Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Quelques minutes avant que Mike Pence ne soit mis à l’abri d’une foule d’émeutiers qui voulait le pendre, Donald Trump a publié un tweet reprochant à son vice-président d’avoir manqué de courage en refusant de bloquer la certification des résultats de l’élection présidentielle. Et avant d’appuyer sur le bouton d’envoi, il avait eu une conversation téléphonique avec le sénateur républicain d’Alabama Tommy Tuberville l’informant des efforts pour évacuer Pence.

«Le tweet et l’absence de réponse suggèrent que le président Trump ne se souciait pas du fait que le vice-président Pence était en danger ou que les forces de l’ordre étaient débordées. Cela démontre-t-il que le président Trump était tolérant de l’intimidation du vice-président Pence?» Le sénateur républicain de Louisiane Bill Cassidy a posé cette question ce vendredi après-midi aux procureurs démocrates et aux avocats de Trump après les présentations de ces derniers.

«Je conteste les faits qui sont présentés dans cette question», a répondu Michael van der Veen, un des avocats de l’ancien président. «Et malheureusement, nous ne connaîtrons pas toutes les réponses concernant les faits», a-t-il ajouté en reprochant aux procureurs démocrates de ne pas avoir mené une enquête en bonne et due forme.

Passons sur le fait que Donald Trump aurait pu clarifier la situation en acceptant l’invitation des procureurs démocrates de témoigner à son deuxième procès en destitution. La question du sénateur Cassidy est l’une des questions les plus glaçantes qui puisse être soulevée concernant l’assaut meurtrier du 6 janvier. Non seulement Donald Trump a-t-il pointé du doigt son vice-président avant et pendant l’assaut mais il n’a rien fait pour le protéger quand ses partisans ont envahi le Capitole en appelant à sa pendaison.

Les avocats de Donald Trump n’avaient sans doute pas à répondre à la question du sénateur Cassidy. Même s’ils ont été déclassés par les procureurs démocrates, ils sont se sont assurés d’obtenir l’acquittement de leur client grâce à leurs faits alternatifs, leurs fausses équivalences et à leurs interprétations grossières de la Constitution. Mais qui peut vraiment croire que le 45e président se souciait du sort de son vice-président ou des autres élus dont la vie était en danger le 6 janvier? Qui peut vraiment douter que son seul objectif était d’entraver la certification du résultat de l’élection présidentielle par le Congrès?

Ces questions planent au-dessus de ce procès en destitution au moment où CNN fait état d’une conversation téléphonique au cours de laquelle le chef des républicains de la Chambre des représentants a supplié en vain Donald Trump de sommer les émeutiers de quitter le Capitole.

«Eh bien, Kevin, je suppose que ces gens sont plus contrariés par l’élection que toi», aurait répondu Trump.

La réaction de McCarthy, que je ne traduirai pas : «Who the fuck do you think you are talking to?»

Le procès en destitution de Donald Trump devrait prendre fin samedi avec les plaidoiries finales et le verdict des sénateurs.

(Photo Reuters)

63 réflexions sur “Trump et Pence : la question qui tue

  1. NStrider dit :

    Ce que le 45 a fait du 3 novembre au 6 janvier c’est de l’incitation à l’insurrection. Ce que les républicains font c’est de l’incitation à la résurrection du 45.
    Comme avec les enfants, s’il n’y a pas de conséquences pour ses actions, il recommencera, c’est son mode de fonctionnement pour l’essentiel de sa vie

    1. stemplar dit :

      @NStrider

      « (…) s’il n’y a pas de conséquences pour ses actions, il recommencera (…) »

      Il ne recommencera pas: lui ou un autre continuera et, sachant qu’il n’y a pas de conséquences, il pourra tirer littéralement « sur quelqu’un en pleine 5e Avenue » sans être arrêter.

  2. simonolivier dit :

    Une autre preuve que McCarthy s’est fait castrer par trump.

  3. marylap dit :

    Est-ce que c’est vraiment surprenant que Trump n’était pas capable de s’inquiéter du sort de Trump et des élus ? Le gars est incapable de penser aux autres.

  4. ghislain1957 dit :

    Et McCarthy de se rendre par la suite en Floride pour baiser la vague du parrain. Comme pleutre sans colonne, ça ne s’invente pas.

    1. Duduche dit :

      @ghislain1957: comme quoi le bouffi-45 savait à qui ou quoi il s’adressait. Certainement pas à Dirty Harris.

    2. Igreck dit :

      On a affaire non pas à un mangeur de balustre mais à un suceux de bague (et non de vague n’est-ce Ghyslain⁉️)

  5. marcandreki dit :

    Il serait tellement intéressant d’entendre l’avis de Mike Pence sur la question.

  6. Apocalypse dit :

    ‘Mais qui peut vraiment douter que le 45e président se souciait du sort de son vice-président ou des autres élus dont la vie était en danger le 6 janvier? Qui peut vraiment douter que son seul objectif était d’entraver la certification du résultat de l’élection présidentielle par le Congrès?’

    Effectivement, pour quiconque a au moins une couple de neurones fonctionnelles, la réponse est une évidence à la puissance 100. 😢

    En ce qui me concerne, le président Donald Trump est un traitre à son pays. Il n’en paiera sans doute jamais le prix, mais on peut se consoler, les livres d’histoire ne seront pas tendres à son endroit.

  7. Shaun Karter dit :

    « Cela démontre-t-il que le président Trump était tolérant de l’intimidation du vice-président Pence? »

    Les démocrates ont merdés en nommant un seul article d’impeachment sur l’incitation. Il semblerait qu’ils auraient eu un meilleur dossier sur le manquement au devoir présidentiel de Trump.

    1. Layla dit :

      @Shaun Karter 20:09

      Possiblement mais inciter à une insurrection c’est un manquement à son devoir présidentiel aussi. Difficile de dire qu’on veut le destituer pour manquement à son devoir présidentiel, alors qu’ils ont tolérés tous ses manquements à son devoir présidentiel quotidiennement et ce pendant 4 ans.

    2. @Shaun Karter (12/02/2021 à 20:09)

      Même si les Démocrates avaient déposé plusieurs chefs d’accusation, JAMAIS les élus républicains ne l’auraient trouvé coupable.

      Les dés étaient pipés dès le départ. Une partie du Jury était corrompue. L’issue était prévisible.

      Les Démocrates ont bien présenté leur preuve. Lers faits étaient clairs, les documents audio-visuels étaient très explicites.

      Les Républicains ne voulaient rien savoir, rien entendre. Leur idée était faite.

      1. Igreck dit :

        Qu’ils perdent le peu d’honneur qu’il leur reste. Comme L’Infâme, ils auront à jamais souillé les institutions de leur pays et se seront comporté comme n’importe quels politiciens corrompus de n’importe quel « shit hole country » sur la planète. Ils pourront garder leurs leçons pour eux à l’avenir. 👎

    3. Encorutilfaluquejelesus dit :

      @Shaun Karter

      Le manquement au devoir présidentiel a été démontré lors de la première procédure en destitution de Trump. On a vu ce que ça a donné, trop compliqué à comprendre pour les petites cervelles républicaines.

      À cette présente deuxième tentative de destitution, les démocrates ont opté pour quelque chose de clair, net et précis, qui « fesse dans le dash ».

      Nous verrons bien s’il se passe vraiment quelque chose de potable dans la tête de ces républicains, du moins ceux qui en ont une…

    4. Toile dit :

      Un article, 5 ou 25 n’auraient rien changé à l’issue de la procédure. Les ripoux sont comme ces signes qui ne veulent rien voir ni rien entendre. Echec et mat en partant.

      1. Igreck dit :

        Vous vouliez sans doute dre « des singes »⁉️

  8. « Bien sûr que le président Trump s’en préoccupait. Il a envoyé ses vœux de condoléances à la famille de Pence » — Vand der Veen.

    1. « Il a même dit ‘qu’il repose en paix’. Vous voyez bien qu’il est contre la violence. »

    2. xnicden dit :

      Hahaha!

  9. DiaperDon » ne se souciait AUCUNEMENT du sort de Pence ou de n’importe lequel élu du Congrès dont la vie était en danger en raison du comportement de la bande d’enragés laquelle n’aurait pas hésité à les lyncher.

    McCarthy nous a démontré qu’il n’était qu’une carpette un minable, un TDC.

    Malgré la preuve présentée par les accusateurs, il va faire dans son froc, comme les autres et voter pour l’acquittement du BOSS DE LA MAFIA.

    La conclusion est que L’Enfoiré n’a aucune considération pour personne.

    S’il s’en tire (ce qui arrivera), ce sera un « oeil au beurre noir » pour la politique américaine et pour le Parti Républicain.

    1. marie4poches4 dit :

      McCarthy est un représentant, donc il ne vote pas

  10. lechatderuelle dit :

    les républicains s’en donnent à coeur joie pour ridiculiser leur pays et leur peuple… et tout laisse croire que les citoyens aiment ça…

    impensable d’imaginer que les USA sont attendus comme leaders mondiaux…

  11. Martin cote dit :

    Pour fermer la boucle a ce procès, il faudrait à tout le moins que Tuberville, McCarthy et Pençe puisse venir témoigner ….cela changerait la donne à coup sûr et les sénateurs republicains crains auraient beaucoup plus de difficultés lorsque le temps sera venu de voter…..çe n’est peut-être qu’un vœu pieux…

    1. Madalton dit :

      la rencontre entre Trump et Pence le 11 janvier ne s’est pas si bien passée contrairement à ce que Trump a laissé savoir. Ivanka et Jared ont dû agir comme médiateurs.

      Je ne comprends pas que Pence demeure silencieux.

      https://www.rawstory.com/trump-and-pence-2650516171/?utm_source=&utm_medium=email&utm_campaign=6556&recip_id=532340&list_id=1

      1. xnicden dit :

        Il faut croire que des votes potentiels dans une possible primaire répblicaine ont plus de poids.

  12. Haïku dit :

    HS ?
    Est-ce vendredi ?…
    ———————————
    C’est l’histoire d’un patron qui veut embaucher un comptable.

    Il se dit :
    Je vais rechercher un militaire.
    Ce sont des gens rigoureux, disciplinés, etc…
    L’entretien se déroule bien, et, avant de se quitter, le patron demande à l’ancien gradé s’il sait compter.
    – Mais oui, bien sûr.
    – Allez-y un peu, pour voir.
    – Un deux, un deux, un deux, un deux…

    Le patron réfléchit, et se dit alors :
    Je vais plutôt prendre un informaticien.
    Ils sont logiques, intelligents, etc…
    L’entrevue se passe bien, et, à la fin, il pose la même question.
    – Pas de problème, répond l’informaticien: zéro un, zéro un, zéro…

    Finalement, le patron a une illumination :
    Je vais embaucher un républicain !
    Ils sont honnêtes, consciencieux, etc…
    L’entrevue est vite expédiée, et arrive la fameuse question :
    – Oui, évidemment, dit le républicain: Un, deux, trois…
    – Bien, et vous pouvez continuer ?
    – Quatre, cinq, six, sept, huit…
    – Super ! Encore un peu ?
    – Neuf, dix, valet, dame, roi …

    1. Vous oubliez le Joker…

      1. Haïku dit :

        Oups.
        Merci pour la rectification ! 😉👌

      2. sousmarin dit :

        Plutôt $ à la place de joker 🙂

    2. Igreck dit :

      Quels sacrés bluffeurs 😂

    3. Isadulac dit :

      Sûrement au un « as »

  13. Layla dit :

    Est-ce que je crois en que DT c’est foutu de la gueule de Kevin McCarthy lors d’un appel téléphonique pendant les émeutes? Oui je le crois.

    Est ce que je crois que le mouton L. Graham a appelé Melania pour l’implorer de convaincre DT de mettre un terme à ces émeutes et qu’elle l’ a envoyé bêlé dans le pré? Oui je le crois.

    Est ce que je crois que la porte-parole de la Première dame Melania Trump, Stephanie Grisham a démissionné après les émeutes choquée de la réaction de Melania avec L.Graham et l’inaction de DT? Oui je le crois.

    1. xnicden dit :

      Pour Stephanie Grisham, je veux plus de preuves.

  14. HS

    Il n’y a pas qu’aux USA où les conspirationnistes sévissent au point d’en être dangereux.

    On en a des « beaux spéciments » ici même au Québec.

    Comme quoi la folie n’a pas de frontière.

    https://www.journaldequebec.com/2021/02/12/soupconne-de-menacer-la-securite-nationale

  15. Gilles Gougeon dit :

    Tout ce cirque politique – dont l’issu était déjà connue d’avance – n’aura servi qu’à lancer la campagne électorale des Démocrates pour la prochaine élection de mi-mandat. Le message vise à convaincre les indécis et ceux et celles qui ont déjà déchiré leur carte de membre du GOP à glisser tranquillement vers les Démocrates. Entre temps Trump triomphera et forcera les Républicains à faire un choix: être Trumpiste ou Républicain. Robert Bourrassa disait que « six mois en politique, c’est une éternité ». Imaginez deux ans…!
    D’ici là, les Américains découvriront l’impact réel (ou espéré) des décisions de Biden pour stopper la Vid 19 et relancer l’économie.

    1. Igreck dit :

      J’essaie sincèrement de partager votre optimisme.

    2. leonard1625 dit :

      Cirque politique? Pas du tout, les démocrates devaient absolument un procès d’impeachment et forcer les congressistes républicains à prendre position et vivre avec.

  16. Toile dit :

    Pour le peu que je connaisse, il me semblait que l’on s’adressait toujours au président avec l’étiquette «  monsieur le président » ou quelque chose du genre et ce même malgré des déplaisirs.

    Alors «  La réaction de McCarthy, que je ne traduirai pas : «Who the fuck do you think you are talking to?», est signe d’un grande dégout, d’un manque flagrant de respect ( bien mérité cependant). Et la chose va en plus lui lécher le c… ? Larve minable.

    Quant aux manque d’humanisme du potus , une fleche de plus. Rien de surprenant. Narcisse 1 er. Se le faire confirmer est une autre chose. Absolument rien pour que je change d’un iota mon opinion.

  17. Cet appel est une preuve rétrospective de l’état d’esprit de 45. Même si on pouvait soutenir qu’il n’a pas incité cette insurrection, ça prouve qu’il la souhaitait. Et il la souhaitait parce qu’il la croyait possible, sinon probable, et il la croyait possible parce qu’il a fait le maximum pour qu’elle se produise. On n’a pas besoin d’une preuve mécanique comme ses avocats prétendent qu’elle devrait être.

    La politique — ou le comportement social ]— n’est pas une expérience in vitro ou dans un laboratoire de physique où on peut tester ou expérimenter des prédictions et reproduire une expérience pour en vérifier la validité. 45 ne pouvait savoir si ça allait marcher selon ses vœux, et en fait ça n’a pas marché à sa totale satisfaction, puisque le processus électoral final a eu lieu selon les normes. Mais il était content de ce qui arrive, et ne voulait pas décoller de son écran parce qu’il souhaitait que l’insurrection aboutisse, peu importe les victimes qui en résulteraient.

  18. marlo63 dit :

    Monsieur Hétu, je ne reçois plus vos courriels. Suis-je la seule dans ce cas? Merci!

    1. Capitaine B dit :

      Idem pour moi. Je ne reçois plus de notification par courriel lorsque M. Hétu publie un nouvel article.

    2. marie4poches4 dit :

      Je les reçois dans les courriels indésirables depuis hier.

      1. marlo63 dit :

        Vérification faite, ils ne sont pas là non plus.

  19. Pierre s. dit :

    ————————–

    Donc les républicains vont refuser de prendre la défense de Mike Pense qui a vue
    sa vie être mise en danger par Trump lui même qui a crinqué sa bande de débiles et les
    a incité à se venger de M Pense …..

    Pour les 3 débiles d’avocats qui soutiennent que Trump n’a rien a voir avec les émeutes du 6 janvier quand sur les images ont voir la foule scander les paroles de Trump et envahir le capitole avec des drapeaux Trump, des chandails trump et des casquette MAGA ….. come on le débile, ca ne peut pas être moins subtile, ce désastre c’est du trump tout craché. Le point culminant de sa médiocre imposture de pseudo présidence.

    1. Igreck dit :

      Ne dit-on pas qu’il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir : aveuglement volontaire⁉️

  20. Haïku dit :

    HS,
    C’est vendredi, prise 2…
    ————————————–
    Une femme se promène et rencontre un prêtre.
    – Bonjour Madame, ne vous ai-je pas mariée il y a deux ans ?
    – Oui, Monsieur le curé.
    – Avez-vous des enfants ?
    – Non ! Monsieur le curé. Nous essayons en vain d’en avoir depuis notre mariage.
    – Je vais à Rome la semaine prochaine, et je vais allumer une bougie pour vous…

    Huit ans plus tard, elle croise de nouveau le curé devenu évêque.
    – Comment allez-vous ? Lui demande-t-il.
    – Très bien.
    – Avez-vous eu des enfants ?
    – J’ai 3 paires de jumeaux et 4 autres en plus, soit un total de 10 enfants.
    – Ah oui !!! … Et comment va votre mari ?
    – Très bien; il est en voyage…Il est parti à Rome éteindre votre fichue bougie.

  21. Igreck dit :

    La violence politique est-elle inévitable?
    De tous les répondants, ceux qui disent appartenir à la droite évangélique adhèrent aux théories du complot et à QAnon dans une proportion beaucoup plus forte.
    Est-ce que cela vous surprend❓Tellement plus facile pour eux de croire à ses sornettes❗️

    https://www.journaldequebec.com/2021/02/12/la-violence-politique-est-elle-inevitable

    1. leonard1625 dit :

      Voici un article concernant un sympathique avocat de Géorgie, fervent croyant et accusé pour sa participation à l’assaut du Capitole.Il aurait, entres autres gentillesses, affirmé sur internet à un partisan BLM qu’un jour les « patriotes » feraient du porte à porte pour exécuter les partisans BLM

      https://www.newsweek.com/georgia-lawyer-who-kicked-pelosis-door-during-riots-denied-release-over-social-media-posts-1563538

  22. Rick dit :

    Peu importe le vote des ripoux, il sera toujours possible de rattrapper Trump dans le détour par une mise en accusation du DOJ pour incitation à l’insurrection par ses propos séditieux. Le procès qui suivrait pourrait mener Trump dans l’enfer carcéral.
    C’est ce que je lui souhaite…de tout 🖤

    1. Mona dit :

      @Rick oui mais qui aura le courage de le faire.

  23. Guy Gibo dit :

    La question que plusieurs se poseront ce matin, incluant des élus du GOP à la Chambre des représentants: « Est-ce que finalement on convoquera des témoins? » Je ne crois pas mais disons que ce serait une sapré bonne idée pour confirmer l’agenda téléphonique du Président Trump au cours de cette terrible journée. Qui sait?

    1. spritzer dit :

      Il s’est peut-être entretenu avec Poutine, des rumeurs circulent…

      1. spritzer dit :

        Deux grandes dames de la politique américaine qui discutent sérieusement de ces questions.

        Clinton: We learned a lot about our system of government over the last four years, with a president who disdains democracy and, as you [Pelosi] have said numerous times, has other agendas. What they all are, I don’t think we yet know. I hope historically we will find out who he’s beholden to, who pulls his strings. I would love to see his phone records to see whether he was talking to Putin the day that the insurgents invaded our Capitol. But we now know that — not just him but his enablers, his accomplices, his cult members have the same disregard for democracy. Do you think we need a 9/11-type commission to investigate everything that they can pull together and explain what happened?

        Pelosi: I do. Let me, again — to your point of who is he beholden to — as I’ve said over and over, as I said to him in that picture with my blue suit, as I was leaving, what I was saying to him as I was pointing rudely at him: “With you, Mr. President, all roads lead to Putin.” I don’t know what Putin has on him politically, financially, personally, but what happened last week was a gift to Putin —
        https://www.snopes.com/fact-check/clinton-trump-putin-capitol/

  24. Madeleine Gagnon dit :

    Je ne reçois plus vos articles moi aussi

  25. titejasette dit :

    Selon un sondage (de CNBC) fait la semaine dernière (du 2 au 7 février), le taux d’approbation de Trump qui était à 90% avant l’assaut et avant le procès a baissé. » Polls before the election regularly showed Trump with GOP approval ratings around 90%, meaning at least SOME Republicans have defected from Trump. »

    ….Une enquête de CNBC menée dans les jours précédant le procès de destitution de l’ancien président Donald Trump révèle qu’une grande partie des républicains souhaitent qu’il reste à la tête de leur parti, mais qu’une majorité d’Américains veulent qu’il quitte la politique.

    Le sondage économique de CNBC montre que 54% des Américains veulent que Trump « se retire entièrement de la politique ». C’est le sentiment de 81% des démocrates et 47% des indépendants, mais seulement 26% des républicains.

    En ce qui concerne les républicains, 74% veulent qu’il reste actif d’une manière ou d’une autre, dont 48% qui veulent qu’il reste à la tête du parti républicain, 11% qui veulent qu’il crée un troisième parti, et 12% qui disent qu’il devrait rester actif en politique mais pas à la tête d’un parti.

    Si nous parlons de l’avenir de Donald Trump, pour l’instant, l’enquête montre qu’il bénéficie toujours de ce solide soutien de base au sein de son propre parti qui veut vraiment qu’il continue à être leur chef », a déclaré Jay Campbell, partenaire de Hart Research et enquêteur du parti démocrate pour l’enquête…. »

    https://www.cnbc.com/2021/02/12/a-large-share-of-republicans-want-trump-to-remain-head-of-the-party-cnbc-survey.html

    Je veux bien m’accrocher aux pouvoirs. Mais alors si on ne m’aime plus… Sniff Sniff !

    1. titejasette dit :

      Le sondage mentionné à 06h46 a été fait entre le 2 et le 7 février. Or les plaidoiries des Impeachment managers s’échelonnent entre le 10 février et se termineront aujourd’hui.

      Je crois que l’effet dévastateur du procès n’a pas été tenu compte dans les réponses des sondés

  26. titejasette dit :

    Autre sondage

    Il est meilleur que les 4 autres précédents présidents. « Biden gets 62% approval in CNBC economic survey, topping first ratings of the last four presidents »

    https://www.cnbc.com/2021/02/11/biden-gets-62percent-approval-in-cnbc-economic-survey-topping-first-ratings-of-the-last-four-presidents.html

  27. MarcoUBCQ dit :

    Don-Alt-Right va probablement s’en tirer aujourd’hui. C’est sans doute la meilleure issue pour la démocratie. Ainsi les corrompus (Dumb-Alt-Right, Lincoln Project et GOP) vont continuer à s’entre-déchirer et le président, sénat et congrès vont travailler pour améliorer le sort de tous. Pendant que les fous se battent dans les égoûts dont leur immoralité les destinent nécessairement, la planète va tourner dans l’indifférence étant donné leur vacuité morale absolue.

  28. Ziggy9361 dit :

    Si les démocrates ont un lapin c’est le temps qu’il le sorte du chapeau ,car il est minuit moins une.
    La seul carte qu’il leur reste c’est un coupde théatre magistrale avec la convocation de témoins.

    Kevin McCarty, Mitch Mc Connell, Josh Hawley, Lyndsay Graham juste pour le faire ch.. dans ses
    culottes et finalement l’ÉLU lui même .

    Faire ça vite va donné un acquittement rapide ,on sait tous que les managers on fait la preuve par mille,mais c’est pas suffisant pour la secte,il faut que sa saigne et des victimes

  29. richard311253 dit :

    On dit que les absents ont toujours tort !

    Il y aurait une exception, 45ex. Cet homme est une erreur de la nature tant il est autre chose que tout le monde. Il ne se présente pas à son procès de destitution par peur de se faire rentrer dedans ou parce qu’il est baveux ? Votre réponse vaut la mienne.

    Le silence des républicains en général et de Pence en particulier. Pourquoi ?

    Pourquoi se taire alors que Pence à toutes les raisons du monde de régler ses comptes avec le tyran ?

    J’ai souvent lu depuis l’automne « les rats quittent le navire » . Vraiment ! Normalement dans une telle situation, les langues se délient, pantoute ! Les républicains sont muets comme des tombes, pas un mot, il n’avalent même pas de travers.

    Serait-ce la peur ? Peur de qui ? Peur pour qui ?

    Qu’est-ce qu’on ne nous dit pas ? Quel est le puissant phénomène qui paralyse les républicains ?

    Question d’ordre juridique.

    Ici au Canada, particulièrement au Québec, dans le cadre d’une commission, comme la commission Charbonneau, tout ce qui est dit lors des audiences ne peut être retenu contre le témoin dans un éventuel procès et si mes sources sont bonnes, tout ces témoignages sont brûlés lors d’un procès judiciaire.

    Si c’est effectivement le cas, cela pourrait-il expliquer le silence de certains ? Théorie farfelu ? Possible et probable.

    Comme peuple de la terre, aurions-nous été dupe au point de croire que les américains étaient les gardiens de la démocratie, les protecteurs du « plus si certain » monde libre ?

    Ce silence permet peut être les théories les plus extravagantes, les divagations les plus crues mais certainement une déception profonde, de ma part du moins, sur ce peuple remarquable à plusieurs égards. Je devrai enlever de la colonne des points admirables, la bravoure.

  30. Lucien dit :

    Qui est responsable de la venue de Trump? Obama. Revoyez ces vidéos de 2011 et en 2016:

    https://www.youtube.com/watch?v=HHckZCxdRkA

  31. sousmarin dit :

    Comme prévu, le verdict ne dépendra pas de la prestation des démocrates ou des R. mais de la conscience des sénateurs ; une position où le port de cerveau n’est pas recommandé. 🙂

    Comme déjà dit, ce n’est pas un procès mais de la basse politique.
    Il semblerait que les R. préfère ménager les trumpistes plutôt que d’aller chercher des voix à leur gauche.
    Les procès vont suivre mais je doute que, même condamné, trumpette fasse de la prison ; ainsi en va-t-il dans une justice à plusieurs niveaux.

    Concernant Pence, avec les témoignages adéquats, trumpette pourrait être jugé pour complicité de tentative de meurtre, avec un jury populaire cette fois et dans une ville où les noirs sont majoritaires…

  32. Nicole Desrochers dit :

    J’en ai des frissons, je n’aime pas ça, mais j’ai une intuition trouble que DJT aurait même été satisfait si Mike Pence avait été éliminé…, de cette façon il aurait pu le remplacer par quelqu’un de plus malléable et de plus sympathique à sa cause mensongère.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :