Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Bubba Wallace, le seul pilote noir de la série NASCAR, a succombé à l’émotion ce lundi après-midi après la manifestation de soutien des autres compétiteurs du championnat au Superspeedway de Talladega, en Alabama, au lendemain de la découverte d’une corde de pendu dans son paddock.

Âgé de 26 ans, Wallace a retenu l’attention il y a deux semaines en apportant son appui au mouvement Black Lives Matter et en convaincant la série NASCAR de bannir les drapeaux des confédérés de tous ses évènements. Ces drapeaux, associés à la défense de l’esclavage pendant la guerre de Sécession, ont été brandis à l’extérieur du Superspeedway toute la fin de semaine par des amateurs opposés à l’interdiction décrétée par les dirigeants de NASCAR.

Le FBI enquête sur l’affaire du noeud coulant.

(Photo AP)

36 réflexions sur “La photo du jour

  1. chicpourtout dit :

    Quelle histoire horrible…

  2. Layla dit :

    Il n’y a pas de limite à la méchanceté, rendu là ce n’est plus juste de la méchanceté mais de la cruauté.

    1. Achalante dit :

      C’est du racisme dans sa forme la plus détestable…

  3. MarcoUBCQ dit :

    Le soutien que cet homme a obtenu l’a ému car c’est un support sans équivoque contre la folie humaine, et que ça fera date.

  4. chicpourtout dit :

    Pour compléter mon propos,
    « ….un noeud coulant dans son paddock. »
    J’ai l’air de sortir de la dernière pluie mais je trouve cela affreux!

  5. stemplar dit :

    Richard Petty le consolant 😞

    Cette légende pourrait-elle aider à faire consensus pour la NASCAR, sachant qu’il restera forcément toujours des irréductibles racistes

    1. P Lacerte dit :

      Petty et sa banderole publicitaire et… la main sur la tête de Wallace…. hmmmm c’est du paternalisme dominant déplacé…. la main sur l’épaule, oui ça c’est du support, de l’amitié d’égal à égal… mais la main sur la tête… c’est dominant…!! comme dans « Good boy..! »

      Le vieux Petty n’est là que pour SA publicité…!! C’est mon avis..!!

      1. simonolivier dit :

        @. Lacerte Votre avis est faux. Darrell Wallace aka Bubba courre sous les couleurs de Richard Petty Motorsports. C’est ce même Petty qui a donné la chance à Wallace de courir en Pro Series de Nascar en 2017. Il devient le premier Afro-Américain à courir en NASCAR Pro depuis Bill Lester, lui aussi un ancien de Petty Motorsports en 2006. La banderolle est mise sur toutes les voitures à la fin de chaque course par l’écurie à qui appartient la voiture. Geste normal. C’est une fois rendu dans le « pit » que les autres coureurs sont venus rejoindre Wallace. L’écurie appartient à Petty et à Medalon Financial Corp. dont Hank Aaron est un actionnaire.

        Petty a souvent défendu des causes. Il n’a jamais accepté de commandite de compagnie vendant des boissons alcoolisées. Il n’a jamais collecté le prix en argent remis au détenteur de la pôle parce que ca vient de Budweiser. Et son équipe ne participe pas à la course Busch Clash de Budweiser. Il a fait de même avec les compagnies de tabac.

        Mauvaise foi quand tu nous tiens plutôt que de s’informer…

      2. P Lacerte dit :

        On s’en’en fout de tout ça.. du rôle de Petty ds la carrière de Wallace… et tout ce blabla pour nerd du Nascar…

        Poser la main sur la tête d’autrui c’est TRÈS TRÈS paternaliste et dominant… tout le monde sait ça… ça peut se faire à un enfant… mais pas à un adulte… mon’onc Petty a été déplacé…

        Celui qui me le ferait se la ferait débarquer vite fait…

  6. A.Talon dit :

    Talladega, Alabama, menace de lynchage, Trumpland. Tout est cohérent.

  7. Jacques Bellehumeur dit :

    Tout cela sur Fox News. Le vent tourne. Il pert des appuis les uns après les autres. Mais il n’est pas mort. Prudence

  8. Claude Samson dit :

    Moi j’ADORE les États-Unis et les Américains dans leur ensemble, mais, apparemment, la minorité qui fait la différence, c’est le monde zéro jugement. Il me semble que le principe fondamental de la liberté d’expression, c’est le « live and let live ». T’es pas d’accord, t’as le droit, mais tu te montres et tu t’assumes. Des noeuds de bonhomme pendu exposés en catimini sur le lieu de travail d’un individu ??? WTF ??? Creepymost !

  9. Apocalypse dit :

    ‘Bubba Wallace, le seul pilote noir de la série NASCAR, a succombé à l’émotion ce lundi après-midi après la manifestation de soutien des autres compétiteurs du championnat au Superspeedway de Talladega…’

    Nice, very nice! 👍👍👏👏

  10. Madalton dit :

    Voir les commentaires incroyables de 2 des spectateurs :

    Dans les estrades, Luke Johnson, un amateur, s’est dit contre l’interdiction du drapeau.
    « Toutes les pistes NASCAR doivent continuer de les faire flotter », a-t-il déclaré.
    Quant au nœud coulant, il a réagi ainsi : « Personnellement, j’ai trouvé ça amusant. »
    Un autre amateur, Robert Chaisson, a confié qu’il n’avait pas une prise de position ferme sur l’interdiction. Il en avait une, cependant, au sujet de ce qui est arrivé à Wallace.
    « C’est un gâchis. J’espère qu’ils vont accuser l’auteur de crime haineux », a déclaré Chaisson, qui vit à Alabaster, en Alabama.

    1. Claude Samson dit :

      Je crois qu’il y a le même pourcentage de trous-de-cul dans toute culture, pays ou civilisation. Mettons 10-15 %, j’invente un chiffre. Oui, oui, même chez nous au Canada… Sauf qu’aux USA, y a le même % de cons qu’ailleurs, c’est juste que… tsé… ils sont 335 millions, faque ça fait beaucoup d’imbéciles, mais ça fait aussi beaucoup (une majorité) de gens réfléchis, critiques, éduqués et intelligents. Welcome to America.

      1. Voici un exemple de tdc

        Claire McCaskill (@clairecmc) a tweeté : This proud bold hatred is born from a President who says “very fine people” on both sides. Sickening. And it’s in my state.

        https://t.co/7nuuVlwT7t

      2. Pierre Kiroule dit :

        Vous avez raison. À 15% d’abrutis, ça donne 50 millions. Si vous ajoutez à cela les 80 millions d’évangéliques fanatiques (26% de la population amaricaine), vous avez les 40% de la vase électorale du Gros Taré.

        Avouez que ça fait quand même beaucoup de monde prêt à voter coûte que coûte pour un menteur invétéré, un agresseur sexuel avéré, un raciste fini, un xénophobe patenté, un escroc de la plus belle eau et j’en passe.

        À ma connaissance, il n’y a pas beaucoup d’autres pays démocratiques sur la planète qui soutiendraient une telle ordure et n’en démordraient pas.

  11. Gascar dit :

    Le drapeau de Trump c’est celui des confédérés, car c’est un raciste et je ne sais pas pourquoi il se plaint du genoux au sol sa gang on le genoux au sol pour assassiner les Afro-Americain.

  12. danielm dit :

    Les irréductibles continueront d’honorer ce drapeau (confédéré) et voteront pour Donald Trump assurément en novembre 2020. Mais cet étendard doit rejoindre celui de l’Allemagne nazi ou du Japon impérial car il personnifie l’échec de la ségrégation comme outil économique et social. Il personnifie aussi un faux idéal basé sur la déshumanisation d’un monde révolu aujourd’hui.
    Quant à Donald Trump, vrai qu’il n’a pas dit son dernier mot mais son insanité mentale semble aujourd’hui le rattraper et son intuition de spéculateur invétéré semble l’abandonner au profit d’une instabilité chronique et peut-être incurable.

  13. Pierre s. dit :

    ————————-

    J’espère qu’il vont trouver le pourri qui a commis ce geste et qu’il répondra de ses
    actes devant la justice. La sévérité est tout indiquée dans le présent contexte.
    Faut en fini avec ca.

  14. Haïku dit :

    RE:
    « Wallace a retenu l’attention il y a deux semaines en apportant son appui au mouvement Black Lives Matter et en convaincant la série NASCAR de bannir les drapeaux des confédérés de tous ses évènements. »(billet).

    Bravo mon pote.

    « Si on veut faire un geste symbolique, il ne faut pas brûler le drapeau, mais le laver. »(N. Thomas).

  15. Achalante dit :

    La partie étonnante, c’est que Nascar, qui est très populaire dans le sud, et affichait beaucoup de drapeaux confédérés, a réagi plus rapidement et plus durement que le football, le baseball et autres sports… au point que plusieurs amis se sont demandés si ils ne devraient pas commencer à le regarder!

  16. Jean dit :

    Le paddock est accessible qu’à une poignée de personnes. Je ne sais pas s’il y a des caméras de sécurité. Trump a réussi à étaler au grand jour le racisme qui règne aux USA. Bravo Champion

  17. Faut pas s’étonner quand le Président défend le drapeau et les symboles des confédérés, prétextant que ça fait partie du grand livre de la société américaine.
    On dirait bien que les fantômes du passé sont sortis du livre suite aux incantations trumpiennes demandant de l’aide pour ses élections.
    Ce n »était pas des fantômes. Ils sont bien vivants et ils se faisaient plus ou moins discrets, le temps que le grand manitou « calle » la meute.

  18. Haïku dit :

    HS.
    Uh oh.
    Deuxième blague de vendredi en retard:

    -« Un jour, un homme rentre du travail pour trouver le chaos qui règne à la maison.

    Ses enfants, encore en pyjama, jouent dans la boue du jardin.
    Sur le gazon, tout autour de la maison, il y a des cartons de repas congelés et des boîtes de jus de fruits par terre.

    Quand il entre dans la maison, c’est encore pire :
    La vaisselle sale est éparpillée dans toute la cuisine, le repas du chien est renversé sur le sol, la vitre est brisée et traîne par terre sur une grande surface. Il y a du sable sur le carrelage, sur la table de la cuisine et les meubles.
    Dans la salle de séjour, il trouve des jouets, des vêtements et une lampe renversée.

    A ce moment, l’homme a très peur qu’un malheur ait touché sa femme.
    Il se précipite au second étage et là, stupéfait, il trouve sa femme encore en pyjama assise dans le lit en train de lire un livre.

    Elle se retourne en souriant et lui demande :
    – Comment était ta journée ?
    – Mais que s’est-t-il passé ici aujourd’hui ??

    Elle lui répond souriante….
    – Tu sais, chaque jour en rentrant, tu me demandes ce que j’ai fait durant la journée et quand je réponds que je me suis occupée de la maison et des enfants…
    Tu me dis : «C’est tout ? »…Eh bien, aujourd’hui, je n’ai rien fait !…

  19. Lukas dit :

    Ceux qui prétendent que le KKK, c’est juste de l’histoire ancienne, eh bien voici un bel exemple de leurs méthodes historiques… Fait aujourd’hui, pas il y a 50 ans…

    1. papitibi dit :

      Le KKK se nourrit des Trumpiades les plus nauséabondes et Trump se nourrit lui-même du KKK.

      Que chantait le Grand Homme au Flop Festival de Tulsa? Heu… les Radicals de gauche veulent démolir les statues de nos grands z’hommes du Sud (lire: de nos grands esclavagistes), faut pas les laisser faire. Protégeons nos valeurs!

      Ça donne ce que ça donne: les Klansmen se manifestent, fouettés par leur Leader Suprême, la Grande Trumpe.

      Pays de marde!
      Mon papa à moi, qui est né au Rhode Island, avait les larmes aux yeux quand il entendait les premières notes du Star Spangled Banner. Ou le God Bless America de Kate Smith, dont cette version qui date des années ’30:

      J’imagine qu’aujourd’hui il braillerait de rage!

      .:https://www.youtube.com/watch?v=b1rKQReqJZg

      1. Haïku dit :

        🤣👌
        Mon papa à moi était un « WASP » mou(euphémisme pour un anglo très à gauche).
        Il chiait lors des premières notes d’un « Star Spangled Banner » ou d’un « God Bless America ».

  20. Mona dit :

    Oui @Luckas j’adhère à votre remarque.
    Trump n’a et ne fait que révéler et catalyser les frustrations liées aux interdits d’un monde ancien encore bien vivant.
    La parole s’est libérée.
    Ce qui s’observe aussi au niveau international.
    L’extreme droite se sent pousser des ailes et réémerge.
    Sur fonds d’échec des modèles économiques néolibéraux.
    La fin (sauver le modèle coûte que coûte) justifie les moyens.
    Donc le législateur est plus tolérant !

  21. Gina dit :

    @Mona
    Je m’excuse , pouvez-vous m’expliquer ce que vous voulez dire en parlant frustrations liées aux interdits d’un monde ancien . Ma réflexion est qu’il n’y a jamais eu d’interdits dans ce monde ancien . Priver des hommes , des femmes et des enfants de leur liberté n’a jamais été interdit dans le monde ancien . C’était glorifié et acceptable sur le plan de la morale parce que l’église catholique ,
    l’église anglicane , des penseurs et des philosophes de l’époque cautionnaient de tels méfaits en disant que ces gens n’ont pas d’âme . L’important , c’était de s’enrichir aux détriments du peuple africain et des ressources de l’Afrique et aussi ce qu’ils appelaient le Nouveau Monde . . Vatican , foyer de l’église catholique s’enrichissait en faisant le commerce d’esclaves . Les idéaux de l’extrême sont tirés de leur livre sacré qu’est la bible. L’extrême droite ne sent pas pousser des ailes , elle trouve maintenant une légitimité de s’affirmer sans se cacher . L’extrême droite trouve une résurgence sur la place publique , dont leur porte-parole est malheureusement le président des États-Unis . Avez-vous entendu des religieux traditionnels parler de ce revirement mondial ? Non . À part les théologiens de la libération , les citoyens qu’on dit de gauches et les jeunes qui sont sensibilisés . Les jeune découvrent que l’ histoire qu’on leur a enseigné , était cousue de mensonges et se révoltent aux cotés des opprimés . Et , c’est tant mieux comme çà . Ils ne veulent pas collaborer à l’injustice .

    1. Mona dit :

      Vous avez raison @gina ce que j’ai écrit prête totalement à confusion.

      Je voulais dire que le racisme a été, grace au combat contre l’apartheid, interdit légalement dans beaucoup de pays, limitant la parole publique. Mais il a continué a exister très solidement et se renforce publiquement dans beaucoup de pays aujourd’hui.

      Les frustrations sont donc celles des racistes qui n’ont pas pu s’exprimer.

      Le monde ancien : celui du racisme comme modèle culturel et économique.

      1. Gina dit :

        @Mona
        Vous l’avez bien compris et je vous en remercie . Il faut se battre et combattre contre les faits et gestes racistes pour ne être complice sans le vouloir .

  22. Louy dit :

    Je suis une personne très près de la course auto depuis toujours et j’ai pleuré devant la bande vidéo montrant le cortège de support derrière la voiture de Wallace, hier…
    C’était tellement beau !
    Et le message si clair !!!

  23. noirod dit :

    Dans un pays boulimique de haine et d’intolérance nourri par un innocent pas de classe qu’une telle horreur se produise n’ a rien de surprenant. Parce que la symbolique entourant Nascar, les rednecks, le racisme, le patriotisme, le drapeau confédéré et son public sont trop viscéraux pour ne pas dégénérer. L’américain très très moyen est dans ses retranchements depuis que le gros cave le titille. On assiste a un mauvais scénario dont les chapitres s’écrivent sous nos yeux et celui de Nascar ne fait que débuter. Celui de la NFL n’est même pas amorcé qu’on peut d’ores et déjà prédire que ca va être laid.
    C’est ca qui est ca. Cette administration voudrait tellement que l’Amérique soit confinée….dans les années 50 .Une Amérique blanche. Comme la clôture entourant la maison ou attendent la dévouée épouse, les enfants et le chien tous contents qu’ils sont de voir le maitre revenir du travail .Ah oui ! Papa a raison !
    On assiste a un clash de deux générations idéologiques. Le chemin est ardu et comme on dit ; faut souffrir pour être beaux. A ce compte l’Amérique s’enligne pour être belle malheureusement..

  24. titejasette dit :

    C’est là que je m’aperçois que Trump a su très très bien exploiter le fibre raciste de la population.

    Il a su s’accrocher solidement à ces gens pour espérer de se faire réelire car il croit p-e à raison qu’ils sont assez nombreux pour le reporter au pouvoir.

    Il a compris qu’il ne fallait pas les décevoir en faisant des déclarations pour unifier le peuple car ses supporteurs l’auraient laissé tomber. Il a fait son calcul. Il a choisi son camp et il a décidé de s’accrocher à sa Base.

    Ils me font peur.

    1. Mona dit :

      Oui @titejasette et je le pense depuis longtemps.
      Et quand on parle de fou ou d’imbécile en parlant de Trump ça me choque.
      TRUMP a juste ce grain désinhibé partagé avec les tyrans, utile pour être le fer de lance d’acteurs d’extrême droite et d’une cohorte d’électeurs/collaborateurs/complices…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :