Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Je demande à tous les Américains, je demande à tous les démocrates, je demande à tous les indépendants, je demande à de nombreux républicains de se rassembler dans cette campagne pour soutenir votre candidature, que j’appuie.» Bernie Sanders a déclaré à Joe Biden, exprimant un soutien vigoureux à sa candidature à la présidence ce lundi après-midi lors d’une intervention conjointe diffusée en direct sur internet. «Nous avons besoin de toi à la Maison-Blanche et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que cela se produise», a ajouté le sénateur du Vermont en soulignant l’importance de défaire «le président le plus dangereux» de l’histoire américaine contemporaine.

L’ancien vice-président a annoncé de son côté la création de six groupes de travail qui veilleront à définir les propositions de Bernie Sanders susceptibles d’être intégrées à son programme. En attendant, il a adopté une des positions les plus chères du sénateur du Vermont, à savoir la hausse du salaire minimum fédéral à 15 dollars de l’heure.

Biden a précisé qu’il ne se contenterait pas d’un retour à la normale à la Maison-Blanche, ce que les partisans de Bernie Sanders lui ont reproché. Il a déclaré que les groupes de travail se pencheront sur l’économie, l’environnement, l’éducation et la justice, entre autres, afin d’introduire de «transformer» les États-Unis.

De dire Biden, en remerciant Sanders de son appui : «Tu ne reçois pas assez de crédit, Bernie, pour être la voix qui nous force à nous regarder dans le miroir et à nous demander si nous en faisons assez – et nous n’en faisons pas assez.»

L’appui de Bernie Sanders intervient moins d’une semaine après son retrait de la course à l’investiture démocrate et quelques heures avant l’annonce des résultats de la primaire du Wisconsin tenue mardi dernier.





40 réflexions sur “Appui vigoureux de Sanders à Biden

  1. christian reny dit :

    C était le temps

  2. mhbdotblog dit :

    Excellente nouvelle !

  3. Emalion dit :

    Avec le salaire minimum a 15$ il s’attaque à une grande partie de l’électorat de Trump, avec un peu de chance il va grignoter 4-5% de plus. je me croise les doigts

  4. Henriette Latour dit :

    Les écailles sont finalement tombés de ses yeux. Espérons que ses supporteurs entendront son message et s’uniront pour battre le président le plus dangereux.

    1. ProMap dit :

      Oh Lord, do it please!

    2. jcvirgil dit :

      @Henriette Latour

      Les écailles semblent aussi être tombées des yeux de Biden quand il déclare :Biden a précisé qu’il ne se contenterait pas d’un retour à la normale à la Maison-Blanche, ce que les partisans de Bernie Sanders lui ont reproché. Il a déclaré que les groupes de travail se pencheront sur l’économie, l’environnement, l’éducation et la justice, entre autres, afin d’introduire de «transformer» les États-Unis.

      De dire Biden, en remerciant Sanders de son appui : «Tu ne reçois pas assez de crédit, Bernie, pour être la voix qui nous force à nous regarder dans le miroir et à nous demander si nous en faisons assez – et nous n’en faisons pas assez.»

      Évidemment seul l’avenir pourra dire si ce sont de réelles transformations qu’envisagent Biden et le parti Démocrate ou si ce ne sont que des paroles pour rallier les partisans de Sanders.

      Dans ce cas il faut avoir la foi, comme pour les changements que promettait Obama…

  5. ghislain1957 dit :

    Le salaire minimum a 15$ ne passera jamais, mais que Sanders ait appuyé Biden est une excellente nouvelle pour les Démocrates et une très mauvaise nouvelle pour tRump.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Moi je me garderais une gêne pour les prédictions: Qui avait vu venir Donald? Les États-Unis est le pays le plus complexe et le plus imprévisible de la planète. Regardez Détroit aujourd’hui!

  6. Rick dit :

    Findalement,,les voisins du sud autont peut-être un Président Biders…ou Sanden! 😉

    1. Haïku dit :

      Rick
      👏👏👏

  7. ProMap dit :

    MM. Sanders et Biden, continuez et intensifiez votre rapprochement. Ça va bien aller!

  8. ProMap dit :

    Je serais curieux de mesurer l’influence de M. Obama dans tout cela.

  9. gl000001 dit :

    « «transformer» les États-Unis. »
    Excellent. En espérant qu’il aura le contrôle des deux chambres pour pouvoir réellement le faire. Premières grosses jobs vraiment sortir le pays de la swamp trumpienne, le marasme covidien et envoyer trump en prison.

  10. fallaitquejteuldise dit :

    Dans un pays polarisé, le pari est grand: favoriser concrètement les moins nantis tout en courtisant l’establishment qui a reçu les cadeaux fiscaux de Trump. Reste à savoir si les Trumpers poor educated vont trouver avantage dans un probable 15$ de l’heure.

    1. jcvirgil dit :

      C’est le plus grand mystère de la politique américaine comment Trump une personne aussi hostile aux intérêts de la classe ouvrière a t-il pu devenir une figure presque culte pour une partie de cette même classe ouvrière ?

      1. Haïku dit :

        jcvirgil
        Exactement.

  11. jeani dit :

    Même chez les adversaires de Sanders, il est impossible de le comparer avec la larve du blogue précédent.
    Celui qui ne fait que ramper devant son maître.

    Sanders vient de démontrer, une fois de plus, qu’il est là pour ses concitoyens. Il sait ce qu’il faut faire pour que son pays ne soit plus considéré comme un shit hole country et pour cela, il faut prendre tous les moyens légaux pour débarrasser le pays, une fois pour toute, du simili POTUS.

  12. Toile dit :

    On est tellement habitués aux stepettes égoïstes de Bernie que je tombe en bas de ma chaise face à ce revirement qui dans les faits auraient dû être naturels. Enfin des neurones connectés. Ca regroupe les troupes vers l’unique objectif: défaire les ripoux.

  13. Jean11820 dit :

    Honnêtement je trouve que l’objectif de battre «Trump» est très réducteur. On le sait la racine du problème est bien plus profonde c’est le GOP qui doit être éliminé de la carte; Moscow Mitch & al.
    Un président sans le sénat n’a pas de pouvoir, on l’a vu; sauf si comme dans l’actuelle MB on s’arroge des pouvoirs qui ne sont pas les nôtres et que l’on fait sans vergogne de l’obstruction systématique.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Le GOP a pour toujours associé sa destinée avec celle de Donald dans son choix de le cautionner. Ne l’oublions pas: Les électeurs qui choisissent le GOP sont aux portes de la mort, alors que les autres sont jeunes et encore plus plein de vie à cause des fourberies du GOP et de Donald.

    2. Igreck dit :

      @Jean
      Tout à fait ! Sans Mitch&son Sénat de scélé-rats, la Bête(ise) n’aurait pas pu faire autant de dommages. Le GOP est le ver dans la pomme. Il creuse sans relâche les fondations même de la Nation en spoliant les re$$ource$ collective$.

  14. loup2 dit :

    Je lui avais dit que je gardais en réserve son commentaire.
    C’est le moment de le ressortir.

    FlorentNaldeau dit :
    11/03/2020 à 17:43

    Ce n’est peut-être pas tout à fait le geste de rapprochement réciproque que j’évoquais ce matin sous un autre billet, mais c’est au moins un bon premier pas.
    Mais à écouter BS faire cette annonce, je me demandais jusqu’à quel point il sera capable de s’en tenir à un véritable débats d’idées sans tomber dans l’argumentaire hargneux dont il a pris l’habitude.
    Un réflexe est souvent difficile à perdre.

    Jusqu’à quel point poussera-t-il l’intégralité absolue de ses propositions et jouera-t-il au rongeur acharné qui revient constamment pour férocement gruger un os même lorsqu’il n’y plus de chair ni de moëlle?
    Si JB exprime un désaccord très net sur certains aspects, BS sera-t-il capable de s’en tenir à un « we agree to disagree » ou renchérira-t-il au point
    où il encouragera ses partisans d’être encore plus frustrés et en colère à l’issue des primaires. Une des missions de BS devrait être de favoriser le ralliement de ses partisans, ou enfin la portion non enragée de ce groupe,
    afin d’assurer l’opposition la plus forte possible à DT en novembre.
    Tous les votes seront importants dans cette élection, surtout si des candidats tiers comme le parti Vert ou TG viennent rogner une petite partie des voix qui iraient normalement au candidat Démocrate.

    Le prochain débat permettra de juger de la sincérité de BS. Je constate qu’il s’entête encore à dire qu’une forte majorité de l’électorat appuie son programme progressiste.
    Selon ce que j’ai compris des derniers sondages, c’est loin d’être aussi net.

  15. Louise dit :

    Transformer les États-Unis c’est tout un programme ! Se pourrait-il que deux vieux renards de la politique
    arrivent à des changements qu’on pouvait à peine imaginer il y a quatre ans seulement ?

    Je crois que ce serait possible si toutes les forces du parti démocrate s’unissent derrière un leader solide.
    Pendant la compagne au leadership, on a vu beaucoup de jeunes talentueux et fougueux qui ne demanderaient pas mieux que de servir leur pays. Ce sera à Joe Biden d’aller chercher ces jeunes qui représentent l’avenir du pays. Elle est là sa force.

  16. Stellaire11 dit :

    Fiou 😅 Il était Plus que temps!

    Les démocrates vont enfin laisser derrière (leurs portes closes) leurs querelles intestines pour pouvoir concentrer l’artillerie lourde sur les républicains. Ils ne devraient pas manquer de munitions 🧨

  17. Anne-Marie dit :

    Quelle excellente nouvelle! Ils semblent tous avoir bien compris que la reconstruction des États-Unis sera un gros travail d’équipe et le projet d’un seul homme. Espérons que la population l’a compris aussi et que ça se reflétera aux élections de novembre.

  18. MarcoUBCQ dit :

    C’est drôle, mais je perçois cette annonce comme l’événement charnière qui va changer la donne pour toujours dans ce pays. Les Donaldiens sont vieux et loin, très loin, de la réalité. Un jour ou l’autre, quand tu empruntes le chemin de la folie, ta destinée va inéxorablement mal virer.

  19. ProMap dit :

    Si trump passe de l’Elu à Ange déchu, espérons qu’il entraine quelques sénateurs ripoux dans sa chute.

    1. Haïku dit :

      Fort bien dit ! 👌

  20. treblig dit :

    Le retour à la normalité est un argument vendeur. Probablement le meilleur argument pour les indépendants et les républicains modérés qui n’en peuvent plus des bouffonneries de Trump. À ne pas négliger donc.

    Mais revoir, en quelques comités les positions de Sanders, , va permettre de rassembler la  » gauche » américaine derrière la candidature de Biden. On le sait, la base démocrate est beaucoup plus importante numériquement que la base républicaine . Les divisions internes et la difficulté à faire sortir le vote ont profité à Trump en 2016.

    Ça sent la coupe…

    1. onbo dit :

      J’ajouterais que le Retour ne se fera pas à la normalité, mais à une nouvelle normalité.

      Tout partout dans le monde, on voit poindre et bientôt se construire une nouvelle normalité.

      Ceux qui vont apprendre à la construire en la vivant de façon pro-active sont ceux qui mèneront les destinées des pays du monde.

      En espérant qu’elle ne sera pas compromises par des sapeurs d’humanité et de démocratie, armés jusqu’aux dents de capital arraché au peuple.

      Nous étions en train de sombrer dans l’anonymat du virtuel. La covid19 a ramené au sol d’aplomb les cerf-volants aux poches bourrées de frics et de privilèges et qui maintenant sont plus pauvres que vous ou moi.

      Bien des édifices commerciaux et tours de à bureaux vont devoir être reconvertis en raison du travail à domicile que rend justement possible la technologie. Au point où pour survivre les promoteurs immobiliers vont devoir louer au coûtant leurs surfaces de plancher à des coopératives autonomes de travail, sinon ces coops se rapprocheront des lieux de résidence. Bien des concessionnaires d’autos vont devoir repenser leur « mission », sinon leurs créneaux.

      Bien des destinations touristiques vont devoir mettre en équilibre la promotion touristique avec la promotion de leur qualité de l’air, du sol et des plans d’eau. Des photos récentes des canaux de Venise ou du ciel de Mumbaï donnent raison et confiance exposant 1000 à Greta Thurnberg…

  21. Bboy dit :

    Peut-être réducteur, mais il faut commencer à quelque part et se débarasser de Trompe c’est un bon point de départ.

  22. Samati dit :

    Un peu d’humour. Le confinement force certaines personnes à faire montre d’une grande créativité :

    https://twitter.com/KevinTCraig/status/1249725310402207749

    1. Haïku dit :

      Samati
      Merci pour le lien. En effet, une grande créativité ! Bravo. 👌👌

  23. el_kabong dit :

    À lire les commentaires sous l’annonce de Sanders sur twitter, on se dirige dans le même scénario que 2016, où une bonne part des amers bernie-bros vont rester cheu-zeux et un 12-15% va même carrément voter pour le cône orange (les passagers clandestins du navire démocrate qui préfèrent le voir couler que de le voir arriver au port avec un autre capitaine que leur messie – de vrais « progressistes »)…

    On ne voit vraiment pas de différences, pour une grande partie des bernie-bros, avec les disciples du cône orange…

    1. Richard Hétu dit :

      Je vous conseille de ne pas vous fier sur Twitter. Twitter ne traduit pas la réalité dans son ensemble.

  24. Gilles Morissette dit :

    BS a posé un beau geste. Son appui vigoureux n’est pas banal.

    Il insiste sur la nécessité de sortir au « PC » l’Escroc qui occupe présentement la MB avant qu’il ne cause davantage de dégâts.

    L’idée de former des groupes de travail pour voir comment on pourrait intégrer certaines propositions de BS est « Winner ». Elle fait la preuve que ces propositions ont fait du chemin dans l’esprit des Démocrates et qu’on ne veut surtout pas répéter les mêmes erreurs qu’en 2016.

    BIden et Sanders font passer l’intérêt du pays avant la partisannerie politique.

    BRAVO c’est de bonne augure.

    Pendant ce temps, Tiny Brain est encore empêtré dans ses démêlés avec le Dr. Fauci et ne sait plus quoi inventer (voir les derniers tweets de M. Hétu) pour faire face à cette pandémie.

    SHIT HOLE COUNTRY

  25. galgator dit :

    Ah ! Ça fait bien d’entendre cela …en espérant que les fans de Bernie feront le « move » vers Biden.

  26. A.Talon dit :

    «L’appui de Bernie Sanders intervient moins d’une semaine après son retrait de la course à l’investiture démocrate»

    Toute une différence par rapport à l’appui du bout des lèvres fait à Ms Clinton en 2016 après plusieurs semaines d’atermoiements. Chapeau, Mr Sanders! Vous avez mis la patrie avant vos ambitions personnelles et avez clairement identifié l’objectif principal de la présente campagne électorale.

  27. forget-me-not dit :

    C’est décevant mais c’était prévisible. Si Biden perd, peu importe le nombre de Rallys que Sanders fera, l’establishment jettera le blâme sur Sanders. Ce que Hillary Clinton et ses partisans ont fait après sa défaite.

    1. Dekessey dit :

      Ça se pourrait bien.

      Reste à voir si Biden saura inspirer tous les démocrates, les indépendants et les quelques républicains déçus ou lucides.
      Grosse commande.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :