Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« C’est complètement inacceptable. Le président devrait renoncer à essayer d’amener les assemblées législatives à annuler les résultats des élections dans leurs États respectifs. » Le sénateur républicain de Pennsylvanie Pat Toomey a fait cette déclaration au Philadelphia Enquirer, se dissociant notamment de ses collègues de Géorgie, Kelly Loeffler et David Purdue, qui ont appuyé la démarche du procureur général du Texas Ken Paxton (photo) devant la Cour suprême visant à confier aux parlements à majorité républicaine de quatre États clés – Pennsylvanie, Géorgie, Michigan et Wisconsin – la responsabilité de choisir les grands électeurs de leurs États respectifs.

Pourquoi le sénateur Toomey est-il un des rares de son parti à exprimer haut et fort son opposition à une manoeuvre qui devrait révulser tout partisan de la démocratie? On peut penser que sa décision de ne pas solliciter un nouveau mandat en 2022 n’est pas étrangère à sa sortie. Sauf erreur, Mitt Romney est le seul autre républicain au Sénat à exprimer sans détour tout le dégoût que lui inspire cet effort appuyé par Donald Trump et destiné à priver de leurs votes des millions d’Américains.

« C’est de la folie. Nous avons un processus, les recomptages sont appropriés, aller au tribunal est approprié et poursuivre chaque voie légale est approprié, mais essayer d’amener les grands électeurs à ne pas faire ce pour quoi les gens ont voté est de la folie », a déclaré le sénateur de l’Utah. « Ce serait dire : ‟Écoutez, ne suivons pas le vote du peuple, faisons plutôt ce que nous voulons.” Ce ne serait pas la façon dont une république démocratique devrait fonctionner. »

Pour autant, 106 républicains de la Chambre des représentants ont donné leur appui jeudi à ce qui équivaudrait au vol pur et simple de l’élection présidentielle de 2020. Après la vingtaine de procureurs généraux des États qui ont appuyé la démarche de leur homologue du Texas devant la Cour suprême, ils ont ainsi témoigné leur loyauté aveugle envers celui qui se comporte comme un autocrate.

Le Parti républicain se remettra-t-il un jour de cette « folie »? Et qu’en sera-t-il de la démocratie américaine?

P.S. : Les quatre États visés par la démarche du procureur général du Texas y ont répondu de façon cinglante jeudi. « La cour ne devrait pas tolérer cet abus séditieux du processus judiciaire, et devrait envoyer un signal clair et sans équivoque que de tels abus ne doivent jamais être reproduits », a fait valoir la Pennsylvanie dans un mémoire. « Soyons clairs. Le Texas invite ce tribunal à renverser les votes du peuple américain et à choisir le prochain président des États-Unis. Cette invitation faustienne doit être fermement rejetée. »

(Photo TNS)





172 réflexions sur “Le Parti républicain se remettra-t-il un jour de cette « folie »

  1. gamacheg dit :

    Ils vont s’n remettre. À l’époque de gloire du Tea Party j’ai prédit la mort du Parti Républicain et regardez ce qui nous est tombé dessus quelques années plus tard. Oui le Parti va survivre et pas nécessairement pour le mieux.

  2. Jocnob dit :

    La démocratie américaine?

    1. marmus777 dit :

      Bienvenue en Absurdistan.

  3. marylap dit :

    Honnêtement, je pense que la seule chose qui pourrait arrêter cette folie, c’est la mort de Trump ou un acv qui lui ferait perdre le peu de facultés cognitive qui lui reste. Pas un assassinat (ils en feraient un martyr), mais une mort naturelle. Le GOP est devenu une secte, sans leur leader ils pourraient retrouver la raison. Mais le pire, c’est que ce n’est même pas assuré. On est rendu à la chute de l’Empire.

    1. Marilyne dit :

      Je me répète, ce n’est ni les juges ni le président sortant qui décide qui sera élu président.
      Ce sont les citoyens, le peuple. Et ca s’appelle une démocratie.

    2. Gina. dit :

      Les républicains se foutent de la démocratie . Ce sont les privilèges et avantages qui viennent avec leur poste qui les intéressent . J’espère un jour que les suiveurs du secte se réveillent et les montrent la porte de sortie au Congrès et au Sénat .

    3. MarcB dit :

      Ma petite fantaisie:
      Qu’on retrouve Trump nu dans sont lit mort d’asphyxiation autoérotique entouré de photos de lui retouchées (devenez quelle partie de son corps serait retouchée 😉 ).

      1. Dan Lebrun dit :

        Quand un parti accepte de se faire « voler » par un seul homme, par surcroît, même pas convaincant, ni même intelligent, aussi bien mettre la clef sous la porte

      2. gigido66 dit :

        Quelle image!😳🤢

      3. chicpourtout dit :

        Les mains…🤭

    4. gigido66 dit :

      Je « prie » pour un act of God!

    5. galgator dit :

      En effet, la disparition du gros clown serait bénéfique mais je crois que le mouvement ne s’arrêtera pas pour autant car son passage aura créé des émules parmi ces adeptes et étant donné qu’il a fait n’importe quoi pendant son mandat, le prochain élu se dira pourquoi je ne le ferai pas moi aussi ? Le parti républicain est passé vers une majorité de représentants de droite extrémiste. On s’ennuie quasiment des anciens républicains (Bush et compagnie)!

      1. marylap dit :

        Effectivement, qui aurait crû qu’un jour ce cher W réussisse à paraître comme un président moindrement compétent.

  4. Toile dit :

    Que dire de plus sinon qu’une telle position officielle alimente en oxygène touts ces autres illuminés qui promettent le grabuge où qui le propage. L’exemple vient de haut, si on considère le Gop comme étant un haut. C’est comme ci ici on aurait dit, fuck les electeurs si on a été battu au referendum, on fait le Québec libre pareil. Votre vote c’est de la marde.

  5. kyrahplatane dit :

    La cour suprême n’entendra pas cette cause.
    C’est fou ce que ce vieux con a réussi à faire au GOP.
    Ce sont maintenant des rétrumpblicains.

  6. Dekessey dit :

    Le parti républicain n’existe plus, c’est devenu le Trump party. Et à voir la quantité d’électeurs et d’élus qui ont suivi, on serait tenté de dire que le sort en est jeté.
    Par contre, le 21 janvier 2021 les choses pourraient changer. Les républicains devront se poser des questions. Trump aussi. Possible qu’on assiste à la naissance d’une troisième voie.

    Il y a un autre républicain qui a (timidement) exprimé des doutes sur la démarche du Texas: le sénateur John Cornyn.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Dekessey

       » Les républicains devront se poser des questions. Trump aussi. »

      Oubliez ça pour tRump, il l’a dit lui-même, il est l’Élu, il est un génie stable. Tous les autres ont tort, seul lui est lumière!

    2. jcvirgil dit :

      Je crois au contraire que la majorité des élus Républicains et la direction du parti ont bien hâte que Trump se retire. Il tient présentement une bombe dans ses mains qui pourrait faire sauter tout le système *démocratique *américain.

      Pourquoi ils le suivent dans ce cas ? C’est simple parce que la majorité des électeurs républicains le suivent et ne croient pas en l’honnêteté de la dernière élection.

      Alors il faut qu’ils y aillent prudemment comme des démineurs …

    3. Mouski dit :

      L`’arrivée d’un troisième parti serait bénéfique pour la démocratie américaine. Espérons que ça arrive.

      1. jcvirgil dit :

        @Mouski

        Je le crois aussi et les progressistes qui veulent d’autres changements que des changements cosmétiques comme la couleur ou le sexe de ceux qui les représentent n’auraient plus à subir de blâmes pour ne pas avoir endossé le choix de l’establishment du parti démocrate.

  7. NStrider dit :

    Le Parti républicain se remettra-t-il un jour de cette « folie »?
    On verra où va le parti lors de l’élection de leur « chairperson ». L’actuelle « chairwoman » Rona Romney McDaniel est inféodée au 45 et tout le monde le sait. Si elle est réélue on saura clairement à quelle enseigne loge le parti.
    Quant à ce qui a trait à la deuxième question : « Et qu’en sera-t-il de la démocratie américaine » je dirais qu’elle se porte très bien au Canada, elle est sous le sceau de la corruption au Mexique et elle vient de prendre sérieusement du plomb dans l’aile aux États-Unis et je vous fait grâce de ma lecture de l’Amérique Centrale et du Sud.

  8. MarcB dit :

    J’espère que les voteurs de Georgie feront comprendre à Kelly Loeffler et David Purdue que de tenter « un coup d’état » en utilisant des procédures « légales » et aussi répréhensible que de le faire par les armes.
    Les procédures judiciaires de ces républicains ont des précédents historiques plutôt douteux:
    * Hitler qui fait arrêter les députés communistes pour s’assurer 66% des voix du parlement pour « légalement » devenir un dictateur
    * Poutine qui emprisonne ses opposants avec des accusations plutôt bidons
    * etc…

    Des fois, quand la gangrène s’instale, il faut amputer. J’espère vraiment que les républicains « adultes » tel que Romney, Toomey, George Conway, etc… vont créer un spin off du parti républicain et l’appeler par son vrai nom: « Conservative Party ».

    1. NStrider dit :

      Le système du « winner takes all » pour l’attribution des grands électeurs (oui ,les grands électeurs font parti d’un système archaïque et dépassé, mais ce n’est demain qu’il sera remplacé) limite l’intérêt de la création d’un tiers parti puis qu’ils partagent les votes d’un bassin d’électeurs issus de la même grande famille (conservateurs) et favorisent ainsi leur opposant. D’ailleurs au début de l’histoire des États-Unis il y avait plusieurs partis mais ils ont vite vu l’effet pervers du système et cela a mené à ce qu’on connaît aujourd’hui.

      1. MarcB dit :

        Bien d’accord que pour l’élection présidentielle! Ses règles bizarres ne sont pas adaptées à des tiers candidats.

        Pour le sénat et la chambre, par contre, des tiers partis favoriseraient la coopération entre les partis si aucun n’est capable d’obtenir la majorité. Idéalement, les états devraient faire comme la Georgie et avoir des deuxièmes tours (ou vote préférentiel) afin de s’assurer que les élus aient obtenus 50% +1.

      2. NStrider dit :

        Et comment un sénateur d’un tiers parti fait pour faire progresser ses idées si son parti ne gagne pas la présidentielle ? Dans un système où malgré les « checks and balances » la branche présidentielle pèse lourdement dans l’équilibre entre les trois branches.
        Le deuxième tour donnerait cependant une plus grande légitimité à l’élu j’en conviens.

      3. MarcB dit :

        Si aucun parti n’a la majorité au congrès ou à la chambre, alors pour qu’une loi, incluant le budget, soit adoptée, il faudra que des alliances se forment: « Je vote pour tel projet de loi si tel amendement…. ». Ce genre de négociation était beaucoup plus fréquent il y a une vingtaine d’années avant que les deux partis soient campés dans leur coins respectifs.

        Aussi, le pouvoir (véto) présidentiel n’est pas absolu. La super majorité (66%?) peut renverser le véto présidentiel, ce qui pourrait encore une fois favoriser les alliances stratégiques par les triers partis pour mousser leurs revendications.

      4. NStrider dit :

        Je ne crois pas que les mœurs politiques chez nos voisins vont s’assainir à ce point. Ils n’ont pas fini de raccommoder le tissu social déchiré par le 45, ça ne se fera pas au cours du mandat de Biden parce que le 45 va continuer à sévir. Le canyon qui les séparent et les gens qui continuent à le creuser ( NRA, Koch, Murcer, Devos, Graham, McConnell, Cruz, Rubio, etc. sans compter les factions perçues comme plus « extrémistes »chez les démocrates) vont empêcher tout rapprochement significatif, qui permettrait l’émergence d’un minimum de civilité et de compréhension commune, de se réaliser. La politique c’est l’art du possible et je ne crois donc pas que l’on s’approche de ce possible.

  9. PROBERT dit :

    La situation met encore plus à jour l’hypocrisie du parti républicain quand les politiciens de ce parti on refusé de tenir des audiences pour éventuellement confirmer le choix de B Obama pour la cour suprême au début d’une année électorale en 2016, sous le prétexte qu’il fallait laisser le peuple décider. Maintenant que le peuple a décidé de remplacer Trump à la présidence, il ne faut pas le laisser décider.

  10. ghislain1957 dit :

    « Le Parti républicain se remettra-t-il un jour de cette « folie »?  »

    Oui le parti ripoux-blicain va s’en remettre, la base de consanguins édentés qui vote pour ce parti étant derrière eux pour les supporter.

    Et dire que cette plusse grande démocrassie au monde se permet de donner des leçons aux autres pays… Zéro crédibilité!

  11. _renaud dit :

    C’est de très mauvais augure. Pour que cette histoire de tricherie cesse c’était important que les juges la refusent en bloc et que Trump se retrouve tout seul. S’il réussi à trouver assez d’appuis ça pourrait faire pencher des juges.

    On a souvent entendu l’argument que Trump a perdu toutes ses causes parce qu’ils n’avaient aucune preuve sauf que ce n’est pas tout à fait ça.

    Trump n’a pas perdu toutes ses causes parce qu’il n’a pas de preuves. Il les a perdus parce qu’aucun juge ne voulait les entendre. C’est très différent. Et honnêtement si j’étais juge je ferais la même chose. Les impacts risquent d’être tellement grand, tu ne veux pas être celui qui a ouvert la porte.

    Parce qu’il y a des témoignages, des irrégularités et des vidéos qui circulent et qui pourraient être reçu comme preuve en cours. Il y a des choses. Et c’est normal, dans une élection de cette ampleur c’est certains que tu vas trouver des choses si tu creuses. Des deux côtés.

    1. Le Champ dit :

      Assez d’accord avec vous la-dessus mais difficile de croire que tout ceci ná pas un objectif clairs et précis et qui n’est peut-etre pas de renverser le résultat de l’élection mais plutot de créer un chaos qui permettrais la naissance d’une troisieme voie pour une tres grande partie des 70 millions d’électeurs ayant voter pour Trump. Un partie sans aucune retenue dans leur vision des USA et sans pare-feu de l’establishment républicains

    2. NStrider dit :

      « Il les a perdus parce qu’aucun juge ne voulait les entendre. »
      Désolé mais votre affirmation est fausse. Et c’est exactement ce que les partisans du 45 veulent entendre et croire.
      Il y a eu des causes qui n’ont pas été entendu par certaines cours mais dans la grande majorité des jugements ont été rendu et ont fait état de l’absence de preuve ou de la faiblesse frivolité de celles-ci
      Vous trouverez ci après la liste des causes et le jugement accompagnant chacune d’elles

      https://www.ft.com/content/20b114b5-5419-493b-9923-a918a2527931

  12. lechatderuelle dit :

    trump est l’instrument, pas le cerveau….

    Des républicains susurrent dans l’oreille de trump qui lui, roucoule de plaisir et fonce tête baissée…

    Les défauts de trump sont utilisés à l’avantage d’un groupe qui semble tester les limiter du système…. et en trump, ils ont la dinde parfaite pour se précipiter à organiser un diner de cons en se mettant en vedette….

    les républicains testent le système … pour une prochaine fois…. toujours utile d’avoir un précédent… même avec un résultat de 1-50…. car ce n’est pas le résultat, ici, qui compte, mais bien la manière et surtout la réponse des juges….

    ça permettra d’affiner la méthode … la prochaine fois…

    trump est manipulé en utilisant sa vantardise, son égocentrisme et son arrogance imbécile…. ce type gobe n’importe quoi, alors ils lui ont fignolé une belle histoire de fraude et le trump est dedans jusqu’aux oreilles…

    trump perdra… trump aura l’air du mauvais perdant… trump ne voit pas la main dans son c… qui le fait bouger…

    les républicains prennent des notes …

    1. renalavo dit :

      Et c’est bien ce qui fait peur: la prochaine fois….

  13. leonard1625 dit :

    Et si le Linclon Project tentait de s’infiltrer dans la brèche géante en créant un parti centriste?

    Un tel parti grugerait probablement chercher plus du tiers des votes et serait alors en tête ou tout près.

    Au fai,t que dit la Constitution américaine si trois candidats obtient des votes des Grands électeurs, mais qu’aucun ne n’obtient la majorité?

    1. leonard1625 dit :

      Désolé, je vois que MarcB est allé d’un commentaire similaire et précédent le mien.

      Toutefois, ma dernière question demeure. En France, il y a un deuxième tour. Aux States?

      1. MarcB dit :

        Disons que les états ne sont pas un modèle à suivre dans ce cas-là. C’est arrivé en 1824, Andrew Jackson a obtenu le plus de grands électeurs (99) mais n’avait pas la majorité de 131. Il y avait 3 autres candidats qui ont obtenus 84 (Quincy Adams), 41 et 37 grands électeurs.

        La chambre des représentants a choisi parmis les 3 candidats ayant le plus de grands électeurs tel que prescrit par le 12eme amendement. Et Adams a été élu.

        https://en.wikipedia.org/wiki/1824_United_States_presidential_election

      2. leonard1625 dit :

        Merci MarcB

      3. simonolivier dit :

        @leonard Pour ajouter au commentaire de MarcB, la Chambre des Représentants choisit le Président et le Sénat choisit le Vice-Président.

    2. Le Champ dit :

      Question tres intéressante , réponse qqun??

    3. NStrider dit :

      La majorité des votes n’a aucune importance dans le système actuel (et qui ne prendra pas fin demain). Ce qui compte c’est le nombre de grands électeurs qui sont attribués au niveau de chaque état. Actuellement cela se gagne dans quelques états clés (les autres sont « peinturés » rouge ou bleu et ce pourquoi les candidats ne s’y présentent pratiquement pas) et par de très très faibles marges. Alors le partage du vote « conservateurs » ouvre la porte tout grande aux démocrates et c’est pourquoi les stratèges républicains doivent chercher à reprendre le contrôle de leur parti plutôt que de créer une troisième voie.

  14. Bof! Je ne suis pas vraiment inquiet. La justice va s’occuper du mafioso T**** dès qu’il saura éjecté de la Maison Blanche. Ses partisans le verront d’un autre oeil quand de multiples détails de sa vie d’escrocs seront dévoilés.
    T**** le sait que ça va barder et il en profite pour le moment en ramassant de l’argent qui devrait servir pour sa défense devant les tribunaux. Ce sera de la fraude mais quand on connait l’historique du parasite suceur de fonds publiques…

  15. Mystik dit :

    Le « Trumpisme » est légitime. En plus des 75 millions de votes récoltés à la dernière élection, le GOP n’aura jamais mieux fait avec les minorités (ou du moins, depuis un méchant bout). Donald Trump a transformé le parti républicain au parti de la classe ouvrière alors que les démocrates sont maintenant le parti de Wall Street et la petite élite bourgeoise côtière.

    La question est de savoir si le GOP va sera capable de bâtir sur ce que Trump leur a laissé ou vont-t-ils retourner au message perdant des McCain et Romney. Le problème est que je ne vois rien dans le parti républicain actuel qui puisse ramasser le flambeau tendu par Trump.

    1. VTS155 dit :

      « Le flambeau tendu par Trump? »

      Quel flambeau – la haine, la division, le mépris, les mensonges, la distorsion de tous les idéaux?

      Tendu par Trump – à qui? Juste à lui-même, à personne d’autres.

      Aveuglement involontaire de votre part?

      Beaucoup de questions…

      1. Mystik dit :

        @VTS155 75 millions de personnes ont votés pour lui vous expliquez ça comment? Des racistes? Il a mieux fait avec les noirs et les latinos que n’importe quel autre candidat du GOP en 50 ans.

      2. gl000001 dit :

        Vous répétez mot pour mot les mensonges de t*****. Moi, je vous dirais que la moitié des gens ont un QI en bas de 100. Moins que la moitié des gens ont voté pour t*****. Coïncidence ?

    2. jcvirgil dit :

      @Mystic

      Pas de problème ,ils vont en trouver un qui ne sera pas un escroc, un délinquant sexuel , un raciste, un psychopathe et un menteur . Ça devrait pas être trop difficile à trouver. Ce qui sera plus difficile par contre, ça je l’avoue, c’est d’en trouver un qui se connectera aussi fort avec une partie de la population et qui aura le talent de Trump pour les manipuler. .

      1. Mystik dit :

        @JCVirgil Trump n’est clairement pas l’individu idéal mais son message a raisonné avec plusieurs américains.

        Son successeur devrait être un politicien dans le style (et je dis ben dans le genre et non pas lui spécifiquement) Bolsonaro .

    3. ghislain1957 dit :

      @ Mystik (alias simon)

      « La question est de savoir si le GOP va sera capable de bâtir sur ce que Trump leur a laissé ou vont-t-ils retourner au message perdant des McCain et Romney. »

      Premièrement: nommez-nous quelque chose de positif que tRump a laissé, nous attendons…

      Deuxièmement: McCain et Romney sont les seuls ripoux-blicains qui ont une colonne vertébrale capable de leur permettre de se tenir debout face à votre « great leader », plutôt que de lui lécher le cul.

      Troisièmement: des commentaires stupides comme les vôtres, on peut s’en passer.

      Rien à ajouter.

      1. Le Champ dit :

        Un peu fort de votre part de commencer a faire la circulation sur le blogue…. Une opinion différente certe mais au derniere nouvelle le seule endroit ou tout le monde est toujours d’accord c’est a la messe… Etes-vous curé HIHIHIHI ( une blague :))

      2. gl000001 dit :

        Mystik est un troll qui sévissait sur les blogues de LaPresse depuis longtemps. Il s’est fait bloquer son pseudonyme souvent ici. Mais il revient !! Ce qui a de plus désolant avec lui, c’est qu’il y a longtemps, il avait parfois des bonnes idées. Plus maintenant !

      3. Benton Fraser dit :

        @Le Champ

        Il faut savoir faire la différence entre un opinion et des faits.

        Ce n’est pas une messe où l’on demande de croire et non de savoir….

    4. Madalton dit :

      Il a plutôt mis le feu.

    5. Ziggy9361 dit :

      @Miss Tique…vous vous accroché à vos lubies,le Gop et le trumpisme ont qu’une seule chose en commun et c’est déjà du passé,une fois que Biden aura prêté serment l’infection qui a ravagé les étatsunis depuis 2016 va disparaître de l’écran pour laisser place à une équipe dévoué au bien-être de la population,je sais c’est un concept qui ne vous rejoint pas,vous préférez le »me,myself &Π»

      Je ne sais pas si le GOP s’en remettra mais à cause de leur cupidité,finis pour les étatsunis de donner des leçons de démocratie,
      et oui les étatsunis retrouveront une place respecté parmi les nations surtout ses alliés mais demeurera sous haute surveillance.

      Le pire ils ont montrés à leur adversaire quel est leur faiblesse et ont peut-être assuré qu’il l’exploiteront encore dans les prochaines élections.

    6. gigido66 dit :

      Le fambeau KKK?

    7. Benton Fraser dit :

      …flambeau tendu par Trump!!!

      C’est plutôt un bâton merdeux que Trump laisse par terre… ou sur un green, c’est selon!

      1. simonolivier dit :

        @Benton Un bâton merdeux? Plutôt l’interprétation de gigido66 de 10h14

    8. constella1 dit :

      Mistyk
      Donald Trump a transformé le parti républicain En arme de destruction massive
      Et vous vous en réjouissez ….
      Je vous plaint

    9. Alexander dit :

      Le flambeau?

      Le flambeau du pyromane, oui.

    10. renalavo dit :

      Calvaire!!! Mystik (ou Simon? ou…)

    11. simonolivier dit :

      Coucouche panier Simon. Vous insinuez qu’il y a 82 millions de petits bourgeois aux USA? Vous y allez pas mal fort. Le parti Démocrate est le parti des jeunes. Ce sont eux qui ont fait élire Biden et qui ont ramené la démocratie aux USA. Trump ne représente pas la classe ouvrière mais le 1% et les poorly educated. Et c’est 74 millions et non 75 millions.

    12. stellaire11 dit :

      C’est un comble pour Tantrump d’être considéré comme un chantre de la classe ouvrière, lui qui est né avec une cuillère d’argent dans la bouche et n’a jamais eu besoin de tenir un marteau de sa vie!

      C’est la peur et la xénophobie qui sont son levier, car il n’a aucun programme politique réel à proposer.

      1. NStrider dit :

        J’aime bien le « tantrump »

    13. AB road dit :

      @Mystik

      Ne JAMAIS mettre dans la même phrase les mots « bâtir et Trump ».

      Ça ne fait qu’amplifier leur incompatibilité…

      1. Bartien dit :

        @AB road

        À moins d’y ajouter une négation !!

  16. Rejean Lapointe dit :

    La raison pour laquelle trop de républicains suivent ces démarches d’illuminé de Trump est simplement à cause de ces chiffres: 40% de soutient sur 4 ans, et 46-47% aux élections. Trop de soutien aveugle dans la population américaine envers Trump, ce qui en fait une énorme force politique. Alors ils se pincent le nez et le suivent pour sauver leurs sièges et s’assurer d’avoir ces supporteurs de leur côté au moment opportun, et le sceau d’approbation de Trump à ce moment.

  17. Je ne serais pas surpris qu’il parte en «vacances» hors du pays qu’il laisse dans un état lamentable et qu’il hésite à revenir parce qu’il se sent persécuté par les autorités de son pays.
    Ça semble fou mais quand nous en serons davantage sur ses finances nous pourrions nous scandaliser de l’ampleur des stratagèmes de «comptabilité créative».

    1. danielm dit :

      Donald devra choisir soigneusement sa destination-refuge en vertu des ententes d’extradition. En tout cas et pour notre grand bonheur, sûrement pas le Canada!!!!

  18. Pierre s. dit :

    ——————

    c’est vrai que Trump a beaucoup donné à la classe ouvrière au détriment de Wall street ces 4 dernieres années

    1. Mystik dit :

      @Pierre S. Regardez qui à voté pour quoi et vous allez comprendre.

      1. Pierre s. dit :

        ————————–

        Ce que j’ai fait et les propos des gens qui ont voté trump m’en dise long
        sur leur vulnérabilité leur naiveté et leur ignorance. Les discours populistes plaisent tellement
        à la clientèle qu’elle exploite pour ces différentes raisons.

        Par contre, il y a quand même eu 7 millions d’américains qui ont voté contre trump
        ou pour Biden mais ca j’en suis moins certain.

      2. Mystik dit :

        @Pierre S. « Par contre, il y a quand même eu 7 millions d’américains qui ont voté contre trump ou pour Biden mais ca j’en suis moins certain. »

        5 millions en Californie, 2 millions à New York. C’est dans ces deux états que les démocrates font le plein de vote.

      3. Pierre s. dit :

        ————————-

        ce sont deux états populeux et puis ?
        enlevont les votes républicains des deux états rouges les plus populeux et Biden gagne encore.
        Votre dénis de la démocratie est à la limite du complotisme ….

      4. Mystik dit :

        @Pierre S. « Votre dénis de la démocratie est à la limite du complotisme …. »

        lol En balançant ce chiffre sans contexte, on pourrait croire que Joe Biden est nettement plus populaire que Trump à l’échelle nationale alors que ce nombre provient de deux états qui voteraient démocrate même si le candidat était une vadrouille et un seau.

      5. Pierre s. dit :

        ——————-

        en quoi les votes de la Californie et de NY vous dérangent tant ???
        Ce sont des votes légaux il me semble ?

        C’est une élection, pas un concours de popularité et encore moins
        un sondage …

        ce qui inquiete c est de voir 74 millions de gens voter pour un candidat qui compte plus de 26 000
        mensonges à son actif et qui refuse de gérer quoi que ce soit a part sa petite personne. La moitié de ce pays
        vit dans une télé réalité.

      6. danielm dit :

        Ne vous en faites pas car ce que ce polémiste (la mouche du coche) n’a pas compris, c’est qu’une bonne partie du vote Trump est un vote défensif dirigé contre les prétendues politiques « socialistes » du parti démocrate même, et j’ajoute, si cette perception est totalement loufoque à plusieurs égards.

      7. Benton Fraser dit :

        @Mystik

        On devrait donc exclure les votes de la Californie ainsi que de New York et pourquoi pas pour avoir une victoire sûre des républicains, retirer le vote des non-blancs et des gens scolarisés!

      8. VTS155 dit :

        @Mystik
        « Regardez qui a voté »

        Pour Trump:
        . Les super riches – quelle aubaine, ces réductions de taxes bien réelles. Même si la plupart se moquent de Trump.
        . Les racistes – oui, ils sont nombreux et se retrouvent dans chaque classe sociale. Beaucoup détestent Trump, mais sa politique les a séduit. Quoique, à part les abominations de séparer les familles et infliger des conditions inhumaines aux immigrants qui ont réussi quand-même à entrer dans le pays, il n’a pas vraiment construit « le formidable mur payé par le Mexique».
        . Les pieux – plusieurs abhorrent Trump comme personnalité, mais se sentaient obligés de voter pour lui. C’est la base du GOP plutôt.
        . Les manipulés – ceux qui ont cru les mensonges de Trump dont beaucoup d’immigrants et des noirs. Imaginez, si Biden est élu c’est le régime de Castro qui sera installé, rien de moins!
        Et que la police sera fermée, que la population sera laissée à elle-même etc., etc.
        D’ailleurs ce sont eux qui avancent des fonds pour enrichir Trump. Ils vont se réveiller un jour…

        Pour finir, à part les diminutions des taxes rien de substantiel n’a été livré, tout repose sur des mensonges. Qui, avec le temps, vont devenir de plus en plus évidents. Alors les vrais supporteurs de Trump seront très peu nombreux. Ils vont se rétrécir comme une peau de chagrin et ce sera tant mieux.

      9. AB road dit :

        « 5 millions en Californie, 2 millions à New York. C’est dans ces deux états que les démocrates font le plein de vote. »

        C’est que justement comme « par hasard », drôle de coïncidence, ce sont dans ces 2 états que se retrouvent le plus de monde intelligent, instruit et évolué aux États-Unis…

      10. Slyderv dit :

        @ Mystic

        Cool story bro, on pourrait donc tant qu’à faire enlever 2 des États ou Donald fait le plein de vote. on se ramasserait avec votre phrase mais inversée: lol En balançant ce chiffre sans contexte, on pourrait croire que Donald Trump est nettement plus populaire que Joe Biden à l’échelle nationale alors que ce nombre provient de deux États qui ont voté républicain alors que le candidat était une vadrouille et son colistier un sot. Zut je n’ai pas réussi à recopier exactement votre citation.

      11. jaylowblow dit :

        Ah le fameux faux argument des États de New-York et de la Californie. Alors, si la victoire et les 7 millions de votes de plus pour Biden s’expliquent par le vote démocrate de ces deux états alors pourquoi les candidats démocrates ne gagnent pas toujours les présidentielles avec des millions de votes d’écart? La réponse est pourtant simple et c’est que ces votes sont compensés par ceux des états qui votent systématiquement républicain. Si Trump avait gagné le vote populaire on aurait pu dire que c’est seulement grâce aux millions de votes du Texas, de la Caroline du Sud, etc. qui voteraient républicain même si le candidat était une vedette de téléréalité raciste et misogyne qui a six faillites à son actif (oupss!). On ne peut pas juste enlever les états qui ne font pas notre affaire et dire « regardez, sans eux mon candidat gagne sans difficulté » à moins d’être un troll de mauvaise foi qui n’a pas d’autres hobbys que de s’amuser à provoquer sure les blogues.

  19. Noirod dit :

    L’´expression cpnsacrée dit que ça va ,comme c’est mené non? Une fois le cave et ses licheux de cils partis et que les jeunes vont s’installer au pouvoir,le gros du travail va être fait.Graham. ,McCon ,Limbaugh, etc

  20. Duduche dit :

    Le parti démocrate a commencé comme le parti des esclavagistes, il s’en est remis et se superpose partiellement au spectre politique que les républicains de Lincoln occupaient. À mon avis, le parti républicain a le choix, soit revenir à un modèle politique rationnel soit continuer à aller chercher des appuis chez les extrémistes plus ou moins crackpots. S’il demeure dans la seconde mouvance, les républicains plus traditionnels devront sans doute fonder un 3e parti (peut-être avec des démocrates).

    L’important est que le bouffi-45 soit éjecté. Dès qu’il le sera, il plongera dans l’obsolescence. Même s’il menace de revenir en 2024, il y a bien peu de chances que cela survienne. Les couches de DiaperDon sont déjà bien souillées de bullshit et cela parait. Il pourrait continuer à nuire aux républicains en paralysant le parti avec ses comportements vantards et d’intimidations mais il ne nuirait plus aux USA dans leur ensemble.

  21. gl000001 dit :

    Le parti républicain est en train de creuser un trou dans un cimetière. Ils sont rendus à 5 pieds de creux. La démocratie n’est pas encore morte mais elle tremble.
    Je vois la scène du film Casino ou Joe Pesci meurt dans un champ de blé d’inde !!

    1. AB road dit :

      Par pourtant ses loyaux alliés et amis de la « fructueuse business » qui les unissait tant auparavant.

      C’est ce qui peut arriver quand on étire l’élastique à la limite de la limite…

      https://youtu.be/R9qABJgzXK0

  22. Loufaf dit :

    106 représentants républicains de la chambre sont prêts à faire pression sur les grands électeurs pour renverser le vote du peuple! C’ est tout simplement scandaleux! Mais le hic, leur démarche sera vaine, car la chambre est en majorité démocrate, heureusement.
    Comme nous pouvons le constater, le fou est appuyé entièrement ou presque, par son parti. Il peut bien continuer toutes ses vaines procédures pour faire annuler une élection qui le déclare perdant.
    Au sénat, à part Romney et Toomey, quelqu’ un a t’ il entendu Susan Collins
    ( il a compris sa leçon) s’ exprimer sur la légitimité de l’ élection?

    1. leonard1625 dit :

      J’espère que les démocrates les appelleront à répétition suppôts de dictateur ou fossoyeurs de démocratie etc …

      Tout particulièrement Jim Jordan, le pleutre. Lui qui, lorsqu’il était en charge d’une équipe de lutte en Ohio, a eu peur de dénoncer le médecin abuseur.

  23. Pierre s. dit :

    ——————–

    ce qui détonne c’est la médiocrité des gens qui sortent publiquement pour appuyer les
    délires et les appels au sabotage et au coup d’état de Donald l’andouille.

    R Giuliani, L Graham, R Limbaugh ….. et j’en passe.
    Cette médiocrité dans le propos et

    1. lechatderuelle dit :

      Pierre s. il est vrai que leurs interventions me dressent les poils sur le corps quand je les entend ou les lis….

      mais j’imagine qu’ils se diraient exactement la même chose en nous lisant…

      leur vision des choses est tellement loin de la mienne que je n’arrive pas a en saisir le sens…
      mais il faut s’y arrêter et tenter de mesurer comment ils voient les choses… sinon nous demeurerons dans l’ignorance et l’ignorance amène à l’intolérance…

      J’avoue que je suis incapable d’écouter les « sorties » des tenants du vol de l’élection…. et donc, ça accentue le précipice entre leur vision et la mienne… je deviens nécessairement aussi ignorant qu’eux….

      Actuellement, des 2 côtés, on n’entend et ne lit que des discours émotionnels… pratiquement rien de rationnel…. ça accentue les silos d’informations et les 2 solitudes….

      Ce qui me laisse sans voix aura été de constater que les républicains n’avaient aucun plan électoral, aucune vision des 4 prochaines années à proposer aux électeurs….
      Bon, on sait ce que valent les promesses électorales, mais quand même … aucun plan ou vision….

      et on a eu un nombre record de voteurs!!

      Imaginons un parti au fédéral canadien qui entre en élection en disant « on verra ce qu’on fera, mais ce sera fantastique…Votez pour nous! »

      C’est ce que trump a fait …. et il a chauffé les Démocrates!!….. malgré près de 200 000 morts au début novembre, les républicains ont encore la balance du pouvoir comme une possibilité……

      Y’a un truc malsain aux USA….. faut l’identifier… généralement, les « tendances USA » finissent par migrer au nord de leur frontière…
      On a vu la coloration républicaine des Conservateurs sous Harper… et ce qui se passe en Alberta avec l’américanisation de leur vision politique….

      Bref, ils jappent et éructent plein de trucs, ces Guiliani, Limbauch et autres, mais pourquoi les Américains semblent sensibles à leur délire?…..

      1. Pierre s. dit :

        ——————–

        le problème est que les propos du GOP de Trump et des suiveux sont mensongers.
        Moi j ai pas de probleme avec un avis différent du miens , des argument valable différents
        de mes valeurs et de ce en quoi je crois …

        mais présentement le discourt du GOP et de ses  »meilleurs » tel Jordan, Graham, Gaetz , Giuliani
        est un paquet de théories du complots de mensonges et de pupoliste démagogue mensonger
        et toxique … et cela porte atteinte à la démocratie.

      2. danielm dit :

        « …pourquoi les Américains semblent sensibles à leur délire?….. »
        Le sont-ils vraiment?

      3. richard311253 dit :

        @danielm

        Vous écrivez, « le sont-ils vraiment ? »

        Parfaitement en accord avec vous. Le danger dans une telle discussion est de ne pas tenir compte de l’historique culturel et politique de nos voisins.

      4. dynopax dit :

        J’ai parfois l’impression que c’est plutôt une mentalité de « gang » (c’est bien connu, le QI d’une foule est généralement bas), où toute cette frange se reconnaît dans cette vision simpliste et primaire. Trop compliqué de mettre en contexte, de soupeser les tenants et aboutissants de la mouvance en question. Ça frappe l’imaginaire de la manière la plus directe, sans artifices et sans complexes. Dans le fond, que du fast-food idéologique prêt à manger pour ceux qui se contre-c… de la qualité, de la substance et du sens commun. Quand tu as pareil sale enfant de p… comme tête de proue du GOP, toute personne un tant soit peu avisée se garderait de vouloir pareil crétin représenter ses idéaux politiques, et pourtant… Go figure!!!

  24. Guy Gibo dit :

    Mystik…
    Continuez à nous faire part de vos commentaires. C’est très apprécié car ça me divertit à un point tel que je dois sortir sur ma terrasse pour prendre l’air tellement je ris de bon coeur.

    Vraiment une perle de bon cru: Trump qui est le représentant de la classe ouvrière… jajajajajajajajaja…

    Le « American Dream » devant nous personnifier par cet illustre personnage qui nous répète depuis des décennies: « Au plus fort la poche! » (Trump) Je ne peux que vous donner raison.

    Le virus qui circule a des effets secondaires que j’ignorais…

  25. lechatderuelle dit :

    Mystik le trumpisme est légitime?? Encore faut-il savoir ce qu’est le trumpisme….

    Mais si on s’en tient au vote… 73 à 75 millions de citoyens américains ont voté pour trump….
    c’est un fait mesuré.

    Aux USA ils ont la possibilité de disséquer les votes pour en arriver à des conclusions assez pointues du genre les gauchers roux ont voté à 17,8 % républicain….
    Alors faudra disséquer le vote républicain avant de tirer des conclusions de « trumpisme »….

    Y a-t-il un « Tea partyisme » ?? Non…. il y a eu un courant d’extrême-droite conservateur, sans plus.

    Plusieurs personnes ont voté républicain parce que c’est ainsi dans la famille… peu importe le nom du président, du sénateur ou du représentant ou même le nom du shériff….
    D’autres ont voté pour les « valeurs USA  » avec de bonnes ou de mauvaises raisons de le faire…
    D’autres ont voté républicain parce que leur groupe, association, église leur a demandé de voter républicain…
    D’autres ce fut l’avortement… les droits des homosexuels qu’ils voulaient combattre..
    D’autres ont voté républicain à cause des migrants, des islamistes … de la peur des autres…

    mais pas de mouvement trumpisme….

    ici trumpisme est un grand bol, un fourre-tout de tout ce qui est honni…. quelque part, ça n’existe pas en structure… ce sont des élans disparates
    le trumpisme est un grand mot comme Plan Nord au Québec pour tenter de faire croire que c’est un truc réfléchi et organisé….

    il est très hasardeux de tenter de séparer les USA en 2…..

    il est encore plus hasardeux de tenter d’expliquer un vote par la couleur de la peau, le statut social, l’âge ou le sexe….

    la quantité impressionnante de voteurs est peut-être simplement due à la pandémie qui a laissé beaucoup de temps aux gens pour suivre la course à la Maison-Blanche et à lire et écouter ….

    trump n’a jamais eu un programme, un plan un début de quelque chose qui aurait pu être du trumpisme… trump a frappé dans tous les nids de frelons qu’Il a vu sur sa route… il aimait les réactions, la visibilité qu’il avait … rien de plus….

    Cependant, on constate la dérive des républicains depuis GW Bush…. Depuis l’arrivée de ce type les dérives à droite toute sont devenues de plus en plus visibles et tolérées….

    Le point de rupture sera peut-être atteint avec le prochain candidat à la présidence du côté républicain…. on verra si ce parti garde le cap vers la droite extrême (ils le verront en disséquant les votes obtenus….) ou s’il tenteront un virage vers la droite modérée à la Biden …

    Nous avons 3 ans devant nous pour déceler cette tendance….

    1. Le Champ dit :

      Bonne lecture de la situation mais je ne crois pas que devrons attendre 3 ans .Ce courant de droite est plus diversifier que l’on croit et l’attachement aux valeurs USA tel que mentionner dans votre texte a plusieurs visages .

      Ce que Trump a fait c’est les obliger a sortir au grand jour et soit s’afficher ou se taire. Encore plus de division et polarisation a venir.

    2. gl000001 dit :

      Le trumpisme c’est de dire au peuple : je travaille pour vous. C’est aussi de dire aux riches : je travaille pour vous. Mais finalement, le trumpisme, c’est le parti républicain qui le laisse travailler pour lui-même en autant qu’il fasse des choses pour leur agenda rétrograde (juges ultra-conservateurs).

      1. « Je travaille pour vous en paroles, je travaille pour les riches en actes, puisque j’en fais partie. »

    3. Mystik dit :

      @lechatderuelle « Mystik le trumpisme est légitime?? Encore faut-il savoir ce qu’est le trumpisme…. »

      Trumpisme = Populisme de droite.

      1. gl000001 dit :

        Plutôt mythomanie de droite !!

      2. lechatderuelle dit :

        Mystik trop large… si le trumpisme existait, il serait un courant de ce populisme de droite et non pas « le » populisme de droite….

        Une chose me semble acquise est que trump a frayé dans la frange la plus conservatrice des républicains parce que ce sont les plus faciles à « stimuler », à exciter….

        mais il n’y a pas de trumpisme….

        donald trump étant incapable de construire un programme un tant soi peu élaboré et structuré….

      3. Mystik dit :

        @Lechatderuelle Je dois reconnaître que la campagne 2020 de Trump était pitoyable, pas de message outre gueuler contre les médias. C’est là qu’on voit que la perte de Bannon lui a fait mal. Bannon était l’artisan du message populiste de Trump lors de la première campagne : Protectionnisme (Buy american), immigration (Build the Wall), antimondialisation, nativisme, etc.

        Je crois que Trump a le mérite que cette idéologie politique aux États-Unis porte son nom puisqu’il est le premier a mené une campagne de la sorte.

      4. danielm dit :

        Ce message comme vous dites existait déjà depuis longtemps dans l’histoire politique américaine. Il suffit de s’y consacrer un peu pour en voir les racines déjà anciennes.

    4. NStrider dit :

      Si vous voulez étoffer un votre typologie sur du solide. Co ici une belle analyse des catégories des gens qui ont élu le 45 en 2016:

      https://www.voterstudygroup.org/publication/the-five-types-trump-voters

      1. Mona dit :

        Excellent @NStrider
        Merci pour le partage

  26. marcandreki dit :

    Il y en a pour dire que la meilleure façon pour les républicains de se sortir de ce merdier sans nom, c’est que Trump finisse en prison pour fraude fiscale. Ce qui risque d’arriver aussitôt qu’il ne sera plus président.

    https://www.rawstory.com/2020/12/trump-going-to-jail-is-the-best-thing-that-can-happen-to-republicans-polling-expert/

    Et ce qu’il y a de beau avec la prison, c’est qu’on ne peut pas tweeter de là.

    1. treblig dit :

      @marcandreki

      De plus, la SDNY continue son enquête pour fraudes bancaires, fraudes à l’assurance, et fraudes pour des déductions fiscales de Trump.

      Selon le New York times de ce matin : « State prosecutors in Manhattan have interviewed several employees of President Trump’s bank and insurance broker in recent weeks »

      L’étau se resserre

      1. marcandreki dit :

        @ treblig, la cerise sur le sundae c’est que le SDNY interroge des employés de la Deutch Bank. Et lorsqu’on verra les rapports d’impôts de l’usurpateur, nous verrons que tous les chemins mènent en Russie, qui est comme chacun sait, blanche comme dans blanchiment.

  27. Madalton dit :

    Il faudrait que la SCOTUS condamne pour trahison tous ceux qui font partie de cette démarche. Tout le monde en prison à vie pour détournement de la démocratie.

  28. Jean Saisrien dit :

    Bin oui…
    Il y a tellement d’imbéciles et/ou racistes mf dans ce pays et trop peu de gens avec de la mémoire so…

    Dans 4 ans, ils vont gagner contre Harris.

    1. danielm dit :

      Cela va dépendre en grande partie jusqu’à quel point Joe Biden et son équipe vont réussir à apaiser le pays.

  29. lechatderuelle dit :

    Actuellement Biden a un discours rationnel….
    c’est le seul depuis le moment à le faire….

    il est souvent enterré par le bruit des ténors républicains qui tentent de faire vibrer, encore, l’émotionnel des gens… mais comme dans tout abus, à force de se faire titiller l’émotionnel, les gens deviendront peut-être saturés et insensibles… trop étant comme pas assez….

    et, peut-être, entendront-ils le rationnel, qui s’exprime sans cris, sans lumières qui flashent, sans amuseur de foule…

    Le pari est immense dans une société de surconsommation, de vitesse, de digestion rapide, de productivité et de croissance infinie….

    Les gens entendront-ils le rationnel?
    Une pause serait salutaire pour que tous retrouvent leur souffle….

    Plusieurs Américains craignent les démocrates car tout ira trop vite pour eux, pensent-ils devant les « réformes sociales » qui ont été exigées….

    Pour plusieurs, le statut quo est apaisant malgré les bruits, le mouvement et les lumières qui clignotent sans cesse et le son trop fort….

    Pour le moment, Biden garde le rythme et on verra s’il deviendra une terre ferme ou s’Il sera englouti par le brouhaha incessant que vivent les USA depuis 4 ans….

    Chaque intervention de Biden, jusqu’ici était calme et avec un large spectre… et espacé… ce qui laisse le temps aux gens de digérer….
    Si le début de l’an 2021 garde ce rythme et que les interventions demeurent dans le rationnel, on pourra espérer quelque chose….

    mais si ça se fait entrainer dans le brouhaha, les accusations, les vengeances, l’émotionnel à fond…. ça va repartir en vrille et on ne sait jamais où s’échoue un avion en vrille….

    1. danielm dit :

      Je m’incline devant la justesse de cette analyse, Bravo!

  30. jeani dit :

    @Pierre S

    Â 9h38, vous avez énuméré des noms de personnages qui suivaient les délires du narcissique.

    Hier, on parlait du futur aux USA où les « vieux » devaient laisser la place aux plus jeunes. En renouvelant le Sénat et la chambre basse par de plus jeunes un nouvel élan pourrait être créé.

    Je vais me permettre de continuer votre liste par une liste de plus jeunes que les Républicains ont à offrir. Ces jeunes, parmi les plus connus où qui sont plus forts en gueule sont: Ted Cruz, 49 ans; Jim Jordan, 56 ans; Marco Rubio, 49 ans et Matt Gaetz, 38 ans.

    Alors, pour ceux qui pensent que les vieux gangrènent la politique aux USA en la stagnant, ils peuvent être assurés que ces jeunes, qui pensent et agissent comme leurs aînés, ne feront pas mieux qu’eux.

    Remarquez que je trouve inquiétant qu’un pays comme les USA ait comme leaders des gens du troisième âge avancé, les remplacer par des jeunes qui n’ont aucune intention de brasser la cage, ne fera pas plus avancer leur pays.

    Après avoir vu les actions de ce quatuor depuis quelques années on va s’inquiéter du brassage d’idées de AOC… Il serait plus que temps de se brancher!

    1. Ziggy9361 dit :

      Jeani…je suis toujours surpris que quand ont énumère une liste de répugnants on oublie à tout coup Rattcliff le rat de service de T**** qui l’accompagnait quand ils se sont fait hués à la partie de baisecul durant le championnat.

  31. FlorentNaldeau dit :

    @Mystik, 09h08 « Donald Trump a transformé le parti républicain au parti de la classe ouvrière »

    Je ne crois pas que DT a fait de ce parti celui de la classe ouvrière. Ce qu’il a réussi à faire c’est vendre un mythe, i.e. qu’il est lui du côté des ouvriers, qu’il est « un des leurs ». Inexplicable à bien des égards (du moins pour mon faible entendement), mais l’entreprise a fonctionné, peut-être fondée en grande partie sur la notoriété qu’il s’était construite de par sa grande présence médiatique et en télé-réalité; présent dans les foyers chaque semaine grâce à son émission et fréquemment dans les bulletins de nouvelles, il faisait partie du quotidien de la famille.

    En véritable homme d’affaires, il s’est employé à prendre le contrôle total du parti, avec la complicité de tous ces pleutres serviles qui lui ont laissé la voie grand ouverte et qui continuent de se faire ses complices devant la SCOTUS (on leur souhaite toute une dégelée).

    @Dekessey, je ne qualifierais pas la réaction de Cornyn de « timide »; ce Sénateur du Texas a dit qu’il ne comprenait pas les fondements légaux de ce recours et qu’il ne voyait pas comment un État pouvait avoir son mot à dire sur le déroulement des élections dans un autre État. Ce qui va droit au cœur du fallacieux argument juridique de cette cause et remet en doute la compétence des juristes qui s’y associent. Le Représentant Républicain Chip Roy, lui aussi du Texas, a qualifié ce recours de « dangereux ». Il y a quelques autres élus du parti qui ont fait des déclarations similaires, mais ils sont malheureusement encore trop rares.

    @leonard1625, 09h05
    Pour compléter la réponse de @MarcB, si le vote des Grands électeurs ne permet pas de décider de l’élection, le VP est choisi par le Sénat et non par les Représentants qui se « contentent » de désigner le Président. Ces deux chambres n’ont pas à se laisser guider par le vote populaire ou quelque autre résultat issu de l’élection et votent en toute indépendance, chaque État disposant d’une seule voix.

    1. gl000001 dit :

      « c’est vendre un mythe, »
      Exact. t*****a vendu la Rêve Américain au plus offrant pour se payer une présidence.

    2. MarcB dit :

      Merci de la précision. Et imaginons le scénario farfelu dans lequel sans la majorité des grands électeurs:
      * La chambre élit Mayor Pete comme président
      * Le sénat élit Rick Santorum comme VP. (Santorum: « I have no problem with homosexuality. I have a problem with homosexual acts. » Il n’a rien contre les gays, mais ils ne doivent pas baiser entre eux. !?!?!)

      Je suis certain que Mayor Pete se ferait un plaisir de présenter son mari à Santorum!

      1. simonolivier dit :

        @MarcB Mayor Pete ne peut être choisit par la Chambre des représentants qui doit choisir parmi les 3 candidats ayant reçu le plus de votes au Collège Électoral. Il est faut de dire que chaque Chambre n’a pas à considérer un vote. Le 12ieme amendement stipule clairement que ‘The House must choose from the three highest receivers of electoral votes ». Le Sénat doit choisir parmi les deux candidats ayant reçu le plus de votes au Collège Électoral.

  32. Le Parti Républicain va survivre à « DiaperDon ». c’est ce qui est le plus inquiétant.

    Les métastases sont trop répandus, le mal a fait son oeuvre et rien ne pourra l’arrêter.

    Le Pati Républicain, sauf quelques exceptions, est devenu ce que les USA ont de plus laid, de plus sale, de plus rétrograde (au niveau des valeurs morales) à offrir aux Américains.

    Il représente le mensonge, la corruption, la démagogie, l’absence d’empathie et de compassion.

    Malheureusement, beaucoup d’Américains sont trop connards pour s’en apercevoir et ils continuent de l’appuyer, pensant qu’ils vont pouvoir reculer l’horloge du temps d’un pays en pleine mutation.

    Ce pays est fracturé en deux et il faudra des décennies pour réparer ce gâchis.

    Steve Bannon aura eu finalement « la révolution » qu’il souhaitait. Ce sera son héritage.

  33. Ziggy9361 dit :

    Chatderuelle..vos analyses alambiqués que vous nous présentez comme issus d’une profonde rèflexion ne sont en fait que le rèsultat de votre opinion du moment donc elle vaut celle des autres participants qui ne voient pas d’intérêt à enrober leurs rèflexionsde fioritures
    par exemple mon opinion sur votre pseudo trumpisme et ses 74 millions de votes, tant qu’à moi ce n’est pas des votes pour le trumpisme mais bien pour le GOP,si une dinde ce serait présenté pour le GOP elle aurait probablement eu le même nombre de votes.

    Ceci est mon opinion et non une parole d’évangile intentionnellement tarabuster pour imiter votre style.

    1. lechatderuelle dit :

      Ziggy9361 n’est-ce pas ce que j’ai écrit???

      Votre excitation à me chercher vous empêche de tout lire convenablement….

    2. Madalton dit :

      Effectivement. il y a une base d’environ 40 % de la population qui vote GOP peu importe le candidat et c’est la même chose pour le Parti démocrate. Le reste se joue du côté des indépendants, environ 20 %. Cette année, il y a eu une participation record en plus de 100 ans ce qui donne un nombre de votes élevé pour chacun des candidats mais la répartition est de 51% vs 47 %. Cette année, les indépendants se sont répartis 11% pour les démocrates et 7 % pour le GOP.

  34. Gilles Gougeon dit :

    J’ai couvert la fin du communisme en Europe centrale de 1986 à 1991. La presse mondiale célébrait alors l’ouverture à la démocratie. Trente ans plus tard observons ce qui se passe en Hongrie et en Pologne. L’Union européenne doit aujourd’hui utiliser le chantage des subventions retenues pour concocter une certaine unité européenne face au Brexit et les forcer à respecter les Droits de l’Homme.
    Il y a deux décennies, le Vénézuéla tenait des élections jugées correctes pour la démocratie. Regardez ce que ce pays est devenu: on y a éliminé l’opposition.Et que dire du Brésil, de la Turquie… et même du Mexique où le Président MAMO met de côté des portions entières du gouvernement pour s’adresser directement au peuple.
    Alors, pourquoi les USA seraient-ils imperméables à ces élans populistes? Heureusement ce pays peut encore compter sur des institutions protégées par le professionalisme de la majorité des juges et des dirigeants.
    C’est le retour vers le tribalisme qui met en péril la démocratie dans certains pays. Chaque tribue vit dans sa bulle et devient imperméable aux faits et informations qui les véhiculent. Ainsi on bloque la vie démocratique en éliminant toute possibilité de compromis.
    La politique, paraît-il, est l’art du compromis…!

    1. gl000001 dit :

      « La politique, paraît-il, est l’art du compromis…! »
      Exact. Mais le conservatisme, c’est de se laisser gouverner par la peur. Et la peur induit un cercle vicieux qui amène encore plus de gens au conservatisme. On est pas sorti du bois !

    2. danielm dit :

      Tout de go comme ça, je dirais que la mondialisation sous toutes ses formes a menacé le pouvoir traditionnel de plusieurs élites politiques, économiques, sociales et culturelles qui se sont lancés dans une défensive-offensive tout azimut pour protéger leurs acquis. Ce mouvement rétrograde sera-t-il juguler cette tendance planétaire soutenue par notre économie des communications et des transports? C’est à voir…

    3. Ziggy9361 dit :

      Mr.Gougeon heureusement que les institutions peuvent compter sur des institutions protéger par la majoritées des juges et de certain dirigeants encore majoritaire.Vous avez parfaitement raison la politique est l’art du compromis, mais encore faut-il que son vis-à-vis soit disposé à mettre de l’eau dans son vin sinon à force de céder, de se plier à la loi du plus fort ça devient de la compromission.

    4. jcvirgil dit :

      @Gilles Gougeon

      Qu’est-ce qui fait que des élections sont démocratiques pour vous ? Si elles vont dans le sens des intérêts américains?

      Le Vénézuéla et la Bolivie entre autre se sont donnés des gouvernements plus près des intérêts du peuple que ceux de l’oligarchie pro américaine qui gouvernait ces pays pour les intérêts d’une élite et des grandes entreprises américaines qui exploitent leurs ressources .

      Si ces gouvernements sont réélus c’est parce que sans être parfaits ils répondent à des besoins de la population surtout indigène qui a vue son taux de pauvreté et d’alphabétisation diminuer grandement depuis leur arrivée.

      Comme la democratie est censé représenter les intérêts de la majorité c’est pas étonnant qu’ils soient sans cesse réélu…

      C’est beau décrier le populisme , mais qui a t-il de mal à vouloir représenter les intérêts du peuple, n’est-ce pas ce que tous les partis politiques devraient rechercher , au lieu de vouloir plaire à une petite élite qui se les paie ?

      1. Gilles Gougeon dit :

        La démocratie a pour mission de favoriser le partage du pouvoir et de la richesse. Son rôle est donc d’assurer aux minorités les mêmes droits et avantages que ceux de la majorité et non pas, comme vous l’affirmez, de « représenter les intérêts de la majorité ».

  35. PATkamerun dit :

    J’ai couché avec le producteur, j’ai couché avec le metteur en scène, j’ai couché avec la vedette, j’ai couché avec le chef de publicité. Et je n’ai même pas mon nom sur l’affiche !
    – Tu as oublié l’imprimeur.
    Citation de Marcel Pagnol.

    Le président TRUMPeur a « couché » avec les groupes racistes, il a « couché » avec les théories de complots, il a « couché » avec la cour suprême ( il a tout fait pour avoir une majorité acquise à sa cause avant l’élection), il a « couché » avec les senateurs et gouverneurs républicains opportunistes, il a « couché » avec Fox news (la plus grande chaîne conservatrice)…. Et il n’a pas été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle !!!
    – Il a oublié Pat Toomey et Mitt Romney.

    1. lechatderuelle dit :

      PATkamerun excellent!… l’image est bonne….

  36. richard311253 dit :

    @Mystik, hé bin dites dont, vous êtes en forme aujourd’hui !

    Jasons alors !

    De mon point de vue, 45 a deux mérites. Le premier, celui d’avoir fait sortir le vote, un vote historique par le nombre et ce, des deux cotés. Le second est une base solide de partisans. Le rêve de tous les politiciens.

    Vous dites que 74 millions d’électeurs ont voté républicains et vous avez raisons mais il serait faux de laisser entendre que 74 millions d’électeurs ont voté pour 45. Cette dernière remarque est au conditionnel, disons que je la veux préventive. Alors quel est le pourcentage réel de fans de 45 ? Trop amène comme argument ce chiffre de 74 de fan de l’homme.

    Ne me dites 40% plus ou moins 2, ce qui est grosso modo la satisfaction des américains sur la gestion des 4 dernières années de 45. 40% de la population votante américaine, autour de 200 millions c’est « roughly » 85 millions.

    Voilà qui relativise ne trouvez-vous pas, à moins que vous croyiez qu’il y ait, aux USA, 85 millions de fans de 45. C’est trop étourdissant comme chiffre pour être vrai. Donc s’applique le concept de la segmentation. Des fans 20%, une évaluation personnelle qui, lorsque transformée en chiffre, relève encore de l’étourdissant mais ne jasons-nous pas, alors 17 millions de fans sur une population votante de 200 millions. Pas mal mais encore ici il faut segmenter.

    Ces 17 millions sont fans, oui mais des purs et durs, non. On pourrait continuer comme ça la segmentation pour arriver à un nombre assez précis de fan purs et durs de 45. Aussi encore faudrait-il définir ce que l’on entend par fan pur et dur, dans les fait, savons-nous de quoi on parle ?

    Attention je précise qu’il y a matière à confusion entre la satisfaction de la gestion de quelqu’un et le fan club de cette même personne. Par exemple, je suis personnellement et globalement satisfait de la gestion de la pandémie de Trudeau, Ford en Ontario et Legault au Québec. Ces trois personnages publics sont aux antipodes politiques et idéologiquement alors je vous laisse le soin de spéculer sur ma fanitude (néologisme).

    Et cela se joue de tous les cotés. On peut jouer le jeu de la segmentation du coté des démocrates aussi et je n’ai aucun problème avec cela.

    Des 80 et quelques millions qui ont voté démocrates, combien ont voté réellement pour Biden et combien contre 45 ? Segmenter autant que l’on veut, cela demeure le même 80 et quelques millions de votes en faveur des démocrates mais je ne peux me servir de ce chiffre mirobolants pour affirmer que Biden est populaire à la hauteur de 80 million et plus.

    Ici, les deux seuls groupes qui s’affrontent sont les démocrates qui ont gagné et les républicains qui ont perdu. Dès lord, il y a effectivement 74 millions d’américains qui ont votés républicains mais combien pour 45 ?

    Mystik, je vous sais intelligent et idéologiquement différent de ma pensée politique. Je respecte ce droit à la différence mais il serait tellement plus constructif pour l’ensemble des participants à ce blog de connaître vos réelles intentions politiques et de mieux définir cette admiration que vous portez à 45.

    Au plaisir de vous lire.

    1. danielm dit :

      Vos propos sont sages et nous ramènent à engager un dialogue basée sur la tolérance des idées et le consensus des actions communes.

    2. Mystik dit :

      @ richard311253 « Mystik, je vous sais intelligent et idéologiquement différent de ma pensée politique. Je respecte ce droit à la différence mais il serait tellement plus constructif pour l’ensemble des participants à ce blog de connaître vos réelles intentions politiques et de mieux définir cette admiration que vous portez à 45. »

      Je n’admire pas le 45 outre mesure, trop indiscipliné, inculte, colon sur les bords, mais j’appréciais surtout son franc parler et son message qui s’adressait directement aux causes qui intéressaient le « vrai » monde (et non pas les grands monnayeurs du parti).

      Moi perso, les politiciens à phrase creuse comme Trudeau, Macron, et Obama, je ne suis pas capable. Il y a rien de légitime là-dedans. Tout ce qui sort de leur bouche a d’abord été passé en revu par 17 différents focus groups pour s’assurer que ça va rejoindre les femmes célibataires sans enfants du centre-ville et les familles de banlieues qui ont trois enfants, un chien et deux chats. Fake fake fake fake, je ne suis pas capable d’embarquer.

      Parler nous d’immigration et pas de l’Accord de Paris. Parler nous de ramener des emplois au pays plutôt que de vendre notre cul à la Chine. Ça c’est un message gagnant. Faut juste trouver le candidat qui pourra le faire, beaucoup plus facile à dire.

      1. Ziggy9361 dit :

        Mystic je voulais mettre un j’aime à Richard pour son exellent texte mais rendu à son dernier paragraphe j’ai renoncé suite à la lecture de votre dernier boniment,  » je n’admire pas trop T****MAIS j’appréciais son franc parler et qui intéressait le vrai monde ».

        Avant de publier reliser vous à voix haute et vous vous rendrez compte que ce que vous dites n’a ni queue ni tête ,la seul chose que le dèbile peut se vanter d’avoir fait c’est la réduction d’impôt pour le 1%et le reste de votre texte aurait pu etre dit par n’importe quel maga en pamoison devant air force one pendant que l’imbécile pensait que les applaudissement s’adressaient à lui.

        Si ce que je dit est faux hé bien dites moi une seul chose qu’il a fait pour le peuple à part les laissès au prise avec la pandémie
        sans rien faire.

      2. MarcoUBCQ dit :

        Le « franc-parler » de Donald est simplement une absence de tact. À ce compte, une personne qui a le syndrome de la tourette a un franc-parler. À ce compte aussi un professeur, patron, dirigeant de quelque sorte, qui parle à ses subalternes sans mesurer ses mots a aussi un franc-parler. Son message était de faire semblant de se préoccuper des causes qui intéressent le peuple. Le simple fait que vous avez exprimé le souhait de voir un Bolsonaro à la tête des États-Unis, lui qui est la version brésilienne de Donald, m’empêche de prendre au sérieux vos interventions. Un élu doit se soucier de la santé physique et mentale de ses concitoyens, ainsi que de leur bien-être. Selon vos arguments il ne sufirait aux élus qu’à suivre aveuglément les demandes de tout un chacun. Un leader, un vrai, va plus loin en donnant au peuple ce dont il a réellement besoin, en le faisant avec des idéaux humanistes sous-jacents. Pour ce qui est de la Chine, cette dernière fait aujourd’hui ce que tous les pays riches ont fait par le passé. Pour finir, il faudra, à tous les pays riches, accepter des millions et des millions d,immigrants pour préserver leur économie respective. Qu’on ait peur ou pas des étrangers, nous avons besoin d’eux quand même.

      3. Bartien dit :

        AHAHAHAHAHA
        Je j’admire pas le 45 outre mesure, elle est excellente celle-là mais tu sembles avoir la mémoire courte pauvre de toi…c’est pourtant TON PRÉSIDENT comme tu l’as déjà écrit toi même…toi aussi tu quittes le bateau ???

      4. Bartien dit :

        Évidemment c’était destiné au tristounet simon.

  37. Pierre s. dit :

    ——————-

    la journée de lundi sera chaotique parce qu’elle sera un test de réalité et de lucidité
    et je ne suis pas sur que les adeptes de mensonges de délires et de complots du coté
    républicains seront apte à passer le test.

    Cet espèce de faux coup d’état qui prend la forme d’une crise de victimisation sur la base de
    mensonges et de délire est selon moi la façon la plus misérable et la plus odieuse de saboter son
    propre pays au nom de son égo meurtris … c’est lâche, c’est faible et ca incarne parfaitement
    l’absence de courage, de leadership, de sens moral et d’honnêteté de cet imposteur Trump.

    les dernières 12 semaines de sa présidence auront couté la vie à près de 100 000 américains
    justement à cause de cela. Elle auront plongé le pays dans le chaos et la médiocrité.

  38. xnicden dit :

    @ FlorentNaldeau à 10:36

     » Je ne crois pas que DT a fait de ce parti celui de la classe ouvrière. Ce qu’il a réussi à faire c’est vendre un mythe, i.e. qu’il est lui du côté des ouvriers, qu’il est « un des leurs ». Inexplicable à bien des égards … »

    En 2020, les personnes ayant un revenu de 100 000 dollars et plus ont choisi Trump par 11 points sur Biden, alors que Biden a eu le vote de ceux qui gagnent moins de 50 000 dollars par 13 points.

    Ces données sont tirées de sondages faits à la sortie des bureaux de vote et donc qui n’incluent pas les votes par anticipation ou par la poste.

    https://twitter.com/georgeeaton/status/1325073536952774656?s=19

    Pour voir les votes selon différentes tranches de revenu familial:

    **https://twitter.com/isaaccp/status/1325079729913782272?s=09

    J’ai l’impression que le mythe a bien moins pris qu’on le pense. Cela ne l’empêchera pas de perdurer par contre.

    1. constella1 dit :

      xnicden
      Merci pour ces liens
      Très intéressants
      J’aimerais voir les démocrates en profiter et mettre en évidence ces chiffres appuyés par ces sondages

    2. NStrider dit :

      Voici l’analyse qui a été faite des résultats de 2016. Cela déconstruit le mythe et fait aussi voler en éclat ceux qui prétendent que le 45 n’a attiré que des « édentés ».

      https://www.voterstudygroup.org/publication/the-five-types-trump-voters

  39. MarcoUBCQ dit :

    Dans ce pays narcissique jusqu’aux bouts des doigts, perdre la face est tellement effrayant que tout est permis pour éviter cette situation. Un narcissique est une personne fragilisée par manque d’amour, tellement que pour survivre ils sont restés des enfants qui entretiennent une image de supériorité, pour compenser la vérité qui fait qu’ils se sentent indignes d’être aimés. L’avenir ne sera pas tendre pour eux car ce mécanisme de défense fait partiellement perdre contact avec la réalité, ce qu’on voit bien avec leur acceptation de donnés fausses ou simplement délirantes.

    1. danielm dit :

      Et pendant ce temps, des américains meurent du Covid-19, des immigrants soutien important de l’économie américaine sous-terrain (dont les terrains de golf!), des exécutions capitales sont accélérées, etc.
      On ne peut défendre Donald Trump sinon seulement tenter d’explique comme vous le faites si bien, les raisons de ses dérives et de celles de ses supporteurs les plus fanatiques. Si je pleure pour quelqu’uns d’entre eux, ce sera pour les pauvres naifs qui sont trahis de leur fidélité aveugle pour un égocentrique amoral notoire.

  40. lechatderuelle dit :

    Mystik Vous avez un bon point avec le départ de Bannon pour expliquer le manque de programme de trump…. devrait-on parler de Bannonisme dans ce cas??

    Je vois un parallèle entre GW Bush qui était « encadrer » par Rumsfeld et Cheney qui « dirigeaient » la parade…
    trump était sous la coupe de Bannon….

    ce n’est donc pas du trumpisme qui nous a été servi depuis 4 ans, mais bien une mainmise interne du parti républicain, ou d’une frange de ce parti…

    j’aimerais bien savoir ce que représente ce parti républicain en mouvances internes …
    on voir les jupons dépassés ici et là.. mais encore….

    on sent une bataille fratricide surtout depuis le Tea Party….

    Un peu comme la petite bagarre interne au sein des démocrates avec les Sanders, AOC et autres mousquetaires vus trop à gauche et les centristes…

    Voyons-nous les Démocrates pencher vers la « gauche américaine » et les républicains vers la droite toute délaissant le centre?? ce qui ne ferait qu’accentuer le fossé entre les 2 visions qui tentent de se camper dans leur extrémité….
    nous laissant croire à une fracture idéologique alors que ce ne serait que des tentatives de positionnement, qui les ramèneront invariablement vers le « centre » après un certain temps?….

  41. HS mais pertinent.

    Article à lire pour ceux qui veulent saisir l’importance de ce qui est en train de se passer présentement à la SCOTUS

    https://www.cnn.com/2020/12/11/politics/election-texas-trump-states-supreme-court/index.html

    1. Madalton dit :

      Merci pour le lien.

  42. Jacques Bellehumeur dit :

    Espérons seulement que la cour suprême va rejeter à l’unanimité cette démarche odieuse. Ce qui arrivera probablement même si elle est dominée par des juges choisis par Trump. Le GOP est mort, c’est le parti de Trump et son successeur sera surement un démagogue populiste lui aussi. Si cela se produit, je prédis que les républicains qui ont encore de la moralité vont fonder un nouveau parti de droite. Ce serait une excellente nouvelle pour la démocratie

  43. renalavo dit :

    @ Pierre S 10:50 La moitié de ce pays vit dans une télé-réalité. Je dirais que la moitié de ce pays vit dans un monde parallèle.

    1. Marco dit :

      Exact. Ils ne rêvent pas du passé, ils rêvent d’un monde irréel dans lequel tous les citoyens du pays sont pareils, les meilleurs, obéissent à toute autorité, laissent les blancs avoir les meilleures places, parlent anglais, etc.

  44. March dit :

    Dans un système à deux parti comme aux USA, sur les 49% qui ont appuyé Trump, il y a une portion qui sont des pur et dur de Trump, environ 30% des électeurs total, mais il y une portion qui ont voté Trump, mais il y une portion qui vote pas pour Trump, mais bien contre les Démocrates. Idem pour ceux qui ont voté Démocrates

    Avec un système à plusieurs parti, on voit moins ce genre de clivage. En général le gagnant récolte environ 40%-45% des votes et le deuxième environ 30% des votes et le dernier entre 10% et 20% des votes.

    Le problème avec un système bi partie comme ça, c’est que ce sont les extrémistes qui fini par prendre toute la place car il n’y a pas de place aux centres.

    De plus, comme c’Est le même système au niveau des états et des villes, il se crée une fracture entre les 2 parties ou rien ne bouge sauf si tu possède le pouvoir partout.

    1. leonard1625 dit :

      Je suis d’accord. Un parti centriste, bien sur à la condition d’être présentable, irait chercher beaucoup de votes, qui en 2020 ont été à Biden ou Trump.

      Le fait aussi que plusieurs postes locaux soient comblés par vote entre un candidat républicain ou démocrate pour chaque poste entraîne localement une main mise d’un parti sur tout l’appareil gouvernemental. Surtout pour les républicains, pour être candidat il faut cadrer avec le parti. Ca doit ressembler à ce qu se passait en URSS ou encore aujourd’hui en Chine. Cela explique aussi pourquoi 17 procureurs généraux ont appuyer la requête. Ils font dans leur culotte.

  45. Pierre s. dit :

    ———————

    réalisons aussi l’importance de ce que représente l’institution de la présidence …
    Avec un crétin a la présidence , ca en a décomplexé plusieurs ces dernieres années …
    quand on dit que l’exemple vien de haut …. en démocratie c’est aussi vrai qu’en dictature.

  46. kelvinator dit :

    Cette obsession à tenter de trouver des fraudes dans une élection qu’ils n’aiment pas me fait beaucoup pensé au Bernie Bros et une part importante des progressistes qui ont dénoncé deux fois plutôt qu’une des élections démocratiques frauduleuses. Les deux veulent renverser le gouvernement.

    1. danielm dit :

      Le fanatisme quel qu’il soit n’est jamais d’un bon conseil…

      1. danielm dit :

        Ou encore quand les émotions seules l’emportent sur le pragmatisme.

      2. gl000001 dit :

        Le fan attise la colère !!

  47. xnicden dit :

    Je vois Dan Crenshaw du Texas dans la liste des représentants qui ont signé et je me demande pourquoi… Ce n’est pas comme si une fronde menée par des trumpistes pourrait lui faire perdre son siège.

    Par contre les trumpistes risquent fort d’avoir un poids certain pour les primaires de la présidentielle de 2024. Selon moi Crenshaw vient de signaler qu’il va se lancer dans la course.

    1. simonolivier dit :

      Ce sont plus les primaires de 2022 qui font peur à Crenshaw. Il a peur d’avoir à affronter un ripoux appuyer par Cruz et les autres trumptards.

  48. e dit :

    @mystik

    Merci pour ce florilège des principaux clichés propagés par les adeptes du culte du minable orangé…

    Mes préférés:
    « …Trump a transformé le parti républicain au parti de la classe ouvrière »

    Ben oui, chose… de la même façon que les animateurs de radios-poubelles de Québec, qui gagnent 200K$ par année en travaillant 3-4 hrs/jour avec 15 min. de pause à l’heure plus 2 mois de congé en été et un mois aux fêtes, se prétendent les porte-paroles de la classe moyenne…

    « 5 millions en Californie, 2 millions à New York. C’est dans ces deux états que les démocrates font le plein de vote »

    Ouin, pis?… Les électeurs de CA et NY ont moins voix que les autres? Même s’ils représentent près de 20% de la population américaine et probablement plus en proportion du pib.
    Dans tous les autres systèmes présidentiel dans le monde, les élections se décident à la majorité absolue des votes. Pourquoi ce serait « injuste » aux z-états?…

  49. chrstianb dit :

    Il est toujours bon de se rappeler le billet de Paul Krugman:
    Qui a dévoré le cerveau des républicains (Publié le mercredi 02 août 2017)
    https://www.rtbf.be/info/dossier/chroniques-de-paul-krugman/detail_qui-a-devore-le-cerveau-des-republicains-paul-krugman?id=9674221

    1. gl000001 dit :

      Il y a eu une mini-série américaine là-dessus en 2016. C’était hilarant !!
      https://en.wikipedia.org/wiki/BrainDead

  50. FlorentNaldeau dit :

    @xnicden, 11h43
    Je ne prétend pas que la classe ouvrière constitue la totalité ou même la majorité de l’électorat de DT. Mais elle forme une portion substantielle, probablement le noyau de ceux qui sont les plus férocement purzédurs. C’est du moins l’impression que donne le public à ses rassemblements politiques et ceux qui sont interviewés pour la caméra; ce sont eux qui déclarent que DT est « comme nous », « un gars ordinaire qui comprend nos besoin et qui a nos intérêts à cœur ».

    C’est à eux qu’il a vendu le mythe dont je parlais plus haut. Ahurissant à mes yeux, mais la réalité est incontournable.

    Les 100 k$ et plus semblent se déplacer beaucoup moins massivement pour les grands événements publics; ils savent que de toute manière DT partage vraiment leurs intérêts et ils ne voient pas l’avantage de se mêler à la foule des plébéiens.

  51. Mona dit :

    Je me souviens…
    Il y a quelques semaines …(ou mois, le combat contre le trumpisme me bouleversant un peu le ciboulot (;-)) un des intervenant du blog de Mr Hetu avait expliqué ce que Trump visait: court-circuiter le vote populaire en justifiant- au nom d’une accusation de fraude annoncée AVANT les élections, une délégation aux gouverneurs « amis » le pouvoir de nommer le Président.

    Cette manipulation était sourde – visible uniquement par des expert comme notre blogueur averti, juriste j’imagine, et dont il nous a fait profiter-, aujourd’hui leur manipulation a tellement mal marché qu’ils sont obligés de la rendre publique, visible, transparente.
    Et donc dans un certain sens vulnérable.

    Susceptible d’être refusée par les personnes suffisamment saines de tous bords et je l’espère par des juges sensés dire la Loi.

    1. Ziggy9361 dit :

      @ Mona …bon rappel de votre part,j’aime beaucoup vos interventions toujours pertinentes,j’étais rendu á l’autre billet et je me suis rappellé que je vous avait pas mise un j’aime voilà c’est fait.

  52. leonard1625 dit :

    @mystc 12:43 Vous aimez le franc parler de Trump! Larousse propose deux définitions: Franchise dans les propos, liberté de langage.

    Vous pouvez rayer à gros traits le première. A quoi bon la deuxième, si c’est pour dire des mensonges la plupart du temps.

    Obama verse dans les phrases creuses? Des exemples SVP. Trudeau, je vous l’accorde. Macron, je ne le connais pas beaucoup, mais le type me semble assez intelligent pour aller plus loin que des phrases creuses.

    Mexico va payer pour le mur. Dans les cent premiers jours de mon mandat, je vais instaurer un régime de santé de très loin supérieur à Obamacare. Était-ce des phrases creuses?

    « son message qui s’adressait directement aux causes qui intéressaient le « vrai » monde (et non pas les grands monnayeurs du parti).  »

    Quoi? Faire le bouffon devant une foule de demeurés est ce que vous appelez intéresser le vrai monde.

    « Parler nous d’immigration et pas de l’Accord de Paris. Parler nous de ramener des emplois au pays plutôt que de vendre notre cul à la Chine »

    Vous pouvez oublier les emplois de la Chine, ils ne reviendront plus. Trump n’a rien changé.

    L’Amérique du Nord avait un niveau de chômage très bas au début de 2020. Ok, Trump n’a pas nuit, mais Obama a fait les bons choix pour relancer l’économie après le désastre de 2008. Dans les années 70 et 80, la Chine n’était pas dans le portrait et pourtant les taux de chômage étaient très élevés.

    Finalement, l’immigration, si elle est bien planifiée, est un apport très important pour l’économie. Je dirais même un apport crucial à cause la dénatalité.

  53. M.Rustik dit :

    Le chiffre du jour 106

    106, c’est 106 élus sur 235, c’est 24%.
    106, sur 200 républicains, c’est 53%

    106 membres élus de la Chambre des représentants ont donné leur appui à ne pas reconnaitre le droit de vote… le même droit de vote qui les ont élus, c’est ce nombre de gens qui préfèrent un régime de type dictatorial à une démocratie… tant que cette dictature sert leur cause.

    Pathétique…

    1. Dan Lebrun dit :

      Y’en a même 20 qui on rajouté leur nom sur la liste aujourd’hui, pour passer à 126

    2. M.Rustik dit :

      C’était 106 sur 435… je ne sais pas pourquoi je n’ai utilisé que la portion Démocrate dans ma première ligne pour arriver au 24%… dans ma tête je prenais la chambre en entier… désolé pour la coquille.

  54. igreck dit :

    Le Parti républicain (celui de Lincoln) n’existe déjà plus depuis plusieurs années. Le choix de Trompe comme candidat en 2016 était l’aboutissement de son pourrissement depuis au moins Reagan. 2020 on doit parler du Parti trumpublicain, un parti voué à instaurer une dictature au sud de notre frontière. Que des gens comme Romney travaillent à créer un troisième parti pour le plu grand bien de leur nation.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :