Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La nouvelle n’a rien pour réduire le niveau d’anxiété ambiant aux États-Unis : lors d’une réunion dans le Bureau ovale jeudi dernier, Donald Trump a demandé à ses conseillers s’il «avait des options» pour agir contre un site nucléaire iranien dans les prochaines semaines, selon une exclusivité du New York Times. Les interlocuteurs du président l’ont dissuadé de donner le feu vert à une frappe militaire en faisant valoir qu’une telle action pourrait entraîner une escalade dans les dernières semaines de sa présidence.

Figuraient parmi les interlocuteurs de Donald Trump le vice-président Mike Pence, le secrétaire d’État Mike Pompeo, le secrétaire à la Défense intérimaire Christopher Miller et le chef d’état-major interarmées Mike Milley. Le président les a entraînés dans cette discussion au lendemain de la diffusion d’un rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique indiquant que Téhéran continuait d’accumuler de l’uranium. Le Times précise que le site de Natanz aurait été celui qui aurait été visé.

Après les explications de Pompeo et de Milley sur une escalade militaire prévisible, les participants de la réunion ont quitté le Bureau ovale en concluant que l’option d’une frappe militaire contre l’Iran n’était plus sur la table, selon le quotidien new-yorkais. Êtes-vous rassurés?

(Photo Reuters)

113 réflexions sur “Une guerre avant de partir?

  1. Guy Gibo dit :

    Pas du tout rassuré… La M-B sous Trump est toujours une boite à surprise. Une journée on laisse couler la rumeur comme quoi on va retirer tous les militaires américains sur les sites sensibles (ex. Afghanistan) et un peu plus tard on nous sert cette autre idée d’une attaque « surprise » contre l’Iran. Trop c’est comme pas assez. Alors pourquoi ne pas proposer d’envahir le Canada pour y récupérer son pétrole, son eau et surtout construire un mur au nord du pays pour protéger les USA d’une invasion russe.

    On ne peut se fier qu’aux militaires désormais… Ce n’est vraiment rien de rassurant.

  2. NStrider dit :

    Euhhh, non, je ne suis pas vraiment rassuré. Surtout avec les changements qu’il a apporté dernièrement au Pentagone. Certains diront que ce n’est que pour assurer un retrait rapide des troupes auquel s’opposait les « dégommés », mais permettez moi d’avoir des doutes compte de l’attitude du « stable genius »,
    jJai l’impression de voir quelqu’un dont le mandat est d’affaiblir la démocratie des États-Unis pour ne pas dire « foutre le bordel »
J’ai l’impression dans une certaine mesure de me retrouver dans un roman de John le Carré avec un politicien « compromis » dans le genre « Thinker, Tailor, Soldier, Spy ».
Que ce soit vrai ou non, l’effet qu’on observe après quatre ans, c’est une détérioration de la qualité de la démocratie aux États-Unis et une dégradation de sa réputation au niveau mondial

    1. Gina. dit :

      Votre vision est claire : trump veut foutre le bordel au pays avant de quitter la Maison Blanche . On peut le comparer aux locataires qui ne paient pas leur loyer et qui saccagent tout dans l’appartement avant de quitter . Ce n’est pas un président , c’est un chenapan

      1. captmichel dit :

        quelle bonne exemple gina

    2. igreck dit :

      Avec un Président élu (ou désigné) Trompe n’a plus la légitimité de se lancer dans des manœuvres de grande envergure (lui qui n’a jamais eu d‘envergure de toute façon). Même s’il ordonnait des actions militaires qui risqueraient de remettre en cause la sécurité des U$A, les militaires feraient sans doute une « grève du zèle » ! Dont il ne lui reste que le « gossage » pour écœurer Biden et pour « voler » ses électrumps jusqu’à la fin.

      1. NStrider dit :

        Je suis tout à fait d’accord avec vous qu’il est très limité dans sa possibilité de lancer « manœuvres de grande envergure » cependant avec les changements apportés au Pentagone,je crois qu’il peut quand même effectuer le retrait des troupes qui laisserait la place au talibans qui vont se refaire une santé et refoutre le bordel. Et ça il s’en fout car c’est Biden qui va écoper. Et ses nouveaux sbires vont mettre de la pression sur les militaires en leur rappelant que c’est encore le 45 qui décide.

  3. Duduche dit :

    Internez-le!

    Il est décidément prêt à faire n’importe quoi pour détourner l’attention de sa défaite. Ça n’a rien de rassurant. Toutefois, le bouffi-45 est une grande gueule qui privilégie les effets de manches aux actes.

    1. Carl Poulin dit :

      @ Duduche
      Il est prêt à faire n’importe quoi pour éviter les tribunaux.
      Je pense qu’il croit qu’en menant les USA dans un conflit contre l’Iran il pourra rester POTUS pour des raisons de sécurité nationale.

      1. igreck dit :

        Leur Constitution est claire : le 20 janvier 2021, sera inauguré le premier mandat du Président Biden !

  4. Roger Allard dit :

    « président les a entraînés dans cette discussion au lendemain de la diffusion d’un rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique indiquant que Téhéran continuait d’accumuler de l’uranium.  »

    Qui lui a lu le rapport puisqu’il ne lit que des bandes dessinées ?

    1. gl000001 dit :

      Fox News !!

  5. Youno dit :

    DJT qui voulait que les USA ne fassent plus la guerre …….. un autre mensonge mais surtout

    Plutôt une autre façon de pourrir la présidence de Biden

    1. gigido66 dit :

      Il est terriblement malfaisant et détestable. Un « terrible 2 » de 74 ans!
      Misère!

  6. ghislain1957 dit :

    Il va tout faire pour foutre la grosse merde avant de quitter la maison brune, TOUT!

    Si le gros ?$&*(?_)&%*/*?( de )*%*)*//*% clown orange n’avait pas déchiré l’accord sur le nucléaire Iranien par racisme (oui) envers Obama, la situation en Iran serait tout autre. L’Iran respectait l’accord et l’AIEA le confirmait régulièrement.

    tRump a fait la même chose avec l’accord de libre échange Asie-Pacifique, il a retiré les zétats-zunis parce qu’il jugeait que l’accord mis en place par Obama était pourri. Résultat: cette semaine la Chine a signé avec 10 pays asiatiques:

    La Chine se renforce avec la signature du plus vaste accord de libre-échange au monde

    https://www.lapresse.ca/affaires/economie/2020-11-16/rcep/la-chine-se-renforce-avec-la-signature-du-plus-vaste-accord-de-libre-echange-au-monde.php

    Quand tu te sent inférieur au seul président noir que les zétats-zunis ait eu, tu agit comme un idiot.

    1. Madalton dit :

      L’accord de Partenariat Trans-Pacifique n’inclut pas la Chine. L’accord signé par la Chine récemment inclut l’Australie et la Nouvelle-Zélande qui sont membres aussi de l’accord Trans-Pacifique.

      1. Benton Fraser dit :

        La stratégie d’Obama avec l’accord Trans-Pacifique était d’isoler la Chine afin de l’amener à faire respecter éventuellement les droits de l’homme, les droits de propriété intellectuelle, son contrôle sur sa monnaie, etc… afin d’éviter une guerre commerciale direct qui mine toute négociation parce que personne n’y gagne finalement.

        Trump a choisit la guerre commerciale avec la Chine, « facile à gagner », parce que sa logique se résume a un gagnant et un perdant dans une négo!

      2. ghislain1957 dit :

        @ Madalton

        « L’accord de Partenariat Trans-Pacifique n’inclut pas la Chine »

        Je sait, c’est justement pour ça qu’Obama voulait mettre cet accord en place afin de contrer l’influence de la Chine dans la région Asie-Pacifique.

    2. Robert Giroux dit :

      Faut quand même admettre que les Zétats sont un pays vraiment progressiste …
      Ils ont élus un afro-américain à la présidence, suivi d’un gamin avec des besoins particuliers (TDAH)

    3. igreck dit :

      « La Chine se renforce avec la signature du plus vaste accord de libre-échange au monde.. »
      En effet quel champion toutes cacatégories ! 💩💩💩💩💩

  7. noirod dit :

    Penses pas qu’il y ait un chrétien (!!!) qui tomberait en bas de sa chaise si il survenait un tel scénario. Me demande si l’inertie de ses édentés n’ en est pas la cause. Fort a parier qu’il aurait probablement préféré que ses milices embrasent les rues américaines sans qu’ il ait a les titiller trop trop. Pas par faute de ne pas avoir essayé mais ses mensonges ne semblent plus êtres suffisant pour faire croire a l’injustice. Ses manœuvres post-défaite attirent peut-être la sympathie de certains par la forme mais LUI personnellement perd quotidiennement des appuis. Mais janvier est loin et autant la possibilité d’ un conflit a l’ étranger ,un autre a l’interne, l’annulation des résultats électoraux pour cause de sécurité nationale ,état d’urgence…Fait a noter le gros épais a le don aussi de changer de sujet…Tous les scénarios sont plausibles sauf celui de souligner /et ou de célébrer en grande le seuil des 250,000 morts de Covid 19 qui sera atteint dans les prochains jours…

  8. Jacques dit :

    Je suis d’accord à une condition.

    Il faudra que trump y soit.

  9. lechatderuelle dit :

    trump ne mesure jamais les conséquences…. si tout est vrai, il aura été tenté par un dernier coup d’honneur… espérant sans doute qu’un conflit le force à demeurer en poste…
    comme il ne comprend rien à rien, il a peut-être imaginé cette option qui n’avait aucune chance de se concrétiser….

    on constate que le monsieur tire dans tous les sens…

    un jour c’est le retrait rapide avec les conséquences potentiellement mortelles pour les soldats demeurés derrière et les collaborateurs sur le terrain…
    le lendemain, il veut déclencher une guerre bêtement….
    demain il tentera un rapprochement pour obtenir son Nobel de la paix??

    si les citoyens américains cessaient de tout regarder avec leurs émotions, ils verraient clairement qu’il n’y a aucun pilote dans leur avion…..
    trop de stress, de peurs, de paranoïa, d’insécurité les habitent depuis trop longtemps pour qu’ils puissent réfléchir rationnellement….

    trump aura réussi à faire de lui le plus ridicule homme d’état à avoir été aux commandes d’un quelconque pays…..

    cette fin pitoyable, ahurissante et dégradante lui enlève toute possibilité pour la suite des choses…..

    il conservera le titre de président, mais il serait douteux qu’il reçoive des invitations pour des discours…. pour des commentaires sur certaines situations, etc…

    son attitude depuis le 3 novembre est une gêne nationale pour les USA….

    si cette demande de frappe en Iran est réelle, les républicains viennent de recevoir un « wake up call » tonitruant….

    leur petites manigances d’obstruction ne peuvent tenir la route trop longtemps….
    trump est aussi con que tous l’imaginent…..

    1. richard311253 dit :

      @lechatderuelle,

      Je suis assez d’accord avec vous. 45 est peureux et n’écoute personne en général. Là il a tenu une réunion et a lancé une ligne à l’eau.

      Cela ressemble a une de ses stratégies coutumières. Évidemment, le jeu est dangereux car basé sur des pulsions bêtement humaines.

      45 s’est enlisé dans ses propres incohérences. Comment faire pour se sortir de là sans avoir l’air trop fou ? Vous me direz que le mal est fait mais dans sa tête à lui, il se passe quoi ? N’oublions pas que nous avons à faire à tout un pistolet qui est devenu président des USA.

      Est-ce que les républicains et les démocrates vont revoir leur copie pour qu’une présidence comme celle de 45 ne se reproduise plus ? Je rappelle ici que les républicains vivent avec le « Tea Party » depuis combien d’élections déjà ? Que ce mouvement a ouvert la poste à 45 car entre vous et moi, vous voyez une différence entre les deux vous ?

    2. igreck dit :

      « il serait douteux qu’il reçoive des invitations pour des discours…. pour des commentaires sur certaines situations, etc…« 
      Je crois plutôt que sa gestion sera retenue pour enseigner « Tout ce qu’il ne faut pas faire pour gérer un pays du G7. »

  10. jeani dit :

    J’avais justement écrit de désactiver le bouton rouge sans lui dire, lors d’une de mes dernières interventions.

    Il pourra s’amuser à pitonner dessus tant qu’il voudra le gros bébé, après avoir quitté la MB.

    D’autre part, tu as voulu te retirer de l’accord signé par Obama et plusieurs autres signataires Européens, toi le supposé président anti-guerre et toi qui prétend tout savoir mieux que quiconque. Si les Iraniens réussissent à se doter de l’arme nucléaire, tu pourras dire: « par ma faute, par ma très grande faute… »

    1. ghislain1957 dit :

      @ jeani

      « par ma faute, par ma très grande faute… »

      tRump se dire « par ma faute, par ma très grande faute… »? Il va tout mettre sur le dos d’Obama et de son « mauvais » traité.

  11. MarcB dit :

    Trump serait le genre à lancer une attaque contre l’Iran le 20 janvier à 11:30 pour être certain de ne pas avoir à gérer les conséquences et lancer encore plus de merde dans les jambes de Joe Biden. Comme le mentionne plus haut @Guy Gibo, j’ai moi aussi confiance en l’état major millitare qui pourrait argumenter qu’une attaque contre un pays étranger nécessite une approbation du sénat. Même si le sénat reste républicain, je ne suis pas certain qui tous les républicains approuveraient.

    1. renalavo dit :

      En plein dans le mille. Faire ch…er Obama et Biden, comme il a fait toute sa vie avec les gens avec qui il négociait.

  12. spritzer dit :

    Trump doit bien savoir que s’il frappe un site il y aura une riposte importante beaucoup plus couteuse que celle après l’assassinat du général Soleimanie. Après la réplique des Iraniens on avait vu Trump plutôt ébranlé, et maintenant il aurait voulu frapper un site atomique ?

  13. Gaétan Julien dit :

    Je vais me faire l’avocat de Diable, Trump n’est pas un faucon, mais un lâche et un peureux, il n’a jamais voulu d’affrontement avec ses adversaires pour se retrouver ensuite avec le problème, bien sûr cette fois c’est peut-être différent car il peu causer le problème et quitter par la grande porte par la suite et laissé les reste à Joe Biden….

  14. Louise dit :

    C’est inquiétant, je ne serai pas tranquille jusqu’à ce qu’il monte dans l’hélicoptère le 20 janvier.
    Avec Trump ça fait longtemps qu’on est dans le pathologique mais depuis sa défaite, il se dégrade tous les jours. Il cherche un moyen d’assouvir sa vengeance, malheureusement pour lui toutes les portes se referment les unes après les autres.
    Si Mitch et les républicains influents osaient mettre leur culotte et lui dire « Monsieur vous avez perdu, c’est terminé, il est temps de collaborer à la transition »
    Au moins le parti républicain sauverait le peu d’honneur qui lui reste. Au lieu de cela, ils s’accrochent encore à lui en espérant que ses supporteurs vont continuer de les suivre même si leur idole est parti.
    Oui ils sont vraiment déplorables !

    1. Madalton dit :

      Les sénateurs républicains semblent craindre Trump car il est plus populaire qu’eux. Les partisans de Trump pourraient se venger en ne sortant pas voter le 5 janvier pour les 2 postes de sénateurs en Géorgie.

      1. Robert Giroux dit :

        Et donner le Sénat aux Démocrates ?
        Ils sont peut-être idiots mais pas à ce point-là !
        Les électeurs du Maine ont voté pour Biden mais ont gardé Susan Collins au Sénat.
        Plusieurs autres états ont fait la même chose …

      2. Madalton dit :

        Trump aurait menacé McConnell qu’il devait défendre son scénario de fraude électorale sinon il se mêlerait des élections en Géorgie. Fiez-vous à Trump pour donner un chien de sa chienne si le GOP le laisse tomber.

      3. igreck dit :

        Vous avez raison. L’enjeu du Sénat qui se déroulera le 5 janvier est beaucoup plus important pour le parti Repus que ce « lame(ntable) duck de Donald !

  15. Michèle dit :

    « … une telle action pourrait entraîner une escalade dans les dernières semaines de sa présidence »
    Rien ne le rendrait plus heureux. On tente le coup pour demeurer en poste, et à défaut, mettre Joe Biden dans la mer.. . tiny est totalement habité par la vengeance. Je suis inquiète.

  16. Superlulu dit :

    Ça lui démange tellement de  »varger » sur quelqu’un ou quelque chose avant de partir.

  17. Gina. dit :

    @lechatderuelle
    Trump n’a jamais demandé conseil à aucun ex-président durant son mandat . Il a dirigé les États-Unis comme si le pays lui appartient . Dans sa future bibliothèque. , il n’y aura pas beaucoup d’articles à lire , que des tweets . Ce serait facile pour un analphabète fonctionnel comme lui .

    1. igreck dit :

      Bibliothèque prestilentielle de Trump : un seul ÉCRAN où défilent les dizaines de milliers de tweets rageurs de sa déplorable présidence et un grand MUR avec un sharpie pour laisser un commensonge !

      1. Haïku dit :

        💯excellent 💯 😉

  18. Nina de Villeneuve dit :

    N’est-ce pas avec de telles photos de sites en Irak que les USA avaient déterminé qu’ils avaient des armes de destruction massive, ce qui s’est avéré faux en fin de compte. <

    1. InfoPhile dit :

      Non. Hans Blix avait été clair et ferme à ce propos. Il avait réfuté les allégations de Bush, Cheney et autres bandits américains.

  19. kyrahplatane dit :

    Trump fera tout ce qui est en son possible pour que la situation soit le plus
    catastrophique que possible quand Biden prendra ses fonctions.

  20. POLITICON dit :

    Trump fera l’impossible pour léguer une présidence en crise à Joe Biden. Il a tellement peur que l’on compare son successeur avec son mandat, qu’il n’hésiterait pas à partir en guerre et mettre des milliers de vies en danger. On savait qu’il était irresponsable et dangereux. On sait maintenant qu’il est fou et bon pour la camisole de force.

    1. Haïku dit :

      😉😉 !!

  21. Loufaf dit :

    C’ est certain que le gros despote veut causer le plus de dommage possibles avant son départ et comme plusieurs l’ ont exprimé, par vengeance envers Biden et embêter au max , sa future administration.
    Cependant, il a un gros obstacle sur sa route: Vlad! En effet, la Russie appuie l’ Iran et une banque russe , proche du Kremlin lui a prêté de l’ argent pour ses entreprises ( source: Un parrain à la maison blanche, Fabrizzio Calvi).
    Attaquer l’ Iran , oui il y a pensé, mais ne passera pas à l’ action.

  22. jcvirgil dit :

    La guerre contre l’iran est un scénario envisagé par les faucons et toute la rapace qui grouille autour du pouvoir américain depuis le gouvernement de W.Bush. Ils ne sont pas passé à l’action à l’époque parce que des généraux et l’État major de l’armée ne voulaient rien savoir de cette catastrophe vers laquelle Nétanyayou et sa bande de malfrats les poussaient.

    Les États-Unis ne s’engagent pas dans des guerres qu’ils ne sont pas certain de gagner. Ça m’étonnerait qu’ils s »y engagent pour sauver la face de Trump, à moins que ce ne soit une frappe pour le spectacle et qu’ils aient la certitude que les Iraniens ne riposteront pas.

    1. lechatderuelle dit :

      jcvirgil ont-ils gagné une guerre depuis la Seconde Guerre Mondiale??

      les USA s’embourbent partout où ils vont pour la « démocratie », ou pour « envoyer des petites filles à l’école » ….

      les USA engouffrent des milliards dans des conflits sans en retirer le moindre avantage par la suite….

      ce fantasme est de moins en moins au menu des généraux des USA….

      L’Irak, l’Afghanistan, la Somalie, la Syrie, présentement l’Iran n’amène aucun retour d’ascenseur probant…. que des échecs diplomatiques, que des bourbiers vaseux économiquement …

      il faudrait vraiment une attaque directe vers les USA pour les embarquer dans une autre spirale guerrière….certainement pas une lubie d’un président plus vraiment président…

      à ce stade-ci de son mandat, trump n’est plus qu’une image représentative…. pas mal certain que les décisions d’ici le 20 janvier sont prises ailleurs qu’au Bureau Ovale….
      il n’a plus la légitimité de poser des gestes aussi importants que des représailles armées, des retraits de traités, des impositions de taxes, des dépenses majeures…

      on se doute bien que la machine administrative fonctionne en vase clos, en tenant les « hommes de trump » en périphérie et que toute décision majeure est soumise à un comité de transition qui l’évalue sur tous les sens….
      c’est majeur un changement de garde gouvernemental …

      donc trump peut y aller de coups de gueule, d’idées ou de voeux… il n’a plus l’ascendance sur la « machine »…..

      1. jcvirgil dit :

        @chat de ruelle

        Et si le but ultime de ces guerres n’était finalement pas vraiment de les gagner mais plutôt de générer des profits pour tous les charognards qui se nourrissent sur leurs charniers?

        Pendant que l’armée de l’Arabie saoudite tue chaque jour des enfants yéménites avec des bombes américaines, les société Raytheon et Lockheed Martin qui fabriquent ces bombes et leur système de guidage, engrangent tranquillement leurs profits et leurs dirigeants leurs millions en salaire.

      2. renalavo dit :

        Fiou! Si tel est le cas, vous me rassurez.

      3. igreck dit :

        « les USA engouffrent des milliards dans des conflits sans en retirer le moindre avantage par la suite…. »
        Je dirais plutôt que le gros avantage c’est de faire rouler le complexe militaro-industriel à la planche (à billets $$$$). On se rappellera que l’ex-VP Cheney s’en ait mis plein les poches dans la guerre en Iraq avec la cie Halliburton dans laquelle il siège sur le CA (avec son gros c**)!

  23. Claude 13 dit :

    On va tout simplement souhaiter que le président déchu se concentre sur son golf à chaque jour d’ici la fin de son mandat. Comme cela, il ne pourra pas vraiment mettre la planète terre dans le trouble. Personnellement, je trouvais cela ordinaire qu’il ne joue qu’au golf depuis les plus récentes élections mais à la lecture de ce blog, je suis maintenant convaincu que c’est ce que Trump a de mieux à faire

    1. danielm dit :

      Le golf avec Donald Trump est aussi une source de danger. Parlez-en aux marmottes qui se sont bombardées de ses balles depuis l’élection!

      1. Haïku dit :

        😉😉 !!

  24. Pierre S. dit :

    —————————-

    la seule et unique guerre que Trump mène ouvertement
    c’est la guerre contre son propre pays …. ce pays qui attend justement qu’il ne soit
    plus président et a l’abris de la justice pour le sanctionner . Et il est mort de trouille juste à l’idée
    de se voir épinglé par la justice américaine.

    Probablement ce même trait de caractère qui fera que ce pleutre ne déclenchera aucun conflit
    avec l’Iran … de peur de déplaire a un de ses rare allié. Vladimir Poutine.

  25. ProMap dit :

    Il va dépêcher Giuliani à Téhéran pour éclaircir cet imbroglio et lui permettre de prendre une décision éclairée.

    1. Madalton dit :

      Il pourrait se ramasser au marché de fruits et légume Four seasons (existe réellement) à Téhéran au lieu du Four Seasons Hôtel. 😉😁

  26. toile dit :

    Ce qui interpelle c’est le ici et maintenant du vouloir d’une frappe envers l’Iran. Quel est son enjeu politique? Vouloir léguer de la merde en palette au gouvernement Biden ? oui surement mais quel prix ! Vouloir demeurer en poste pour des raisons de sécurité nationale? Illusoire et carrément fou.
    Est ce rassurant la réponse des conseillers ? Oui dans une certaine mesure, la mesure étant qu’il change d’idée plus souvent que ses slips.

    On se souviendra que la bête avait en juin 2019 envisagé des frappes contre des installations iraniennes en représailles à la destruction par Téhéran d’un drone de la marine américaine, près du détroit d’Ormuz et que 10 minutes avant la frappe, il dit l’avoir arrêtée estimant que la mort de 150 iraniens était disproportionné par rapport à un drone sans pilote abattu. Et là, le compte serait sur le coup pas mal plus gros. Trouvez l’erreur. J’écris sur le coup de la frappe car la finalité serait désastreuse en vies humaines.

    Chose assurée, c’est l’allumette dans le brasier du Moyen Orient/ Proche Orient.

    On pourrait pas mettre son corps sur une ogive ou un missile?.Z’aucun dommage collatéral.

    1. lechatderuelle dit :

      toile c’est n’importe quoi…. trump veut un coup d’éclat pour démontrer, surtout à lui-même, qu’il est un homme d’action et fort….

      ça ne fait pas sérieux pour 2 sous….

      il se cherche un geste pour avoir une image qui restera….
      s’il le pouvait il ferait décoller une fusée vers mars la semaine prochaine pour que son nom soit relié à cet exploit….

      trump n’a plus de marge de manoeuvre…. il est trop tard….
      il peut y aller de coups de gueule et de menaces tant qu’il le voudra, rien en bougera…..

      actuellement il a un titre « honorifique » de président des USA… il n’est plus le président…..

      ça, il ne l’a pas compris….
      et malgré ses tweets qu’il a gagné… malgré les appuis sénatoriaux, tout se met en place, derrière les portes pour la passation des pouvoirs….
      des fonctionnaires préparent leurs boites, des décisions sont mises sur la glace pour après janvier 2021, la machine est en fonction « éjection de trump et accueil de Biden »….

      le système est pas mal plus gros que trump ….et la capacité de décider, de la chose, fortement limitée…. à part choisir son diner, trump ne décide plus grand chose aux USA…..
      il a perdu.

      tout le monde le sait et tout le monde à Washington se prépare pour la suite des choses….

      1. danielm dit :

        Tout à fait juste! Plus l’échéance inéluctable s’approche, plus l’appareil gouvernemental se prépare au changement de garde. L’autorité théorique mais absente de Donald Trump n’est plus qu’un concept théorique et même sa garde très rapprochée l’a bien compris. Tout cela peut se mesurer surtout par leur silence révélateur.

      2. Toile dit :

        Qu’est ce qui du grand n’importe quoi ? Mon propos ?

      3. ProMap dit :

        Bien d’accord, moi aussi. Sa fin de règne est à l’image de son début et des années suivantes : un ti-poulet pas d’tête, cette dernière pendant le côté de son cou et retenue par un mince filet d’à peine deux mois de longévité. Une souffrance incommensurable pour un narcissique démesuré.

      4. lechatderuelle dit :

        Toile non aucunement… les réactions trumpiennes sont du gros n’importe quoi….

        trump est d’une désespérante vacuité en ce moment….

        il tente n’importe quoi… alors peu importe ce qu’il dira, c’est du gros n’importe quoi….

      5. igreck dit :

        À défaut d’un coup d’État il se con-tenterait bien d’un coup d’éclat avec de se pousser ! Maudit cinglé pas d’allure !!! 😡

  27. jcvirgil dit :

    Ceux qui croient cependant qu’un gouvernement Biden mettra fin aux guerres américaines et au contrôle qu’exercent les sociétés du fameux complexe militaro industriel sur le trésor public américain risquent fort d’être déçus.

    Sachant qu’un tiers de son équipe de transition vient d’organisations financées par l’industrie des armes, j’hésiterais avant de lui donner un prix Nobel préventif comme celui qu’a reçu Obama à son arrivée à la Maison-Blanche.

    https://inthesetimes.com/article/joe-biden-department-of-defense-pentagon-transition-team-weapons-industry-military

    1. lechatderuelle dit :

      jcvirgil personne ne croit cela….cependant, les USA préfèrent maintenant être partout mais impliqués dans rien….militairement parlant….

      la tendance évolue vers ça….

      vendre des armes est aussi rentables sinon plus que de les utiliser eux-mêmes….

      aux USA républicains et démocrates sont financés par les mêmes poches…alors ils servent les mêmes gens…
      Biden est dans cette gang depuis 40 ans…. il les connait tous par leur prénom et a certainement eu des « cadeaux » de plusieurs lobby depuis tout ce temps ….

      le fond de la question ne changera pas beaucoup, la forme cependant, un peu….

      Biden usera plus des règles diplomatiques, des processus … mais il demeurera que les USA voudront encore croire qu’ils sont le shériff de la planète…
      toutefois, la pandémie et l’économie forceront Biden et les USA à se replier encore sur eux-mêmes….
      les Démocrates sont très protectionnistes…. pas mal plus que les républicains…..

      donc, les USA seront diplomatiquement présents mais moins physiquement à l’international….

      il ne faudrait pas se surprendre de voir les USA revenir sur l’accord nucléaire avec l’Iran…. de renouer diplomatiquement avec Cuba et de taper sur les doigts de la Turquie qui mêle pas mal les cartes au Moyen-Orient tout en refroidissant les relations avec la Corée du Nord….

      Les USA aiment bien avoir un ennemi pour que les citoyens serrent les rangs derrière eux…et la Corée du Nord est un ennemi idéal… loin, pas vraiment équipé et plus en fanfaronnades que de volonté réelle….

      Les USA se distanceront de l’Arabie Saoudite sans toutefois cesser de leur vendre des armes….

      Mais on verra les USA travailler à l’interne pas mal plus qu’à l’externe…..

      1. jcvirgil dit :

        @chat de ruelle

        C’est bien beau la vente d’armes aux pays en conflit et le tordage de bras des alliés de l’OTAN pour qu’ils augmentent leurs budgets militaires , mais le nerf de la guerre pour ces entreprises ce sont les centaines de milliards de fonds publics investis chaque année dans le trou noir du Pentagone.

        Pour continuer à convaincre les Américains que ces investissements sont essentiels alors que le sous financement au niveau des infrastructures physiques et sociales du pays est criant , il faut maintenir in climat de peur dans la population, l’image de puissants ennemis et s’engager dans des théâtres de guerre .

      2. lechatderuelle dit :

        jcvirgil il ne faut pas s’en faire avec cette industrie… ils font rénover la flotte USA de matériel militaire…. ils feront des tas d’exercices ici et là…. ils joueront aux gros bras dans leur base, un peu partout dans le monde, mais il demeure que les USA ne feront rien pour partir le bordel….

        leur « méchant » il est tout désigné sera la Corée du Nord…
        c’est loin, ça a très peu de chance de dégénérer et cet « ennemi » n’a probablement pas la force de frappe fantasmée par les « faucons US »….

        L’Iran est plus « dommageable » car passablement mieux structuré et organisé et il faut garder en tête Israël… qui n’a pas besoin de nouvelles tensions dans son coin du monde….

        Les citoyens ne râleront pas sur les dépenses militaires, par tout de suite, tant que les gens dans le pays ne crèveront pas de faim….

        le court terme se jouera sur le terrain USA… et avec l’explosion de la dette nationale et malgré le fantasme du « le mien est plus gros que le tien » les USA stabiliseront les dépenses militaires…

        si dépenses il y a ce sera pour moderniser les camps sur le territoire USA et pour couvrir les dépenses des soins des vétérans…

        Le Pentagone serait très mal placé pour pleurer sur son sort alors que des millions de citoyens font la queue aux banques alimentaires…..

  28. jeanfrancoiscouture dit :

    Forget the «Wag the Dog» project. Just lock the f…. dog in the basement until time comes to kick it out of the House.**

    https://en.wikipedia.org/wiki/Wag_the_Dog

    ** Merci de bien vouloir excuser cet unilinguisme. Il y a des expressions et des concepts qui sont difficiles à rendre autrement que dans la langue d’origine.

    1. Haïku dit :

      J’approuve l’utilisation de cet unilinguisme ! 😉😉👌👌

  29. VTS155 dit :

    Après moi le déluge…

    Mais qui peut l’arrêter? Le sénat ? Les républicains veulent garder la majorité et seront fidèles à Trump jusqu’au 5 janvier.

    Alors la chambre à initier le 25e amendement?

    1. NStrider dit :

      « Alors la chambre à initier(sic)le 25e amendement? » Vous êtes sérieux quand vous écrivez ça, vous pensez vraiment qu’il existe l’ombre de l’ébauche de l’esquisse, d’une faible probabilité que cela se produise. Ou exprimez vous un fantasme personnel 😉

  30. richard311253 dit :

    Chez nos voisins américains, il y a des différences avec nous canadiens qui sont intéressantes à rappeler et qui dans une certaine mesure, expliquent peut être certaines choses. Je dis peut être car des vérités dans un tel contexte, c’est hasardeux.

    Contrairement à nous, les américains sont très partisans c’est une évidence et ils n’ont pas beaucoup de choix, deux partis, républicains et démocrates.

    J’avancerai que les républicains sont tournés naturellement vers l’individu alors que les démocrates le sont vers les individus. Une observation personnelle.

    Aussi les américains vouent une forme de culte à leur président. C’est un rôle important dans leur esprit qui les amènent peut être à réfléchir à moitié. Ils ont un président alors ils sont derrière ce président peu importe qui est président.

    Si c’est bien le cas, ceci expliquerait cela.

    Finalement sur la planète, il y a une montée de la droite notable, oserai-je écrire droite extrémiste ? Les USA, ces dernières décennies, n’ont pas échappé au phénomène. Comme je l’ai souligné plus tôt, le « Tea Party » sévit depuis des années et ces gens sont des extrémistes de droites, friqués au max et malgré toutes leurs bêtises, qui les arrêtent ? La même question n’a t’elle pas été posée récemment à propos de 45 ?

    Un juste retour des choses alors que 45 n’a t’il pas joué le même tour au « Tea Party » tour que ces derniers ont servi à la population et politique américaine ad nauseam ? Et si ma mémoire est bonne, le groupe d’extrême droite n’a pas trouvé drôle la prise de pouvoir présidentielle de 45.

    1. Racza dit :

      « Aussi les américains vouent une forme de culte à leur président… ils ont un président alors ils sont derrière ce président peu importe qui… »
      Depuis Obama ça n’est plus trop le cas il me semble. Peut-être que je me trompe mais le culte qui aurait pour but d’être derrière son président comme le fût W après les attentats de 2001 cela n’existe plus depuis…la médiatisation du mouvement Tea Party sous Obama..mais bon je me trompe sûrement

      1. richard311253 dit :

        Vous vous tromperiez ? Pourquoi ?

        Songez qu’il est possible que ça soit moi qui me trompe. Nous opposons entre nous des idées et réflexions qui devraient n’avoir qu’un objectif, faire avancer et évoluer les citoyens dans une société que l’on veut moderne.

        Tout se dit, c’est la façon de dire qui prime, ce qui inclut d’avoir raison et de se tromper.

    2. gl000001 dit :

      « J’avancerai que les républicains sont tournés naturellement vers l’individu alors que les démocrates le sont vers les individus. »
      Les deux sont tournés vers le ou les individus ? Pas sur de comprendre votre tournure de phrase.
      Pour le reste, tout à fait avec vous même si le culte du président a un peu flanché sous Obama mais que voulez-vous de plus quand un président n’est pas américain et musulman 😉

      1. Benton Fraser dit :

        Je comprends que les républicains ont une vison individualiste et les démocrates, une vision sociétale… de la société!

  31. NStrider dit :

    HS
    Selon le Cook Political Report, Biden a dépassé le cap des 79 000 000 de votes. Et il y a un différentiel de 3,6% avec les votes exprimés pour le 45. De plus, c’est,1,6% de plus en terme de pourcentage de vote populaire que ce qu’avait réussi à récolter Clinton.
    Et bien sûr,le 45 ne reconnaît pas ce ras de marée de 302 votes au collège électoral. Ras de marée,c’est exactement l’expression qu’il n’a eu cesse d’employer après son élection de 2016 tout en ayant perdu le vote populaire. « What’s good for the goose is good for the gander » ou en bon québécois: « si c’est bon pour pitou, c’est bon pour minou »

    1. NStrider dit :

      Oups, 306 votes

  32. jeanfrancoiscouture dit :

    Toute cette agitation n’est qu’un jeu. Pour utiliser une expression chère à Donald Trump: «Its just a fake». D’autres appelleraient cela «A Halloween Prank». Vaudrait mieux prendre ça en riant mais c’est parfois difficile tellement ça peut avoir l’air réel. 🙂

    1. @jeanfrancoiscouture (17/11/2020 à 09:45)

      Un des meilleurs « prank » que je n’ai jamais vu,

      Merci pour ce moment d’humour.

      1. Haïku dit :

        Je seconde !!! 😉

  33. Pierre S. dit :

    ————————

    présentement, au moins 60 % des américains ont honte de leur président.
    Et pour cause ….

    Le fait qu’il ne l’ai pas reconduit pour un second mandat et ce malgré les mensonges les entourloupette
    du GOP les entraves et la corruption de cette Maison blanche qui a solicité l’Ukraine pour
    saloper la candidature de Biden etc …..

    Et même à ca, Le vieillard Biden a battu à plate couture le président en poste qui a largement abusé
    des mécanismes et des institutions étatiques pour assurer sa réélection …. faut vraiment que Trump soit mauvais
    pour avoir ainsi loupé son coup.

    1. Racza dit :

      C’ est ce que je n’arrête pas de dire.
      Il a réussi la prouesse d’être battu en tant que sortant. Je m’incline devant cet exploit.

    2. spritzer dit :

      Malgré tout ça, sans la pandémie le rendement de l’économie lui aurait donné un autre mandat. C’est ce que les démocrates devraient se rappeler en prévision de 2024.

      1. Mona dit :

        Oui @sprinter ils devraient s’en rappeler …

        Et avoir le courage d’attaquer et d’arrêter de négocier l’inegociable ce qui provoquera une défaite programmée.

        Mais les responsables du parti democrate en sont-ils capables, affairés qu’ils seront à rétablir (pour gouverner, rien de plus logique) un dialogue avec ceux qui dans 4 ans ressortiront sans vergogne les bras armés, et dormant provisoirement, de leur parti.

      2. Benton Fraser dit :

        Comme Trump a dilapidé tout l’héritage économique d’Obama en un mandat, le second aurait été catastrophique pour lui et les démocrates auraient alors remportés la présidence en 2024…. même avec une femme!!!

      3. Racza dit :

        @Sputzer

        Oui il aurait dû choisir entre
        « It’s the economy, stupid. » et « It’s the pandemic, stupid. »

  34. Mona dit :

    En partage…Ecoutez cette brève émission de France Culture.
    Avec une des voix les plus originales et contestées…qui avait prédit les subprimes en 2008 et que Trump soit réélu en 2020.
    Là il s’est trompé, de peu disons le, mais ses arguments restent valables et permanents…depuis 2015.

    Paul Jorion, anthropologue, sociologue, psychanalyste et spécialiste de la finance.

    https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/le-trumpisme-reste-t-il-un-objet-non-identifie

    1. lechatderuelle dit :

      igreck ce n’est pas la première fois que ça survient….

      et comme la fois précédente sous Bush, le nom du président n’a rien à voir avec cette situation inimaginable dans un pays aussi riche…..

      c’est le système même USA qui est en cause…..

    2. NStrider dit :

      Faudrait rappeler aux fiers individualistes texans, républicains de surcroît, que c’est un peu ça ce qu’il décrive comme du socialisme dangereux. 🤔☺️🤔

  35. Mona dit :

    Pour moi Trump est un « psychopathe manipulateur sérial killer » qui n’aura de cesse de se venger de cette humiliation extrême : lui et son image détrônés !!
    La bête doit être abattue (légalement).
    Ma plus grande inquiétude : sur ce terrain les démocrates sont ils de taille ?
    Les 4 dernières années me laissent dubitative.
    Et j’espère vraiment me tromper.

  36. Aucunement rassuré.

    Il me semble de plus en plus évident que Bunker Boy veuille absolument laisser un beau « bordel » à son successeur et qu’il est prêt à tout pour arriver à ses fins, quitte à déclencher une guerre dans une région très volatile.

    Il n’est pas étonnant de voir l’Iran faire le plein d’uranium. Après tout, n’est ce pas Bunker Boy lui-même qui en est la cause, lui qui a renié la signature de son pays concernant l’Accord de non-prolifération nucléaire.

    Ce type n’a AUCUNE parole et sa signature ne vaut même pas le papier sur laquelle elle apparaît.

    Un Crosseur restera toujours un Crosseur.

    Bunker Boy a perdu la raison et il faut s’attendre au pire de sa part d’ici le 21 janvier prochain.

    Vivement le 25e amendement, la veste de contention (camisole de force) et l’Asile.

    À moins que ce ne soit la prison avec tous les procès qui l’attendent.

  37. InfoPhile dit :

    «un rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique indiquant que Téhéran continuait d’accumuler de l’uranium»

    Si cette agence l’affirme, c’est que c’est du sérieux. Encore que je ne connais pas les détails. Il faut savoir que l’accord permettait à l’Iran d’enrichir, très faiblement, de l’uranium.

    Si l’Iran a vraiment accru sa production et surtout le niveau d’enrichissement d’uranium, cela démontre l’échec lamentable de la résiliation de l’accord, pourtant entériné ou contresigné par plusieurs pays, tout autant que celui des sanctions.

    À remarquer que cette même agence témoignait du respect de l’accord par l’Iran du temps où les États-Unis le respectaient eux-mêmes.

    Entre autres conséquences défavorables, Trump de par son incompétence rare a grandement contribué à l’expansion de l’essor et de l’influence de la Chine. Elle serait devenue un client important du pétrole et gaz iranien, et cela pour plusieurs années à venir.

    À cette résiliation néfaste, il faut probablement ajouter l’assassinat de Soleimani et le déplacement de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem. On n’élit pas un guignol furibond doublé d’un charlatan sans risques.

    1. Madalton dit :

      L’Iran avait annoncé, lors du retrait des USA de l’entente, qu’elle augmenterait la production d’uranium enrichi pour mettre de la pression sur les pays européens de l’entente. Trump a couru après.

  38. igreck dit :

    2e Point de bascule… après celui de la Guerre de Sécession !?🧐
    « Chaque parti s’est retranché dans des positions dogmatiques. Cette situation s’est aggravée sous Donald Trump, un président controversé qui mise sur les divisions et utilise la haine comme stratégie politique. Une telle polarisation ne s’était vue aux États-Unis depuis la guerre de Sécession. «
    https://www.lesoleil.com/opinions/le-plus-grand-defi-interieur-de-la-nouvelle-administration-44b4a65f660a49c103ea6bf7273d863d

  39. Pierre S. dit :

    ——————-

    Arrêtez de voir Trump plus gros qu’il ne l’est ….

    Certes le pouvoir incroyable de la présidence américaine lui permet
    de se commetre dans un paquet de truc en tout impunité comme celle de
    menacer insulter et intimider un peu tout le monde … ce qui a été son mode de
    gestion depuis toujours ….

    Mais présentement comme président défait il est complètement à plat. Inerte depuis le soir de
    l’élection, comme un enfant de 8 ans il boude il s,entête et rumine. Il ne fait que jouer au golf
    écouter la télé et mentir sur twitter. Rien d’autre. Ce pays est présentement sans réel président.

    D’où l’urgence de le mettre rapidement sur la voie d’évitement quitte à le sortir de force
    ou de pousser sur Pense pour qu’il invoque le 25 ieme amendement, ce qui serait sa seule
    et unique chance de restaurer son image un tant soit peu face à l’histoire, lui qui a l’air d’un
    crétin de colabo beige depuis 4 ans. Un tel acte menant à l’éviction de Trump pourrait être
    perçu comme une action de lucidité patriotique tardive pour protéger le pays d’un homme
    mentalement dérangé et instable.

    1. Madalton dit :

      Ce n’est pas fait de la part de Pence. De plus, ça prend l’accord du 2/3 des 2 chambres. Il faut sûrement faire la preuve qu’il est inapte. Plus facile à dire que de le prouver. Batailles en vue de plusieurs experts.

  40. onbo dit :

    Je crois que le fromage de Trump est une autre diversion…

    … Parce qu’au même moment où le décompte manuel des votes en Géorgie avance à grand pas, deux grandes gueules trumpiennes se font aller les mandibules pour distraire le Secrétaire d’État de Géorgie et lui faire perdre sa crédibilité auprès du public américain. Il s’agit évidemment de Doug Collins, candidat défait le 3 novembre. En se présentant contre Kelly Loeffler qu’il espérait battre,il a divisé le vote républicain et offert une reprise le 5 janvier entre Loeffler (R) et Warnock (D). Collins étant déclaré perdant, en fait mauvais perdant, il fait des pieds et des mains pour tenter de nuire à Warnock en décidant de maintenant appuyer Loeffler. Est-ce qu’il l’aide ou lui nuit?

    Il est probable que Trump essaie de faire oublier Collins dans l’opinion publique américaine, puisqu’il travaille sur le terrain à tout ce qui peut nuire à Warnock. Et on sait que Collins est fort en gueule. On l’a vu aux audiences d’Impeachment…! En fait, il arrive à Doug Collins ce qui est arrivé à Kris Koback, deux empoisonneurs de démocratie et favoris de Trump, Koback qui a, dieu merci, perdu sa primaire républicaine contre Marchall (R) au Kansas et Collins qui a raté sa chance le 3 novembre de tasser Loeffler en Géorgie.

    Les préposés au recomptage manuel en Géorgie sont exténués; ils font leur travail sous pression depuis deux mois, et se doivent de redorer leur blason à la suite des critiques sur les Primaires de juin. …Pendant ce temps, le pacha président, qui n’a été président que durant l’heure de son assermentation, dort sur ses deux oreilles la nuit et joue au golf le jour. À quoi rêve-t-il? À une guerre lointaine ou à la guerre contre le temps qu’il cherche à étirer en Géorgie.

    L’autre colporteur de fausses nouvelles et de canards douteux vient de gagner son élection en Caroline du sud, Lindsay Graham. Qui cherche à nuire au travail de recomptage, sous prétexte qu’il « cherche à comprendre » comment ça marche le recomptage, c’est quoi la procédure, ah bon merci! Alors qu’en fait, selon le Secrétaire d’État, Graham cherche à nuire au processus et à trouver la petite bête qui pourrait faire chavirer le décompte et justifier un recomptage additionnel, le but étant, non pas d’arriver à un changement du vote envers Trump ou Biden, mais à s’inviter dans l’Élection du 5 janvier qui doit déterminer les gagnants des 2 postes de Sénateurs… Trump espérant, il va sans dire, que les deux républicains seront élus le 5 janvier, entrainant la reconduction de la majorité républicaine au Sénat de McConnell, ce qui pour Trump « It’s a WOW new Ball Game » dans sa négociation de sortie de piste.

    Là se trouverait pourquoi Trump cherche à abuser de la patience, de la bonne volonté, du temps de repos et la vaste opération de recomptage manuel en cours en Géorgie: espérer une erreur de fatigue, un oubli, une impatience, en un mot, la zizanie… Une bonne pensée donc pour ceux qui font le décompte et pour Trump? « Ayez pitié de l’homme qui a peur »!

    Sauf que le Secrétaire d’État, un Républicain, qui fait un travail plus que remarquable pour soutenir et encadrer le processus de décompte, n’a pas hésité à envoyer paître et Collins et Graham. Ce qui pourrait ne pas aider la cause de Loeffler et Perdue (R&R) et ne pas nuire à l’élection de Warnock et Ossoft (D&D).

    Trump étant Trump, et Trump pensant exclusivement à sa survie, à quoi pensez-vous que Trump pense?

    https://www.washingtonpost.com/politics/brad-raffensperger-georgia-vote/2020/11/16/6b6cb2f4-283e-11eb-8fa2-06e7cbb145c0_story.html

    1. Mona dit :

      Merci @onbo pour cette analyse décapante qui me confirme dans une attente (je trépigne) d’un comportement plus agressif et procédurier de la part des démocrates.
      Face à la théorie du chaos les civilités sont inefficaces et percu6comme faiblesses ou complicités.

      1. onbo dit :

        @Mona

        Trump ne pense qu’au chaos. C’est d’une évidence depuis 5 ans.

        Biden lui joue dans la tête avec son approche de K.O. technique. C’est moins reluisant, mais drôlement efficace. Marquer des points qui s’accumulent et dans une séquence qui déroute l’opposant.

        Barack Obama n’a jamais joué pour le Knock Out retentissant; Biden l’a surement encouragé à lui préférer le K.O. technique sur la feuille de pointage qu’est l’élection.

        Puisque Trump surveille, dans ses rêves, une faille grande ouverte de la garde de Biden, ce dernier sait qu’une fois trouvée, Trump va user de tous les coups, loyaux comme déloyaux, frapper sous la ceinture, se plaindre auprès de l’arbitre et de la foule afin de distraire Biden.

        L’idée des démocrates, appuyée par Biden, de privilégier le vote par courrier qui serait compté après, sauf en Floride, a fait espérer Trump au début, mais la remontée des voix en faveur de Biden a eu un effet boeuf de découragement chez les Républicains.

        Il faut dire que l’équipe juridique des démocrates a levé la plupart sinon tous les embûches pour discréditer le vote par courriel.

        Si du mauvais temps sur tout le pays avait dominé le jour du scrutin, le nombre d’abstentions républicaines aurait donné à Biden une majorité plus grande et davantage de grands électeurs. Trump n’a rien d’un stratège. Comment peut-il espérer être le commandant en chef des Armées. Trump écoute personne, ne lit pas, ne cultive pas son esprit, se comporte tel un chevalier teuton qui plastronne en se mirant dans le moindre filet d’eau! 😉

  41. lechatderuelle dit :

    le 25 eme amendement ne sera JAMAIS utilisé…..

    c’est un fantasme inutile…..

    d’ailleurs trump n’a aucune poigne sur quelque dossier que ce soit en ce moment….

    les USA ne sont pas un exemple de démocratie, mais ils sont loin d’être aussi naïfs….. tous savent bien que cette période de transition « pouvait » être utilisée à mauvais escient par un président déchu…. la machine s’autorégule d’elle-même et une fois le jour du vote passé, le président est mis sur la voie d’évitement avec son équipe….

    ce n’est pas le président qui fait fonctionner le système, c’est le système qui permet au président d’avoir belle allure….en jouant le faire-valoir devant le peuple….

    le président a des pouvoirs pendant son mandat et encore là, ils sont limités malgré la puissance de ce poste aux yeux de tous…

    dans la période de transition, le président devient un accessoire pour assurer une présence…. rien de plus….

    il faut prendre avec un grain de sel les élucubrations de ce type….

    trump ne voit pas le bordel possible en attaquant ici ou là… en retirant ceci ou cela… trump est myope…. son image l’éblouit trop pour qu’il puisse réfléchir avec autant de projection….
    trump ne propose pas les idioties proférées pour nuire…. mais bien pour sa gloriole personnelle, convaincu d’être perçu comme un « big Président »….

    trump est un mauvais négociateur…. c’est un intimidateur…. alors ces coups de gueule n’ont aucun impact, aucune force…. mais ça lui donne ce qu’il recherche, de l’attention….

    1. Mona dit :

      Oui @ lechatderuelle d’accord pour Trump …mais il n’est qu’un lance-flammes utile ou jetable, selon les besoins du parti.
      Et là il s’approche de la deuxième situation.
      Et sa dangerosité va s’accentuer proportionnellement à son éviction du pouvoir.
      Je peux bien sûr me tromper.

  42. Cubbies dit :

    Il est ruiné financièrement avec tous les prêts à renouveler dans les 4 prochaines années. Trump Organisation accumule les pertes financières avec la pandémie. Sa protection contre les nombreuses poursuites légales tire à sa fin avec sa défaite électorale.

    Ses tentatives pour renverser le résultat de l’élection ne mènent à rien, juste du vent. Il tient le Sénat et le ‘not so great’ GOP en otage d’ici janvier avec les 2 élections de sénateurs en Georgie. Il emmerde tout le monde en refusant d’enclencher le processus de transition. Il fait tout pour ignorer les effets catastrophiques de la Covid-19 sur le pays.

    Il s’en fiche royalement. Môssieux boude. Il va tout faire pour se venger.

    Il faudra voir la population se soulever pour le faire sortir de la Maison Blanche pour le bien du pays.

  43. Pierre S. dit :

    —————————–

    247 300 américains emporté par la covid-19 ….

    Trump lui babounne comme un gros débile sur son terrain de golf depuis
    deux semaines. Et tiens donc, ce crétin s’informe à savoir si ce serait une bonne
    idée de bombarder l’Iran ….. heureusement, ces crétins de conseillers lui ont vivement
    déconseillé cette initiative. Alors, 15 minutes plus tard il a probablement pris son cell pour
    propager comme à chaque jours ses âneries et délire psychotique sur twitter qui a finalement
    eu un minimum de jugement pour bloquer la majorité des publication de ce crétin mentalement dérangé.

  44. Tom de Boston dit :

    Je ne peux pas dire que je suis rassuré, mais bon, comme on dit en anglais: Go out with a blaze of glory! (Sortez avec une flamme de gloire!)

  45. Dit en passant dit :

    La politique de la terre brûlée. Vous ne m’avez pas élu, tant pis pour vous.
    Les généraux devront être particulièrement vigilant, car il faut garder en mémoire que Trump a presqu’un demi milliard à refinancer dans les prochaines années. Ce qui en fait un mercenaire redoutable.
    Supposons qu’Israël lui donne 1 milliard pour détruire les sites de production d’uranium en Iran, croyez-vous qu’il hésiterait ? Bien sûr le Sénat devra approuver. Faire confiance à McConnell ?

  46. galgator dit :

    Espérons que les personnes qui ont une tête encore sur les épaules auront la bonne conscience de faire disparaître les rapports avant qu’il n’arrive sur le bureau du clown. On sait jamais s’il veut montrer qui peut peser sur le plus GROS bouton rouge au monde!

  47. richard311253 dit :

    @Benton Fraser 10h52, vous écriviez,

    « Je comprends que les républicains ont une vison individualiste et les démocrates, une vision sociétale… de la société! »

    C’est exactement ce que je voulais dire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :