Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Où en est le décompte dans les États les plus serrés de l’élection présidentielle de 2020? En Arizona, l’avance de Joe Biden a été réduite à 68 400 voix, ou moins de 3%. Tout indique que Donald Trump aura du mal à combler l’écart avec le reste des bulletins de vote à dépouiller. Deux médias importants, l’Associated Press et Fox News, ont déjà déclaré Joe Biden vainqueur dans cet État qui met en jeu 11 grands électeurs.

En Géorgie, l’avance de Donald Trump n’est plus que 18 098 voix. Les probabilités sont fortes qu’elle fonde complètement à la suite du dépouillement de suffrages dans des comtés fortement démocrates. Même chose en Pennsylvanie, où l’avance du président a été réduite à moins de 200 000 voix.

Au Nevada, Joe Biden devrait accentuer aujourd’hui son avance, qui se situe à environ 8 000 voix, avec le dépouillement de bulletins de vote par correspondance. Mais il ne devrait pas être en mesure de rattraper Donald Trump en Caroline du Nord.

Notons qu’un des sites du dépouillement des voix, dans le comté le plus populeux de l’Arizona – Maricopa -, a été entouré mercredi soir par environ 150 partisans bruyants de Donald Trump (photo), dont certains étaient armés. Inquiétant.

Joe Biden a récolté au moins 264 des 270 grands électeurs nécessaires pour remporter la présidence si on lui donne les 11 grands électeurs de l’Arizona, ce que tous les médias n’ont pas fait. Il pourrait aujourd’hui être déclaré vainqueur de l’élection présidentielle.

(Photo AP)

149 réflexions sur “Le point sur le décompte

  1. christian reny dit :

    la question qui tue quand le grand Orange va déclarer qu’il a perdu. Hier son avocat a fait un fou de lui

  2. Jean Goupil dit :

    Merci Richard pour l’excellente information que tu nous donnes chaque jour.

  3. Gilbert Duquette dit :

    Ce Matin en Géorgie, l’écart est réduit à 18 098 selon le site de Fox News
    49.2% Biden
    49.6% Trump
    (98% du vote)

    Hier soir vers 21H00 c’était cette répartition des votes en Géorgie
    48.9 Biden
    49.8 Trump
    (97% du vote)

    à ce rythme, oui il y a de forte probabilité que Monsieur Biden remporte à Géorgie.

    1. Matthias dit :

      CNN n’avait pas les mêmes chiffres il y a 15 minutes, mais leur conclusion était la même. Avec les votes restants à compter en Géorgie, Biden devait avoir au moins 60-62% pour pouvoir combler son déficit sur Trump et remporter l’état. Ils disaient que dans ces votes qui étaient essentiellement des votes « mail-in », le pourcentage observé était en réalité plus près de 80%Biden-20%Trump.

    2. lecumedesjours dit :

      en attribuant le 4% des votes restant a un pourcentage de 60/40 pour Biden il gagne la Georgie avec plus de 20K votes. Le même processus donne +24K en Arizona

    3. simonolivier dit :

      Il restait environ 50,000 bulletins à compter à 9h00 ce matin. Tous à Atlanta.

  4. freddyf1977 dit :

    Suis-je le seul à m’attendre à une crosse majeure du camps Trump? Est-ce qu’il acceptera le résultat sans trop faire de vague, quitte à se négocier un « package » départ?

    1. Daniel A. dit :

      @freddyf1977

      Je m’inquiète davantage de la réaction des partisans de Trump qui, eux, feront des vagues.

      1. Dekessey dit :

        Moi de même. En fait, je suis surpris que ces zombies n’aient pas forcé l’entrée des bureaux de dépouillement, sous les encouragements de leur gourou débile (qui a perdu l’élection) (ça fait du bien d’écrire ces mots!)

      2. freddyf1977 dit :

        Est-ce qu’ils sont un si grosse masse? J’ai plus l’impression qu’ils sont des cas isolé. Leur exposition était enflé par les médias.

      3. Daniel A. dit :

        freddyf1977

        Il n’y en a peut-être pas des masses, mais ça n’en prend pas beaucoup pour foutre le bordel. Ça ne prend pas 100,000 allumettes pour faire exploser un baril de poudre.

      4. Martin dit :

        La garde nationale a pas été déployés dans les grandes villes justement pour les calmer?

    2. jcvirgil dit :

      Un package de départ ou autrement dit une immunité de départ… C’est fort probable en effet.sinon avec la SCOTUS et le Sénat de leur côté ils ont tout pour paralyser le système .

      1. igreck dit :

        Je crois que la meilleure chose à faire pour le nouveau président élu Biden, c’est d’envoyer le message qu’il ne s’acharnera pas sur le président déchu. La raison très simple est qu’il a promis au « Peuple » de rétablir la paix intérieure. Les membres de la secte trumpissse ne sont plus maîtres de leur raison et seul leur gourou peut les raisonner , ce qui sera la condition qu’il devra « signer » pour éviter plus de dommages.

    3. Rick dit :

      Pourquoi mégocierait-on son départ? Ce serait céder au chantage.

      1. freddyf1977 dit :

        Mettons que dans la deal il y a une clause qui dit qu’il doit s’effacer POUR TOUJOURS, pus de twitter, de facebook, d’appel à Fox & Friends…

        Je songerais à la signé… haha

    4. chicpourtout dit :

      @freddyf1977
      Je ne crois pas qu’il acceptera les résultats.
      Il retardera le processus au maximum et demandera des recomptages méticuleux. Cette procédure technique complexe, demande beaucoup de temps et se fait sous surveillance. De plus, mentionnons qu’ils veulent faire annuler les votes par anticipation dans certains États déterminants («du cherry picking» comme on dit). Ultimement, nous serons rendus en fin d’année. Le 8 décembre prochain, les grands électeurs doivent tous avoir été déterminés et le Collège électoral doit élire le Président et VP. Si à cette date, les bulletins n’ont pas tous été recomptés, ce qui sera très probable, c’est là que ça se complique.
      On le devine, le team juridique de trompette va tout faire pour retarder le processus. S’il n’y a pas de grands électeurs identifiés dans les États clés à cette date on se retrouve dans un vide juridique. Le Collège ne pourra donc pas procéder. On devine un peu la suite… Le Sénat en ce moment est Républicain et la Chambre est Démocrate, ils ne s’entendront certainement pas pour les nominations… Pour régler la situation, ils demanderont au Congrès de voter. Voyez vous la suite? Les représentants élus du Congrès répub. procèderons et remettrons en poste trompette eh oui…
      C’est mon hypothèse… et ils auront pirater les élections. Contester les élections sera inutile car les procédures dans leurs moindres détails auront été respectées. Ce sera fort probablement le «modus operendi» des répub dans les mois à venir…
      Désolée d’être moins positive ce matin… mais cela semble la triste réalité à venir…

      1. igreck dit :

        Seulement une hypothèse comme vous le dites vous-même !

      2. chicpourtout dit :

        Oui et j’espère vivement me tromper… !! @igreck

      3. Mona dit :

        @chicpour tout c’est une hypothèse très inquiétante.

        Tout tient dans l’action de sabotage du comptage jusqu’au 8/12 si je comprend bien…

        Et si l’équipe d’avocats de Jo Biden lance des procédures immédiates et agressives à chaque entrave constatée au bon déroulement du processus électoral ?

        Ce serait une solution ?

      4. chicpourtout dit :

        Je crains que malgré la kyrielle d’avocats dont M. Biden pourrait disposer l’hypothèse resterait la même. Oui, ultimement, cela est très inquiétant. Le désir du président actuel de « garder la MB » est si je peux me permettre, machiavélique… Mais prenons une étape à la fois et nous verrons pour la suite des choses. Restons positifs.

  5. marylap dit :

    Donc quand Trump tire de l’arrière ses supporteurs font des menaces pour que le dépouillement continue, mais quand il était en avance, alors ils manifestent pour l’arrêter. Ça ne sera pas beau quand Biden va être déclaré vainqueur.

    1. gigido66 dit :

      En plein dans le mille! Le seul et unique but: Faire de Trump le Président…le reste, la démocratie? On s’en fout, on va chercher ce qui fait notre affaire!

    2. Dekessey dit :

      La logique Trumpienne dans toute sa splendeur:
      Le processus démocratique est respecté, le résultat du vote dira si Trump gagne ou si Biden perd.

  6. jcvirgil dit :

    Ça semble en effet dans le sac pour lui. Mais quel sac de noeuds , avec un Sénat à majorité républicaine, les contestations judiciaires et le gros pas fin en place jusqu’au mois de janvier, il va avoir du pain sur la planche

    1. lecumedesjours dit :

      Le sénat pourrait finir 50-50 si les 2 courses en Goergoe finisse à moins s de50% et donc un nouveau vote en début Janvier…

    2. Guy Pelletier dit :

      @jcvirgil

      Ce n’est pas grave. Il fallait sortir Trump de la Maison Blanche avant tout pour le reste les USA vont revenir à une certaine normalité ou le président des États-Unis dirigera son pays dans le respect de TOUS les citoyens Américains qu’importe leur couleur politique ne polarisera pas autant les Américains ni ne sombrera dans les réalités alternatives et l’ultra partisanerie politique. Pour le reste un Sénat Républicain empêchera les grandes réformes de gauche NON désirées actuellement par la majorité des Américains.

      Ce pays retrouvera sa place de leader du monde, se rapprochera de nouveau des pays amis et alliés de toujours des USA. Pour les grands changements il faudra attendre la prochaine élection quand il y aura changement de la garde, les politiciens les plus âgés des deux partis majeurs partis à leur retraite. Là on verra une élection présentant un possible vrai changement dans ce pays ou la gauche et la droite s’affronteront.

      1. danielm dit :

        Bien dit! Et surtout tout à fait souhaitable puisque la raison l’emporterait enfin sur l’inconscience et l’insensibilité!

      2. igreck dit :

        Je suis tout à fait de votre avis. Un Sénat à COURTE majorité repus permettra au Président de calmer les ardeurs des Sanders, Warren et AOC ! Je crois que cela lui facilitera plutôt la tâche. Il est pas mal difficile de gouverner avec des contestataires dans ta propre équipe !

      3. garoloup dit :

        Bravo! Enfin un.commentaire optimiste!

  7. Roger Allard dit :

    La vierge de Fatima s’est trompée. Elle n’a pas dit « pauvre Canada » mais bien « pauvres USA ».

    Le Duce est comme l’écureuil qui spinne dans sa cage. Ça va vite, mais ça ne va nulle part.

  8. ghislain1957 dit :

    Le gros 🤡 orange demande des recomptages où il perd et d’arrêter le décompte où il gagne. Pile, je gagne, Face tu perd. Et sa bande de déplorables armés qui chahutent devant un site électoral. Encore quatre ans et la dictature sera en place.

    1. garoloup dit :

      plutôt « la dictature SERAIT en place. »

  9. Alexander dit :

    Y en aura pas de facile.

    Mais si Biden l’emporte, le message est clair: en tant que président, il devra être le président de TOUS les américains et non uniquement de ceux de sa propre base.

    Il devra faire des compromis sur son programme.

    Le message est clair: les américains souhaitent de la décence et de la respectabilité à sa tête, mais ça demeure un peuple conservateur qui ne veut pas changer trop vite.

    Biden ne pourrait ignorer 48% de sa population et faire à sa tête, poussé par son aile progressiste.

    Le Sénat le bloquerait partout.

    Il perdrait le pouvoir d’aplomb dans quatre ans.

    Car la vraie bataille, c’était celle du sénat, et cette bataille là, les républicains l’ont gagné.

    Mais Biden est probablement le meilleur Capitaine-compromis pour naviguer dans la tempête.

    1. jcvirgil dit :

      @Alexandre

      C’est un peu vrai ce que vous dites ,même s’ls sont conservateurs parce qu’on ne leur a jamais proposé autre chose et que leurs *élites* leurs ont lavé le cerveau avec la peur des méchants communissses et continuent aujourd’hui avec la russophobie.

      Faut bien faire marcher la machine de guerre qui leur remplit les poches.

      Il y a une chose cependant la planète elle ne peut pas attendre et les mesures environnementales pour la protéger non plus.

  10. ProMap dit :

    Finalement, si on y ajoute la Pennsylvanie et la Géorgie, on ne serait plus tout à fait dans les eaux d’une victoire à l »arraché.

  11. Superlulu dit :

    Je ne suis pas surpris des trumpistes à Maricopa.
    Avec leur ex-sheriff  »fucké » pardonné par le gourou en chef.

  12. Daniel dit :

    « Républicains aux armes pour défendre ma réalité «  serait-ce le prochain tweet de Trump?

  13. Jacques Bellehumeur dit :

    Une victoire serrée de Biden et le sénat qui risque de rester à dominance républicaine, on est loin de la vague bleue espérée. La victoire de Trump en 2016 était vue par plusieurs comme un accident de parcours mais là on constate que malgré un bilan et une personnalité horribles il représente une grosse partie de l’Amérique, raciste, cupide, égoïste, désinformée.

    Tout cela me porte à croire qu’on est en train d’assister à la décadence de la première économie et force militaire mondiale. Tous les empires sont passés par là. À moins que Biden réussisse à renverser la vapeur mais le mal est profond et tout porte à croire que le sénat ne sera pas de son côté.

    Avec 50% des votes, on ne peut plus parler de culte par rapport à Trump, ce sont les USA en 2020.

    Si jamais Trump gagne, pourrait-il construire son mur ici au lieu du Mexique?

    1. igreck dit :

      Un Grand Canyon idéologique et politiquesest maintenant creusé du Nord au Sud
      en plein centre du pays : les côtes populeuses bleu océan, le milieu (Mid) rouge sang !

  14. Même si Biden est déclaré gagnant, la cassure est tellement importante entre les deux clans, qu’il aura beaucoup de difficulté à gouverner. Je ne vois pas Biden être un rassembleur, ni même du côté de Kamala Harris. Et je ne parle même pas des progressistes démocrates qui s’attribueront la victoire, et qui exigeront des changements importants au sein de l’establisment des bleus.
    J’invite les gens à retenir leur soupir de soulagement face à la victoire de Biden, car l’avenir est loin d’être rassurant.

    1. igreck dit :

      Une chose à la fois ! Il fallait d’abord éliminer le trou noir qui occupait la MB. Le 46e président va démontrer qu’il peut (et doit) apaiser les tensions sociales en agissant en bon-père-de-famille. Le reste du ménage en 2022 lors des mid-terms !

      1. Trump aura démontrer quelque chose qui est à mon avis incompréhensible et horrifique à la fois, soit d’être un leader qui se fout de ses électeurs, et qui malgré tout réussi à avoir leur soutien. Il faut s’attendre dans un futur rapproché à revoir un tyran…..président de la trempe de Trump.

  15. ghislain1957 dit :

    #TrumpMeltdown

    Chris Ward
    @officialcward

    Trump isn’t taking the result well! #TrumpMeltdown

    https://twitter.com/officialcward/status/1324243100760477696

    1. Dekessey dit :

      Tordant!!!
      🙂

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      «There goes your security deposit» dit le gars à la fin. Il est vrai que contrairement au Québec, aux USA les locataires doivent laisser un «dépôt de sécurité» qui ne leur sera rendu que s’ils laissent les locaux loués dans le même état que lorsqu’ils en ont pris possession.
      Pour avoir déjà passé quelques jours à aider quelqu’un à repeindre et nettoyer à fond un appartement somme toute en très bon état, je confirme que là-bas, c’est du sérieux. Avant la remise du fameux dépôt (équivalant à au moins un mois de loyer) l’inspection des lieux est digne de celles que font les sergents instructeurs dans les quartiers des recrues des US Marines alors qu’ici, les proprios attendent les décisions de la Régie durant des mois pour souvent de ramasser avec des apparts en ruines et des locataires partis sans laisser d’adresse.
      Quoique dans le cas de Donald Trump, plusieurs seraient probablement prêts à ne pas s’occuper du dépôt ni de connaître sa nouvelle adresse tant ils en ont ras-le-bol de ce locataire trublion et ce, même si les réparations vont prendre du temps et «coûter un bras». 🙂

    3. Haïku dit :

      LOL ! 🤣🤣

  16. Jean-Pierre dit :

    Je crois que vous vous êtes trompé dans votre décompte. Probablement, que votre décompte de 264 inclus déjà l’Arizona, Biden doit donc gagner un autre état, en plus de ce dernier, pour arriver à 270 grands électeurs.

    1. Madalton dit :

      Exact. Il manque le Nevada avec 6 Grands électeurs pour arriver à 270. L’Arizona est déjà inclus.

  17. Dan Lebrun dit :

    À la fin de la journée, tout ce qui va lui rester sera d’aller en cour suprême pour se faire rembourser les 750$ d’impôt fédéral payé en trop

    1. igreck dit :

      👍🤣

  18. jfk999 dit :

    Est-ce que Biden ne devrait pas nommer deux républicains dans son gouvernement comme preuve d’ouverture! By the way, des sénateurs républicains d’état avec un gouverneur démocrate 😁

    1. Dekessey dit :

      Ben oui toi, Lindsay Graham et Tom Cotton viennent tout de suite à l’esprit.

      1. jfk999 dit :

        Pour info, il y avait un peu de sarcasme dans mon commentaire. Quoique si des sénateurs sont nommés quelque peu, je rappelle que c’est le gouverneur qui décident de son remplaçant … Et donc, c’est un moyen d’avoir la majorité au sénat si les sénateurs nommés sont républicains et que les gouverneurs si choisissent leur remplaçantes sont démocrates.

        Mais il faut rester réaliste, aucun sénateur républicains n’acceptera de monter au gouvernement si il sait qu’il sera remplacé par un démocrate.

      2. jfk999 dit :

        par ailleurs, les gouverneurs des états de Graham et Cotton sont républicains.

        Ce qui pourrait même être drôle c’est un sénateur républicain qui accepte la nommination et le sénat (qui doit auditionner les membres du gouvernement et les valider) républicain qui ne valide pas pour ne pas déforcer leur propre majorité.

        Mais bon, c’est de la politique fiction … Mais c’est dernier temps, la réalité a tendance à dépasser la fiction. Donc qui sait!

  19. Mystik dit :

    Le verdict est clair, le peuple américain vire Donald Trump de son poste mais les résultats de la chambre des représentants et au sénat démontre qu’ils n’endossent pas le programme démocrate.

    Mitch McConnell co-Président des États-Unis pour encore 2 ans taba#$%k.

  20. Sylvain dit :

    Je pense que le compte de 264 pour Biden comprend les 11 électeurs de l’Arizona. Il lui manquerait le Nevada pour avoir 270 électeurs.

  21. Gina dit :

    Je pense que trump ne comprend pas le plus élémentaire en calcul si tu as 213 et ton adversaire 264. , alors comment se déclarer vainqueur . C’est le roi de la tricherie .. Le calcul n’est plus mathématique , mais alternatif .

    1. igreck dit :

      Comme sur ses terrains de golf où il déplace les balles comme il veut ! Pauv’type !

  22. Martin cote dit :

    Çe n’est pas fini tant que ce n’est pas fini……le suspense continue…….vraiment hate que que tous les réseaux annoncent que Biden a officiellement atteint les 270 votes du collège électoral……🤔🤔🤔🤔

  23. Maximilien Lincourt dit :

    Moi, j’ai toujours peur.

    Tant que Biden n’a pas l’avance dans les états qui reste, Trump va gagner.

    Je sais qu’on dit que les votes qui restent seraient majoritairement DEMS, mais quand même …

    1. Rick dit :

      Homme de peu de foi!😉

  24. Danielle Vallée dit :

    @oeufdepoussin: « Et je ne parle même pas des progressistes démocrates qui vont clamer leur victoire »

    Au contraire Bernie a eu une influence très négative en 2016 et en 2020.
    Beaucoup des votes qui semblent pour Trump sont en fait contre Bernie et son programme, incluant la victoire de Trump en Floride grâce aux votes cubains.

    Vous me direz que c’est à cause de leur ignorance et des propagandes trompeuses des Républicains et vous aurez raison. Mais ça ne change pas les votes.

    1. En 2016, les progressistes se sont abstenus de voter pour Clinton, ce qui n’est pas le cas avec Biden en 2020. Mais il y aura un prix à payer pour ce ralliement.

  25. spritzer dit :

    Les médias ont été critiqués pour avoir donné l’Arizona à Biden alors que Trump peut encore gagner.s’il maintient l’élan qui lui a fait diminuer l’écart à 68 400 voix.

    1. Madalton dit :

      La Géorgie a été attribué à Trump et l’écart se rétrécit aussi en faveur de Biden.

  26. Danielle Vallée dit :

    Permettez moi de me répéter :

    Le responsable des élections en Pennsylvanie vient d’affirmer qu’il est certain qu’avec les votes encore à dépouiller Biden va remporter la Pennsylvanie.
    A cause des régions où il reste des votes à compter.
    C’est fini pour 45.

  27. Apocalypse dit :

    @Jacques Bellehumeur – 07:34

    ‘Une victoire serrée de Biden et le sénat qui risque de rester à dominance républicaine, on est loin de la vague bleue espérée.’

    Tout à fait d’accord! Les démocrates, Nancy Pelosi, Joe Biden ne sont pas proche d’avoir des raisons de pavoiser de cette victoire à l’arracher.

    Quatre(4) ans d’horreur de cette présidence, une gestion bibliquement mauvaise de la COVID-19 et vous gagnez par la peau des dents … ouf … 🤦‍♂️.

    Pas de COVID-19 et donc, l’économie que allait bien et Donald Trump avait (fort) probablement un second mandat. Joe Biden n’est pas proche d’être proche d’avoir suscité l’enthousiasme et le voici président avec un sénat qui reste répubicain; autrement dit, il va gouverner avec au moins dans le dos et d’ailleurs, les marchés sont tout à fait content de cette situation. Une stabilité politique retrouvée, mais sans grand changement à l’horizon et donc, les riches et puisssants peuvent continuer à bien dormir.

    Temps pour les démocrates de rajeunir la gang et d’écouter la population qui montre sondage après sondage qu’on veut un tassement vers la gauche. Nancy Pelosi n’est pas l’avenir, mais plutôt les AOC et cie.

    1. Superlulu dit :

      Entièrement d’accord.
      Excellent résumé.

    2. Capitaine B dit :

      Vous avez eu droit au plus grand sondage possible il y a deux jours et il n’arrive pas à la même conclusion que les autres.

      Les grands centres urbains veulent que le pays rejoigne les années 2000. Le reste du pays semble très comfortable dans les années 1900 tranquilles.

      Avant d’entamer un virage à gauche toute, faudrait s’assurer que la remorque suive.

  28. Louise dit :

    Si Biden l’emporte à l’arraché comme cela semble se dessiner, il n’aura pas le choix de gouverner en négociant des compromis de part et d’autre d’autant plus que les démocrates ne seront pas majoritaires au sénat.
    Il n’y en aura pas de facile mais s’il y a un homme capable de le faire c’est bien lui.
    Ce ne sera peut-être pas une mauvaise chose finalement parce que cela peut contribuer à réouvrir le dialogue entre les partis.
    Le plus gros obstacle que Biden risque de rencontrer cependant c’est encore une fois Trump qui va se mettre en travers de son chemin d’une façon ou d’une autre en continuant de farcir le cerveau de ses adeptes avec tous ses mensonges ainsi que ses invitations à la désobéissance civile.

    1. lechatderuelle dit :

      Louise espérons que vous dites vrai! Biden…. pas sûr qu’il soit l’homme de la situation…. il faudra un président charismatique et « bon vendeur » pour les prochains 4 ans….

      Il fera de grands pas en politique étrangère…. mais théorique seulement….
      il n’aura pas la marge de manoeuvre pour bouger énormément….
      Le Sénat sera systématiquement contre .

      à l’interne des USA, Biden déplaira à tout le monde… malheureusement….

      les électeurs qui seront déçus de sa victoire ne le lâcheront pas…. et ceux qui espèrent beaucoup de lui ne pourront qu’être déçus, car il aura les mains liées par le sénat…

      il vieillira vite….

      souhaitons-lui que l’économie se remette en marche, ce qui le fera souffler un peu… sinon…. le couvercle de la marmite va sauter…..

      Car faudra voir ce qu’il fera concrètement quand la 1 ère fusillade surviendra….
      quand les premiers noirs seront abattus par des policiers crinqués…..

      si ce n’est que paroles et prières…. la frustration sera grande….

      il y aura aussi la pression des pétrolières… on imagine la crise si Biden coupe les subventions et que les mises à pied se produisent…

      Que se passera-t-il quand une autre caravane de migrants viendra frapper à la clôture du pays?

      trump a rempli la fosse… On le sait, les égouts, ça refoulent d’un seul coup…

      Kamala Harris, souhaitons-le, pourra en prendre large…. car ils ont 2 ans devant eux pour donner leur plan de match et le vendre aux électeurs…les élections de mi-mandat seront un genre de référendum sur ce plan….

      L’équipe de démarrage de Biden doit être forte et assise sur une notoriété reconnue….et il n’y a aucune place à l’erreur….

      Biden est condamné au succès sinon on aura rien vu aux USA côté chaos…

      1. Ziggy9361 dit :

        @MrLe chat….il vont se débarrassé justement d’un bon vendeur de char,ce qu’ils ont de besoin c’est quelqu’un capable de naviguer dans la mer de marde que le mangeur de McDonald’s a laissé derrière lui.J’ai confiance qu’il saura créé des alliances avec les chefs de fil républicain d’une façon ou d’une autre c’est la seul manière de rétablir un tant soit peu un peu d’unité dans ce pays déchiré et désunis ,pour,vaincre la pandémie,pour sauver les américains démocrates ET républicains de la faillite et rétablir la démocratie pour le peuple.

      2. igreck dit :

        Que sera sera !!!

    2. igreck dit :

      Vous rejoignez mes propos partagés tout à l’heure avant de vous lire. J’ai ajouté que cela donnera aussi des munitions au nouveau président pour freiner les ardeurs progressistes des Sanders, Warren, AOC et cie.

  29. PROBERT dit :

    Avec l’attente de la fermeture des bureaux de vote mardi, les résultas de mardi soir et la victoire probable de Biden aujourd’hui, j’ai passé par toutes la gamme des émotions depuis près de deux jours. De l’anxiété, au découragement et au soulagement.

    1. igreck dit :

      Nous étions tous ici dans le même manège !

  30. POLITICON dit :

    LE TRUMPISME, CE MONSTRE

    Ces élections sont maudites. Surtout qu’elles n’auront pas réussi à mettre chaos le Trumpisme. Trump a récolté près de 48% des voix et ses partisans continueront à y croire car cette base est solide. Trump sera encore président jusqu’en janvier, le sénat sera républicain encore, la cour suprême est majoritairement républicaine et le message MAGA se perpétuera encore pour des années. C’est pourquoi, Biden devait faire plus que gagner par la peau des dents, il devait créer une vague bleue pour qu’elle enterre à jamais les trumpistes. C’est un échec car ils sont plus forts que jamais.

    Les US sont dans une situation pas meilleure que la veille des élections. Biden et les démocrates en général devront continuer à batailler doublement pour que Donald Junior ne prenne pas le flambeau du trumpisme chez nos voisins. Il aura près de la moitié de la plus discutable démocratie dans le monde. DANGER!

    1. lechatderuelle dit :

      POLITICON parler de trumpisme est un trop grand hommage à ce type…. il n’a pas créé de mouvement. Il a agglutiné tout ce qui trainait sur le plancher de la bêtise …
      il est la vadrouille qui se glisse sous les meubles….

      Vous avez raison…
      Les USA se sont mis dans un cul-de-sac, mais cette fois, moins tonitruant ….

      mais y’a pas de trumpisme…. y’a eu un populiste cheap, une myopie navrante qui a rassuré plusieurs électeurs qui paniquent face au changement….

      Face à un stress, les gens se replient… on va leur donne rune chance aux Américains… possible que la pandémie aie joué avec leur peur et leur parano….

      Si trump perd, et ça semble le cas, on peut gager qu’il tentera un retour en 2024!… son fils? Soyons sérieux…. Rendu là aussi bien présenter un doberman bien dressé…
      sont intelligents les dobermans….

    2. jcvirgil dit :

      @Politicon 8h01

      Il semble que la survie du trumpisme passe par sa fille Ivanka et non par son coké de fiston Don junior.

      Comme celle de Biden qui ne passe surtout pas par Hunter…

      1. igreck dit :

        Le nom du garage trumpisse sera dont transformé en Trompe&Fille !? Comme le Front National en France. On se rappellera ce qui est arrivé à Jean-Marie, le géniteur de Marine !? 😉

    3. Dekessey dit :

      @POLITICON

      Bien vu.
      J’ai peur que les sénateurs répourricains aient compris le message et continuent leur oeuvre de destruction massive, en faisant systématiquement obstruction.
      Malgré toute sa bonhommie et sa bonne volonté, le pauvre Biden ne pourra pas faire grand chose, surtout pas de réunifier ce pays malade dont une grosse partie continuera de croire que l’élection leur aura été volée. Commençons par observer comment ils vont réagir dans les 2 prochains mois.
      Par contre je ne vois pas les rejetons de Trump continuer dans la voie tracée par leur père… ils seront submergés par des recours juridiques, et le parti voudra sans doute se trouver un (une) chef moins controversé.

  31. lechatderuelle dit :

    La sortie de Gugliani hier était d’un pathétique….

    des allégations sans fondement, des suppositions maladroites et toujours ce déni de la réalité…..

    trump admettra-t-il sa défaite? pas sûr….
    il criera à la fraude, assurément…..

    comment peut-il reculer avec dignité? il ne sait pas ce que ça veut dire…..

    il sera une belle-mère terrible pendant les 4 ans qui suivront…..il n’aura pas le devoir de réserve, ça c’est sûr…
    son manque de classe est trop profond….

    Biden devra attendre avant d’avoir le signe d’acceptation des résultats de trump qui fera, encore, un fou de lui…

    mais les Américains aiment ça…

    1. Mystik dit :

      @lechatderuelle Je m’attends à ce que Trump annonce qu’il se re-présentera en 2024 lol

      1. Je me plais à espérer qu’il pète au fret d’ici là, ou qu’un AVC le mette chaos pour le reste de sa vie.

    2. ProMap dit :

      Oui, la belle-mère continuera à chialer et se lamenter de la victoire « frauduleuse » de Biden.

      Mais avec le temps er les poursuites dont elle sera l’objet, elle devra basculer une bonne partie de ses énergies à se défendre. Mon petit doigt me dit que la majorité des médias se ferons un plaisir de lui rappeler la merde juridique dans laquelle il nagera. Pour le plaisir malicieux et aussi pour le cash. trump continuera à être payant, le candidat partait pour la Une.

      1. Mystik dit :

        @ProMap Il n’y aura pas de poursuite (du moins, d’une administration Biden). Biden est un vieux de la vieille qui veut jouer au rassembleur. Essayer de faire foutre en prison un ex-Président qui vient de recevoir 70 millions de vote à l’élection va déchirer le pays encore plus.

        De toute façon, il n’a pas de mandat pour jouer les gros bras.

      2. ProMap dit :

        Mystik – Ce ne sont pas des poursuites émanant de l’administration Biden. Il y en a suffisamment ailleurs pour m’amuser.

      3. ProMap dit :

        Oups. …pour l’amuser.

      4. lechatderuelle dit :

        ProMap ce fantasme ne se réalisera pas…
        poursuivre pourquoi exactement?
        Avec le sénat républicain??

        plusieurs y verraient de l’acharnement….

        d’autant plus que les décisions de trump, discutables certes, ont été prises en fonction de président…. et supportées par la »machine »… ce qui les légalisent….
        C’était de mauvaise décisions, certes, mais bon….

        les abus de confiance, l’ingérence et autres? ça ne vaut pas la peine car les conséquences ont été faibles pour le pays….

        Rien dans ce qui a été fait ne mérite autant d’énergie….

        il faut garder en tête que 50 % de la population l’appuyait…. Biden aura bien d’autres cas à s’occuper que de donner, encore, de la visibilité à trump….

    3. Madalton dit :

      Il ne se gênera pas de jouer à la belle-mère car Obama n’a pas tenu son devoir de réserve.

    4. igreck dit :

      Avec Rudy, on a ici un cas d’espèce du Principe de Peter où un dividu atteint son niveau de parfaite in-CON-pétence après avoir été au sommet de son art dans une grande catastrophe (11 septembre 2001).🧐

  32. Il se pourrait donc que Biden remporte la Pennsylvanie ainsi que la Georgie, en plus du Nevada et l’Arizona, ce qui lui donnerait 306 voix au Collège électoral.

    Ça commence à ressembler à un « landslide non !!

    Quoiqu’il en soit, ce pays ressort de cette élection complètement divisé, polarisé, fracturé.

    Biden aura fort à faire pour recolller les morceaux et redonner aux USA le lustre et la dignité qu’ils ont perdu au cours des 4 dernières années.

    Les Démocrates ont perdu du terrain à la Chambre des Représentants et n’ont pas atteint leurs objectifs au Sénat.

    Biden risque donc de rencontrer des obstacles dans la mise en oeuvre de ses politiques.

    Cependant, une étape à la fois. On sort d’abord le Gros Salopard et son ramassis de gangsters de la MB.

    On verra pour la suite.

  33. Mystik dit :

    @Apocalypse « Temps pour les démocrates de rajeunir la gang et d’écouter la population qui montre sondage après sondage qu’on veut un tassement vers la gauche. Nancy Pelosi n’est pas l’avenir, mais plutôt les AOC et cie. »

    Si c’était le cas, Joe Biden n’aurait pas remporté l’investiture lol

    Le leader démocrate est choisit par les afros-américains dans les états du Sud. Ces gens sont tout de même conservateurs, ils ne veulent pas pseudo-socialiste à la AOC. Ils veulent des « centristes » à la Biden.

  34. FlorentNaldeau dit :

    J’espérais me réveiller ce matin avec une décision ferme, mais il vaut mieux laisser le processus suivre son cours, lentement et avec soin. Ouvrir des millions d’enveloppes, vérifier la légitimité du bulletin et ensuite transférer les choix de l’électeur dans le support nécessaire pour compiler le tout, ça prend du temps d’un simple point de vue physique.

    Je comprends la prudence de certains médias qui ne donnent pas encore l’Arizona à JB. Ils adhèrent au principe qu’il vaut mieux attendre que tous les votes soient comptés dans les États où c’est encore serré, afin d’éviter des va-et-vient dans leurs prédictions, toujours possibles quand l’écart est si étroit. Si cela se produisait, ils donneraient de l’eau au moulin de DT et de son clown juridique RG pour crier à la manipulation des bulletins. Comme le dit un message qui circule sur le Web, « c’est difficile d’attendre, mais la démocratie vaut bien cet effort ».

    Avoir un résultat final certain pourrait aider les quelques Républicains qui seront assez sages ou courageux pour dire à DT que c’est fini et qu’il ne doit pas perdre son temps en des recours juridiques qui ne feront que miner encore davantage la confiance des citoyens et qui compromettraient la sérénité de la transition.

    @Gilles Morissette, 08h06 « Biden risque donc de rencontrer des obstacles dans la mise en oeuvre de ses politiques. »

    Ce qui, peut-être paradoxalement, satisferait un des objectifs des auteurs de la Constitution, soit de rendre difficile et lent le travail du gouvernement. Les pouvoirs ont été divisés, avec des contrepoids réciproques, car ils avaient une peur bleue de confier trop d’autorité à une seule personne ou branche du gouvernement; ils ne voulaient pas reproduire le modèle tyrannique dont ils venaient de s’affranchir.

    Sans viser l’inefficacité, ils favorisaient un fonctionnement mesuré et réfléchi, avec les négociations et compromis nécessaires à la clé. Le résultat n’a pas toujours été conforme à cet idéal, il faut le reconnaître.

    1. igreck dit :

      👍

  35. FlorentNaldeau dit :

    @Mystik, 08h16 « Le leader démocrate est choisit par les afros-américains dans les états du Sud. Ces gens sont tout de même conservateurs, ils ne veulent pas pseudo-socialiste à la AOC. Ils veulent des « centristes » à la Biden. »

    Tout à fait d’accord avec vous, le parti ne doit pas se laisser aveugler par le mirage d’un soi-disant désir irrépressible de l’électorat des ÉU pour un déplacement vers la gauche et un rajeunissement intempestif des effectifs simplement pour « faire jeune ».

  36. spritzer dit :

    Les Clinton devraient s’effacer également, ils sont des boulets pour le parti.

    1. Mystik dit :

      @spritzer Ne soyez pas surpris qu’Hillary obtienne un poste dans le cabinet.

      1. spritzer dit :

        J’ai lu des choses là-dessus mais j’ai un peu de difficulté à croire qu’ils seraient aussi stupides. En même temps Hillary semble avoir une bonne poigne sur le parti, alors tout est possible.

      2. onbo dit :

        @Mystik

        Mieux que ça! Vous allez être ravi. Hillary Clinton occupe maintenant un poste de Grande Électrice de l’État de New-York.

      3. lechatderuelle dit :

        Mystik ça fait du sens car Hillary a une très bonne réputation à l’internationale….. et elle apporterait de la crédibilité aux USA à l ‘extérieur….

        Biden doit éteindre des feux…

        Faudra voir qui sera le candidat à la justice…. car ce poste sera très occupé!!

      4. Mystik dit :

        @lechatderuelle Il y avait des rumeurs qu’Andrew Cuomo était pressenti pour la justice.

        Ça reste à voir, est-ce que les résultats de cette élection (pas de majorité au sénat et perte à la chambre des représentants) aura avoir un impact sur ses décisions? Si l’objectif était de passer les 4 prochaines années à essayer de mettre en prison, il faudra réajuster.

      5. Mystik dit :

        Correction : Si l’objectif était de passer les 4 prochaines années à essayer de mettre *Trump en prison, il faudra réajuster.

      6. igreck dit :

        Hummm ! 🧐 Je ne crois pas qu’il serait sage de la placer dans une situation où elle cotoi

      7. igreck dit :

        … côtoierais la potentiellement première femme à occuper le poste suprême… à sa place !?!

      8. Capitaine B dit :

        En autant qu’on lui fournisse (et qu’elle utilise!) un serveur sécurisé pour ses courriels 🙄

  37. Michigan dit :

    vivement les résultats du Nevada et de l Arizona avec en espérant la victoire de Biden

  38. treblig dit :

    Résultats du vote populaire pour la présidentielle de 2020

    Trump : 68.1 millions de votes
    Biden : 71.7 millions de votes

    Écart : 3.7 millions de votes

    Ce qui est supérieur à l’écart du presque 2.9 millions du votes populaire d’HIllary sur Trump en 2016

  39. marcandreki dit :

    Oubliez Stacy Abrams, Susan Rice, Bernie Sanders ou Elizabeth Warren et encore moins Clinton dans un cabinet Biden. Pas un de ces choix le moindrement sensés, parce qu’ils sont COMPÉTENTS, ne passera au Sénat encore ( jusqu’à présent ) dirigé par l’homme le plus dangereux des USA: Mitch McConnell.

    J’en viens à me dire: Pauvre Biden

  40. Danielle Vallée dit :

    Il ne faut pas oublier le vote de ces gens fortunés qui ne voulaient pas voir augmenter leurs impôts.
    Ce qui compte c’est que la majorité des gens, même de droite, apprécient Biden et approuvent son désir d’unir le pays.

  41. Yolande C. dit :

    ET LES « FAITHLESS ELECTORS » ? ? ?

    En 2026, il y a 10 grands électeurs qui n’ont pas respecté le vote de leur état.

    Si c’était un 270-268, ils seront à surveiller.

    @marcandreki

    Merci de nous avoir rappelé que si c’est Joe Biden qui est élu, il devra négocier la composition de son cabinet avec Mitch McConnell.

    Je ne m’en étais pas du tout rendu compte.

    Si Mitch McConnell est débarrassé de Trump (ce qu’il ne détesterait peut-être pas), il sera un incontournable en politique américaine.

    Pourrait-il tenter d’imposer un cabinet de coalition ?

    1. gl000001 dit :

      Certains états peuvent changer le grand électeur qui ne respecte pas le choix de l’état. Pas tous les états. Règles électorales de broche à foin !!!

    2. Superlulu dit :

      Coalition n’est pas dans le vocabulaire républicain.

  42. Yolande C. dit :

    En 2016, pas en 2026 !

  43. Apocalypse dit :

    @Superlulu – 08:21

    Tant que les politicien(ne)s vont recevoir de gros montants d’argent de particuliers, d’entreprises ou d’organisations – et cela est le cas des deux grands partis – rien ne va beaucoup changer. Bien entendu, ce sera mieux, du moins, de notre point de vue, avec les démocrates, mais il n’y aura aucune révolution.

    Ceux qui donnent de l’argent ne veulent pas ou peu de changement à la situation actuelle.

    Vous pouvez parier que sortir l’argent du système n’arrivera pas! 😢

  44. Alexander dit :

    Je suis moins négatif que la plupart d’entre vous sur cette victoire – possible – à l’arraché.

    Avec le jeu des contre-pouvoirs, le sénat va contrebalancer les virages trop progressistes des démocrates et les ramener au centre droit.

    Les EU ne deviendront pas le Canada du jour au lendemain. C’est un pays capitaliste qui ne reniera pas son ADN.

    Ceci étant dit, Biden doit s’attaquer à la gestion de la COVID, redresser l’économie, refaire les ponts en politique internationale et ouvrir le dialogue, sans insulte, avec les républicains pour éviter les shot downs à répétition.

    Il doit réaménager Obamacare pour le rendre plus acceptable à tous, gérer les changements climatiques, le virage graduel vers une économie plus verte, aider les jeunes à s’éduquer et clarifier le statut des immigrants illégaux.

    Rien de tout ça est impossible, en autant que les canaux de communication soient clarifiés.

    L’avortement? Ce sont les tribunaux qui trancheront.

    Les armes? Au mieux certaines restrictions pour les délinquants dangereux.

    Mais Biden à l’évidence s’enlignera vers une forme de Buy America Act pour investir dans sa propre économie et créer ses propres emplois, chez lui. Le protectionnisme ne disparaîtra pas du jour au lendemain, mais le ton peut changer.

    Trump? À sa place, je trouverais un terrain d’entente pour le réduire au silence.

    Un deal du type, « tu te fermes la gueule et on évite de trop déterrer tous les squelettes dans ton placard, sans immunité. Tu parles trop, on te règle ton compte comme avec Al Capone. Alcatraz, tu connais? »

    Trump va comprendre ce langage.

    1. danielm dit :

      Excellente analyse prospective. Merci.

    2. gl000001 dit :

      « Trump va comprendre ce langage. »
      Même avant d’être président, il disait n’importe quoi même s’il passait pour un imbécile. Il croit que tout ce qu’il dit est Vérité. Ca ne changera pas.
      Et la très grande majorité des fraudeurs ne savent pas quand arrêter pour aller se placer en sécurité dans pays sans traité d’extradition. « C’est un engrenage » comme ils disent dans la série « C’est comme ça que je t’aime ». « Greed » est plus fort que « Fear » !

    3. ProMap dit :

      D’accord sauf pour l’entente avec trump pour laquelle j’ai de sérieux doutes. Même s’il acceptait un « deal », le lendemain il l’aura oublié. On ne changera pas ce narcisse de 74 ans.

    4. igreck dit :

      👍 Bonne approche !!!

  45. Madalton dit :

    Trump et son bateau…

    https://imgur.com/I0qp0r5

    1. igreck dit :

      🤣 Merci ! Trop drôle !!! Et dans la cale, les épaves sénatoriales : Graham, McCONnell, etc… en 2022 ! 😂

    2. Haïku dit :

      MDR ! 🤣🤣

  46. Michigan dit :

    en Géorgie

    Bureaux dépouillés : 99 %

    Trump 2 432 799

    Biden 2 414 651

    1. Danielle Vallée dit :

      1% de 5 millions d’électeurs c’est 50,000 et les votes sont dans les fiefs démocrates. Il y a encore de l’espoir.

  47. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu a retweeté

    Rima Elkouri
    @RimaElkouri
    Cette fois-ci, les millions de gens qui ont voté pour Trump ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas. Ils ont été très nombreux,surtout au sein de l’électorat blanc, à voter pour les idées les plus détestables qui soient, en toute connaissance de cause.

    J’ai lu l’excellente chronique de Madame Elkouri dont je passe le lien pour ceux et celles qui l’aurait manqué:

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-11-05/trump-ou-la-banalisation-du-pire.php

    1. gl000001 dit :

      La réponse est facile pour ces gens : Fake News !!
      Vous avez lu l’article de madame Lortie et son amie ingénieure aéronautique ? Elle répète mot pour mot toutes les mensonges de trump sur :
      – Les enfants en cage ce sont des images du temps d’Obama.
      – Les baisses d’impôt qui ont profité à tout le monde
      – …
      C’est désolant de voir quelqu’un d’éduqué se faire enfirouapé comme ça par un beau parleur !!!

      1. gl000001 dit :

        En résumé, ce n’est pas « ils ne savaient pas » mais plutôt, « ils ne veulent pas le savoir ».

      2. Apocalypse dit :

        Oui, j’ai lu l’article de Madame Lortie et c’est consternant de voir des gens – et ils sont plusieurs – à penser ainsi 😢.

  48. Rej dit :

    Merci pour votre bon travail. On voit enfin poindre la fameuse lumière au bout du proverbiale tunnel.

  49. Apocalypse dit :

    @Alexander – 09:12

    ‘Je suis moins négatif que la plupart d’entre vous sur cette victoire – possible – à l’arraché.’

    ‘Négatif’ … pas le mot que j’utiliserais comme je disais ci-dessus; disons plutôt réaliste par rapport à ce qu’on peut attendre d’une administration Biden au cours des prochaines années.

    S’il gagne, je serai très content comme tout le monde sur ce blogue, mais enthousiaste, on repassera. Je prie que M. Biden – s’il gagne – me fera mentir.

  50. Danielle Vallée dit :

    @Yolance C.: Pourrait-il tenter d’imposer un cabinet de coalition ?
    Non pas vraiment, même les plus à droite incluant McConnell ont toujours affirmé qu’un président a un droit constitutionnel de choisir son propre cabinet.
    Le comité de transition est aussi à l’oeuvre depuis un bon bout de temps même si ça n’a pas été publicisé pour ne pas insulter 45. McConnell va s’assurer que tout va se passer dans l’ordre. Chuck Grassley aussi. Ce sont des constitutionnalistes, des conformistes.

  51. madjinka dit :

    Aucun tweet de POTUS depuis 12 heures !

    Fugue en Russie, Suicide, … ?

    Des infos ?

    1. gl000001 dit :

      Son compte a été fermé ?

  52. FlorentNaldeau dit :

    @Yolande C., 09h01 « Merci de nous avoir rappelé que si c’est Joe Biden qui est élu, il devra négocier la composition de son cabinet avec Mitch McConnell. »

    En fait, même lorsque le Sénat n’est pas du même parti que le Président, il est de tradition qu’il laisse celui-ci choisir les gens dont il s’entourera au Cabinet. Il y a audiences et des questions parfois serrées sont posées, mais les Sénateurs respectent généralement les choix du Président. À moins d’une nomination particulièrement extrême (un marxiste-léniniste au Commerce ou au Trésor par exemple).

    Là où le Sénat peut tout de même faire des chichis c’est dans les nominations de niveaux inférieurs, y compris les sous-secrétaires (l’équivalent de nos sous-ministres au Canada). Mais un Président arrive au bout du compte à constituer son équipe sans avoir à la « négocier » au préalable, de manière à former une administration fonctionnelle.

    Sans la nécessité de former une coalition.

    Reste à voir si MMcC se conformera à la tradition.

    1. igreck dit :

      « Reste à voir si MMcC se conformera à la tradition.« 
      Les conventions… de Kessey !?! – McCONnell

  53. igreck dit :

    😊😉

    https://images.app.goo.gl/u59ehQF8PJTsn1Bs8

  54. FlorentNaldeau dit :

    @Danielle Vallée, 09h48

    Je ne savait pas que MMcC avait faire cette déclaration, qui confirme ce que je disais quant à la déférence dont le Sénat fait preuve envers les nominations du Président au Cabinet. Merci de cette info.

    Par contre, le Sénat peut se montrer plus chicanier pour les nominations aux niveaux inférieurs, du moins celles qui doivent être approuvées par lui, ou à certaines agences gouvernementales.

  55. jeanfrancoiscouture dit :

    @Apocalypse: «Rima Elkouri: Cette fois-ci, les millions de gens qui ont voté pour Trump ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas. Ils ont été très nombreux, surtout au sein de l’électorat blanc, à voter pour les idées les plus détestables qui soient, en toute connaissance de cause.»

    Il y a quelques jours, j’avais résumé cette idée en citant George Orwell qui, en quelques mots, a placé la responsabilité là où elle se trouve:
    «Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime, il est complice» (George Orwell).

  56. philippe deslauriers dit :

    Lors du debate de Harris/Pence tout le monde espérait que Harris allait se retenir et ne pas se déchainer contre Pence.
    Le pire que Biden pourrait faire est de garder Harris en muselière.
    Il ne devrait meme pas lui dire de se retenir, meme pas un peu.

    Biden doit la laisser totallement libre de démolir sauvagement chacun des républicain un apres l’autre.

    Ce seras impossible de rebatir les US (whatever that mean) sans étaler au grand jours les saloperies de Ripoux.
    Après 4 ans de trumpette, il serait néfaste pour les démocrates de ne pas croire en leurs idéaux et tombé dans le pièges des compromis.

  57. philippe deslauriers dit :

    Si j’étais Biden… et je ne le suis absolument pas… et je sais qu’il ne ferait jamais ca, je jouerais le jeux des Républicains.
    Il ne veulent pas de socialiste et d’intervention du fédérale au niveaux des états? Good, réduis les taxes, les répu vont adorer, et du meme souffle je réduirait le transfer aux états (les états en Bleu serait largement gangant et vive l’individualisme et le capitaliste!).

    Les répus sont anti socialiste seulement quand ca fait leur affaire!

    En deuxieme lieux, je piegerais les repus sur l’obamacare.
    Je prépararais une nouvelle lois, celle que Obama voulais mettre en place et qui a été charcuté par le repu.
    Ensuite je metterai au défis les répus d’abolir l’obamacare. Il seront coincé et auraont pas le choix de voter pour sopnt abolition.

    et tu laisse mijoter!
    Et vous aller voir que les US sont pas si capitaliste que ca!!!

    Et quand vient le temps de remettre en place un autre  »obamacare » aucune concession ne doit etre sceller.

    C’est très cruel, mais je vois pas d’autre option de faire tourner l’opinion publique.
    On sait ce que l’on as seulement quand on le perds.

    1. leonard1625 dit :

      @philippe deslauriers Très intéressant. Récidivez, SVP.

  58. La stratégie de contester le résultat (juridique) des états clés en cache une autre, bien plus inquiétante. Vous verrez dans les prochaines heures, et les prochains jours, les Trumpistes prendre la rue, et crier au scandale. Et je crois que cela dégénérera dans la violence. 🙁

    1. philippe deslauriers dit :

      Ce serait deja le cas.
      Fox n’embarque pas dans la folie de trompette… alors les supporteur ont moins de motivation a aller se faire poivré.

      Surtout quand tu supporte trompette pour son fameux  »Law and Order »

  59. Pierre S. dit :

    ———————-

    moi je pense que cette période d’incertitude va calmer bien du monde et
    que la désignation d’un gagnant va mette le couvert sur la marmitte.
    Les américains (et les trumpistes) ont besoin de vacances .. de longue vacances.

    Et la covid, qu’on le veule ou pas, fait des ravages.
    Et a partir de maintenant, les USA vont avoir un président calme et avisé qui
    va prendre le problème au sérieux et qui va calmer les ardeurs au lieu de jeter de l’huile sur le feu.

  60. Benton Fraser dit :

    Le républicains vont pouvoir de nouveau reprocher leurs déficits et leur dette aux démocrates pour tout bloquer!!!

  61. Lecteur_curieux dit :

    J’avais imaginé un autre scénario mais disons il y a près de 2 ans pour cette élection que vers disons minuit la défaite de Trump soit assurée le soir des élections mais…

    On ne le retrouve plus et il est porté disparu et réussissant à s’enfuir dans un autre pays et en changeant d’identité puis subissant des opérations de chirurgies esthétiques transformant son apparence.

    Oui puis qd je l’avais fait ici j’avais ajouté plutôt une opération de changement de sexe en Russie et se remariant avec Vladimir Poutine…

    Ah ah pour la farce et un peu comme avec Gugliani dans une pub.

    Alors qui sait les deux s’exiler et Donald changeant de sexe ?

  62. Lecteur_curieux dit :

    Ou les deux Gugliani et Trump et formant alors un couple lesbien devenant des militantes LBGTQ…

    Ah ah bien fait pour des conservateurs réactionnaires dont on imagine alors les vraies envies.

    Peut-être pas à ce point… Mais accepter une part de féminité et être moins machos et égocentriques.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :