Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«C’est ce qui se passe quand vous forcez le réseau à dépendre en partie du vent comme source d’énergie. Lorsque les conditions météorologiques se détériorent comme cette semaine, les énergies renouvelables intermittentes comme le vent ne sont pas là quand vous en avez besoin.» Le représentant républicain Dan Crenshaw a emboîté le pas de plusieurs conservateurs mardi après-midi en pointant du doigt les énergies vertes pour expliquer les pannes de courant qui frappent le Lone Star State au moment où ce dernier connaît des froids sibériens (l’État a enregistré mardi un record de -19° Celsius).

Le gouverneur du Texas Greg Abbott en a remis une couche mardi soir sur Fox News, où le même thème avait été martelé toute la journée mardi. «Cela montre à quel point le Green New Deal serait un accord mortel pour les États-Unis d’Amérique», a-t-il déclaré à l’animateur Sean Hannity en faisant allusion à l’ambitieux plan de transition endossé par plusieurs démocrates.

Vous aurez peut-être deviné que les énergies renouvelables ne sont pas la source principale des pannes de courant intermittentes que connaissent plus de 4 millions de Texans depuis le début de la semaine. Je cite un passage d’un article publié dans le Texas Tribune : «Seize gigawatts de production d’énergie renouvelable, principalement éolienne, étaient hors service [mardi]. Près du double, soit 30 gigawatts, a été perdu à cause de sources thermiques, qui comprennent le gaz, le charbon et l’énergie nucléaire.»

Autrement dit, le réseau électrique du Texas n’a pas résisté à la pression d’une demande accrue. Et la partie du réseau la plus touchée a été celle qui dépend du gaz naturel, dont certaines centrales sont en manque ces jours-ci. Le pire, selon les experts, c’est que la situation était prévisible. Contrairement à d’autres États américains (et au Canada), le Texas ne s’assure pas de disposer d’une réserve d’approvisionnement de 15 % au-delà des besoins d’une journée normale, selon les explications que l’on peut lire dans cet article du New York Times. L’État n’est pas non plus rattaché au réseau électrique national, ce qui lui permet d’échapper à certaines réglementations.

De dire un expert : «Ce qu’ils ont fait, c’est une impréparation systématique. Ce n’était pas par inadvertance. Ils ont planifié ce résultat.»

Dans de telles circonstances, on peut comprendre que certains politiciens texans préfèrent blâmer les éoliennes.

P.S. : Nous voici arrivés à mi-chemin de la première campagne de financement de ce blogue en 2021. Merci de tout coeur à ceux qui y ont déjà participé, de même qu’aux autres qui passeront à l’action aujourd’hui!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo Getty Images)

45 réflexions sur “Au Texas, les énergies vertes ont le dos large

  1. Maximilien dit :

    Ce n’est pas une révolution armée que les USA ont depuis quelques années, mais une révolution anti-intellectuelle.

    Une révolution contre l’évolution du bien être de la population américaine.

    1. danielm dit :

      Peut être aussi une mutation complète de l’intérêt du particulier versus le bien public. Cette tendance trouve ses racines dans le reaganism des années 1980 et se poursuit depuis en s’accélérant d’une crise socio-économique à l’autre aux États-Unis.

  2. Dan Lebrun dit :

    Ils ont été punis pour avoir voté sur le mauvais bord, c’est tout

    1. gigido66 dit :

      C’est ce que je me disais, tant qu’à se référer aux textes bibliques, allons-y à fond!
      Une punition de l’au-delà, les foudres du ciel!
      Un peu de froid devrait les saisir…trop de chaleur engourdi le cerveau, c’est connu!
      Toutefois, comment ce « génie » pourrait expliquer qu’au Canada, pays de froid et de tempêtes de neige par excellence, nos éoliennes ne sont jamais sur la sellette pour le manque d’énergie.

  3. MarcoUBCQ dit :

    Je colle ici mon texte du billet précédent:

    Dans le fond, la pandémie et Machinchouette auront fait assez peur pour nous permettre de voir qui est en bonne santé mentale et qui ne l’est pas. Les diplômes n’y changent rien, car l’université accueille autant les sots émotionels que ceux qui ressentent pleinement leur coeur. À ce sujet, l’expression « bleeding heart liberals » en dit long sur le mépris qu’ont les ceuses qui ont une roche à la place du coeur, envers ceux qui ont ont un bien en vie et bien chaud. Ce n’est sans doute pas un hasard si c’est maintenant que l’importance de l’intelligence émotionnelle se fait sentir. Il faudra bien y voir un jour.

    Ces imbéciles de Hannity & co., qui vendent des mensonges et des sophismes à la tonne, ont un gros Zéro de QE, quotient émotionnel. C’est comme si on engageait un terroriste comme pilote d’avion. Tiens, c’est ce qu’on a fait avec la présidence précédente: Une bande de terroristes au pouvoir…

    1. Haïku dit :

      Fort bien formulé !!
      Bravo. 👌

  4. gl000001 dit :

    « le Texas ne s’assure pas de disposer d’une réserve d’approvisionnement de 15 % au-delà des besoins d’une journée normale »
    Ils vont blâmer ceux qui parlent de réchauffement climatique. Les journées normales vont être de plus en plus chaudes qu’ils disent. « On les a écouté. On a prévu moins de réserve et voyez le résultat ». 😉

    1. gigido66 dit :

      Abbott: « Il fait plus froid…et les scientifiques parlent de réchauffement de la planète, c’est qui l’cave‼️⁉️

      1. Mario dit :

        Il ne faut pas confondre climat et météo. L’arctique se réchauffant plus rapidement le vortex polaire descend plus bas. Par exemple actuellement le Groenland a des températures de 20 degrés supérieures à la normale tandis que les prairies de 25 degrés sous la normale.

  5. Apocalypse dit :

    ‘«Ce qu’ils ont fait, c’est une impréparation systématique. Ce n’était pas par inadvertance. Ils ont planifié ce résultat.»’

    Une manière polie de dire que les gens en charge sont des … incompétents! 🤣

    Quelqu’un devrait peut-être rappeler la ‘Loi de Murphy’ à ces gens.

  6. Pierre s. dit :

    ————————–

    les républicains, sur tout les dossiers, revendiquent le droit d’être stupide, de mauvaise foi
    et surtout de mentir …. à tout vent.

    1. Benton Fraser dit :

      Force d’admettre que les républicains « spinnent » plus vite que n’importe quelles éoliennes… et contre vents et marées!

  7. Senorflash dit :

    Il fait – 19 au Texas et la.solution serait de polluer plus? Sérieux ce pays… quand est-ce qu’il se sépare en petit états qu’on puisse aller en vacance chez les intelligent et laisser les monstres crever se faim?

    1. Marc dit :

      Dommage, car il y a de très beaux endroits au Texas, notamment le parc national de Big Bend et toute la région de San Antonio.

  8. freddyf1977 dit :

    J’ai lu ça sur The Atlantic hier,

    1. « Il existe trois réseaux dans les 48 États du bas de l’échelle : l’interconnexion de l’Est, l’interconnexion de l’Ouest et le Texas. Pourquoi le Texas possède-t-il son propre réseau électrique ? Cet explicatif du Texas Tribune décrit comment les architectes du réseau texan ont fait en sorte qu’il ne traverse pas les frontières des États afin d’empêcher le gouvernement fédéral de le réglementer.

    2. Un point de discussion a été développé selon lequel le réseau texan a été fermé parce que les éoliennes étaient gelées. Bien que le vent n’ait pas été parfait pendant l’urgence, l’opérateur du réseau de l’État a maintenant précisé que « les instruments gelés des centrales au gaz, au charbon et nucléaires » ont causé les plus gros problèmes. En d’autres termes, les infrastructures de l’État qui dépendent des combustibles fossiles n’ont pas été construites pour résister à des conditions de gel prolongées. Les approvisionnements en gaz naturel semblent également limités. Si vous êtes sur Twitter, je vous recommande de suivre le professeur Jesse Jenkins de Princeton et le professeur Daniel Cohan de l’université de Rice, qui ont transmis en direct des données du réseau électrique pendant la crise.

    3. L’un des aspects les plus bizarres de cet événement est que le réseau du Texas peut résister à des poussées de la demande d’électricité pendant l’été – même lorsque les 26 millions de clients du réseau veulent tous faire fonctionner leur climatisation en même temps. Pourquoi le réseau du Texas peut-il résister en été mais pas en hiver ? Joshua Rhodes, spécialiste de l’énergie à l’université du Texas à Austin, explique dans un article utile de Forbes que le refroidissement électrique est un problème plus facile que le chauffage, du moins au Texas.

    Pour qu’une habitation texane soit confortable et sûre dans un rayon de 100 degrés Fahrenheit, pour la porter à 70 degrés Fahrenheit, un appareil de climatisation doit abaisser la température intérieure de 30 degrés. Mais comme les températures les plus basses de la nuit à Austin ont atteint 10 degrés, les chauffages doivent maintenant augmenter la température intérieure de 60 degrés pour atteindre le même niveau. « Gardez à l’esprit », écrit-il, « que nos maisons sont conçues avec une isolation pour un différentiel de 30F et une préférence pour la perte de chaleur, et non un différentiel de 60F avec un désir de retenir la chaleur ».

    Les défenseurs du climat disent souvent que notre infrastructure n’est pas conçue pour le climat (ou la société en pleine croissance) de l’avenir. Mais le Texas montre qu’il n’est pas non plus particulièrement bien conçu pour le présent.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

    https://www.theatlantic.com/science/archive/2021/02/bill-gatess-new-way-to-understand-climate-action/618043/

  9. Jaylowblow dit :

    Bande de sales rats. Et c’est grâce à cette bande d’incompétents que moi et ma famille vivont pratiquement sans électricité depuis plus de deux jours. Bienvenue à républicon land.

    1. Madalton dit :

      Ça doit être froid dans les logis car ils ne sont pas isolés pour faire face à de grands froids.

    2. Robert Giroux dit :

      Retrumplicons & Jesus Land … MAGA !

    3. Madalton dit :

      Selon cet ancien gouverneur, vous devriez être content de manquer d’électricité pour éviter que le fédéral se mêle du dossier de l’énergie du Texas. 🤦‍♂️

      https://www.rawstory.com/rick-perry/?utm_source=&utm_medium=email&utm_campaign=6592

  10. lechatderuelle dit :

    il semble de plus en plus normal et démontrer qu’aux USA dire un tas de conneries est une norme.

    Il serait intéressant de savoir si les citoyens croient et avalent ce genre de commentaires sans dessin …

    ils semblent incapable de bêtement expliquer quoi que ce soit de façon cohérente et intelligente…

    c’est le niveau intellectuel du quel des 2 groupes qui causent problème?? Celui qui reçoit le message ou celui qui le livre??

    Aux USA, le syndrome du raisonnement absurde semble généralisé… on doit s’inquiéter pour ce pays qui est dirigé par de tels hurluberlus tatas rares…
    faudrait faire un téléthon… leur envoyer nos vieux politiciens… ici ils ne servent plus, mais aux USA, ils auraient une longue carrière….

    1. Ziggy9361 dit :

      @chatderuelle..oui ,je suis d’accord avec votre énoncé et je vais me permettre un petit commentaire sur l’opportunisme crasse de Abbot le crétin qui profite de cette catastrophe pour en remettre une couche sur leur rhétorique digne de la bible Qanon et le pire le triple idiot de Hannity lui donne une tribune pour lui donné un semblant de crédibilité. Je vois très bien un émule de Cruz dire à sa femme je viens d e voir sur Fox notre spécialiste du climat nous dire la vrai raison pour laquel on peut pas faire cuire notre steak,encore la maudits gauche socialiste qui veut nous enlever notre charbon et notre fuel.

      Plus sérieusement hormis le fait qu’ils n’avaient aucune réserve pour faire face à cette catastrophe est-il raisonnable pour nous de penser qu’ils auraient dû prévoir une telle conjonction des éléments de la nature qui n’arrive jamais dans leur coin de pays,la combinaison de la chute de neige d’une ampleur imprévisible doublé d’une chute du mercure sans précédent peut-on vraiment blâmer les responsables du réseau.

      Ici au Québec on a subit la crise du verglas pendant l’événement il n’y avait rien à faire sauf faire preuve de solidarité,après nous avons a pris de nos erreurs et avons complété les boucles qui sécurisant l’approvisionnement en casde défaillance sur une ligne. Malgré le fait qu’ici au Québec nous savons depuis des lustres qu’au printemps noussubissons des innondations et que de mettre un chapelet su la corde à linge ne suffit pas à nous en préserver. C’est pourquoi l’expérience nous a dicté d’élever des digues,mais on a bien vu à St Marthe sur le lac ça n a pas été suffisant la digue prévu n’était pas assez haute, après coup ça été corrigé mais au détriment de la vue que les iverains avaient sur le lac d’ou les commentaires désobligeants sur les gestionnaires qui ont décidés de relevé de beaucoup la digue.

      Alors qui est le véritable responsable,la nature et sa météo de plus en plus imprévisible avec les changements climatique,ou les hommes qui changent le cours des rivières ou encore la bêtise humaine et sa propension à s’autodétruire.

      Ha!non c’est les maudits socialistes. On verra bien comme la formule consacré le défini si bien ce qu’il feront pour le futur, enc as de récidive imprévisible.

    2. Robert Giroux dit :

      « Il serait intéressant de savoir si les citoyens croient et avalent ce genre de commentaires sans dessin »

      Ils sont 74.2 million à avoir voté pour le gros démagogue.
      Ca devrait répondre à votre question !

      Démagogue : Personne qui prêche des doctrines qu’elle sait fausses
      à des personnes qu’elle sait être des idiots. »

      « Les personnes que les Américains admirent de la manière la plus extravagante sont les plus audacieux menteurs;
      les personnes qu’elles détestent le plus violament sont celles qui tentent de leur dire la vérité. » – H.L. Mencken

  11. treblig dit :

    Le Texas est un état producteur de pétrole et c’est ce qui a fait sa fortune depuis presque 150 ans. Ceci expliquant cela.

    Alors un gros SUV consommant de nombreux gallons de pétrole est presque une mission patriotique. On ne crache pas dans la soupe qui nous nourris doivent-ils se dire.

    1. Ziggy9361 dit :

      Ils ont juste à embarqués dans leur Hummer et monté dans le sud du nord ils en ont de l’électricité
      eux-autres ,le seul problème ils auront à côtoyer des socialistes de gauche.

  12. March dit :

    Une courte période de froid et ils en parlent pendant des jours. Une longue période de sécheresse et c’Est silence radio pendant des mois.

    Les chiffres sont là pour le prouver mais quand tu ne veux que prendre l’information qui fait ton affaire, ça donne ça. Des gens manipuler et brain washer.

    1. Robert Giroux dit :

      Rick Perry exhortait les Texans à prier Dieu pour qu’il envoit de la pluie …
      Le même DIeu qui avait fermer le robinet pour que son nuage grossisse et soit plus moelleux !

  13. jcvirgil dit :

    On attend le prochain abruti qui viendra dire qu’en plus d’être la faute des énergies renouvelables c’est une vengeance du Dieu de la Bible parce que les Texans ne prient plus assez….

    1. chanounou dit :

      @jcvirgil,
      Je vous parie un petit deux ( Comme vous dites de l’autre coté de la Grand-Mare, nous on n’a que des pièces de 2 Euros!!!) que si reviennent des périodes de dure sécheresse et d’infertilité des sols on va revoir des processions de  » Rogations » ou desappels à dire des chapelets À Ste Sabine …..
      Ah non, j’oubliais! Sont pas cathos mais évangéliques$ à la sauce U$

  14. Toile dit :

    Se servir d’un argument totalement niais, pire faux qui implique sa propre turpitude, pour démolir les énergies vertes soit en fait le programme de Biden. C’est pas la faute des éoliennes si tu as pas prévu volontairement un excédent de plus de 15% de ta consommation quotidienne normale ni si tu es pas raccordé à un réseau national d’électricité. Suffit d’un bel écart par le haut ou par le bas dans la journée et au 2 eme jour, tu es fait. Moins -19 au texas pas de chauffage dans des maisons isolées couci couca avec des planchers en céramique ! Il va y avoir des tuyaux de pétés et des autos à l’arrêt faute d’antigel.

    Moi, j’ai passé hier l’équivalent d’une journée de travail avec un instrument : pelle

    ——
    Contribution faite

  15. Très facie de rejeter le blâme sur les autres alors que notre propre imprévoyance et notre manque de planification sont les causes directes de ce qui s’est passé au Texas.

    Au lieu de vénérer le pétrole et les « guns », le Texas aurait mieux valu qu’il s’assure que son réseau hydroélectrique soit capable de répondre à des situations comme celles qu’il vient de connaître.

    C’était probablement trop demander à cette bande de connards, d’enfoirés, de demeurés.

    Je leurs souhaite de se geler les couilles et de vivre dans la noirceur pendant un bon bout de temps.

    Ils doivent vivre avec les conséquences des décisions stupides qu’ils ont prises en matière énergétique.

    Désolé mais devant autant de bêtises et d’incompétence, mon coeur devient comme une grosse roche. Il est incapable de faire preuve d’empathie et de compassion.

    1. Robert Giroux dit :

      L’hydro-électricité au Texas ne représente qu’un pourcent de la production totale de l’état !

  16. chanounou dit :

    @lechatderuelle,
    « il semble de plus en plus normal et démontré qu’aux USA dire un tas de conneries est une norme »😂😂😂

    J’ajouterais que la nouvelle religion y est la mauvaise foi …..🙄😱🙄😱

  17. sousmarin dit :

    Entre 2 pages de pub – conglomérat de mensonges – pourquoi celui-ci ne passerait-il pas ?

  18. kelvinator dit :

    Avoir 100% d’énergie renouvelable dans 10 ans est ambitieux comme projet, mais peu réaliste. Heureusement que les USA n’ont pas la même réticence au nucléaire, ça permettrait de faire une transition vers une énergie éolienne ou hydraulique sans avoir besoin de grandes capacité de stockage énergétique.

  19. citoyen dit :

    cela va prendre un meilleur balancement entre les énergies vertes et les énergies fossiles pour que les deux soient complémentaires.

  20. ghislain1957 dit :

    Si toutes les insanités débitées par les ripoux-blicains étaient une source d’énergie, la planète entière serait sauvée.

    1. Haïku dit :

      Ouch !! 🤣👌

  21. Madalton dit :

    Le Texas a voulu s’isoler dans les années 30 pour ne pas être légiféré par le fédéral.

    https://www.statesman.com/story/news/2021/02/16/texas-power-grid-why-state-has-its-own-operated-ercot/6765007002/

  22. chanounou dit :

    @ghislain 1957,
    Bien vu ou  » Touché » comme diraiut Haiku!!!!👏👌👏👌

  23. simonolivier dit :

    Richard, permettez-mi d’apporter une correction. Au Canada, c’est une réserve de 15% des pointes d’hiver que l’on planifie. Si les pointes moyennes historiques sont de 30 gigawatt/h (30,000 MWH), Hydro-Québec planifie devoir produire/acheter 34,5 Gwh.

  24. Charlot dit :

    Vous avez très bien vulgarisé les raisons expliquant les problèmes actuels du Texas. La majorité des gens intelligents auront compris. Pourriez-vous faire une telle démonstration intelligible pour le républicain-trumpiste moyen? Et cela va malheureusement au-delà d’une traduction français- anglais🙄

  25. Daniel Guertin dit :

    L’ironie est que 65% de la réduction de capacité de production électrique est due aux sources de production non-renouvelables (gaz naturel, charbon…). Il semble que le problème est le manque d’approvisionnement en gaz naturel qui constitue la majorité de la production électrique. Il y a une demande record de gaz pour le chauffage en même temps que l’offre de gaz est réduite due au fait des températures record (tète de puits gelé…). Ce qui laisse moins de gaz pour la production électrique.

    (https://www.houstonpublicmedia.org/articles/news/energy-environment/2021/02/16/391613/more-texas-outages-could-be-on-the-way-as-ercot-struggles-to-manage-power-supply/).

    Le système électrique du Texas est un système compétitif qui fonctionne. L’argument du 15% de capacité de réserve n’est pas adéquat ici car le système a su résister à une demande plus grande au cour de l’été 2019 (75GW). La demande record de Dimanche passé à été moindre (69GW). Le problème est ailleurs.

    https://www.greentechmedia.com/articles/read/ercots-wild-summer-is-over-solar-looks-like-the-winner

    Fait intéressant: Le prix des énergies renouvelables est le plus avantageux depuis quelques années. Au Texas, on choisit le fournisseur d’électricité et le % d’énergie renouvelable.

  26. Mario dit :

    Le problème avec les éoliennes c’est pour sauver des coûts il n’emploient pas d’antigel et de chauffage pour les pièces critiques. Pas mieux pour les centrales thermique, les circuits de refroidissement d’eau ne sont pas isolés!

    1. chanounou dit :

      @mario,
      Ben oui quoi? Isoler ? Pour quoi faire? Fait ja-mais froid au Texas…..!
      Dame Nature vient de donner une belle leçon…..

  27. Robert Mainville dit :

    De ce que j’ai compris, les compagnies de distribution d’électricité du Texas ne sont pas tenues d’acheter celle-ci de la part des fournisseurs. Si le prix demandé devient trop cher, ces compagnies de distribution d’électricité cessent de s’approvisionner et procèdent alors à des opérations de délestage. C’est ce qui se serait produit.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :