Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Si vous jetez un coup d’oeil à la série de tweets que j’ai publiés mercredi sur les nombreux sondages nationaux et locaux de la journée, vous savez que Donald Trump n’a pas vraiment amélioré sa position après une convention républicaine au cours de laquelle il a prédit le chaos aux États-Unis si Joe Biden est élu. En fait, certains sondeurs réputés ont publié des résultats indiquant que la position du président s’est quelque peu détériorée, à un État près (la Pennsylvanie). Le gourou des données du New York Times, Nate Cohn, résume le tout ici.

Mais il reste encore deux mois complets avant le scrutin du 3 novembre. Et la bataille sur la question de la sécurité se déploie cette semaine sur les écrans de télévision des Américains. Voici les nouvelles pubs des deux camps sur ce thème :

À noter que les sondages publiés mercredi indiquent qu’une majorité ou au moins une pluralité des Américains estiment qu’ils se sentiraient plus en sécurité si Joe Biden était élu le 3 novembre, alors qu’ils se sentiraient moins en sécurité si Donald Trump était réélu. Le président pourrait renverser cette opinion à force d’insister sur le thème de la «loi et de l’ordre», mais il se peut aussi qu’une partie importante des Américains aient déjà conclu qu’il est lui-même la plus grande source du chaos.

À noter aussi que la nouvelle pub du camp Trump sur le chaos affirme que le président a déployé la garde nationale à Kenosha pour rétablir l’ordre public. C’est faux. Le déploiement a été décidé par le gouverneur démocrate du Wisconsin. Pas le seul mensonge de cette pub.

(Photo capture d’écran)

42 réflexions sur “La guerre des pubs

  1. Layla dit :

    La finale de la pub m’a convaincue de voter pour DT à cause du gros plan de DT avec sa « Jackie » oups 🙊😉je n’ai pas le droit de voter.

    1. stemplar dit :

      Ce qui m’échappe (je suis probablement pas le seul) est le fait que le 45 martèle le message d’une Amérique en flamme si Biden est élu, alors que Kenosha brûle actuellement (plus les autres marmites sur le feu (!)).

      Je n’arrive pas à croire qu’il « gaslight » sur cette aberration, quoiqu’il y aura minimum 40% qui le suivront. Et il a nommé un radiologue dans l’équipe de gestion du Covid.

  2. Guy Gibo dit :

    Impressionnant je l’avoue de voir un Président mener la charge contre sa population avec les hélicpotères de l’armée dans le ciel… On a l’impression d’assister à une reprise de la guerre du Vietnam avec de telles images… Bravo!

    Finalement les intérêts des citoyens sont une fois de plus évacués pendant cette campagne électorale… Réforme de la santé, réforme de la police, réforme fiscale… Oubliez ça!

  3. Abigaelle dit :

    La loi et l’ordre, c’est lui qui est présentement président ou il règne le cahot.

    1. Normand Latour dit :

      chaos serait plus…clair!😉

    2. Autrement dit :

      Sort de ce cahot, Donald Bump!

  4. Jacques Bellehumeur dit :

    Oui de nombreux mensonges y compris enlever des fonds aux services de police. Biden n’a jamais approuvé cela. On prend vraiment les gens pour des cons dans l’équipe de Trump. Le pire c’est qu’ils ont raison si on se fie à ce qu’on voit de ses partisans. L’Amérique est malade

  5. xnicden dit :

    En complément: où l’argent est dépensé cette semaine Via @Ad_Analytics https://twitter.com/Ad_Analytics/status/1301527625022812161?s=19

    Notamment:

    Biden Trump

    Fl. 5. M. 1.4 M
    NC. 2.7 M. 1. M
    PA. 3.6 M
    WI. 2. M. 0.5 M
    MI. 2. M
    AZ. 1.9 M
    GA. 0.750 M

    En passant:
    DC (District of Columbia) pour faire plaisir à Trump sans doute: 0 Biden 92 000 $ Trump

    1. xnicden dit :

      Désolée, mon affichage s’est perdu en copiant…

      À noter rien en PA, MI et AZ de la part de la campagne de Trump.

  6. jeani dit :

    Tout de même parlant que les deux publicités affichent Biden au tout début.

    La face de trump fait trop peur…

  7. J’ai confiance que le vote populaire aille aux démocrates.

    Ce qui m’inquiète?

    1. Le collège électoral
    2. Si Trump perd, la période du 3 novembre 2020 au 20 janvier 2021 m’inquiète beaucoup plus.

  8. Gina dit :

    Dans la pub de Biden , j’ai pu reconnaître le faux prophète trump avec sa bible . Quelqu’un qui est pratiquant , réfléchira deux fois avant de voter pour trump . Le VUS qui enfonce sur les manifestants et le groupe de kkk avec leurs torches , ça fait peur ; une deuxième raison de voter pour Biden . En regardant ces images-là , personne ne sera en sécurité aux USA à moins de faire partie de ces groupes de criminels-là . Un président qui pense être réélu en ayant ces gens comme membres de sa base est vraiment tordu .

  9. kyrahplatane dit :

    La pub républicaine est absolument ridicule.
    La majorité des Américains ont fait leur choix et
    Ils ne changerons pas d’idée.
    Assez de cette campagne de peur de 1965, ça ne fonctionne
    Plus pour les gens intelligents.

  10. La « terreur, la violence, le chaos, l’anarchie, la destruction. Voilà tout ce que ce président de paxotilles a à offrir au peuple américain après 4 années marqué sous le signe de l’amateurisme, l’improvisation, l’incompétence, la magouille voire dela corruption.

    La « Swamp » n’a jamais été aussi visqueuse et dégagé autant d’odeur nauséabonde.

    Les messages de Biden sont davantage porteur d’espoir, de réconciliation, d’un rejet claire et net de toute forme de violence.

    Ils renvoient en pleine gueule de Bunker Boy, sa lourde responsabilité devant la détérioration du climat social.

    Les Américains ne se trompoent pas en croyant (selon les sondages) qu’ils seront davantahe en sécurité avec JB plutôt qu’avec le Pyromane-En-Chef.

    La partie n’est pas joué mais les Démocrates se sont habilement servi d’un thème de Bunker Boy (l’insécurité) pour le retourner à leur avantage.

    La pub des « Répugnants » contient un mensonge?

    Rien de nouveau. Le mensonge est leur spécialité, c’est dans leur ADN.

  11. PATkamerun dit :

    « …..qu’une majorité ou au moins une pluralité des Américains estiment qu’ils se sentiraient plus en sécurité si Joe Biden était élu le 3 novembre, alors qu’ils se sentiraient moins en sécurité si Donald Trump était réélu »

    Nous ne pouvons pas résoudre nos problèmes avec la même pensée que nous avons utilisée lorsque nous les avons créés. Albert Einstein.
    Les américains commencent manifestement à comprendre dans quel gouffre social, sécuritaire et institutionnel le TRUMPeur veut les mener. Ce fouteur de bordel en chef n’a pour seules propositions que des théories de complot, les mensonges, le racisme, la division, la peur, … Bref rien de nouveau. À croire que cette pluralité d’Américains ne veut plus embarquer dans toute cette foutaise.

  12. Marylap dit :

    Donc si je comprends bien, Trump utilise des images des manifestations et émeutes qui se sont produites pendant son mandat pour dire au gens que c’est ce qui va arriver s’ils votent pour Biden. Est-ce que je suis la seule à avoir beaucoup de difficulté à comprendre la logique?

    1. gigido66 dit :

      Exactement!, et vous n’êtes pas la seule…

    2. gl000001 dit :

      Ou qui se sont passées à Barcelone !!

      1. Haïku dit :

        Bingo ! 🙈🙉🙊

    3. NStrider dit :

      Vous m’avez devancé . 60 jours et 9 heures avant que les voisins du sud puissent voter en personne et choisir entre le 45 qui promet la loi et l’ordre, (alors que maintenant , « under is watch » c’est exactement ce qui se produit à cause ( ou grâce, selon le point de vue tactique que vous avez) à son attitude et son discours.) et Biden qui annonce un discours plus inclusif ( bonne chance Joe, si tu espères convaincre des gens qui font abstraction des faits et de la logique)

  13. Duduche dit :

    Ce qui est caricatural au point de tourner à l’humour noir dans la pub du bouffi-45, c’est le « strong leadership ». Il y a des spécialistes de la propagande qui n’ont soit jamais ouvert un bouquin pour vérifier une définition, soit n’ont aucun scrupule à mentir autant que le client le désire.

    Parce que Cadet Bone Spurs, c’est pas tellement un leader.

    1. lanaudoise dit :

      Tellement la définition complète du mauvais patron de cet article: https://lactualite.com/societe/patron-vous-etes-vire/ Bref, l’anti-leader. Tout juste un chef de meute.

  14. treblig dit :

    En 1946, a la fin de la 2e guerre, la dette publique des États-Unis était de 112% du PIB . Truman, puis Eisenhower, grâce au GI Bill, vont reconvertir 16 millions de soldats en plombiers, électriciens ou de mécaniciens sans parler des collèges techniques et des universités. Cette main d’œuvre formée à permis la reconversion d’une économie militaires vers le civil. Puis les grands travaux publics ( autoroutes, banlieues, aéroports…) a permis une prospérité inconnue qu’à lors. Puis, au début des années 60, la dette était revenu à un niveau normal.

    En 2020, la dette est aussi de 112% du PIB. Sous Trump, aucune planification pour les infrastructures. Rien ,nothing, nada, ziltch…Et une année de scolarité dans une université d’état moyenne ( moins cher que le privé) coûte 28 000$. Et les riches paient moins d’ impôts, toutes proportions gardées, qu’en 1946.

    Tout un progrès.

    1. jcvirgil dit :

      @treblig

      Dans les tramways à Montréal le chauffeur disait :*Avancez en arrière .!* (selon ce que j’ai entendu dire, étant bien trop jeune pour avoir connu ca) 😎

      Ça s’applique à merveille aux Etats-Unis qui sont revenu à la fameuse époque des barons voleurs ayant mené à la crise économique des années 30.
      La preuve, ils en ont même un comme président!

  15. jcvirgil dit :

    Selon ce sondage une pluralité d’Américains se sentiraient plus en sécurité avec Biden comme président.

    Opus celle là elle va faire mal ! Ça prouve que les crises du cinglé sur la loi et l’ordre ne se traduisent pas en vote pour Trump.

    Comme il n’a rien d’autre à proposer les carottes sont cuites pour lui.
    A moins d’un événement majeur de style 11 septembre ou une entrée en guerre du pays qui viendrait changer la donne.

    Attention ça sent le faux drapeau

  16. titejasette dit :

    Il est à court d’idées ? Non ! Qu’est ce qu’il mijote ? Le voici:

    « Le président Trump a ordonné aux agences fédérales de chercher des moyens de limiter le financement aux villes dirigées par les démocrates, en désignant Seattle, New York, le district de Columbia et Portland, Oregon, pour un « examen approfondi ».

    Les experts juridiques et les anciens fonctionnaires de la Maison Blanche s’accordent à dire que la directive de M. Trump a peu de chances d’être confirmée par les tribunaux.

    Un mémo de cinq pages de Trump charge l’Attorney General Bill Barr d’identifier ce qu’il appelle les « juridictions anarchistes ».

    1. gl000001 dit :

      « juridictions anarchistes » = Maison Blanche !!

  17. treblig dit :

    https://mobile.twitter.com/ProjectLincoln
    Je ne suis pas sûr d’avoir bien recopier le lien. Nee manquez pas ça

    1. treblig dit :

      Titre : what really happened in Walter reed. Hon,ça fait mal

      1. Haïku dit :

        Merci pour le lien.
        Effectivement, ça fesse dans l’dash ! 🤣👌

  18. Eric J dit :

    Je viens tout juste de voir McKenany faire jouer en boucle pendant plusieurs minutes dans le salon de presse de la maison blanche sur écrans géants la vidéo de Nancy Pelosi au salon de coiffure. Just how low can you go? C’est pire que dans n’importe quel film d’anticipation dystopique. Surtout lorsque l’on sait ce que Donald a dans son placard comme vidéo compromettant et ce n’est pas dans un salon de coiffure mind you.

    1. Madalton dit :

      La propriétaire du salon aurait reçu des menaces de mort suite à la publication de cette vidéo sur Fox News.

      https://www.politicususa.com/2020/09/03/nancy-pelosi-san-francisco-salon-owes-me-an-apology-for-setting-me-up.html

      1. titejasette dit :

        @Madalton – « The salon’s owner, Erica Kious, has denied any set up and claimed she’s received death threats. »

        Mme Pelosi semble avoir été filmée par la caméra du salon de coiffure. Seule la propriétaire du salon de coiffure a accès à cette caméra. Pour visionner le film de ce type de caméra (résidenteille ou/et commerciale, il vous faut le mot de passe.

        Qu’est-ce que vous pensez de son innocence à Mme Erica Kious ?

      2. Madalton dit :

        Je suis d’accord qu’elle a été victime d’un coup monté. Elle devrait, cependant, être prudente à l’avenir.

    2. gigido66 dit :

      C’est la signature de TDC (Trump Donald Conard), comme on le sait, il ne peut s’élever plus haut que la cave du sous-sol, et encore…
      Digne d’un « bully » de cours d’école: dénigrer, dénigrer et encore dénigrer. Signature d’une vraie charogne. Il faudrait bien que quelqu’un fasse comme sa gang et nous sorte une video de lui avec sa ou son coiffeur, dans ce cas. Je crois qu’on pourrait également faire pas mal de milage là-dessus!

    3. Encorutilfaluquejelesus dit :

      Un salon de massage du cuir chevelu? 😉

  19. Guy Gibo dit :

    Si Trump coupe les fonds à certaines villes on risque d’assister à un nouveau « Boston Tea Party »… Si on coupe les fonds ça veut dire moins d’argent pour la santé, l’éducation, etc… ça va chauffer bientôt! Trump a l’habitude depuis toujours de fonctionner ou négocier « au chantage ». Le problème est que maintenant tout le monde connaît sa technique.

    1. titejasette dit :

      @Guy Gibo & Eric J

      Dans ces temps-ci, il vaut mieux qu’il passe son temps à critiquer Mme Pelosi (pour son masque manquant pendant qu’elle se faisait coiffer « en privé ») et pendant qu’il tripote son ministre de la Justice, aussi en « privé » pour punir les juridictions anarchistes (mesures qui lui pèteront dans la face).

      C’est tout ce qu’il a trouvé ? Rien de très « stratégique » pour remonter dans les sondages. Cela me convient très TRES bien. Ouff !

  20. Encorutilfaluquejelesus dit :

    Ça commence à sentir la panique à bord du Titanic…

  21. titejasette dit :

     » Le Lincoln Project, un comité dédié à la démolition (taking down) de Trump, cherche à lancer une nouvelle initiative vendredi intitulée « The Lincoln Project Digital Coalition ».

    L’objectif est de faire en sorte que des milliers de membres du Lincoln Project sur Facebook contactent les électeurs républicains qui ont déjà soutenu Trump pour essayer de les convaincre de voter pour le candidat démocrate Joe Biden.

    Jusqu’à présent, le PAC a dépensé au moins 13 millions de dollars pour attaquer Trump. « 

  22. Daniel Legault dit :

    minus trump évalue mal la situation. S’il coupe les fonds aux États, il pense que les gens vont voter pour lui pour avoir les fonds mais il y a une autre solution: tout faire pour le battre le 3 novembre.

  23. POLITICON dit :

    Quand c’est un cloune qui dirige le Nation, faut pas se surprendre que le pays devienne un cirque. A regarder ce qui se passe depuis près de 4 ans, Trump fera dérailler les élections, il contestera les résultats s’il perd et se maintiendra à la barre pour un autre mandat. Quoi que disent les analystes politiques, le président a effectivement tous les pouvoirs car rien ne l’empêche jusqu’à présent de transgresser les lois en toute impunité.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :