Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

On se croirait de retour au début de la pandémie de coronavirus. Non seulement les infections à la COVID-19 et les hospitalisations montent-elles en flèche dans plusieurs États américains mais les travailleurs de la santé font également face à une pénurie d’équipements de protection individuelle (EPI), selon un reportage du Washington Post. Des infirmières doivent utiliser le même masque N95 pendant plusieurs jours et même plusieurs semaines. Des docteurs ne peuvent ouvrir leurs cabinets par manque d’EPI. Et les responsables de plusieurs États s’arrachent les cheveux pour s’en procurer.

De dire une infirmière de Californie au Post : «Plusieurs personnes pensaient que le gouvernement fédéral réglerait ce problème après que l’alarme a sonné en avril, mais cela n’est pas arrivé.» La réponse de la Maison-Blanche : les inquiétudes concernant les EPI sont exagérées. «Je n’ai pas trouvé un système hospitalier qui risque de manquer d’EPI», a déclaré le responsable du dossier au sein de l’administration Trump.

Il faudra vraisemblablement ajouter ce dossier à ceux où le discours de l’administration Trump ne correspond pas à la réalité. Dans une lettre à la Maison-Blanche, le gouverneur de l’État de Washington Jay Inslee a indiqué qu’il avait placé une commande de 400 millions de dollars pour des EPI et que seulement 10% de sa commande avait été remplie. Dans d’autres États, les petits hôpitaux ont dû mal à rivaliser avec les systèmes hospitaliers plus importants qui ont les moyens de payer les prix parfois exorbitants réclamés par les fournisseurs.

Dans une interview accordée au Post, le gouverneur Inslee a déploré l’absence d’une stratégie nationale pour affronter la situation, une critique qui s’applique à plusieurs autres dossiers touchant à la COVID-19. L’un d’eux concerne le manque de tests de dépistage dans plusieurs des États qui connaissent une flambée de cas de contamination, dont l’Arizona et le Texas.

Autre nouvelle concernant la COVID-19 : le rassemblement de Donald Trump à Tulsa le mois dernier semble avoir contribué à une hausse des infections dans cette ville de l’Oklahoma, où un pic de 266 cas a été atteint mercredi. Rappelons que le responsable de la santé publique de Tulsa avait demandé au président de reporter ce rassemblement tenu dans un amphithéâtre où les règles de distanciation physique ont été largement ignorées, tout comme le port du masque.

(Photo AP)

45 réflexions sur “COVID-19 : pénurie d’équipements de protection individuelle

  1. Emalion dit :

    Il a juste a demandé de l’aide a la Chine, après tout il doivent être disposé a aider Trump. On parlait de mauvaise gestion de la part de Trump, maintenant on a dépasser ça c’est de la négligence criminel. Depuis le mois d’avril il avait amplement le temps de faire une réserve nationale.

  2. lechatderuelle dit :

    évidemment que ce « détail » a été oublié….. la Maison-Blanche ne reconnait pas la réalité….

    maintenant que la planète est aux prises avec le virus, les équipements seront encore plus rares et plus chers….

    espérons que le Canada a été plus visionnaire car la suite des choses pourrait fort bien ressembler à la période que l’on tente de traverser depuis mars…

  3. ghislain1957 dit :

    On parle bien des zétats-zunis ici? Ou d’un Shit Hole Country du tiers-monde?

    1. Marlo dit :

      Les États-Unis sont devenus LE shithole country par excellence!

  4. Mario Dupuis dit :

    C’est a faire rager cette attitude ecoeurante de la Maison (Rouge?,,,) Blanche!

  5. Salvador E. Rodriguez dit :

    Trump a beau vouloir maquiller la réalité à son goût. Maquiller pour servir son agenda je/me/moi et assurer sont élection. Le problème c’est que COVID-19 n’a que faire de la stratégie Trump. Pour lui, nous sommes là pour assurer sa reproduction et propagation.

  6. Dekessey dit :

    It’s going to dissapear, like a miracle.

  7. gl000001 dit :

    Criminel !!

  8. Madalton dit :

    Il est conséquent avec lui-même. La situation est sous contrôle et le pays sera en excellente situation d’ici 2-4 semaines. Pourquoi se stocker en prévision d’une pandémie.

    1. Duduche dit :

      Effectivement. Le bouffi-45 n’a pas besoin d’équipement de protection pour aller golfer, personne n’en a besoin. Surtout pas ceux qui travaillent pendant que lui se fait aller les babines. Pas même ceux qui travaillent d’arrache-pied pour sauver du monde.

      Il semble vouloir continuer la stratégie puérile qui consiste à croire que nier l’existence d’un problème le fait disparaitre. Dans un sens, tant mieux car cela rend sa stupidité transparente pour un plus grand nombre d’électeurs potentiels. C’est immonde que cela se fasse au détriment de la vie d’un grand nombre de personnes, mais ils l’ont élu. Si les USiens pouvaient aussi constater que les dégâts que le bouffi-45 cause sont tolérés voire carrément favorisés par les grand pontes du parti républicain, cela permettrait de réellement vider la « swamp » sénatoriale pour dix ans ou plus (4 ans de Biden + 8 d’un/e autre Démocrate).

  9. Mouski dit :

    Les américains dorment au gaz…..Comment peuvent-ils endurer un tel personnage qui est en train de détruire leur pays. Ils vont dans la rue pour des causes nobles mais la cause qui devrait primer par dessus toutes les causes est le débarras de ce président ignoble. Vite, ça presse.

  10. ghislain1957 dit :

    Au moins Mike Pence aura raison sur un chose: il n’y aura pas de deuxième vague aux zétats-zunis. Cette première vague va durer tellement longtemps qu’ils vont manquer de gens à contaminer. À partir de là, on parle d’immunité collective.

    1. Math dit :

      Ou de mort collective. ça dépend du point de vue.

  11. Toile dit :

    Que dire de plus que l’insignifiance à son comble, une insignifiance de nature criminelle car volontairement éclipsée des faits. Finalement cet ennemi invisible et Dererk Chauvin rendront des grands services à cette nation qui a un immense besoin de nettoyage de swamp. La ligne rouge est franchie, du moins je l’espère. Out les ripoux.

  12. titejasette dit :

    L’Évaluation de la performance de la gestion de la pandémie de Trump étant déjà mauvaise, Oh là la, cette évaluation va aller en descendant… C’est pour cela que le VP Pence dit que la tendance de la courbe est belle ! Il s’est trumpé de courbe. Ah le CON !

    Ce problème de pénurie d’équipements ne se règlera pas à court terme car même s’ils arrivent à mettre la main sur qques masques ici et là, si le nombre des cas hospitalisés continue de monter en flèche, la demande ne sera jamais suffisante pour répondre à l’offre.

    « La réponse de la Maison-Blanche : les inquiétudes concernant les EPI sont exagérées. » – Billet

    Quand les Équipements de Protection Individuelle sont vraiment insuffisants, les travailleurs en santé ne se gêneront pas à le dire directement au public. A ce moment là, nous seront en mesure de voir si leurs inquiétudes sont exagérées ou non.

  13. Abigaelle dit :

    Voilà une belle réalité devant le monde entier Donald est vraiment pourrit en gestion.

  14. Benton Fraser dit :

    Qu’on sort le Sharpie et qu’on dessine des masques…..

  15. Toile dit :

    On se souviendra des propos de Cuomo concernant les fameux ventilateurs dont l’etat avait un besoin criant et de la réponse imbécile du locataire de la chaise présidentielle. On dira que c’est scene 24, prise 154.

    C’etait pas en Californie que quelques ventilateurs avaient envoyés, ventilateurs qui nécessitaient des réparations, ce qui avait dire au gouverneur qu’ils avaient récupéré, au moins, moins 10 remorques ?

  16. papitibi dit :

    Prions, PRIONS-ONS, Prions le Sacré-Coeur –
    prière d’un VeePee ultra-catho, qui a requis l’anonymat

    Une guerre commerciale, c’est facile à gagner. Regardez-moi aller avec la Chine….
    … un POTUS qui a également requis l’anonymat

    Conversation entre ce POTUS anonyme et un quidam Chinois (adepte du Kung Flu!) du nom de Xi JinPing:
    Votre Excellence, si – par hypothèse – le Président des Confederate States of America autorisait Google et ses autres fournisseurs sous MON contrôle à faire affaires avec Huawei, combien de masques, de visières, de cure-narine-à-la-recherche-de-Kung…. de Covid-19 vous pourriez-vous-tu m’envoyer en échange?

    Quoi? Pas plusse que deux caisses? Eille, j’vas perdre mes élections, moé, là, là

    Là-dessus, Xi Jinping a raccroché: Va te faile foutle, glos molon! Et oublie tes Tlump Towels dans mon gland pays! `

    Xi a rappelé: À la léflexion, je t’offle deux boîtes d’anti-déplesseurs. Passque, comme ils savent au Québec, un tchum, c’t’un tchum, pis toé, t’es mon gland tchum!

    1. Haïku dit :

      Superbe ! 🤣🤣👌👌

  17. Benton Fraser dit :

    Réaction de Trump: « Je mérite bien une partie de golf en fin de semaine! »

  18. Cubbies dit :

    J’ai l’impression de regarder Le Jour de la Marmotte en boucle continuelle. Ça dépasse l’entendement.

  19. Louise dit :

    Franchement en lisant le billet j’éprouve un immense sentiment de colère.
    Comment peut-on être aussi insensible à toute la misère que la Covid19 entraîne dans son sillage ?

    En ce qui concerne Trump il n’y a pas de surprise, on connaît le bonhomme.
    Mais comment se fait-il que dans un pays démocratique on soit aussi impuissant à se débarrasser d’un imposteur qui entraîne son pays dans une catastrophe sans nom ?
    Comment se fait-il que les personnes de son entourage et les républicains en général acceptent et cautionnent les dérives d’un malade mental qui n’aurait jamais dû être président ?

    On pourrait toujours dire que Trump est un accident de l’histoire mais quand il y a autant de gens qui le supportent encore on ne parle plus d’un cas isolé.C’est une grande partie de la société américaine qui vit dans le déni et dans une réalité alternative qui correspond à ce qu’ils sont profondément, des individualistes, des égocentriste, des matérialistes qui se foutent complètement de ce qui arrive à leur pays en autant que leurs besoins individuels sont comblés.
    Ils ont beau clamer haut et fort qu’ils sont des patriotes c’est de la bullshit. Ils sont incapables de penser et d’agir en fonction du bien commun. On voir ce que ça donne !!!

    L’espoir c’est la partie saine de cette société qui va finir par avoir le dessus. On en voit les prémisses actuellement.

  20. A.Talon dit :

    «On se croirait de retour au début de la pandémie de coronavirus.»

    Navrant, décourageant, déplorable. Une PARFAITE désorganisation. La régime trumpeux dans toute sa splendeur. Et ce seront des dizaines de milliers de vies humaines supplémentaires qui en paieront le prix. Une PARFAITE illustration du profond mépris du Drumpf pour ses sujets… eux, concitoyens.

  21. A.Talon dit :

    «Des infirmières doivent utiliser le même masque N95 pendant plusieurs jours et même plusieurs semaines. Des docteurs ne peuvent ouvrir leurs cabinets par manque d’EPI»

    Un vrai pays du Tiers-Monde… Pitoyable. 🙁

  22. A.Talon dit :

    «Plusieurs personnes pensaient que le gouvernement fédéral réglerait ce problème après que l’alarme a sonné en avril, mais cela n’est pas arrivé.»

    Faut croire qu’un grand nombre d’Américains ne comprennent toujours pas à qui ils ont affaire après plus de trois années de pouvoir orangé. Une telle ignorance de la réalité équivaut à creuser sa tombe par sa propre bêtise.

  23. A.Talon dit :

    «La réponse de la Maison-Blanche : les inquiétudes concernant les EPI sont exagérées.»

    TRADUCTION: On a d’autres chats à fouetter: il y a les statues des héros sudistes à protéger.

  24. A.Talon dit :

    «le rassemblement de Donald Trump à Tulsa le mois dernier semble avoir contribué à une hausse des infections dans cette ville de l’Oklahoma, où un pic de 266 cas a été atteint mercredi.»

    Combien d’entre-eux vont mourir par la faute de la Créature du Marais? Décidément, son chemin est parsemé de cadavres. Tout au long de ses déplorables carrières de «fakkke businessman» et de «fakkke statesman», il n’aura fait que semer la mort derrière lui.

  25. Loufaf dit :

    Comme tout ou presque se règlent devant les tribunaux aux states, n’ y a t- il pas une cour quelque part, pour accuser la MB et son zouf en chef, de propos mensongers en ce qui concerne la pandémie? Et surtout de négligence criminelle pour la non gestion de cette même pandémie.

  26. NStrider dit :

    Il reste 114 jours avant que les citoyens des États-Unis aient l’opportunité d’exprimer à la fois, leur opinion sur les quatre années du 45 à la barre de leur pays et sur sa capacité à faire face à la fin de la crise sanitaire, à la crise économique qui en découle et à celle des finances publiques qui attend leur pays (qu’il a notamment contribué à créer en réduisant les contributions des plus riches et des entreprises à l’assiette fiscale). 114 jours.

    1. fylouz29 dit :

      Mouais, de toute façon, il y aura toujours les élections locales : gouverneurs, maires, shérifs qui tiennent plus à leur réélection qu’à la santé de leurs concitoyens.

      1. NStrider dit :

        Oui mais s’ils sont républicains et qu’ils endossent le 45 et ses positions,ils risquent aussi d’en pâtir

  27. jeanlouischarette dit :

    t = Meurtrier

  28. gigido66 dit :

    Un pays mené par un sociopathe allant tout droit vers la catastrophe et pendant ce temps…
    Golf 8e trou!

  29. gigido66 dit :

    https://lp.ca/qOXkqg
    Analogie avec « Chose » et sa gang! 🤷‍♀️
    Tant qu’à parler de Rats!

  30. Legault Daniel dit :

    Minus trump va rejoindre Staline qui exportai du blé durant une famine pour prouver que le communisme était bon. Triste association.

  31. MarcoUBCQ dit :

    Donald est la pointe de l’iceberg qui, dans ce pays, pour une partie de la population, localise la source de tous ses maux à l’extérieur, chez ceux qui leur sont étrangers, et donc ils n’ont pas à se remettre en question. Une personne devient adulte, et donc capable de s’occuper des autres, quand elle a appris à se remettre en question car elle sait que là se trouve son pouvoir. Tous ces enfants dans ce pays, enfants de plus de 18 ans, aiment Donald car il ne cesse de leur dire qu’ils sont les meilleurs et que tout va bien. Tant qu’ils ne seront pas déchirés dans leur propre chair, la leur ou celle d’un proche, ils continueront à nier la réalité qu’ils sont incapables d’intégrer, car ils n’ont pas ce qu’il faut pour la confronter. Le frère de Donald a perdu la vie il y a déjà un moment suite à la violence de sa famille. Donald perpétue cette violence par incapacité à agir de façon responsable, comme un adulte, ce qu’il n’est pas. Dans ce sens c’est une guerre intestine qui fera donc des morts. J’ai bien peur que seuls ces morts peuvent faire bouger la partie de la population qui est passéiste.

  32. fylouz29 dit :

    Mais arrêtez ! Tout ça c’est des histoire de « spécialistes ».

    Et pis (vous l’avez comprise celle-là ?), s’ils veulent des tests, y’en a un gros stock à la Maison-Blanche.

  33. Gina dit :

    Pourra-t-on poursuivre en justice les responsables de cette administration pour négligence criminelle et maintenant . Il ne pas attendre l’année prochaine après les élections. .

  34. constella1 dit :

    La dernière stratégie non officielle de la Maison Blanche vs les l’élections est de laisser aller les choses et de
    NE RIEN FAIRE VS LA COVID en ayant comme postulat que les gens devront s’y faire ( puisqu’ils ont manqué le bateau des le début)et accepter la réalité que ce virus est là pour rester point à la ligne
    On va probablement avoir un vaccin d’ici la fin de l’année répètent ces morons. En attendant il faut chers gens du petit peuple donner son corps à la science …..
    Je me disais ils n’insisterons pas sur le mesure de distanciations comme d’habitude et voudront continuer d’ouvrir les États
    Mais là cette stratégie s’étend aux soignants à ceux qui tentent de sauver des vies et ce qui est encore plus pervers , ils les mettent carrément à très haut risque .
    Mais quel genre de dégénérés sont-ils dont ?Que feront-ils si trop de soignants tombent malades?
    Pas grave on va former des gens sur le fly en trois mois et l’affaire est réglée . On a pris cette idée des amis du nord et ça l’air que ça va marcher
    Sauf qu’on parle pas de médecins ni d’infirmière là ….
    Je me pose toujours la même question après chaque abominabilité de leur part mais qu’est -ce que ça prendrait pour sortir ces gens de la MB??? Y a t-il pire que de laisser crever ainsi son peuple impunément ??

  35. Réal Tremblay dit :

    Un état dit qu’il manque de protection et le gouvernement dit que non. L’état doit bien avoir un moyen de prouver ses dires.
    Et le plus triste, qui était prévisible, est que des hommes d’affaires n’ont aucun scrupule à s’enrichir pendant une crise nationale.
    C’est ça la mentalité business U.S.A.

  36. Igreck dit :

    Et cela se passe à deux pas de chez-nous !? Nous partageons la plus longue frontière commune sur cette (trop) petite planète ! Les postillons du Cabochon vont finir par nous atteindre solide !!! (@&%#) :-((

  37. Micheline L dit :

    Les cas de Covid ont augmenté à Tulsa ´à la suite du rallye de Trump. Environ 7 000 personnes étaient présentes. Imaginez si les 20 000 et plus avaient été au rendez-vous comme les organisateurs le croyaient.

    Je suis scandalisée par ce qui arrive à ce pays. Il y a la stupidité et la cruauté de Trump, la naïveté et l’ignorance de sa base mais le pire, c’est la complicité de personnes intelligentes témoins aux premières lignes et qui ont du pouvoir. Au lieu de le dénoncer, ces gens continuent à défendre le monstre. À eux et elles, je dis:
    « Don’t you have any shame ! ».

  38. Gilles Morissette dit :

    Pendant que la situation continue à se dégrader, que le système de santé ne semble plus, depuis longtemps, suffire à la tâche, qu’on manque cruellement d’équipements que le personnel de santé est aux limites de l’épuisement, que le nombre de cas infectés et de décès ne cessent de croître, que fait ce président de pacotilles?

    Il est au bord de la « crise de nerfs » et délire complètement à-propos de la décision de la SCOTUS concernant ses rapports d’impôt.

    On voit qu’il sait où se situe ses priorités !!

    « Bunker Boy » est un danger public, un risque pour la sécurité nationale.

    Tous les gens de son entourage à commencer par les élus républicains qui demeurent silencieux devant ses agissemnts « criminels » sont des complices et ils auront un jour (je l’espère) à répondre de leurs actes devant le peuple américain.

    1. Haïku dit :

      Tout à fait d’accord avec vous !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :