec le dos de la cuillère.

    Dans ‘La Presse’, la seule qui a critiqué un tantinet la gestion est Madame Lortie.

  12. titejasette dit :

    Je n’ai pas compté le nombre de billets se raportant à Andrew Cuomo depuis 1 semaine. C’est plutôt considérable (p-e le 2è le plus populaire en manchettes après Trumpète, dans le temps càd pendant sa présidence ?)

    Ceci étant dit, je crois que M. Hétu ne fait que reprendre les sujets traités dans les journaux américains.

    OK, il a p-e tenté de coucher avec ses employées puis il a tenté de manipuler le nombre de décès dans les maisons de retraite. Mais est-ce une raison valable pour nous rabattre les oreilles à tous les 2 jours ?

    Moi, j’en ai mon casque et je crois que le peuple américain saura faire leur part des choses.

    NEXT !

    PS.  » Publié en octobre dernier, le livre de Cuomo, intitulé American Crisis: Leadership Lessons from the COVID-19 Pandemic, est devenu un best-seller ». Un best-seller vendu en pleine pandémie ? Comment peut-on tirer des leçons AVANT que la pandémie soit sous contrôle ? Ils sont forts ces zaméricounes !

    1. Si Cuomo continue à entretenir une réputation de menteur et de harceleur, le GOP va vouloir de lui.

      1. titejasette dit :

         » ….le GOP va vouloir de lui » – Richard Desrochers

        Vous vouliez dire que le GOP va lui émettre une carte de membre ? Livraison EXPRESS !

    2. Carl Poulin dit :

      @ titejasette
      Cuomo ça fait vendre beaucoup plus que n’importe quel salopard répiblichiant.

  13. POLITICON dit :

    ÉGO, FRAUDE, CONSPIRATION

    Cette période difficile pour l’avenir politique et personnelle de Cuomo prouve que que les morts sont toujours vivants et ils parlent en grand nombre. Force est de constater qu’il a commis une très grave erreur et un manque de jugement impardonnable en falsifiant le nombre de décès dû à la covid-19. A ne pas commettre lorsque l’on est responsable et imputable. Il a voulu embellir son image personnelle en cachant des faits afin pour un profit personnel. C’est une erreur grave en politique. D’un autre côté, il a vraiment pris le taureau par les cornes pour minimiser l’impact de la pandémie. Dans mon livre il a fait un travail acceptable, sinon meilleur que ses congénères républicains.

    Reste qu’avec ses accusations d’agression et d’harcèlement sexuel qui rôdent au-dessus de sa tête comme des vautours, ces dernières révélations devraient être suffisants pour qu’il donne sa démission sur le champ. Dans un autre de mes livres, il n’est finalement pas mieux que Trump. Égo démesuré, abus de pouvoir, conspiration, corruption et fraude. Pour avoir l’heure juste, aucun chiffre ne peut être caché pour quelque raison que ce soit en période de crise humanitaire de cette importance. Désolé M. Cuomo, mais la porte est là…

  14. titejasette dit :

    HS

    Rep. Eric Swalwell, one of the House prosecutors during Donald Trump’s second impeachment trial, said he filed a lawsuit against the former president for inciting the Jan. 6 invasion of the U.S. Capitol.

    Swalwell’s suit accuses Trump, Donald Trump Jr., Rudy Giuliani and GOP Rep. Mo Brooks of being “wholly responsible” for the deadly Capitol invasion.

  15. Igreck dit :

    Des minables escrocs aux plus hautes fonctions❗️😡

    L’ex-président Sarkozy n’est pas Trump. Il pratique néanmoins avec grand talent l’art narcissique de la victimisation politique. Résultat : en politisant lui-même son affaire judiciaire, il a réussi à convaincre une partie des Français que c’est la Justice qui est politiquement motivée. Dans une affaire… où il s’est rendu coupable précisément d’avoir attenté à l’intégrité de la plus haute cour française.
    C’est une variante locale du trumpisme
    Et j’espère que ça augure (bien) ce qu’il peut se passer pour l’autre escroc dans les semaines à venir❗️👍

    https://www.lapresse.ca/international/europe/2021-03-05/sarkozy-trumpisme-a-la-francaise.php

  16. Igreck dit :

    HS… quoique…
    QAnon 4 mars : comment entretenir la 🔥 de la folie 🤪⁉️

    https://www.journaldemontreal.com/2021/03/04/calme-au-capitole-des-etats-unis-apres-une-nouvelle-menace-extremiste

  17. gl000001 dit :

    Mettons-le dehors MAIS mettons tous dehors tous ceux qui ont fait pire que lui : Abbott, De Santis, …

  18. Ziggy9361 dit :

    Quoiqu’il dise dorénavant sa crédibilité en a pris un sale coup, de là à penser qu’il fait l’objet d’un
     » opponent bashing  » nous effleure l’esprit, mais c’est sans compter la crédibilité des soient
    disantes victimes et surtout le nombre qui augmenterait si les langues se déliait de la gêne.

    Je pense que le fait de cacher le nombres de décès dans les maisons de retraites ne pouvait pas tenir la route bien longtemps ,donc avait une impacte qu’à très court terme d’ou la question que je me pose
    il est de toute évidence une personne considéré comme très intelligent ,comment a t’il pu imaginé
    que ce mensonge allait rajouter à sa popularitè pourtant déjà acquise ,un vrai fiasco doublé de corruption pour avoir convaincu des fonctionnaires de modifier les statistiques c’estout de même pas lui qui colligeait les données.
    Crédibilité:
    Cuomo: ………..⭕.
    Les femmes: ➕1️⃣0️⃣0️⃣
    Gestion de pandémie……..effort +
    …………………………..transparence -100

  19. Gilles Gougeon dit :

    Croyons-nous vraiment le gouvernement de Pékin lorsqu’il publie le résultat de ses performances économiques? Croyons-nous vraiment les chiffres des autorités sur le chômage? Croyons-nous les statistiques fournies chaque jour sur le nombre de décès causés par La Covid-19 alors que tous les pays (surtout en Afrique) ne calculent pas les morts de la même manière et avec la même rigueur?

    Depuis qu’on s’est agenouilé devant la dictature des statistiques, il est heureux que certains grands medias aient eu le courage de vérifier et de contrevérifier les chiffres fournis par quelque forme d’autorité.
    La vérité ne peut apparaître qu’avec un sens développé du doute.
    Dans le monde actuel dominé par les réseaux sociaux, il faut surtout apprendre à nos enfants à douter. Évidemment, cela fragilise du même coup l’autorité parentale…!!!

    1. gl000001 dit :

      « La vérité ne peut apparaître qu’avec un sens développé du doute. »
      Développé, éclairé, vérifiée … recherchée !
      « Le doute, la remise en question, est à la base de la pensée philosophique » -mon prof de philo 101 au CEGEP.

  20. Mouski dit :

    Ce n’est pas ce que tu es démocrate que tu viens au monde avec une auréole tout le tour de la tête.

  21. chanounou dit :

    Kissoncons… Mèkissoncons….! Tous ceux qui traficotent les chiffres, arrangent la vérité et dissimulent les évidences…
    À une époque où TOUT est acté, documenté , archivé sur Internet , à l’heure où absolument n’importe qui muni d’un téléphone portable et d’un pied telescopique peut faire un canal video depuis sa chambre, son grenier , sa cave, sa cuisine ou son jardin pour y raconter des sornettes ou des trucs interessants à la Terre entiere, en un temps ou certains journaleux avides de scoops ( le bon peuple a-do-re ça…) oublient leur déontologie de collaborateurs de presse pour se transformer en fouille- m**de pour faire vendre du papier-torchon, eh ben…..certains de nos politichiens continuent leurs ‘tites affaires comme au XVIII° siècle….Ben voyons…. !
    Kissoncons… Mékissoncons…..!
    Des baffes qui se perdent! Et pas que électorales , les baffes!

  22. Les choses ne s’améliorent pas pour Cuomo.

    Ces révélations nous montrent qu’il n’est pas mieux que ses collègues du Texas, de la Floride et du président lui-même (on parle ici de « DiaperDon ») lorsqu’il s’agit de trafiquer les chiffres et de déformer la réalité.

    Cessons de blâmer, comme le font certains intervenants, les médias comme le NYT ou le WSJ qui enquêtent sur cette affaire.

    Ils ne font que leur « job » qui est de débusquer les mensonges des politiciens et d’exposer la vérité même si parfois, elle ne fait pas notre affaire.

    Cuomo avait placé la barre haute. Les attentes étaient élevés.

    Il a présenté un tableau de la situation qui ne correspondait pas à la réalité. Aujourd’hui, ses mensonges lui reviennent en pleine figure. Il prend « une méchante débarque ».

    Les critiques à son égard sont acerbes mais on s’attend à ce qu’un élu Démocrate se comporte de façon différente, avec plus de rigueur et d’honnêteté qu’un élu « Répugnant »

  23. Le Canada traîne lamentablement de la patte en matière de vaccination.

    Cette chronique en explique les raisons (du moins en partie).

    https://www.lapresse.ca/covid-19/2021-03-05/vaccination/le-canada-pietine-au-43e-rang-mondial.php?utm_medium=email&utm_source=bulletin&utm_campaign=202103050900-lpca-general-aws

  24. treblig dit :

    La représentante démocrate Zoé Lofgren vient de sortir un rapport de presque 2 000 pages sur les communication sur les réseaux sociaux des républicains depuis le 3 novembre. Certains auront des comptes à rendre sur la planification du 6 janvier dont, plus particulièrement :

     » Gosar and two other congressional Republicans, Mo Brooks of Alabama and Andy Biggs of Arizona.  »

    Comme disait Richard Desjardins, on mets un homme là-dessus.

  25. Apocalypse dit :

    @Gilles Gougeon – 11:10

    ‘La vérité ne peut apparaître qu’avec un sens développé du doute.’

    👍👍👏👏

  26. chanounou dit :

    En appui à mon post précédent de 11.20h ….
    Et si c’est le grand Georges qui le dit, il doit y avoir du vrai….

    https://youtu.be/IzOs_fRYsMo

    1. Haïku dit :

      Hé hé hé 😉
      Très à propos ! 🎵👏👏

  27. Parions que Fox News, OANN, NewsMax et autres médias de la « Drette » vont passer sous silence cette nouvelle.

    https://www.cnn.com/2021/03/05/politics/lofgren-social-media-report-gop-lawmakers/index.html

    Ils vont sans doute continuer à « spinner » sur des dossiers « importants » comme « les livres du Dr. Seuss » ou l’utilisation par le président Biden de l’expression « Neandertal ».

    On voit immédiatement où ces salopards mettent leurs priorités.

    Pendant ce temps, les « Répugnants » font tout en leurs pouvoirs afin de retarder l’adoption du « COVID Relief Bill » alors que des milliers d’Américains ont un urgent besoin d’aide.

    Ces CRAPULES préfèrent se livrer à de la « petite politique partisanne » plutôt que de se préoccuper du sort de leurs concitoyens.

    Leur ligne de pensée pourrait se résumer à ceci;

    « Aider le peuple? Vous n’y pensez pas. On aime bien mieux s’en mettre plein les poches »

    À VOMIR !!

  28. J’ai vérifié encore ce matin.

    Joe Biden est encore président des USA. « DiaperDon » continue à jouer au golf à Mar-A-Largo.

    Je me demande ce que les adeptes de Qannon et autres conspirationnistes du même acabit en pensent !!

    Allez, faites-nous rire !!

  29. Ziggy9361 dit :

    À propos du commentaire de Mr,Gougeon de 11hrs10, j’ai un doute sur le fait que nous devons enseigné a nos enfants de douter. Douter nous prive d’être dans l’action et est une réaction qui nous privent en nous maintenant dans l’insécurité de l’ignorance et nous empeche d’acquérir le savoir,le libre arbitre nécessaire
    pourse faire une idée réfléchie sur laquelle s’appuyer pour croire ou rejeter ce qui peut nous être proposé.

    La prémisse qui nous demande pouvons nous croire les statistiques du régime chinois,selon nos connaissances bien sur que la réponse est NON.

    Quand Qanon nous dit que Trump va ressuscité de parmi les looser et qu’il va régné comme président le
    4 mars c’est aussi NON

    Pouvons nous douté des statistiques de façons automatiques la réponse est NON mais avec les nuances qui s’imposent, la provenance et le but de ses statistiques et les questions pour le réaliser.

    Quand Steven Harper avait décidé d’amputer la version longue de statistique Canada sous un prétexte
    fallacieux avait soulevé l’indignation de l’opposition après la démission de Mr Sheyk homme d’honneur
    responsable de statistique Canada ,qui s’est servi de sa démission pour dénoncer.

    Dans les deux premier cas vu précédemment selon nos informations la source est de la merde,le but clairement la désinformation et le questionnement est plutôt une affirmation visant un but non
    avoué.
    Sans le cas Harper la provenance semble correcte mais le but était carrément d’en profiter pour
    continuer son laminage des budgets à l’abris des regards, sans l’approbation éclairé des Canadiens.

    À mon avis si on enseigne de douter,il faut que ça soit accompagné de la notion du libre arbitre qui se résume en savoir avant de croire.

  30. Chanounou dit :

    @Ziggy,
    Vous avez raison: douter est sain, douter de tout , de tous et tout le temps est malsain… et doit rendre très malheureux….

    1. Gilles Gougeon dit :

      Apprendre à douter nous force à prendre le temps; le temps de fouiller, de vérifier et de comparer les faits. Dans le monde où nous vivons, on glorifie l’instinct à outrance parce que nous nous sentons forcés de passer à l’action rapidement. C’est justement le lot des réseaux sociaux.
      Mais le fait d’être capable de douter que l’on peut douter, c’est déjà mieux que de se précipiter pour agir ou pour porter un jugement.
      On n’a qu’à lire certains commentaires qui circulent parfois sur ce blogue pour se rendre compte à quel point certaines personnes ont la gachette de l’injure ou du jugement lapidaire facile!
      On se calme!

      1. Ziggy9361 dit :

        Mea culpa, oui je vous le concède que parfois moi et peut-être d’autres commentateurs faisons fi
        du gros bon sens et qu’ont s’emportent facilement, faut dire que les sujets traités sur ce blogue particulièrement depuis quatre ans se prêtait bien par son principal sujet de couleur orange au débordement, mettons ça sur notre côté latin.

        Mais je reste sur ma position ,je préfère le GBS au doute mais sans déprécié votre position qui se
        défend.

  31. sousmarin dit :

    Cuomo a très mal géré la pandémie – le pire étant qu’il a voulu faire croire qu’il avait été un champion dans ce domaine en truquant les chiffres plutôt que de reconnaître ses erreurs et de les corriger – mais trumpette et Cie, eux, ne l’ont pas géré du tout ; certains R. refusent même de suivre la gestion de ceux qui se servent de leur tête que autre chose que porter un chapeau.
    Les R. sont donc fidèles à eux même, que ce soit en économie, en santé ou en éducation, leur gestion consiste à ne rien faire du tout et à se croiser les bras en priant et en baissant les impôts …mais bon, les morts ne paient plus d’impôts de toute façon et dieu est patient, même avec les sales gosses !

    Comme je l’ai déjà, tout cela n’est pas étonnant car, pour « réussir » en politique, il faut écraser les autres et récolter beaucoup d’argent, il n’est donc pas étonnant d’avoir comme dirigeants, des menteurs, des corrompus et des égos surdimensionnés…

    La question que je me pose maintenant : Pourquoi toujours NY ? Pourquoi de ne pas parler de la gestion de la pandémie des autres Etats ???

  32. dandalmavilleenbas dit :

    Bah! Il n’a fait qu’utiliser les mêmes armes que l’Oncle Donald pour contrer ses attaques à venir. À crosseur, crosseur et demi…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :