Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le procureur général du Texas Ken Paxton (photo) a demandé à la Cour suprême des États-Unis d’examiner une poursuite contestant les résultats des élections en Géorgie, au Wisconsin, en Pennsylvanie et au Michigan. Rien de moins. Et sur quelles bases, vous vous demandez? Vous pouvez lire la requête ici.

Je résume du mieux que je le peux : le Texas soutient que les quatre États ont violé la clause électorale de la Constitution américaine d’une quelconque façon. Le procureur général fait allusion à diverses théories du complot selon lesquelles la Géorgie et consorts ont changé leurs pratiques électorales à la faveur de la pandémie de coronavirus en recourant à des moyens qui n’avaient pas été approuvés par leurs parlements respectifs et qui ont ouvert la voie à des fraudes électorales.

Ken Paxton, qui appartient au Parti républicain comme le gouverneur du Texas, demande donc à la Cour suprême d’annuler les résultats du 3 novembre dans les États concernés et de confier à leurs parlements la responsabilité de choisir les grands électeurs qui confirmeront le 14 décembre le gagnant de l’élection présidentielle. Il se trouve que les quatre États en question ont des parlements dominés par des républicains.

N’avais-je pas écrit dans le billet précédent que la journée du 8 décembre serait très spéciale?

(Photo Texas Tribune)

119 réflexions sur “Le Texas conteste les résultats de l’élection présidentielle dans quatre États

  1. FBeauchamp dit :

    La réplique de Jacques Villeret dans un dîner de cons » ça n’arrête pas »!

    1. chicpourtout dit :

      @FBeauchamp
      C’est Lino Ventura qui disait je crois dans un film français :
      « Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît »… 😉

      1. FBeauchamp dit :

        @chicpourtout:
        Fernandel ( excusez les jeunes!) dans un film de Pagnol: « Un con c’est un cul et un cul c’est comme toi »!
        Excusez-la!

  2. MarcB dit :

    J’aime bien l’opinion émise dans ce tweet
    https://twitter.com/jaybirdsatx/status/1336317516709310465
    Ken Paxton serait motivé par une grâce présidentielle, donc quoi de mieux que de faire plaisir à Trump et d’entretenir sa fabulation de fraude systémique…

    1. Layla dit :

      @MarcB

      Merci I understand, c’est encore plus laid plus vil que je pensais. DT continue d’acheter sa présidence avec des grâces présidentielles.

      1. Haïku dit :

        Bien d’accord avec vous Layla !

    2. Réal Tremblay dit :

      Pas encore un autre qui espère un pardon parce qu’il est sous investigation en ce moment!
      Décidément ce parti a la corruption dans son ADN. Les Démocrates doivent avoir aussi leurs brebis égarées mais à ce point? J’en doute.

      1. Benton Fraser dit :

        Pour les démocrates, c’est l’exception alors que pour les républicains, c’est la norme…

  3. Jocnob dit :

    Pays de merde. Peut-être un jour décideront-ils de ramasser les ordures. J’imagine qu’ils pourraient s’écoeurer de cette odeur de dépotoir

  4. Marilyne dit :

    Encore une fois. Quelles sont le preuves étayant ces thèses?

    Y en a-til?

    Non, on passe au suivant.

    1. galgator dit :

      Pourrais-t-on à la place contre-attaquer pour arrêter ces mensonges et ces conspirations qui font perdre du temps et de l’argent et qui installe un climat de méfiance envers les institutions. C’est comme si quelqu’un accusait qq un d’un meurtre avec aucune preuves tangibles. Même en perdant sa cause, il va s’assurer de laisser des doutes dans la mémoire des gens. La liberté d’expression c’est bien mais elle peut aussi être utilisé comme arme pour faire des tords.

    2. Une seule question: Est-ce que le vote par la poste a été approuvé par les divers parlements mentionnés? Si oui, les pratiques n’ont pas été changées mais encouragées pour cause de pandémie.
      Si c’est l’argument principal on peut prédire le résultat à venir. GARBAGE!

  5. Marilyne dit :

    Ce ne sont pas les juges qui décident de qui sera le président. Ce sont les électeurs.

  6. Marilyne dit :

    Ce n’est pas le président sortant qui décide de qui sera élu, ce sont les électeurs.

  7. el_kabong dit :

    Tous ces idiots ripoux-libans semblent oublier qu’ils s’adressent à des cours de justice où les arguments politiques sans fondement ni substance n’ont aucune valeur. Pas surprenant qu’ils aient perdu près de 50 fois (j’avoue avoir perdu le fil)…

    1. Achalante dit :

      Ils espèrent que les juges penseront au parti avant le pays, et qu’ils trouveront quelque raisonnement légal pour justifier une décision en leur faveur. Avec les deux derniers juges, peut-être, mais je crois que ceux mis en place avant, ils ont encore assez d’honneur pour refuser de passer à l’histoire pour une telle fraude.

    2. Réal Tremblay dit :

      Comme le mentionnait Christian Rioux dans le Devoir et en citant Bossuet: « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils enrichissent les causes »

      1. Le benêt dit :

        Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. C’est la citation exacte.
        Valable plutôt pour les lecteurs de ce blog !

  8. Marilyne dit :

    Et le gerrymandering par les républicains n’est-ce pas la un moyen d’étouffer des électeurs, bref de la fraude…

    1. Benton Fraser dit :

      Lorsque les républicains enlèvent le droit de vote à des gens en Georgie, c’est de la démocratie, et lors Stacey Abrams redonnent aux gens leur droit de vote, c’est de la fraude!

  9. Martin cote dit :

    Vraiment ridicule…..et les americains se disent la plus grande démocratie au monde……..le système électoral au Canada est de loin beaucoup plus fiable et équitable…..et je ne pense pas que nous pourrions voir ce genre de choses se produire ici…

  10. Capitaine B dit :

    Non mais de quoi j’me mêle?

    1. Dekessey dit :

      Exactement.
      C’est quoi c’t’histoire??

      C’est comme si le comté d’Abitibi Témiscamingue contestait le résultat des comtés d’Argeuteuil, de Terrebonne et Bonaventure.
      🤪🤯

  11. Louise dit :

    Suite aux cinquante défaites devant les tribunaux des États, Trump garde toujours une carte dans son jeu.
    L’espoir que les juges conservateurs de la Cour Suprême vont lui donner raison constitue son dernier rempart contre une défaite confirmée.
    Pour faire passer son plan il a trouvé un procureur complaisant qui est prêt à jouer le jeu malhonnête du boss en échange de…….de quoi au juste ? On ne le sait pas mais on peut être sûrs qu’il y a quelque chose à gagner pour ce procureur.
    Reste à savoir si les juges vont embarquer dans cette folie.

    p.s. Au fait où est Pence dans toute cette histoire ? Il me semble qu’on n’entend pas parler de lui à moins que j’en n’ai manqué un bout.

    1. Roger Allard dit :

      Il dessèche dans un coin. Faudrait dire à quelqu’un d’aller l’arroser.

      1. Madalton dit :

        Noooon!

      2. ProMap dit :

        Mes excuses, je ne vous avais pas lu avant d’écrire.

      3. franlabrecque dit :

        Roger Allard, je suis tordue de rire, vous dites juste….la plante verte….ou la puppet albino, 👍😂😂

      4. AB road dit :

        Parole de Charbonneau, c’est VitaGro qu’il lui faut…

    2. constella1 dit :

      Le malade a promis dans une réunion avec ses conseillers hier de donner des grâces comme des cadeaux de Noël .il en a offert à ces gens qui ont eu parfois une réaction mitigée lui disant qu’il ne saurait pas trop quoi faire avec ça car il n’avait pas de problème de justice
      Un autre n’en veut pas de peur d’être associé à lui
      Alors si le procureur du Texas a besoin d’être gracié y a pas de problème puisqu’il veut en donner à tous ceux autour de lui !!Même ceux qu’il ne connaît pas tellement
      J’imagine que c’est autre chose mais quoi ..

    3. @Louise

      « Trump se garde une carte dans son jeu… »

      Après 50 cartes, il s’approche pas mal des Jokers

      1. Dekessey dit :

        En effet, on a vu passer tous les deux de pique.

    4. renalavo dit :

      Voyons donc,Louise! Pence est parti prendre son Bovril.

    5. Madalton dit :

      J’ai lu dernièrement qu’il n’approuvait pas la théorie de fraude électorale de Trump et qu’il restait loin des feux de la rampe.

      1. Achalante dit :

        Il faudrait au contraire qu’il se lève pour la dénoncer; dans le cas présent, ne rien dire, c’est approuver. Ce type pourrait-il renvoyer son vice-président?

      2. Madalton dit :

        @ Achalante,

        Ne retenez pas votre souffle!

      3. chicpourtout dit :

        Stratégie « low profile », c’est une bonne façon de se protéger du ridicule des demandes idiotes de trompette… Il fait bien, il en a trop vu…

      4. Achalante dit :

        @Madalton; Ne vous en faites pas, je respire très bien. Je posais plutôt la question dans le sens de « qu’a-t-il à perdre? »

    6. ProMap dit :

      Pence? La dernière fois l’a arrosé c’était le 2 novembre. Manqué de pot!

    7. Benton Fraser dit :

      Parlant de jeu de carte, Trump compte sur son brelan de deux pique qu’il a nommé à la Cours Suprême!

    8. Marilyne dit :

      En échange d’un pardon avant le départ de la crapule.

    9. Marilyne dit :

      Il fait ca en échange d’un pardon.

    10. Pence chasse les mouches.

    11. Le benêt dit :

      Ces plaintes devant les états ont été déposées par des associations, des avocats ou des particuliers qui ne disposent pas de juristes experts, leurs plaintes, moins bien étayées juridiquement, ont souvent été rejetées.
      la Trump Campaign n’a déposé en tout et pour tout que 4 plaintes (Pennsylvanie, Wisconsin, Géorgie), toutes au niveau fédéral, qui suivent actuellement leur chemin vers la Cour Suprême des États-Unis.

  12. Madalton dit :

    Les démocrates devraient faire de même pour les résultats des élections des sénateurs de ces États. Comment Biden peut-il avoir gagné ces États et que des sénateurs ont été élus? Il y a sûrement eu une fraude pour que le sénat ne passe pas aux mains des démocrates. Il faut se battre sur la même patinoire un moment donné.

  13. NStrider dit :

    Caveat au lecteur : ceci est écrit alors que ma connaissance du système judiciaire des États-Unis me place au « sommet de l’imbécilité » sur la courbe de Dunning-Kruger
    Je crois que ( selon Newt, je pourrais affirmer que c’est un fait parce que je le crois😋) la cour suprême va prendre la cause en délibéré mais, … puisque la majorité est conservatrice dans son interprétation de la constitution, la cour va débouter Paxton en disant qu’elle ne peut intervenir puisqu’il s’agit du e décision des élus de ces états. Autrement dit, ce qui se passe au Michigan reste au Michigan.

    1. Dekessey dit :

      « ( selon Newt, je pourrais affirmer que c’est un fait parce que je le crois😋) »
      Haha, la fameuse loi de Newt!
      🤣

  14. Layla dit :

    J’ai envie de dire au procureur du Texas? C’est quoi ton problème? Tu n’as rien violé toi en fermant des polls?
    De plus…
    Tu es deuxième aux USA pour le nombre de cas et le nombre de morts du COVID-19 ce me semble que tu devrais mettre tes énergies envers les Texans plutôt que pour un perdant.

  15. Sueurs dit :

    Le toupet est derrière ça évidemment, quand est-ce qu’il va fermer sa grande gueule, quand il va être mort… Covid vient le bénir!

  16. PoulinB dit :

    Joseph Facal avait publié en septembre un article intitulé « L’idiocratie » qu’il terminait avec une référence à un livre intitulé « Les lois fondamentales de la stupidité humaine » de Carlo Cipolla. Prenez le temps de faire une petite recherche, ça vaut la peine. Son article portait sur les covidiots, mais vous constaterez qu’il s’applique très bien aux dernières semaines au États-Unis et prouvent malheureusement que l’auteur du livre avait vu juste.

  17. treblig dit :

    Cette administration, depuis le départ en janvier 2017, est marquée par l’improvisation, le chaos, l’amateurisme, l’impulsion du moment, le manque d’organisation et de planification. Et l’exemple vient de haut puisque le grand boss suit son « gut feelings » peu importe les circonstances. Le règne de l’anarchie.

    Alors, on se bouche le nez pour encore quelques semaines.

  18. Toile dit :

    Et il reste encore 10h30 à cette journée de pêche. Est ce que 9 décembre est aussi une journée spéciale parce que j’avoue etre excédé par ces cochonneries. Encore un autre qui dérape raide.

  19. Roger Allard dit :

    Supposons un seul instant que la Géorgie et consorts aient changé leurs pratiques électorales pendant la pandémie. Cela suppose qu’ils connaissaient à l’avance le résultat des élections à la grandeur des USA. Ce serait un « long shot » digne de joueurs d’échec d’une catégorie à part.

    À ce moment-là, aussi bien prendre quelques milliers de dollars en billets de loterie pour le tirage du samedi soir.

  20. Magellan dit :

    Ce qui me fait le plus peur dans tout ça c’est que même si dans cette élection c’est dans la poche pour Biden j’ai peur que le processus électoral ne soit fragilisé par les attaques incessantes des républicains. Maintenant on a affaire à un incompétent narcissique, mais qu’est-ce qui peut arriver si quelqu’un de plus calculateur était au pouvoir? Actuellement la justice tient le coup, mais est-ce possible qu’à moyen terme un effort concerté pour nommer des individus favorables à un coup d’État à la tête des principaux tribunaux du pays? On nage en pleine dystophie mais il n’y a pas si longtemps on ne pouvait imaginer un hurluberlu comme Trump à la tête des É.-U..

  21. Loufaf dit :

    Un état peut décider pour un autre état?? C’ est moi qui n’ a rien compris car j’ ai toujours cru que chaque état est indépendant ou j’ en ai manqué des bouts?!
    Une autre démarche riducule qui n’ aboutira à rien!

    1. M.Rustik dit :

      @loulaf, ce fut ma première pensée des la première phrase du texte, je me suis dit: « Il doit y avoir une erreur, il doit parlé de ‘comptés du Texas’ ou de bureaux, pas d’états… ». Mais non, c’était bien écrit et totalement digne de la pure fiction, ou de la démence ou je ne sais pas de quoi…

      Bientôt au Canada, l’Ontario demandera de ne pas reconnaitre les votes en provenance du Québec.

    2. Loufaf dit :

      * ridicule!

  22. Duduche dit :

    Ça fait partie de sa tâche de procureur d’état ou Paxton est payé – par qui et combien – pour rejoindre Giuliani et Powell dans la galerie des clowns procéduriers?

    Ceux qui répètent les stupidités proférées par le bouffi-45 n’ont pas beaucoup l’air de tenir à « l’U » de USA. Parce que s’il fallait que les Démocrates se mettent à vouloir faire annuler les résultats des états « rouges », la querelle ne fera que s’amplifier.

  23. chicpourtout dit :

    On va espérer maintenant que la cour Suprême rejette la demande. 🧐

    1. jcvirgil dit :

      La SCOTUS va probablement la rejeter.On ne peut même pas imaginer le tort qui serait fait aux institutions américaines s’ils l’acceptait et la saga dans laquelle le pays serait plongé.
      (J’espère que mes conjugaisons sont correctes )😎

      1. Puisque vous le demandez… « si elle [la SCOTUS] l’acceptait »

      2. Je me corrige moi-même. Vous ne l’avez pas demandé, vous l’avez espéré… !

      3. jcvirgil dit :

        @Richard Desrochers

        16h07

        Le *s’ils* dans ce cas ci sous entend les juges de la SCOTUS et l’acceptait fait évidemment référence à la demande .Je ne vois pas en quoi le*si elle* serait préférable…

        Quand à la correction demandée ,un participant en a fait une fausse correction la semaine dernière qui a entraîné un débat de conjugaison , avec la conclusion que l’emploi d’un verbe au subjonctif plus que parfait aurait été la forme la plus appropriée…c’est à ça que je faisais référence 🙂

    2. treblig dit :

      Une anecdote mais pas HS.

      À chaque début de mandat, il y a des célébrations pour fêter l’inauguration du président. C’est ce fameux comité qui est en examen pour des dépenses douteuses en décembre 2016 et janvier 2017 dans les hôtels Trump. Ce comité républicain refuse de passer la main au comité démocrate sous prétexte que Biden n’est pas encore élu. De la pure mauvaise foi.

      En passant, le comité démocrate est loin d’organiser une folie furieuse de 107 millions comme les républicains en 2017. Ce sera un événement très modeste ou les grands rassemblements seront évités pour cause de covid. N’empêche, que pour un canadien, des cérémonies d’inauguration c’est un peu bizarre.

      1. MarcB dit :

        Et Trump va certainement tweeter le 20 Janvier à 12:01 qu’il y avait beaucoup plus de gens qui on assisté à *son* inauguration! Comme quoi c’est la preuve qu’il y a eu fraude électorale!

      2. @MarcB
        J’espère qu’il y aura plus de gens pour assister à son expulsion de la MB qu’à son inauguration.

  24. ghislain1957 dit :

    Il fallait bien s’y attendre, un lèche-cul de tRump présente une requête à la cour suprême sous le prétexte que « le Texas soutient que les quatre États ont violé la clause électorale de la Constitution américaine d’une quelconque façon. »

    Mêle toi donc des tes cimonac d’affaires!

  25. Danielle Vallée dit :

    Sinon le procureur de la Californie pourrait poursuivre tous les États qui n’ont pas favorisé le vote de leurs constituants. Ce serait rigolo!

    1. Dekessey dit :

      Quelle bonne idée!!
      Tant qu’a jouer au con…

  26. M.Rustik dit :

    Je conteste les résultats de la Floride et du Texas.

  27. M.Rustik dit :

    Une vraie république de bananes, ne pas reconnaître un vote démocratique on voit ça ou, outre aux USA?

  28. NStrider dit :

    HS
    Alors que le 45 célèbre ses « accomplissements » face à la COVID en rencontrant des fabricants de vaccin c’est paradoxalement une triste journée, vont dépasser, selon le nombre site de Worldometer, les 291 600 décès les citoyens des États-Unis auront enterré, en 2020, cinq fois plus de leurs concitoyens que durant la guerre du Vietnam.

  29. Sjonka dit :

    Coudonc, ces temps-ci, la politique états-unienne pourrait se résumer à qui serait le plus têteux.

  30. Curieux dit :

    Un état qui en attaque 4 autres. Ça ne commence pas à ressembler à un début de guerre civile, ça?

  31. alain dit :

    Malheureusement, il n’y a pas seulement les ÉU qui ne reconnaisse pas le vote démocratique depuis l’arrivé de TRUMP en politique, on s’en va ou maintenant!…

  32. stellaire11 dit :

    Je me demande comment les législatures républicaines de ces quatre états vont réagir à cette manifeste ingérence d’un autre état ? Est-ce que ce genre de poursuite juridique a des précédents ?

    Cela ne va certainement pas améliorer les luttes intestines à l’intérieur du parti. Une bonne chose, car va peut-être les laisser s’entre dévorer sur la place publique pour notre plus grand plaisir!

  33. lechatderuelle dit :

    quand même fabuleux qu’un état peut contester ce qui se passe dans un autre état….

    c’est du communisme ça non? misère….

    je ne peux croire que les citoyens US entérinent ce genre de vaudeville alors que des milliers de personnes meurent du covid et plusieurs autres milliers perdent leur commerces, maisons et emplois…..

  34. Jean dit :

    De quoi il se mêle.

    Ça ne sera pas fini même en janvier. Il ne lâchera pas le morceau.

    J’ai lu quelque part que le congrès pourrait se pencher en janvier sur les cas « évidents » d’irrégularités électoraux dans certains états (qui ont voté pour Biden justement) afin de ne pas comptabiliser les grands électeurs de ces états ce qui priverait Biden des 270 grands électeurs.
    Je paraphrase mal, mais le congrès pourrait intervenir en faveur de Trump. Un truc du genre.

    1. gigido66 dit :

      Le congrès est démocrate! Alors je ne saisis pas votre propos!

      1. Jean dit :

        Le congrès américain est composé de la chambre des représentants dominé par les démocrates et du sénat dominé par les républicains. Donc j’aurais dû être plus spécifique et parler du Sénat.

  35. papitibi dit :

    Questionnement inspiré à un vieux juriste de l’arrière-arrière-arrière pays:

    Wô!

    L’une des deux ou trois choses que j’ai retenues des enseignements qui m’ont été prodigués à la Fac, c’est que le droit de faire invalider une Loi du Québec appartient à TOUT résident du Québec, mais certainement pas à un tit-coune du Texas.

    Dit autrement, avant d’ester en Justice (scusez la!), il faut démontrer un intérêt à le faire.. Je peux pas demanderv à un juge d’ordonner la démolition d’une clôture qui sépare deux ranchs au Texas; le juge dira avec raison que je n’ai pas démontré le moindre intérêt qui me soit personnel.

    1. Benton Fraser dit :

      Contre une grâce présidentiel, il n’y a pas plus intérêt personnel dans la logique républicaine!!!

      1. Paxton : M. le juge, j’ai un intérêt personnel, je veux une grâce présidentielle !
        Le juge : Il y a d’autres façons d’être lèche-cul que d’emmerder d’autres États.

  36. Le benêt dit :

    Ce sont « diverses théories du complot » ou « ont changé leurs pratiques électorales à la faveur de la pandémie de coronavirus en recourant à des moyens qui n’avaient pas été approuvés par leurs parlements respectifs ». Faudrait savoir ?

  37. FBeauchamp dit :

    Scotus va-t-elle entendre cette cause sans aucune preuve d’irrigularité?

  38. Gaétan Julien dit :

    Juste pour me rassure à supposer qu’ils gagneraient ça changerait t’il le résultat final de tout les grand électeur??? Vite rassurez moi!

  39. Nicole Desrochers dit :

    Les crapules et les corrompus se rassemblent, quelle déception de voir l’état de la démocratie aux États-Unis … et dire que pour la plupart des peuples, ils étaient un exemple à suivre.

  40. Jacques Rivard dit :

    Quelle belle, merveilleuse et impressionnante démocratie!
    Et attendez le jugement de ce qu’ils appellent le collège électoral, phénomène états-uniens.

    Un peu d’humour :1 personne = 1 vote

    1. Haïku dit :

      He he he !
      Est bonne 😉👍

  41. bloglo dit :

    à bien y penser, ce serait mieux de donner la victoire à Donald… annuler tous les votes démocrates et laisser les seuls votes républicains compter. ça facilite tout ! imaginez 4-8-12 ans de plus de Donald… un beau spectacle de clown permanent !

  42. Pierre S. dit :

    ——————————

    Tiens donc

    Le Texas vient de décider que la Géorgie, le Michigan et la Pennsylvanie
    avait pas le droit de voter démocrate. Alors le gouverneur du Texas, qui lui a aimé
    ca avoir un crétin comme président, est prêt à se comporter en criminel à cravate et tenter
    de saboter une élection légale juste pour conserver son crétin de président ????

    WOW.

  43. Pierre S. dit :

    ———————

    En France ….

    deux ans de prison qui sont recommandé pour N Sarkosy.
    Eux autre ca l’air que de sacrer un président en prison ca les dérangent pas.
    Et Sarkosy c’est un cas léger à coté de l’andouille Trump.

    1. steelgun dit :

      Attends qu’il y soit avant de vanter mon peuple…

  44. Pierre S. dit :

    ——————–

    ce serait quand même drole de voir la Californie et New York contester le résultat … au texas.

  45. Une autre futile tentative des « Répugnants » pour fausser le processus démocratique et le choix des électeurs.

    Cette saga ridicule ne finira jamais.

    Comment le Procureur Général du Texas peut-il juger de ce qui s’ est passé au Wisconsin, au Michigan en Pennsylvanie et en Georgie, en invoquant comme argument, des théories du complot qui ont été rejetés par tous les Tribunaux devant lesqueles de « telles preuves » ont été soumises?

    Cette requête est ridicule à sa face même. Ça dépasse l’entendement­

  46. Danielle Vallée dit :

    Le pire là dedans c’est que tous ces sénateurs acceptent qu’ils ont été réélus honnêtement sur la même feuille de papier qu’ils contestent parce que le nom de Biden est en haut. Alors le papier est partiellement honnête. Mais c’est peut-être pas la partie qu’ils contestent qui est honnête.
    J’ai encore de la misère à croire que Lindsay Graham et Susan Collins ont été réélus honnêtement.

    La cour suprême ne considérera pas ce dossier. Je suis d’accord avec papitibi. Les texans n’ont pas l’intérêt nécessaire.

    1. Si je comprends bien, les juges devraient dire qu’il faut annuler aussi tous les votes en faveur de représentants républicains dans ces États…

  47. Daniel Legault dit :

    Est-ce que la cours suprème peut refuser la cause et ordonner à minus trump et sa gang d’arrêter d’encombrer les cours de justuce avec leurs demandes non fondées sous peine d’un séjour en prison?

  48. sousmarin dit :

    La logique du Texas est simple : les dirigeants de ces états ont violé la clause électorale de la Constitution américaine donc il faut les récompenser en lui permettant de désigner les Grands Electeurs eux même…
    Si ça marche, il va y avoir beaucoup de dirigeants d’Etats qui vont violer cette clause dans l’avenir…

  49. rdnsls dit :

    Je ne sais pas si Biden va reconsidérer son offre de réconciliation?

  50. Selon cet article, la fenêtre d’opportunité pour DiaperDon » afin de contester les résultats de l’élection est en train de se refermer.

    Ma question: Que va-t-il arriver avec toutes les contestations qui n’auront pas connus de dénouement avant le 8 décembre à 23:59?

    https://www.cnn.com/2020/12/08/politics/what-matters-december-7/index.html

  51. March dit :

    Est-ce que New-york et la Californie pourrait poursuivre tout les états républicain qui ont fait du gerrymandering?

    Si oui, à peu prêt tout les états géré par des républicain serait poursuivie.

  52. lechatderuelle dit :

    Le Texas dans un geste désespéré et complètement indigne, tente de se draper du drapeau US en agitant la Constitution pour exiger réparation au nom du pays tout entier face aux machiavéliques efforts démocrates de faire voter des citoyens ayant le droit de vote mais que les stratagèmes républicains bloquaient….

    Appuyé sur du vent et une mauvaise foi visible de la lune, ils encombrent, encore, les tribunaux du pays…
    cette surexposition médiatique de trump est paradoxale… dans un pays démocratique, les élucubrations de trump et ses gestes idiots seraient des entrefilets alors que toute l’attention serait portée sur le futur de ce pays, soit Biden et son équipe….

    Mais bon…

    Demain, trump pleurera et exigera des Grands Électeurs de changer leur vote pour lui…

    la semaine prochaine trump fera dans son pantalon, se transformant en Michèle Richard, furieux de constater que « ses » juges ne lui obéissent pas…

    en janvier, il lancera des boulettes de papier en chahutant pendant ses propres conférences de presse….

    le 19 janvier, trump quittera Washington en douce….

    en 2021, 43 livres sortiront sur trump et sa bande…. une télésérie et 2 films….

    Faudra que les autres dirigeants du monde rappellent aux Américains tout ce qu’ils ont perdu de crédibilité avec ce clown comme président en 4 ans… histoire de les réveiller un peu….

    Sont-ils au courant que la planète se fout de leur gueule!!?…..

    1. Gaétan Julien dit :

      en 2021, 43 livres sortiront sur trump et sa bande…. une télésérie et 2 films

      Un film d’horreur et d’épouvante où bien une comédie burlesque???

  53. gl000001 dit :

    Est-ce que les états qui demandent à leurs citoyens de porter le masque pourrait poursuivre les états qui ne forcent pas les gens à porter le masque ?
    Tant qu’à niaiser 😉

  54. Apocalypse dit :

    @papitibi – 14:04

    ‘Dit autrement, avant d’ester en Justice (scusez la!), il faut démontrer un intérêt à le faire…’

    C’est vous, le spécialiste du droit, mais on a vu que la Cour Suprême n’était pas à la solde de Donald Trump en lui infligeant des revers, alors à moins qu’il y ait quelque chose de substantiel pour étayer de sérieuses lacunes lors du vote, la Cour n’entendra sans doute même pas la cause.

    Cinq(5) des juges sont conservateurs, mais cela n’en fait pas des imbéciles, loin de là. De toute manière, que cela plaise ou non à Donald Trump, il ne peut rien faire contre cette Cour, même si elle prend – ce qu’elle a d’ailleurs fait – des décisions qu’il n’aime pas.

  55. Martin_c dit :

    @ gl000001 15:31
    donc si je me fie a votre logique, le tas serait poursuivi pour non-port du masque ! J’adore votre idée.

    1. gl000001 dit :

      Je vous remercie de voir une logique dans ce que j’écris.
      Ces temps-ci, je nage dans l’absurde 😉

  56. Jean dit :

    Extrait d’un article sur CNN et suite à mon commentaire précédent.

    « Toutefois, lors de la session conjointe, tout membre du Congrès peut s’opposer aux résultats d’un État. Il suffit d’un membre de la Chambre et d’un sénateur pour contester les résultats d’un État. La Chambre et le Sénat doivent alors interrompre la session conjointe pour délibérer séparément pendant deux heures et voter sur l’exclusion ou non des résultats de l’État contesté. »

    https://www.cnn.com/2020/12/07/politics/house-republicans-trump-biden/index.html

  57. Pandora dit :

    Ça peut marcher leur stratégie ou pas ? Pitié dites moi que non !

  58. FlorentNaldeau dit :

    @Jean, 15h59

    Les débats en question sont justement ce que je décrivais comme un « baroud d’honneur » dans mon message sous un billet précédent. Cet article confirme qu’ils ne sont pas inhabituels lors de l’étape finale de confirmation des résultats de l’élection par le Congrès; il y en a même eu un en 2016 y apprend-on. Dernier assaut habituellement symbolique, que l’on sait perdu d’avance mais qui permet de démontrer qu’on s’est bien débattu jusqu’au bout pour le parti et son candidat.

    Dans le cas présent, je ne suis pas certain de voir de l’honneur dans le projet de ces quelques Républicains qui visent cette fois-ci à carrément renverser l’issue du vote.

    Dans le cas de la poursuite lancée par le Texas, on se demande à quel titre cet individu s’invite dans le processus. Le droit constitutionnel états-unien diffère de celui au Canada; peut-être autorise-t-il un tel recours lancé par une entité extérieure à la situation; en principe, les seules parties à une telle cause seraient les candidats dans chaque État et leur appareil de campagne, et probablement aussi les citoyens et institutions de l’État.

    Ici, on a un tiers État qui se constitue en partie lésée. La SCOTUS aura peut-être la partie belle pour décider de ne pas entendre cette cause au motif que le Texas ne possédait pas le statut nécessaire pour le lancer; il lui manquerait la qualité de « standing » pour reprendre le terme anglais. La Cour n’aurait évidemment même pas besoin de donner ses raisons pour balayer le tout du revers de la main. On verra bien comment elle réagira. La nouvelle ne semble pas vraiment émouvoir les médias aux ÉU qui y donnent bien peu d’échos jusqu’à présent.

    On pourrait croire que ces deux manœuvres visent en fait à se maintenir dans les bonnes grâces de DT pendant les derniers jours de sa présidence, dans la perspective qu’il pourrait conserver une très forte emprise sur la parti Républicain. À moins que ces gens croient vraiment aux insanités que DT répète sans cesse sur l’Élection Volée (peut-être que Ivanka pourra publier un conte pour enfants sous ce titre) et y donnent donc suite.

  59. jaylowblow dit :

    Je savais bien que le gros clown nous préparait un mauvais coup pour aujourd’hui et on peut dire qu’il frappe fort, dans le délire du moins. Mais j’ai regardé mon fil d’actualité et je n’ai rien vu à propos de ça, même pas dans les nouvelles locales (Texas). Donc c’est surement encore un gros pétard mouillé. Mais les juges de la SCOTUS auront une belle occasion de montrer qu’ils sont toujours de vrais juges et non des laquais de l’apprenti dictateur (sauf Kavanaugh, dans son cas on sait déjà).

  60. Madalton dit :

    Une autre défaite et elle est majeure celle-là. La SCOTUS a reviré la demande de bloquer la certification des élections de la Pennsylvanie à 9-0. Game over!

    The Supreme Court denied a request from Pennsylvania Republicans to block certification of Pennsylvania’s election results, delivering a near fatal blow to efforts by Republicans in their longshot bid to invalidate President-elect Joe Biden’s victory.

    There were no noted dissents, and it marks the first vote of Justice Amy Coney Barrett in an election-related dispute.

    1. jaylowblow dit :

      9-0! Donc Kavanaugh n’est pas aussi pire que je pensais.

    2. littlerob dit :

      9-0 sans commentaire. Grande victoire pour nous, les électeurs de la Pennsylvanie, et une défaite pour le maréchal Pétaingerine.

  61. FlorentNaldeau dit :

    Ce n’est pas parce qu’il n’y aucune dissension formelle que le vote de la SCOTUS a nécessairement été unanime; il suffisait qu’il soit majoritaire. Mais si aucun juge n’a jugé bon de manifester sa dissension, il faut en conclure qu’aucun d’entre eux n’était très emballé par les arguments présentés ou par l’objectif recherché.

    1. Madalton dit :

      Qui ne dit mot consent.:)

    2. FlorentNaldeau dit :

      Voici le texte complet de la décision: « Denied ».

      Ça a le mérite d’être clair.

      Et d’être poliment cinglant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :