Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Ce n’est pas vrai», s’est indignée la sénatrice du Maine Susan Collins pendant qu’Adam Schiff faisait allusion à un reportage de CBS News au cours de sa conclusion à l’argumentaire des procureurs démocrates au procès en destitution de Donald Trump. Ce reportage peut être résumé par cette citation :

«C’est là qu’il m’a perdue. Je pense qu’il se débrouillait bien jusqu’à ce qu’il dépasse les limites», a déclaré de son côté la sénatrice républicaine d’Alaska Lisa Murkowski.

En faisant référence au reportage de CBS, Adam Schiff a précisé qu’il ne savait pas si l’histoire était vraie ou fausse. Cette allusion est intervenue vers la fin d’une autre performance impressionnante de sa part.

L’indignation des sénatrices Collins et Murkowski, eu égard aux outrances quotidiennes de Donald Trump, est suspecte. Les deux républicaines dites modérées sont souvent décrites comme étant susceptibles de voter en faveur de la comparution de témoins. Peut-être se cherchaient-elles une excuse pour se décharger d’un vote difficile.

P.S. : Le sénateur républicain d’Oklahoma James Lankford n’a jamais été considéré comme un modéré mais il fait partie des vierges offensées. Pensez-y : il s’offusque qu’on puisse penser que les élus républicains du Congrès vivent dans la peur de Donald Trump!

(Photo Getty Images)

64 réflexions sur “Les vierges offensées

  1. gl000001 dit :

    Faibles et irresponsables !

    1. Réal Tremblay dit :

      C’était écrit dans le ciel. Elle s’offusque pour une déclaration somme toute modérée de Shiff mais pour toutes les énormités de Trump sur Twitter, c’est acceptable. C’est effectivement faible et irresponsable.

  2. Madalton dit :

    Il me semblait qu’elles rentreraient au bercail. Une gang de girouettes qui perdront leur siège, j’espère.

    Colins est la sénatrice la plus détestée par les américains.

  3. Math dit :

    «C’est là qu’il m’a perdue. Je pense qu’il se débrouillait bien jusqu’à ce qu’il dépasse les limites» – Lisa Murkowski
    Et les limite du patatouf ssis sur son trône, combien de fois il les a dépassé?

    1. xnicden dit :

      👏👏

  4. Apocalypse dit :

    Pour ceux et celles qui croyaient encore qu’au moins un(e) républicain(e) allait voter pour des témoins et bien, on vient de dissiper nos dernières illusions. Qu’on passe au vote, l’affaire est classée 😢.

    Les républicains qui n’ont aucun respect pour la constitution, pour les américain(e)s qu’ils sont sensés servir; des républicain(e)s qui ne servent qu’un seul Dieu, Donald Trump. Est-ce qu’ils peuvent descendre encore plus bas? Au vu des trois(3) dernières années, la réponse est malheureusement … OUI.

    Si cette présidence se termine sur une catastrophe signée Donald Trump, vous serez tous considéré comme coupable.

  5. Layla dit :

    « Peut-être se cherchaient-elles une excuse pour se décharger d’un vote difficile. »

    Peut-être qu’elle pourrait lui pardonner ce petit écart…😉étant donné tous les grands écarts qu’elle pardonne au plussss grand président écartelé dans dans un chaos après l’autre.

    Après tout elle trouvait qu’il se débrouillait bien….

  6. Quel dommage. Schiff a un parcours presque parfait n’eût été de deux bourdes que 45 va utiliser allègrement pour le traiter encore de menteur, de corrompu etc..

    La première étant sa version de la transcription de l’appel parfait et la deuxième étant celle-ci, utiliser un reportage sans être certain de sa véracité.

    Pour ce qui est des vierges offensées, elles doivent avoir eu grand soupir de soulagement…

  7. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 22:03

    Avec tout ce qu’on vu et entendu de Donald Trump, on se demande comment Susan Collins et Lisa Murkowski ont pu penser une seule seconde qu’Adam Schiff avait inventé cette histoire. Tu parles de deux(2) nouilles 😢.

  8. sorel49 dit :

    Bien sur que Schiff a challengé les sénateurs Républicains en répétant cette phrase. Certains étaient ou faisaient semblent de s’offusquer. Big deal !!L
    Le but de Schiff est de la faire réverbérer dans le grand public qui adore ces images simples.

  9. Layla dit :

    « Ce n’est pas vrai», s’est indignée la sénatrice du Maine Susan Collins pendant qu’Adam Schiff faisait allusion à un reportage de CBS News … »

    S’est indignée…pendant… oups…elle va aller en prison la madame si je comprends bien elle a parlé….c’est passible de prison Mitch va devoir sévir…

  10. Haïku dit :

    « Pour canaliser les haines, mieux vaut un taureau dans une arène qu’une vierge dans un volcan. »(A. Leblay).

  11. A.Talon dit :

    «Vote against the president, and your head will be on a pike.» (les gangsters orangés)

    À quoi s’attendre d’autre de la part de barbares n’ayant aucun scrupule à emprisonner de petits enfants dans des cages?

    1. Haïku dit :

      @A. Talon
      Grrr…WTF ! 😨😨. Tout à fait d’accord avec vous.

  12. Layla dit :

    Ce n’est pas moi qui va blâmer Adam Schiff…il a précisé je ne sais pas si c’est vrai…il ne pouvait pas la laisser passer celle là.

    DT et sa gang nous aurait présenté ça comme une grande vérité…un scandale, on aurait vu Nancy Pelosi avec des cornes qui envoyait son monde en enfer… j’exagère peut-être pas tant que ça.

    Et elle comment elle peut affirmer CATÉGORIQUEMENT que ce n’est pas vrai quand on a lu que la WH n’a pas démenti que c’était sa voix… à moins qu’une nouvelle contraire de dernière minute que je n’ai pas entendu, c’est sa voix oui ou non?

    1. xnicden dit :

      Vous êtes trop logique pour les républicains. 😄

    2. gl000001 dit :

      Merveilleusement logique 😉

    3. Layla dit :

      Sorry 22:48
      Je pense que c’est moi qui suis mêlée dans mes pinceaux, quand j’ai écrit
      « …quand on a lu que la WH n’a pas démenti que c’était sa voix… à moins qu’une nouvelle contraire de dernière minute que je n’ai pas entendu, c’est sa voix oui ou non? »

      si je ne suis pas encore toute mêlée, j’ai intégré deux histoires…c’est l’histoire où DT veut que la diplomatie soit limogée…encore désolée…
      Je suis brûlée de les suivre et je dors mes nuits et je fais des grasses matinées avec mon café au lit…imaginons comment ils doivent être à cran…avec toute la pression négative qu’ils font ça pour rien…Chapeau.

  13. A.Talon dit :

    «il s’offusque qu’on puisse penser que les élus républicains du Congrès vivent dans la peur de Donald Trump!»

    Il fut une époque où l’immense majorité de la population soviétique se serait aussi offusquée qu’on puisse dire qu’ils vivaient dans la peur du régime stalinien. Et pourtant…

  14. Apocalypse dit :

    @marie4poches – 22:21

    ‘… Quel dommage. Schiff a un parcours presque parfait n’eût été de deux bourdes…’

    Il n’y a pas eu de bourdes de la part de M. Schiff, certains républicain(e)s cherchaient une raison pour voter contre des témoins, ils (elles) l’ont trouvée. Si ça n’avait pas été l’affaire du ‘pike’, ça aurait été autre chose.

    Vous pouvez parier que le message de la Maison-Blanche à l’endroit des républicains n’allait pas dans la dentelle et ce ‘pike’ est du Donald Trump tout craché.

    Susan Collins et Lisa Murkowski ou quiconque d’autre se tenir debout devant Donald Trump et Mitch McConnell, si vous croyez cela, nous avons un beau pont à vous vendre 🤣.

    Le seul qui aurait sans doute tenu tête au président est John McCain et malheureusement, du moins pour nous, il est avec le petit Jésus.

    1. Mais je n’en veux pas de votre pont 😉

      Je dis que les vierges offensées sont soulagées ce qui veut dire qu’elles ont trouvé leur excuse.

      Je considère cela comme des bourdes parce que 45 ne cesse de parler de la version faite par Schiff du perfect call en le traitant de corrompu et menteur. Et il fera probablement la même chose avec cette histoire de pike pour démontrer à quel point Schiff et les démocrates mentent pour le sortir de la MB depuis avant l’élection et pour interférer dans les élections de 2020.

      La moindre gaffe des démocrates prend des proportions gigantesques avec lui et il sera encore perçu comme une victime.

      1. Rachel Taillon dit :

        @marie4poches
        “Je considère cela comme des bourdes”
        Pour ma part je considère cela comme des propos mensongers pour faire tomber le Président. C’est ce que Schiff fait depuis 3 ans et même avant.

  15. xnicden dit :

    C’est rassurant, madame Collins qui sait exactement ce qui n’a pas été dit à ses collègues. Parce qu’il est garanti que si on ne lui a pas fait de menace personnellement ce n’est jamais arrivé à personne.

    Ça promet pour la suite. La défense de Trump est mieux de faire attention leurs mensonges ne passeront pas, foi de Collins.

    Hon, j’ai ben peur que je viens de partager un de mes fantasmes hautement improbable. 👀

  16. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 22:45

    ‘À quoi s’attendre d’autre de la part de barbares n’ayant aucun scrupule à emprisonner de petits enfants dans des cages?’

    Et j’apprenais récemment qu’il y a de ces enfants qui n’ont pas retrouvé leur parent 😢.

    Et pendant ce temps, on apprend que Donald Trump est obsédé par le sort du foetus, mais de toute évidence pas mal moins que les gens en chair et en os devant lui 😢.

  17. xnicden dit :

    De @BoutrousTed:

    « Some Republicans: I was on the verge of doing my duty as a Senator to support the Constitution but then Adam Schiff referenced a news report about something a White House source said so I am mad and now I won’t fulfill my constitutional responsibility. »

    1. Layla dit :

      @Xnicden
      « Certains républicains : J’étais sur le point de faire mon devoir de sénateur pour soutenir la Constitution, mais ensuite Adam Schiff a fait référence à un reportage sur une déclaration d’une source de la Maison Blanche, ce qui m’a rendu fou et m’a empêché de remplir ma responsabilité constitutionnelle. »

      Ah bon ton serment te permet de ne pas soutenir la Constitution parce qu’un reportage des FAKE NEWS😥 t’a rendu fou…pôvre petite bête pas mature…

    2. Ziggy9361 dit :

      Pas étonnant qu’elles soit encore vierges si elles font mine de s’offusquées pour si peu.Shiff s’est servi de ce reportage de CBS news
      pour illustrer ce que l’ordure est prêt à faire pour les gardés dans sà réalité, il n’est nullement l’auteur de cette affirmation et effectivement ça ouvre une porte de sortie pour les trouillarde incapable de raisonner par eux mêmes.

  18. Apocalypse dit :

    @Layla – 22:48

    ‘Ce n’est pas moi qui va blâmer Adam Schiff…il a précisé je ne sais pas si c’est vrai…’

    Effectivement, M. Schiff a dit deux(2) fois qu’il ne sait pas si c’était vrai; on se demande alors pourquoi les deux(2) sénatrices ont été offensées?

  19. CBT dit :

    De toutes façons, si ces deux femmes avaient fait volte-face contre Trump, il les aurait traité de sorcières comme d’habitude et toute sa base en cœur aurait suivi, rien à faire avec le mauvais sort de Trump qui plane, il est le Jim Jones en 2020.

    1. Haïku dit :

      Kool-aid ou Novichok ?

      1. ghislain1957 dit :

        @ Haïku

        « Kool-aid ou Novichok ? »

        En ne changeant qu’une lettre ça donne: Kool-aid Au Novichok ?

  20. Benton Fraser dit :

    Prétexte, prétexte, prétexte…

    Si cela n’aurait pas été ça, cela aurait été autre chose.

    S’il y a un endroit où s’offrusquer chaque jour, c’est bien du côté de la Maison Blanche!

    Mais ça, les républicains refusent de le voir, de l’entendre et d’en parler!!!

    1. chicpourtout dit :

      @Benton Fraser 23h16
      «Mais ça, les républicains refusent de le voir, de l’entendre et d’en parler!!!»
      Oui, on appelle cela «faire l’autruche»… accompagné d’aveuglément volontaire et d’obscurantisme…
      Tout un brouillard «épais»… tiens… ce sera la faute à la météo «tant qu’a y être…» 😉

  21. HS mais si peu

    Selon CNN
    trump: « what my people have to do his just be honest, just tell the truth »

    1. treblig dit :

      Ce qui nous ramène à l’essentiel : battre Trump décisivement en novembre prochain. Pour éliminer ( héhé, mot clé aujourd’hui. Bon ok, take him out) Trump mais aussi ses partisans, dont plusieurs étaient du tea party, qui ont vampirisé le parti républicain.

      Et ça me fera un plaisir coupable : voir la tête à claque de Jared partir de la Maison Blanche dans le déshonneur

    2. ghislain1957 dit :

      @ marie4poches

      « what my people have to do his just be honest, just tell the truth »

      Et c’est tRump qui a dit ça? Laissez-moi me rouler par terre, mort de rire!

  22. Layla dit :

    Ca me fait penser…
    Ma petite bête avec qui j’ai été marié 15 ans…à chaque fois qu’on allait rejoindre la famille pour une fête, il boudait « je n’y vais plus » mes enfants m’en parle encore😂..dans le feu de l’action en préparant mes trois enfants je lui avais dis quelque chose qui dépassait ma pensée😉 ou presque, et là je disais ben voyons je n’ai pas voulu …..et puis un jour au lien d’implorer j’ai dit je prends le Dodge on s’en va à telle place…

    P.S quand tu demandes à ta petite bête de mettre les souliers à la petite et que tu vois que le pied droit est chaussé avec le soulier gauche et vice versa, ça se pourrait y que ma pensée était dépassée 😂
    On m’appelait Miss sérieuse mais avec lui je n’ai cultivé juste du maïs j’ai cultivé l’HUMOUR.

  23. CBT dit :

    Pour que ce soit révélateur, il faut que 20 républicains se lèvent debout et votent pour la destitution, ce qui n’arrivera jamais, les deux sénatrices républicaines n’étaient qu’une faible opposition et elles s’éteignent rapidement, dommage. Les américains n’ont pas de volonté, ils méritent ce qui se passe s’ils ne font rien, rien ne se passe pendant ce procès, les américains ne réagissent pas dans les sondages, ils s’en foutent.

  24. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    De plus en plus fou, le régime trumpeux. Ces andouilles sont devenues tout à fait incapables de distinguer la réalité de la fiction…

    « Le nouveau logo de la Force de l’espace rappelle Star Trek»
    https://www.lapresse.ca/actualites/insolite/202001/24/01-5258203-le-nouveau-logo-de-la-force-de-lespace-rappelle-star-trek.php

    1. Haïku dit :

      « Beam me up, Scotty ».

    2. treblig dit :

      HS

      ABC vient de sortir le fameux enregistrement de Trump concernant Yovanovitch . Pas de doute possible : get rid of her.

      Mais surtout une grande familiarité avec Lev Parnas qu’il ne connaissais à peine selon ses dires. Une paille en plus sur le dos du chameau

      1. L’enregistrement dure 90 minutes.

        Soit il ment, soit il suit des conseils du premier venu…

  25. Nathalie Gosselin dit :

    Pffff!!! Ces deux-là, elles sont toujours bonnes pour laisser croire qu’elles sont progressistes et blablabla, mais quand vient le temps de voter et de se commettre réellement, elles sont rarement du bon bord…

  26. Nefer111 dit :

    Des couards, des traîtres et des pleutres …

  27. spritzer dit :

    « En faisant référence au reportage de CBS, Adam Schiff a précisé qu’il ne savait pas si l’histoire était vraie ou fausse. Cette allusion est intervenue vers la fin d’une autre performance impressionnante de sa part. »

    C’est quoi l’idée de sortir cette histoire du champ gauche.et de broder dessus en sachant pas si c’est vrai ou faux. Je trouve exagéré de dire qu’il a fait une performance impressionnante. Je dois dire qu’il n’est pas un orateur qui me plait.

    1. nemiscau dit :

      @ spritzer

      Non, on le sait, vous c’est plus des orateurs comme Vladimir Poutine qui vous inspirent…

      Je respecte vos opinions. Moi, je trouve que Adam Schiff est excellent dans son rôle actuel. Si l’on cherche un bouffon qui fera rire la galerie, c’est évidemment du côté de la Maison Blanche qu’il faut regarder!

  28. POLITICON dit :

    En bloc et rien d’autre!

    Pour éviter le dérapage entre le projet de destitution et les élections, les Républicains doivent voter unanimement contre 2 éléments importants pour tuer cette histoire. Premièrement, pas de témoins,, pas de documents déclassifié, pas l’entièreté de l’enregistrement téléphonique dans le serveur…rien, niet! SURTOUT PAS DE PREUVES. Il faut qu’ils puissent continuer à dire qu’il n’y a pas de preuves contre Trump. Il est coupable ils le savent, c’est une opération de camouflage et de sauvetage du président.

    Deuxièmement, 100% des Réps doivent voter contre la destitution pour ne pas laisser un seule doute, une seule craque dans la défense de Trump. Un seul message, loin des médias. Il faut donc qu’ils continuent à mentir, à rejeter les arguments démocrates en bloc, à critiquer le messager et non le message, à accuser en bloc la bande à Pelosi qui a soif de vengeance suite au résultat des dernières présidentielles.

    Les Collins, mukowski qui branlent dans le manche doivent subir une pression énorme des Républicains. Pour ces derniers, il faut laisser sa conscience, son honnêteté et sa vertue de côté pour sauver le parti et son chef à quelques mois des présidentielles.

    On ne parle plus de politique, de protection des citoyens, du respect de la Constitution et des institutions. On parle de Trump, de protection de Trump, d’une allégeance complète à Trump malgré son mépris pour la loi, le droit et la vérité. Respect en bloc pour le leader maximo, le chef suprême! C’est une sorte de coup d’état à l’envers. Des cerbères protégeant un président corrompu et coupable afin qu’il ne puisse pas faire face à un procès juste et équitable. Dans certains pays, c’est l’armée qui s’en occuperait afin de protéger la constitution et le traduire en cour.

    Aux States, la corruption, le mensonge, la démagogie, l’argent et le pouvoir est ROI et son représentant suprême est un ignare narcissique déséquilibré.

  29. ghislain1957 dit :

    « …that’s insulting and demeaning to everyone to say that we somehow live in fear and that the President has threatened all of us… »

    Mon commentaire: But it’s the truth!

    Les sénateurs ripoux-blicains font dans leur frocs dès le premier mot prononcé ou le premier tweet du gros clown orange.

    Prouvez-nous donc le contraire bande de carpettes. Vous avez toutes les évidences des crimes du toupet jaune pisse en pleine face, mais vous n’avez pas les couilles ou la colonne vertébrale pour lui tenir tête. D’ici à ce que vous votiez pour nous prouver que vous avez une conscience, je ne retiendrai pas mon souffle.

  30. onbo dit :

    Les sénateurs républicains ont affirmé que Schiff avait trahi le compte rendu de l’entretien Trump/Zelensky.

    Hier, Schiff a expliqué: Trump est un thin skin. « Je fais une brève parodie de son « perfect call » et il monte aux crénaux. Par contre, Trump se permet de se moquer ouvertement de n’importe qui qui le dérange. C’est ce que j’appelle un thin skin!  » (je paraphrase)

    Hier, également, le « on a pike » arrivait à un tel moment d’intensité dans la plaidoirie finale de la présentation du Cas Trump que les Républicains se sont retrouvés coincés, devant les caméras et le public, dans leur propre enceinte et devant le Chief Justice, entre la cruauté du propos qui les concerne et imputé à Trump (qui me désobéit se retrouve on a pike) et la formule rhétorique de Schiff qui emprunte au ragot dans sa forme (people say!, they say!, du Trump tout craché) pour mieux plaquer sur le fond: « Vous défendriez un Monarque dans notre République? »

    Et personne dans l’enceinte ne sait si c’est une affirmation vraie ou une formule rhétorique ..à la manière de Trump! Et tout le monde est sorti en se demandant: STU VRAI? Pas possible! Ça c’est un exploit, un méchant beau coup de toge, qui se termine par: « je vous implore ».

    À la lumière des 24 dernières heures de plaidoyer, on peut mieux discerner si Adam Schiff est une personne louche, sournoise et fuyante, selon le Schifty Schiff de Donald Trump, ou bien une personne astucieuse, débrouillarde et pleine de ressources.

  31. titejasette dit :

    Je suis confuse devant tous ces vocabulaires et j’ai consulté le dictionnaire.

    Schiff references CBS News report that GOP senators were warned that if they vote against Trump, « your head will be on a pike »

    Ce que Trump voulait dire par là: « vootre ass will be on a pike » = vous aurez l’air d’un as de pique = une personne ayant un accoutrement bizarre.

    Y-a rien là ! Parle pour toi, mon ass de pique !

    1. gl000001 dit :

      Parnass de pique !

    2. onbo dit :

      @ titejasette

      C’est la spécialité de Trump. Réussir à intimider en utilisant des formules ambigües. Vous avez raison de penser que Trump ne mettra pas des têtes de sénateurs sur des pieux au soleil.

      Cependant, dans la modernité, avec la largeur de diffusion du web et l’usage de mots qui ont un connotation pour le moins sulfureuse sinon terrifiante, il devient possible d’intimider toute une population en se servant d’une image forte larguée sur Twitter en feignant de l’adresser aux Sénateurs Républicains.

      Sauf qu’en visant la population qui lui serait récalcitrante, Trump se trouve aussi à rétro-viser les Sénateurs Républicains à qui il viendrait l’idée de le contrarier ou d’entretenir l’idée secrète de voter pour le destituer. Parce que les Sénateurs font aussi parti de la population et ils sont sous les feux des médias.

      C’est ce que Adam Schiff a cherché selon moi à démontrer. Qui crache en l’air reçoit son morpion sur le nez. Trump est en perte solide de crédibilité. Et ça va aller s’empirant, quelque soit le verdict du Sénat. Il serait terrible que des Sénateurs se jettent dans la mer ou se noient dans l’alcool ou la drogue pour oublier avoir soutenu un aussi mauvais menteur de basse-cour.

      Pourquoi ils font tout cela, les sénateurs?

      Je repense à la visite de 8 sénateurs républicains à Moscou le 4 juillet 2018:

      Richard Shelby, R Al; Steeve Daines R, Mt; John Hoeven R ND; Ron Johnson R, WI; John Kennedy R, La;
      Jerry Moran R. Ks; John Thunes R, SD; Kat Grnager R, Rep Texas.

      Qu’ont en commun ces 8 personnes? Ce sont pour la plupart des banquiers et des comptables!

      Des banquiers et des comptables qui vont à Moscou en pleines vacances d’été le 4 juillet radar, ne vont pas parler constitution, diplomatie, négociations de paix avec l’Ukraine. Ils vont parler transactions bancaires. C’est ce qu’ils savent faire de mieux.

      Si bien que les affaires de Crowdstrike, de l’Ukraine qui interviendrait dans l’élection us en 2016, l’affaire Burisma et les Biden, la lutt à la corruption, ne sont que de la diversion. Ils sont allés en mission bancaire et de financement.

      Le « timide » John Kennedy de la Louisiane est en fait un comptable qui a été 15 ans le Directeur du Trésor de l’État de la Louisiane. Et qui est passé de démocrate à Républicain pour se faire élire comme sénateur R.

      ………..

      Par ailleurs, on retouve John Kennedy R La, et Ron Johnson R, Wi, parmi la courte liste des fervents de la théorie du complot « Ukraine est intervenue dans l’élection us de 2016 ». Voici la liste;

      De la Chambre: Devin Nunes, R, Ca; Jim Jordan, R, Ohio; Mat Gaetz, R Fl; Louie Ghomert;

      Du Sénat: Chuck grasley, R, Ia; John Kennedy, R, La; Richard burr, R, ND; Lindsay Graham, R, SC; Ted Cruz, R, Tx; Ron Johnson, R Wi; John Barrasso, R, Wy.

      …………

      Je crois que ces sénateurs se sont embarqués ou se sont fait embarquer? dans des rôle d’agents commerciaux, comme prévalent àleur tâche de Sénateur su Sénat Américain.

      Ils savent qu’ils travaillent pour un drôle de numéro, mais ils se disent: Ça marche! Pourquoi pas continuer avec lui, malgré ses incartades, son caractère, son style, ses vantardises, ses coups de gueule, ses menaces. tout ça c,est juste du folklore. Nous autres ont dirige des missions commerciales, en se servant de notre prestige de sénateur. Quel mal y a-t-il à celà se disent-ils, selon ce que je peux comprendre.

      Comment reculer de là?

      Les changements rapides de point de vue de John Kennedy (La) ressemblent davantage aux mouvements de lièvre qui cherche à distraire qu’une position réfléchie de Sénateur américain.

      Je vous ai offert ces noms, car je crois qu’ils vont éclairer le prochain argumentaire des républicains de samedi à mardi prochain.

      S vous voulez les conserver, il suffit de copier les deux listes sur un courriel à votre intention.

      très bonne journée à vous, excusez ma grande jasette! 😉

      1. titejasette dit :

        @onbo 8h53

        Je suis sortie faire mes courses et me revoilà de retour pour commencer de préparer un festin du Roi…

        J’ai lu votre post avec intérêt. Ce qui me renverse chez le Con, c’est le manque de respect et l’absence de gratitude qu’il aurait du témoigner envers les sénateurs républicains, ses plus proches supporters. Il leur fait des menaces comme si c’était de vulgaires édentés.

        Je n’ai jamais pu comprendre sa stratégie. C’est moi qui suis trop à coté de la track, complètement pas très génie de l’étable ?

        En attendant je ne risque pas de laisser ma tête sur son ass of the pike ? Fiou !

        PS: j’ai aimé votre jasette

      2. spritzer dit :

        @onbo

        « Des banquiers et des comptables qui vont à Moscou en pleines vacances d’été le 4 juillet radar, ne vont pas parler constitution, diplomatie, négociations de paix avec l’Ukraine. Ils vont parler transactions bancaires. C’est ce qu’ils savent faire de mieux. »

        Ils sont allés à Moscou dans l’esprit du sommet d’Helsinki qui devait avoir lieu deux semaines plus tard entre Trump et Poutine,

        « A la sortie de la rencontre avec le chef de la diplomatie russe, le sénateur de l’Alabama Richard Shelby a répondu aux questions des journalistes venus à sa rencontre. « Nous avons parlé de tous les sujets, y compris la Crimée », a notamment déclaré le sénateur républicain, avant de souhaiter lui aussi une reprise du dialogue entre les deux pays : « Nous sommes des concurrents, mais nous n’avons pas besoin d’être des adversaires. Nous souhaitons une meilleure relation, pas une relation dégradée. Et nous verrons ce qui se passera à Helsinki. »
        http://www.rfi.fr/fr/europe/20180703-senateurs-americains-moscou-deux-semaines-sommet-helsinki-trump-poutine

        Ils sont allés à Moscou le 3 juillet, le sommet avait lieu le 16 juillet 2018 et c’est le 13 juillet que Rod Rosenstein annonçait les accusations contre les douze Russes dans le piratage des serveurs du DNC, sabordant en quelque sorte le sommet.

        Sur un autre point Onbo, qu’en est-il de l’enquête des Britanniques sur la supposée intervention russe durant la campagne du Brexit en 2016? Vous aviez mis un lien là-dessus. Ils devaient présenter officiellement les résultats après l’élection mais c’est plutôt un bruit de criquets.

  32. Mabuse dit :

    Schiff est peut-être tombé dans un piège. La nouvelle de CBS est à l’effet que lessénateurs républcains auraient éte avertis (menacés) d’avoir leur tête au bout d’une pique s’ils n’acquittaient pas Trump. Si les « vierges offensées » n’ont pas été aussi averties, elles peuvent à juste titre s’indigner du reportage et de sa reprise par Schiff. Leur indignation suffira dès lors å les faire rentrer dans le rang.

    J’ai eu beau chercher ce matin, rien ne confirme la nouvelle de CBS qui provenait d’une source anonyme. Le GOP aurait planté une fausse histoire qu’on n’en serait pas surpris! M. Hétu, pouvez-vous confirmer les dessous de cette histoire?

    1. Layla dit :

      @Mabuse 8:46
      « Le GOP aurait planté une fausse histoire qu’on n’en serait pas surpris!. »

      Tout est possible, je suis bien d’accord avec vous… mais si c’est vrai qu’ils sont l’auteur de cette histoire ça va sortir…moi je trouve que le message est dans son style, mais Adam Schiff a bien dit qu’il ne savait pas si c’était vrai mais que si c’était vrai….dans mes mots….on ne peut pas dire qu’il a tombé dans un piège…cela aurait été facile pour lui de dire DT a menacé les républicains puisque c’est ce que nous pensons, c’est tellement évident qu’ils ont la trouille…
      Mais si une source anonyme avait sorti la même histoire sur Nancy Pelosi au lieu de DT Ils auraient fait du chemin avec cette histoire, DT encore dernièrement a retweeté des choses mensongères de compte Twitter douteux, cette journée là de mémoire il y a eu 4 tweets de ce genre… on se souvient aussi du millage qu’il a fait avec une vidéo falsifié avec Jim Acosta….et des exemples ça ne manquent pas…alors ils peuvent bien d’outrer…

    2. onbo dit :

      Donald Trump est aussi un sadique de haut vol, un sadique élitiste.

      Il fait son mauvais coup, sans prévenir. Peut-être n’apprendront nous jamais si c’est lui qui a publiquement ou privément fait cette déclaration devant témoins ou s’il a dit en privé à un genre de parnas: ‘sors moi ça ça presse, et de cette manière ».

      Ainsi il brusque et fait fâcher les Sénateurs Républicains…, qui cherchent à tout nier pour décharger de leur dos ce manteau de honte qui viendrait de Trump. Ça se peut pas, qu’ils se disent offensés. Ils se tournent et font face aux Démocrates…. Et Donald Trump se pince de rire, court se mirer dans la salle aux miroirs, se trouve beau, grand et fort, ze best. tout fier d’avoir créé des vierges offensées, qu’il se plaira à consler et charmer avec des candies qu’il a déjà dans sa poche de dompteur de canidés.

      Parce qu’il est habitué à ce mode escalatoire de division. Il sait, comme je l’ai exprimé à Titejasette, que la cible importante, ce sont ses fidèles qui risqueraient de se laisser entrainer à écouter la preuve des managers… Trump l’élitiste cultive son cheptel pour qu’il demeure docile. Ou encore, passe régulièrement avec le fouet dans le grand chenil pour faire entendre sa voix de dominator. Le premier chien qui désobéit subira devant les autres chiens, comme une leçon de mauvaise pédagogie noire, la punition humiliante. Un autre chien battu. Or on sait que les chiens battus sont les plus dangereux parce que imprévisibles et assoiffés d’échapper à leur honte par l’usage de leur force. UN dangereux type d’errance humaine.

      Car l’idée en pédagogie noire n’est pas tant de causer une blessure visible et durable, mais une impression durable de honte, donc de soumission. C’est en quoi Trump se garde de frapper lui-même. Il passe par les autres. Il a dit de la diplomate en Ukraine: Get her out! Il aurait dit de ses propres sénateurs, les républicains de surcroit, « Head on the pike ».

      Il m’apparaît ici vraiment important que l’on conserve que Donald Trump a grandi dans un contexte de pédagogie de la punition préventive, de la menace de la honte, ce que nous avons pour un grand nombre de ma génération subi dans notre enfance, parce que c’était alors la coutume et la mode de punir d’avance, de menacer ses enfants (fais moi pas honte), de les battre pour qu’ils se souviennent qu’ils ont été désobéissants, méchants, de mauvais enfants, alors que juste avant, ils avaient été bourrés de desserts sucrés et qu’ils étaient dissipés et agités au point de même pas avoir le goût de dormir à 9 heures du soir…

      Donald Trump parle trop souvent de son sergent à l’école militaire, qui lui aurait appris la valeur de l’obéissance, pour qu’il n’en garde pas un souvenir rageur. Et my two cents que le bone spur a bien plus été une fiction acceptée ou voulue par l’école pour élargir des rangs de l’armée un futur Augusto Pinochet.

      Et nous en sommes au retour du refoulé!, may be! Trouvons lui un Bone Spur symbolique, une maladie étrange. La dessus, son consel du president, Cippolone, a laisser filer ceci dans la présentation de départ:

      « One thing I can assure you, that the President did nothing wrong in his mind ». Cippolone.

      Qu’est-ce à dire? Mon président est un innocent! inconscient! incohérent! naïf! inculte! mésadapté à la tâche! Ou tout simplement pas coupable, alors il faut le libérer….. et lui permettre de continuer?

      Donald Trump sait très bien ce qu’il fait. Pincer, vexer, frapper, toujours avec des mots et des comportements. Paraître cave pour fire tébucher les autres et ensuite les frapper ou punir.

      C’est pas juste pour se protéger mais d’abord pour punir Parnas qu’il répète à qui mieux mieux qu’il ne le connait pas. Se protéger est juste le prétexte. Fâcher Parnas est sa quête de contentement dans la haine qu’il cultive et la vengeance qu’il mijote. Et malheur si Parnas a signé un N D Agreement.

      2 managers ont lâché le mot « dictateur ». Schiff a lâché un synonyme. Il m »échappe. Je le voit plus simplement tyran, parce qu,il ne se donne aucune limite. Puissent nos voisins allumer, pour notre bien à tous.

  33. Quinn dit :

    Je seconde ce que vous dites, monsieur Hétu. Elles ont toujours eu l’intention de voter dans le sens du GOP. Elles se cherchaient une excuse. Cette dernière est si pauvre qu’on voit clair dans leur jeu.

  34. Gilles Morissette dit :

    Il est assez clair, comme l’explique bien M. Hétu, que ces « vierges offensés », ou si vous préférez, ces « hypocrites », ces « larbins », ces « aplaventristes », ces « rampants » se cherchent une excuse pour ne pas appuyer les Démocrates.

    « Nier que Tiny Brain intimide les élus républicains au point ils font dans leur froc ». Ils n’ont qu’à regarder le comportement de pleutre de Graham, McConnell, Gaetz, Jordan, etc. pour le constater.

    Ils ont tellement peur de déplaire au « Mafieux-En-Chef » qu’ils en perdent toute dignité à chaque fois qu’ils ouvrent la bouche pour le défendre.

    Décidémment, ces « Répugnants » seront toujours égaux à eux-mêmes.

    1. Madalton dit :

      Matt Gaetz semble avoir eu un moment de lucidité. Cependant, Gaetz n’est pas un sénateur mais un membre du congrès. Donc, il ne votera pas au procès du sénat.

      “It’s been a lot better than we expected.” Florida congressman Matt Gaetz, one of Trump’s fiercest House allies, seemingly spoke for many when he blasted Trump’s lawyers, telling Politico this week that the Trump team’s presentation was worse than “an eighth-grade book report.”

      https://www.politicususa.com/2020/01/24/trump-lawyers-democratic-case.html

  35. Jean Saisrien dit :

    Oui des vierges offensées qui cherchaient des raisons de se ranger derrière les Trumpers…
    Des connes ou des vendues de s’offusquer de si peu alors que leur gros tata de POTUS ne fait que ça 99% du temps…
    Les Étatsuniens méritent ce gros facho et ils l’auront encore pendant 5 ans… that’s what America wants !!!
    MAGAAAAAAAAAA!!!!
    сделать Америку великой снова !!!!

  36. Jean dit :

    « J’aurais voté pour que des témoins viennent, mais ce petit commentaire de Schiff m’oblige à changer d’idée malgré que Trump soit un menteur pathologique, un traitre à la nation, qu’il bafoue la constitution américaine, qui est prêt à tout pour se faire ré-élire, que la dette atteint des niveaux inégalés. Non, ce commentaire de Schiff est la goutte qui a fait déborder le vase. Inadmissible. Désolé, mais je vais me ranger derrière mes collègues républicains. » signé Susan Collins

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :