Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La purge des inspecteurs généraux se poursuit. Celui du département d’État a été limogé tard vendredi soir par Donald Trump, qui a expliqué dans une lettre au Congrès avoir perdu confiance en Steve Linick. Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, a dénoncé une décision s’inscrivant selon elle dans un «dangereux schéma de représailles». Eliot Engel, président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre, est allé plus loin en évoquant un «acte illégal de représailles». Selon Engel, Linick enquêtait sur une affaire impliquant le secrétaire d’État Mike Pompeo au moment d’être viré.

Le New York Times et le Washington Post, entre autres médias, rapportent que Linick tentait de déterminer si Pompeo avait utilisé un des employés politiques du département d’État pour accomplir des tâches personnelles pour lui et son épouse.

Avant Linick, qui avait été nommé à son poste en 2013 par Barack Obama, Donald Trump avait viré les inspecteurs généraux de la communauté du renseignement, du Pentagone et du département de la Santé et des Services sociaux. Sur Twitter, le sénateur démocrate du Connecticut Chris Murphy a expliqué ainsi la purge en cours : «Les inspecteurs généraux sont des brutes dérangeantes et pestilentielles si votre objectif est de transformer le gouvernement en une vache à lait pour vos amis, vos copains et votre famille.»

Linick sera remplacé par un ambassadeur proche du vice-président Mike Pence.

(Photo AFP)

55 réflexions sur “Un autre inspecteur général limogé

  1. MarcoUBCQ dit :

    Le dictateur continue sa purge avec l’aide de ses laquais. Pathétique et dérisoire.

    1. Marc dit :

      J’aurais plutôt tendance à croire que tout cela est grotesque et excessivement dangereux pour l’avenir des USA. Ça commence sérieusement à ressembler à la mise en place d’une dictature.

  2. monteregien dit :

    On se rend compte que, finalement, cette histoire de « checks and balances », c’est de la foutaise. Le président (surtout quand il a le Sénat de son côté, ne serait-ce qu’avec une infime majorité) fait pratiquement tout ce qu’il veut.

    1. Emalion dit :

      moi on m’a toujours dit tu as beau avoir le meilleur contrat du monde si tu fait affaires avec un crosseur tu vas te faire fourrer pareil. Je me disais au début qu’Il faudrait une sérieuse réforme du système politique américain pour éviter un autre Trump, Mais si c’était le cas a quoi servirai le poste de Président ce ne serait pas mieux.

    2. ghislain1957 dit :

      @ monteregien

      « …cette histoire de « checks and balances », c’est de la foutaise. »

      Dans le cas de tRump, c’est plutôt le « chèque » et je me balance du reste.

    3. Mabuse dit :

      « Checks and balances » de la fotaise? Ben non? Ils le checkent pis il les balance!… Quel étrange système peut permettre aux surveillés de congédier les surveillants sans cause..

    4. lechatderuelle dit :

      monteregien Vous avez mis le doigt dessus!! Si le Sénat fait sa job, le Président ne peut pas agir en despote…. L’équilibre est fragile mais extrêmement résistant si chacun fait sa job….

      Le Sénat a le devoir moral d’encadrer le Président quand celui-ci quitte sa zone d’influence…..

      Aux USA le Sénat ne fait pas sa job et ce, depuis très longtemps… ils se limitent à être partisan…. les abus, maintenant, se font au grand jour, sans questionnement, sans consensus…..

      on est loin de la démocratie….

  3. Samati dit :

    Un pas de plus vers une version poutinienne de la démocratie aux USA.

    1. Emalion dit :

      ou Turque, c’est pas mal ce qui c’est passé en Turquie, une démocratie exemplaire avant Erdogan

    2. chicpourtout dit :

      Absolument…

    3. A.Talon dit :

      Démocrature

      1. lanaudoise dit :

        👍👍👍

    4. Nefer111 dit :

      Normal puisque c’est sont mentor …

  4. Toile dit :

    «Les inspecteurs généraux sont des brutes dérangeantes et pestilentielles si votre objectif est de transformer le gouvernement en une vache à lait pour vos amis, vos copains et votre famille.»

    Ca dit tout mais un fois cela dit , action ???? A quand, une rébellion ??? C’est là que le bas blesse, cette inertie grasse.

    A ce rythme, nul besoin d’élection. La nuit des longs couteaux, le modus operandi de cette swamp.

    1. onbo dit :

      @toile 7h29

      Je pense que vous faites le jeu de Trump en lançant ainsi la serviette. Mais je comprends fort bien votre colère. La mienne, je la mets sur la glace dix fois par jour et je ne le regrette pas. Je crois qu’ils sont millions et millions aux USA à en faire autant pour protéger leur intimité et leur droit de vote. La Cour suprême du Wisconsin vient de nous montrer son manque de neutralité. La plus haute cour de ‘État à osé lever le bandeau sur un de ses yeux pour se faciliter la tâche.

      Vous écrivez: « À quand une rébellion?
      Trump vous répond:  » Je ne demande pas mieux. J’en rêve de mâter une rébellion. Je suis partant ‘anytime, ça risque juste de diminuer le nombre de vote chez mes opposants.

      Vous écrivez:  » Nul besoin d’élection » !!!
      Vous mettez en ondes publiques les mots que Trump n’a même pas besoin de prononcer!

      ……

      Je pense que la meilleure tactique, c’est le silence de Obama. Sa parole-geste « VOTE » à elle seule a fait trembler les Républicains, au point où Nunes a fait un fou de lui sur Fox News en parlant de son « Dossier » de réélection. Il avait la peur au ventre en disant en ondes qu’il lui fallait absolument faire sortir le vote sinon c’en était fait de lui, ajoutant: « Heureusement ma circonscription est traditionnellement républicaine », ce qui décrit pourquoi il s’est présenté là et pourquoi il nous semblait si faible sur le comité de la Chambre lors de l’impeachment de Trump.

      note: Nunes (Californie 23 ou 24) (R) est celui qui dans les comités d’impeachment a rappelé le plus souvent le mot « Steele dossier », prononcé à la française. Le dossier de Nunes, c’est la liste de ses riches supporteurs et non un programme pour les citoyens.
      ……

      La tactique la plus efficace selon moi, ce serait que tous les membres lecteurs et contributeurs de ce blogues ferment leur inscription au compte Twitter de Donald Trump. Les journalistes ont ce devoir mais pas nous, dans la mesure où nous faisons confiance aux journalistes que nous lisons par choix. Aaron Rupar et des dizaines d’autres courageux les lisent pour nous. Et monsieur Hétu qui se dévoue…

      La hausse ou la diminution des inscriptions, des likes et des clics sont les données de base des décideurs, ceux qui gardent Trump là!…ou pas!!! Les dislikes ils s’en foutent. Les rebelles et les révoltés, ils les scrutent, c’est normal et compréhensible de la part de ceux qui ont à beaucoup à perdre.

      On pourrait aussi inviter nos amis et relations à en faire autant. Un clic de moins, ça peut devenir plusieurs clics de moins… Et ça ça jase dans l’oreille. 😉

      1. lechatderuelle dit :

        onbo bien beau de se contenir, de demeurer calme, mais jamais rien n’a changé dans le calme et la bonne volonté…

        les abuseurs faut les affronter et les bousculer pour les décrocher de leur piédestal….

        Le silence d’Obama est bien beau, mais il n’a aucun effet… ni hier, ni maintenant et ni demain…

        Les Démocrates doivent aussi faire ressortir la couardise des Sénateurs qui se refusent de jouer simplement leur rôle, acceptant plutôt d’être de pathétiques cheerleaders…..

        Quand un système politique se met en place pour tirer toutes les ficelles, ça se fait par complicité… et actuellement trump et McConnell sont complices, peut-être sans le savoir, de ce dérapage…
        et pour en sortir, il faudra « shaker » les colonnes du temple, sinon la tendance sera partisane aveugle et ça paralysera le pays comme ce fut le cas sous Obama….

        vider le compte twitter de trump est un coup d’épée dans l’eau…. il s’en balancera solide….car ça n’a aucune influence sur la suite des choses… les « likes » excitent trump dans son narcissisme, sans plus….

        le changement s’est fait, se fait et se fera dans la confrontation….. y’a pas plus sourds que des gens, tout en haut de leur piédestal…..

    2. A.Talon dit :

      «Ca dit tout mais un fois cela dit , action ???? A quand, une rébellion ??? C’est là que le bas blesse, cette inertie grasse.»

      La plupart des Américains ne s’en rendent probablement pas compte. Sans compter qu’on s’habitue à tout quand notre situation se dégrade graduellement, imperceptiblement.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Fable_de_la_grenouille

  5. Ça fait beaucoup de chiens de garde de disparus. Est-ce que quelqu’un connaissant bien l’administration américaine peut me dire s’il en reste encore à congédier?

  6. Haïku dit :

    « Nancy Pelosi, a déclaré que M. Linick avait été « puni pour avoir honorablement rempli son devoir de protection de la Constitution et de notre sécurité nationale ».

    D’ailleurs comme on dit en latin:
    -« Another one bites the dust. ». 😨😨😨

  7. jfk999 dit :

    si j’étais Biden et que je remportait les élections, une de mes première décision serait de virer tout ceux mis en place par Trump. en tout cas tout ceux dont j’ai le pouvoir. en expliquant que je préfère repartir avec des gens de confiance et que je ne virerai plus les gens qui font des enquêtes qui dérangent. ça me semble pas mal plus serein.

  8. ghislain1957 dit :

    Le Virus Orange fait de la place pour ses ti-namis qui n’oseront pas le contrarier et le laisser faire ce qu’il veut. Un excellent exemple, Azar qui est rendré dans les rangs et qui maintenant appuie aveuglément le Clown In Chief dans sa soit disant lutte contre la pandémie.

  9. darrylfzanuck dit :

    Le vendredi soir soir certains jouent a des jeux videosou écoutent des films,Trump, lui il met des IG dehors(son 3eme je crois).

  10. Danielle Vallée dit :

    L’enquête visait le fait que Pompeo promenait sa femme Susan partout dans le monde aux frais des contribuables.
    Si les Trump le font pourquoi lui il ne le ferait pas???

  11. Martin cote dit :

    Avec Trump..les Etats-Unis ont perdu toute notion de démocratie…çe pays est devenu une autocratie….et çe avec l’aide des aplavantismes républicains du senat……rien ne semble arrêter ce gros debile…..le senat…la chambre des représentants….n’ont aucun pouvoir vis à vis lui..

  12. Perlinpinpin dit :

    Contrairement au saturday night massacre sous les ordres de Nikon, Trump lui le fait en douceur comme seuls les crosseurs savent le faire. Tout en douceur, personne ne sait. Comme j’ai lu dans l’article du Guardian hier proposé pour de nous, essayer de comprendre ce qui se passe dans le cerveau de l’andouille est plus difficile que d’essayer de trouver un vaccin pour le COVID.

    Ca va finir ou? je vois McConnell rire dans sa face de crosseur, lui pis sa femme se remplissent les poches en titi sans avoir de  » checks and balance »

  13. gl000001 dit :

    Certains ont dit que c’était illégal. Quels sont les recours ?

  14. xnicden dit :

    C’est non seulement le quatrième, mais aussi le quatrième depuis juste le 3 avril dernier. En moins de deux mois donc.

    Mon hypothèse est que ce ménage coïncide avec la réalisation que la réélection de Trump est loin d’être garantie…Alors on essaie de tuer dans l’oeuf tout nouveau scandale qui rendrait la tâche encore plus difficile. Et dans la logique tordue de cette administration le scandale vient de celui/celle qui dénoncent ceux qui mentent et ne respectent pas les règles et non de ces derniers.

  15. Daniel Legault dit :

    La stratégie d’Obama est la seule valable.

    Faire des manifestations n’aura aucun effet sur minus trump. Lui et ses avocats ont utilisé tous les points faibles disponibles. La majorité du personnel important du gouvernement sont nommés temporairement donc facilement remplaçable.

    Il remplace tous ceux qui font leur travail de chien de garde. Cela a 2 buts: arrêter les enquêtes et faire peur à ceux qui restent.

    Pour minus trump, la mort inutile de dizaines de milliers de personne n’est pas importante. Le monde ordinaire n’a aucune importance pour cet homme. Il le prouve depuis des semaines, il n’a manifesté aucune empathie pour tous les morts causé par la pandamie et il ne veut pas prendre aucune précaution pour minimiser le nombre de mort durant le déconfinement.

    Les démocrates ont comme unique solution de faire sortir le vote de tous ceux qui veulent se débarraser de minus trump et ils sont majoritaire. Ils doivent aller voter. Tous ceux qui n’acceptent pas un pays corrompus doivent s’unir contre minus trump et ses acolytes.

    1. lechatderuelle dit :

      Daniel Legault face aux abus gouvernementaux, il n’y a que la colère de la rue pour les secouer…. les revendications et les contestations des années 70, les dernières en Amérique, ont été remplacées par l’indifférence….

      si le vote ne sort pas après autant de démonstration d’abus ….. il ne sortira jamais…

      les gens aux USA semblent apprécier le travail de démolition de trump … peut-être y voient-ils un ménage du marécage avec cette flopée de congédiements… ça les fait jubiler de voir des « ronds de cuir » perdre leur emploi…. les gens manifestent selon le discours de trump… donc, ils laissent entendre qu’ils sont d’accord avec lui….

      Si personne ne s’insulte des abus trumpiens, c’est qu’ils les endossent…. peut-être que les américains sont tannés de vivre dans un pays qui avait des tendances de démocrate …

      1. onbo dit :

        Pour se sentier insulté, encore faut-il que l’insulte ait su sens, soit pertinente et provienne d’une personne crédible dans un contexte efficace…

        Trump n’insulte que celui dont il entend se servir pour rassurer sa base, celle-là même qui commence à s’effriter.

        Trump n’insultera jamais le vote qu’il peut perdre. Et malgré cela, il en perd..

  16. Louise dit :

    Trump ne lâche jamais son os. Malheur à ceux qui essaient de le lui enlever de la gueule.
    Steve Linick vient de payer le prix d’un décision arbitraire dictée par la vengeance et la peur.
    La raison de son congédiement ? Trump a perdu confiance en lui mais il ne dit pas pourquoi, parce que s’il le disait il lèverait le voile sur des comportements qui le ferait mal paraître.
    Il ne s’est pas encore rendu compte qu’un employé congédié est beaucoup moins discret et ne se gênera pas pour dévoiler toutes les magouilles qui sont devenues la norme dans son entourage ?

  17. jcvirgil dit :

    Se pourrait-il que le POTUS ait trop de pouvoir de limogeage. Il le prend où ce pouvoir, dans la constitution ? Si c’est le cas faudrait peut-être la changer …

    1. lechatderuelle dit :

      jcvirgil trop de pouvoirs ? non… les utilise mal, oui.

      c’est pour ça qu’il y a 2 chambres qui doivent, en principe gouverner sans partisanerie aveugle….

      si trump avait été encadré par le Sénat pour lui éviter les dérapages, il serait peut-être plus « homme d’état » que pédant personnage…..

      trump a tellement ignoré les « limites » symboliques de son poste depuis 4 ans …. avec l’approbation du Sénat, couard et lâche….

      le problème est surtout là…

  18. Robert Giroux dit :

    tRUMP’MURIKA … République de « cheeseburger et diète soda » !

  19. xnicden dit :

    De @steve_vladeck

    I know the “what if Obama did it” meme is tired. But in this case, the same IG who Trump sacked last night issued a report critical of Secretary Clinton’s email practices.

    https://t.co/fuMRwlfLsP

    Imagine if President Obama had fired him simply for *opening* that investigation.

    Traduction: Je sais que le meme « et si Obama l’avait fait » n’est plus très drôle. Mais dans ce cas, le même IG congédié par Trump hier soir avait publié un rapport critiquant les pratiques de la secrétaire d’État Clinton en matière de courrier électronique.

    Imaginez si le président Obama l’avait renvoyé simplement pour avoir *ouvert* cette enquête.

    1. onbo dit :

      Cet extrait montre jusqu’à quel point Donald Trump s’écarte complètement des dures exigences de la Présidence, démontrant ainsi une fois de plus son inaptitude. Et c’est précisément cette inaptitude criante de vérité qui le défenestrera de sa tout d’ivoire en novembre.

  20. Cubbies dit :

    Les sénateurs Républicains sont responsables de ce gâchis. Mme Collins croit-elle toujours que Donald a appris sa leçon? Je crois plutôt qu’il sait maintenant qu’il peut faire tout ce qu’il veut.

    La démocratie? Quelle démocratie?

  21. Gina dit :

    Dans les prochaines années l’histoire va s’écrire comme suit : dans la république dictatoriale de trump les fonctionnaires ont perdu leur emploi pour avoir bien accompli leur tâche , ou parce qu’ ils ont été nommé par son prédécesseur , la liste de démagogies par un président qui pense avoir le pouvoir de vie ou de mort sur les employés de la fonction publique est longue Comment une personne peut-être aussi insensible pour révoquer quelqu’un au moment d’une pandémie . Comme j’ai toujours dit à quoi sert les conseillers de trump . J’ai bien dit les conseillers de trump pas les conseillers du président parce qu’ il n’en pas un. Le rôle d’un chef d’État c’est de protéger ses citoyens mais lui c’est de créer de la peine chez les familles des fonctionnaires . Pourrait- on se poser combien de petits fonctionnaires ont perdu leur poste ? Pour les hauts fonctionnaires qui perdent leur poste , celà fait la une des journaux ; qu’ en est-il des petits fonctionnaires ? On ne le saura jamais .

  22. Duduche dit :

    Qu’il semble n’y avoir aucune possibilité de réaction face à ces gestes autocratiques laisse songeur. Serait-il aussi simple aux USA de devenir dictateur en faisant sauter tous les contrôles? Et les Républicains qui déchiraient leur chemise aux moindres décisions d’Obama, ont-ils été transformés en criquets? On dit que le pouvoir corrompt mais certains, comme le bouffi-45, sont particulièrement prédisposés à pourrir rapidement et propager la gangrène autours d’eux.

  23. Layla dit :

    Je me revois le 8 novembre 2016 et les jours suivants j’étais vraiment découragée, mon entourage me disait ne t’en fait pas il ne pourra pas tout faire, il y a le Congrès.

    1. Et moi on me disait ben non, t’exagères…

  24. Cubbies dit :

    Titre prophétique d’un excellent livre de Rick Wilson. ‘Everything Trump Touches Dies’. C’est encore plus vrai aujourd’hui.

  25. A.Talon dit :

    «La purge des inspecteurs généraux se poursuit.»

    Et la perte de savoir-faire continue de s’accélérer. Le Roi-des-Faillites est en train de nous préparer le moment culminant de sa longue et déplorable carrière de failli en série. Cette fois-ci, ce sera le gouvernement fédéral américain qui en sera victime… ainsi que les 330 millions de citoyens américains. Bravo, champion!

  26. A.Talon dit :

    «Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, a dénoncé une décision s’inscrivant selon elle dans un «dangereux schéma de représailles».»

    Et à chaque fois que ça se produit, les Grandes Purges staliniennes (1936-38) nous viennent à l’esprit.
    https://en.wikipedia.org/wiki/Great_Purge

  27. Gilles Morissette dit :

    Un pas de plus vers la dictature dans le SHIT HOLE COUNTRY.

    Om élimine ceux qui oseraient se mettre le nez dans les magouilles de l’Escroc-En-Chef et de la bande de scélérats qui l’entourent.

    Plisieurs élus commencent d’ailleurs à s’inquiéter de l’étendue des pouvoirs exceptionels au président en temps de crise.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/les-pouvoirs-de-trump-en-situation-durgence-inqui%c3%a8tent-des-experts-et-des-%c3%a9lus/ar-BB149Tei?li=AAgh0dy

  28. A.Talon dit :

    «Eliot Engel, président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre, est allé plus loin en évoquant un «acte illégal de représailles».»

    «J’ai pas de leçon de démocratie à recevoir de la part d’un communiste comme Engel!» (Adolf Drumpf)

  29. A.Talon dit :

    «Avant Linick, (…) [Dohnald Staline] avait viré les inspecteurs généraux de la communauté du renseignement, du Pentagone et du département de la Santé et des Services sociaux.»

    Il y a effectivement un plan derrière tout ça. Un crime organisé est en cours. Un crime «parfait», dirait le mafieux orangé.

    1. lanaudoise dit :

      Donald est allé à la bonne école, celle de Roy Cohn. Connais ça la mafia, l’italo-américaine, et la russe qui lui a sauvé les fesses ces dernières décennies.

  30. Linda Hart dit :

    Il y a dans la constitution américaine une extraordinaire série d’occasions permettant à un dictateur de s’installer au pouvoir et d’y faire son nid en plaçant systématiquement ses hommes de paille partout où c’est nécessaire pour finalement s’assurer du contrôle des institutions. C’est ce que trump est en train de nous démontrer, comme des dominos, les personnes qui dérangent tombent les unes après les autres. Et avec un deuxième mandat, il aura tout le temps nécessaire pour peaufiner son oeuvre … voilà une autre illustration de ce qu’un dictateur totalitaire peut faire en utilisant le processus électoral dit démocratique pour se faire élire et comment il peut ensuite détruire de l’intérieur les institutions supposées assurer le contre-pouvoir. Certainement très intéressant à voir, cette bibitte en train de dévorer tout un système qui semblait pourtant si bien organisé et si efficace. Entre trump et mussolini, il n’y a pas que des ressemblances physiques … on pourrait presque croire à la réincarnation du mal.

  31. Louy dit :

    Les « Black friday » sont réguliers, ces temps-ci…
    Moins de couverture médiatique qui obligerait à répondre à des questions le lendemain parce qu’il se passe toujours des choses importantes les fins de semaine, lui permettant de balayer ces atrocités sous le tapis !

    1. Haïku dit :

      Exact !

  32. Louy dit :

    Curieusement, je sens qu’un autre « Lanceur d’alerte » va se manifester…
    Et il va faire mal à Pompeo, celui-là !
    Mais aussi à Trump ? Naaaa…………………

  33. Pierre s. dit :

    ————————

    nous sommes en plein TRUMPGATE

  34. Guy Gibo dit :

    Quelqu’un croit encore qu’il y aura des élections en novembre? Pas moi… Sécurité nationale oblige!
    Mais si des élections ont lieu et que Trump perd ça n’y changera rien… Il y aura une crise créée par Trump sous le slogan « Sécurité nationale oblige! »
    Bonne chance les petits amis…

  35. darrylfzanuck dit :

    Trump veut détruire toute vérification surson administration:Il bloque toute demande du Congres 2 demande l’immunité contre toutes accusations civiles ou criminelles 3 congédie les inspecteurs généraux de différents départements 4 organise des représailles contre les lanceurs d’alertes 5en se saisissants des pouvoirs exécutifs Trump organise une autocratie…

    HORS SUJET Dans le département ‘Au diable les ventilateurs et les tests on a besoin de plus de voiturettes de golf’
    la MB vient de donner un contrat de $179000 US pour des voiturettes de golf pour le club de Bedminster seulement la période du contrat se termine le 31 octobre.

    Justin Amash a décidé de ne plus se présenté a la présidence avec un 3eme parti,les circonstances ne sont pas idéales en ce moment-je paraphrase-quelle était la situation il y a 3 semaines ? perte de temps

    Malgré l’nsistance de Trump,Pompeo ne se présentera pas pour le Sénat au Kansas malgré les $$$ des donateurs Rep (koch et cie)

    Trump sera a Camp David ce weekend avec les larrons suivants: KEVIN MCCARTHY, MARK MEADOWS et les Reps. DAN CRENSHAW (Texas), MATT GAETZ (Fla.), DEVIN NUNES (Calif.), JIM JORDAN (Ohio), ELISE STEFANIK (N.Y.) et LEE ZELDIN (N.Y.).que je voudrais etre une petite mouche pour entendre les nouvelles théories du complot de ces baiseux de postérieurs,attendez vous a la plus folle,démente et sale campagne….

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :