Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Le Dr Fauci est l’un des plus éminents fonctionnaires de notre pays. Il a servi six présidents, à commencer par Ronald Reagan. Si plus d’Américains prêtaient attention à ses conseils, nous aurions moins de cas de COVID-19, et il serait plus sûr de retourner à l’école, au travail et au restaurant.» Le sénateur républicain du Tennessee Lamar Alexander, qui a gazouillé ce message lundi après la diatribe de Donald Trump contre l’immunologue, n’a pas voulu enfoncer le bouchon davantage en ajoutant que le public américain fait beaucoup plus confiance à Anthony Fauci qu’au président pour ce qui concerne une épidémie qui atteint de nouveaux pics dans plusieurs États.

En prenant connaissance des propos du président, je me suis demandé s’il n’avait pas abandonné l’espoir de gagner l’élection présidentielle. Je ne suis pas le seul à me poser la question. Ce mardi matin, à deux semaines de l’élection présidentielle, je lis la même idée dans un article signé par Ross Douthat, chroniqueur conservateur au New York Times et catholique pratiquant. Je cite son amorce : «Donald Trump peut encore gagner l’élection présidentielle de 2020; quelque chose qui a 10 ou 15% de chances de se produire peut certainement se produire. Mais plus encore qu’en 2016, si le président gagne cette fois-ci, nous devrons attribuer sa victoire aux rouages de la divine providence (ne vous inquiétez pas, j’ai cette chronique pré-écrite), car ce que nous voyons, c’est un président sortant qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour augmenter sa propre marge de défaite.»

En 2016, Donald Trump n’avait pas seulement en Hillary Clinton une adversaire parfaite, il avait aussi des thèmes porteurs : les affres du libre-échange, de l’immigration illégale, de la corruption de Washington, etc. En 2020, il n’a pas de message constant et efficace pour attaquer Joe Biden – le truc sur le socialisme aurait mieux marché avec Bernie Sanders -, et ses vieilles rancunes et obsessions semblent l’intéresser davantage que le sort des électeurs.

Résultat : Donald Trump n’a l’avance dans aucun des thèmes les plus importants de l’élection présidentielle, y compris l’économie, où Joe Biden l’a rattrapé, selon un sondage national New York Times/Sienna College publié ce mardi matin (et qui crédite le candidat démocrate d’une avance de 9 points de pourcentage auprès des électeurs probables).

Bien sûr, Donald Trump tient peut-être encore à la victoire. Bien sûr, il espère peut-être répéter son exploit de 2016 en tenant plusieurs rassemblements par jour durant les deux dernières semaines de la campagne. Bien sûr, il se souvient peut-être que l’avance de sa rivale dans les sondages a fondu durant les derniers jours de cette campagne. «Mais ces dernier temps», comme l’écrit Douthat dans la chute de son article, «chacune de ses décisions a été un choix de défaite politique.»

P.S. : Nous entamons la deuxième journée de la troisième et dernière campagne de financement de ce blogue en 2020. Un grand merci à ceux et celles qui y ont déjà contribué, de même qu’aux autres qui le feront aujourd’hui!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


(Photo Reuters)

76 réflexions sur “Trump a-t-il jeté l’éponge?

  1. FBeauchamp dit :

    Devant la fatalité des chiffres auxquels il est confrontés. Il est à se demander si Trump n’est pas en train de se tirer luis-même (politiquement) sur la 5ième avenue?
    Avec sa base politique « relativement » forte, est-il en train de préparer la négociation de son départ à l’abri des poursuites éventuelles? (Est-ce trop subtil pour ce rustre personnage?).

    1. Hilarion Lefuneste dit :

      vous rejoignez ma pensée, vous me guarantissez pas de poursuites et je quitte en douceur sans fla fla sinon Proud Boys are you ready?

    2. Dekessey dit :

      Avouer la défaite? Pas son genre.
      Préparer sa sortie? Tout ce que Trump est capable de planifier c’est un rally pour être adulé ou une campagne de salissage basée sur des mensonges.

      Il est esclave de son image et de son orgeuil démesuré. Il n’est pas complètement con, il voit qu’il perd, mais probablement qu’il compte sur une surprise comme en 2016. Sinon il va s’assurer d’entraîner le pays dans sa chute, il aura 2 mois pour le faire.

  2. Labinne2 dit :

    Personnellement, je crois que la victoire de Trump en 2016 a été servi sur un plateau d’argent par Comey a quelques jours de l’élection.

    1. constella1 dit :

      Labinne2

      Tout à fait juste

    2. Madalton dit :

      D’Accord

    3. Dekessey dit :

      C’est indéniable que cela a eu un effet.

    4. Maïs1988 dit :

      @ Labinne2 07 :20

      « Personnellement, je crois que la victoire de Trump en 2016 a été servi sur un plateau d’argent par Comey a quelques jours de l’élection. »

      N’avez-vous pas suivi le blogue de monsieur Hétu depuis 2016?

      Tous les intervenants ici savent fort bien que « l’ingérence russe » incluant « le gros $50k de publicités sur Facebook » et les « usines à trolls du Kremlin » sont derrières l’élection du Trump.

      Tous ici savent que Trump est le « pantin » de Vladimir Poutine, un « ex-agent du KGB », « un dictateur assoiffé de sang qui assassine les opposants politiques et les journalistes », à la « tête d’une fortune personnelle de $50 milliards ». C’est largement « connu ».

      1. jcvirgil dit :

        🤣🤣🤣 Attention aux théories du complot…

      2. Léo Mico dit :

        @Maïs1988
        C’est amusant ce que vous faites :
        vous mélangez volontairement des faits exacts, comme l’ingérence russe dans l’élection de 2016 qui a été prouvée par les services secrets de renseignements américains, et des mensonges, comme le fait que Trump est un ex-agent du KGB.
        Votre technique est « connue », mais ne fonctionnera pas ici.

      3. spritzer dit :

        @Maïs1988

        Attention mon ami, sa fortune est estimé à $200 milliards ! Mais c’était déjà il y a quelques années… 😉

      4. Benton Fraser dit :

        Il serait plus juste d’affirmez que la majorité des intervenants savent sur ce blogue depuis belle lurette que vous mélangez les faits, les dates et les ouï dires!

  3. Gaétan Julien dit :

    La première fois tout le monde convient qu’il ne voulait pas vraiment être président mais il a gagné à cause de l’imcompétence des démocrates! Et si cette fois-ci c’était la même chose? Après 4 ans au pouvoir et à faire l’imbécile aux yeux du monde entier il en as peut-être assez! Mais à cause de son orgeuil démesuré il préfère faire semblant de vouloir gagné alors qu’une défaite l’arrangerait peut-être….surtout au mains de Joe Biden, il est tellement inconstant lui aussi que Trump pourrait constamment continuer à gazouiller sur le dos de son sucesseur au lieu d’en être jaloux si ça aurait été un adversaire ministrable et charismatique??? Je sais que Trump est un imbécile mais je ne peu croire qu’il l’est autant qu’il le montre actuellement surtout avec la pendémie….

    1. Micheline L dit :

      @Gaetan Julien
      Moi, je pense que Trump est aussi imbécile qu’il en a l’air.

    2. Guy Pelletier dit :

      @Gaétan Julien

      Vous oubliez un facteur important dans l’équation. En narcissique qu’il est il prendra de travers et très mal sa défaite lui qui se vante d’être un champion, un formidable winner qui n’a jamais perdu de sa vie, qui vomit à coeur de jour sur les « losers » tous partis confondus a avoir perdu leur élection. Plus encore dans l’histoire des États-Unis il sera sur le même pied qu’un infime minorité d’ex présidents des USA qui ont perdus leur ré-élection tout au côté de ces « losers ». Il aura intérêt a se faire discret et fermer sa très grande gueule pour ne pas se faire traiter de loser par Biden lui-même qui l’aura battu, Biden un winner, Trump un loser!!!!

  4. marylap dit :

    Je pense que Trump sait que son bilan est indéfendable. Mais comme il est incapable de s’excuser ou d’admettre qu’il a tort, tout ce qui lui reste c’est la peu et le mensonge. Et je crois que les gens commencent à en avoir assez. Espérons qu’il subisse une défaite cuisante et irrévocable.

  5. Danielle D. dit :

    Ce président aura été une plaie pour les Américains.
    Il est temps que ça cesse.

  6. Martin cote dit :

    Il est devenu incontrolable…Il n’écoute plus personne………ça promet au débat de jeudi prochain…même si le micro de Trump va être ferme pendant les deux Minutes de Biden…il va tout faire pour prendre le plancher et empêcher Biden de parler….

    1. Danielle D. dit :

      Je vais regarder ce dernier débat mais avec le son coupé.
      Bien hâte de voir Trump grimacer et serrer des dents. 😀

      1. Madalton dit :

        Il va crier pour se faire entendre pendant que Biden va parler.

      2. Donald Valcourt dit :

        Il va faire la crise du beacon!!

  7. ghislain1957 dit :

    Lamar Alexander, un autre qui s’est misérablement écrasé lors du procès en impeachment de Coronavirus 1er. Il ne mérite tout simplement pas le droit de parole.

  8. ghislain1957 dit :

    « …car ce que nous voyons, c’est un président sortant qui fait tout ce qui est en son pouvoir pour augmenter sa propre marge de défaite. »

    Il le fait chaque fois qu’il ouvre l’anus qui lui sert de bouche. Et je suis poli.

  9. Racza dit :

    Alleluia !!!

  10. Léo Mico dit :

    Ce que je constate aussi c’est qu’il y a enfin des sénateurs républicains qui osent (légèrement) s’opposer à Trump.

  11. kyrahplatane dit :

    Il faut que ce cauchemar finisse.

  12. Alexander dit :

    2016 c’était l’attrait de la nouveauté. L’aura de Trump faisait le travail. Clinton était plus compétente mais avait largement négligé plusieurs états clés et avait stratégiquement oublié l’impact des grands électeurs.

    Les thèmes de Trump touchaient un public frustré. Oui, le retour des jobs, le contrôle de l’immigration, la croissance économique débridée, le Mur payé par le Mexique, la nostalgie du MAGA retrouvée, et la gaffe de Comey en bonus, toutes les planètes se sont enlignées.

    Et Clinton est un peu condescendante. Les déplorables, ça ne l’a pas aidé, mais si les faits par après lui ont donné raison. Comme quoi toute vérité n’est pas bonne à dire.

    Mais ce que je retiens de la campagne de Trump, c’est le vide sidéral en termes de programme politique de sa campagne. Une grande gueule qui ne tient pas ses promesses, si ce n’est des baisses massives d’impôts aux plus riches, ses chums, et la nomination de trois juges conservateurs à la CS et d’une tonne de juges fédéraux qui, par leur allégeance, pourraient intoxiquer le système judiciaire pour des générations.

    Un escroc qui remodèle l’application des lois, la belle affaire.

    Biden a un programme politique cohérent, assez centriste, et amènerait de la décence à une fonction qui l’a complètement perdue.

    Trump n’a rien à vendre. Law and order, les méchants socialistes, la division, la médisance, l’incompétence, le mépris, l’apologie de la violence et du racisme, telles sont ses valeurs de campagne.

    En fait, si ce type gagne les élections, alors là je crierais à la fraude électorale dans les rues.

    Cette homme est une fraude sur deux pattes.

    Qu’il s’autodétruise serait dans le juste retour des choses.

    Le retour du balancier en pleine figure, par sa propre bêtise.

  13. stellaire11 dit :

    Un peu tard pour les sénateurs comme Lamar Alexander de se découvrir une épine dorsale face aux errements de l’incompétent en chef. Alors qu’il ne représente pas, il aurait pu depuis belle lurette critiquer la gestion catastrophique du tweet en chef.

    Si ses bottines allaient avec ses babines, il voterait contre la nomination d’ACB.

  14. P-o Tremblay dit :

    Vous l’enterrez trop vite, il essaie de fouetter sa base avec ce genre de commentaire et ça va fonctionner. À mon avis rien n’est jouée, rappelez-vous 2016

    1. Roger Allard dit :

      Le problème en fouettant sa base, c’est qu’il ne fouette que sa base uniquement.

      Et ça ne suffit plus en 2020.

  15. March dit :

    Je souhaite de tout coeur que Dump perde pour le plus grand bien de la démocratie et de la planète. J’ai encore peur suite à la remontée de 2016. Je sais que Biden est un meilleur candidat que Clinton. Par contre, maudit que j’aimerais que les démocrates soient meilleurs pour faire sortir le vote, pour galvaniser les troupes et mieux occuper le terrain. En 2016, ils n’ont pas visité la Floride et autres états clée, quelle gaffe, cette année, c’est un peu mieux. Mais maudit que j’aimerais les voir plus en Pennsylvanie, Wisconsin, Floride, Michigan et Ohio. En 2016, ils ont préféré aller au Texas comme un vieux rêve non atteignable au lieu de s’occuper de ces états importants. J’ai l’impression qu’ils vont faire la même gaffe que 2016.

    Être membre du party Démocrate, je foutrais à la porte le responsable de la campagne de Biden et Clinton. Des rallys dans des états clés, c’est important d’y aller souvent pour montrer au gens que l’on comprend les réalités régionales, que le party n’est pas juste le party des New-Yorkais et des Californiens.

    1. igreck dit :

      Cette dynamique politique des « États pivots » est très malsaine pour la démocratie. Qu’un vote dans un petit État du Mid-West ait un poids immensément disproportionné par rapport au vote d’un Californien ou un New Yorkais est une aberration qui commande une correction urgente.

      1. Haïku dit :

        CQFD !!! 👌👌

  16. Madame Miyagi dit :

    Peut-être Trump a-t-il effectivement jeté l’éponge en ce qui concerne les élections, mais je redoute qu’il table désormais sur les options qui s’offriront à lui une fois le vote dépouillé. The Atlantic a publié un excellent article très fouillé sur les moyens dont Trump disposera pour demeurer président peu importe le résultat du vote: https://www.theatlantic.com/magazine/archive/2020/11/what-if-trump-refuses-concede/616424/ Un vote qui lui serait défavorable pourrait ne pas forcément mener à sa défaite, et ça me donne froid dans le dos.

  17. Pandora dit :

    Je doute que Trump jette l’éponge … il fait probablement semblant. J’aimerais être aussi optimiste mais rien n’est joué. Ce con peut encore passer, je le crains.

  18. Danielle Vallée dit :

    Il est tellement déficient mentalement que tout ce qui compte pour lui c’est d’être en face de quelques centaines d’abrutis mal informés qui l’adorent.

    Quand il va être en prison où à l’asile il va repasser sans cesse les vidéos des rires et des applaudissements comme un pathétique acteur sur le déclin.

    Est-il l’image de l’Amérique? Probablement.

  19. Andy29 dit :

    C’est probablement un délire de ma part, un souhait que je prends pour une réalité, mais parfois je me demande s’il n’y a pas une part de ceux qui vont à ses rassemblements ces jours-ci qui y vont comme on va à une tournée d’adieu d’un groupe qu’on a autrefois aimé, même si on le trouve aujourd’hui ridicule…
    Vous savez, pour pouvoir dire que vous avez vu de vos yeux ce freak show?

    … mais c’est peut-être prêter trop de bon sens à ces personnes.

  20. Louise dit :

    Trump a-t’il jeté l’éponge ? Je pense que oui.

    Ça ne paraît pas trop dans ses rallys parce que c’est un comédien et qu’il aime se faire applaudir.
    J’ai examiné ses photos lorsqu’il descend de l’estrade et elles sont révélatrices. On le voit fatigué, abattu,
    sans enthousiasme un peu comme lorsqu’on l’a vu descendant de l’hélicoptère après son rally de Tulsa.
    Une image vaut mille mots…..

    Il doit bien se rendre compte que ses tactiques de 2016 ne fonctionnent plus.
    Plus il parle contre le dr.Fauci, plus celui-ci est populaire. Sa tactique de salir Joe Biden à travers son fils Hunter est tombée à plat, certains tweets concernant cette affaire ont même été effacés.
    Il voulait décourager les gens d’aller voter par la poste mais les électeurs sont plus nombreux que jamais à le faire.
    Il voulait contester l’élection et s’en remettre à la cour suprême en cas de résultats serrés mais ça ne se présente pas comme cela.
    Il perd le vote des femmes blanches qui a beaucoup contribué à sa victoire en 2016.
    Les journalistes ne sont plus complaisants comme en 2016, ils ne lui accordent plus autant de temps d’antenne et ils ne se gênent pas pour démasquer ses mensonges et dire ce qu’ils pensent de lui. Il n’a pas réussi à les faire taire malgré ses nombreuses menaces.
    Enfin de nombreux républicains connus ont annoncé publiquement qu’ils ne voteraient pas pour lui.

    On sait qu’il fonctionne à l’instinct et à l’émotion, il ne peut pas ne pas ressentir ces signes dévastateurs pour lui.
    Comme il aime se battre, il continuera ses batailles sur la scène juridique.

    Même après avoir écrit tout cela, j’ai encore peur qu’il gagne. Encore deux semaines……………

    1. Roger Allard dit :

      Je ne crois pas que le Duce ait jeté l’éponge. C’est un narcissique, n’oublions pas.

      Mais un homme de 74 ans, en convalescence de la COVID, en mauvaise forme physique se fatigue vite à tenir deux rallyes par jour, à vociférer pendant une heure ou deux, à se faire donner des conseils qu’il ne suit pas, à se faire constamment rabrouer par des tas de gens, y compris de son propre camp.

      Pour lui, recevoir de l’amour est aussi nécessaire que respirer. Et ces temps-ci, il reçoit du désamour.

      1. Lily D. dit :

        Il y aurait aussi des preuves que le virus peut se loger dans le cerveau. On parle du lobe frontal, du lobe pariétal, de l’hippocampe… Il est question de problèmes cognitifs, psychiatriques… de troubles de la mémoire et de l’attention. Bien sûr, on mentionne que les cas mis sous ventilation semblent plus touchés, mais Trump a reçu un cocktail de médicaments expérimentaux dont les effets secondaires à long terme ne sont pas encore connus… A tout le moins, on ne connaît pas nécessairement leur interaction.. Peut-être a-t-il insisté pour qu’on stimule son énergie au maximum afin qu’il soit capable de terminer sa campagne? Les stéroïdes ne sont pas sans conséquences. Cet homme n’a plus 20 ans. Il fait peut-être le fanfaron devant sa base, mais rien ne dit qu’il ne s’écrase pas après ses discours. Une chose est certaine, s’il est égal à lui-même dans la méchanceté de ses commentaires et ses mensonges, il fait preuve d’un gros manque de jugement en minimisant les dangers de la Covid et en attaquant une sommité comme le docteur Fauci. C’est d’autant plus étonnant que les narcissiques cherchent constamment à séduire les autres afin de pouvoir les utiliser et les manipuler. Comme ils n’acceptent jamais de perdre la face, il ne me semble pas normal que Trump s’en prenne à quelqu’un qui peut l’aider à combattre une pandémie qui a déjà fait trop de victimes à cause de son refus de reconnaître qu’il n’est pas le meilleur dans tout.

  21. Loufaf dit :

    Oh non! Je ne crois pas que dt a jeté l’ éponge. Vu les résultats des sondages, il est juste devenu de plus en plus odieux.
    La présidence l’ a très bien servi, lui et la famiglia. Croyez- vous que tout ce beau monde ne s’ est pas servi à deux mains dans le plat de bonbons? Et le despote qui est à l’ abri de toute poursuite judiciaire…la présidence est le poste rêvé pour cet escroc de haut niveau.
    S’ il ne trouve rien d’ assez sale sur Biden , il lui reste la fraude électorale et c’ est le point le plus inquiétant.

  22. Ziggy9361 dit :

    Depuis qu’il fait semblant d’être président faute d’avoir les capacités intellectuel et morale,aussitôt qu’il ouvre la bouche il contribue
    à sa propre défaite ,en entrainant sa cohorte de minable suiveux de son administration incompétente.

    Mr.Hétu contribution faite et retour des notifications de vos billets, la derniére notification datait du 3 Octobre merciet bonne continuation à tous qui font de ce blogue un succès.
    Il nous manquera seulement PAPIBITI un de vos plus fervent promoteur depuis La Presse pour assister à l’allali de cet aberration temporelle.

  23. jfk999 dit :

    (commentaire déjà publié en partie, mais qui tombre mieux ici)
    Personnellement, j’ai la faiblesse de penser que Biden va passer. J’ose même croire que les démocrates vont remporter le sénat.

    MAIS, parce qu’il y a un grand MAIS: Il faut se rendre compte que dans 4 ans … Se pourrait-être bien plus compliqué, parce que d’ici là :
    – Il faudra vivre dans un nouveau monde, post-covid, qu’il sera difficile d’apprivoiser et encore plus de dompter
    – il faudra relever le défi de faire rebondir l’économie sans faire exploser la dette de trop (je fais confiance à l’hypocrisie républicaine pour se rappeler subitement que la dette c’est mal … surtout si c’est un démocrate qui la creuse)
    – il faudra enfin entamer un processus de redistribution des richesses un peu plus tangible
    – il faudra reconstruire les liens avec les alliés, reconstruire toute une série d’accord
    – il faudra peut-être renverser certaines décisions de l’administration actuelle, qui ne seront pas simple à inverser (exemple l’ambassade US en Israël)
    – il faudra renouer avec des politiques qui intègre la composante écologique (et beaucoup d’américains ont encore du mal à accepter cette réalité)
    – il faudra vivre avec une scotus qui pourrait être hostile par moment
    – il faudra vivre avec une menace terroriste intérieur grandissante, et l’élection ne va pas la faire disparaître comme par magie
    – il ne faudra surtout pas perdre les mid-terms car avec une des deux chambres qui s’oppose, il faudra réaliser toute la liste précédente (et plus encore) en seulement 2 ans.
    Et je ne parle même pas du fait que le prochain candidat démocrate sera probablement une femme de couleur! Et dans ce pays, je ne suis pas sûr que ce soit un réel avantage pour l’élection présidentiel (même si ces considérations ne devraient pas rentrer en ligne de compte … malheureusement c’est le cas, ça compte).

    En dehors des points que les républicains ne voudraient sans doute pas modifier s’ils gagnaient, cela nous laisse: COVID, économie, trouble de l’ordre public (suprémaciste, ou plutôt avec une victoire du GOP: des gens de gauche excédés par la droite au pouvoir), et les mid-terms qui arrivent à toute allure.
    Franchement, je serais républicain, je ne suis pas sûr que j’aurais envie de nettoyer un tel foutoir! Par contre, faire comme ils l’ont toujours fait: empêcher de mettre en place des politiques ambitieuses de redistribution, de creuser la dette pour les infrastructures (qu’ils associent sans doute bêtement au big-gouvernement) et toutes les évolutions sociétales grâce à la SCOTUS ! Et puis dans 4 ans, venir dire que rien ne tourne alors qu’ils en sont la principales cause ! Pour enfin enlever un nouveau mandat de 4 ans.

    Bref, je serais républicain, je ne me battrais pas trop pour gagner cette année. Le job est fait (SCOTUS qui va finaliser de torpiller l’obamacare et tout le reste, remise d’impôt pour les riches, etc). La patience serait mon mot d’ordre. Et je n’en aurais rien à f… du sort de Trump, car je sais pertinamment bien que les électeurs ont la mémoire d’un poisson rouge (en tout cas ceux qui votent pout moi). Du coup, 4ans, ils auront tout oublié.

    1. Alexander dit :

      @ jfk999

      Trump laisse un beau merdier derrière lui que Biden en aura plein les bras à ramasser. Il risque de se brûler dans les prochains quatre ans. Et ne pas revenir.

      Et effectivement, 2024 est proche. Trump sera parti mais les dégâts resteront permanents.

      Une belle occasion pour les républicains de reprendre le pouvoir avec un nouveau poulain.

      On verra si Harris est la femme forte qu’on peut entrevoir. Le défi est colossal car le saccage de Trump est historique.

      1. Dekessey dit :

        C’est aussi ma crainte.
        C’est rendu une habitude. Les républicains foutent la m*rde et les démocrates doivent ramasser les dégâts.
        Clinton après Reagan et Bush père.
        Obama après le désastre Bush fils.
        Bientôt Biden après la catastrophe Trump.

        Ce graphique qui date donne une petite idée. Faut dire que Obama a du composer avec une situation particulière, mais il était sur la bonne voie. Pas hâte de voir les chiffres pour Biden!

        https://billfoster.com/wp-content/uploads/2020/01/National.Debt_.as_.Fraction.of_.GDP-Recent.Presidents-1500-1030×773-1.png

    2. stellaire11 dit :

      Il faut mettre dans l’équation que si la vague démocrate balaie les États-Unis, y compris dans les législatures des États, cela va permettre aux démocrates de redessiner les circonscriptions et donc d’abolir le gerrimandering outrancier dans certains États gouvernés par les républicains. Ce redécoupage se fait aux dix ans, donc ls effets sur le résultat des élections risquent d’être durables.

    3. Benton Fraser dit :

      C’est ça le gros du problème, le GOP est pourri jusqu’à l’os, il reste un terreau fertile à la mauvaise herbe, il a trop nourrit la radicalisation.
      Ce parti établit sa politique sur le chaos et le désordre et l’idée première reste de restreindre la démocratie, son pouvoir passe par là… et l’ignorance.

    4. igreck dit :

      Il est certain que si un grand ménage est nécessaire ce ne sera pas ceux qui ont souillé la maison qui vont se précipiter pour nettoyer. C’est en fait la méthode Repus : exemple de la séquence H Bush-Clinton-W Bush-Obama-Trump-…?

      1. igreck dit :

        @Dekessey
        Vous m’aviez devancé !

  24. Mystik dit :

    Ce sondage a un échantillon D+6 mais la statistique la plus effrayante est qu’ils ont un déficit de 18 points en termes d’enthousiasme.

    Cette élection sera de savoir si l’avance des démocrates par la poste pourra résister aux votes en personne de la journée de l’élection.

  25. jcvirgil dit :

    C’est évident Donald Trump n’a apporté rien de positif dans cette campagne , pas de projet porteur , pas de solutions pour sortir les États-Unis de la crise, sanitaire, sociale, écologique , financière et politique dans laquelle ils s’enfoncent .

    Tout ce qu’il a à proposer aux électeurs c’est quatre années de plus de Donald Trump , c’est à dire quatre autres années de mensonges, d’incompétence, de gouvernance pour les plus riches et de mise en scène de sa personnalité maladive.

    On comprend que la majorité des Américains semblent lui dire , non merci, c’est assez !

  26. AB road dit :

    S’il y a un seul point où Trump fait l’unanimité, c’est celui-ci.

    Il suscite la haine en nous, autant chez ceux qu’ils l’aiment que ceux qui ne l’aiment pas.

    La haine, le pire sentiment humain pour faire reculer une société.

    Ce qui est très inquiétant pour la suite des choses…

  27. jeani dit :

    Je ne comprends vraiment pas pourquoi il jette l’éponge.

    Contrairement à son cerveau, une éponge, ça absorbe…

    1. gl000001 dit :

      Wiki : « Les éponges ou spongiaires (Porifera) sont des animaux formant l’embranchement basal des métazoaires. … Leur système nerveux est très primitif et diffus. »
      Primitif … on voit la ressemblance !!!
      Wiki: « Elles comptent parmi les tout premiers animaux coloniaux (déjà abondantes au Cryogénien), ayant une importante action dans la filtration de l’eau. »
      Elles sont utiles, elles !!!!

  28. gigido66 dit :

    Je suis peut-être à 100 lieux d’avoir raison mais, je pense que …

    Il n’a plus le goût, il est désabusé, l’attrait d’un nouveau défi n’est plus là, il s’ennuie royalement comme si dans son premier mandat, il avait touché goulument à presque tous les « jouets » qui venaient avec la Présidence, tel un enfant qui déballe l’un après l’autre les cadeaux à Noël et qui, au bout d’un court laps de temps, par désabusement ne les trouve plus intéressants.
    Les seuls carburants le tenant encore sur la piste: la peur des poursuites en justice et l’adulation des partisans.
    Il n’a pas de vision positive à offrir, il attaque, il insulte et porte des coups bas dans la seul espoir que son cri de détresse le maintienne à l’abri d’une déchéance et d’un terrible échec.

    1. gl000001 dit :

      Je suis avec vous. De plus, tout l’argent qu’il a fait avec la présidence a été perdue à cause de la pandémie. Hotels et golfs se sont plantés. Il va avoir besoin de temps pour travailler à redresser tout ça. Ou plutôt faire faillite sans tout perdre ses billes !!

      1. jcvirgil dit :

        Il ne faut pas trop s’en faire pour lui. Tout ce pont d’or qu’il a bâti pour les milliardaires et les grands lobbys durant les quatre années de sa présidence devraient le mettre à l’abri de la déroute financière.
        Après tout si Jeffrey Epstein a amassé une fortune enviable sans faire autre chose que de combler les besoins pédophiliques de tout ce beau monde , ils devraient avoir une certaine reconnaissance pour les milliards de dollars que Trump leur a permis d’engranger 🙂

    2. Roger Allard dit :

      Le Duce voulait la fonction présidentielle, mais n’a jamais accepté les responsabilités inhérentes.

  29. HéBenMonVieux dit :

    S’il a jeté l’éponge, j’espère qu’il va aussi jeter l’eau du bain et le petit bébé qu’il est aussi!!!!

  30. Helene dit :

    Est-ce que Lamar Alexander et Ben Sasse vont voter avec les républicains pour la confirmation de ACB ?

  31. igreck dit :

    Trompe vraiment BAS dans les sondages !? 👎
    https://image.info.ledevoir.com/lib/fe3715717564047b741378/m/3/10f5ef4b-3eee-4773-ba49-40e4da00eace.jpg
    P.S. Contribution versée ! Quelle aventure cette démarche avec vous depuis Obama ! Merci Richard.

  32. spritzer dit :

    Tous les médias sont contre lui, et d’une façon très claire, au point qu’au moment des sondages il faut s’attendre à ce que plusieurs n’osent pas dire qu’ils voteront pour lui.

    Je m’attends à d’autres surprises aussi dans les prochains jours. Est-ce que Guiliani ou Bannon n’a pas dit qu’il y aurait d’autres révélations au sujet des courriels de Hunter ? Si c’est le cas on peut penser qu’ils auront gardé le meilleur pour la fin, mais ça reste à voir.

    Je pense que Trump devrait terminer la campagne en force. Il sort à peine des griffes de la covid, il devrait avoir plus d’énergie dans les prochains jours et Joe n’a pas la même énergie. Tout ça pour dire que je m’attends à un résultat serré,

    1. @spritzer (20/10/2020 à 09:38)

      Je vous mets en référence un article mis en lien par M. Hétu qui démontre que les médias sont pour le moins suspicieux face aux allégations non-vérifiables de Bannon et Giuliani.

      https://dnyuz.com/2020/10/18/new-york-post-published-hunter-biden-report-amid-newsroom-doubts/

      Je vous invite à lire mon commentaire du 19/10/220 à 15:06 (« La Citation du Jour ») dans lequel je dis que ces révélations sentent le canular à plein nez et que « n’importe lequel journaliste minimalement sérieux et crédible ne veut y être associé.

      Même le réseau préféré de votre gourou (Fox News) a exprimé des réserves face à ces révélations .

      Dites nous sérieusement que Bannon et Giuliani sont « deux sources crédibles et fiables » après tout ce qui est écrit sur eux au 5e paragraphe de l’article en lien.

      Cette histoire a toutes les apparences d’une « Fake News » monté par les Services de Renseignements russes afin de salir Biden et de donner un coup de pouce à Bunker Boy.

      Il ne leurs fallait que deux pigeons pour la relayer aux médias. Ils n’ont eu AUCUNE difficulté à les trouver.

      Cessez de prendre vos chimères pour la réalité car le réveil pourrait être brutal le 3 novembre prochain.

      Un peu de sérieux et de rigueur ne feraient pas de tort.

    2. Benton Fraser dit :

      Putin, sort de ce corps!

  33. Pierre S. dit :

    ———————

    en 2016 … tempête parfaite.

    – Impopularité de Mme Clinton (injustifié)
    – Refus de plusieurs américains de voter pour une femme
    – Refus de plusieurs démocrates de voter ( ils croyaient l’élection gagné d’avance)
    – Cabale efficace de Fox et Breibart
    – Division interne du camp démocrate ( les pro Bernie)
    – La pneumonie de mme Clinton, exploité de façon vicieuse par les républicains.

    Et le coup de grâce, James Comey qui vient torpiller la campagne de Mme Clinton
    de façon illégale à 11 jours du vote avec cet histoire de e-mails fabriqué de toute pièce.
    Dans plusieurs swing states … le vote s’est joué par moins de 1 % en faveur de Trump.

  34. Mariette Beaudoin dit :

    C’est déjà une chance inouïe pour lui d’occuper ce poste, lui qui n’a aucune expérience ni aucune compétence. Alors, qu’il arrête de grogner.

    Il y en a combien, des politiciens-nés qui ont plein d’idées brillantes pour exercer ce poste, qui ont étudié et oeuvré dans l’ombre longtemps dans le domaine, qui font preuve d’une empathie débordante et de beaucoup de bon sens, mais qui n’ont jamais pu être candidats, faute d’argent et de contacts ?

    Probablement beaucoup plus qu’on pense.

    Ça doit être assez choquant merci, quand c’est notre métier et notre passion, de se voir préférer un tel abruti.

  35. Pierre S. dit :

    ——————————-

    spritzer ….

    Pour ce qui est de Giuliani et Bannon ….
    Ces deux imbéciles peuvent bien dirent ce qu’ils veulent à propos de Hunter Biden et
    y aller de  »révélation » autant qu’ils voudront ….

    Par contre j’ai bien l’impression que nous allons assister à un renversement de situation.
    Giuliani et Bannon vont devoir répondre devant la justice de crimes commis ces 4 dernières années et
    dieu sait combiens ils ont trempé dans plusieurs saloperies … D’ailleurs le gros Bannon est déjà
    accusé de fraude et de détournement de fond et il est vraiment pas sortie de l’auberge.
    Pour ce qui est de Rudy le débile Giuliani, ca fait un bail que les gens moindrement sérieux ne portent
    plus attention à ses élucubration et ses délires d’alcoolo.

    Alors si c’est ce que Trump a de mieux pour tourner l’allure de la campagne électorale, il est solidement dans la merde.

    1. spritzer dit :

      @PIerre S.

      Je suis d’accord que Trump s’accroche à des brindilles et je ne vois pas ce qui pourrait sortir du laptop de Hunter qui ferait la différence. Et peut-être et surtout, les médias ignorent sciemment l’histoire

      Pour ce qui est de Giuliani et Bannon, ils peuvent aller au diable,m’en tape.

      1. @spritzer (20/10/2020 à 10:41)

        Tiens donc, on commence à rétropédaler.

        Je vous avais mentionné précédemment (mon commentaire de 10:57) que même Fox News avait des doutes sur la véracité de cette histoire.

        En voici la preuve

        https://www.rawstory.com/2020/10/even-fox-news-didnt-want-to-touch-rudy-giulianis-hunter-biden-laptop-smear-story-report/?utm_source=&utm_medium=email&utm_campaign=5708&recip_id=532340&list_id=1

        Il ne vous ait pas venu à l’idée que si les médias ignorent cette histoire, c’est pour la raison qu’ils se sont rendus compte que c’était un CANULAR, une « FAKE NEWS » distillé par deux types qui ont ZÉRO crédibilité?

        Ils ont tellement de squelettes dans leu placard que ça déborde de partout.

      2. spritzer dit :

        @Gilles Morissette

        Je ne rétropédale pas, c’est vous qui vous imaginez que Trump est mon gourou… comme il est dit dans votre commentaire précédent

        Pour ce qui est des courriels, ni Joe ni Hunter n’ont nier leur véracité, et ne me dites pas qu’ils ignorent la question pour ne pas lui donner de l’importance. S’ils étaient faux ils le diraient et ça finirait là.

        En passant, vous savez que le directeur du renseignement national a dit que rien indiquait que la Russie était derrière cette histoire. C’est au moins ça de réglé.

  36. Jean dit :

    Il ne faut pas crier victoire trop rapidement. Je ne comprends pas trop pourquoi les écarts sont si serrés dans certains États alors que le bilan de Trump est indéfendable sur absolument tout.
    S’il perd, la cacophonie de Trump va encore résonner dans nos oreilles jusqu’en janvier, et il mettra le feu au pays avant.

  37. FlorentNaldeau dit :

    Je me demandais justement hier en observant les plus récents comportements et déclarations de DT s’il n’essayait pas délibérément de perdre et ce de manière significative. Il aura ainsi matière à se plaindre pendant des années en générant régulièrement les manchettes qu’il affectionne (et peut-être une ou deux émissions de téléréalité à la clé), tout en n’ayant pas de justifications juridiques suffisantes pour être tenu de se donner la peine (et surtout la dépense) d’engager des poursuites. Comment expliquer autrement ses déclarations apparemment calculés pour aliéner des électorats qu’il déclare pourtant vouloir courtiser (les femmes de banlieue par exemple) ou qu’il s’attaque à Fauci, qui dans les sondages obtient un niveau de confiance d’environ 65 % dans le dossier de la COVID selon les sondages réalisés auprès des citoyens des ÉU, alors que DT se situe à 22 % sur le même sujet?

    À moins qu’il sache quelque chose que nous sommes trop nuls pour percevoir et ait détecté des filons potentiellement très profitables pour lui.

    Ou alors il est tout simplement obtus et s’entête à répéter une recette qui ne fait plus autant d’effet.

  38. Jeter l’éponge? Ce serait étonnant car Bunker Boy est trop narcissique pour accepter la défaite.

    UIne telle éventualité n’existe tout simplement pas dans son monde imaginaire.

    Préparer sa sortie? Ça oui, je le crois.

    Le Gros Enfoiré sait lire les résultats des sondages et ceux de son propre parti ne doivent pas être si bons que ça sinon il pavoiserait beaucoup plus que ça.

    Il est conscient que le risque que « le ciel lui tombe sur la tête » en cas de défaite est réelle et surtout que le vieux dicton qui dit que « la Justice a le bras long » risque de s’appliquer lorsqu’il ne sera plus protégé par son statut de président.

    En attendant, le USA Today a fait quelques chose qu’il n’avait jamais fait: Donner son appoui à un candidat; Joe Biden

    (Merci à M. Hétu pour avoir mis le lien sur son compte Tweeter).

    https://www.usatoday.com/in-depth/opinion/todaysdebate/2020/10/20/elect-joe-biden-reject-donald-trump-editorials-debates/5919435002/

  39. Un peu HS mais pas tant que ça

    Un journaliste du réseau CNN a fait une incursion parmi des adeptes de la secte QAnon.

    https://www.cnn.com/2020/10/19/tech/qanon-events-cnn-reporter/index.html

    Un voyage fascinant dans le monde de la folie, du délire et de la paranoïa.

    Ça nous montre surtiout que ces gens là sont fanatisés au point où ils peuvent devenir très dangereux.

    Bienvenue à Shutter Island !!

  40. nickoleterrible dit :

    Une tactique qui a toujours fonctionné pour Donald Trump c’est de répéter un mensonge ad nauseam et ses gens finissent par y croire. Depuis le début de sa présidence il a toujours fait ça. Et il ne peut pas légitimer Fauci parce que ce serait avouer qu’il a mal géré le COVID. Donc il faut qu’il le discrédite. Il veut influencer les personnes âgées qui sont mécontentes de sa gestion.

  41. Autre histoire fascinante d’un homme qui a fait partie de la secte de QAnon pendant deux ans.

    Il raconte son expérience et décrit les « méthodes » de cette secte de gens fanatisés et dangereux.

    Cette secte a des ramifications partout dans le monde.

    https://www.cnn.com/2020/10/16/tech/qanon-believer-how-he-got-out/index.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :