Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Une analyse des sondages de meilleure qualité diffusés récemment révèle que Donald Trump doit en bonne partie la détérioration de sa situation politique à une perte d’appuis chez les Blanc qui n’ont pas de diplôme universitaire. Depuis le début du printemps, l’avance du président sur Joe Biden auprès de ces électeurs qui représentent une partie cruciale de sa base électorale est passée de 31 à 21 points de pourcentage, selon cette analyse effectuée par le journaliste du New York Times Nate Cohn.

Si Biden parvient à conserver l’appui de ces électeurs, il n’aura pas de mal à enlever le Collège électoral, compte tenu de son avance importante auprès des électeurs blancs qui ont un diplôme universitaire (avance qui a augmenté de 4 points de pourcentage en moyenne depuis le début du printemps), selon Cohn. Le conditionnel est de mise, car il s’écoulera plus de quatre mois d’ici le scrutin présidentiel de novembre.

Mais un changement profond et durable est peut-être en train de s’opérer au sein de l’électorat américain. Un changement qui est notamment illustré par l’appui d’une forte majorité d’Américains aux manifestations contre le racisme systémique et la brutalité policière dans la foulée de la mort de George Floyd. Un changement qui semble avoir pris au dépourvu les républicains du Congrès et les conseillers du président. Ceux-ci réalisent que les tweets de Donald Trump sur l’«ordre public» et les théories du complot sur Antifa et le manifestant septuagénaire de Buffalo ne correspondent pas au désir exprimé par une majorité du public dans les sondages pour une réforme de la façon dont les policiers font leur travail.

D’autres facteurs, dont la gestion de la pandémie de coronavirus par Donald Trump, expliquent aussi sa baisse dans les sondages, et notamment auprès des personnes âgées, qui favorisent désormais Joe Biden. Reste maintenant à voir si le président saura ramener dans son camp les électeurs qui l’ont lâché.

P.S. : Selon un sondage Gallup publié ce mercredi, le taux d’approbation de Donald Trump est passé de 49% à 39% en l’espace d’un seul mois.

(Photo AP)

79 réflexions sur “Des électeurs blancs lâchent Trump (pour le moment)

  1. marylap dit :

    J’arrive toujours pas à comprendre pourquoi son taux d’approbation dépasse les 5%. Les seules personnes qui ont bénéficié des ses politiques, c’est les milliardaires.

    1. Pierre dit :

      Les mots important POUR LE MOMENT suffit de voir des gens sauvé par Obama care mais qui maintiennent leurs vote a Trump.
      Abruti =. Vote républicain cela représente 45%.
      4 mode Gears.

    2. kelvinator dit :

      Avec seulement deux parti important, cela crée le tribalisme. On adhère à un parti non pas parce qu’on partage sa vision, mais parce qu’on a peur de l’autre parti. C’est ce que fait constamment FOX et le GOP, démoniser les démocrates plutôt que défendre une vision quelconque du pays, sinon par des slogans populistes.

      1. Math dit :

        Remarquer qu’on à 3-4 partie d’importante au fédéral (et provincial) et ca ne les empèche pas de démoniser l’autre plutôt que d’Expliquer ce que EUX peuvent apporter comme contribution au pays

      2. kelvinator dit :

        Oui, parce que de manière réaliste, seulement les libéraux et les conservateurs peuvent former le gouvernement. Les néodémocrate et le Bloc ne sont que des votes de contestation.

    3. March dit :

      Ne pas oublié la forte machine de propagante qui le supporte. Faux news, AONN et autre complotiste.

      Il y a une frange de la population qui croit que tous est un complot et il leur parle direct au coeur.

      Mais au final, la vérité va toujours finir par sortir.

      1. lisois dit :

        Pas sure de la dernière affirmation, la vérité ne sort malheureusement pas toujours

      2. La vérité ne sort pas toujours. Pas pour rien qu’il y a une section « classifié »
        Et n’oublions pas Barr qui n’hésite plus à déformer les évènements et qui a une grosse machine pour déterrer des saletés et leur donner le sens désiré pour la Maison Blanche.

    4. Benton Fraser dit :

      Pour beaucoup de gens, la croyance est plus important que le savoir et aussi pour une faible partie des gens, c’est par opportunisme….

  2. titejasette dit :

    Avec du recul, j’ai toujours trouvé que ses envolées sur Tweeter, ses points de presse sur le Covid, ses apparitions/vociférations dans ses rallies ont tous été utiles et informatives pour sa Base.

    Qu’il contunue à mentir comme il respire

    Ca rapporte gros maintenant. HiHiHi !

  3. NStrider dit :

    « La forêt disparaissait, mais les arbres continuaient à voter pour la hache, car son manche était de bois » adaptation à la sauce électorale du Bûcheron et la forêt. Reste à voir si nos voisins du Sud verront dans quatre mois le 45 pour ce qu’il représente vraiment.

    1. mapapipo dit :

      Quand la hache pénétra dans la forêt, les arbres dirent : « Son manche est des nôtres. »

      Explication : Ce proverbe exposant l’ingratitude montre que c’est souvent ceux qui sont le plus proche de nous, qui contribuent à notre perte.

  4. Pierre S. dit :

    ————————–

    Il est quand même surréaliste de voir autant de gens prèt à voter pour cet abrutit qui
    laisse le pays en lambeaux après seulement 3 ans et demi de présidence.

    Et depuis 3 mois son incompétence fait mal.
    Crise pandémique, crise sociale, économie fragilisé ….
    Et lui, caché, emmuré à la Maison Blanche à blâmer tout le monde.

    J’en reviens pas que l’effondrement total de cette présidence ne se reflète pas
    plus aux niveau des intentions de vote. Et avec autant d’appuis, même si il perd l’élection de 2020
    il va quand même refuser de céder le pouvoir et il va plonger le pays dans une crise sans précédent.

    Ce n’est même pas une surprise, il l’a dit lui même …
    Et avec 20 000 mensonges répertoriés, un empeachement à son actif, plusieurs proches
    collaborateurs en prison et un mépris total des institutions et de la constitution ….
    Le pire est à prévoir.

    1. Richard Desrochers dit :

      Même après avoir été élu, il contestait les résultats (comme pour la foule lors de l’inauguration). On peut imaginer s’il perd, surtout par une faible marge. Il va demander des recomptages à n’en plus finir. Il va demander plus de recomptages qu’il n’y a d’états, ou de grands électeurs, ou de villes, ou de boîtes de scrutin. Et après il va se fâcher. Enfin, plus que d’habitude.

  5. Madalton dit :

    Son taux d’approbation a baissé de 7 points parmi les républicains et les indépendants. Il se situe maintenant à 85 % pour le GOP et à 39 % pour les indépendants. Il ne peut pas se permettre de perdre des votes parmi ces électeurs.

    https://www.politicususa.com/2020/06/10/trumps-job-appoval-republicans.html

    1. Madalton dit :

      réponse aux commentaires de Ghislain1957. Bizarre, que nos réponses, des fois, se retrouvent comme commentaire.

    2. Gina dit :

      @Madalton
      J’ai un malaise en lisant votre dernière phrase :’ Il ne peut pas se permettre de perdre des votes parmi ces électeurs « . J’aurais compris ces propos si s’est pour défendre quelqu’un fait bien sa tâche , mais c’est un incompétent . Je vous sens triste du fait que trump perd des points dans les sondages .Cela prouve qu’il y a des gens qui se réveillent maintenant . Et , il n’est jamais trop tard Mieux vaut le désapprouver maintenant que de le regretter plus tard .Plus tard peut-être , ce sera la catastrophe . Vous avez juste à regarder la manière dont il a géré la crise de la pandémie , la violence policière et tant d’autres Ne prenez pas pitié pour un incompétent .

  6. ghislain1957 dit :

    « Ceux-ci réalisent que les tweets de Donald Trump sur l’«ordre public» et les théories du complot sur Antifa et le manifestant septuagénaire de Buffalo ne correspondent pas au désir exprimé par une majorité du public… »

    Vont-ils finalement lui enlever son téléphone?

    1. richard311253 dit :

      Non, non et non même que je lui en donnerait un ou deux de plus.

      N’est-ce pas grâce à ses tweets, entre autre, que l’opinion public se rend compte du genre profond de ce président ?

      Nous n’avons pas la même perception de la situation, en d’autres termes, nous n’avons ni raison ni tort, seulement une vision différente.

      Vote

    2. Madalton dit :

      Même le Département de la Justice (DOJ) ne trouve aucun lien avec les Antifa (organisation qui n’existe pas pas sauf Trump) parmi les gens arrêtés qui font face à des accusations fédérales (51) pendant les manifestations. il y a cependant 3 Boogaloo arrêtés.

      https://www.politicususa.com/2020/06/10/trumps-own-justice-department-finds-no-link-to-antifa-an-organization-that-doesnt-exist-at-protests.html

  7. Duduche dit :

    Voter pour un showman narcissique et incompétent qui déclare vouloir foutre le « système » en l’air (mais qui accentue le système de la « privatisation de la richesse nationale »), ça peut avoir un certain attrait lorsque les choses vont bien. C’est une manière de signaler qu’on en a marre du « système ». Mais lorsque la situation se détériore, l’incompétence crasse fait en sorte que cette décision de courte vue vas revenir solidement en pleine face de plein de monde.

    Cela dit, il faut garder le conditionnel car tricher, magouiller, mentir, … ne rebutent pas le bouffi-45 et ses sbires. Même s’ils ne peuvent pas aisément annuler ou remettre les élections, ils disposent de différents moyens pour les biaiser à leur avantage. Particulièrement en rendant le vote difficile pour ceux qu’ils anticipent vouloir « flusher » le bouffi.

  8. treblig dit :

    Et le vote évangéliste ?

    Clientèle captive de Trump, ce groupe religieux grogne. 15% d’entre eux vont voter Biden ou bien s’abstenir. Une hérésie.

    Un nombre beaucoup plus important n’ ont pas apprécié la mise-en-scène de Trump brandissant une bible devant une église. Une idée de Ivanka semble-t-il.

    1. Gina dit :

      @treblig
      Elle aurait dû suggérer son père d’aller devant son propre lieu de culte , et non de profaner ceux des autres . Là , je l’aurais trouvé géniale . Vous savez l’imbécilité se transmet par les gênes quelque soit le niveau votre compte de banque . I am rich mais pas intelligent .

  9. Tiger Mulligan dit :

    On peut je pense qualifier les quelques 40% qui l’appuient encore après tout ce qu’on a vu et entendu de ce trouduc, de base solide. Je ne crois pas que rien ne pourra les faire changer d’idée à ce point-ci. Il ne lui manque dont pas tant que ça pour être réélu. Et il aurait pu facilement aller chercher ces appuies manquant au cours des dernières semaines.

    Malgré ce que plusieurs peuvent en penser, les présentes crises (Covid, économie, racisme) étaient une occasion en or pour lui de sauver sa réélection. C’était en fait autant de passes sur la palette pour le trouillard-en-chef. Il n’avait qu’à en saisir une seule et essayer de se comporter comme un vrai président l’espace d’un très court moment. Au pire faire semblant qu’il était la pour le peuple. Montrer un peu d’empathie. Juste dire les bons mots même si il n’y croit pas. Faire la pute quelques temps (ce qui ne devrait pas trop lui demander considérant sa grande connaissance du sujet). Ainsi il aurait assuré sa réélection et aurait pu ensuite revenir au naturel et continuer de tout détruire sur son passage, de se remplir les poches et celles de ses amis, de finir de prendre le contrôle des institutions, d’établir sa dictature. Mais heureusement pour les états-uniens et la planète, il n’y a pas pensé 🙂

    1. richard311253 dit :

      C’est assez troublant ce que vous écrivez là et diablement vrai.

      Imaginons qu’il ait fait, juste ce que Biden fait présentement, OUF ! Je frémis.

      Vote

    2. Richard Desrochers dit :

      « les présentes crises (Covid, économie, racisme) étaient une occasion en or pour lui de sauver sa réélection »

      Très juste, à ceci près que s’il avait été capable de saisir ces opportunités, il aurait été quelqu’un d’autre avant. Il n’y a pas vu des opportunités parce qu’il n’aucun véritable sens politique dès que ce ne n’est pas pour sa base (ce qui inclut ses chances de réélection), ou ses intérêts immédiats. En dehors de sa base et ses namis, le peuple n’existe pas.

    3. constella1 dit :

      Tiger Mulligan
      Vous avez absolument raison
      Je me dis la même chose
      Quelle chance qu’il soit trop morron pour utiliser cette supercherie qui le servirait assurément

  10. Rick dit :

    Donc, ce portrait de la situation actuelle confirme l’effritement de sa base, les moins tarés, qui ont fini par comprendre que Trump n’était finalement qu’une grosse baloune qui maintenant se dégonfle. La tragédie du Hindenburg va se reproduire en novembre pour le GOP et son capitaine qui vont descendre en flammes!

    1. Igreck dit :

      @Rick
      Très belle image de cet hénaurme monstre gonflé à l’hydrogène qui ne demandait qu’une étincelle pour exploser. Ici, par contre, il aura fallu une pandémie mondiale pour écraser un Bouffon bouffi. Que les États-uniens sont dur de comprenure !?!

  11. titejasette dit :

    Il peut encore récupérer les votes « perdus » en changeant sa stratégie

    – Je vous ai entendu et j’ai compris;
    – Voici ce que je vous promets… Bla Bla Bla…
    – Les politichiens hypocrites et menteurs … vous en connaissez comme moi ?

    Il suffit qu’il écoute quelques stratèges et mieux mentir les prochaines fois

    Je retiens mon soufle ?

    1. Il aura beau chasser le naturel, il reviendra toujours au galop!

  12. Robert Giroux dit :

    BAH ! Quand ils seront seuls ds l’isoloir,
    les Poorly-Educated vont hausser les épaules et voter malgré tout pour El Doutché !

  13. MarcoUBCQ dit :

    À écouter absolument sur le fil twitter de Richard: Le discours du général Brown. Remarquablement humain, en totale opposition à Donald et les républicains.

  14. gigido66 dit :

    Légende sous la photo:
    ????Ça s’ouvre comment ct’affaire-là????

    1. Cubbies dit :

      @gigido66 11h08

      On fait quoi avec ça? C’est quoi c’t’affaire-là?

      On le voit tel qu’il est: un gros inculte ignorant.

      1. Richard Desrochers dit :

        Est-ce qu’il y a un jouet à l’intérieur ?

      2. Haïku dit :

        LOL ! 🤣👏👏

      3. simonolivier dit :

        phoque y a même de cheeseburder

  15. Achalante dit :

    Hors sujet; vous me le pardonnerez, ça ne m’arrive pas souvent. Mais une lecture qui brise bien des illusions: https://medium.com/@OfcrACab/confessions-of-a-former-bastard-cop-bb14d17bc759 Les aveux d’un ex-policier (États-Uniens). C’est… Effrayant.

    1. Vous m’inquiétez… est-ce qu’il y a une « loi » non écrite qui interdit les HS?
      Parce que moi j’en écris plusieurs 😱

      1. Achalante dit :

        Héhé! Non, il n’y a pas de telle « loi ». Pas à ma connaissance… Il faudrait demander à M. Hétu… Et savoir qui est en charge de la faire respecter, le cas échéant.

        C’est juste un choix personnel duquel je me distancie cette fois-ci, pour partager un article que je crois important dans les discussions récentes.

      2. @Achalante

        En tout cas, votre HS valait le coup même si je n’ai pas été étonnée le moindrement. En fait il ne fait que confirmer ce que je croyais déjà.

        Ils sont brainwashés jusqu’au point de non retour.

    2. MarcoUBCQ dit :

      Ouch! Âmes sensibles s’abstenir.

    3. Madalton dit :

      Intéressant comme article. Est-il vraiment un ancien policier? Dire que tous les policiers sont des salauds, c’est fort.

      Il y a de bonnes pistes de solution apportées par l’auteur.

      1. Achalante dit :

        Pour savoir ce qu’il sait, particulièrement au niveau de l’académie de police, il faut y être passé. Les lois obscures citées sont aussi un bon indice.

        Et comme quelqu’un me l’a déjà fait remarquer, alors que je pensais encore qu’une solution moins drastique serait suffisante, si un « bon » policier est forcé de se taire, et ne peut dénoncer les mauvais policiers, il devient du même coup un mauvais policier, quel que soit ses intentions. Oui, sa vie peut en dépendre, mais il est payé pour mettre sa vie en danger pour protéger celle des autres; si il choisi sa vie et sa sécurité avant celle des autres, il est indigne de sa fonction originale.

        Quand on accepte de faire parti d’un système pourri, c’est qu’on est soi-même un peu pourri, ne croyez-vous pas?

    4. Igreck dit :

      @Achalante
      Comme pour Marie4poches, je considère que les HS enrichissent souvent nos échanges. « Toutte est dans toutte » comme dirait Raoul Duguay. Je crois que c’est pour cette raison que Richard les laissent faire leur petit bonhomme de chemin parmi nos échanges !

  16. Jacques Rivard dit :

    Ce qui m’écoeure au plus au point de ces sondages états-uniens, (s.v.p. cessons de les proclamer comme étant ‘LES AMÉRICAINS’) c’est que ces sondages contribuent directement à diviser ce pays souffrant d’un cancer généralisé, appelé le ‘racisme’.

    Ces sondages analysent l’importance du vote des noirs, des latinos et des blancs, en précisant s’ils ont un diplôme universitaire ou non.

    Même chose pour l’âge, le sexe, le comté, et leurs salaires, leurs religions. Sur le coup, cela leur semble tellement sérieux, et pratique, mais à long terme, ces sondages divisent. Ce qui passe présentement, ainsi que l’histoire passée et récente de ce pays, en témoigne.

    Alors chez nos voisins dit ‘unis’, il y a les associations des femmes pour ou contre Trump. Les associations des noirs pour ou contre Trump. Même chose pour les ci et les ça etc….

    Ses sondages sont ridicules. J’aimerais seulement savoir combien d’états-uniens, veulent en finir avec ce narcissique.

    Ce genre de sondages devrait nous scandaliser.

    1. Achalante dit :

      Je ne suis pas d’accord. Il ne s’agit pas de diviser, mais d’exprimer les divisions existantes. Chaque groupe a ses priorités. Les personnes pauvres, peu éduquées, ont des besoins biens différents des personnes riches, ou des personnes avec un diplôme universitaire (et donc ayant plus de chance d’avoir un emploi bien payé). Les femmes ont des priorités différentes des hommes. Les minorités ethniques ont des priorités différentes des caucasiens.

      En sachant le poids démographique de chaque groupe, et leurs tendances, les politiciens (de même que tout ceux qui ont des intérêts politiques) peuvent ajuster leur discours. C’est ainsi que les Républicains ont surnommé l’Affordable Care Act « Obamacare » : en jouant sur le racisme des personnes blanches sous-éduquées, ils les convainquaient de voter contre quelque chose qui leur était favorable.

      Je donne un exemple républicain, mais les Démocrates le font aussi. Et les environnementalistes, et les pro-armes, et les féministes, de même que les personnes qui ont à coeur le progrès social, qui savent alors où concentrer leurs efforts d’éducation.

      1. Jacques Rivard dit :

        Un élu peut et doit comprendre, une telle ville, ou un quartier dans sa circonscription, qui a des besoins particuliers. Ou que d’autres groupes sont favorisés ou non, et ce grâce à l’étude des statisques que tous les hôpitaux, bibliothèques, magasins, lui fournissent, et l’écoute de ses concitoyens.
        Mais malheureusement, il se servira des statistiques des maisons de sondages, durant la campagne électorale pour gagner ses élections. Promesses pour les pauvres, les femmes, les oubliés etc. Une fois élu, il sera ce qu’il est.:une marionnette de son parti. Le reste ‘fuck you’.

        Les sondages servent à cela: dire à la population ce qu’elle veut entendre, pour être élu, et en même temps, indirectement, ses sondages divisent les gens. Ex: Ah ce sont les noirs qui votent pour…
        Ah ce sont les gays qui votent pour… Les latinos votent pour… etc.

        Les sondages en période électoral ne sont pas des recensements.

    2. karma278 dit :

      « Ses sondages sont ridicules. J’aimerais seulement savoir combien d’états-uniens, veulent en finir avec ce narcissique. »

      Faudrait faire un sondage, non? wink wink

  17. gigido66 dit :

    J’ose espérer que le pire n’arrivera pas. Je sais, pour connaître quelques inconditionnels de Trump, que leur adhésion à sa réélection ne tient qu’au fait qu’il les soutient dans leur cause pro-vie…ils ne voient pas qu’il est Tout sauf pro-vie, que c’est un écran de fumée qui cache le monstre qu’il est. Il a su les séduire. Ils sont devant lui comme un papilon attiré par la lumière. Béats ou bêtas…

  18. Jean dit :

    Un témoignage hallucinant d’une partisane de Trump qui va encore voter pour lui en 2020. Elle sait qu’il ment, elle n’est pas d’accord avec ces Tweets, n’est pas d’accord avec ces attaques personnelles, mais pour conclure que c’est quoi ca qu’il est et que surtout il a redonné une économie forte à l’Amérique (elle oublie les déficits et la dette abyssale)

    1. Benton Fraser dit :

      Pourtant, un president a peu d’impact a court terme, seulement par ses politiques, mais a moyen et long terme, c’est-à-dire dans 5 à 10 ans!

      Il a un certain impact dans l’immédiat, en temps de crise, mais c’est déastreux pour Trump.

      Juste qu’à maintenant, économiquement, il a véçu sur l’héritage d’Obama… une personne avec le moindrement de jugeote le sait!

  19. Samati dit :

    Lu sur Tweeter

    Andrea Junker
    @Strandjunker
    27% of Americans believe Donald Trump was sent to us by God. Anybody know God’s return policy?

    1. Gilles Morissette dit :

      @Samati (10/06/2020 `11:16)

      Lorsqu’on voit un tel résultat, on comprend beaucoup de choses sur ce qui peut se passer dans la tête d’un tas d’Américains et qui les ont amené à élire uin taré comme président.

      Non, ce « shit hole country » n’est pas sorti du bois.

    2. MarcoUBCQ dit :

      Ce 27% vit dans un monde en marge de la réalité, en partie fabriqué de toute pièces par tous ces leaders religieux,qui ont la main mise sur leur esprit, comme l’ont eu longtemps ici les curés sur les Québécois. Quand on pense que la majorité de ceux qui votent républicains sont contre les études suprérieures, on voit à qui on a affaire. Je peux affirmer sans trop avoir peur que le plus gros problème de l’humanité c’est ce clivage entre ce qui est vrai et ce qui n’est que fantaisie.

    3. kelvinator dit :

      « 27% of Americans believe Donald Trump was sent to us by God. »

      Envoyé, ou plutôt, « renvoyé » par Dieu…
      You’re fired!!

      Les USA expose au monde entier tout leur travers idéologiques.

  20. Pierre S. dit :

    ——————————-

    Le gros débile à Pompeo obligé d,enquèter sur le mauvais traitement
    que des journalistes étranger aurait subit lors de la couvertures des manifestations
    présentement en cours aux USA.

    Quand même la haut commissaire aux droit de l’homme de l’ONU s’en mèle et parle
    °d’agressions sans précédent° le la police contre des journalistes étrangers, ca fait dur en sacripant.

    même la Russie ajoute son grain de sel en se disant °scandalisé° ……
    Non mais, c’est connu, Vlad la matraque est tellement conciliant avec les journaliste et tellement
    respectueux des droits de l’homme …..

  21. MarcoUBCQ dit :

    Ceux qui tiennent mordicus à Donald ne le font pas par réflexion, cogitation, par leurs valeurs ou leurs aspirations, mais simplement parce que Donald leur fait du bien. Il ne faut pas aller plus loin que ça. C’est comme demander à quelqu’un: Pourquoi tenir mordicus à son petit chien?

  22. Gilles Morissette dit :

    Ces sondages sont encourageants mais je rappelle que l’élection aura lieu dans 5 mois (Novembre 2020) donc aussi bien dire une éternité.

    On peut être certain que les « Répugnants », avec la sale tête de faux-jeton de Lindsay Graham en tête (sans oublier McConnell, Jordan, Pompeo, Barr, Gaetz, etc) vont tout tenter pour salir la réputation de Biden.

    Croyez moi, ces salopards ne reculeront devant RIEN et ils pourront compter sur la « collaboration » de FAUX NEWS et tous les médias « Alt RIgnt » spécialisés en « Fake News ».

    Non rien n’est joué et tout est possible. Il ne faut jamais sous-estimer les changements rapides de l’humeur de l’électorat.

    Le taux d’approbation du Salopard-En-Chef est encore de 39%, ce qui constitue, statistiquement parlant, une bonne base. Il a certes baissé de 10 points en un mois mais il peut aussi remonter de 10 points d’ici novembre.

  23. papitibi dit :

    Richard parle d’une gestion particulièrement fantaisiste de la crise COVID. Et de la désaffection des électeurs blancs peu scolarisés.

    Ce à quoi j’ajouterai le spectacle désolant d’un POTUS vengeur, hargneux, qui a manifestement perdu les pédales en raison de son IMPEACHMENT. Son comportement était erratique… du moins les mieux informés des électeurs le constataient-ils. Il est maintenant devenu à ce point erratique que même les moins fins observateurs finissent par ouvrir les yeux.

    Toutte est dans toutte. Quand le mortier s’effrite, des briques vont finir par tomber – il faut espérer que ça tombe AVANT l’échéance électorale de novembre.

  24. Gilles Morissette dit :

    Certaines entreprises ne badinent pas avec les abrutis qui se moquent de la mort brutale de Georges Floyd.assassinés par des flics racistes.

    Deux « Prix Nobels » l’ont appris à leurs dépents.

    Bien fait pour eux.

    Merci à M. Hétu pour ce lien mis en ligne via son compte Twitter.

    https://www.usatoday.com/story/news/nation/2020/06/10/nj-counter-protesters-mock-george-floyd-death-fedex-fired/5332437002/

    1. MarcoUBCQ dit :

      Je le dis depuis des décennies: Il y a encore plein de monde qui marcherait au tambour d’Adolph aujourd’hui.

      1. treblig dit :

        Je soulignait hier que, sous le fascisme de Mussolini, les trains arrivaient à l’heure. Ce qui était un argument de poids, pour un pays comme l’Italie ou la désorganisation des services publics, était connue de tout le monde. Le prix à payer était par contre beaucoup trop élevé: la perte des libertés individuelles. Et un régime autoritaire mené à la baguette.

      2. Jacques Rivard dit :

        D’accord avec vous.

  25. constella1 dit :

    Papitibi

    maintenant devenu à ce point erratique que « même les moins fins observateurs finissent par ouvrir les yeux.« 

    J’ajouterais « même les moins fins tout court ou ti-counes ( vs vs souvenez de celui d’un temps d’une paix)?
    C’est pas peu dire un vrai tour de force de la part de ti-coune premier

    1. papitibi dit :

      Si je me souviens de Ti-Coune!

      Quel personnage! La tit-counerie de Tit-Coune était tellement attachante! Faut dire que l’auteur, Gauvreau, avait la plume vagabonde. Et féconde. Je lis le nom TIT-COUNE et c’est avec l’accent acadien de Nicole Leblanc que je le prononce dans ma tête.

      Les tit-counes qui vénèrent l’Usurpateur me font plutôt penser au boucher Clément Veilleux, le facho du village dans une autre série de Gauvreau. Sauf que le boucher du village, il avait un p’tit côté sympa que je ne vois pas chez les Trump Freaks!

  26. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 11:37

    Merci pour le lien!

    Certaines ne comprennent et ne changent leurs comportements que lorsqu’ils y a des conséquences très négatives; il est grand temps de ne plus accepter certaines paroles, certains gestes qui blessent, qui dévalorisent les autres, notamment les afro-américains.

    A un moment donné, dire qu’on accepte plus quelque chose n’a pas de poids pour certains, alors ça être la méthode OUCH, ça va faire mal.

  27. Apocalypse dit :

    @MarcoUBCQ – 11:41

    ‘Je le dis depuis des décennies: Il y a encore plein de monde qui marcherait au tambour d’Adolph aujourd’hui.’

    Tout à fait d’accord!

    1. MarcoUBCQ dit :

      J’ai toujours vu André Arthur ou Jeff Fillion dans des fringues de l’armée nazi. Comme les nazis ils perpétuent la haine et le méris, et de ce fait sont complices de l’ignorance crasse dans laquelle vit leur auditioire.

  28. Apocalypse dit :

    @papitibi – 11:29

    ‘Richard parle d’une gestion particulièrement fantaisiste de la crise COVID.’

    ‘fantaisiste’ … lol … Un euphémisme des ligues majeures.

  29. titejasette dit :

    Je compte sur ce narcissique qui se prend pour un génie de l’étable pour se montrer à sa juste valeur à sa Base. Cinq mois ? Y-en aura-t-il d’autres occasions ?

    C’est malheureux à dire mais c’est grace aux malheurs qui s’abattent sur le pays que le simili se révèle véritablement à son peuple. L’économie, ça roulait rondement, personne n’avait vu venir le maudit Coronas et l’assassinat de George …

    Faut-il passer par d’autres épreuves pour nous libérer du « Donald Trump sent to us by God ? » (Samati)

  30. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 11:25

    ‘Ces sondages sont encourageants mais je rappelle que l’élection aura lieu dans 5 mois …’

    On a eu notre leçon en 2016; la victoire de M. Biden, on va y croire lorsqu’il aura les bras en l’air le 3 novembre prochain en fin de soirée.

  31. MarcoUBCQ dit :

    Puisque Donald se montre toujours à son « meilleur » quand ça va mal pour lui, voyons-voir s’il ne réussira pas à baisser ses chiffres de popularité encore plus près du zéro. Après tout, un zéro comme Donald serait en bone compagnie avec un zéro de popularité.

    1. Haïku dit :

      Bien dit ! 👌

  32. Gilles Morissette dit :

    Un policier du NYPD vient d’être accusé de voies de faits, d’agressions, de harcèlement, de comportements et de méfaits par le Procureur du District de Brooklyn. Le réseau CNN l’a confirmé hier soir.

    Il aurait violemment bousculé une femme lors d’une manifestation tenue le 29 mai dernier contre la violence et la brutalité piolicière.

    https://www.journaldemontreal.com/2020/06/09/un-policier-new-yorkais-va-etre-inculpe-pour-avoir-malmene-une-manifestante.

    Les policiers devront s’y faire. On les aura à l’oeil et on ne leurs laissera plus RIEN passer.

    Bonne affaire. Lorsque vous êtes policier et que vous abusez de votre pouvoir, vous devez en répondre de vos actes devant les autorités compétentes.

    C’est de cette façon que ça fonctionne dans vune société où la primauté du Droit existe.

  33. fylouz29 dit :

    Le Donald : « C’est quoi ce machin ? Pourquoi y’a pas mon nom inscrit sur la tranche ?

  34. Igreck dit :

    Donald Trump a gagné de justesse en novembre 2016. Il a perdu le vote populaire par deux points de pourcentage et a remporté le collège électoral par une mince marge d’environ 80 000 votes dans trois États clés. Bonne nouvelle… Cette année, il est dans la chenoutte pcq, incapable de gouverner depuis le début de son triste mandat arraché par la peau de ses grosses fesses, il est CON-fronté à un problème qui met à l’épreuve les meilleurs dirigeants du Monde.
    https://www.journaldemontreal.com/2020/06/09/pourquoi-les-sondages-empechent-trump-de-dormir

  35. Yohan dit :

    M. Hétu, je me demandais si les médias américains commençaient à s’inquiéter de la réaction de Trump en cas de défaite aux prochaines élections ? Étant donné ses penchants narcissiques on peut quand même craindre le pire…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :