Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Alors que la parenthèse Donald Trump dans l’histoire de la république se referme, il ouvre les vannes de son réservoir d’invectives et d’apitoiement sur lui-même. Pratiquant un conservatisme pleurnichard – personne, pense-t-il, n’a autant souffert depuis que Job a perdu ses chameaux et acquis des furoncles – […], Trump terminera sa présidence comme il l’a commencée : en pleurnichant.» Le chroniqueur conservateur George Will entame ainsi sa plus récente charge contre le 45e président. Et celui-ci s’est empressé de lui donner raison en se plaignant d’avoir été injustement traité par la journaliste de l’émission 60 Minutes Leslie Stahl lors d’une interview réalisée plus tôt cette semaine.

Je vous épargnerai les détails de cette polémique que Donald Trump alimente à coups de tweets rageurs et d’extraits inédits de cette entrevue qui démontrent à son avis la nature «vicieuse» de l’attaque à laquelle Stahl se serait livrée à son endroit. Je me contenterai de rappeler que l’élection présidentielle aura lieu dans 12 jours et que rien de tout cela n’a un rapport direct ou indirect sur les préoccupations des électeurs qui sont encore en jeu. Cela risque en fait de nuire au président. Celui-ci avoue notamment dans un des extraits publiés souhaiter que la Cour suprême invalide l’Obamacare, décision qui priverait 20 millions d’Américains de leur assurance santé en plein milieu d’une pandémie.

Mais le monde est injuste. Et Donald Trump ne manque jamais de rappeler que la plus grande victime, c’est lui et personne d’autre.

P.S. : Le Washington Post publie un compte-rendu de la polémique autour de l’entrevue de 60 Minutes. On comprend que le président n’a pas aimé que la journaliste contredise ses mensonges, comme lorsqu’il s’est vanté d’avoir «créé la meilleure économie de l’histoire de notre pays». «Vous savez que ce n’est pas vrai», a répliqué Stahl, qui a adopté la même attitude sur tous les autres sujets.

P.P.S. : La quatrième journée de la dernière campagne de financement de ce blogue en 2020 bat son plein. Toujours ému et reconnaissant de l’appui reçu jusqu’à maintenant!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo CBS)

86 réflexions sur “Le pleurnicheur en chef

  1. danielledcc dit :

    Pas mal tannée d’entendre parlé de lui.
    Qu’on en finisse une fois pour toutes et qu’on passe à quelque chose de sérieux! 🙂

  2. Linda Picard dit :

    Merci pour votre excellent travail. Je vous lisais déjà quand vous écriviez dans Le Soleil

  3. mimimincoeur dit :

    Je n’ai pas assez de 24 heures par jour pour le détester. C’est vraiment une erreur de la nature….

    1. Gaétan Julien dit :

      Et pourtant on dit toujours que la nature à horreur du vide……

      1. Richard Desrochers dit :

        Ça prouve qu’il n’est pas naturel.

    2. March dit :

      Lui aussi, il n’a pas assez de 24 hr pour détester tout ce qui est autour de lui. La seule différence, c’est que vous, c’est concentré que sur une seule personne et que cette haine va disparaître quand il va quitter son poste tandis que lui, sa haine ne vas jamais disparaître car c’est sa nature de détesté tout le monde.

    3. gambitduroi dit :

      Une horreur de la nature!

    4. igreck dit :

      Et moi je me réveille la nuit pour le haïr ! États-uniens, aidez-moi en votant Biden !

  4. Roger Allard dit :

    Quand son docteur prend sa pression artérielle, le Duce fait certainement crochir l’aiguille du tensiomètre tellement la pression est élevée.

    Qui triomphe par l’épée, périt par l’épée.

  5. marylap dit :

    Dans la catégorie gros bébé la-la, Trump est carrément hors-concours. Dès que quelqu’un lui rappel ses contradictions et ses mensonges, il se met à chigner. Comme il est incapable de défendre son bilan, tout ce qui lui reste c’est les insultes. Mais Trump étant un imbécile de première classe, il ne se rend pas compte que son comportement lui nuit plus que d’autre chose.

    1. Louise dit :

      marylap

      « Dans la catégorie gros bébé la-la….. »

      Effectivement plusieurs de ses comportements le place dans cette catégorie.
      Par exemple lors de son rallye en Pennsylvanie mardi soir il s’est plaint à la foule « personne ne veut de moi ».
      Ça m’a fait penser qu’à deux ou trois ans il devait dire la même chose à sa mère. « maman personne ne veut jouer avec moi »
      C’est un peu dans le même registre lorsqu’il a dit à la foule la semaine dernière « je vais être obligé de quitter le pays »
      Quand il voit qu’il n’obtient pas ce qu’il veut, il régresse dans l’enfance et adopte une position de victime pour que les gens aient pitié de lui et prennent sa part finalement.

      Ça s’appelle du chantage et pour un homme de 74 ans c’est pathétique.

      1. Hélas, en 74 ans de vie Donald Trump n’a jamais appris que pour être aimé il faut être aimable. Pathétique

      2. Sebb dit :

        En 2016 j’ai entendu une entrevue de Howard Stern (animateur radio et ami de Trump). À l’époque il disait qu’il avait fortement déconseillé à son ami Donald de devenir Président. Son point était que Donald a besoin que tous le monde lui dise comment il est bon, comment il est beau, etc… Le job de président est celui le plus critiqué des USA donc complètement incompatible avec la personnalité de son ami.

        Il avait très raison….

      3. Rej dit :

        Il y a des enfants qui ne grandissent jamais

      4. P Lacerte dit :

        Le bruit courait dans son voisinage…. que sa mère devait lui attacher une tranche de steak ds le cou pour que le chien familial daigne jouer avec lui……

      5. Haïku dit :

        P Lacerte
        Ouch ! 🤣

      6. Dekessey dit :

        @Sebb

        Est-ce que c’était la même entrevue où Stern trouvait que sa fille était un « nice piece of a$$ » et que Trump était d’accord avec lui?

    2. igreck dit :

      Âge mental… tout au plus 4 ans ! Et peut-être bloqué au stade anal tellement ses paroles empestent la m**** !

  6. Dekessey dit :

    « Mais le monde est injuste. »
    Tellement injuste que cette brosse à toilette vivante s’en tire toujours trop bien, et qu’il pourrait aussi s’en tirer même s’il perd le 3 novembre.

  7. Duduche dit :

    Le monde est injuste avec cet insulteur compulsif et narcissique hautain, c’est vraiment étrange. En plus, c’est bizarre qu’il ait accepter une entrevue avec une femme alors qu’il méprise particulièrement les femmes journalistes. J’imagine qu’elle est traitée comme une hystérique insensible au charisme ravageur du bouffi-45 (comme pas mal des banlieusardes, mais faut pas le lui dire).

    S’il compte sur l’empathie pour se faire réélire, il risque de frapper un mur assez violent. Même une grande partie de ceux qui votent pour lui ne l’aiment ou ne le respectent pas.

    1. Achalante dit :

      Il devait croire qu’elle serait gentille et obéissante, comme toute femme devrait l’être… Ou trop stupide pour savoir quand il ment.

  8. gl000001 dit :

    L’injustice est tellement grande qu’on appelle ça une maladie mentale !!

    1. Roger Allard dit :

      Plutôt « troubles multiples de la personnalité » Dans la liste du DSM V, il en coche plusieurs.

      1. gl000001 dit :

        Dans le DSM VI, il aura au moins 100 pages juste pour lui !!

  9. Loufaf dit :

    Toujours la même tactique le gros despote! Quand l’ intimidation, les mensonges, la tricherie ne fonctionnent pas, il joue à la victime!
    Mais je crois que ça ne prend plus auprès d’ un grand nombres de personnes, sauf sa vase de zombies évidemment.
    Bien hâte de le voir se caler davantage au débat de ce soir.

  10. Christian dit :

    J’ai l’impression d’entendre Calimero… « c’est vraiment trop injuste… »

    1. igreck dit :

      Oh oui ! Celui qui avait encore la moitié de sa coquille sur la tête ! Une croissance pas tout à fait terminée !

  11. « C’est trop injuste… »

    C’est que de le voir tout courbé comme ça sur la photo, il a des airs de Caliméro.

  12. ghislain1957 dit :

    « Celui-ci avoue notamment dans un des extraits publiés souhaiter que la Cour suprême invalide l’Obamacare, décision qui priverait 20 millions d’Américains de leur assurance santé en plein milieu d’une pandémie. »

    Espérons que plusieurs de ses déplorables seront à l’écoute et qu’ils aient un QI suffisamment élevé pour comprendre la signification de cette phrase.

    1. Pierre Kintouai dit :

      « Espérons que plusieurs de ses déplorables seront à l’écoute et qu’ils aient un QI suffisamment élevé pour comprendre la signification de cette phrase.»

      L’homme vit d’espoir, selon le dicton.

      Dans ma formulation à moi, c’est plutôt « l’homme, vide espoir » !

      Les déplorables resteront des déplorables, quoi qu’il arrive.

      Hier, j’écoutais, dans l’intro du Colbert Show (ce type est vraiment extra !), des extraits des inepties que peut dire le Gros Taré à ces partisans lobotomisés.

      Et la foule de fanatisés applaudissait, hurlait à la moindre connerie que ce fou furieux pouvait dire.

      Comme je le disais hier dans un commentaire qui a tardé à être publié, ce pays est irréformable (même avec dix mandats démocrates consécutifs).

      Triste à dire, mais c’est la dure et incontournable réalité.

  13. mrchose dit :

    La parenthèse se referme, vraiment?

  14. Gina dit :

    J’aime ce nouveau nom : pleunicheur en chef . Et on va l’entendre encore longtemps même s’il n’est pas élu . À moins qu’ il se suicide .

    1. Pandora dit :

      Il ne se suiciderait pas, il a trop d’ego…

      1. Dan Lebrun dit :

        Trop d’ego… et pas assez de courage

      2. igreck dit :

        Et fait trop de dégâts ! Il faut qu’il paie pour tout cela !

    2. Achalante dit :

      Il va avoir plus de mal à se faire entendre en prison. Les visites sont limitées, et il n’aura pas son téléphone avec lui…

  15. Pierre Lesage dit :

    J’ai l’impression que son empire financier et immobilier va s’effondrer tel un château de cartes s’il perd cette élection.

    J’ai également l’impression qu’on va en entendre encore parler, judiciairement parlant.

  16. Bidulen dit :

    C’est vrai que le plus meilleur président de l’univers est traité injustement par cette planète. Qu’on mette toute la planète en prison! L’univers a une chance inouïe d’avoir connu le führer tRump! Viva el dictador! Mon plus grand rêve est de voir cet enfant de cinq ans d’âge mental et sa famille en prison à vie!

  17. Layla dit :

    Pas capable de prendre conscience que si les entrevues avec Joe Biden sont différentes, plus cool, seul est en cause sa propre attitude.

    Sommes nous surpris que DT ne respecte pas une entente avec CBS?
    Oui, si on considère qu’à ce moment de la campagne c’est la pire des choses qu’il devait faire.
    Mais non on est pas surpris puisque dès le début de son entrée à la WH il a bafoué des ententes avec des alliés et on pense qu’il se gênerait avec les « ennemis du peuple »

    La jouer cool, fair-play pour augmenter ses chances c’est beaucoup trop lui demander, parce que sa réussite tient au fait qu’il a obtenu ce qu’il a en usant d’intimidation, c’est sa marque.

    Ses pleurnicheries j’en ai ras le pompon, il dit que se sera une vague rouge, et il agit comme si ce sera une vague bleue,puisqu’ il est déjà en mode « vengeance »
    Ce n’est pas l’attitude d’une personne qui se croit gagnant.

    On pensait que les coups en bas de la ceinture envers Joe Biden seraient légions et on assiste à des coups en bas de la ceinture qu’il s’inflige à lui-même et sa campagne. Il serait suicidaire qu’il n’agirait pas autrement.

    Il a prouvé une fois de plus qu’il n’est pas un joueur d’équipe qu’il est une tête brûlée, casse-cou, trompe-la-mort, et quoi encore comme synonyme…

    Pas étonnant que les donateurs se font rares. Mais ça il n’en parle pas.

    1. igreck dit :

      S’il changeait son style, disons abrasif pour être poli, les niochons de sa base le lâcheraient. il ne lui resterait alors que sa famille de mouettes pour le soutenir. Autant aller au bout de sa folie. Peut-être ces derniers se décideront-ils à l’interner comme ils auraient dû le faire avant qu’il s’impose à l’humanité entière.

  18. Cubbies dit :

    Moi, moi, moi et encore moi. Il est la victime de ce complot mondial pour le faire mal paraître. C’est la faute des Chinois. des Démocrates, de Pelosi et Schiff, de Merkel, des noirs, d’Antifa. de Black Lives Matter, des médias, du Dr Fauci, des femmes ingrates des banlieues et de 60 Minutes.

    La vie est tellement injuste. Injuste aussi pour les 220,000 familles touchées par les décès de ces personnes qui n’ont pas pensé au mal qu’elles m’infligeaient en mourant bêtement avant mon élection.

    Si seulement j’avais tort en écrivant ceci.

    VOTE NOW!

  19. Apocalypse dit :

    Comme tout ce qui touche, si Donald Trump perd le 3 novembre, l’incessant ‘whining’, on ne va pas s’en ennuyer; mon Dieu que j’en ai mon voyage 😝.

    Sur ce, une petite séance de prière pour aider Joe Biden à nous débarasser de cette calamité.

  20. Racza dit :

    Ouiiinnn!!! Ouiiinnn!!!
    I ‘m DJ Trump and i approuve this message

    1. Haïku dit :

      🤣🤣 !!

  21. Magellan dit :

    Même s’il est défait le 3 novembre il ne faut pas sous-estimer l’emprise qu’il a sur ses fidèles. Je crois qu’il va continuer à faire des rassemblement et que ses zélotes vont en redemander et qu’il va continuer à alimenter le chaos.

    1. Gaétan Julien dit :

      On s’en fout du moment que ce n’est pas lui qui le provoque en tant que président!

    2. Gina dit :

      Il ne fera pas des rassemblements , car il va falloir qu’il paye de sa poche . Les conservateurs républicains se sont servis de lui comme un tampon Tampax ; il n’a plus d’utilité . Il est irrécupérable et non recyclable .

  22. richard311253 dit :

    Le numéro 45.

    Mon commentaire s’arrête à ce numéro.

  23. AB road dit :

    Heille, ya ti kekun qui pourrait m’expliquer comment ça se fait que la COVID-19 n’a pas plus « magané » que ça, cet espèce de « loudmouth schnook » là ???

    Serait-ce qu’il serait encore plus virulent et toxique que le virus en question ???

    1. Dekessey dit :

      Une autre preuve que le monde est injuste.

    2. Achalante dit :

      Peut-être que le ou les dieux (s’il y a lieu) veulent aussi le voir croupir en prison… Je vais prier très fort le Monstre Spaghettis Volant!

      1. igreck dit :

        « Monstre Spaghettis Volant«
        😂 il y a bien longtemps que je n’ai pas entendu cette expression pour décrire l’”Être suprême évanescent”. Je pense pour ma part que le même ce virus n’en a pas voulu et que les dieux sont pas caves : ils nous le laissent pour que l’on gagnent notre Ciel… quelqu’il soit !

  24. Layla dit :

    On se souvient quand DT s’en est pris à Lincoln Project pour sa vidéo « Mourning America » ils ont récolté $$$$$$$$$ en dons en moins de 24 heures.

    Mais il n’apprend pas…ce qu’il vient de faire c’est une mine d’or $$$$$$$$$ pour CBS et cette émission.

  25. Louise dit :

    Trump veut détruire complètement l’Obamacare parce que c’est à peu près tout ce qui reste de la présidence Obama. S’il a entendu le discours de ce dernier hier soir, il va lui en vouloir encore plus.
    Il n’est pas seulement pleurnicheur, il est aussi rancunier. Quand il en veut à quelqu’un c’est pour la vie.

    J’ai bien hâte de le voir au débat de ce soir. Je crois qu’il va perdre les pédales encore une fois.
    Ce serait très surprenant qu’il se comporte comme un vrai président au bout de presque 4 ans.
    Il continue de s’autodétruire et il ne s’en rend même pas compte.

  26. treblig dit :

    Supposons que je sois américain et partisan de Trump et que suis ses indications pour vider la swamp.

    Petit problème, les noms des ennemis désignés

    Barack Obama
    Hillary Clinton
    Hunter Biden

    N’apparaissent pas sur les bulletins de vote.

    1. Léo Mico dit :

      @treblig:
      C’est parce que pour Trump, Barack Obama, Hillary Clinton, Hunter Biden et Joe Biden c’est la même et unique personne

      1. Achalante dit :

        Effectivement, c’est « les autres ».

      2. gl000001 dit :

        « L’enfer, c’est les autres » -Jean-Paul Sartre

  27. Micheline dit :

    Pour lui, une bonne entrevue, c’est jamais le contredire malgré un mensonge par phrase. Et quand je dit phrase, c’est un sujet, verbe et complément, ce que ce dernier est incapable de formuler. Toujours des platitudes lors de ses rallyes, c’est toujours le même refrain, rien à proposer, et ce soir avec M. Biden, encore des insultes. C’est un imposteur. Nous tous, lui souhaitons une humiliante defaite le 3 novembre. Si sa secte s’ennuie trop après sa defaite, qu’ils le suivent sur ses terrains de golf, le voir tricher.

  28. Guy Gibo dit :

    Sauf erreur il n’y a qu’un pays et un dirigeant qui est épargné par Trump… La Russie et Putin.

  29. Comme disait Obama hier, tweeter n’améliore pas la vie des gens. Il faut un plan et l’appliquer.
    Pleurnicher n’améliore pas la vie des gens.

  30. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu
    @richardhetu
    « Lorsqu’on prétend que ces concepts sont importés des États-Unis, on prétend qu’en France et au Canada, ils n’existent pas !.. Il faut arrêter de voir le racisme par le prisme de la France ou du Canada, pour le voir à travers un prisme mondial. »

    Le racisme n’existe pas au Canada; j’ai encore manqué un mémo. Oh que oui, il existe.

    Mais ce qu’on voit de la polémique à l’Université d’Ottawa, cela a malheureusement été importé des Etats-Unis et des campus universitaires. Le problème existe maintenant au Canada anglais et il faudra voir comment il prendra de temps à se propager au Québec. La réaction de la CAQ et des partis d’opposition a été la bonne dans cette affaire, mais nous ne sommes sans doute pas à l’abri d’un dérapage…

  31. Layla dit :

    S’en prendre Leslie Stahl Que tout le monde semble s’entendre pour dire que cette femme est intelligente et forte, il s’assure le vote des femmes de banlieue 😉quel con.

  32. Richard Desrochers dit :

    Après le Livre de Job, le Livre de Trump. Surtout des tweets.

  33. Toile dit :

    L’ »avantage «  d’une pathologie identifiée au DSM V, c’est ce que l’on peut anticiper l’issue, le quand étant cependant plus compliqué à estimer. Exactement l’enlignement projeté. Son meilleur mécanisme de défense pour contrecarrer la folie vive est activé : je suis la victime, la plusss grosse victime du monde ( le superlatif, faut bien être américain en plus). Il va rester collé sur ce thème….jusqu’à sa mort. Comptez sur lui. Il va faire de son lui même un quérulent ambulant, recours judiciaires en devenir qui vont l’alimenter, un genre Fabrikant. Espérons qu’une solution sera mise de l’avant pour le contrer. Je peux vivre avec mais le danger ce sont tous ces feux allumés volontairement qu’il va laisser derrière lui.

  34. FlorentNaldeau dit :

    Il devait pourtant savoir ce que tout le monde sait, soit que LS est une professionnelle rigoureuse, qui prépare avec soin ses entrevues et qui ne laissera rien passer qui contredise le résultat des recherches et les informations réunies qu’elles aura étudiées avec soin.

    Peut-être se sentait-il immunisé; après tout, ne l’est-il pas contre la COVID…

  35. Pandora dit :

    Pourvu que cet abruti de 45 aille vivre ailleurs très loin dans une autre galaxie. Le monde se porterait mieux sans ses mensonges, ses jérémiades et la laideur de son cœur (s’il en a un).

  36. Niouininon dit :

    S’il perd ses élections, je crois qu’il a parlé de quitter le pays? Sûrement que plusieurs sur ce blog seraient prêts à lui payer son aller simple pour l’Arabie Saoudite.. ou autre pays de ses amis dictateurs. Y a-t-il des volontaires?

  37. Layla dit :

    Lu dans les commentaires du WAPO
    Le commentateur fait un lien avec l’acronyme Darvo pour décrire les comportements de Dt. En lisant sur le sujet je comprends que c’est surtout employé dans le cas d’abuseurs sexuels, mais la façon que DT s’attaque au femme ça nous parle de son mépris pour l’autre sexe. Alors je trouve que c’est pertinent.

    DARVO (Wiki)
    DARVO is an acronym used to describe a common strategy of abusers.
    “Deny, Attack, and Reverse, Victim and Offender”

    Psychologist Jennifer Freyd wrote:
    …I have observed that actual abusers threaten, bully and make a nightmare for anyone who holds them accountable or asks them to change their abusive behavior. This attack, intended to chill and terrify, typically includes threats of law suits, overt and covert attacks on the whistle-blower’s credibility, and so on. The attack will often take the form of focusing on ridiculing the person who attempts to hold the offender accountable. […] [T]he offender rapidly creates the impression that the abuser is the wronged one, while the victim or concerned observer is the offender. Figure and ground are completely
    reversed. […] The offender is on the offense and the person attempting to hold the offender accountable is put on the defense.
    N.B traduction de Deepl
    a écrit la psychologue Jennifer Freyd :
    …j’ai observé que les véritables abuseurs menacent, intimident et font un cauchemar à toute personne qui les tient pour responsables ou leur demande de changer leur comportement abusif. Cette attaque, destinée à refroidir et à terrifier, comprend généralement des menaces de poursuites judiciaires, des attaques manifestes et cachées contre la crédibilité du dénonciateur, etc. L’attaque prendra souvent la forme d’une tentative de ridiculisation de la personne qui tente de tenir le dénonciateur pour responsable. L’auteur de l’infraction donne rapidement l’impression que l’agresseur est celui qui a été lésé, alors que la victime ou l’observateur concerné est l’auteur de l’infraction. (Figure and ground ) sont complètement inversée. […] Le contrevenant est en infraction et la personne qui tente de le tenir responsable est mise en défense.

    1. gl000001 dit :

      Exactement ce qu’à fait Rozon à son procès !!

      1. Toile dit :

        Tout à fait. Ce qui Rozon corrobore un profil d’abuseur sexuel mais cela n’en fait pas une preuve légale pour autant.

    2. Toile dit :

      Cela est vrai mais un abuseur sexuel n’est pas de facto un narcissique. La bête n’est pas qu’un abuseur, son dérangement mental est beaucoup plus profond en termes de gravité. Un abuseur sexuel peut en venir, au terme d’un cheminement, à éprouver du remords, de la honte, vouloir se repentir et s’excuser auprès de la ( des) victime (s). La bête: Jamais. Autre problématique.

  38. Pierre S. dit :

    —————————

    Ce pays aura eu pendant 4 ans comme président un maudit braillard
    menteur et incompétent. Et cette entrevue mettera probablement ca en évidence.

    Et c’est exactement pour ca que l’andouille Trump s’est tenu loin de ce type d’entretien
    et qu’il déblatère sa  »vérité relative » sur Twitter.

    Parce que devant une vrai interlocutrice … il risque de se faire dire la vérité en pleine face
    sur ses mensonges grossiers et ses élucubrations,

  39. Boozadvisor dit :

    À ses pleurnicheries je n’ai envie que de répondre ces 2 excellentes expressions anglophones: B*tch please, cry me a river!

  40. Pierre Belley dit :

    Grosse moumoune et gros lâche qui n’a jamais travaillé de sa vie,

  41. M.Rustik dit :

    Il a été 100 fois mieux traité par les journalistes si on compare cela aux traitements qu’il fait subir aux autres (la liste est longue d’exemples, tel que ses twits, son imitation d’un journaliste, le traitement aux enfants de migrants, etc, etc, etc, etc, etc, etc, etc, etc…)

  42. Aube 2005 dit :

    La surprise d’octobre va peut-être se réaliser ce soir. Soit, il ne se présente pas ou soit il essaie de s’en prendre a J. Biden physiquement.

    1. Dan Lebrun dit :

      Biden est bien préparé, il amène sa tapette à mouches

      1. Haïku dit :

        LOL ! 🤣

  43. Apocalypse dit :

    @Pandora – 14:44

    Un pseudo que j’aime bien! Il va falloir que je remette ‘Avatar’ – un film que j’aime bien – à l’ordre du jour.

  44. RicherF dit :

    Il y a quatre ans ce genre de commentaires d’un chroniqueur conservateur aurais été impensable. Aujourd’hui plus rien ne tiens pour Trump.

  45. FlorentNaldeau dit :

    @RicherF, 16h43 « Il y a quatre ans ce genre de commentaires d’un chroniqueur conservateur aurais été impensable.  »

    En fait, George Will a toujours distribué les critiques de manière égalitaire ne s’est jamais laissé guider par la polarisation Républicains/Démocrates actuelle. Lui et quelques autres chroniqueurs conservateurs comme Bill Kristol ont dénoncé la candidature de DT bien avant son élection et n’ont jamais lâché le morceau depuis. Leurs analyses passent évidemment par le prisme de leurs préférences conservatrices, mais ils restent plus honnêtes que bien d’autres flagorneurs professionnels, dans les médias ou dans l’appareil politique.

  46. Le commentaire de M. Will résume parfaitement ce que plusieurs Américains pensent depuis 4 ans.

    Ce nombre risque d’augmenter après le visionnement de cette « entrevue irréel ».

    Un pleurnichard, une pleurine, une lavette, une mauviette un « snowflake », ce ne sont pas les qualificatifs qui manquent pour décrire cet « enfant-roi ».

    Pendant qu’il s’apitoyait sur son sort, des Américains mourraient du COVID-18, des centaines d’autres seront infectés, des milliers de vies seront à jamais brisés.

    Si le président Obama, quii a eu plus que son lot de critiques durant ses huit années à la présidence, s’était permis un tel comportement lors d’une entrevue, les « Répugnants » et « Faux News » auraient crié au scandale.

    M. Obama a raison. Les critiques viennent avec la « job ». Si vous n’avez pas assez de maturité pour les accepter et que vous perdez les pédales au point de devenir mal poli, grossier, vulgaire, etc. cela signifie que vous n’êtes probablement pas à la bonne place.

    L’Abruti-En-Chef croyait s’aider en posant un tel geste. Cela risque d’avoir l’effet contraire et plusieurs électeurs vont se dire qu’il est peut-être temps de changer le capitaine du navire.

    Biden n’a qu’à offrir une performance potable, en laissant à Bunker Boy toute la corde voulue pour se pendre, et il aura atteint ses objectifs.

    Montrer aux Américains qu’il ferait un bon président (ce qui ne sera pas difficille après les quatre années désastreuses de Bunker Boy).

  47. Ziggy9361 dit :

    Ah misère! Ah malheur! On croirait entendre les jérémiades de Jérémie la hyène l’ami dépressif de Lippy le lion.

  48. Citoyen dit :

    La démocratie est devenue une dictature médiatique et il devraity avoir une alternative pour impliquer les électeurs de tous les milieux pendant la durée du mandat.

  49. Stemplar dit :

    « (…) personne, pense-t-il, n’a autant souffert depuis que Job a perdu ses chameaux et acquis des furoncles – […] »

    La différence avec Job est que ce dernier ne se plaignait pas.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :