Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«I am not fucking losing to Joe Biden.»

Donald Trump, président des États-Unis, martelant cette phrase à de nombreuses reprises la semaine dernière lors de plusieurs appels conférences avec des responsables de sa campagne de réélection, qui lui ont fait part de ses mauvais sondages face à l’ancien vice-président des États-Unis, selon l’Associated Press.

P.S. : Le Washington Post publie une histoire semblable, citant la même phrase sans le mot vulgaire – tout en précisant que le président a utilisé quantité de mots vulgaires lors de ses entretiens téléphoniques.

(Photo AP)

80 réflexions sur “La citation du jour (en anglais)

  1. gl000001 dit :

    Les gens qui font de l’Alzheimer ou de la démence voient leurs filtres graduellement s’effacer.

    1. A+ dit :

      Ouais…sauf que pour être dément il faut avoir été « ment » au préalable….ce qui dans son cas est douteux…

      1. gl000001 dit :

        Il est telle-MENT MENT-eur 😉

      2. karma278 dit :

        @A+

        Songé.
        Un 🦋 pour vous

    2. Ouf…pas sûre que la démence y soit pour quelque chose. J’ai plutôt tendance à penser qu’il a été un mal engueulé toute sa vie.

      1. chicpourtout dit :

        Bien dit… En fait, le processus du vieillissement est à l’image de notre vie…
        En d’autres mots, si vous avez été (par exemple) détestable votre vie durant, il y a de bonnes chances que vous le soyez encore rendu vieux…. 😉

      2. simonolivier dit :

        @chicpourtout Vous frappez dans le bullseye. Une amie gérontopsychiatre à Québec m’a souvent dit qu’en vieillissant les traits de caractères ressortaient de plus en plus. Surtout les mauvais.

    3. yolandgingras dit :

      Il n’a janais vraiment eu de filtre, vous savez.

  2. Martin cote dit :

    Il commence à paniquer..çe ne sera pas beau au mois de novembre s’il se fait déculotter par Biden….

    1. Pierre dit :

      S’il perd en novembre quel genre de destruction de la république peut il faire en 2 mois

      1. Mabuse dit :

        S’il continue à déraper de manière de plus en plus folle, il ne faut pas exclure que le GOP opte pour la survie plutôt que le suicide collectif, mais je ne gagerais pas une vieille paire de chaussettes et encore moins ma chemise! S’il perd en novembre, Trump devra être relevé de ses fonctions dans les heures qui suivent, car il sera un « clear and present danger » pour la sécurité du pays, voire de la planète. Pence pourrait au moins assurer une transition ordonnée, pas Trump, et on doit croire que des scénarios d’urgence nationale ont déjà été élaborés pour parer à toute éventualité.

      2. Réal Tremblay dit :

        Il n’hésite pas à encourager ceux qui contexte les états sur les mesures de confinement. Alors imaginez ce qu’il peut faire s’il perd en novembre. Il conteste les résultats et active sa base qui ont un amour profond pour le deuxième amendement.

  3. marylap dit :

    Pauvre ti-pit. Il s’est fait impeacher pour avoir essayer de détruire la réputation de Biden et maintenant il descend dans les sondages. Il va probablement ordonner Moscow Mitch de réouvrir le Sénat pour lancer une enquête sur Biden.
    Je sais que les élections sont encore loin, mais Trump vient de donner assez de matériel aux Démocrates pour le descendre en flèche.

    1. Madalton dit :

      Il y a déjà un comité du Sénat qui y travaille.

      https://www.politico.com/news/2020/04/03/hunter-biden-senate-probe-162118

  4. Amazonia dit :

    Et je ne peux pas utiliser de mots vulgaires sur ce blogue!

  5. gl000001 dit :

    Dire des mots avec « fuck », ils appellent ça des « F bombs »
    Donc prenez la chanson suivant et remplacez « sex bomb » par « F bomb ». C’est hilarant !

    1. Haïku dit :

      Merci. 😉👌
      Adolph se ‘bomb’ le torse ?

      1. Igreck dit :

        A-Bomb pour Adolf ?!

    2. Igreck dit :

      Diablement efficace ! Il déconnait à pleins tubes… comme la Chose actuelle !

  6. Pierre S. dit :

    ———————

    Hey Donald va donc t’injecter du fucking désinfectant et sacre nous patience.

    La grosse andouile ne travaille que sur un seul objectif, sa réélection pour se garder un
    autre 4 ans à l’abris de la justice et au crocher du contribuable. Pathétique.

  7. Roger Allard dit :

    Le Duce est fourbe, mais, comme un enfant à qui on refuse son bonbon, il devient transparent, prévisible. Je suis certain que plusieurs stratèges démocrates ont noté.

    1. Pierre S. dit :

      ——————————-

      en termes clairs, ce manque d’intelligence et de jugement chronique on appelle ca du crétinisme.

  8. Louise Tanguay dit :

    Yes you are, keep going the way are and it will happen .
    Comme je voudrais être une mouche pour le suivre rien qu une heure.

  9. xnicden dit :

    On gage combien que si M. Biden avait été VP d’un tout autre président que M. Obama, la réaction de Trump aurait été beaucoup plus zen?

    1. gl000001 dit :

      Si ça avait été une femme (Klobuchar, Harris, Warren) ça aurait été aussi pire.
      Même Mister B, un gai. Sanders un communiste.
      Il ne veut pas perdre point. Comme Roger Allard dit plus, c’est un enfant. Celui à la garderie qui ne veut pas jouer avec les autres. Qui ne veut pas partager ses jouets. Qui triche pour gagner.

    2. papitibi dit :

      Je ne gagerais pas contre vous!

    3. Jacques Rivard dit :

      D’accord avec vous.

  10. chrstianb dit :

    Il me semble que Nixon avait aussi un langage assez vulgaire en privé…

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Et sa relation avec Pierre Elliott-Trudeau était loin d’être un long fleuve tranquille, et c’est un euphémisme. La vulgarité était très présente mais essentiellement en privé comme le révélèrent les fameux enregistrements des conversation de Nixon dans la foulée de l’affaire du Watergate. H.S. mais pas tant: «Affaire» qui aujourd’hui serait considérée comme tout à fait «anodine» par l’actuel occupant de la MB.

      https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/aujourd-hui-l-histoire/segments/entrevue/95839/pierre-trudeau-richard-nixon-canada-etats-unis

      1. constella1 dit :

        Jeanfrancoiscouture

        Merci bcp pour ce lien
        Fort intéressant
        Je mets ces deux paragraphes qui me semblent bien pertinents et qui reflètent bien nos différences de mentalité et pensées au delà des personnages concernés ici
        On y parle également d’une taxe de 10% que Nixon a voulu mettre sur les importations du Canada ce qui n’est pas sans rappeler ce qui s’est passé avec les usa avec l’administration Trump

        « La reconnaissance hâtive de la Chine communiste par le Canada en 1970 agace également Nixon. La relation entre Richard Nixon et Pierre Elliott Trudeau s’envenime. Le président américain déteste ce libéral, surnommé le Kennedy canadien, qui fait partie des élites médiatiques et des politiciens de gauche qui complotent contre lui. »

        « Le côté donneur de leçons [de Trudeau] irrite beaucoup Nixon. C’est une détestation profonde sur le plan personnel, […] surtout Nixon vis-à-vis Trudeau.
        Frédéric Bastien, historien
        De plus, la politique du Canada envers la guerre du Vietnam déplaît souverainement à Richard Nixon. Le Parlement canadien adopte une motion dénonçant la stratégie américaine au Vietnam, alors qu’en 1972, les troupes américaines ont beaucoup diminué. « 

    2. garoloup dit :

      Je crois que Kennedy n’avait pas la langue dans sa poche lui non plus…il avait fait la guerre et on sait comment les soldats US sont friands du F*** Word…

  11. papitibi dit :

    Chez Trump dit le pussy-grabber, vulvarité et vulgarité vont de pair.
    What else is new?

    1. Haïku dit :

      😉👌 !

  12. Loufaf dit :

    Comme le gros despote doit paraître gagnant en tout, c’ est certain que les sondages doivent l ‘ enrager.
    Il va utiliser sa méthode préférée contre Biden: trouver ou inventer du » dirt » pour salir sa réputation, comme si lui, la grosse larve, était blanc comme neige. Pseudos scandales à répétition à venir qui se retournera contre lui, espérons.

  13. Math dit :

    Trump croit dur comme fer à sa technique préférée pour faire avaler un mensonge : À force de répéter, un mensonge devient une vérité.
    Il y croit à un tel point qu’il finit par se persuader lui-même de tout ce qu’il répète.

    Pourquoi? Parce que la vérité (ou ce qui pourrait advenir) lui fait trop peur.

  14. Racza dit :

    Enfin on commence à admettre son syndrome de la tourette

  15. ghislain1957 dit :

    «I am not fucking losing to Joe Biden.»

    Yes, because you’re a fucking loser!

    1. Daniel A. dit :

      @ghislain1957

      J’ai repris votre commentaire quasiment mot pour mot. Je m’en excuse. Je l’ai réalisé après avoir expédié le mien.

      1. ghislain1957 dit :

        @ Daniel A.

        Je suis sûr que plusieurs sur ce blogue ont pensé la même chose que vous et moi! 😉

  16. Pierre S. dit :

    ——————————-

    dans plusieurs années les historiens vont s entendre à l’unanimité
    sur le mot qui défini le mieux l’andouille trump …. LA PEUR.

    Ce type est un pleutre qui n’agit que par lâcheté et opportunisme
    et il n’est motivé que par la peur.

    Toute sa vie il se sera comporté comme un chieux, caché derrière ses avocats, ses comptables
    derrière un écran de télé ou derriere son compte twitter … et présentement caché aux frais du
    contribuable à la MB à l’abris de la justice.

    Jamais il n,aura démontré une seule once de courage tout au long de sa vie … juste de la couardise
    et comme un chiwawa cette peur la fait jappé toute sa vie. Voila le genre d’andouille que les américains
    ont élus à la MB.

    1. MarcoUBCQ dit :

      La peur définie Donald. Son besoin compulsif de se présenter comme le meilleur en tout montre bien que le doute le taraude. Une personne sûre d’elle-même n’a pas besoin de beaucoup de validation pour que son réservoir soit plein. Je parle par expérience, car quand j’avais un « A » ou un bon 95% ou plus, ça me plaisait modérément et ça ne durait que quelques secondes: « Quoi, un « A » ou un 95%? Bof, un de plus … ». D’ailleurs, une personne mature va apprendre assez vite à se valider elle-même d’abord et avant tout. Poor Donald: A fucking loser who’s gonna lose big time pretty soon anyway.

      1. Pierre S. dit :

        ——————–

        Typique des pleutres qui affichent une attitude de Bully

        Tous des crétins avec l’estime de soi en bouillie et incapable de réfléchir par eux même.
        Toujours besoin d’un public pour remplir l’égo meurtri.

        C’est comme remplir un verre percé, tu y arrive jamais.

  17. Daniel A. dit :

    «I am not fucking losing to Joe Biden.»

    Maybe not, but you’re a fucking looser

  18. Layla dit :

    47 tweets et retweets depuis le matin 6:45 hier il a terminé un peu avant minuit, mais il peut faire mieux.

    Après tout ce qu’il a fait, toutes les énergies dépensées, toutes les personnes impliquées, et sans compte toutes les personnes bafouées, il va devoir faire campagne avec Joe Biden et ce que je comprends c’est comme une humiliation ultime.

    1. Pierre S. dit :

      —————————–

      Une seule chose à retenir.

      Pendant qu’il tweet …. les américains meurent.

      Et les gouverneurs, les maires et les conseils de villes sont abandonné au combat.

  19. Januo dit :

    Avec toute la haine et l’agressivité de Trump, je me demande comment il n’a pas encore fait de crise cardiaque, il est toujours tellement sur le bord de la crise de nerfs…

    1. Laurent Pierre dit :

      Ça prend un cœur pour faire une crise cardiaque, ce qu’il n’a pas. Ça prend un cerveau pour faire un acv, ce qu’il n’a pas non plus. Par contre, des intestins ça il en a plein le body à voir toute la merde qu’il excrète quotidiennement.

      1. Haïku dit :

        J’appuie votre diagnostic.

      2. Igreck dit :

        Tellement plein de …. que même le coronavirus n’en veut pas !? Même chose pour Pence, mais lui c’est à cause de l’encens et l’eau bénite !

  20. lechatderuelle dit :

    pas de quoi fouetter un chat….

    loin des micros, la plupart parlent comme leurs contemporains…..

    trump laisse deviner son manque de classe.. alors qu’il sème des f… à tous les 3 mots, ne devrait surprendre personne….

    son pays vise les 63 000 morts aujourd’hui…. 1,1 million de cas…

    Quel sera son « action » de la journée ??
    Voyons voir….

    1. Pierre S. dit :

      ————————

      Pas juste son manque de classe et son manque de jugement …. sa couardise aussi.
      Redevenu simple citoyen il devra faire face à la justice pour le reste de ses jours.
      Oubliez jamais cet aspect de la chose.

  21. Gilles Morissette dit :

    Tiny Brain commence-t-il à avoir la « chienne »?

    Les mauvais sondages s’accumulent, sa gestion de crise est archi-mauvaise et il est toujours incapable de manifester la moindre empathie pour les familles des victimes du COVID-19.

    Attention, car c’est dans ces moments qu’il peut devenir dangereux.

    Comme le souligne à juste titre plusieurs intervenants, Tiny Brain est comme un enfant qui refuse de partager ses jouets et qui est prêt à tout pour les garder pour lui seul

    Dorénavent, il devrait se promener avec une pancarte: ATTENTION CHIEN DANGEREUX.

  22. Pierre S. dit :

    ———————-

    Trump est continuellement envahis par la peur …
    rappelez vous le lendemain de l’élection en présence de B Obama
    L’andouille était la, livide, figé par la peur et complètement dépassé par
    la situation.

    Trump … ce n’est que ca, LA PEUR !

  23. ProMap dit :

    I am not a fuckin’ president. I am a fuckin’ businessman and I like to fuck my business. I fuckin’ say it fuckin’ loud and fuckin’ clear. So fuck you!

    Je résume l’essentiel de The Art of the Dill.

  24. Guy Pelletier dit :

    BAH…..tant qu’il se limite à cela y-a rien là, ce n’est qu’une question de bataille politique, Biden son adversaire ne l’oublions pas. On serait étonné de tout ce que disent les politiciens contre leurs adversaires. Pas mal convaincu que les adversaires politiques de Trump dont Hillary Clinton, Obama, Bush, dernièrement Cuemo et Biden ne le manquent pas non plus ……………

  25. jeani dit :

    Ce n’est pas lui qui affirmait à ses suiveux qu’ils seraient tannés de gagner.

    C’est ça le gros, ils sont tannés de gagner (SIC) et ils veulent se débarrasser du fucking morron.

  26. March dit :

    S’il ne dit que ça, ça ne fait pas de mal à personne et il laisse les adultes géré la crise du Covid au lieu de leur nuire.

  27. Pierre S. dit :

    —————

    La questiion …

    L’andouille Trump va t’il se rendre jusqu’en nov 2020 ?
    Lui qui parle de remplir des arénas avec sa bande de débiles en
    pleine deuxième vague de la pandémie de COVID-19.

    Pour info, la deuxième vague, Madame Conway va surement l’appeler la COVID-20.

    1. ProMap dit :

      Pierre S. – Pour info, la deuxième vague, Madame Conway…
      Aucun doute. La madame va di-vaguer comme à son habitude

  28. MarcoUBCQ dit :

    Pour Donald, qui ne voit la réalité qu’en fonction de lui-même, toute l’attention qu’on lui donne le réconforte dans son délire de croire qu’il est le centre de l’univers. Perdre à Biden serait perdre cette excellente occasion de faire encore et toujours parler de lui, ce qui pour lui résume son rôle à la maison blanche. Il répond toujours aux journalistes ceci, en sous-titres: « Vous ne reflétez pas mon délire d’être le centre de l’univers, fa que mangez don d’la mar**! ». Ce n’est pas qu’il se fout du peuple, il n’a pas conscience qu’autre chose que lui existe. Il ne sait rien, sauf utiliser les autres pour perpétuer, dans son esprit, son délire narcissique.

  29. Carl Poulin dit :

    @Pierre S.
    Vous voulez sans doute parler de Mme. Connanyway?

  30. Carl Poulin dit :

    Le DESPOTUS est entrain de souffrir de la peur, le même syndrome qu’il avait choisi comme outil ultime pour diriger le pays. Il l’avait ouvertement avoué et maintenant elle est devenue son inséparable compagne jusqu’aux prochaines élections. JOUISSIF!

  31. Pierre S. dit :

    —————————-

    le seul rebondissement

    L’andouille a besoin d’une diversion.
    Et cherche par tout les moyens a accorder le pardon présidentiel à ses chums
    qui sont très majoritairement des pourritures et des escrocs.

    1. ProMap dit :

      Pierre S.- Pourtant, il avait bien dans un de ses tweets qui sont paroles d’évangile, il avait bien fired Flynn parce qu’il avait menti au FBI et au VP. Les paroles s,envolent mais les tweets restent.

  32. HebenMonVieux! dit :

    Pensez vous que Biden ne dit pas exactement la même chose à propos de lui? En tout cas, c’est ce que je me disais moi aussi!! 😉😉

  33. Carl Poulin dit :

    @ Éric La casse
    Oui, le cas Roger Stone er le Russiagate refont surface dans l’actualité. Il prépare sans doute le terrain pour un Pardon présidémentiel de tous ceux qui l’ont si bien servi.

  34. Mona dit :

    On ne peut pas faire une demande d’expertise ?
    De curatelle ?
    De tutelle ?
    Je ne sais pas mais il faut faire quelque chose.
    Combien de psychiatres l’ont diagnostiqué incapable ?

    1. Carl Poulin dit :

      @ Mona
      Ce sont les Républichiants du sénat qui ont le contrôle de l’agenda d’EL-DESPOTUS et lorsque ces criminels constateront que les sondages annonceront leurs morts imminentes alors là ils décideront de se débarrasser de la bête.

  35. Alexander dit :

    On ne se formalise plus de sa vulgarité. Pitoyable, mais finalement anecdotique dans son cas.

    Comme une bête traquée, il va se battre à mort pour sauver sa peau.

    Cet homme a peur et ne reculera devient rien ni aucune bassesse si on lui met Biden à travers sa route.

    Trump est un cobra et tu ne flattes pas un cobra. S’il te mord, tu es mort.

    1. onbo dit :

      Trump aimerait bien se faire passer pour un cobra. Il l’a souvent exprimé. I’M A SNAKE.

      Désolé, un cobra ça jappe pas!

      La seule chose que Trump a du cobra, c’est le col de fourrure du même nom que les dames maquillées (old painted ladies) emploient pour séduire des hommes puissants et retors. Son côté frimé de séducteur.

      Il est une race de petits canins toujours prêts à mordre les enfants et même les bébés, parce qu’ils comprennent à tort qu’on leur vole l’attention et les caresses de son maitre et des invités.

      Ce petit chien possessif avec le toupet sur les yeux qui jappe sans cesse pour attirer l’attention dès qu’il y a de la compagnie à la maison qu’il voit comme de la compétition, ça c’est Trump au quotidien.

      Et ça expliquerait pourquoi Trump ne veut pas avoir de chien à la Maison Blanche. Il sait bien qu’il le mordrait tout de suite comme un rival.

  36. Madalton dit :

    Il est sauté sous le crank! Il a menacé de poursuivre Parscale parce que les sondages ne sont pas bons pour lui dans les États pivots. Il tire sur le messager. Il me semble qu’il ne croyait pas aux sondages by the way.

    1. @Madalton
      Que signifie « il est sauté sous le crank ».
      D’habitude, j’arrive à déchiffrer ce genre d’expressions, mais là, je sèche complètement.
      D’avance, merci de m’éclairer.

      1. gl000001 dit :

        « Sauté SUR le crank »
        Ca a rapport au démarrage des très anciennes voitures avec la « crank », la manivelle. Parfois, ça donnait tout un coup.
        Ou bien ca a rapport avec le vilebrequin qui a cassé. Le crankshaft.
        Mais lorsqu’on dit ça de quelqu’un, c’est qu’il est fou/intense/malade/…

  37. Lecteur_curieux dit :

    Ah Trump cela fait partie des enseignements de son pasteur de jeunesse et qui.mènent à un déni de la vérité?

    Il reste que les sondages ne mesurent que partiellement la réalité. Ah il y a une grande différence entre les relativiser et les nier mais sur un ton de frustration…

    Ne veut entendre aucun message sur sa défaite éventuelle ou sur une perte de terrain face à Biden. Notamment car l’électorat agit par mimétisme voulant voter pour le gagnant.

    Une part de l’électorat, gagner leurs élections est plus important que de se prononcer après avoir réfléchi.

  38. jeanfrancoiscouture dit :

    @ProMap,10:33 «Je résume l’essentiel de The Art of the Dill.»

    J’aime bien cette nouvelle graphie «Dill» (Aneth) qui nous amène pratiquement toujours vers le Dill «Pickle» (Cornichon): En français ça pourrait donner un titre comme «L’art du Cornichon», «Le Cornichon de l’art» «Le Cornichon artistique»

  39. Loïc Duplantis dit :

    Avec les sondages qu’on a eu récemment, je donnerais 95% de chance de victoire pour Biden, si l’élection avait lieu demain. Pourquoi? Parce que Biden a plusieurs chemins à la victoire qui inclut des États démographiquement différents. En ce moment, Biden est confortablement en avance dans le Michigan, la Pennsylvanie et l’Arizona, selon les sondages les plus récents, combiné avec les États gagnés par Clinton et c’est suffisant pour gagner. Mais Biden a d’autres solutions de rechange. Si par exemple, Biden fais moins bien que prévu avec la classe ouvrière, Biden pourrait compenser la perte de la Pennsylvanie et/ou du Michigan avec la Floride où il semble en avance ou encore avec la Caroline du Nord où il est également le favori. En plus avec ce qu’on voit de la Caroline du Nord, la Géorgie semble être un pile ou face. Avec les sondages récemment paru du Texas, Trump semble gagné dans cette État, mais Biden a assurément ses chances de gagner dans cet État.

    Toutefois, comme l’élection est dans 6 mois, je dirais que Biden est le favori dans un rapport de 2/1. Les choses pourraient changer et si Biden perd son nouvel avantage chez les électeurs plus vieux, ça pourrait lui faire très mal, car il semble sous performer chez les groupes démographiques traditionnellement démocrates. De plus, l’avantage de Trump au collège électoral par rapport au vote provenait de son avantage chez les électeurs plus âgés, donc en récupérant cette catégorie d’électeurs, Trump va récupérer son avantage.

  40. Duduche dit :

    C’est toute la profondeur de son « programme » politique que le showman bouffi de suffisance exprime-là. Mais il n’a pas forcément tort: il ne perd pas à cause de Biden particulièrement, il perd à force d’être lui-même avec insistance (c.à d., incompétent, narcissique, corrompu, et autres « qualités » du genre).

    Les démocrates pourraient lui opposer un cactus, ce dernier aurait des chances de recueillir plus de votes que le bouffi.

  41. karma278 dit :

    « «I am not fucking losing to Joe Biden.» »

    1- YES you will;

    2- You forgot *sleepy*. Are you losing ur mind?

    Anyway, good luck w that! 🤞🤞🤞

  42. Pierre Kiroule dit :

    Il faudrait qu’on m’explique une chose : Gros Taré et Bolsonaro, mêmes trouducs.

    Le premier a été élu, même s’il n’a recueilli que 46% des suffrages, en 2016; le second a été élu solidement en 2018 (46% au premier tour, 55% au second tour).

    Le Gros Taré ment, déconne, déraisonne et délire depuis trois ans et sa cote de popularité continue de se maintenir au-dessus de 40%.

    Bolsonaro ment, déconne, déraisonne et délire depuis un an, mais sa cote de popularité a chuté radicalement pour se situer maintenant autour de 25%.

    Les Brésiliens seraient-ils moins tarés que les Amaricains qui, même après trois ans, s’entêtent à soutenir leur «Commander-in-Bleach» (titre lu dans le Guardian) ?

    On peut se poser des questions. Il me semble que, comme le montrent les Brésiliens, il ne faut pas plus d’un an pour se rendre de l’incompétence et de l’ineptie d’un élu.

    1. Igreck dit :

      Y a-t-il un anthropologue ou-et un sociologue dans la salle ? J’aimerais beaucoup moi aussi avoir une réponse à cette excellente question. Je pencherais pour l’abrutissement né de l’arrogance du Peupe amer !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :