Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Fait remarquable, Joe Biden ne s’est pas encore entretenu au téléphone avec Benjamin Nétanyahou une seule fois depuis son investiture à la présidence des États-Unis. La situation s’explique peut-être pas les relations très étroites (trop?) entre le premier ministre israélien et Donald Trump. Chose certaine, elle semble irritée l’ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies, à en juger par ce tweet :

45 réflexions sur “À quand un appel de Biden à Nétanyahou?

  1. christian reny dit :

    et la question est Pourquoi parler à un escroc

    1. Dédé dit :

      Pourquoi?

  2. Daniel A. dit :

    …Joe Biden, you have called world leaders…

    Justement, Biden a appelé les leaders…pas les losers,

    1. Haïku dit :

      Ouch !! 😉👌👌

  3. Apocalypse dit :

    Il me semble que Barack Obama n’avait pas une très bonne relation avec M. Nétanyahou, alors faut-il se surpredre de l’attitude de M. Biden? 😉

  4. Ziggy9361 dit :

    La réponse devrait être « Oui j ‘ai appelé les principaux leaders du monde,les autres ça devrait allé dans les prochaines semaines  » .sa devrait être suffisant pour le faire patienter .😉

    1. Haïku dit :

      Birn vu ! 😉😉

      1. Haïku dit :

        Oups,
        bien vu…

  5. Le président Biden n’a pas de temps à perdre à parler à une fripouille, une crapule, un assassin, un bandit.

    Il devra le faire tôt pu tard mais vaut mieux le plus tard possible !!

  6. MarcB dit :

    ouin, à la place de l’embassadeur d’Israel, je me garderais une petite gène.

    Le Canada et le Mexique sont des pays limitrophes des USA. Et UK, India et la France font partie du top 10 des pays industrialisés (GDP). Israel est à 8000 km des USA, 9M d’habitant, et environ 30eme pour le GDP. L’appel devrait venir après celui vers la Belgique! 😉

    Israel n’est pas le nombril du monde, quoique Jérusalem fut longtemps considéré comme le centre de l’univers…

    1. ouppss dit :

      Vous avez raison, mais Israël reste le policier de l’occident dans la région.

      Je ne suis pas d’accord avec ça, mais le fait est..

  7. Loufaf dit :

    Durant sa vice- présidence, Biden a eu tout le loisir de voir agir Bibi , le corrompu. Alors, pourquoi irait- il le contacter? Bibi n’ est certainement pas une urgence pour Biden.

  8. Maïs1988 dit :

    Peut-être Biden envisagerait-il de
    1– Redéménager l’ambassade US de Jérusalem à Tel Aviv?
    2 – Réactiver l’Accord de Vienne sur le nucléaire iranien?
    3 – Faire cesser l’aide financière américaine annuelle de $3.5 milliards à Israël, pour choisir plutôt d’aider des villes comme Détroit, Chicago, ou autres qui en ont infiniment plus besoin?
    4 – Ordonner à Netanyahu de faire cesser la colonisation illégale de Cis-Jordanie?
    5 – Ordonner à Netanyahu de respecter les résolutions des Nations-Unies?
    6 – De ne pas donner l’impression de favoriser indûment Netanyahu durant les élections en Israël?
    7 – Ooppss… Aucune de ces réponses…

    Je penche pour la 7, quoiqu’avec un soupçon de 6.

    1. Maïs1988 dit :

      Ce n’est pas comme si Netanyahu n’avait pas déjà ses entrées à la Maison-Blanche :

      Ron Klain – “Chief of Staff” à la Maison-Blanche
      Antony Blinken – Secrétaire d’État
      Wendy Sherman – Secrétaire d’État adjointe
      Victoria “F*ck the EU” Nuland – Secrétaire d’État – Affaires politiques
      David Cohen – Directeur de la CIA
      Avril Haines – Directrice « National Intelligence »
      Janet Yellen – Secrétaire au Trésor
      Merrick Garland – “Attorney General”
      Alejandro Mayorkas – Secrétaire “Homeland Security”

      1. Samati dit :

        Vous faites preuve d’un anti sémitisme dégoutant. Une majorité des gens nés dans la religion juive n’a rien à cirer avec ce petit politicien Netanyahu. Vous allez encore nous sortir vos conspirations impliquant Soros (un financier faisant la promotion de la transparence et la démocratie) ou encore la petite banque d’affaire Rothschild (qui n’est plus sous le contrôle de la famille élargie).

      2. Maïs1988 dit :

        @ Samati 18:07

        Un antisémite est quelqu’un qui n’aime pas les juifs parce qu’il est juif. C’est ça la définition d’un antisémite.

        Le cas échéant, cas hypothétique, ça n’arrivera pas, aurait-on le droit de mentionner brièvement que la garde rapprochée du président des USA, est composée de 10 Chinois, ou 10 Sikhs, ou 10 Russes, ou 10 Musulmans ou 10… ? Bien évidemment!

        Depuis quelques décennies, le mot « antisémite » a été passablement galvaudé, utilisé à toutes les sauces, sans commune mesure avec sa signification réelle, simplement dans le but de museler l’autre. C’est une accusation gratuite, un argument fallacieux.

        Comme l’a déjà fort pertinemment écrit Joseph Sobran il y a une vingtaine d’années « aujourd’hui, un antisémite est quelqu’un qu’Israël n’aime pas ».

  9. Lukas dit :

    Israel s’ennuie de ne plus être capable de gérer directement le président des USA et ses actions?
    Jared n’est plus dans le décor pour sussurrer directement des mots doux venant de Nétanyahou dans l’oreille du POTUS… Pauvre Benjamin!!!

  10. as000ll dit :

    Le point du Jerusalem Post tombe sous le sens. Il ne faut pas oublier qu’Israël est la seule démocratie digne de ce nom au Moyen-Orient. L’appel va venir… en temps et lui.

    1. _cameleon_ dit :

      @as000ll

       » Il ne faut pas oublier qu’Israël est la seule démocratie digne de ce nom au Moyen-Orient »

      Mon détecteur d’alerte Hasbara vient de buzzer TRÈS fort.

      1. Haïku dit :

        Idem pour moi.

      2. _cameleon_ dit :

        @as000ll Hasbara

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Hasbara

        Hasbara (הסברה) est un mot hébreu qui signifie littéralement « explication ». Ce terme est utilisé par Israël pour décrire sa diplomatie publique1 et par les critiques de cette État, comme un euphémisme pour « propagande »

        « Le gouvernement israélien et ses partisans utilisent ce terme pour décrire les efforts visant à expliquer les politiques gouvernementales et à promouvoir Israël face à une presse négative, et pour contrer ce qu’ils considèrent comme des tentatives de délégitimation d’Israël1.

        Le ministère des affaires étrangères israélien propose notamment à la diaspora juive des cours en ligne de hasbara »

        ET

        Certains critiques de la politique israélienne, comme Edward Said4 et Noam Chomsky5, considèrent la hasbara comme un programme de « propagande pro-israélienne »6,7. Selon Chomsky « le mot « hasbara » […] désigne la propagande israélienne, exprimant la thèse que la position d’Israël est toujours juste quelle que soit la question considérée, et qu’il est seulement nécessaire de l’expliquer »

        Puis enfin:

        « En 2009, le ministère des affaires étrangères israélien aurait organisé des réseaux de volontaires pour intervenir en faveur d’Israël dans les sites web de commentaire d’actualité en relation avec la Guerre de Gaza de 2008-2009, ce que le Guardian définit comme de la « propagande 2.0 »9. Les journaux israéliens Jerusalem Post et Haaretz parlèrent d’une « armée de blogueurs [recrutés pour combattre la propagande] antisioniste »10,11.  »

        @as000ll

        Commentaire / réponse ?

        Je prédit … ‘criquets’ …

      3. Haïku dit :

        @_cameleon_
        Merci pour le complément d’info !

  11. lechatderuelle dit :

    j’ai lu quelque part que Biden attendait les élections israéliennes avant de s’engager vers Netanyahu….

    question de ne pas devoir refaire la même route avec un autre interlocuteur dans quelques semaines…

  12. Madalton dit :

    Netanyahu a attendu au 17 novembre pour féliciter Biden, soit 10 jours après la confirmation de la victoire de Biden. Il peut bien attendre.

  13. marie4poches4 dit :

    Celui de Xi aujourd’hui est pas mal plus important.

  14. Danielle Vallée dit :

    Je pense qu’:ils ont une relation amicale de longue date. Mais il n’interviendra pas pendant le procès de Netanyahu qui a commencé la semaine dernière.
    Et surtout pas pendant les élections.

  15. kintouai dit :

    « Joe Biden ne voudrait pas qu’un appel à Nétanyahou puisse être exploité par ce dernier dans le cadre de la énième campagne législative en peu de temps dans laquelle Israël est plongé.»

    Quand on sait que Bibi le Salopard a eu le front, lors de la dernière campagne, de faire installer des panneaux publicitaires le montrant copain comme cochon (c’est le cas de le dire) avec le président des USA — une chose qui, me semble-t-il, ne se fait pas –, on comprend que ti-Joe ne veuille pas être associé à cette pourriture.

    Quant à l’ambassadeur de l’État sioniste qui se permet de mordre la main qui nourrit son pays, il devrait recevoir un petit appel du Secrétaire d’État lui enjoignant de fermer son ost… de yeule.

    Mais pour qui se prennent-ils, ces tab…. ?

    Les Élus ? Élus par qui ? Je ne sache pas qu’il a eu des élections là-dessus récemment et, s’il y en avait eu, je doute fort qu’ils auraient été élus.

    1. Maïs1988 dit :

      @kintouai

      Vous croyez vraiment que si Antony Blinken – Secrétaire d’État des USA, téléphone à Gilad Erdan, ambassadeur d’Israël à Washington, ce sera pour lui dire « de fermer ton ost… de yeule »?

      Humm, ma lecture est différente. Que pensez-vous plutôt de : « Que puis-je pour toi mon ami? »

      1. kintouai dit :

        Bien sûr, vous avez raison.

        Mais ça me faisait du bien de penser que les Amaricains avaient encore des couilles pour se tenir debout devant les salopards de sionistes.

  16. _cameleon_ dit :

    Suggestion à JRB:

    Envoyez lui une grosse queue de Castor, pour le faire patienter:

    Queues de castor:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Queues_de_castor

    Hum … Scuzez-là me là.

    1. Ziggy9361 dit :

      Ce n’est pas mitsva ,une queue de Castor n’est pas casher.😉

  17. ghislain1957 dit :

    Nétanyahou le président voyou d’un état voyou, ça presse pas de l’appeler. Et s’il veut parler absolument à Biden, qu’il prenne rendez-vous et qu’il attende son tour comme les autres. De toute façon après les ratés du début de la pandémie en Israël et les accusations de corruption qui lui pendent au nez, comme son ami orange, il ne sera peut-être même pas réélu.

    1. jcvirgil dit :

      Je gagerais pas qu’il ne sera pas réélu. Plus il est ignoble , plus il persécute les Palestiniens plus il se fait réélire. Il n’y a pas que les États-Unis qui ont une forte bas de déplorables .

      1. Maïs1988 dit :

        @ jcvirgil
        Je partage votre lecture. Je serais très surpris que Netanyahu ne soit pas « ré-élu », dans les faits reconduit, redésigné, rechoisi, renommé, c’est selon… Difficile pour ses patrons de trouver un pire salopard pour faire un aussi sale boulot.

  18. jcvirgil dit :

    Biden est coincé dans sa relation avec Netanvoyou . S’il s’empresse de l’appeler il va donner l’impression que les États-Unis poursuivent la politique pro-sioniste de l’administration Trump , ce qui le met en porte à faux devant les jeunes démocrates anti-racistes qui n’approuvent pas l’état d’apartheid et colonisateur qu’est Israel sous Netanvoyou.
    .
    Un État qui discrimine ses citoyens selon leur appartenance religieuse et poursuit sa discrimination et sa ségrégation raciale contre la population palestinienne, ce qui est comparable en fait à la façon dont les gouvernements américains ont traités les afro-américains pendant de nombreuses années.

  19. MarcoUBCQ dit :

    Ben Esttanetunvoyou va récolter ce qu’il a semé.

    1. Haïku dit :

      À retenir !! 🤣

  20. Alain dit :

    Pour lui dire quoi? de renommer la colonie illégale et nommée « Trump »? Un cadeau de Bibi à 45. Biden a bien d’autres priorités que d’appeler le voyou du Moyen-Orient.

  21. Jeabn Létourneau dit :

    Quand on essaie de régler ou de forcer des relations internationales à l’aide de Tweeter, ça sent le désespoir.

  22. Carl Poulin dit :

    À quand un appel à la crapule israélite? Durant la semaine des trois shabbat!

    1. Haïku dit :

      😉😉 !!!

  23. _cameleon_ dit :

    Ne vous en faites pas. L’état voyou aura ses $Gx? des USA encore cette année, ce qui lui permettra de poursuivre son ‘œuvre ‘ de colonisation illégale et sauvage. Voyons ce qui va se passer avec l’ambassade.
    Et je crois comprendre que la VP, a un penchant marqué pour cet état qui viole les conventions internationales depuis des décennies.

    Alors, je ne retiens pas mon souffle.

  24. _cameleon_ dit :

    @as000ll Cher Hasbariste / Hasbarastani / HasbaraYo de passage:

    Premièrement, chassez que je ne suis pas né de la dernière plie et que j’ai vu neiger …

    Secondairement, pourriez vous élaborer sur votre prémisse qui induirait que votre état voyou serait un parangon de verrue démocraticienne, alors que votre état chéri viole tout ce qui bouge (et encore) en ce qui à trait au respect des règle de droits internationales ?

    Alors cher Hasbariste, veillez nous faire l’intime ferveur d’élaborer dans votre délire.

  25. _cameleon_ dit :

    @as000ll Oh Hasba men !

    Ne nous laisse pas pâtir !
    Dis moi seulement un parole et je serai converti !
    Ton silence me pétrit de douleur.

    Répends sur nous ta bêtise, allez !
    Ne te laisse pas prier.

    Please !!!!!!!!

    Ben coup donc … J’entends juste des criquets.

  26. jeanfrancoiscouture dit :

    Décidément, il faut un sans-gêne de tous les diables pour ainsi oser «taper du pied»** pour attirer l’attention d’un chef d’État et ainsi le mettre dans une situation du style: «Damned if you do; damned if you don’t» car il se trouvera toujours quelqu’un pour reprocher au président Biden le temps qu’il mettra pour réagir à cette interpellation, que la réaction soit ou non favorable. Israël, un état dirigé par une équipe qui ne croit pas dans la vertu de la discrétion.

    ** https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/taper-du-pied/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :