Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Comment ça finit? Dans Impossible ici, le roman d’anticipation de Sinclair Lewis publié en 1935, ça finit par une guerre civile à laquelle prend part notre protagoniste du Vermont, Doremus Jessup, après avoir rejoint la résistance au Canada. À noter que l’autocrate de la Maison-Blanche, victime d’un coup d’État, sera exilé en France.

Comment ça finit? Pour ce qui concerne la première campagne de financement de ce blogue en 2020, ça dépend de vous. Nous sommes infiniment reconnaissants à tous ceux et celles qui ont déjà généreusement contribué, mais un effort concerté en cette dernière journée officielle de campagne sera nécessaire pour parvenir à notre objectif. Possible? Bien sûr!

Sur ce, nous vous souhaitons une excellente journée, tout en vous rappelant que le roman de Lewis est une oeuvre de fiction.

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:


32 réflexions sur “Contribuez à ce blogue, jour 5

  1. monsieur8 dit :

    Merci M. Hétu.

    Je ne pouvais pas attendre, je suis allé lire quelques « spoilers », hier soir, pour connaître la fin du roman. Je comprends que ça finit en eau de boudin pour a peu près tout le monde… Bof. L’auteur aurait choisi la facilité?

    Un roman que je ne lirai certainement pas. Par contre, je vais suivre assidûment la réalité. Elle est assez romanesque elle-même !!

    Bon week end, et bonne chance avec la fin de la campagne de souscription.

  2. ghislain1957 dit :

    « Dans Impossible ici, le roman d’anticipation de Sinclair Lewis publié en 1935, ça finit par une guerre civile… »

    Si le gros clown continue dans la même veine, nous pourrons alors dire que Sinclair Lewis était un visionnaire, tout comme l’était Nostradamus.

    1. constella1 dit :

      À noter que l’autocrate de la Maison-Blanche, victime d’un coup d’État, sera exilé en France.
      Si seulement l’histoire actuelle non fictive finissait ainsi
      Exil pour le mafioso partout sur la planète sauf sur CANADA

  3. ghislain1957 dit :

    Et voilà pour Susan Collins, le Mafioso In Chief n’a rien compris.

    Trump martèle qu’il a le droit d’intervenir dans un dossier judiciaire

    « e président Donald Trump a assuré vendredi, d’un tweet, qu’il avait le droit d’intervenir dans un dossier judiciaire tout en assurant qu’il avait décidé de ne pas le faire jusqu’ici. »

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/202002/14/01-5260912-trump-martele-quil-a-le-droit-dintervenir-dans-un-dossier-judiciaire.php

    1. Achalante dit :

      Le principe de séparation des pouvoirs, il ne connaît pas.

      1. Lukas dit :

        Un roi n’a pas à s’en faire avec ce genre de détail…

  4. Jacques Rivard dit :

    Je voudrais contribuer mais lorsque j’essaie de faire ma contribution, toutes les étapes à suivre sont en thaï. Je vous suis depuis la Thaïlande.

    1. ducalme dit :

      @Jacques Rivard

      Essayer les chiffres arabes.

      1. constella1 dit :

        Du calme
        Hahaha
        Excellente réplique 👏👏👏

  5. RICK42 dit :

    Trump, non seulement ne comprend rien à la séparation des pouvoirs, mais il s’en fout complètement…
    Son acquittement récent lui a donné une « licence to kill », du moins le croit-il… On en verra des vertes et des pas mûres d’ici novembre prochain!

    1. titejasette dit :

      @RICK42

      Il se croit invincible et sa « licence to kill » est une chose « acquise et si évidente » que sa Base l’approuve, les yeux bandés

      C’est bien ! Je passe le chapeau pour acheter une provision de visses, de boulons et de clous pour son cercueil.

      Mais avant, il faut d’abord faire votre contribution à ce blogue

      1. gl000001 dit :

        « sa « licence to kill » »
        Vous dites qu’il est un « double zéro » ? 😉

        Moi, je donnerais des sous pour du goudron et des plumes.

      2. Richard Desrochers dit :

        Envers sa base, c’est license to lick.

    2. Louise dit :

      Rick 42

      Et surtout de novembre à janvier s’il n’est pas réélu.

  6. el_kabong dit :

    Je ne crois absolument pas à la possibilité d’une guerre civile aux usa : les américains sont beaucoup trop engoncés dans leur petit confort et, comme on le lit souvent ici, il n’y a aucune protestation de masse dans les rues…
    Et je vois encore moins cette possibilité venir des partisans du minable orangé, en cas de défaite de celui-ci : le stéréotype de ces partisans m’apparaît à l’image de leur gourou, obèse, paresseux et couard… des grandes gueules sans colonnes vertébrales, à l’image des carpettes ripou-libanes du sénat… je ne vois aucune base de rébellion dans cette racaille…

    1. Ziggy9361 dit :

      La vérité dépasse souvent la fiction ,sachant cela est-ce-que le titre de votre livre serait « Impossible ici ».

  7. citoyen dit :

    la maison blanche devrait se doter d’un véritable système d’informations exempt de partisanerie, des faits alternatifs ou autres biais susceptibles de fausser les informations.

    1. RICK42 dit :

      D’accord avec votre souhait…mais pour qu’il se réalise, les Américains doivent foutre à la porte le gros débile orangé à coups de pieds au cul.

    2. gl000001 dit :

      Parfait ! On aimerait vous entendre sur comment vos velléités vont se réaliser ?
      Je vous laisse la définition de velléité : « Amorce d’acte de volonté, intention fugitive généralement non suivie de réalisation »

  8. 430a dit :

    Merci pour votre blog, M.Hétu. Ma contribution est faite depuis quelque jours mais je désire vous – vous et M.Boivert – féliciter de tenir la barre malgré le dégoût qui nous saisit tous devant les aberrations (le mot est faible) incessantes qui jalonnent la vie américaine sous la présidence trumpienne.

  9. Yolande C. dit :

    Les prétentions de Donald Trump d’avoir le droit et le pouvoir d’intervenir dans l’exercice du pouvoir judiciaire sont insensées et il devrait rapidement être remis à sa place par le juge-en-chef Roberts.

    1. Mabuse dit :

      Ah! Ha!, Ça s’rait-y que vous commencez à comprendre que Nancy avait mille fois raison d’entamer la procédure de destitution?

      1. Yolande C. dit :

        @Mabuse

        Un vrai raisonnement de péquiste qui, après qu’un bon libéral nationaliste lui ait dit qu’il serait en faveur de l’indépendance, lui donne une claque dans le dos en lui disant : « Ah ben maudit, tu viens de t’ouvrir les yeux; y t’en a fallu du temps !»

        Les raisons objectives de l’impeachment, elle étaient là, mais l’opportunité politique n’y était pas.

        Le président en est sorti renforcé et ses troupes, divisées et ayant perdu l’objectif du 3 novembre.

        Tellement que certains candidats à l’investiture en sont presque rendus à s’excommunier.

  10. Layla dit :

    HS
    Il ne décroche pas…de son procès en destitution (pseudo procès)…il pourrait se faire oublier dans ce dossier…mais comme Nancy Pelosi a dit sa mise en accusation sera toujours là…elle savait qu’en disant cela elle le torturait.
    Pourquoi je dis qu’il ne décroche pas…ce matin encore deux tweets sur le démocrate Joe Manchin qui a voté contre lui en redisant qu’il est un « puppet for Nancy Pelosi et Chuck Schumer.
    Est ce qu’il avait eu la confirmation officieuse que Manchin voterait pour lui…dans sa tête de fêlé avec le vote de Romney versus a Machin cela aurait fait match nul.

  11. Serge Mtl dit :

    J’ai écouté attentivement l’entrevue de Barr hier…il dit de façon très claire que Trump fait de l’ingérence….qui lui rend impossible de faire son travail d’AG.….et ce matin Trump nous dit clairement qu’il a droit de faire de l’ingérence….Dans un monde normal, ces faits devraient être suivis d’actions concrètes du système judiciaire…la séparation des pouvoirs dans la constitution américaine est de l’essence même de celle-ci…En quelques années, Trump a réussi à dénaturer même la constitution….Misère

    1. RICK42 dit :

      Trump ne peut pas « dénaturer » la Constitution…il ne peut que l’ignorer, ce qui, à moyen terme, va finir par lui coûter le pouvoir. On peut toujours amender une Constitution, avec l’accord des élus, mais jamais il n’y aura vote majoritaire pour autoriser les actes illégaux de Trump concernant la séparation des pouvoirs. C’est la base même d’une démocratie !

  12. Danielle Vallée dit :

    @Layla: Dans sa tête de noix, si un seul démocrate avait voté pour ne pas le destituer il aurait pu clier dans ses ‘rallyes’ qu’il a été blanchi de façon bipartisane. C’était ça le plan.

    1. Madalton dit :

      Il n’avait pas besoin du vote de Manchin pour déclarer dans son rallye qu’il n’y avait aucun sénateur qui avait voté contre lui. De même qu’au congrès. 😳😳

      https://www.politicususa.com/2020/02/10/trump-claims-not-a-single-member-of-the-house-or-senate-voted-to-impeach-him.html

  13. Bartien dit :

    Vous n’en faites pas assez de campagnes de financement M. Hétu!!

    Bizarrement lorsque vous faites une campagne de financement, le fameux troll parasitant votre blogue se fait très très discret!

    1. Rick42 dit :

      Au fait, on ne voit plus les commentaires de Brice the Troll ces temps-ci… ou bien il se fait discret ou bien m. Hétu lui a coupé le sifflet…

  14. Sueurs dit :

    On donne un coup de cœur à la campagne de m. Hétu, un petit dix ne va pas vous tuer, allez.

    1. Haïku dit :

      D’accord avec vous !
      Voilà, c’est fait.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :