Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

John Bolton confirme les allégations des démocrates dans le manuscrit de ses mémoires concernant l’affaire ukrainienne : selon ses écrits, Donald Trump a bel et bien gelé une aide militaire de 391 millions de dollars à l’Ukraine pour forcer le gouvernement de ce pays à enquêter sur des affaires impliquant des démocrates, dont Joe Biden. Dans son livre à paraître, l’ancien conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale affirme tenir cette information du président lui-même, selon un article du New York Times.

L’exclusivité du Times pourrait avoir un impact sur le procès en destitution du 45e président. Car la version de Bolton contredit celle de l’équipe juridique de Donald Trump selon laquelle ce dernier n’a pas utilisé l’aide militaire à l’Ukraine comme levier pour obtenir ces enquêtes susceptibles d’améliorer ses chances d’être réélu en 2020.

Il ne fait pas de doute que les procureurs démocrates feront référence aux mémoires de John Bolton pour continuer à plaider en faveur de son assignation à comparaître au procès en destitution de Donald Trump. Reste à voir si les sénateurs républicains oseront ignorer cette nouvelle version accablante pour le président.

Selon le Times, le livre de Bolton contient des révélations sur les positions et actions de hauts responsables de l’administration Trump, dont Mike Pompeo et William Barr, dans l’affaire ukrainienne. Le secrétaire d’État n’était pas en faveur du rôle de Rudolph Giuliani, selon Bolton.

Le Times précise que Bolton VEUT témoigner devant le Sénat, notamment pour ne pas être ensuite accusé de vouloir profiter financièrement des révélations que contiendrait son livre.

P.S. : Au moment d’écrire ces lignes, la Maison-Blanche n’avait pas commenté l’exclusivité du Times, contrairement au chef de la minorité au Sénat Chuck Schumer :

(Photo Getty Images)

76 réflexions sur “Affaire ukrainienne : la version explosive de John Bolton

  1. danielm dit :

    Qu’il soit coupable ou non, les républicains sans exception continueront d’appuyer Donald Trump.

  2. Layla dit :

    Le retard de Nancy Pelosi à faire le dépôt a dû les faire suer pas à peu près… DT et cie savait ce qu’il y avait dans ce livre et non pu rien faire pour empêcher sa parution, ni l’obliger à censurer cette partie…
    Ça me jette par terre. Il faut me l’expliquer celle-là.

  3. Daniel A. dit :

    John Who?

    1. Mouski dit :

      Never met that guy, do not know who he is. You know, I speak to a lot of people every day, cannot remember all.

  4. Les avocats de 45 doivent être en réunion avec la MB à se demander comment faire spinner ça.

    Ils sont allés tellement loin dans leurs accusations envers les démocrates qu’ils doivent s’arracher les cheveux en ce moment pour trouver une solution.

    Et c’est pas fini. Moi à leur place, je demissionnerais en bloc🤪

    1. gl000001 dit :

      y en aura-t-il un assez brave pour suggérer à trump de démissionner ?

      1. Stéphane dit :

        D’après moi, il sait que dès qu’il sortira de la MB, on lui passe les menottes…

    2. Madalton dit :

      En espérant que cette personne aura raison.

      https://readersupportednews.org/opinion2/277-75/60635-why-trump-will-resign-in-2020

    3. Chicpourtout dit :

      @marie4poches 19h07
      Yes!👍
      La démission en bloc, quelle belle idée!!!…

      Il va peut être à s’en tirer concernant ce procès mais attendez de voir comment ça va être durant sa campagne électorale…. l’enfer.
      Les preuves sont plus accablantes, les fantômes vont sortir des placards, ce sera un véritable cauchemar!! La poisse…. Imaginez maintenant les relations publiques…

      Mon scénario idéal serait qu’au mieux, il s’en aille. Il va trouver un moyen de faire de l’argent en vendant « son histoire » et tout cela en protégeant son gros Ego… pour ne pas donner bien sûr l’image de « total looser » qui lui colle à la peau.
      Mais cette vision est encore trop positive… trompette ne quittera jamais la MB avec dignité et sans fracas. Cela ne lui ressemble tout simplement pas.

  5. danielm dit :

    En même temps, on peut s’interroger sur la pertinence d’avoir un certain sens critique et une liberté d’analyse dans ce monde actuel. Est-ce nécessaire ou complètement loufoque? Y-a-t-il place pour une certaine lucidité des faits, n’est-ce pas Yolande?

    Et Donald Trump? Qui est-il, sinon le symbole de la négation de la responsabilité collective et individuelle. Ceux et celles qui l’appuient feront-ils cet examen de conscience ou préféreront-ils le déni facile, enfantin et commode? Ah! rassurez-moi sur cette humanité qui m’échappe.

    1. Danielle Vallee dit :

      @Layla: « ça me jette par terre. Il faut me l’expliquer celle-là. »
      Le livre n’est pas publié. Bolton a confié des copies du manuscrit à des connaissances pour le faire réviser, avoir leur opinion.
      En plus toute personne qui a travaillé au gouvernement et veut écrire un livre doit soumettre le livre pour approbation par le département légal. Cette copie là du manuscrit personne n’en a glissé mot mais les avocats de Trump et McConnell savent sûrement qu’il existe et ce qu’il dit.
      Leur fourberie est étalée au grand jour.
      Je ne pense pas que le juge Roberts va être content d’apprendre qu’on s’est moqué de lui….

  6. Pierre Lesage dit :

    @layda : Il n’y a plus rien d’explicable dans tout ça, si on se fonde sur une certaine logique.

  7. Samati dit :

    Un autre extrait du livre à paraître :

    « Mike Pompeo called Trump’s Ukraine claims nonsense —
    and thought Rudy Giuliani was corrupt: Bolton »

  8. Salvador E. Rodriguez dit :

    President Trump à gelé l’aide militaire à l’Ukraine? Tout le monde sais ça. C’est pas un témoins de plus, ni même Bolton qui rendre ce fait crédible ou important au yeux des républicains. Ces derniers on déjà sauvé le cul du POS45. Il ne perdra pas un seul vote de ses disciples au sénat.

  9. gigido66 dit :

    N’ayant aucun plan B, aucun autre candidat valable pour remplacer leur poulain, Les Républicains sont coincés…ils vont devoir aller jusqu’au bout et soutenir coûte que coûte le canasson sur lequel ils ont misé. Ils n’ont rien d’autre.

  10. Alexander dit :

    Si Bolton dit vrai, il était aux premières loges pour entendre Trump et sa bande. C’est profondément incriminant, voire indéfendable.

    Pour la patrie, il faut que le livre de Bolton sorte au PC, surtout si on refuse de l’entendre comme témoin. Son livre fera office de témoignage, et ce sur toutes les tribunes possibles.

    Comment les sénateurs républicains feraient pour faire de l’aveuglement volontaire dans ce cas? C’est criminel de leur part en ce qui me concerne.

    Etre candidat démocrate, je frapperais sur ces traîtres à boulets rouges aux prochaines élections.

    Des traîtres à la patrie, rien de moins.

  11. Martin cote dit :

    Est-ce que ce sera suffisant pour faire bouger l’aiguille…..pas sur…Bolton vient confirmer ce que tout le monde savait…..les républicains doivent avoir hate de passer au vote pour mettre fin a çe simili-proces avant que d’autres bombes ne soient larguées ……hate d’entendre les avocats du gros moron demain…

    1. A.Talon dit :

      «les républicains doivent avoir hate de passer au vote pour mettre fin a çe simili-proces avant que d’autres bombes ne soient larguées»

      Comme lors de l’examen par le Sénat de la candidature d’un certain Brett Kavanaugh (alias Quéquette Baladeuse) comme juge à la Cour Suprême des États-Unis.

  12. Haïku dit :

    « Qui perd gagne »( Les recettes du livre de John Bolton).

  13. ProMap dit :

    « Le Times précise que Bolton VEUT témoigner devant le Sénat, notamment pour ne pas être ensuite accusé de vouloir profiter financièrement des révélations que contiendrait son livre. »

    Un peu tard pour vouloir, Sieur de Bolton. Fallait le faire devant la Chambre pour ne pas être accusé de profiter de son livre. Tiens, tiens, il n’est plus nécessaire de le forcer à témoigner par le biais de poursuite. On va la prendre pareil votre sortie, mais avouez Sieur de Bolton, que vous êtes d’une incohérence crasse.

    1. Haïku dit :

      « Bolton VEUT témoigner devant le Sénat ».🤣..

      -il a voulu
      -il voulait
      -il avait voulu
      -il aura voulu
      -il aurait voulu

      Je m’en fiche qu’il ait évolué,
      c’est un menteur de la pire espèce , point barre.
      Bill Barr take notice, ainsi que « I like beer » Kavanaugh….

  14. Louise dit :

    La majorité des sénateurs républicains ne broncheront pas mais que feront les quatre indécis lorsque viendra le vote pour l’assignation des témoins. La révélation d’aujourd’hui peut certainement les ébranler.
    Trump doit fulminer, lui qui se pensait à l’abri derrière le mur des sénateurs républicains qui prennent les coups à sa place.
    C’est pas fini tant que c’est pas fini.

  15. monsieur8 dit :

    « Reste à voir si les sénateurs républicains oseront ignorer cette nouvelle version accablante pour le président. »

    C’est tout vu, ils oseront.

    Et Trump se sentira sûrement obligé d’en rajouter. M’est avis que le pôvre John Bolton va se faire bientôt affubler d’un nouveau surnom pas très gentil…

    PS : hâte que le procès se termine pour que les sénateurs puissent reprendre leurs campagnes. Quel mauvais timing!

  16. A.Talon dit :

    «Reste à voir si les sénateurs républicains oseront ignorer cette nouvelle version accablante pour le président.»

    Tout est possible avec eux. Nous avons quitté le territoire de la raison depuis longtemps avec l’avènement du régime trumpeux. Les faits n’ont maintenant plus d’importance, parait-il…

  17. quinlope dit :

    Les Sénateurs républicains sont cuits.

    Ou ils font comparaître Bolton et le chat sort du sac.
    Ou ils acquittent le 45 au plus vite et les Américains verront à la lecture du livre de Bolton que ce procès ne fut qu’un cover up.

    1. M.Rustik dit :

      Un des problème est que la majorité de Trump voteurs ne lisent pas.

      1. ghislain1957 dit :

        @ M.Rustik

        « Un des problème est que la majorité de Trump voteurs ne lisent pas. »

        J’ose modifier la fin de votre phrase en: « ne savent pas lire. » Exactement comme leur gourou.

  18. galgator dit :

    Si les républicains renoncent au témoignage de Bolton, ils prouvent hors de tout doute qu’ils sont de mauvaises foie et qu’ils sont des collaborateurs dans les manigances de leur gourou. Pourquoi les américains ne sortent pas dans les rues manifester contre cette corruption ? Dernièrement, les pros armes à feux sont sorties armés jusqu’au dent pour faire peur à la population tandis que les pro-vies sont arrivés par milliers à Washington pour manifester leur aveuglement envers leur POTUS en lui pardonnant tous ses gestes crapuleux afin de faire pencher la balance pour interdire les avortements. Est-ce qu’il faut être des extrémistes au USA pour manifester ?

    1. onbo dit :

      Pourquoi les américains ne sortent pas dans les rues manifester contre cette corruption ?

      Parce qu’il y a une démarche juridique engagée au Sénat et que ça bouge, même si ça paraît aussi lent qu’un Iceberg!
      Parce que c’est ce que souhaite le chicanier en chef.
      Parce que ça représente beaucoup de risques personnels non requis à ce stade.

      Personne ne voit bouger à vue les Plaques tectoniques…. Pourtant, respect!

  19. A.Talon dit :

    «Le Times précise que Bolton VEUT témoigner devant le Sénat, notamment pour ne pas être ensuite accusé de vouloir profiter financièrement des révélations que contiendrait son livre.»

    Sans doute aussi pour ne pas être du mauvais côté de l’Histoire quand le moment sera venu pour la nation américaine d’entreprendre son grand nettoyage du printemps avec l’équivalent local des procès de Nuremberg. L’après-trumpisme finira bien par arriver un de ces jours…

  20. Ziggy9361 dit :

    Personne ne va risqué sa réputation après cette révélation de prémiére main que tout le monde savait mais qui n’était pas dévoilée par le principal intéressé jusqu’à maintenant la cerise sur le sundae serait qu’il puisse le dire à haute voix au sénat.
    Est ce suffisant pour que les avocats changent de statégie,je crois que non parce qu’elle est fondée sur le droit du président d’agir comme il l’a fait et que dans tous les cas ce n’est pas suffisant pour le destitué faut pas oublié que d’après lui son appelle était parfait.

    La balle sera dans les mains des sénateurs c’est là que ça risque de chauffer,ça va prendre de bons arguments pour qu’ils continuent à dormir.Si ils décident d’entendre des témoins à cause de la pression ,l’idiot va explosé et Moscow bitch en fera les frais..

  21. A.Talon dit :

    «Au moment d’écrire ces lignes, la Maison-Blanche n’avait pas commenté l’exclusivité du Times, contrairement au chef de la minorité au Sénat Chuck Schumer»

    Les silences du Drumpf sont toujours plus éloquents que ses éructations. Mais on parie qu’il finira bien par répondre par l’une de ses habituelles diversions? Par une petite poussée de fièvre guerrière avec l’Iran, par exemple?

  22. Layla dit :

    John Bolton devrait faire une conférence de presse, ce me semble la suite logique de cette sortie du Times.

  23. Micheline dit :

    A sa place je me tiendrais loin des tasses de thé.

    1. A.Talon dit :

      Je ne me tiendrais pas non plus seul avec le Drumpf sur la 5th Avenue…

  24. onbo dit :

    « C’est pas fini tant que c’est pas fini. » Merci Louise!

    On que je l’aime celle-là! Kobe en dirait autant s’il était avec nous. D’ailleurs on connaît son testament civique.

    Bolton avait surement ses raisons pour prendre une distance, ne serait-ce que pour évaluer le fond de la mer des possibles embûches, lianes et filets tendus spécialement pour lui, un témoin clef de l’avant Pompeo et de l’après Bolton comme Sec States.

    – Il est susceptible de contredire son Président.
    – Il connait l’état des lieux de la Maison Blanche, mieux que la plupart des acteurs du Ukraine-gate.
    – Il connaît le dossier Ukrainien.
    – Il est du même parti politique que les principaux acteurs et s’apprête à les dénoncer.
    – Il devait réfléchir à sa position stratégique dans ce cas comme personne et comme ex-sec d’état.
    – Il a le droit d’évaluer les effets sur sa réputation, dignité, crédibilité.
    – Il était peut-être très sage qu’il profite du prétexte de l’écriture d’un livre, afin de pouvoir soumettre ses observations écrites et preuves découlant de son poste à son conseiller juridique. Pour ne pas se planter ou se contredire.
    – Il avait sans doute déjà au départ la pensée claire qu’il serait appelé comme témoin. Son conseiller lui a dit: John , mets tout ça par écrit, mais dis que tu écris un livre, des mémoires.
    …………………
    Entouré de hyènes du même clan, j’aurais moi aussi pris une distance suffisante et couché ma réalité sur papier.
    – Son livre est son témoignage. Son témoignage peut devenir le 1e plaidoyer assommoir.

    – Il sait qu’il ne peut publier sans avoir été accepté ou refusé comme témoin; il risquerait l’outrage au Sénat qui est le jury qui le juge.

    – La Défense refuse son témoignage? Il publie son livre! Ça devient son témoignage. La défense est à genoux quoi qu’elle fasse. C’est peut-être ce qu’elle espère pour pouvoir dire à Trump, c’est pas de notre faute! C’est lui là, le Bolton. Et Bolton en faucon pas peureux, voit certainement plus loin et plus à fond.

    – Interdire la publication? Impossible, en 1973, les Pentagone Papers, que Nixon a tout fait pour empêcher le NYT de sortir, ont été publiés en rafale par le Washington Post. Et les autres quotidiens régionaux et locaux ont emboité le pas. (voir Netflix: Pentagone Papers et/ou THE POST. Un jour qui a sauvé l’Amérique.

    – La Cour Suprême a donné comme fil conducteur de sa décision en faveur du Wapo et du NYT: « La Presse doit servir à éclairer les dirigés et non à servir les dirigeants. (Free Speech)

    – Nous assisterons peut-être, et c’est mon espoir, au Jour qui a sauvé la Constitution des USA et partant la République des USA.

  25. POLITICON dit :

    Oups!!!! Çà ressemble à une goutte d’huile dans la mare nauséabonde républicaine. C’est un os dans le boudin ukrainien et un bâton dans la roue déjanté de Donald Trump. Même si POTUS ne sera pas destitué, il reste que lui et sa troupe ne pourront pas claironner qu’il est blanc comme neige dans cette histoire. Bolton était une grosse pointure pour la MB, il est de surcroît républicain et aux premières loges de l’implication de Giuliani. Ils ne voteront pas pour la destitution mais c’est avec une encre de chine indélébile sur les mains qu’ils voteront et cette tache à leur dossier les poursuivra pour bien des années. Ils auront accepté d’être complices d’un abus de pouvoir et avoir tout fait pour protéger la corruption. L’Histoire les poursuivra!

  26. Richard Lavoie dit :

    La réponse est déjà sur les réseaux sociaux! Il n’y a rien d’illégal! C’était même le devoir du président d’enquêter sur les Biden’s corrompus! En d’autres termes, il est coupable mais on s’en fout!

  27. Layla dit :

    DT le grand spécialiste de la sécurité nationale a dit à Davos que le témoignage de J.Bolton représenterait un danger pour la sécurité nationale dans mes mots.
    On s’entend pour dire que J.Bolton a une longueur d’avance sur DT, sur ce qui se dit et ne se dit pas.
    On s’entend aussi qu’on a pas besoin de J.Bolton pour divulguer ce que DT pense de
    Pierre, Jean, Jacques.il fait ça très bien lui-même.

    1. onbo dit :

      @layla

      Pour que Trump ait eu besoin de spécifier que Bolton n’a pas démissionné, mais que c’est lui qui l’a démissionné (fired), cela veut dire que Bolton a bel et bien démissionné, Trump ment quand il parle.

      Qu’il invoque la question de sécurité nationale devient le mensonge associé, puisque c’est précisément le fondement du premier argument d’impeachment: (Trump a mis en danger la sécurité nationale de l’Ukraine et la sécurité nationale des USA par sa rétention du 400 millions d’aide de sécurité pour forcer Zelensky à un pay to play avec Trump, consistant à simplement dire tout haut publiquement dans une box (genre CNN) qu’il ouvrait une enquête sur les Biden, juste ça, afin de s’en servir pour détruire Joe Biden comme candidat à la Présidence le devançant par 10 points ou plus dans tous les sondages, afin d’augmenter par mille ses chances d’être réélu en novembre 2020.)

      Quand Trump (qui ment dès qu’il parle) ‘deflect’ sur Bolton le propre risque que Trump représente lui-même pour la sécurité nationale US, nous savons que Trump, qui connaît moins que rien versus tout ce que Bolton sait des enjeux mondiaux, est effrayé par Bolton et tout ce qu’il peut savoir.

  28. On peut supposer que 45 et cie vont attaquer la crédibilité de Bolton en essayant de nous faire croire que c’est une vengeance.

    Voici ce que 45 avait dit à Davos :

    « you don’t like people testifying when they leave on the best of terms, and that was due to me, not due to him,” Trump said.

  29. lechatderuelle dit :

    eh ben…. les républicains se sont déjà peinturé dans le coin depuis le jour 1
    c’est donc impossible pour eux de reculer…..

    le Premier Ministre Ukrainien viendrait lui-même affirmer qu’il a eu des pressions en retour d’un coup de main pour avantager trump que les républicains refuseraient de le croire….

    leur position est tellement idiote….

    crier son refus d’écouter les allégations avant même que tout se mette en branle est quand même …. surprenant….
    la stratégie de la terre brûlée est très risquée…..
    on se demande si les républicains ont bien analysé leur stratégie….

    1. onbo dit :

      Les Républicains ont comme stratégie de ne pas en avoir et de naviguer à vue et à vapeur 18e siècle.

      Ce sont des objecteurs, des chercheurs de puces, des démolisseurs. C’est ce que j’observe depuis 2008.

      Ils misent sur le hasard, les circonstances, guettent la moindre erreur de virgule. McConnell compte leurs voix, leurs sondages et leurs sièges. Un républicain c’est un poteau en campagne avec dessus une pancarte électorale en permanence.

      Quand ils ne sont pas au pouvoir, ils bloquent pour aussi peu que trois sous.
      Quand ils reprennent le pouvoir, au diable la dépense, la tournée pour les riches, on endette le trésor, Quand on aura tout dépensé, on redonnera le pouvoir aux Démocrates qui vont nous arranger tout ça.

      Pour le dire de façon peut-être un peu excessive:

      Les Démocrates travaillent pour le plus grand bien du plus grand nombre de la population. Ce que font la plupart des partis politiques sérieux dans les démocraties.

      Les Républicains travaillent pour les chefs d’entreprises, leurs lobbies et leurs amis, en se disant qu’au bout la fin y sera, grâce à la main invisible du marché, qui, c’est fort connu, arrange tout, et le bonheur à la fin de vos jours!

      Ne surtout pas intervenir, ne surtout pas questionner, ne surtout pas légiférer contre les excès, encore moins énoncer des politiques sociales, des politiques de commerce, des politiques économiques. Quand il y aura un problème? pas de problème! on demandera à nos experts constitutionnalistes ce que dit textuellement la Constitution du 18e siècle au sujet du problème contemporain du 21e siècle. Faute de réponse textuelle, parce que faute d’embrasser l’esprit du texte, « le Citizens United » risquait de passer comme une lettre à la poste. Et c’est arrivé, pour cela.

  30. Gilles Morissette dit :

    « Reste à voir si les sénateurs oseront ignorer cette version accablante pour le président »

    Ben voyons. Tout le monde connaît la réponse. Nion seulememnt, ces enfoirés « ignoreront cette version » mais ils vont tout faire pour empêcher Bolton de témoigner. Pire, ils vont essayer de le discréditer.

    Dommage que Bolton n’est pas eu assez de couilles pour témoigner lorsque c’était le temps.

    Je crains qu’il soit maintenant trop tard pour changer le cours des choses, et ce, même si quatre (4) élus républicains, dans un sursaut de consciece, décidaient de voter du même bord que les Démocrates.

    La Pourriture-En-Chef et ses « capos » ne reculeront devant rien pour cacher la vérité aux Américains.

    1. onbo dit :

      « Dommage que Bolton n’est pas eu assez de couilles pour témoigner lorsque c’était le temps. »

      Je ne suis pas certain de cela, mais j’ai cru comprendre que si le Sénat refusait d’entendre Bolton, la Chambre pourrait accepter de l’entendre, d’abord en privé, ensuite en comité intel ou judiciaire. Cette fois, Nunes de Calif, bolo-parleur de l’Ohio, Gaetz de Flafla, Collins de Gorgia, vont bien devoir écouter. Parce que ce sont les avocats de la défense au Sénat qui ont reproché aux Managers démocrates de ne pas avoir reçu le témoignage de Bolton. 😉

  31. Rick42 dit :

    C’est une bombe atomique que Bolton a lancé sur les Ripouxlibans!!! C’est un personnage important et reconnu pour son franc-parler, c’est peut-être le seul qui a tenu tête à Trump dans la dernière année, et qui a dénoncé dans son entourage les magouilles de Pompeo, Rudy et autres apprentis mafieux prosternés devant le chef… Comment les sénateurs ripouxlibans pourront-ils encore acquitter Trump devant le Smoking Gun de John Bolton? S’ils acquittent quand même l’imposteur « in charge », ils devront vivre avec ça sur la conscience pour le reste de leurs jours. De toute façon, cette révélation va porter un coup fatal à la réélection de Trukp.

  32. lechatderuelle dit :

    Bolton s’achète une réputation tout à coup…..

    quand il était en poste, il était un des hommes les plus détestés aux USA….
    et là, tiens donc… on lui dessine une vertu….

    c’était un salopard et il en demeure un….
    ce qu’il dit ou pas n’apportera rien de plus au débat…..

    tout est entendu…..
    trump a fait ce qu’il croyait correct et les électeurs ne s’offusquent pas de ses actions….
    qu’il contourne les procédures et les règles, l’électeur moyen s’en fout….

    si l’électeur s’était braqué face au comportement inacceptable de son Président, la pression sociale serait hallucinante en ce moment sur trump…. ce qui aurait dû être le cas…. mais aux USA la morale et l’éthique sont élastiques et en fonction du moment….

    alors Bolton…. ce qu’il dira…..

    si c’est contre trump on parlera de vengeance….
    si c’est pour trump on parlera de copinage….

    mais une chose est sûre, ceux qui le supportent le supporteront et ceux qui le détestent, le détesteront ….

  33. jcvirgil dit :

    C’est quoi le titre de la biographie de Bolton ? J’en suggérerais un : *Les mémoires du rat à moustache*

    C’est incroyable qu’un tel psychopathe, responsable du gâchis irakien et de tous ses morts, avec ses associée néo-cons, soit encore parmi les politiciens qui comptent aux Etats-Unis.

    Sa place serait beaucoup plus devant un tribunal international pour crimes contre l’humanité, mais ça donne une bonne idée de la déchéance dans laquelle se retrouve ce pays.

    1. A.Talon dit :

      «Sa place serait beaucoup plus devant un tribunal international pour crimes contre l’humanité»

      Possible. Mais on ne va pas lésiner sur les moyens pour se débarrasser du despote orangé. S’il faut utiliser le témoignage d’une ordure pour ce faire, et bien soit. Bolton aura au moins été utile à quelque chose une fois dans sa vie.

    2. Samati dit :

      @ jcvirgil

      Peu importe les qualités ou défaut de l’individu, ce sont les faits qui importent et non pas l’opinion que l’on peut avoir sur lui. Vous raisonnez comme les républicains.

      1. jcvirgil dit :

        @Samati

        Je ne crois pas. Parlant de faits la guerre en Irak et tout son cortège de morts et de souffrance, menée sous des prétextes frauduleux ne doit pas être oubliée sous prétexte qu’un de ses fomenteurs se retrouve tout à coup du bon côté d’une manoeuvre politique.

        C’est un raisonnement simpliste de l’oublier et de faire comme si ça n’avait pas existé.

      2. jcvirgil dit :

        Trump et ses sbires Bolton et Pompeo ont plein de sang sur les mains et leurs sanctions économiques de mafieux pour detourner les richesses d’autres pays au profit de l’empire mettent pleins de familles dans la misère partout dans le monde.

        C’est beaucoup plus pour ça que l’escroc mérite d’être destitué que pour le chantage ukrainien.

      3. Samati dit :

        @ jcvirgil

        Je crois que vous n’avez pas bien compris l’essentiel de mon propos. Les républicains ont attaqué les révélations de Lev Parnas sous le prétexte que cet invividu était poursuivi par la justice. Ce qui compte ce sont les faits pas les crimes faits par l’individu.

        Donner de la crédibilité aux informations de Bolton ne signifie pas aucunement d’oublier son passé. Il faut éviter de tomber dans ce genre de raisonnement.

      4. jcvirgil dit :

        @samati

        Comme ses comparses les Trump, Pompeo et avant lui W.Bush , Bolton est un républicain et un menteur pathologique. Leur comportement me fait penser à une vieille blague de Laurendeau sur Robert Bourassa . Il cherchait les signes physiques qui permettent de déterminer quand il mentait pour finalement conclure : *C’est quand il bouge les lèvres qu’on sait qu’il ment*.

        C’est pas mal la même chose avec ces gens. Sur l’affaire ukrainienne Bolton dit peut-être la vérité mais son passé criminel rend son témoignage fort peu crédible.

  34. Layla dit :

    Un grand merci à Mme Fiona Hill qui a mis John Bolton au pied du mur en révélant qu’elle lui avait fait part de ses inquiétudes, il y a eu peut-être d’autres témoignages mais c’est le seul qui me vient à l’esprit.

  35. Haïku dit :

    HS
    C’est lundi.
    Les paroles d’une chanson de Catherine Lara/Daniel Boublil:

    -« On poursuivait le cours de l’histoire
    Sur un cahier quadrillé
    Et quand la guerre était terminée
    Il était quatre heures et quart
    Et l’on tournait les pages
    Et puis tout s’effaçait
    Comme s’il y avait un peu de craie
    Dans l’encrier

    Le professeur était très bavard
    Vers la fin de la journée
    Et quand il s’arrêtait de parler
    On se passait de buvard
    Plus on tournait les pages
    Et plus on oubliait
    Comme s’il y avait un peu de craie
    Dans l’encrier

    On a fermé les cahiers un soir
    Sur la guerre inachevée
    Et comme si rien ne s’était passé
    On a déserté l’histoire
    On a sauté les pages
    Et tout s’est effacé
    Comme s’il y avait un peu de craie
    Dans l’encrier »

  36. Ziggy9361 dit :

    En tout cas on entendra pas la rengaine habltuel ,il ne pourra certainement pas le qualifié de « nevertrumper  » la fin de week end est à l’eau pour le gros parfait ,un autre ex,chum celui là s’apprête à,comment on dit ,ha oui à le jeter en dessous du bus,ça c’est un retour d’ascenseur comme je l’ai aime.

  37. Apocalypse dit :

    ‘Le Times précise que Bolton VEUT témoigner devant le Sénat, notamment pour ne pas être ensuite accusé de vouloir profiter financièrement des révélations que contiendrait son livre.’

    Est-ce que M. Bolton a l’esprit plus tordu que je ne pensais et donc, un petit futé?

    On donne un peu d’information sur ce qui s’est passé sachant très bien qu’on aura pas à déballer son sac devant les sénateurs et ce faisant, on mousse davantage la vente de son livre 😉.

    Wow, un peu de boisson et me voilà avec des idées diaboliques 🤣.

  38. Apocalypse dit :

    @lechatderuelle – 20:45

    ‘Bolton s’achète une réputation tout à coup…..’

    lol … Vous êtes un esprit tordu comme je les aime. Effectivement, le petit Monsieur à moustache veut se donner le beau rôle avec en prime, un compte en banque rempli de millions de dollars. On va repasser sur la noblesse de sa démarche, à moins qu’on entende des témoins au Sénat, qu’il en fasse parti et déballe tout ce qu’il sait … mais on ne retiendra pas notre souffle 😢.

  39. marcandreki dit :

    Ce coup là frappe la créature du marais là où cela lui fait le plus mal: son égo. Il n’a jamais eu de défense mais il portait encore ses bobettes. Là, le gros con est nu devant tout le monde. Ça sent la fin. Il ne peut plus rebondir. Sa base n’est pas plus grosse qu’avant. Les indépendants qui avaient voté pour lui l’abandonnent. Il est cerné par des poursuites civiles à NY et en Virginie qui n’attendent qu’il quitte la Brown House pour l’arrêter. Les républicains risquent de perdre le Sénat en novembre, il n’ont déjà plus le congres, plusieurs répus tirent de l’arrière dans tout le pays. 55% des américains veulent le foutre dehors.

    C’est la porte de sortie idéale, le moment est parfait : le sénat républicain accepte d’entendre Bolton, Trump démissionne et libère les répugnants du piège dans lequel ils se sont eux-mêmes fourrés. Le GOP mangera tout de même une crisse de belle volée en novembre, mais il survivra. Avec Trump, c’est la fin, la honte.

    En échange, Pence graciera Trump et ce gros nul retournera se faire faire des … par des playmates dans les toilettes de ses club de golf miteux, clamant à qui voudra l’entendre qu’il aura été le plus grand président de tous les temps, que la WH ne le méritait pas et que la moitié des américains sont des cons.

    1. Stéphane dit :

      C’est un bon scénario, mais tant que les « documents » ne sortiront pas de la MB, DT ne risque rien. Bolton, comme les autres, sera traité de simple menteur.

  40. Layla dit :

    M. Bolton a également déclaré qu’après l’appel téléphonique du président de l’Ukraine en juillet, il a fait part au procureur général William P. Barr de ses préoccupations concernant M. Giuliani, qui menait une politique de l’ombre en Ukraine encouragée par le président, et a dit à M. Barr que le président l’avait mentionné lors de l’appel. Une porte-parole de M. Barr a nié qu’il ait eu connaissance de l’appel de M. Bolton ; le ministère de la justice a déclaré qu’il n’en avait eu connaissance qu’à la mi-août.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

  41. Gilbert Duquette dit :

    John Bloton a refusé de témoigner devant la chambre des représentants à moins d’être  »invité » par un subpoena qu’il aurait contesté.

    John Bolton dit qu’il témoignerait devant le Sénat sachant que le Sénat ne ferait témoigner personne.

    Maintenant sachant qu’il est trop tard pour témoigner, John Bolton dit qu’il témoignerait.

    Pôvre Bolton toujours en retard de deux prises. à moins que ce soit sa stratégie depuis le début pour mousser la vente de son livre.

    Dans un autre ordre d’idée, j’en viens à me demander si les démocrates ne jouent pas un jeu de perd au congrès mais ramassent les informations pour déloger les républicains du Sénat lors des prochaines élections et ainsi advenant que Trump soit réélu (une possibilité qui existe) qu’il puisse lui offrir une résistance féroce.

    1. Haïku dit :

      « Que vaut la sincérité du témoin, quand c’est l’exactitude du témoignage qui importe?(John Bolton).

    2. onbo dit :

      @Gilbert Duquette

      Je suis pas certain qu’il soit trop tard pour témoigner. Un premier témoignage, un dimanche durant la grand messe, le Sénat ne siège pas…??? Je reste attentif..

      Bolton, à mon idée, avait trop à perdre que de se lancer sans protection ou immunité. Il en sait beaucoup. Il a eu du temps pour que son avocat puisse négocier s,il y a lieu.

      Les démocrates, ça crève l’écran, travaillent l’élection de novembre au Sénat. C’est sûr! Ils rêvent d’une super majorité. Vous visez juste … et coulez mon porte-avion… 😉

      – Deux managers sont du Colorado et ils font très bien leur boulot. Or, il y a une élection SEN au Colorado

      – Deux vétérans Colorado Crow+ Ny Jeffries offrent un témoignage vibrant de l’esprit du service public. Même Schiff a souligné hautement la valeur des public servants qui servent au front comme un service public de plus grand mérite humain et de formation civique que son propre poste de Représentant à la Chambre…. ouah! Et quel message au public qui découvre que les militaires en question sont des démocrates comme Jeffries et Crow. Et quelle leçon d’humilité aux Républicains qui se plaignent d,avoir à écouter longtemps. Et des militaires dans une tranchée, pendant 12 heures de silence total et d’attente fébrile, ça serait mieux? Schiff a savonné fort mais bien… et il le devait face aux lamentations de Cruz, de Gaetz, de Blackburn, de Graham. Schiff s’est trouvé ainsi à appeler le respect sur les vétérans républicains que les Cruz et Graham écrasent de leur faconde souvent hideuse, tant ils cachent le vrai, comme une manière brillante de Schiff de saluer leur pouvoir de vétérans de décider selon leur bon sens de vétérans. Les vétérans républicains aiment ça c’est certain. Les gens sentent probablement ça.

      – La dame procureure et ex-juge du Texas impressionne par sa façon déductive de classer les éléments de preuve et les liens de causalité (une juge) , L’autre dame, une avocate rompue aux affaires de justice et d’impeachment de Californie est dans ce cas d’une précision chirurgicale, et la troisième dame, ex- directrice des forces de l’ordre en Floride offre une assurance et méthode remarquables dans son usage codé des mots liés à la culpabilité et à la condamnation… Les gens ressentent ça dans sa posture et son ton de voix assuré.

      Jeffries et la manager ex-directrice des forces de l’ordre sont des afro-americans. Les gens remarquent forcément cela.

      Malgré son ton bourru, Nadler NY impose une rigueur qui empêche les blagues et le rabaissement de la garde des démocrates. Cippolone a tenté de l’écraser; Nadler a riposté; le juge a éteint le feu; l’incident est clos. Retour aux affaires.

      Jusqu’à maintenant, c’est une prestation collective exceptionnelle que Schiff a pris soin de construire de manière à ce qu’elle puisse se prendre par segments et se comprendre par éléments, ajoutant la répétition comme en poupée russe, (un truc d’enseignement programmé qui marche parce que les sujets ou élèves finissent par s’y retrouver, notent les faits saillants, fixent leur mémoire.) Exemple, la répétition d’une même vidéo ramène le contexte de sa première présentation en l’enrichissant de sens.

      Pourquoi les Républicains du Sénat, à chaque pause, ne cessent de dire que c’est long, répétitif, qu’on fait perdre le temps des gens, qu’on fait du sur place? Parce qu’il savent que la manière Schiff est redoutablement efficace. Ils en bavent!

      Je comprends parfaitement les Républicains de sortir du Sénat parfois à plusieurs. La preuve leur brule les yeux. Et ils ne veulent pas qu’on voie les signes de leur compréhension…. ça joue ferme.

  42. Pierre S. dit :

    ————————

    C’est l’accusé Donald J Trump qui doit témoigner sous serment devant le sénat.
    Allez grosse andouille , va témoigner ….

    Bill Clinton lui y a été sans hésiter lui quand ils ont lancé un processus de destitution contre lui.

  43. titejasette dit :

    Les avocats de Trump seraient présentement en réunion jusqu’à très tard cette nuit pour discuter de la sortie de cette bombe à retardement (It’s my wild guest) Hahaha ! Ils n’avaient pas vu venir ce coup de moustachu. Que voulez-vous qu’ils disent comme défense ? Ils ne savent même pas si Bolton va témoigner. C’est embêtant pour la préparation de ce dossier lequel doit être livré pour demain matin. Tu parles d’une job d’avocats !!!!

     » La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, D-Calif, a tweeté qu’avec la nouvelle, Bolton aurait eu une connaissance de première main de la décision de Trump qui allait à l’encontre du compte-rendu de la Maison Blanche sur les actions du président, le « refus du Sénat de le convoquer, ainsi que d’autres témoins et documents pertinents, est maintenant encore plus indéfendable ».

    Les responsables de la mise en accusation des démocrates de la Chambre ont déclaré dans une déclaration qu’il ne faisait « plus aucun doute que M. Bolton contredit directement le cœur de la défense du Président et doit donc être cité comme témoin au procès de mise en accusation du Président Trump. Les sénateurs devraient insister pour que M. Bolton soit appelé à témoigner, et fournir ses notes et autres documents pertinents ».

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

  44. Pierre S. dit :

    ————————–

    Devant un vrai tribunal impartial et indépendant ……
    Trump, Pompeo, Giuliani , Mulvaney et possiblement Bolton serait accusé et déclaré coupable
    dans ce dossier de l’Ukraine.

    Et dites vous que ce n’est que la pointe de l’iceberg
    Imaginez tout ce qui sera déterré et trouvé quand cette andouille sera expulsé de la Maison Blanche.

  45. igreck dit :

    La plupart d’entre-nous interprétons ce qui se passe aux Zétats avec un esprit rationnel. Mais rien de ce qui se passe depuis plus de trois ans n’est normal. Rien. La Justice et la Vérité semblent avoir abandonné ce pays et sans le respect des lois rien ne peut tenir. Les lois ont misent là pour rendre les citoyens (honnêtes) libres. Si des criminels accèdent au pouvoir suprême plus rien n’a de sens. Aussi bien mettre la clé sous la porte !

  46. «Quelqu’un pourrait me dire qui est ce Bolton? Il aurait, dit-on, travaillé à la Maison Blanche. Il devait occuper un petit bureau au sous-sol car je ne l’ai jamais vu. Et là, il veut se faire du fric sur mon dos en écrivant n’importe quoi. Dès que je saurai qui a bien pu l’embaucher, je vais congédier cet abruti.» (D-J. Trump)

    1. Haïku dit :

      Excellent ! Merci. 😉

  47. Voilà, le spin est commencé, ça donne une idée de ce que sera la défense des avocats potussiens.

    Sean Davis (@seanmdav) Tweeted:

    Just like James Comey, John Bolton is trying to get rich off of a lie- and leak-fueled campaign to overturn the 2016 election results. I suspect it will work out as well as all of Bolton’s other wars. https://t.co/z0fe2aMMFn

    John Bolton is running the exact same revenge playbook against Trump that James Comey used. He’s even using the same agent and leaking to the same reporters. All because he’s mad Trump fired him for leaking and trying to start new wars. It’s so boring and predictable.

    Pour ce qui est de 45, il n’a jamais dit cela à Bolton, si Bolton le dit c’est pour vendre son livre.

    La preuve? Son « transcript » !

  48. onbo dit :

    jfc 00.39

    Une bulle de bande dessinée! 🙂

  49. Mabuse dit :

    « John Bolton confirme les allégations des démocrates dans le manuscrit de ses mémoires concernant l’affaire ukrainienne : selon ses écrits, Donald Trump a bel et bien gelé une aide militaire de 391 millions de dollars à l’Ukraine pour forcer le gouvernement de ce pays à enquêter sur des affaires impliquant des démocrates, dont Joe Biden. »

    Eh! bien, il n’a pas fallu longtemps pour que les prières de Paula White soient exaucées!

    Dans la vidéo du sermon du 5 janvier, publiée par le groupe libéral Right Wing Watch, la pasteur Paula White, télévangéliste, appelle à grands cris Jésus-Christ à « ordonner à toutes les grossesses sataniques de faire une fausse couche dès maintenant ».

    « Nous déclarons que tout ce qui a été conçu dans des ventres sataniques, fasse une fausse couche, ne puisse exécuter aucun plan de destruction, aucun dessein de nuire », a déclaré M. White devant un auditoire de fidèles.

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

  50. Cubbies dit :

    C’est du bonbon tout ça. Ça vient de démolir les arguments de défense des avocats du Bully. On va faire une nouvelle commande de popcorn.

    La suite de tout ça? Nous allons voir jusqu’où les Républicains sont prêts à aller pour défendre l’Indécent.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :