Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Ce n’est qu’un sondage national, mais il contient des informations qui n’ont rien pour rassurer Joe Biden et son équipe. Même Bernie Sanders, qui peut y voir de bonnes nouvelles, n’aurait pas tort de s’inquiéter un peu. Mais avant d’aller plus loin, donnons les résultats généraux de ce baromètre Quinnipiac réalisé auprès des électeurs démocrates et publié ce lundi après-midi :

Sanders 25%
Biden 17%
Bloomberg 15%
Warren 14%
Buttigieg 10%
Klobuchar 4%
Yang 2%
Gabbard 1%
Steyer 1%

Premier constat : Bernie Sanders devance Joe Biden pour la première fois dans un sondage mené par l’Université Quinnipiac (Connecticut). À quelques jours des caucus d’Iowa, l’ancien vice-président récoltait 26% des intentions de vote chez les démocrates contre 21% pour le sénateur du Vermont. Ce dernier a notamment grugé les appuis de son principal rival chez les Blancs qui n’ont pas de diplôme universitaire.

Deuxième constat : Michael Bloomberg devance Elizabeth Warren et Pete Buttigieg, et n’est plus qu’à 10 points de pourcentage de la tête. Fait remarquable, l’ancien maire de New York est désormais quasiment aussi populaire auprès des Noirs que Joe Biden, l’ancien bras droit de Barack Obama, et ce, malgré les critiques que lui a valu le programme «stop-and-frisk» du NYPD jugé discriminatoire.

Biden 27%
Bloomberg 22%
Sanders 19%
Warren 8%
Buttigieg 4%

De commenter l’analyste de l’Université Quinnipiac Tim Malloy : «Est-ce que le camp Bloomberg lui prépare un cheval blanc pour voler au secours [des démocrates]? Peut-être pas encore, mais sans avoir foulé le sol de l’Iowa ou du New Hampshire, il fait soudainement sentir sa présence dans la course à l’investiture démocrate.»

Bloomberg entrera officiellement en piste le 3 mars, date du «super mardi», où 14 États et territoires, dont la Californie et le Texas, tiendront des primaires. D’ici là, le multimilliardaire dépense une petite partie de sa fortune pour bombarder ces États et d’autres encore de pubs dont plusieurs frappent la cible, semble-t-il.

D’où la question qui coiffe ce billet : faut-il commencer à prendre Bloomberg au sérieux? On aura peut-être plus tard l’occasion de se poser la question de savoir s’il fait campagne pour la Maison-Blanche ou s’il se sert tout simplement de son argent pour l’acheter.

P.S. : Nous lançons aujourd’hui la première campagne de financement de ce blogue en 2020. Si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez contribuer en utilisant le bouton ci-dessous. Et merci de votre soutien!

Le blogue de Richard Hétu
Other Amount:

(Photo Getty Images)

60 réflexions sur “Faut-il commencer à prendre Bloomberg au sérieux?

  1. Henriette Latour dit :

    Je pense que j’aime mieux son argent pour acheter la MB plutôt que celles de la NRA, des pharmaceutiques, des assureurs, des pétrolières. Moins de retours d’ascenseur.

    Il est intelligent et c’est ce qui manque dans le moment.

    1. Pierre dit :

      Un vieux routier ce Bloomberg mais @Henriette de là à penser que son argent est propre propre propre… je ne lui donnerais pas l’absolution sans confession… cependant il est très articulé et plus respectueux que Trump… côté compréhension politique, il a déjà fait « tilter » Bernie..: car contrairement aux autres candidats M B ne perd pas son temps où l’argent ne peut pas lui donner un avantage.
      Et pour Joe les carottes 🥕 commencent à être très cuites…je reviens sur le fait que son ami Barrack ne lui a pas lancé de « Lifeline » a ce jour..:
      Mais en bout de ligne Amy et Pete ça ferait un beau duo à la Maison Blanche.

      1. Henriette Latour dit :

        Pierre

        Qui n’a jamais péché lui lance la première pierre

      2. Avec toutes la corruption en Ukraine, Barisma, FISA et IG report Obama se tient loin de Biden…
        C était son Vice President.. Obama ne va certainement pas attiré l attention sur lui….

    2. Ernst dit :

      D’accord
      Il est le seul à avoir l’intelligence, l’experience et la fortune pour combattre sur le terrain monopolisé parTrump : la communication.

  2. treblig dit :

    Qui est le mieux placé pour battre Trump à plate couture ?

    Parce que, Trump l’apprenti-sorcier, joue avec des forces qu’il ne maîtrise pas et qu’il ne comprend pas évidemment.

    1. Haïku dit :

      @treblig
      RE: « …Trump l’apprenti-sorcier.. »

      Ajout ironique:

      -« Les sorciers, lorsqu’ils font de terrifiantes conneries, on accuse toujours l’apprenti. »(Trump/ »The Apprentice »).

  3. MarcoUBCQ dit :

    MarcoUBCQ vous l’avait dit…

  4. Madalton dit :

    Dans ce sondage, on voit que les principaux candidats démocrates sont en avance sur Trump. Mayor Pete n’aurait que 4 point d’avance sur Trump.

  5. Loufaf dit :

    En tout cas, comme Bloomberg finance lui- même sa campagne, il n’ aura pas de  » commande » venant de riches contributeurs. De plus, quelle prise a le gros despote sur Bloomberg? Tandis qu’ il fait passer Biden comme un corrompu. Ceci explique peut-être la baisse de Biden dans les sondages. Méthode de l’ escroc : semer le doute dans l’ esprit des gens. Oui, je pense qu’ il faut prendre la candidature de Bloomberg très au sérieux, au moins son argent sert à vouloir déloger la crapule et futur dictateur en devenir.

  6. Toile dit :

    Faut il prendre Bloomberg au sérieux ? Non, non, il a dépensé 350 millions en pub parce qu’il y avait pas rien d’autre à faire…un tiers de milliard pour promouvoir sa candidature. Si cela donnera les effets qu’il escompte est une autre histoire qui demeure à être écrite. Le vouloir y est et il a le pouvoir du vouloir. Faque, oui à prendre au sérieux.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Donald est con: Dans le dictionnaire illustré, sa bine devrait se situer juste à côté du mot « con », comme « doh » est apposé à côté de la face à Homer Simpsons. Mais même si Donald est la sottise incarnée, ça ne veut pas dire que son inconscient est inexistant. Et que Donald qualifie Michael de « tiny » montre à quel point il a peur de lui, car « tiny brain/heart/soul/etc », ça ressemble drôlement à Donald Drôle, le fou qui voulut être Roi!

      1. Haïku dit :

        @MarcoUBCQ
        Doh, Homer Simpson. 😉👌

        Je vous lance une citation:
        -« Les mauvais bergers sont la ruine du troupeau. »(Homėre).

    2. Bemyili steve dit :

      Tt ces sondages ne sont que des betisses le meilleur actuellement c trump et il sera plebisciter en novembre tanpis au anti progressiste

  7. Bien quoi, Trump l’a bien fait lui en arnaquant les autres toute sa vie!

  8. jeani dit :

    N’importe qui! Ce qui est important, c’est de se débarrasser de l’incompétent qui fout le bordel, chez lui et un peu partout dans le monde.

    Et dire que nous, les voisins du Nord, sommes sensés être leurs plus fidèles alliés. Comme certains disent, ça fait craindre!

  9. Loufaf dit :

    HS .contribution faites avec grand plaisir, pour avoir le privilège de participer et d’ être informé sur le meilleur blogue traitant de la politique américaine.

    1. Richard Hétu dit :

      Merci!

  10. sorel49 dit :

    Je ne suis pas naïf au point de réclamer le bannissement des contributions des gens fortunés, mais il est troublant de voir un multimiliardaire se lancer en campagne avec son argent er sans faire, appel, ne serait ce que pour l’apparence, un financement.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Soit, mais quel trouble lance Donald dans votre esprit?

      1. sorel49 dit :

        Laissons Trump en dehors de cette présente discussion, SVP.

      2. Dekessey dit :

        « Laissons Trump en dehors de cette présente discussion, SVP »
        Pourquoi? Il est l’ennemi public no.1, la principale raison pour laquelle Bloomberg a décidé de se lancer. Il est conscient du danger que constitue Trump, il prend les moyens pour l’éradiquer. La politique conventionnelle ne fonctionne pas.

      3. Igreck dit :

        @Dekessey
        « Éradiquer » voilà tout à fait le bon mot quand il s’agit de vermine. Et en 2022, il faudra aussi éradiquer une partie de la vermine qui grouille et magouille au Sénat.

    2. constella1 dit :

      Sorel49

      Troublant dans le bon sens tant qu’à moi
      Cela lui assure une indépendance face aux ultra riches qui s’attendent à une retour d’ascenseur et s’attendent à un retour d’ascenseur

      1. constella1 dit :

        Désolée pour le doublon dans mon commentaire pour Sorel49
        Aucune idée ce qui saleté passé

      2. constella1 dit :

        Opus s’est passé et non saleté
        Maudit correcteur
        Scusez

      3. Haïku dit :

        @constella1
        « La saleté de l’âme se lave quand on parle » ? 😉

      4. constella1 dit :

        Ouais!😉

      5. sorel49 dit :

        On ne peut pas utiliser n’importe quel moyen pour combattre le Mal. S’il est manifeste que Bloomberg peut dépenser une partie de sa fortune pour être élu, il sera plus honorable en parvenant à diminuer l’odeur fétide de l’argent dans le système électoral américain.

        Un leader politique cherche à être élu, non pas seulement en conquérant les bulletins de vote mais aussi par appel de contribution temps et argent de ses supporteurs. C’est une nécessité significative pour la survie des démocraties . Un Bloomberg peut très bien trouver une manière de compenser les efforts de ses supporteurs en retournant le même montant d’argent reçu aux oeuvres caritatives.

      6. constella1 dit :

        Dans un contexte plus normal je serais du même avis que vous
        Mais là l’objectif étant de sortir le malade mental au PC de la WH il faut accepter ces règles moins conformes à notre idéal
        je pense

      7. Igreck dit :

        @Sorel49
        Le (sale) temps n’est pas à l’angélisme !

      8. constella1 dit :

        Igreck
        Bien d’accord avec vous

  11. Ma-t-matik dit :

    Son « absence » de cette course jusqu’à présent fait en sorte que ses faiblesses ne sont pas étalées à la vue de tous. C’est une arme à double tranchant puisque certains commencent à avoir des attentes démesurés sur ce qu’il est vraiment. Disons qu’il est loin, TRÈS loin, de Barack Obama en charisme et en apparence pour rester poli.

  12. Apocalypse dit :

    ‘ou s’il se sert tout simplement de son argent pour l’acheter.’

    Effectivement, une question que l’on peut se poser! 😢

  13. Apocalypse dit :

    @Ma-t-matik – 17:54

    ‘Disons qu’il est loin, TRÈS loin, de Barack Obama en charisme et en apparence pour rester poli.’

    L’apparence, je m’en c*lisse, mais en terme de charisme et de qualité d’orateur, Dieu qu’il n’a pas été choyé.

    J’aimerais bien l’entendre dans des débats pour voir s’il peut défendre des idées et s’il en a des bonnes.

  14. _cameleon_ dit :

    Salut Richard et Marc-André.

    Z’y suis allé avec ma contribution annuelle. En piasse (QC) … J’espère que vous saurez convertir.
    Sinon merci quand mème pour votre précieux travail !

    1. Richard Hétu dit :

      👍🏾❤️

  15. Layla dit :

    Dans le livre « Le Feu et la Fureur » de Michael Wolf
    On peut lire dans mes mots que
    DT crie sur tous les toits qu’il est milliardaire,mais refuse de mettre son argent dans sa propre campagne.
    S.Banon aurait dit à Jared que ça prendrait encore 50 millions pour se rendre au scrutin.
    Jared dit c’est impossible surtout s’il n’est pas certain de la victoire.
    L’autre dit 25 millions? On peut lui dire que sa victoire est plus que probable.
    Finalement tout ce que DT accepte de faire est de prêter pas donner prêter 10 millions pour sa propre campagne, à condition que les 10 millions soient remboursés dès que de nouveaux fonds auront été levé.
    On peut lire que à Steve Muchin prend la précaution d’aller chercher l’argent avant que DT ne change d’idée.
    Il a investi 0 $ dans sa propre campagne.

    Est ce qu’on doit commencer à prendre Bloomberg au sérieux?
    Misère si on ne peut pas le prendre au sérieux, on ne pourra prendre personne au sérieux.

    DT a été élu avec l’argent des autres…je dirais même plus qu’une fois de plus il s’est enrichi avec l’argent des autres. Il s’est marié avec l’argent des autres, il respire avec l’argent des autres, DT s’est acheté la WH avec l’argent des autres point barre.

    Alors on s’entend que je n’ai pas de problème à ce que Bloomberg prenne sa propre argent mais j’ai un gros problème quand on suppose qu’il « s’achète la WH » surtout qu’il a acheté des démocrates au Congrès…Qui dit mieux?

    Oui Bloomberg est sérieux…Les américains aiment les gens riches…Bloomberg est leur meilleur choix dans ce cas…nous verront bien si c’est les menteurs qu’ils préfèrent, et les grandes gueules…

  16. P.B. dit :

    Pas le choix compte tenu de l’incapacité des voies traditionnelles d’offrir une option qui convainc vraiment les masses.

    Parce que si Biden demeure celui qui se vend le mieux (pour l’instant) chez les ânes , on s’entend tous pour dire que c’est un choix par défaut ou voire même un choix avec sa part de défauts .

    Par ailleurs, si on peut comprendre le concept derrière ces meneurs de récupérer le centre mou des USA, on se désolera du profil de ces meneurs hommes blancs nés durant la 2e guerre provenant de l’est des USA avec Biden faisant pratiquement figure exotique en tant qu’ex sénateur du Delaware.

  17. Toile dit :

    Méchant dilemme en la demeure.
    Pour reprendre les dires de Carville : l’objectif des démocrates est le gain des instances. Je déteste la notion de sauveur et si je cautionne Bloomberg, c’est de facto because en raison des plus de chances de battre les troupes nazies…et je reviens à la notion de sauveur….quoique rendu où on en est ou bedon ce sont les atouts du candidat qui auront joué ou bedon l’expression sans équivoque en novembre des électeurs. On est pas rendu au congres de juillet soit.

    1. Danielle Vallée dit :

      J’ai confiance en Bloomberg.
      Mais je n’ai pas tellement confiance en ces sondages.
      On entend de plus en plus que le parti républicain et les trumpistes moussent la candidature de Sanders parce qu’ils ont déjà un plan pour le battre.
      Alors je prends tout cela avec un grain de sel.
      Selon realclearpolitics Biden est toujours en avance…Faudra voir.

  18. gigido66 dit :

    « On aura peut-être plus tard l’occasion de se poser la question de savoir s’il fait campagne pour la Maison-Blanche ou s’il se sert tout simplement de son argent pour l’acheter…. »

    Exactement la question que je me suis posé.

  19. Ziggy9361 dit :

    La réponse est oui.
    Mr.Hétu vos billets arrivent comme une déferlante aujourd’hui. Faut dire que l’actualité ci prête bien,je n’ai pas réussis à suivre en temps réel pour cause d’obligation de grand père. Je prends maintenant le temps de faire ma contribution.Je suis avec vous et vous tous depuis le début sauf un petit hiatus hors de mon contrôle et mon souhait est que nous soyons tous là avec vous la journée ou la justice sera rendu ,par le destin ou la justice des hommes lors d’une élection,ils prendraient la relève des sénateurs qui se sont déshonorés.
    Longue vie au blogue, votre blogue ,notre blogue et félicitation à vous et Mr.Boisvert.1

    1. constella1 dit :

      Ziggy 936
      👏👏👏
      Pour tout votre commentaire

  20. monsieur8 dit :

    Ça va donner un milliardaire New Yorkais républicain devenu démocrate contre un milliardaire New Yorkais démocrate devenu républicain.

    J’ai hâte aux débats !

  21. Frederic Jobin dit :

    Je vais attendre au 3 mars avant de me prononcer sur le sérieux de sa candidature, j’ai encore beaucoup de résèrves…

    Mais il joue un rôle important qu’aucun autre n’est en mesure de jouer à ce stade, pendant que les autres débatent, lui attaque Trump sans relâche et sans gants blancs et je ne serais pas surpris que ses attaques soient de plus en plus percutantes, question d’éperonner le Donald à répétition… Bloomberg le connait et sait sur quel bouton appuyer, il fait parti de ce club de milliardaires auquel Trump a toujours voulu faire partie mais sans succès…

  22. Layla dit :

    Ma contribution est faite…je ne pouvais pas ne pas le faire une fois de plus, grand merci à M.Hétu et M.Boisvert…
    Je crois en ce blogue et j’estime qu’il est utile pour la politique américaine. Avec tout ce que je lis sur DT mon petit doigt me dit que ma maigre contribution est beaucoup plus que celle de DT pour son pays.😉

    Bon il est temps que je me mette à la lecture d’aujourd’hui, plus qu’en retard alors l’esprit de bottines on repassera Layla …des fois je me tape des petits coups sur les doigts😉

  23. Jehan Lambert dit :

    Contribution faite! Merci messieurs Hétu et Boisvert. 😁

  24. gl000001 dit :

    Un VRAI homme d’affaires !! Un VRAI politicien. Prouvé. Garanti !

    MABA Make America Bloom Again !!

  25. Mouski dit :

    Eh bien voici: les Américains aiment les millionnaires et multi. Donc, Bloomberg correspond à ce qu’ils rêvent. Oubliez Buttigieg et tous les autres si non, l’andouille va conserver son trône. Pas facile à comprendre cette nation. En fin de compte, ce n’est pas une nation mais, 50 états aussi disparates les uns que les autres ayant un rêve commun. Et je comprends très bien que Buttigieg ferait un très bon président. Mais, this is it.

  26. treblig dit :

    HS

    Mon escroc favori, Roger Stone déjà reconnu coupable, connaîtra sa sentence la semaine prochaine. Les procureurs réclament une peine entre 7 et 9 ans.

    Reste à savoir si Trump va oser lui offrir le pardon

  27. Toile dit :

    Make America fleurir (bloom) again ? Pas si pire hihihihi

  28. Samati dit :

    Bloomberg dispose d’une arme potentiellement fatale contre Trump en ayant dans son équipe Tim O’Brien qui connaît bien Trump pour l’avoir accompagné alors qu’il écrivait une biographie sur Trump. Il a voyagé avec Trump, a séjourné à Mar-a-Lago, l’a connu intimement. À la suite de la publication de « Trump Nation », Trump l’a poursuivi pour $5 milliards sans succès.

    1. Ziggy9361 dit :

      Samati ,exellent👍👌

  29. jcvirgil dit :

    Soyons sérieux deux vieux milliardaires new-yorkais qui se battraient pour la présidence.

    Ce serait la confirmation finale s’il en fallait une que les Etats-Unis sont passés de la démocratie à la ploutocratie.

    Ce n’est sûrement pas ce qui montrera le chemin des boîtes de scrutin à la jeunesse américaine et comme la jeunesse c’est l’avenir…

    1. Guy Pelletier dit :

      @jcvirgil

      Ce serait le temps que le jeunesse américaine pressée et impatiente comprenne qu’avant de pouvoir amener des changements majeurs il faut sortir Trump et sa gang de réactionnaires de plus en plus à droite de la Maison Blanche à défaut de quoi non seulement les USA reculeront question de progrès sociaux, environnementaux pour 4 autres longues années mais qui sait ce qu’ils prépareront pour 2024. Elle devra cette jeunesse se rallier en force à celui ou celle qui dirigera les Démocrates qu’importe qui il est.

      1. jcvirgil dit :

        @Guy Pelletier

        Peut-être mais ce qui rallie les jeunes ce sont des propositions enthousiasmantes et une volonté de changements réels pour améliorer leur sort
        C’est pourquoi ils se retrouvent présentement derrière Sanders.

        Mais sait on jamais peut-être que Bloomberg aura des choses intéressantes à leur proposer et l’enthousiasme nécessaire pour les fédérer derrière lui…

        J’ai de la difficulté à le croire mais évidemment l’avenir le dira.

        À suivre..

  30. Igreck dit :

    Sérieux ! Et Bloomberg aura raison de demander un reçu de charité pour avoir libéré les États-uniens du cancer qui ronge leur pays depuis plus de trois longues années.

  31. Gilles Morissette dit :

    Oui, il faut commencer à prendre Bloomberg au sérieux. Même si son nom ne figure pas sur les bulletins de vote des premières primaires, sa montée dans les sondages n’est pas le fruit du hasard.

    Il a investi son fric dans des publicités « punchés », bien ficelés, qui ont atteint leur public-cible.

    Sa montée coïncide avec la chute de Biden ce qui n’est pas non plus un hasard.

    Il est capable d’aller chercher l’électorat plus modéré qui a des réticences face à Sanders et qui ne se reconnaissent pas dans son discours.

    On aura une meilleure idée de sa force lors du Super Tuesday. En attendant, Sanders et Buttigieg seront bien avisés de faire le plein de leurs votes car j’ai l’impresion que l’entrée en course de Bloomberg en mars prochain va changer la donne..

    Tiny Brain devra revoir ses plans. Biden est à la veille d’être éjecté de la course. Il devra se trouver quelqu’un d’autre sur qui déblatérer.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :