Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Jusqu’à vendredi, Jacob Blake était menotté à son lit d’hôpital, même s’il est paralysé jusqu’à la taille, en raison d’un mandat d’arrestation le visant. Le procureur du district de Kenosha a accepté de lever le mandat d’arrestation et de libérer de ses menottes l’Afro-Américain de 29 ans qui a été grièvement blessé par la police dimanche dernier, à la demande de sa famille.

Lors d’une conférence de presse vendredi, le chef de police de Kenosha, Daniel Miskinis, a dit croire que les policiers étaient au courant de ce mandat d’arrestation lorsqu’ils sont arrivés à la résidence d’une femme ayant signalé la présence d’un homme qui ne devait pas y être. Jacob Blake fait face depuis juillet à un mandat d’arrestation pour agression sexuelle au troisième degré, violation de domicile et trouble à l’ordre public. La même femme qui avait porté plainte contre Blake en juillet a appelé le 911 dimanche, selon la police de Kenosha.

L’existence de ce mandat aurait influencé la façon dont les policiers se sont comportés en arrivant à la résidence de la femme, a déclaré le chef de police de Kenosha. Il a ajouté qu’une «certaine résistance» de la part de Blake a contribué à «changer la dynamique».

Des responsables du département de la Justice du Wisconsin ont déjà révélé que les policiers avaient essayé d’utiliser à deux reprises un pistolet Taser pour maîtriser Blake avant que l’un d’entre eux n’ouvre le feu avec son arme de servie. Blake a été atteint de plusieurs balles dans le dos tirées à bout portant après avoir ouvert la portière du conducteur d’une voiture où se trouvaient trois de ses enfants.

Les trois policiers impliqués dans cette affaire ont été mis en congé administratif.

Le syndicat de la police de Kenosha a offert sa propre version des faits vendredi, affirmant que Blake avait fortement résisté à son arrestation et refusé de laisser tomber un couteau qu’il tenait dans sa main gauche.

Le New York Times cite un activiste communautaire de Kenosha selon lequel la police de Kenosha tente de justifier un usage excessif de la force en minant la réputation de Jacob Blake. Une manifestation en son honneur doit avoir lieu aujourd’hui à Kenosha. Dimanche dernier, des témoins avaient déclaré que Blake tentait de faire la paix entre deux femmes qui se disputaient au moment de l’intervention de la police.

(Photo Getty Images)

145 réflexions sur “La police de Kenosha, les menottes de Jacob Blake et le mandat d’arrestation le visant

  1. Roger Allard dit :

    Beaucoup de zones d´ombre dans cette affaire.

  2. spritzer dit :

    Je ne pensais qu’on pouvait marcher comme Blake le faisait après deux coups de Taser. Après le deuxième tu lui passes les menottes et le tour est joué.

    1. Richard Hétu dit :

      Votre commentaire m’a permis de faire une correction. Il aurait fallu lire : «avaient essayé d’utiliser…» Leur Taser n’a apparemment pas marché.

      1. spritzer dit :

        Une correction plus conséquente qu’une faute d’orthographe. 😉

      2. gigido66 dit :

        Ou on ne savait comment s’en servir…accessoires seulement!🤷‍♀️
        Désolé, On n’a pas appris dans nos cours de maîtrise d’un suspect! Ça faisait partie d’un cours optionnel!

      3. constella1 dit :

        Comme par hasard leur taser (aux deux???)ne fonctionnait pas mais leur gun lui par exemple était en excellent état et fonctionnait
        Mon œil oui!
        A la limite ils ne pouvaient pas lui tirer une balle mais ds la jambe ???
        Ben non 6 tirs ds le dos !!!!
        Une autre belle histoire d’horreur !

      4. Mathieu dit :

        Monsieur Hétu,

        Serait-ce pertinent d’écrire un billet sur l’initiative de Bruce Heyman concernant les Canadiens qui peuvent voter aux USA ?

    2. stemplar dit :

      Je me disais la même chose: il doit bien y avoir une déontologie à suivre si le Taser ne fonctionne pas, avant d’utiliser une arme à feu. Fortement résisté à son arrestation? Ben voyons…

  3. Marc dit :

    Bel exemple de la bonne vieille devise du Far-West: ¨Tu tires d’abord et tu poses les questions ensuite… en espérant que le gars n’est pas assez mort pour répondre. »

  4. commentaire dit :

    Je ne serais pas étonné que William Barr, le ministre de la « Justice » (soumis à trump, l’une de ses marionettes dociles) ait appelé ou fait appeler le le chef de police de Kenosha, Daniel Miskinis, afin de lui faire part d’une stratégie de « faire miner la crédibilité » de M. Jacob Blake aux sept trous dans le dos, victime d’une réelle « vendetta raciste » de la part de la police de Kenosha. « Miner la crédibilité » d’un « ennemi », c’est vraiment dans l’arsenal de la « justice républicaine » d’aujourd’hui, en particulier de leurs hauts représentants, Barr, trump et cie.

    1. Luis Garcia dit :

      @commentaire Est-ce que William Barr a le pouvoir de faire créer des faux mandats d’arrestation ainsi que des appels 911?

  5. Guy Gibo dit :

    Congé administratif…. Bien sûr! Il fallait s’y attendre ainsi qu’à ces explications totalement bidons. Un couteau? Ça me rappelle une expérience alors que je me rendais aux douanes de la République Dominicaine pour y récupérer des boites. Si je ne m’étais pas assis avec ma conjointe et le chauffeur de taxi dominicain sur mes boites que l’on fouillait l’une après l’autre j’étais certain de finir en taule pour 30 ans. Le chauffeur de taxi qui connaissait l’endroit m’avait avisé qu’on risquait d’y insérer de la drogue…

    Alors je ne serais pas étonné que l’on nous montre sous peu le couteau de Blake avec des traces de sang d’un quelconque individu trouvé mort dans une ruelle de la ville. Comme le disait l’un des intervenants à la Marche de Washington ça prenait des rayons X pour deviner que Blake avait un couteau dans son véhicule, seule excuse trouvée « jusqu’à maintenant » pour lui tirer 7 fois dans le dos.

  6. Louise dit :

    Moi ce qui ne me rentre pas dans la tête c’est pourquoi les policiers ont tiré sur Blake et n’ont pas arrêté le jeune qui a tué deux personnes dans la rue. Il n’y a pas de commune mesure entre les deux. Blake avait semble-t’il un couteau et l’autre une arme de guerre.
    Si ce n’est pas le racisme qui explique cela je me demande bien ce que c’est.

    1. gigido66 dit :

      Mauvaise couleur de peau…c’est ce qui est regardé en tout premier! Racisme élevé à la hauteur de la justice, de la loi et l’ordre pour certains blancs! À lever le coeur!

    2. simonolivier dit :

      @louise Moi ce qui ne me rentre pas dans la tête c’est que même si le jeune a tué deux personnes, le chef de police a déclaré qu’il souhaitait tout de même la présence de ces ‘good citizens » pour aider à maintenir l’ordre et qu’il ait encore son emploi. Keisha Lance Bottoms a congédié son chef pour pas mal moins que ca. Idem à Minneapolis.

  7. Louise Tanguay dit :

    Encore une fois on ne saura pas ce qui s est réellement passé.

  8. ghislain1957 dit :

    « L’existence de ce mandat aurait influencé la façon dont les policiers se sont comportés en arrivant à la résidence de la femme… »

    Influencé au point de lui tirer 7 balles dans le dos? Ils ne me feront pas avaler ça. Le vidéo qui circule ne nous montre pas un homme qui résiste à son arrestation, mais plutôt qui cherche à quitter les lieux. On ne sait pas par contre ce qui s’est passé avant, mais ça ne justifie pas cette tentative de meurtre.

    Si réellement le policier croyait sa vie en danger, ce qui me surprendrait car les policiers américains ont la gachette facile, une balle dans la jambe aurait suffit à stopper Blake.

    1. gigido66 dit :

      Blake était à portée de main ….facile à attraper, à le faire tomber …non, l’autre le poursuivait au pas de marche à 2 pieds de distance, les 2 mains bien agrippées à son « gun » …. sa seule façon de régler ce problème, il ne voyait pas comment autrement!

    2. constella1 dit :

      Ghislain1957
      Ils doivent être déçus qu’il ne soit pas mort et puisse dire sa version des faits éventuellement . J’en suis convaincue…. tu ne tires pas 7 balles ds le dos d’un individu sans espérer qu’il crève au final
      Le plus horrible ils le font devant ses trois jeunes enfants sans état d’âme
      Non mais quel sh.. country

    3. simonolivier dit :

      @ghislain Je vais juste rétablir quelques faits 1- Tenter de quitter les lieux si les policiers lui ont dit qu’il était en état d’arrestation est considéré comme résister à son arrestation. 2- Tu ne tire jamas dans une jambe. Ce n’est pas une cible assez grosse et les chances de rater son énorme. Et une balle ca rebondit et peu tué un innocent.

      Ils étaient 5. Deux mangeurs de beignes qui regardaient sans rien faire et les 3 qui sortent leur arme. À 5, s’ils ne sont pas capables de maitriser un suspect physiquement, ils n’ont pas d’affaire dans la police.

  9. Manno dit :

    Chaque fois qu’ils exécutent un afro américain, les autorités policières américaines utilisent toujours les mêmes excuses bidons pour diaboliser la victime. Ce sont tous des menteurs…

  10. Apocalypse dit :

    Une explication de Daniel Miskinis qui est du n’importe quoi. Encore une bévue biblique qui les fait passer pour les lâches qu’ils sont et on cherche une excuse.

    Vous avez tiré sept(7) fois dans le dos d’un homme – encore un afro-américain – qui n’avait pas d’arme entre les mains, alors affaire classée.

    Le message aux policiers devraient pourtant était clair, clair et encore clair, vous n’utilisez pas votre arme à feu sur un individu qui n’a pas lui même une arme à feu, autrement, c’est ouvrir la porte à tous les abus; vous vous sentez en danger – réel ou imaginaire – alors vous pouvez tirer et on vous protègera ensuite.

    Si a deux policiers vous ne pouvez le maitriser, alors appeler du renfort et suivez l’individu en attendant.

    Les policiers semblent n’avoir que peu de formation, on met littéralement une arme à feu dans les mains de n’importe qui et nous savons tous ce que la peur peut faire, alors des bêtises de policiers à répétition.

    Aucune, mais aucune espèce de capacité à réfléchir dans une situation dangereuse ou stressante; ‘what could possible go wrong’?

    1. constella1 dit :

      Apocalypse
      Vous dites
      Aucune capacité à réfléchir
      Vous parlez des policiers ou des vaseux sectaires de la bête ?😉
      On met des armes dans les mains de n’importe quel niochon ds ce pays déconnecté peu importe si il est policier ou non
      Formation? Bah voyons donc !
      d’abord que tu sais tirer sur une can vide en arrière de ta cour c’est bon tu es sélectionné comme polisssse

    2. simonolivier dit :

      @apocalypse Le pire c’est qu’ils étaient pas 2 mais 5. Et vous avez raison. Tu le suis. Comme ils ont fait pour OJ Simpson.

  11. Et qu’est-ce qu’une agression sexuelle au 3e degré?

  12. Apocalypse dit :

    @ghislain1957 – 08:27

    En effet, le gars marchait de dos, alors on ne pouvait tirer une balle dans les jambes?

    Et on ne parle pas ici d’un individu extrêmement dangereux qui auraient commis des meurtres, alors de choses moins graves.

  13. Peace&Love dit :

    Agression sexuelle au 3e degré? Je me posais le même question?.

    https://www.arrondissement.com/tout-get-document/u247-agression-sexuelle

    La loi considère-t-elle l’agression sexuelle toujours de la même façon ?

    Non. En fait, il y a trois niveaux de gravité à l’agression sexuelle. Le niveau de gravité est fonction du degré de violence impliqué lors de l’agression.

    L’agression sexuelle de premier niveau vise une grande variété d’actes. Il peut s’agir de simples attouchements, d’une pénétration forcée, de sodomie, etc.

    Les crimes d’agression sexuelle de deuxième niveau sont plus graves. Ce sont les agressions sexuelles commises dans les circonstances suivantes :

    l’agresseur porte une arme;
    l’agresseur menace d’infliger des blessures à une personne autre que la victime;
    l’agresseur inflige des blessures corporelles à la victime;
    plusieurs personnes commettent l’acte d’agression sexuelle.

    Finalement, les crimes d’agression sexuelle de troisième niveau sont encore plus dramatiques. Les victimes de ces crimes sont gravement blessées, mutilées, défigurées ou leur vie est mise en danger par l’agresseur. Les lésions corporelles infligées à la victime sont d’une gravité supérieure à celles de l’agression sexuelle de deuxième niveau.

    1. Je crois qu’il s’agit de lois canadiennes. Aux USA, il semble que ce soit l’inverse. Le 1er degré est le pire.

      J’ai trouvé ceci

      3rd Degree
      This is a Class G felony, punishable by a fine not to exceed $25,000 and by imprisonment for a period that may not exceed 10 years (the maximum term of confinement may not exceed five years and extended supervision may not exceed five years):

      Sexual contact (not intercourse) involving ejaculation without the consent of that person

      https://www.tavss.com/faqs/defining-and-classifying-levels-of-sexual-assault.cfm

      1. gigido66 dit :

        Bon alors, La Chose pourrait-il aussi avoir la même accusation à son dossier de grabber de pussy? Bah…c’est rien ça!

      2. Layla dit :

        @Marie4Poches
        j’ai répondu à @Peance& Love avant de lire votre version.

    2. Layla dit :

      @Peace & Love
      Incroyable et moi qui pensait à mon 10:19 qu’au 3ième degré c’était moins pire qu’au premier comme dans le cas des meurtres, et le monsieur était toujours en liberté alors là ils viennent de miner définitivement la crédibilité de ces accusations dans le dossier de Jacob Blake, pour moi en tous les cas.

      1. simonolivier dit :

        Comme l’a expliqué @marie4poches un troisième degré est moins pire que premier. First degree aux USA est un viol. Third degree ce sont des attouchements. Et pour répondre à gigido oui whiny bitch aurait pu être accusé de ce crime si une des victimes avaient porté plaintes au criminel,

  14. PATkamerun dit :

    Malgré des mois de protestations dans tout le pays, la police américaine semble toujours croire que la meilleur façon de se faire obéir devant un citoyen récalcitrant, de preference black, c’est de lui tirer dessus, non pas dans l’intention de simplement le blesser afin de le maîtriser plus facilement, mais dans l’intention de tuer. Sinon comment expliquer à chaque fois autant de balle dans le corps de la victime ? Et cerise sur le gâteau, après son forfait, elle cherche à prouver son acte en jetant sur la table des raisons, même des plus farfelues ! Un mandat contre lui, quelque soit ce qu’il ait pu commettre, justifiait-il une une exécution de la victime à bout pourtant alors que la vie du policier n’était pas menacée et que d’après la video, la victime ne possédait aucune arme et ne se montrait pas menaçant envers les pliciers ?
    Allons ! Mrs les policiers, sachez reconnaître vos erreurs au lieu de vous verser dans des justificatifs bidons, même si l’enquête reste en cours, pour justifier vos meurtres !!!
    Je termine par cette pensée de Gandhi : Je m’oppose à la violence parce que lorsqu’elle semble produire le bien, le bien qui en résulte n’est que transitoire, tandis que le mal produit est permanent.

  15. Guy Pelletier dit :

    Excusez moi de ne pas embarquer dans cette affaire ou ce type Jacob Blake serait supposément une victime innocente des méchants flics « racistes ». À l’origine de cette histoire c’est le fait que Blake se soit rendu à la résidence d’une femme ayant signalé la présence d’un homme qui ne devait pas y être. Jacob Blake ferait face depuis juillet à un mandat d’arrestation pour AGRESSION SEXUELLE AU TROISIÈME DEGRÉ, VIOLATION DE DOMICILE ET TROUBLE À L’ORDRE PUBLIC. La même femme qui avait porté plainte contre Blake en juillet a appelé la police de Kenosha pour signaler que ce type se trouvait ILLÉGALEMENT chez elle.

    De toute évidence et la vidéo est claire sur ce sujet Blake loin de collaborer et se rendre aux policiers a tenté de se sauver a fortement résisté à son arrestation dans un pays ou quiconque peut être armé jusqu’aux dents ça ne fait de doutes que les policiers ont paniqués quand il est entré dans son véhicule et semblait cherché quelque chose. Ça n’excuse pas le geste du policier mais explique en partie sa réaction.

    Vous m’excuserez mais j’ai bien peu de sympathie pour un type comme cela qui en plus de fait face à un mandat d’arrestation pour AGRESSION SEXUELLE AU TROISIÈME DEGRÉ, VIOLATION DE DOMICILE ET TROUBLE À L’ORDRE PUBLIC a fortement résisté à son arrestation. Il n’avait qu’a se rendre quand on lui a demandé et rien de cela ne serait arrivé. Les policiers avaient l’obligation de faire respecter les mandats visés contre Blake pour protéger une possible victime dont il aurait possiblement abusé.

    Il y a suffisamment de cas d’abus des policiers envers des citoyens surtout s’ils sont de couleur mais dans ce cas-ci pas si certain qu’il vaille la peine de saccager toute une ville et semer le chaos pour défendre ce type possiblement une « pourriture » un violeur, violent et abuseur de femmes!!!!

    De grâce choisissons nos combats si on veut mettre fin au racisme systémique des services policiers tous les cas ne sont pas bons a défendre et prendre en exemple………………………..

    1. Ziggy9361 dit :

      Selon vous vient-il du Mexique?faîtes application pour être procureur au USA vos chances sont bonnes d’avoir l’appuie du président,votre analyse du dossier impressionnera l’idiot en chef.

    2. jcvirgil dit :

      Vous avez un bon point. Cependant si les policiers n’avaient pas déjà dégainés , à deux ils auraient pu l’empêcher de rentrer dans sa voiture et évité de lui tirer dessus.

      Mais c’est clair que dans toute cette histoire les torts ne sont pas tous du côté des policiers. C’est un euphémisme de dire qu’un noir américain qui connait fort bien les pratiques des corps policiers du pays qui adopte une attitude semblable à celle de Jacob Blake court après le trouble.

    3. Achalante dit :

      Dans la version original, l’appel était à propos d’une dispute entre deux femmes… Les faits ont commencé à changer, déjà.

    4. gl000001 dit :

      « Il n’avait qu’a se rendre  »
      Comme l’autre qui s’est rendu et s’est fait étouffer et en est mort !!

    5. lechatderuelle dit :

      Guy Pelletier vous mélangez tout…. Que Blake soit un sale type ne change rien au comportement meurtrier des flics….

      Soyez allumé!!

      Les flics ont trop souvent machos et se sentent obligés à tout prix de neutraliser leur « suspect »….

      Au Québec, on le voit souvent ..les flics bloquent une rue ou un pâté de maisons et attendent…. ça se finit souvent sans problème…

      aux USA le manque de formation des flics les encourage à sortir les armes et tirer dans le tas, surtout si leur « suspect » est noir….

      Vous semblez dire que ce type ayant un casier judiciaire « méritait » ce traitement….
      eh ben…

      il y avait plusieurs autres « approches » pour les flics pour arrêter ce Blake, tranquillement, sans que ça ne brasse pour rien….
      3 flics face à un homme et ça finit avec 7 balles dans le dos….

      et vous trouvez ça « normal »…..

      on constate que l’éducation populaire sera lingue…..

      1. simonolivier dit :

        @lechat Ils étaient 5 flics et ca fini avec 7 balles dans le dos.

    6. Benton Fraser dit :

      @Guy Pelletier

      Vous savez que la police n’a pas à faire juge et juré!

      D’autant plus qu’aux États-Unis, ils se font juges et jurés seulement lorsque le type a la peau foncée….

    7. simonolivier dit :

      @guy pelletier De mettre les crimes qui lui sont reprochés en majuscule ne les rendra pas plus graves…Et ne justifie en rien la réaction des 5 policiers présents…

    8. simonolivier dit :

      Il est accusé et non une pourriture, un violeur et abuseur de femmes comme vous l’avez déjà condamné. Tout à coup il est déclaré non coupable? Ziggy a un bon point à votre sujet.

    9. nemiscau dit :

      @ Guy Pelletier

      Je suis horrifié par cette histoire d’abus et de cruauté policière.

      C’était évident qu’on allait déterrer quelconque histoire pour faire passer M. Blake comme un dangereux criminel.

      Est-ce que le fait de se trouver au domicile d’une femme est un acte si dangereux? Était-ce une ex-conjointe? La mère de ses enfants?

      En ce qui me concerne, votre réaction traduit bien plus une grande insensibilité par rapport à ce jeune homme noir et à ses 3 enfants et votre tentative de jouer les vertueux qui ne tolère pas les inconduites sexuelles envers les femmes ne m’impressionne pas le moindrement.

      Êtes-vous au courant du nombre important de fausses accusations d’abus sexuels commises par des femmes pour se venger ou pour éloigner un homme?

      Le pire est que les policiers impliqués dans le massacre de M. Blake étaient possiblement pas au courant de cela au moment de leur macabre intervention. Ils ont jugé bon de briser la vie d’une famille afro-américaine pour ne pas laisser quitter un homme dont une femme s’était plainte qu’il n’avait pas d’affaire à cet endroit.

      1. Achalante dit :

        Quel dérapage! « Êtes-vous au courant du nombre important de fausses accusations d’abus sexuels commises par des femmes pour se venger ou pour éloigner un homme? » Pas plus important que les fausses accusations pour n’importe quel autre crime; à peu près 4%.

        Mais qu’il l’aie fait, ou pas, ça ne change rien. Les policiers n’ont pas été appelés pour ça, et ils ne semblent pas avoir été en mesure de vérifier son identité. Après ça, pour un flic raciste, tous les Noirs se ressemblent, ils sont tous plus ou moins criminels. Probablement dangereux. On l’arrête ou on tire; on posera les questions après…

  16. Mariette Beaudoin dit :

    La violence ne règle jamais les conflits. Les méninges, ce n’est pas un accessoire décoratif.

  17. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu
    @richardhetu
    «Sur la planète Trump, à des années-lumière du monde réel, les Américains doivent empêcher leur pays de sombrer dans le chaos en réélisant… celui-là même qui a présidé au désastre actuel», écrit @ihachey en analysant la convention du Parti républicain.

    Excellente chronique de Madame Hachey!

    Exactement, je vous ai mis dans le trou et je suis le seul à pouvoir vous en sortir, alors vous devez voter pour moi (Donald Trump).

    1. kelvinator dit :

      Pour reprendre Caouette :
      « L’administration précédente nous a mené au bord du gouffre.
      Avec moi, nous allons faire un pas devant! »

    2. Pierre Kiroule dit :

      À noter en particulier dans cet article le fait que les images de chaos urbain qui ont servi, dans la vidéo d’ouverture de la Convention Répugnante, à montrer l’anarchie aux USA, ont été prises à BARCELONE pendant la répression policière des salopards d’Espagnols au moment du référendum pour l’indépendance catalane.

      L’Amaricain moyen, qui ne sait même pas où est située Barcelone, a dû gober tout cela comme si c’était la réalité amaricaine. Espérons que les 10% d’indécis aux présidentielles ne sont pas tous des crétins, sinon il faut s’attendre à ce que le Gros Taré soit réélu.

  18. Martin cote dit :

    Que Blake ai eu un couteau en sa possession ou pas…qu’il y ait eu un mandat d’arrestation contre lui ou pas…je ne peux comprendre que le policier ait eu besoin de tirer 7 balles pour l’immobiliser….une balle aurait suffi pour l’arrêter……c’est un non sens le fait d’avoir tiré 7 balles…

    1. Guy lebrasseur dit :

      Sept (7) balles dans le dos? On verrait ça dans un film.et on se dirait,impossible!

  19. Madalton dit :

    Pourquoi, s’il y avait un mandat d’arrestation depuis 1 mois contre lui pour une accusation grave, les policiers ne l’avaient pas encore arrêté? Il me semble qu’on devait connaître où il demeure avec ses 3 enfants.

    1. PATkamerun dit :

      Madalton 09:19

      Très bonne question !!! Il faut croire qu’elle attendait l’occasion pour exécuter le black, Et ensuite brandir le mandat d’arrêt comme justificatif.

      1. Achalante dit :

        Ou peut-être qu’il y avait une accusation contre lui, que les policiers avaient ignorée, mais ressortie quand il a fallu lui trouver un criminel pour justifier leur agression. Vous remarquerez que ça a pris presque une semaine pour qu’ils révèlent ce « fait ». Amplement le temps voulu pour trouver quelque chose, réouvrir le dossier, obtenir un mandat d’arrestation (antidaté—par erreur, bien sûr), et oups! C’est un criminel!

        Comparez l’histoire sortie par le syndicat des policiers hier avec celle au moment des faits; beaucoup de choses ont changé. Trop, à mon avis.

  20. PATkamerun dit :

    Guy Pelletier 08:56

    Personne ne prétend que Blake était un saint homme ! Ce qui est révoltant ici c’est la réaction meurtrière de la police. Quelque soit ce qu’il ait pu faire, le rôle de la police était de tout faire pour l’arrêter, quitte à s’abriter s’il a paniqué devant le comportement de Blake et d’appeler les renforts ! C’était à la justice de décider quel sera son sort, et non à un policier raciste en mode panique.

  21. Apocalypse dit :

    ‘Des responsables du département de la Justice du Wisconsin ont déjà révélé que les policiers avaient essayé d’utiliser à deux reprises un pistolet Taser pour maîtriser Blake…’

    M. Hétu mentionne que le taser n’aurait pas marché; disons qu’il serait intéressant de savoir si c’était vraiment le cas ou si cela sert d’excuse pour ce qui s’est ensuite passé.

    Si le taser n’a pas fonctionné, disons que ce n’était vraiment pas le bon moment. De plus, comme cela peut sauver des vies, on pourrait penser qu’on vérifie régulièrement qu’ils sont fonctionnels.

  22. Apocalypse dit :

    @Madalton – 09:19

    Très bonne question!

  23. Guy Gibo dit :

    Je ne crois aux contes de fée depuis longtemps mais il semble que ce ne soit pas le cas pour tout le monde… Et je l’accepte!

    Enough is enough… C’est clair il me semble!

    On assassine des noirs en pleine rue et de plein jour et on trouvera toujours quelqu’un pour justifier de tels actes…

    Enough is enough! Et je crois que cette fois-ci la majorité l’auront compris. Les autres n’auront plus qu’à s’adapter.

  24. Madalton dit :

    En voici un qui est chanceux de ne pas vivre à Kenosha. Il faut dire qu’à sa place j’aurais collaboré.

    https://www.tvanouvelles.ca/2020/08/28/un-homme-noir-arrete-alors-quil-fait-du-jogging-a-san-antonio?utm_medium=cxense&utm_source=tvasports.ca&utm_campaign=reco#cxrecs_s

  25. el_kabong dit :

    « L’existence de ce mandat aurait influencé la façon dont les policiers se sont comportés… »

    Ben oui chose… les policiers l’ont vu et se sont dits « c’est le dangereux criminel qu’on recherche activement depuis plus d’un mois, faut jouer safe »… on voit tout de suite que ce Blake était un homme traqué… à se promener tranquillement en voiture avec 2 enfants…

    Toujours la même logique dretteuse raciste de justifier l’utilisation de force excessive… « c’était justifié de lui tirer dessus, il est déjà arrivé en retard en classe au secondaire »…

  26. Layla dit :

    « Jacob Blake fait face depuis juillet à un mandat d’arrestation pour agression sexuelle au troisième degré, violation de domicile et trouble à l’ordre public. »

    Ce n’est pas rien un mandat d’arrestation depuis JUILLET qui n’en est pas un pour défaut de paiements d’amendes mais agression sexuelle, c’est vrai que c’est juste une agression au 3 ième degré ( 😉 ) et le monsieur fin août était toujours en liberté. Et on me dira que le service de police USA n’a pas besoin d’être réorganisé voire très amélioré.

    Je repense à la pub de DT avec la vieille madame qui a fait le 911 et on lui répond qu’au pays de Joe Biden personne ne viendra sauf peut-être en cas de viol.

    Une agression sexuelle en juillet sur une femme qui habite la même ville que son agresseur et il est toujours en liberté et on est sous la présidence de DT.

    Mais une autre aberration selon mon humble logique.

    « le chef de police de Kenosha…a dit croire que les policiers étaient au courant de ce mandat d’arrestation…»

    A dit croire…voila sur quoi j’accroche on est vendredi plusieurs jours après que Jacob Blake a été atteint par balles par la police, et le chef « a dit croire » il n’est même pas capable de dire que les policiers le savaient non ils pensent que les policiers le savaient.

    Pour ma part je suis bien heureuse de savoir que Jacob Blake c’était un violeur, une merde…ça change tout…ironie. Ils me font suer.

    P.S.La ville de Kenosha est le siège du comté de Kenosha, 99 738 habitants.
    Superficie : 73,69 km² Cette semaine on lisait que
    Jacob à 6 enfants et il habite cette ville depuis 3 ans.
    Près de chez moi j’ai fait une recherche et la ville de Repentigny représente à peu près la même population et superficie.

  27. kelvinator dit :

    Ok,
    Deux tasers qui ne fonctionne pas.
    Deux policiers incapable de maitriser un homme.
    On suit à 1m le suspect,
    en le visant avec une arme chargée,

    Donc.
    Sept balles???

    Si les policiers n’étaient pas aussi incompétent, ils n’auraient pas eu besoin de tirer.
    Ils n’auraient pas du le suivre aussi proche, pour éviter la portée d’un couteau.
    Si il a un couteau, la simple des regles du bon sens t’indique de t’éloigner, ils ont des pistolet de toute façon.

    Évidemment, l’incompétence serait justifié parce que le suspect était mauvais?!?
    La volonté altruiste de servir des policiers mis de l’avant effacerait leur incompétence?
    Non. C’est le comportement des policiers qui est le problème, pas les crime de la personne.

  28. ddescarreaux dit :

    C’est difficile de voir s’il a un couteau, mais on dirait qu’il ouvre la portière avec la main gauche.

    https://richardhetu.com/2020/08/24/sept-balles-dans-le-dos/

    1. Achalante dit :

      Quand je conduis, j’ouvre généralement la portière de la main gauche, parce que comme ça, je n’ai pas à déplacer mon bras pour pouvoir entrer. Quand je m’assoie côté passager, j’ouvre la portière de la main droite pour la même raison. Pas vous?

      1. Guy lebrasseur dit :

        👍👍👍

  29. danielm dit :

    Tout cela prouve bien que les américains en général y incluant les forces de l’ordre n’ont ni la maturité, ni le jugement d’avoir accès à des armes à feu. La prohibition resterait la seule avenue possible pour réduire le nombre de victimes de tout genre et de toutes circonstances.

    1. kelvinator dit :

      Ça me rappel les mouvement de support à la prohibition lancé par des femmes dans les années 20.
      « lips that touch liquor shall never touch mine »
      La photo est pissante d’ironie! Même avec de l’alcool je ne leur toucherai pas!
      https://www.yesterdaytoday.net/2019/03/the-kiss-of-prohibition-lips-that-touch.html

      Comme les femmes grecques faisant la grève du sexe pour convaincre leur hommes de cesser de se battre, il faudrait des groupes similaires d’américaines contre les armes à feu!!

  30. C’est toujours le même scénario à chaque fois qu’un incident semblable se produit.

    Les flics tentent de salir la réputation de la victime en le faisant passer pour un « bad guy », C’est typique d’un bande de couillons qui essaient de « sauver leur cul » et de se justifier.

    Que Blake n’ait pas été un « ange » ne justifie en aucune façon le fait d’avoir recours à la violence excessive pour le maîtriser, comme de lui tirer 7 balles dans le dos.

    Je ne crois pas la version du « taser gun qui ne fonctionait pas ». Un policier,avant le début de son quart de travail, a l’obligation de s’assurer que ses équipements (radios, arme de service, taser gun, etc) sont en parfait état de fonctionner. Ça fait partie de ses responsabilités.

    Si vraiment son « taser gun » ne fonctionnait pas, il y avait d’autres façons de maîtriser le suspect autrement que de se servir de son arme de service. On est censé leurs apprendre ça à l’École de Police.

    Le problème de Kenosha est celui de plusieurs corps de police à travers les USA. Le manque de formation et d’uniformité au niveau des critères de sélection des candidats. On voit les résultats.

    Ce « crime » parce que s’en est un, a donc toutes les apparences d’un crime à caractère raciste.

    Petite note triste en cette journée pluvieuse.

    Décès de l’acteur américain Chadwick Boseman. Pour ceux et celles qui ne le replacent pas, il interprétait le rôle du légendaire « Jackie Robinson » dans le film « 42 » .

    https://www.msn.com/fr-ca/divertissement/cinema/chadwick-boseman-h%c3%a9ros-du-film-black-panther-meurt-du-cancer-%c3%a0-43-ans/ar-BB18u6mI?li=AAayzNa

    1. kelvinator dit :

      À deux policiers, ils ne peuvent maitriser un suspect, même avec deux tasers?
      Ils avaient aussi des bâtons.

      Gageons que le racisme ou la xénophobie a augmenté la peur des policiers, qui avec leur incompétence a fait un mauvais mélange.

      1. Ziggy9361 dit :

        @Layla… le chef de police à patiné sur la bottine avec cette déclaration.Premièrement les policiers qui sont intervenus ne connaisaient sûrement pas Mr. Blake à leur arrivé,deuxièmement sans connaître son nom ils non pas pu consulté son dossier,troisièmement la répartitrice du 911 n’avait pas non plus de détail concernant Mr.Blake pas plus que son nom,quatrièmement çà veut dire que le chef de police à parlé au travers de son chapeau et que les policiers sont tout simplement des racistes qui sont convaincus d’avoir agit selon ce qu’ils ont appris dans leur formation.
        Malgré tout attendons les résultats de l’enquête pour savoir jusqu’à ou vas la tentative de cover up et le cas échéant les sanctions.

  31. Jean dit :

    Réaction défensive primaire et sans surprise, le monsieur de couleur a un casier judiciaire (il a oublié de s’arrêter à un stop), il a une arme (comme beaucoup d’américains), il a résisté à son arrestation (car il n’y avait aucune raison de se faire arrêter), bla bla bla. Toujours le même discours des autorités.
    Quoi qu’il en soit, aucune justification de tirer quelqu’un dans le dos 7 fois.
    Il y a des vies qui valent moins que d’autres aux pays de Trump.

  32. Excellente chronique de la chroniqueuse Rima Elkouri (LaPresse, 29 août 2020) que je vous conseille de lire.

    Merci à M. Hétu pour avoir mis le lien sur son compte Tweeter.

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-08-29/une-autre-balle-dans-le-dos.php

  33. Une autre excellente chronique, cete fois de la chroniqueuse Isabelle Hachey ( LaPresse, 29 août 2020) sur la Convention républicaine.

    Encore merci à M. Hétu pour avoir mis le lien sur son compte Tweeter.

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-08-29/sur-la-planete-trump.php

    1. Haïku dit :

      Merci pour le lien.
      Effectivement, une excellente analyse !

  34. titejasette dit :

    A prime abord, peu importe la version exacte des faits (que Jacob Blake soit coupable ou non d’agression sexuelle au troisième degré, violation de domicile et trouble à l’ordre public), il est un patient paralysé jusqu’à la taille, très fortement sous sédatifs et branché de partout. Il y a p-e des balles qui ont frôlé ou touché les organes internes du patient, par conséquent il serait dans la section de garde 24/24 de l’urgence. De plus les opérations pour retirer les balles étant très récentes, le corps du patient est probablement charcuté de partout. Tout petit mouvement/déplacement de la part du patient risque de défaire des points de souture et lui serait fatal.

    La mise en scène de la police, le fait qu’il soit menotté au lit, me dit que la Police veut préparer d’avance une excuse pour justifier qque chose.

    Ça ne sent pas bon, cette affaire !

  35. Luis Garcia dit :

    On peut lire le mandat pour lequel Blake était menotté ici : https://www.dailymail.co.uk/news/article-8675227/amp/Criminal-complaint-Jacob-Blake-says-wanted-domestic-abuse-sexual-assault.html?__twitter_impression=true

    Plus spécifiquement, voici l’acte qu’on considère comme aggression sexuelle de 3ième degré : « Blake was standing over her saying, ‘I want my sh*t.’ As the victim laid on her back, Blake, ‘suddenly and without warning, reached his hand between her legs, penetrated her vaginally with a finger, pull it out and sniffed it, and said,  »Smells like you’ve been with other men.' »

    1. Layla dit :

      @Luis Garcia 11:32

      On peut lire aussi
      « Patrick Cafferty, an attorney representing the Blake family, told WISN on Friday that the felony arrest warrants, which stem from alleged crimes that Blake committed before the shooting, have been vacated and that deputies were no longer in his hospital room. »

      Est ce un deal, tu ne portes pas plainte contre la police et on efface le mandat?
      Paralysé de la taille au pied ça risque de coûter une petite fortune à la ville. Je m’interroge…plus de dix ans de prison annulé, oui je m’interroge…est ce que j’ai mal compris l’article donc mes conclusions seraient
      erronées?

  36. gigido66 dit :

    Depuis que j’ai visionné le film : Trois affiches tout près d’Ebbing, Missouri version québécoise , ou version anglaise: Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
    Je ne peux que comparer ces policiers « si rapides sur la gachette » avec l’abruti de jeune policier raciste et brutal de ce film…à voir

    1. Haïku dit :

      Pertinent rappel ! 👌

  37. Lecteur_curieux dit :

    On semble construire des narratives des deux côtés pour justifier son idéologie.

    Dans les vidéos ce qu’on voit c’est qu’il y a aucun calme sur les lieux et la police qui a déjà dégainé et pointant leurs armes sur Blake.

    On ne doit dégainer que si des vies sont en danger et non pour se faire obéir au doigt et à l’oeil.

    Il faudrait que la femme ayant porté plainte parle et on se doute que Blake n’est pas un ange.

    Mais peut-on le maîtriser sans lui tirer dessus ?

    Les histoires de violences conjugales et celles d’agressions sexuelles pleuvent et on en connaît des cas au Canada. La police ne dérape pas comme cela.

    Les gens coopèrent aussi ou viennent à le faire. Blancs, Noirs ou latinos mais la fracture sociale et raciale est moins profonde. N’empêche qu’il y a des dérapages ici aussi.

    Il faudrait avoir deux ou trois ou quatre interventions complètes ou des simulations réalistes plutôt que biaisées pour aider à changer le comportement des policiers mais aussi ceux de citoyens ne faisant rien pour faire descendre la température au contraire ils augmentent la panique et les flics deviennent plus agressifs et aux aboies.

  38. Danielle Vallée dit :

    Vous oubliez tous un certain point.
    Blake a une trallée d’enfants, probablement avec la femme qui a appelé la police.

    Elle a dit au téléphone 911 que l’homme voulait partir avec son véhicule à elle. Est-ce vrai? Si oui, le couteau est à elle?

    Trois enfants étaient dans l’auto et il voulait les amener quelque part pour la fête d’un des enfants. Était-il en instance de divorce? Payaît-il pour le véhicule qu’il empruntait? Qui était l’autre femme sur les lieux?

    J’ai le cœur encore plus lourd depuis que ces histoires sortent parce que je penses que tout ça a peut-être été causé par une mégère qui voulait se venger de quelque chose.

    1. titejasette dit :

      Danielle Vallée 12:12 – « une mégère qui voulait se venger de quelque chose »

      Parlant de mégère, j’ai qualifié de poupoune Kellyanne Conway et je ne regrette pas. Dans la vidéo qui suit, on comprend pourquoi et qui est l’autre, le poupou ?

      1. Madalton dit :

        Merci pour le lien.

  39. Lecteur_curieux dit :

    Je répète aussi l’histoire d’un policier en Montérégie maintenant retraité qui disait n’avoir dégainé qu’une seule fois pendant toute sa carrière.

    Certes c’était un milieu plus tranquille et avec moins de diversité mais…

    Cela démontre à quel point ils le font trop souvent maintenant et combien ils sont loin des citoyens et encore plus aux États-Unis.

    Pour les cas vécus similaires à cela il faut l’intervention de la police mais aussi beaucoup plus d’intervenants sociaux et communautaires alors les risques que cela se produise seraient réduits.

    Ou la police irait rencontrer le gars pour l’avertir plutôt que venir en urgence éteindre le feu supposément mais plutôt que calmer tout le monde cela dégénère et le gars se fait tirer et sera handicapé à vie quand il n’est pas tué.

    1. Madalton dit :

      Il faut dire qu’il y a moins d’arme en circulation au Canada. À chaque intervention aux USA, le policier doit être sur ses gardes, prêt à se faire tirer dessus.

  40. lechatderuelle dit :

    Ce qui est troublant est que la police et l’état tentent bêtement de se justifier d’avoir abattu un homme sans arme, en le tirant dans le dos de 7 balles devant ses enfants…
    On comprend la stratégie, un peu bête, de dépeindre la victime comme un sale type…

    Maintenant les gens s’arrêtent à des détails…. et oublient que la tentative d’assassinat est et demeure injustifiable….
    Ce dossier se perdra dans les perceptions, selon la sensibilité des observateurs…. et au final, le geste criminel des policiers sera noyé dans un flot d’informations inutiles…

    Cette façon de faire rendra, encore plus rigide, la volonté de résister au changement de la part des policiers qui s’accrocheront à leur vison des choses qu’ils sont là pour « protéger » des méchants et ce type, ben c’était un méchant… fait que normal qu’on le « neutralise » quitte à le tuer s’il le faut….

    Aux USA, le moindre changement dans les façons de faire des policiers sera aussitôt vu comme une volonté de les castrer, de les « démolir »….
    ça se mettra à hurler comme des putois que le gouvernement ou l’état qui ose penser modifier l’approche des flics veut « étatiser » les forces de l’ordre, ouvrir les rues aux bandits, et tout le reste….

    Jamais possible d’établir un dialogue intelligent…. ce sera démagogique ;a l’os et de mauvaise foi…..

    mais peu importe pour les fans de la droite, car ils y gagneront de toute façon…. les dossiers seront explosifs et demeureront sur les tablettes comme tous les dossiers aux USA…. (régularisation des immigrants illégaux, les dreamers, l’assurance-santé, le salaire minimum, les expulsions de locataires, les saisies de maisons par les banques, l’éducation publique, l’environnement, les changements climatiques, le fastfood, l’obésité, l’avortement et j’en passe…..)

    Rien ne bouge aux USA depuis près de 40 ans…. justement à cause de cette manie d’inonder chaque événement de détails inutiles plutôt que de se saisir du fond du problème…..et la nouvelle mode, inverser le fardeau de la preuve… « y’a aussi des blancs qui se font tirer dessus »… y’a aussi des hommes qui sont maltraités par leur femme »… y’a aussi d’autres ethnies qui sont racistes »….

    La brutalité policière américaine est provoquée par un racisme systémique et alimentée et un manque total de formation adéquate.

    En réglant ce problème aigu de société, les USA feraient avancer un tas de dossiers parallèlement qui sont, plus ou moins, influencés par ce problème criant et répandu partout aux USA…..

    Mais ils préfèreront faire voir de « Bons » policiers qui font bien leur job, comme si ça excusait es bourdes des autres….

    1. Pierre Kiroule dit :

      Excellent exposé !

    2. gérard séguin dit :

      Malheureusement! les politiques américaines n’apprennent et retiennent rien, de leurs erreurs. Depuis leur implication au Vietnam. Mëme chose, pour leurs problêmes domestique. Ils sont d’éternel adolescent

  41. nickoleterrible dit :

    Il faut séparer ce qu’il a fait de l’arrestation. C’est au juge de décider la culpabilité et la peine, pas aux policiers. Ensuite pour moi c’est une question à 2 volets, est-ce qu’il y a eu un usage excessif de la force ? Et est-ce que l’intervention s’est faite de manière à minimiser les dommages collatéraux ? Ils ont tiré à quelques centimètres de 3 enfants. Un seul tir pour moi était trop, pourquoi 7 ? Ils étaient équipés de mitraillette ?Si il veut justifier ses policiers il a besoin de pédaler plus fort.

  42. Luis Garcia dit :

    Ces catastrophes ont vraisemblablement toujours le même point départ, des individus qui résistent à leur arrestation. On ne dit pas qu’ils méritent des balles mais lorsqu’on brise le contrat social en commencant a échanger des coups avec des policiers, c’est de se mettre devant l’inconnu pas à peu près. Est-ce qu’un blanc qui commence a fouttre des coups de poings à la police lors d’une arrestation va mieux s’en tirer qu’un noir ou un latino? Comment on peut comparer ça? Où sont les chiffres?

    Il y en a qui s’offusque que Dylann Roof n’a pas été abattu mais Roof s’est rendû sans problème lorsque la police s’est présenté chez lui. Le jeune de 17 ans cette semaine s’est lui rendu même rendu à la police pour son arrestation.

    1. lechatderuelle dit :

      Luis Garcia aux USA, les gens d’ethnies différentes fuient les policiers, par réflexe de survie…. car tous savent que la justice US n’est pas clémente ;a leur endroit….
      ce réflexe de méfiance est entretenue par le système de justice et les policiers…..

      L’approche des policiers qui tentent d’intercepter un individu est toujours basée sur la peur…. Avec la prolifération des armes à feu partout et pour tous, on peut comprendre leur méfiance….

      Donc on se retrouve avec 2 « camps » méfiants qui ne font absolument pas confiance à l’autre camp…. et à moins de vivre sous une roche depuis 40 ans, tous savent qu’aux USA, un noir en présence de policiers blancs, peu importe la circonstance, sait que son espérance de vie diminue à vue d’oeil…. ce qui peut expliquer la « résistance » à leur arrestation….

      un « blanc » n’a pas le même regard face aux flics… et les flics ne le regardent pas avec la même appréhension… alors faire un comparatif entre les 2 est biaisé en partant….

      Essayer de chercher d’autres angles pour regarder le problème est un refus de voir la réalité ou un fond de xénophobie mal géré ou une absence d’empathie ou encore cette manie qui est devenue une mode d’inverser les situations en croyant expliquer quelque chose…..

      Les policeirs blancs tirent plus souvent et plus mortellement sur des citoyens noirs aux USA….
      et les citoyens noirs aux USA ont tendance ;a fuir ou résister face aux flics par crainte de se faire tirer dessus…..
      et les flics blancs aux USA tirent plus vitement les citoyens noirs qui résistent ….

      le point qui provoque cette escalade demeure la facilité à dégainer des flics US qui se semblent pas capable de réagir autrement et leur promptitude à tirer, sanas raison….

      Des flics qui tirent moins souvent engendraient moins de suspicion des communautés ethniques et lors des rencontres, le stress des 2 côtés serait moins grand et donc, il y aurait moins de situations dramatiques….

      le problème est entre les mains du groupe qui a le plus de pouvoir…. ici ce sont les flics..

    2. Danielle Vallée dit :

      @Luis Garcia: Il y a des témoins, incluant celui qui a fait un des videos, qui affirment que cette bataille avec la police n’est jamais survenue.
      Que lui ce qu’il a vu, c’est Blake au sol, et pendant que deux agents le maintenaient au sol, un autre lui donnait des coups de pied dans les reins.
      La famille dit que Blake était en très bonne forme physique, qu’il faisait de la lutte quand il était plus jeune.

      Sa réaction de leur tourner le dos et d’essayer de partir était peut-être un geste re retenue de sa part. Peut-être qu’il avait peur de les frapper justement s’il restait là après avoir été battu.
      De plus hier un enregistrement est sorti d’un commentaire fait par le chef de police de cette communauté disant que les noirs devraient être placés en prison et être oubliés là pour le reste de leur vie. C’est le même chef de police qui a dit que deux personnes n’auraient pas été tuées pendant la manifestation si elles avaient respecté l’ordre de rentrer à la maison après telle heure.
      C’est un autre département de police dirigé par un raciste, qui engage et entraîne des policiers racistes.

      1. Luis Garcia dit :

        @Danielle Vallée Pouvez-vous nous donner des sources de ce que vous avancez? Je n’ai rien entendu de tel à ce sujet.

      2. simonolivier dit :

        Mme Vallée, C’est le Shériff du Comté de Kenosha qui a fait cette remarque.

        @Luis Picotté
        https://www.nydailynews.com/news/national/ny-kenosha-county-sheriff-called-black-suspects-trash-to-be-warehoused-20200827-3cwuwimsjnd2xjcjobdkh6a3yu-story.html

    3. CBT dit :

      Résister à une arrestation n’est pas une raison pour tirer 7 balles, ils étaient trois policiers très près de lui, comment se fait-il qu’ils n’ont pas été capables de l’immobiliser physiquement avant qu’il tente d’ouvrir la portière du véhicule ? C’est ridicule d’invoquer la résistance comme justification, trois policiers formés pour arrêter efficacement un suspect qui résiste, il n’est pas question de plusieurs suspects à la fois.

      Ils cachent leur incompétence dans un cas d’une arrestation ratée d’un individu non armé, c’est pourquoi ils évoquent la présence d’un éventuel couteau et son dossier criminel, le chef policier n’est même pas certain que les policiers le savaient au moment de répondre à l’appel où ils doivent intervenir en quelques minutes, est-ce qu’ils connaissaient l’identité du suspect à ce moment précis ?

    4. Benton Fraser dit :

      Sept balles dans le dos!!!

      Même s’il avait un couteau, de dos, ce n’est pas une menace!

      Pour les chiffres, c’est mainte fois démontré… sauf qu’il n’a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir!

      Pour le reste, cela ressemble à du: « Je ne suis pas raciste mais…. »

    5. nickoleterrible dit :

      Avec ces propos vous responsabilisez les contrevenants alors que c’est une question d’usage excessif de la force.

    6. nemiscau dit :

      @ Luis Garcia

      Ce que vous pouvez être lâche à vous déguiser toujours sous de nouveaux pseudonymes (et de nouvelles photos) qui n’ont rien à voir avec vous.

      Et votre commentaire sur Dylan Roof, ce meurtrier blanc qui n’aurait pas résisté à son arrestation illustre encore votre malhonnêteté habituelle. Il n’avait pas à craindre pour sa vie, ni pour sa sécurité au moment de son arrestation, à un point tel que les policiers seraient arrêtés au resto pour le faire manger en route vers le centre de détention. Combien de suspects de couleur ont droit à ce genre de considérations dans des circonstances similaires?

      Minimiser le racisme crasseux sévissant encore un peu partout aux États-Unis est la meilleure façon de ne jamais régler ce grave problème.

  43. jcvirgil dit :

    Ces événements qui s’accumulent avec les protestations qui suivent et les débordements de violence dont la propriété privée fait les frais est de l’or en barre pour Trump.

    Ceux qui feront la difference dans la prochaine élection sont les électeurs indécis dans les états balsnciers.
    Ce sont des gens de la majorité silencieuse peu politisés pour lesquels leur sécurité et celle de leurs proches est déterminante.

    S’ils portent foi au discours de Trump qui assure être celui qui peut leur apporter cette sécurité ils risquent de voter pour lui malgré le bilan catastrophique qu’il traîne derriere lui.

    1. Igreck dit :

      Les Québécois (d’un certain âge et ceux d’un âge certain) se rappellent le « Coup de la Brinks » que le PLQ avait utilisé pour faire PEUR aux électeurs tentés de voter pour le jeune PQ. La peur, cette vieille stratégie de perdants malhonnêtes, de ceux qui n’ont pas le courage de vendre (expliquer intelligemment) leur point de vue. Ou pire, ceux qui ont un point de vue indéfendable !

      1. jcvirgil dit :

        Vous avez raison , mais c’est le résultat qui compte.

        Les Démocrates sont dans le piège à homard.Il devront à la fois appuyer les changements nécessaires dans la société américaine et condamner fermement la violence des antifas et de toute une mouvance qui la prône pour faire avancer les choses.

      2. simonolivier dit :

        @lgreck Sauf que ca avait eu l’effet contraire. Cette tactique avait convaincue les jeunes de sortir voter en masse et de faire élire la formidable équipe de René Lévesque. Moi le premier. Ces jeunes d’hier sont maintenant les gens d’un certain âge et d’un âge certain d’aujourd’hui que vous mentionnez.

  44. Pierre Kiroule dit :

    Voilà qu’on essaie, tout à fait dans la lignée des insanités, des faussetés et des contre-vérités vomies par ces salopards de Répugnants, d’inverser la proposition et faire avaler aux abrutis que «Blake étant un criminel, il méritait 7 balles dans le dos», alors qu’un Blanc criminel, lui, a droit à tous les égards, sans brutalité, sans se faire tirer dans le dos et, par la suite, comme de raison, à un procès qui l’innocente (et quand, par malheur, ce pourri est condamné, il obtient la grâce présidentielle).

    Quant à ceux qui affirment que les Blancs ne résistent pas à leurs arrestations. Bien sûr qu’ils ne résistent pas. Ils savent qu’ils vont être traités équitablement. Les Noirs ont depuis des générations la peur au ventre d’être en contact avec la police, car ils y risquent leur peau. S’ils résistent à leur arrestation — loin d’être toujours justifiée –, c’est qu’ils redoutent qu’ils vont passer un mauvais quart d’heure au poste de police. Mais dans la petite tête vide d’une petit Blanc privilégié, ce facteur n’entre pas en ligne de compte. Il continue d’être persuadé que les Noirs méritent ce qui leur arrive.

    Putains de Blancs ! Un jour, comme cela se produit actuellement pour les blonds (en voie de disparition), il n’y aura plus sur Terre que des métissés. Les Blancs auront disparu et on pourra dire : good riddance, tab…

  45. lechatderuelle dit :

    un policier sans arme se sert de son jugement pour désamorcer une situation….
    un policier armé se sert de son arme pour désamorcer une situation….

    un citoyen stressé devant un policier sans arme et qui échange avec rage, peut demeurer agressif…. le policier dans ce cas, appelle des renforts et la situation finit par se calmer….
    un citoyen stressé devant un policer qui le pointe de son arme devient encore plus nerveux et si la situation demeure tendue, le policier peut croire nécessaire d’abuser de son avantage…

    Ajoutons un manque de formation flagrant aux USA…. et on constate que les policiers sont leur pire ennemi….

    Renverser cette tendance sera longue et compliquée…. surtout si les autorités et le politique ne s’en mêlent pas de la bonne façon….

    On dirait que les policiers n’apprennent pas des bourdes et des bavures des leurs…. ce ne sont pas des cas isolés… c’est systématique!!
    il meurt combien de citoyens noirs aux USA, abattus para des policiers chaque année, sans raison valable…..????

    ce problème est exactement le même que les fusillades de masse aux USA… Combien chaque année?? Qu’est-ce que les autorités font pour tenter d’enrayer ce fléau?? Un gros rien….

    Chaque problème social aux USA reçoit la même réponse…. rien…..

    et le Rien engendre toujours des réflexes négatifs…. dans tous les domaines…

    Méfiance, violence, exclusion, ghetto, manque d’éducation, peu de job, pauvreté, misère, méfiance…..et le cercle s’alourdit et s’enfonce….

    1. Igreck dit :

      Beaucoup d’Amers sont bloqués au stade de développement social désigné par le terme « cowboy » !

  46. M.Rustik dit :

    Je continue à croire que le racisme est omniprésent aux USA (et aussi au Canada).
    Les histoires du joggeur qui s’est fait tirer par un père et son fils, les 9 minutes d’étouffement suivant une arrestation, le tireur blanc qui tirent sur les manifestants, le fait d’accepter des blancs armés (sans rien faire) qui se rendent à l’Hôtel de Ville (et d’arrêter le premier noir armé qui ferait une telle chose), sont tous des gestes flagrants qui auraient dû provoquer les actions concertées que l’on voit aujourd’hui.

    Mais je persiste et je signe, je suis incapable de prouver que cette arrestation policière c’est du raciste et je trouve déplacé que ce soit cette goutte qui ait fait débordé le vase: le vase aurait dû déborder bien avant, l’ambiguïté de cette situation porte ombrage aux revendications. (personnellement, je pense que le policier a paniqué, et qu’il a tiré 7 balles parce que le gars est noir, donc du racisme, mais ce que je pense n’est pas important, dans des revendications de ce type, ce qui est important c’est ce que je peux prouver, tous les sujets ambigus, seront des munitions pour ceux qui veulent que le racisme continu).

  47. Danielle Vallée dit :

    @Luid Garcia: CNN
    Le témoin qui a fait une des vidéo est apparu à la télévision à maintes reprises incluant ce matin où on le questionnait sur la version des policiers.
    Ce n’est pas une conspiration mais un énoncé fait par des gens qui étaient là.

    Même chose pour les commentaires du chef de police. Il s’est tenu devant les caméras et a affirmé que les gens n’auraient pas été tués s’ils avaient respecté l’heure.

    1. Haïku dit :

      Merci pour l’info.

  48. Pierre s. dit :

    ———————-

    le chef de police qui affirme candidement ne pas avoir vue la vidéo …

    Ou il est con ou il est incompétent ou il est menteur.

    1. xnicden dit :

      Les trois.

    2. @Pierre s. (29/08/2020 à 13:44)

      Pourquoi pas les trois en même temps?

      On peut à la fois être con, incompétent et menteur.

      Bunker Boy en est un exemple parfait.

      1. Pierre s. dit :

        ——————

        Clairement ….

        à la lumière de sa réaction en point de presse, ce qui arrivé à J Blake
        il s’en fout éperdument … et c’est exactement de ca q’on parle … si c’était un
        homme blanc la il aurait visionné la vidéo il aurait pris des mesures il se serait
        mit en action ??? Mais un homme noir qui se fait tirer 7 fois dans le dos , on s’en fout.

        la réaction pathétique et totalement incompétente de c chef de police
        justifie entièrement le mouvement BLM. Surtout avec un président écervellé, raciste
        etr pret a tout pour s’accrocher au pouvoir.

        les 6 prochains mois aux USA seront explosifs.

  49. Danielle Vallée dit :

    @Luis Garcia:
    Voilà vous pouvez regarder vous-même grâce à Google:

    Kenosha police chief says deadly shooting wouldn’t have happened if people weren’t out after curfew
    By Scottie Andrew, CNN

  50. xnicden dit :

    Une hypothèse qui circule est que M. Blake avait à la main des lunettes de soleil que les policiers auraient confondues avec un couteau…

    Un couteau a effectivement été retrouvé dans son véhicule et pour certains c’est assez pour justifier de l’avoir tiré dans le dos.

  51. Danielle Vallée dit :

    @xnicden: Ça me fait penser à l’homme sur lesquels les services secrets ont tiré la journée où la conférence presse de Trump a été interrompue.

    C’était une personne avec des problèmes mentaux qui tenait son peigne dans sa main.
    « Trigger happy » me vient à l’esprit.

  52. Danielle Vallée dit :

    @Luis Garcia: je viens de vous trouver une référence à l’enregistrement du chef de police qui dit que les Noirs doivent être entreposés et la clé perdue.
    Cette référés été faite pendant la marche sur Washington hier.

    Jackson’s Rainbow PUSH Coalition, took aim at Kenosha County Sheriff David Beth, saying he “has less than the value of redemption, of life for these people. He wants to warehouse people…take people out of society. These are the very elements of institutionalized racism. »

  53. Danielle Vallée dit :

    @Luis Garcia:
    Et voilà la réaction de l’ACLU:
    ACLU demands resignation of Kenosha Police Chief Daniel Miskinis and Kenosha County Sheriff David Beth

  54. loup2 dit :

    Citation d’un article de La Presse
    «Des représentants de la succession de Leonard Cohen envisagent de déposer une poursuite après que la chanson Hallelujah eut été diffusée sans autorisation lors de la Convention républicaine cette semaine.
    Michelle Rice, une avocate de la succession du chanteur, estime que le Parti républicain a fait « une tentative assez effrontée de politiser et d’exploiter » la chanson emblématique du célèbre poète montréalais après s’être fait indiquer explicitement qu’il n’avait pas la bénédiction des ayants droit.

    « Nous sommes surpris et consternés que le RNC [Comité national républicain] procède en sachant que la succession de M. Cohen avait spécifiquement refusé la demande d’utilisation du RNC », a déclaré Mme Rice au nom de la succession.

    Neil Young a poursuivi l’organisation de Donald Trump plus tôt ce mois-ci après que de nombreuses demandes d’arrêter de faire jouer ses chansons lors de rassemblements eurent été ignorées, tandis que les Rolling Stones et la succession de Tom Petty sont au nombre de ceux qui ont envoyé des mises en demeure exigeant que cesse l’utilisation non autorisée de leurs compositions.

    Pour toi donald une toune de Young, un autre Canadien qui t’aime pas.
    C’est elle que tu devrais faire jouer — Piece of crap

    1. Haïku dit :

      RE: ‘Piece of Crap’
      Ha ha ! Très approprié ! 👍

  55. Danielle Vallée dit :

    @Madalton:
    Je savais que c’était une intervention passée.
    Mon point c’est qu’on sait ce qu’il pense de la communauté noire.
    Qui constitue une partie de la population qu’il est supposé protéger.

    Ces gens là recrutent et forment des policiers qui leur ressemblent.

    1. Madalton dit :

      C’était pour que les lecteurs ne croient pas qu’il venait de dire ces mots dans le cas de Blake.

  56. A.Talon dit :

    PAUSE MUSICALE

    Comme antidote à tant de bêtise et de violence, pourquoi pas l’amour? Voici une chanson, «L’Amor», composée et interprétée par la talentueuse Arianna Savall et extraite de son premier album «Bella Terra». On note que Mme Savall est la fille de célèbres musiciens catalans: le chef d’orchestre Jordi Savall et la soprano Montserrat Figueras. Le fruit n’est de toute évidence pas tombé loin de l’arbre…

    «L’ Amor, Arianna Savall / Miquel Martí i Pol ( Coup de Cœur 2004)»

    1. Danielle Vallée dit :

      C’est très joli

  57. _cameleon_ dit :

    Pour ceux qui comme moi sont curieux de connaitre les détails sur cette ‘Hatch Act’

    https://en.wikipedia.org/wiki/Hatch_Act_of_1939

    1. titejasette dit :

      @_cameleon_ 15:36 Hatch Act

      « La commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants, dirigée par les démocrates, a annoncé vendredi qu’elle lancerait une procédure de mise en examen pour outrage au secrétaire d’Etat Mike Pompeo. »

      https://news.immitate.com/2020/08/28/house-democrats-announce-contempt-proceedings-against-secretary-of-state-mike-pompeo-cnbc/

      J’imagine que cette affaire va prendre un certain temps et ne sera pas devant la Justice qu’en janvier-févier 2021 ?

      Qu’on lance des procédures légales contre la poupoune aussi ?

  58. A.Talon dit :

    «La succession de Leonard Cohen songe à poursuivre le Parti républicain.» (tweet de R.Hétu)

    J’espère qu’ils ne reculeront pas devant l’intimidation trumpeuse et qu’ils refuseront de se faire acheter pour quelques billets verts. Tous les artistes (ou leurs ayant droit) qui se sont vu spoliés de leurs droits d’auteur par cette bande de fripouilles, dans des circonstances analogues entre 2015 et 2020, devraient faire de même.

    https://www.lapresse.ca/arts/musique/2020-08-29/la-succession-de-leonard-cohen-songe-a-poursuivre-le-parti-republicain.php

  59. Danielle Vallée dit :

    https://www.jsonline.com/story/news/2020/08/25/kenosha-police-shot-jacob-blake-3-minutes-after-arrival-audio-reveals/5628076002/

    Voici un lien pour le rapport minute par minute des évènements :
    Il s’est passé exactement 3 minutes entre l’arrivée des policiers et les 7 balles.

    Et l’appel de la femme est mentionné. Elle téléphonait parce que quelqu’un avait pris ses clés de et ne voulait pas lui rendre.
    Quand les policiers lui ont demandé de décrire le véhicule du suspect elle a refusé de collaborer et de leur décrire le véhicule.
    ???!

    1. xnicden dit :

      Est-ce possible que ce qu’il avait dans ses mains était un trousseau de clés?

    2. gl000001 dit :

      Elle a compris (trop tard) que si la police débarque et qu’ils voient un homme noir, ils vont le flinguer.

  60. Samati dit :

    H.S. mais pas vraiment

    Pour rire un peu de l’actualité de la semaine, Bill Maher

    1. Haïku dit :

      Excellente prestation ! 😉👌👌

  61. Danielle Vallée dit :

    @xnicden:
    Vous cherchez des excuses aux policiers. Ils veulent que les noirs leur obéissent au doigt et à l’oeil et s’ils ne le font pas ils méritent la mort. C’est aussi simple que ça.

    La première question que j’ai posée sur ce blogue il y a 4 ou 5 jours c’est où est-ce qu’ils recrutent ces gens là?
    J’ai encore la même question….

  62. A.Talon dit :

    Tiens donc! Mr Zuckerberg commencerait-il à reconnaître le caractère foncièrement toxique de son soi-disant «réseau social»? Il serait drôlement temps d’obliger par la loi les Facebook et Tweeter de ce monde à respecter rigoureusement leurs magnifiques codes d’éthiques dont ils sont si fiers…

    «Manifestations à Kenosha: Zuckerberg reconnaît que Facebook a erré»
    https://www.lapresse.ca/affaires/techno/2020-08-29/manifestations-a-kenosha-zuckerberg-reconnait-que-facebook-a-erre.php

    INTRO: «Facebook a commis une erreur en ne supprimant pas la page d’un groupe milicien qui exhortait des civils armés à se rendre à Kenosha, dans le Wisconsin, où se déroulaient de violentes manifestations déclenchées après que des policiers eurent tiré dans le dos d’un citoyen noir, a reconnu le PDG de l’entreprise, Mark Zuckerberg.»

    1. Danielle Vallée dit :

      Il va recevoir un appel téléphonique de Trump et il va se replacer dans le droit chemin.

    1. Danielle Vallée dit :

      Le pire c’est que Mélania a fait arracher des cerisiers pour que les gens voient bien sa tenue de soirée.

      1. Faut quand même être un peu narcissique pour accepter d’en marier un. Mais au moins, il sembleraît que les cerisiers ont été replantés ailleurs

      2. gl000001 dit :

        Pour être top modèle, il faut l’être un peu en effet 😉

  63. Luis Garcia dit :

    @Danielle Vallée Il n’est pas question de mettre les noirs au pas, le bon fonctionnement de la société dépend du fait que tout le monde fasse sa part, noir, blanc, latino, arabe, etc. Les policiers sont là pour notre protection, pas pour pour nous tirer 7 balles dans le dos. Cela dit, nous n’avons pas d’affaire a leur mettre nos poings sur la gueule lorsqu’ils tentent de faire leur boulot non plus. C’est ce que j’entend par le contrat social, si quelqu’un le brise, on ne sait malheureusement pas comment tout ça peut finir.

    Je suis tombé sur cette vidéo plus tôt aujourd’hui, ça se passe à New York, les deux agents ici ne sont pas des policiers mais des agents qui donnent des contraventions de stationnement. Regardez la réaction de cet individu après avoir reçu son ticket.

    Est-ce que cet homme mérite de prendre une balle? Bien sûr que non mais est-ce difficile d’imaginer que d’autres agents auraient réagis en sortant leurs flingues? Le mec est un colosse et il semble montrer une certaine connaissance de technique de combat quelconque ( Boxe, arts martiaux mixtes, etc.) Un policier plus petit ou une femme aurait fait quoi? Tenter de le maîtriser physiquement?

    L’agent fait son travail et donne des tickets. Si ça ne fait pas votre affaire, il y a manière de contester. Si vous commencez a faire l’imbécile et a « swigner » dans le tas, c’est là que les évenements peuvent s’enchaîner et prendre une tournure tragique.

  64. titejasette dit :

    HS

    Bill Maher a suggéré au peuple américain une idée géniale sur le service postal. Dans deux semaines (soit le 14 sept prochain) l’envoie des bulletins de vote va commencer dans certains États. Laisser donc la priorité aux facteurs pour s’occuper EXCLUSIVEMENT des bulletins de vote, et ce, jusqu’au disons 10 novembre.

    Pour désengorger le service postal, il a initialé le mouvement #FreeUpTheMail. Sauf pour les chèques et les médicaments, demandez aux commerçants de ne RIEN vous envoyer par la poste (exemple : les publicités de maisons de courtages immobiliers, les offres de fournisseurs d’internet, es offres de carte de crédit, les offres de rabais de gugusses).

    FAITES de menaces : s’ils ne se plient pas à votre demande, ils risquent de se faire boycotter par vous

    Faites parvenir votre demande PAR ÉCRIT (au Service à la clientèle). Je n’ai pas de compte FB, pour ceux qui ont en ont, faites circuler l’idée du mouvement #FreeUpTheMail ou la vidéo ci-dessous de Bill Maher

  65. Nefer111 dit :

    Au nombres de chiens corrompus – et je m’excuse auprès du mammifère – qu’on a récemment vu se faire filmé – parfois par leur propre bodycam – en train de mettre de la drogue ou une arme dans les affaires ou la voiture ďun afro-américain qui vient de se faire arrêter, jamais je ne pourrai croire un mot de ce qui sort de la bouche d’un sale flic raciste qui vient de tirer dans le dos ďune personne non armée, surtout après l’avoir vu de mes propres yeux se faire shot dans le dos !!!!!!!

    Defund these Bastard
    No Justice No Peace

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :