Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Quand quelqu’un est président des États-Unis, l’autorité est totale.» C’est ce que Donald Trump a déclaré plus tôt cette semaine pour expliquer qu’il se réservait le droit de renverser les décisions des gouverneurs concernant le réouverture de l’économie américaine. Or, lors d’un appel conférence avec les gouverneurs cet après-midi, il leur a présenté le plan de son administration pour rouvrir l’économie du pays en leur annonçant qu’ils auraient le dernier mot sur sa mise en oeuvre. «Vous mènerez la barque», leur a-t-il dit, selon le New York Times, précisant qu’ils pourraient rouvrir leur économie avant même le 1er mai s’ils le voulaient. Confus? Vous n’êtes pas les seuls.

Le plan de l’administration Trump pour rouvrir l’économie comporte trois phases, selon ABC News. Dans la première, les employeurs sont appelés à continuer à mettre l’accent sur le télétravail, à procéder progressivement à un retour sur les lieux de travail, à minimiser les déplacements non essentiels et à faire des accommodements pour les populations vulnérables au sein de leur force de travail.

Dans la deuxième phase, les déplacements non essentiels pour les employeurs peuvent reprendre, de même que les activités scolaires et parascolaires. Les bus, les gyms et les sites pouvant accueillir des foules peuvent réouvrir après la mise en place de mesures d’éloignement. Idem pour les lieux de culte. Les chirurgies sélectives peuvent également reprendre.

Dans la troisième phase, les bars, les gyms et les sites pouvant accueillir des foules peuvent réouvrir avec des mesures de distanciation limitées et des politiques sanitaires appropriées.

Les documents obtenus par ABC News ne mentionnent pas la mise en place d’une stratégie de dépistage massive du coronavirus pour accompagner le retour de l’économie, ce que réclament gouverneurs, chefs d’entreprise et responsables de la santé publique. Il se peut que Donald Trump aborde ce sujet à 18 h lors d’un point de presse où il doit présenter le plan de son administration.

À noter qu’un troisième groupe de gouverneurs, après ceux du Nord-Est et de la côte ouest, a créé une alliance pour planifier la réouverture de l’économie de leurs États. Il s’agit des gouverneurs d’Illinois, du Michigan, d’Ohio, du Kentucky, du Wisconsin et d’Indiana. Pas sûr qu’ils tiendront compte du plan de l’administration Trump.

(Photo AP)

70 réflexions sur “Réouverture de l’économie : Trump laissera les gouverneurs décider

  1. gl000001 dit :

    Il a placé sa gang d’imbéciles dans son Comité mais il a sous-traité la création de son plan par quelqu’un de compétent !!

  2. marcandreki dit :

    On a un plan, un plan magnifique.
    On met un pied devant l’autre
    on respire
    On avance l’autre pied
    on respire
    par contre
    si vous n’attachez pas vos lacets comme il faut et que vous tombez
    N’oubliez pas
    I take no responsability at all

  3. januo dit :

    N’importe quel tata aurait pu faire un plan comme celui-là

  4. Martin cote dit :

    Il n’avait pas le choix de laisser les gouverneurs décider…c’est leur prérogative à eux……quant à son plan de réouverture…il ne servira à rien….çe sont les gouverneurs qui décident et ils sont capables de faire leur propre plan….ils n’ont pas besoin de Trump pour leur dire quoi faire….

  5. gl000001 dit :

    Ca lui a pris trois jours pour comprendre un article de la Constitution.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Il l’a compris, ou on lui a dit ce que ça voulait dire?

    2. Richard Desrochers dit :

      Oui, un article indéfini… : ‘a’

      1. gl000001 dit :

        Comme un enfant, il faut répéter, répéter, répéter. Et à un moment donné, il comprend. Avec trump, il faut répéter deux fois plus !!

  6. Comme ça, ils pourra encore les blâmer si ça va trop vite et ça flanche, si ça va trop lentement et ne rapporte rien… win-win pour le plus machiavélique des présidents de l’histoire depuis machiavel lui-même

  7. el_kabong dit :

    Il a exercé son autorité totale en « autorisant » les états à faire ce que bon leur semble…

    1. ProMap dit :

      el_kabong – En plein ça. Les gouverneurs n’en ont rien à cirer de Sa Totalité Supr^me.

    2. Dekessey dit :

      MDR

      Ouaip. Quelle envergure tout de même!
      Encore une fois il nous prouve à quel point il est stupide et incompétent.

  8. Igreck dit :

    Les malheurs n’arrivant souvent jamais seuls, ce sont les USA (on devrait plutôt parler de DSA pour Desunited-States-of-America) qui président le G7 cette année ! Avec le Moron qui préside lui à une gestion catastrophique de la crise sanitaire à l’intérieur de ses frontières, cela n’augure rien de bon pour la suite des choses. Déjà, la femme forte de l’UE, Angela Merkel, s’est opposée à l’opinion démagogique de Trompe sur l’OMS. Tout le Monde sait que ce dernier fait un show de boucane (et bien du boucan) pour cacher les graves lacunes de sa gestion calamiteuse de la crise.

  9. Pas confuse pantouttte. Il essaie d’intimider et quand il voit que ça ne fonctionne pas, il cède en trouvant toutes sortes d’excuses ou en mentant. N’a-t-il pas dit récemment qu’il chérissait la constitution et que selon cette constitution, le pouvoir appartenait aux gouverneurs. Toujours son « art of the deal »

    Ce n’est pas ce qu’il dit qui est dangereux, c’est ce qu’il ne dit pas…

  10. gigido66 dit :

    Je pense qu’il l’a copié sur un autre pays ou il a fait une collecte des idées des autres et y a apposer sa signature.
    Le « boss » dans son bureau doré a dicté la marche à suivre…ensuite c’est aux compétents ou incompétents, c’est selon, de mettre en place « sa stratégie ». Et si ça ne fonctionne pas, eh bien il avait eu de bonnes idées, mais le tout a foiré à cause de ceux qui devaient exécuter la procédure. Chacun des gouverneurs des États deviennent un potentiel « punching bag » selon que ça ou pas et Ponce Pilatrump s’en lave les mains! Il ne prend aucune responsabilité, il n’est que la tête pensante!

  11. gigido66 dit :

    …selon que ça marche ou pas….

  12. Alain Moisan dit :

    « À noter qu’un troisième groupe de gouverneurs, après ceux du Nord-Est et de la côte ouest, a créé une alliance pour planifier la réouverture de l’économie de leurs États. »

    Parmi toutes ces alliances, je compte 2 gouverneurs républicains (Indiana et Ohio) Y en a-t-il d’autres dans les deux premiers groupes?

  13. Mabuse dit :

    « Les documents obtenus par ABC News ne mentionnent pas la mise en place d’une stratégie de dépistage massive du coronavirus pour accompagner le retour de l’économie, ce que réclament gouverneurs, chefs d’entreprise et responsables de la santé publique. Il se peut que Donald Trump aborde ce sujet à 18 h lors d’un point de presse où il doit présenter le plan de son administration. »

    À ce jour, Trump semble s’en laver les mains répétant qu’il appartenait aux États de faire les tests. Il laisse les États à eux-mêmes et les petites entreprises aussi, la caisse d’aide pour ces dernières étant apparemment à sec. 6 mois n’auront jamais été aussi longs, lancinants et pénibles: la dernière (espérons-le) et la plus catastrophique faillite de Donald J. Trump.

  14. ProMap dit :

    « Pas sûr qu’ils tiendront compte du plan de l’administration Trump. » Pourquoi le feraient-ils?

    Ce plan tiendra-t-il compte de :
    – les tests
    – le transport entre les états
    – le transport aérien
    – l’aide aux états en matière de personnel médical (facilitation d’échange entre états), d’hôpitaux et d’équipements médicaux
    – le lien avec l’OMS pour obtenir leur info et pour soutenir leurs efforts (connaissance)
    – le soutien du CDC aux états
    – la coordination de la recherche sur les médicaments et le vaccin (université, centre de recherche et compagnies dans le domaine de la santé)
    etc.

    Autrement dit, des tâches qui relèvent de l’administration fédérale ou pour lesquelles sont appui est souhaité, même nécessaire.

    L’empereur s’est présenté tout nu devant les gouverneurs, si je comprends bien. D’ailleurs, les trois regroupements de gouverneurs est une démonstration évidente du manque de leadership du fédéral, lire la MB et contrelire le simili-président qui rétropédale plus vite que son ombre. Comme je l’ai déjà écrit sans faute : Quel leadershit!

  15. onbo dit :

    J’aime comment les Gouverneurs procèdent. C’est logique, compréhensible, applicable,

    Extrait du lien de Gilles Morissette au billet précédent.

    *https://www.cnn.com/2020/04/16/politics/midwest-governors-reopening-pact/index.html.

    « Les gouverneurs ont déclaré qu’ils se concentreraient sur au moins quatre facteurs pour déterminer le moment idéal de la réouverture des économies de leurs États :

    1- le contrôle durable des nouveaux taux d’infection et d’hospitalisation,

    2- le renforcement des capacités de dépistage (test) et de traçage (origine),

    3- une capacité de soins de santé adéquate pour répondre à une résurgence,

    4- les meilleures techniques de distanciation sociale sur le lieu de travail. »

    Les gouverneurs ont fait remarquer que leur décision de travailler ensemble:

    ….. « ne signifie pas que notre économie va rouvrir d’un seul coup »

    ….. « que chaque État prendra les mêmes mesures en même temps »

    ….. « Mais une coordination étroite nous permettra de faire en sorte que tout se passe bien ».

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

    1. ProMap dit :

      onbo – « Mais une coordination étroite nous permettra de faire en sorte que tout se passe bien » Une décision essentielle. Les états sont collés les uns sur les autres sans frontières définies autrement qu’avec une pancarte et des lignes tracées sur une carte. Un état qui ouvre ne peu pas se balancer des conséquences sur l’autre qui ne peut peut-être pas ouvrir aussi rapidement. Ça, c’est la job du fédéral : la coordination et l’arbitrage intelligent.

    2. Richard Desrochers dit :

      On voit le contraste entre le « plan » de dt et les vrais besoins: rien qui concerne la santé, ceux qui y travaillent et les équipements nécessaires, y compris les tests.

      Gouverneurs, occupez-vous de la santé, des hôpitaux et des malades, bref de ce qui nuit à mon économie, moi je m’occupe de l’économie, ou son apparence.

      Les citoyens, les gens, connais pas, tant qu’ils font pas rouler l’économie, ils m’embêtent. Ils me nuisent.

  16. Abigaelle dit :

    Wow du gros n’importe quoi! Un conseil aux gouverneurs écouter vos experts, la science mais s.v.p pas votre président.

  17. Bravo aux gouverneurs de faire leur propre plan, les américains seront entre de meilleures mains car ce plan sera sans aucun doute plus sécuritaire et complet que celui de la MB.

  18. Loufaf dit :

    Je comprend les gouverneurs de ne pas se précipiter pour envoyer les gens au travail. Il faut les tester pour savoir s’ ils ne sont pas contaminés, mais ça , le gros despote s’ en contrefiche. Des tests, il y en a pas assez , les gouverneurs le savent, ils ne croient pas le menteur pathologique qui dit le contraire. Faire travailler des personnes non testées est un gros risque d’ une propagation encore plus grande. Le grand génie est incapable de faire le lien.

    1. Richard Desrochers dit :

      Plus de tests ne servirait qu’à démontrer que les ÉU ont une avance insurmontable et qu’ils remportent les Olympiques de l’infection pour des années à venir

      Ils sont plus malins que les Chinois, pas besoin de mentir sur les chiffres, il suffit de ne pas en avoir.

  19. Boileau dit :

    La réouverture, c’est comme descendre une pente abrupte avec un camion.

    Il faut ralentir en haut de la côte: confinement.

    Relâcher légèrement les freins: ouverture très limitėe

    Utiliser la compression: tests, tests.

    Il faut éviter que les freins chauffent: débordement du système de santé.

    Comme disait Mme Merkel, la glace est mince.

    Envoyes le gros moron, patines !

  20. Cubbies dit :

    Stratégie implacable. Il crée le bordel en s’inventant un pouvoir qu’il ne détient pas auprès des états. Il donne la latitude aux états de faire leur propre plan. Déjà les états ont clairement indiqué qu’ils sont incapables d’organiser les tests ce qui requiert un plan national. On peut prévoir qu’il y aura des faux-pas pour tout remettre en place. N’ayez crainte, il se garde le privilège de critiquer tout le monde pour la suite. Il s’en lave les mains des tests. Arrangez-vous pis c’est mieux de marcher.

    I don’t take responsability at all. Il est fidèle à lui même.

  21. Pirou dit :

    Brillant! Il laisse aux autres le choix; si c’est mauvais ce sera leur faute; si c’est bon, ce sera grace à lui qui leur aura laissé les mains libres.

    1. onbo dit :

      Au lieu de « brillant », Machiavel suggérerait plutôt le mot « efficace ». Et si vous lui demandiez pourquoi, il vous répondrait probablement:

       » Oui, ça marche comme machination, mais c’est vous qui voyez. Car, tout geste, parole, abstention ou comportement amène des conséquences. On ne peut fuir à l’infini ces dernières à moins de devenir tyran. Or vous êtes le Prince, monsieur. 😉

  22. Mouski dit :

    Mon commentaire ne passe pas. Suis-je à l’index? Pourtant ce n’est pas si cruel que ça.

  23. jeanfrancoiscouture dit :

    #1-«Quand quelqu’un est président des États-Unis, l’autorité est totale.»

    #2-«Vous mènerez la barque», leur a-t-il dit,

    Si cela n’est pas l’attitude d »un velléitaire**, je me demande bien ce que c’est.

    ** Velléitaire: Employé comme adjectif: «Qui manque de volonté pour réaliser ses nombreuses intentions.»

    1. Cubbies dit :

      @jeanfrancoiscouture 17h22

      Merci de me permettre d’ajouter un mot nouveau à mon vocabulaire. Velléitaire correspond très bien aux qualités de l’agent Orange (que je refuse de nommer ici). J’ai souvent l’impression que sa position est surtout une conséquence directe de sa paresse. C’est bien trop compliqué organiser quelque chose de majeur ayant un impact réel pour la population. C’est la loi du moindre effort.

  24. jeani dit :

    @M. Hétu

    Vous avez écrit, chirurgies sélectives. Le terme utilisé habituellement est « chirurgies électives ».

  25. Haïku dit :

    (Pardonnez-moi; je répète un de mes posts publié sous un autre billet.)
    —-
    RE: « Le président mène la barque »(dixit Trump).

    Sérieux ??? 🤣
    -« Le pêcheur qui, à coups de rames, fait avancer sa barque, a son passé devant lui et son avenir dans le dos. »(Sophocle).

  26. loup2 dit :

    HS-J’ai besoin d’un éclaircissement sur le dernier tweet du donald

    À 14h24 il a publier : « Crazy Nancy Pelosi deleted this from her Twitter account. She wanted everyone to pack into Chinatown long after I closed the BORDER TO CHINA. Based on her statement, she is responsible for many deaths. She’s an incompetent, third-rate politician!»

    Madame Pelosie parlait du quartier *China town* dans une ville de la Californie. Elle demandait aux gens d’aller dans ce quartier pour encourager les commerçants. Je me trumpe ?

    C’est possible qu’il ne sait pas qu’il y a un quartier chinois dans plusieurs villes ? Ou il veut faire gober à ses ouailles cette affaire en leurs faisant croire que Madame Pelosie encourageait les gens à aller en Chine continental ?

    C’est pas possible un être comme lui à la tête d’un pays. 🙁

    1. fylouz29 dit :

      Apparemment, tout individu qui vit dans un quartier de type « Chinatown » n’est pas Américain.

      https://youtu.be/7uSz0mEtEsQ?t=62

  27. MarcoUBCQ dit :

    Pov Donald, encore et toujours dépassé par la réalité. Quand tu baignes depuis toujours dans tes délires personnels, mais que jusqu’ici tu as réussi à les faire concorder, plus ou moins, avec la réalité, ça peut encore aller. Mais quand un minus virus te fait paraître pour ce que tu es, c’est-à-dire un impuissant, un enfant dans un corps d’adulte, un imbécile et un pov type, quelle stratégie peut encore sauver ta pauvre peau? Donald et ceux qui croient en lui ont acheté des parts dans la très lucrative entreprise « Fools be fools ». « Fuck you bitch » is their motto, and even though it’s obvious to any sane person, ‘cos a con man is still only an idiot with no skills, fools be still easy to be fooled.

  28. marylap dit :

    Il laisse les gouverneurs faire pour mieux les blâmer quand la deuxième vague de contamination va arriver.

  29. POLITICON dit :

    Quelle perte de temps!

    Pendant que des milliers meurent à cause de son incompétence, Trump trouve le moyen de mettre la charrue devant les bœufs et jeter la confusion parmi la population et les gouverneurs. Tel que Lénine, 2 pas en avant et un pas en arrière. Chacune de ses décisions à l’emporte pièce ne contribue pas seulement à confondre les gens mais voit sa crédibilité chuter aussi vite que son économie. Dans l’armée, il se ferait mettre dehors à coup de pieds, comme commandant en chef heureux les USA de ne pas être dans une véritable guerre face à un ennemi en chaire et en os. Il aurait mené son pays à la ruine bien avant d’avoir jeter une stratégie militaire logique.

    Quel con que de faire perdre le temps des gens comme ca. Il ne connait rien en politique, n’a jamais lu la Constitution et il essaie de camoufler son incompétence à coup de mensonge pour leurrer la masse. Un élève de 6e année ferait mieux que cet individu et plus de 40% le suivraient dans les tranchées s’ils avaient l’occasion. Ils sont fous ces américains. Mettez-ca dehors à coup de claques sur les fesses en lui tordant les oreilles.

  30. Gilles Morissette dit :

    Confus? Rien de nouveau. Ce Gros Enfoiré dit une chose et son contraire en l’espace de quelques heures.

    Quelqu’un parmi son entourage lui a probablement fait comprendre que son pouvoir avait des limites et qu’il ne pouvait pas passer par-dessus la tête des gouverneurs dans certains domaines.

    Encore une fois, le Gros Enfoiré a essayé de jouer au « bully de fond de cour d’école » et ça lui est revenu en pleine gueule.

    Cependant, soyez certain que s’il y a des ratés (et il y en aura), il blâmera les gouverneurs et tout ce qui ressemble de près ou de loin à un Démocrate.

    Allez jeter un oeil sur le lien que M. Hétu a mis en ligne dans son dernier tweet.

    On y voit des demeurés, leur sale tronche collé dans une fenêtre, en train de gueuler comme une bande d’enragés lors des manifestations qui se sont tenus hier et aujourd’hui en faveur de la réouverture de l’économie.

    M. Hétu a raison. Il y a de fortes similitudes avec les Zombies de la série « Walking Deads ».

    Un bel échantillonage des consanguins de la vase électorale de l’Élu.

  31. Gilles Morissette dit :

    D’après vous quel est l’âge mental moyen de la bande de Zombies que l’on voit sur la photo mis en ligne par M. Hétu?

    Je dirais que ça se situe entre des enfants d’une garderie et ceux d’un maternelle.

    Les USA sont vraiment divisé en deux.

    Il ya la moitié des gens qui sont de bonnes personnes capable de réfléchir, de faire preuve de compassion, de jugement de discernement, de GBS.

    L’autre moitié est composé des Zombies que l’on voit sur la photo. les adorateurs de la secte, les supporteurs de l’Élu, les consanguions, les tarés.etc

    C’est peut-être réduit à sa plus simple expression mais ça ressemble pas mal à ça.

    1. Richard Desrochers dit :

      Toutes les civilisations et tous les pays ont connu les divisions :
      Les sunnites et les chiites, les catholiques et les protestants…
      La France a connu l’affaire Dreyfus, le Québec a connu le but de Côté…

      Mais il est vrai que dans le cas des ÉU, ç’a vraiment l’air d’être surtout une différence d’éducation.

  32. danielm dit :

    Et voilà! Donald Trump a trouvé la parade idéale pour se dégager de toutes responsabilités concernant: 1.- L’évolution de la pandémie et des mesures à prendre; 2.- Le retour progressif aux activités de base et de mobilité; 3.-La permission de reprendre le travail pour les activités économiques dites non-essentielles; et 4.- La possibilité d’une deuxième vague et de ses conséquences.

    Pendant que sa fille de conseillère et son mari brave leurs propres recommendations de confinement, Donald Trump prépare encore sa réélection de concert avec sa base religieuse, armée et finalement séditieuse. De plus son organisation (pseudo-criminelle et usuraire) continue de récolter les appuis des spéculateurs du malheur qui lui rendent ($$$!) bien.

    Une Amérique plus divisée que jamais dans son malheur saura-t-elle poser les gestes de son salut? C’est à voir en novembre 2020.

  33. François dit :

    Barbie et l’homme de cire jar head sont allés dans une grande fête pour fêter la pâques juive sans distantion.Belle gang de tarés. c,etait Tremadous et huge comme fête et la bicth dit à tout le monde de gardé ses distances.OUI PAPA!!!!!

  34. ProMap dit :

    J’ai revu très rapidement je dois dire, le « Guidelines : Opening up America Again ». On dit aux états quoi faire, mais rien sur :

    – comment le fédéral les aidera
    – ce que fera le fédéral dans sa sphère de compétence
    – comment il arrimera ses programmes de soutien ($$$$) avec ceux des états

    Je décode que tout le dossier sanitaire tombe sur les épaules des états et que la récolte des votes avec la distribution de l’$$$ sera un grand succès trumpien. Donc, on vous dit quoi faire pour sauver des vies, maintenant débrouillez-vous, nous, on a d’autres priorités sur lesquelles vous n’avez pas un mot à dire.

    https://www.cnn.com/2020/04/16/politics/read-guidelines-for-opening-america/index.html

  35. treblig dit :

    Les lettres de mon clavier qui composent le mot CHAOS sont effacées à force de les utiliser pour décrire cette administration Trump.

    Il me rappelle ce robot balayeur qui avance tout droit, sans plan défini, puis qui recule et change de direction aussitôt qu’il rencontre un obstacle sérieux. Ce qui nous donne une trajectoire assez imprévisible.

    1. M.Rustik dit :

      @Treblig oh que j’aime cette image de balayeuse robot!

      J’aimerais tellement que la chanson de Tikenja Fakoli s’applique en Novembre: le Balayeur
      https://www.youtube.com/watch?v=EJU5U5008KA

      Arrivé comme un sauveur
      Il est parti comme un voleur
      Je l’avais pourtant prévenu
      De la déception de mon peuple

      Le balayeur balayé, le balyeur balayé

      Il se croyait le plus intelligent
      Il a eu plus intelligent que lui
      Il se croyait le plus fort de tous
      Il a eu plus fort que lui
      Il se croyait le plus grand doubleur
      Il a eu le roi des doubleurs
      Bye bye

  36. el_kabong dit :

    Sur le fil twitter de notre hôte, une autre publicité punchée…
    https://twitter.com/JoeBiden/status/1250604607002337280

  37. citoyen dit :

    Au lieu de faire un appel conférence, les gouverneurs, le sénat, les républicains et les démocrates devraient se réunir à la maison blanche et être sur la même longueur d’onde.

    1. gl000001 dit :

      Depuis trois ans que la Maison Blanche n’a plus de longueurs d’onde. C’est le « flat line ». La mort cérébrale et morale. Donc elle ferait quoi votre réunion à la MB ? R-I-E-N !! Fuck all !!!

    2. ProMap dit :

      citoyen – Il y a une pandémie et un confinement qui en résulte.

    3. ProMap dit :

      Dire autrement ce que vous dit gl000001, aucune onde cérébrale ne sort de la MB depuis 2017, alors….

      1. ProMap dit :

        Trop vite su’l piton. La MB roule sur son cervelet, un héritage tout en réflexes des dinosaures. Qui est le cervelet et qui sont les dinosaures? La réponse est facile. Voilà ppurquoi aucune onde cérébrale ne sort et … ne sortira de la MB.

  38. ghislain1957 dit :

    «Vous mènerez la barque»

    Comme ça si rien ne marche, il pourra toujours les blâmer et s’en laver les mains…

    1. Richard Desrochers dit :

      « Mais je ne fournis pas les rames ni les avirons. »

      1. gl000001 dit :

        Et la barque a un esti de gros trou dans le fond !!!

  39. Igreck dit :

    Si n’importe quelle autre personne avait été aux commandes des États-Unis pendant la crise, ils compteraient beaucoup moins que 600 000 personnes infectées et près de 26 000 morts au moment d’écrire ces lignes. Ce bilan n’était pas inévitable. C’est l’incompétence, les rivalités et les tergiversations d’un président et d’une administration à sa solde qui ont mené à ce scénario catastrophique. Maintenant, tout ce que tente de faire le président américain – en coupant les vivres américains à l’OMS – c’est de changer le récit médiatique. 

    https://www.journaldemontreal.com/2020/04/16/le-trompeur-le-narcissique-lincompetent

  40. Pierre S. dit :

    ——————–

    la méthode Trump

    fait la job a ma place … et apres je vais en prendre tout le crédit …. as usual. trementeussss JOB !

  41. Haïku dit :

    RE: l’erreur de la girouette de Trump…..
    —-
    -« La première fois c’est une erreur, ensuite c’est de l’obstination. »(A. Leblay).

    -« C’est une erreur de croire nécessairement faux ce qu’on ne comprend pas. »(Gandhi).

    -« N’interrompez jamais un ennemi qui est en train de faire une erreur. »(Napoléon).

    -« Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique :
    ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau,
    une moelle épinière leur suffirait amplement. »(Einstein).

    -« Oufff….😨😨 « (Haïku).

  42. Danielle Vallée dit :

    Un journaliste a essayé de lui faire dire qu’il condamnait les violences d’hier.
    Sa réponse: c’était des gens qui m’aiment bien je pense…..
    Il n’a jamais voulu condamner leur attitude, parler du risque, rien, nada
    Good people on both sides again.

    1. Layla dit :

      @Danielle Vallée

      Vous êtes sérieuse il a dit « c’était des gens qui m’aiment bien je pense… »

      C’est bien d’agir ainsi parce qu’il lui donne de l’amour…le désordre public c’est bien. C’est irresponsable tout est permis pour combler son besoin d’amour, de reconnaissance.

  43. A.Talon dit :

    «Confus? Vous n’êtes pas les seuls.»

    Pas grave. L’Andouille-en-Chef est probablement le plus confus de tous.

  44. Gaétan Julien dit :

    Du vrai Trumpy il part en lion et termine en mouton bêeeeeeee! (Mes excuses aux moutons) A moins qu’il soit encore traumatisé sur le résultat de l’élection d’hier et qu’il a enfin appris quelque choses!

  45. FlorentNaldeau dit :

    Comme le disait Trevor Noah hier soir au « Daily Social Distancing Show », cette autorisation donnée par DT serait la permission la plus inutile et la plus dénuée de pertinence qui se puisse concevoir.

    Mais ça permettra à DT d’entretenir la fiction qu’il est au centre de toutes les décisions d’importance et qu’il mène de manière éclairée et décisive la lutte contre la COVID-19, dont le succès ne dépend que de lui. Le pire, c’est qu’il aura de nombreux complices dans l’appareil politique pour faire la promotion de cette vision tordue et qu’une portion non négligeable de l’électorat sera convaincue.

  46. lechatderuelle dit :

    ça va trop vite pour trump.. il est rendu à la page 41……

    il va accepter tout et n’importe quoi.. et tous soupirent de soulagement…..

    ce soir, dans son lit il demandera ;a sa fille de lui lire la suite…..

    il aime entendre sa voix sans comprendre un traitre mot du babillage…..

  47. Guy dit :

    Je pense que l’élastique vient de casser. Peut-être une très bonne nouvelle.

  48. Mariette Beaudoin dit :

    Si John McCain avait survécu, il aurait mieux compris ce que c’est que d’être malade et aurait fait un meilleur plan. Il aurait compris que la santé passe avant. On ne peut pas bien travailler avec une maladie mortelle, d’autant plus si elle est contagieuse. Trump n’en est pas conscient, il n’a pas vécu ça.

    Quand on m’a annoncé mes diagnostics de cancer, j’ai fait en l’espace de six mois — et ce, pendant ma chimiothérapie — une pneumonie, une embolie pulmonaire et une phlébite. J’avais déjà un dossier pas mal long. J’en ai vus, des cas pires que le mien, à l’hôpital. Une complication peut en entraîner une autre et quand la multiplication des cas est grande comme actuellement, ce n’est pas évident pour le personnel hospitalier. La salle d’oncologie était souvent pleine et c’était il y a cinq ans ! Et le cancer, ce n’est pas contagieux ! Bravo au personnel médical qui ont à traiter non seulement le coronavirus, mais toutes les autres maladies graves, en gardant en tête que les patients fragilisés non atteints du virus peuvent l’attraper en plus !

    Ce n’est vraiment pas le temps de remettre les gens au travail. C’est dur pour les impatients, mais c’est beaucoup plus sage d’attendre.

    Et ce soir, je suis très triste. J’ai appris sur Internet la mort de deux autres artistes que j’aimais : l’auteur Luis Sepulveda et le chanteur Christophe. Sans compter Marguerite Lescop, la semaine dernière. Paix à leur âme.

  49. Mariette Beaudoin dit :

    Et ma meilleure amie a perdu son frère. J’espère que vous tous avez été épargnés du deuil.

  50. Mariette Beaudoin dit :

    Ma sœur cadette, elle, a eu une récidive de cancer et doit se faire opérer. Elle a dû faire sa préadmission par téléphone…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :