Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Depuis l’assassinat de général iranien Qassem Soleimani, plusieurs sondages donnent une idée contradictoire de l’opinion américaine sur la question iranienne, explique le site spécialisé dans le journalisme de données FiveThirtyEight. Les Américains seraient en faveur de l’assassinat ciblé (43% on faveur, 38% contre, selon HuffPost/YouPoll) et semblent soutenir une intervention américaine pour empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire (53%, selon Fox), mais contre un conflit ouvert (49%, selon Pew Research Center). À chaque sondage, un écho différent. En gros, pas de tendances fortes, mais surtout des interrogations.

Cette confusion, on l’a ressentie toute la semaine dernière alors que la tension était palpable. Dès lundi, une couverture médiatique anxiogène multipliait les dépêches sur les tensions avec l’Iran. Cyber-attaques, attentats terroristes, missiles nucléaires: la moindre conversation tournait autour des possibles représailles de l’Iran.

En réaction, on percevait une augmentation des effectifs des forces de l’ordre. Ce n’était pas qu’une impression, à Washington, les porteurs d’uniformes étaient plus visibles alors que les contrôles policiers ont augmenté. De même, la sécurité a été renforcée autour des sites militaires, notamment près des nombreux hôpitaux militaires, et de certains bâtiments fédéraux.

Ce n’est pas seulement à Washington. De New York à Los Angeles, les corps policiers ont aussi augmenté leurs effectifs. Vu la concentration de bâtiments fédéraux et militaires, c’est décidément plus visible à DC, même si le département de la Sécurité intérieure a annoncé, par communiqué, qu’il n’y a pas de menace précise.

Après une dizaine de conversations dans les transports en commun ou au gym, j’ai dû me rendre à l’avance: oui, les citoyens étaient inquiets.

Dans son discours de mercredi, Donald Trump de mercredi a annoncé une désescalade et des sanctions économiques conte l’Iran. Et encore une fois, personne n’a réellement semblé rassuré. Du café au gym, j’ai eu de nombreuses discussions sur le manque d’expérience et les démissions autour de Trump. Même un voisin républicain, inquiet de la sortie du sénateur républicain Mike Lee sur le compte-rendu bâclé de la Maison-Blanche, semblait se questionner sur la présence d’un pilote dans l’avion.

Ce qui me frappe, autant dans les sondages que dans les conversations, c’est l’incertitude: la crainte à tout bout de champ que l’administration Trump perde le contrôle alors que 47% des Américains pensent que le président n’a aucune stratégie.

De cette semaine, j’ai un peu l’impression que, après plus de deux mois de conversations partisanes sur la destitution, les Washingtoniens réalisent que Trump est toujours aux commandes. Et ça ne semble pas les rassurer à un moment où il faut une stratégie cohérente et beaucoup de diplomatie.

(Photo Reuters)

59 réflexions sur “Et que pensent les Américains de la crise iranienne?

  1. kyrahplatane dit :

    Tout ça pour faire diversion de sa destitution.

    1. lechatderuelle dit :

      kyrahplatane je n’achète pas ce genre de « complot »… trop simpliste… et avoir ce genre de synchronisme est pas mal plus difficile à obtenir que de se dire « Ouais ben ça ne va pas bien avec les Démocrates et leur foutue destitution alors tiens, tuez-moi un salopard…. »

      Bref, c’est circonstanciel….

      mais ce que ça ouvre, c’est une légitimité des « neutralisations » ….

      la récupération de cet acte d’agression par trump est un très dangereux précédent….

      ce n’est pas le premier meurtre exécuté, mais c’est le premier qui a été assumé publiquement et louangé par un Chef d’état….

      1. AB road dit :

        @chatderuelle

        Que de naïveté naïve

      2. AB road dit :

        Il n’y a rien de ”circonstanciel” avec un gouvernement aussi corrompu jusqu’à l’os.

        Comme dans la mafia, on provoque les ”circonstances”…

  2. ghislain1957 dit :

    « …que l’administration Trump perde le contrôle alors que 47% des Américains pensent que le président n’a aucune stratégie. »

    Cette administration de broches à foin n’a absolument aucune stratégie. tRump et sa bande de carpettes y vont à la va comme je te pousse et réagissent après le fait accompli.

    J’espère que toute cette improvisation va leur ouvrir les yeux aux prochaines élections, mais je ne retiendrai pas mon souffle d’ici là.

  3. Commentaire dit :

    Y a beaucoup de rêveurs et de somnambules aux états-unis, dont plusieurs sont friands d’épisodes de « télé-réalité » à la trump » avec coup d’éclats assourdissants deux fois par semaine et intenses « coups de théâtre » aux deux semaines, mais plusieurs de ces rêveurs-somnambules semblent se réveiller ces derniers jours, depuis qu’ont sonné les fracas angoissants de la crise iranienne.

    Allez ! Réveillez-vous les autres ! Trump est aux commandes, c’est dangereux !

    Ceci dit, Monsieur Hêtu, billet que j’ai adoré de votre plume ce matin, à la fois informatif et personnel, un peu comme si on vous regardait écrire votre journal personnel par dessus de votre épaule. Bonne journée, commentateur « éveillé » de la vie américaine !

    1. M. Boisvert…..

    2. Guy lebrasseur dit :

      Idem!

  4. quinlope dit :

    @commentaire
    Le billet est de M. Boisvert.

  5. sorel49 dit :

    Les relents de la Pax America sur le monde tout en reconnaissant que la dominance des Etats-Unis est de plus discutée.

  6. Martin cote dit :

    Les américains commencent à s’apercevoir que leur commandant en chef est aussi dangereux sinon plus que l’Iran et qu’ils ne savent où ils s’en vont avec lui comme president….

  7. MarcoUBCQ dit :

    « Que pensent les États-Uniens? » Vous êtes comique Richard. Tout un pan de l’humanité vote, vie, achète, réagit par impulsivité, sans réfléchir. Ce n’est pas caractéristique des USA. C’est comme ça. Si cette humanité adoptait la réelle démocratie, la science vraie, la justice pour tous, personne ne se plaindrait de sa servitude irréfléchie.

  8. quinlope dit :

    Un président de pacotille, un spécialiste des faillites, roi des télés réalités et des concours de beauté.

    On nous dit aussi qu’il joue beaucoup au golf, n’écoute pas les briefings et ne lit jamais.

    J’oubliais, il excelle dans les tweets.

  9. Un voisin semble s’inquiéter…
    Pas rassurés que trump soit aux commandes….
    Peur qu’il perde le contrôle.,.
    Ils pensent qu’il n’a aucune stratégie…

    Pourtant!
    Pas de baisse dans les sondages…
    A l’appui des américains pour le meurtre de Soleimani
    Toujours appuyé par le congrès républicain…
    Fox news continue sa propagande…

    Qu’est-ce que ça va leur prendre pour réaliser pleinement l’ampleur du gros problème qui siège dans le bureau ovale?

    PS: très intéressant de connaître le pouls de la population par un contact direct. Excellent billet.

    1. constella1 dit :

      Marie4 poches
      Oui vous avez raison
      M Boisvert à eu ces réactions certes mais à Washington
      Reste que c’est rassurant de constater qu’il y a encore des gens qui raisonnent se questionnent et craignent les décisions de l’être suprême

    2. Surlaclôture dit :

      @ Constella1

      Si les réactions recueillies à Wahington par monsieur Boisvert doivent être lues en gardant en tête qu’elles proviennent de la capitale, je reste toujours sans voix devant les réponses que reçoit Trump sur son propre compte Twitter.

      Je n’y passe pas ma vie, mais chaque fois que j’y suis allée voir, le climat était franchement hostile. Comment expliquer que les répliques soient en grande majorité celles d’opposants et de critiques sévères des décisions de l’administration? Où sont donc les supporteurs républicains qu’on s’attendrait à voir encenser leur président et rabrouer les critiques?

  10. titejasette dit :

    « Du café au gym… » M. Boisvert vous avez fait un très bon travail de recherches en alliant les infos recueillis sur les médias de masse et une enquête privée recueillie dans la vie courante des gens ordinaires. Ca c’est du « Journalisme » avec un J majsucule. Merci !

    J’aime la touche personnelle de la conclusion de votre billet:

    « Et ça ne semble pas les rassurer à un moment où il faut une stratégie cohérente et beaucoup de diplomatie. »

    Trump a perdu toute crédibilité après 15 000 mensonges. Je n’arrive plus à me démêller de tout ce qui est vrai ou faux de cette poubelle. Cette présidence n’a pas seulement besoin « d’une stratégie cohérente et beaucoup de diplomatie. »

    Et la crédibilité ? c’est ce qu’elle a le plus besoin… Personne à la MB (et les Répoux) ne semble avoir saisi cet aspect.

  11. Ziggy9361 dit :

    Ça va pour ceux parmi les américains qui ont eu leur trépanation suivi d’une lobotomie dans le but de les désensibilisés mais, les autres ceux qui ont gardés leur jugement c’est comprenable qu’il ait la chienne.À un bout tu as un pseudo président incompétent imbu de lui même, colérique et enclin à se désorganisé mentalement qui ne peut plus prendre conseil parce qu’il a congédié tous ceux qui avait de l’expérience.De l’autre côté une armée de fanatiques religieux mené par un espéce de pape infaillible le même genre que l’élu américain ,l’économie iranienne soumise aux sanctions imposées par le King du hamburger incite là population à se révolter,le manque de travail, de denrée et la vie chère sont les conséquences des sanctions supposés màximales depuis des mois,mais voilà qu’il en rajoute une couche.
    Tout ça pour tenter d’assuré sa réélection et aussi pour permettre à Israël et Àrabie Saoudite d’avoir une police d’assurance au cas ou il allait trop loin et susciteraient la colère des autres puissances régionale.

    1. igreck dit :

      Je n’aurais su mieux dire… et ça me donne l’envie de vomir !

  12. jcvirgil dit :

    Les Américains ont toujours tendance à se regrouper sous la bannière étoilée et à suivre leur commandant en chef en cas de conflit. C’est cependant rassurant de voir qu’ils sont divisés 50-50 sur la possibilité d’un conflit avec l’Iran.

    En prenant systématiquement parti pour le gouvernement dans toutes ses aventures guerrières malgré les milliers de milliards de fonds publics détournés dans le contexte d’une guerre bidon contre le terrorisme,les médias grand public portent cependant une énorme responsabilité dans la manipulation de l’opinion publique américaine.

    Certains croient que la crise iranienne sert à masquer psycho-drame de la destitution, mais on pourrait renverser les choses . Les manoeuvres politiques sur ce théâtre de marionnettes, servent fort bien pour endormir le peuple américain et éviter qu’il ne prenne conscience que depuis le 11 septembre on estime à 6,400 milliards de dollars le coût des guerres, pendant que les politiciens ont l’audace de dire aux Américains qu’il n’y a pas d’argent pour les programmes sociaux , l’éducation et la mise en place d’un système de santé qui protégerait l’ensemble de la population.

  13. lechatderuelle dit :

    le peuple américain semble avoir perdu son empathie envers les autres pays… pour eux, ce sont tous des « m.chants » de qui il fait se méfier car tous veulent voler le « American dream »……

    le nombrilisme à la mode occidentale touche tous les pays que l.on désigne du titre pompeux d’industrialisés, ou démocratiques…..

    trump agit en imbécile depuis 3 ans et les gens commencent à s’inquiéter… eh ben….
    on assiste à une grande improvisation depuis 3 ans et les gens ressentent subitement, une inquiétude…..

    Tout ce que trump aura réussi à léguer aux USA est une paranoïa encore plus aiguë….
    ça promet pour la suite des choses….

  14. treblig dit :

    Dans les réunions normales du Conseil national de la sécurité, il y a 23 organismes, financés par le gouvernement américain, qui sont présents. De la CIA et du FBI en passant par la NSA et de la Homeland security, cet appareil sécuritaire coûte cher et on s’y pile largement sur les pieds. Sans compter les 738 milliards annuels pour l’armée.

    Mais Trump préfère s’ attaquer aux personnes pauvres recevant des  » foods stamps ». On y voit les priorités de cette administration.

  15. On peut se demander comment il se fait que les Américains soient si partagés voire ambigus face à la situation USA/Iran alors que, par exemple, lors de la «crise des missiles de Cuba» ils furent unanimes.
    C’est une simple évaluation de la menace. Qui pense vraiment que l’Iran pourrait constituer un adversaire de taille pour les USA dans une «vraie guerre»? Alors que l’URSS des années 60, par Cuba interposé……..!! En fait, aucun des pays trublions auxquels se frottent les USA -y compris la Corée-du-Nord- ne représente une menace existentielle.

    Bien sûr, quand on s’en va les affronter chez eux la situation est différente. À cet égard, les exemples abondent et ce, pour tous les pays ou les dirigeants ayant eu ou ayant des tendances hégémoniques. On se souvient tous de Napoléon et Hitler en Russie. De la France et des USA au Vietnam. De l’URSS et des USA en Afghanistan.
    Le petit jeu,- façon de parler car c’est un jeu dangereux- auquel se livrent Iraniens et Américains est une sorte de danse macabre. On se surveille, on se tire dessus, on avance puis on recule, on se crie des noms, on se menace puis on descend un général. Et on fait une gaffe majeure comme descendre un avion civil. Et le petit jeu se calme un peu pour probablement continuer sous une autre forme.

    Tout le monde sait, surtout les théocrates iraniens qui sont loin d’être les fous furieux que certains aiment décrire, qu’une attaque frontale du type Pearl Harbor contre les USA ne ferait que déchaîner les feux de l’enfer sur l’Iran. Alors on joue au «paquet voleur» ce qui contribue à perpétuer la perplexité chez les Américains.

    Soyons patients car cela risque de durer encore un bon bout surtout si l’automne 2020 n’apporte pas LE correctif que tout le monde attend.

    1. onbo dit :

      @Jfc Un résumé A+++ !

      1. Haïku dit :

        Je seconde. +1000 !

  16. POLITICON dit :

    Il faut se résigner!

    Il faut se résigner, l’Iran qui a abattu par erreur le vol 752 a rendu fier service à Trump. Le processus d’impeachment sera un flop et ne fléchissant pas dans les sondages depuis le début de sa présidence, il remportera les prochaines élections pour les raisons suivantes:

    1. Le collège électoral n’a pas besoin du vote populaire pour élire un président;
    2. Sa popularité n’a pas changé d’un iota depuis son élection;
    3. Sa réduction des impôts aux riches a permis un plein emploi qui bat des records;
    4. Wall Street n’a pas senti de secousses négatives pendant sa présidence, tout le contraire il y a des records aussi;
    5. Il est en train de positionner les échanges commerciaux favorablement, la Chine est un coup important à sa faveur;
    6. Les jeunes n’ont pas fait comme l’Iran par exemple, ne sont pas dans les rues pour conspuer Trump et ses opinions;
    7. Le processus d’impeachment ne fonctionnera pas et les démocrates y perdront leur chemise;
    8. Personne de grande envergure pour le confronter aux prochaines élections. Sanders, Warren, Biden, Buttigieg….Vraiment!!!
    9. Ses coffres de campagne électoral se remplissent comme jamais. Les riches et les grandes corporations le soutiennent;
    10. Il pourrait abattre un citoyen en pleine rue et il conserverait son électorat. Aussi simple que ca! Je le crois maintenant.
    11. Le système politique américain n’a pas été pensé pour y faire régner 2 parties politiques aux opinions opposées. Le check and balance ne fonctionne pas et l’imputabilité est une utopie.

    J’aimerais vous poser un défi, c’est de trouver d’autres raisons pour lesquelles Trump sera réélu ou 10 bonnes raisons pour lesquelles il ne le sera pas. Bonne chance!

    1. jcvirgil dit :

      Une seule raison pourrait le faire. L’effondrement de l’économie américaine qui est en fait une gigantesque pyramide de Ponzi soutenue par la Fed qui ne cesse d’imprimer de l’argent de Monopoly pendant que les bons du Trésor américain peinent à trouver des preneurs et que des pays comme la Chine et la Russie sont plutôt vendeurs et augmentent leurs réserves d’or…

      1. POLITICON dit :

        Effectivement, si l’économie s’effondre il perd. Les Canadiens aussi malheureusement. Quand l’économie des US va bien, la nôtre aussi. On continue d’y vendre 70% de nos exportations.

    2. 1. 70 % de la population veut en procès au sénat avec témoins. Peu importe le choix, les républicains seront perdants. Soit mettre en colère 70% de la population ou écouter des témoignagnes nuisibles au potus.

      2. Les électeurs se questionnent, ils vont trouver des réponses d’ici l’élection.

      3. Le projet Lincoln finira bien par se mettre en marche, des républicains prendront au sérieux les critiques faites par des républicains.

      4. 45 commettra d’autres obstructions et abusera de son pouvoir encore et encore.

      5. Le livre de Bolton révèlera des secrets qui nuiront à 45.

      6. Toutes les poursuites qui pèsent contre lui.

      7. La révélation de documents et courriels jusqu’ici caviardés.

      8. Ceux qui n’ont pas voté en 2016 le feront en 2020.

      9. Le déficit qui prend des proportions gargantuesques.

      10. Le billet de M. Hétu du 23 décembre dernier nous montre une carte où 181 républicains seraint élus contre 357 démocrates.

      11. L’élection de 2018 laisse présager qu’il en sera de même en 2020.

      1. POLITICON dit :

        J’espère ardemment que toutes les raisons que vous soulevez se traduiront aux urnes en novembre. Toutefois, la population semble droguée par une économie qui roule à la planche, mettant de côté les sacro-saintes valeurs démocratiques, les droits de la personne, la justice etc. Le rêve américain de devenir riche sans obstruction ou règles limitatives est encore très encré dans les mœurs de la république. Une majorité critique le président mais combien consentent à perdre ce qu’ils ont gagné pendant sa présidence? Ces critiqueux traduiront-ils leur opinion négative envers Trump dans les urnes? Rien n’est moins sûr!

      2. Layla dit :

        @Marie4Poches 10:45
        💯excellent💯.Layla.

        Vous parlez à votre point 3 du projet Lincoln, il y a un autre groupe qui semble travailler pour que justice soit faite. On peut lire

        https://www.ruleoflawrepublicans.com

        « L’Amérique mérite un procès équitable. Certains sénateurs républicains veulent mettre fin à la destitution sans connaître tous les faits. Ce n’est pas comme ça que les procès fonctionnent en Amérique. Dites à vos sénateurs que vous espérez obtenir toute la vérité avant de vous décider, et ils devraient le faire aussi. »

        « Les Républicains pour l’État de droit est un groupe de républicains de longue date qui se consacrent à la défense des institutions de notre république et au maintien de l’État de droit. Nous nous battons pour que les lois s’appliquent de la même manière à tous, du citoyen moyen au président des États-Unis. Nous croyons à la fidélité à la Constitution, à la transparence et à la vérité. »

      3. un oubli…

        12. la destruction des lois environnementales!

      4. @ Politicon

         » mais combien consentent à perdre ce qu’ils ont gagné pendant sa présidence »

        Ce n’est pas tout le monde qui a gagné, on a qu’à penser aux agriculteurs qui risquent la faillites à cause des tarifs et à l’américain « moyen » qui n’a pas vu une grande différence sur son salaire avec les « tax cut » de 45.

      5. @ Layla

        J’ai visité le lien du site que vous proposez.

        J’y lis ce que graham avait dit : If you could show me that, you know, Trump was actually engaging in a quid pro quo, outside the phone call, that would be very disturbing. Disons que graham a changé d’idée depuis.

        Reste à voir si Collins et Murkowski auront le courage de voter contre McTurtle….

        Mais bon l’intention est là et j’espère qu’eux et le projet Lincoln crieront assez fort pour être entendus. Je prendrais même les cris de « the Mooch » s’il le faut!

      6. lechatderuelle dit :

        marie4poches votre optimisme vous fait honneur….. toutefois, je crois que la réalité sera toute autre….
        1-70 % veut des témoins… bien. S’il n’y en a pas, 50 % hausseront les épaules en se disant « je m’en doutais » et retournera au Super Bowl….
        2-les électeurs se mêle à démêler leur gauche de leur droite….
        3-le projet Lincoln… connait pas…
        4-plus trump se rebiffe et plus les gens « l’aiment…… »
        5-le livre de Bolton ne révèlera rien de bien méchant….
        6-trump a vécu toutes sa vie avec des poursuites contre lui….
        7-le caviard est très à la mode à Washington et ça ne cessera pas…
        8- ceux qui n’ont pas voté ne voteront pas….
        9-Exact, ce déficit est gargantuesque…. mais trop gros pour faire faillite… et ce sera encore les « gagne-petits » qui perdront le peu qu’ils ont…
        10-les électeurs demeurent frileux à changer leur habitude de vote….
        11-tout dépendra de l’année 2020 en cours d’ici le jour du vote….

        aux USA, c’est incroyable comment ça refuse de bouger socialement et éthiquement….
        pour eux, changer quelque chose est renier leurs traditions, leur patriotisme, leurs valeurs….

        Alors l’environnement, les changements climatiques, l’aide aux plus faibles de la société, le désarmement, l’avortement… pas demain la veille que ça va changer….
        malheureusement….

      7. @ lechatderuelle

        Ok, je suis trop optimiste, vous êtes trop pessimiste.

        « Soyons réalistes: exigeons l’impossible. » Che Guevara

    3. igreck dit :

      @Poli ti-con
      Votre liste est pas mal complète… malheureusement !
      J’ajouterais peut-être « un électorat trop paresseux et inculte qui se fie aux commentaires subjectifs de médias biaisés. »

  17. Gilles Morissette dit :

    La société américaine est rempli de contradictions. Ces sondages en sont la preuve.

    Les Américains sont inquiets. Ils ont l’impression que celui qui est aux commandes ne sait pas où il s’en va. Ils ont raison mais ils n’ont qu’à s’en prendre à eux-mêmes. Ce sont eux qui, en novembre 2016, ont placé cet abruti dans le bureau Ovale.

    Ils ont avalé ses mensonges et ont continué à le faire sans se poser la moindre question. Ils se disent inquiets mais seraient prêt à ré-élire l’abruti « qui ne sait pas où il s’en va ».

    Je n’ai pas beaucoup de sympathie pour les « états d’âme » de mes voisinjs américains ».S’ils sont si inquiets que ça, ils savent ce qui leurs restent à faire en novembre prochain.

  18. Alexander dit :

    Les américains sont immunisés contre le meurtre.

    Ils en voient plein le cinéma, la NRA supporte le port d’armes malgré les tueries de masse à répétition.

    Tuer un « terroriste »? Un de moins que Rambo a liquidé. Bien fait, se disent-ils. One down.

    Tant que la guerre ne sera pas déclarée et n’engendrera pas de pertes de vies humaines chez les américains, ceux-ci ne réagiront pas vraiment.

    La politique internationale? Bof et rebof. Tant que l’économie va bien et que l’argent rentre, le reste on s’en fout.

    On a un Rambo aux commandes pour nous protéger.

    Qu’ils pensent.

    Les américains sont carrément centrés sur leur nombril.

    Ces résultats de sondages ne me surprennent pas du tout.

  19. onbo dit :

    Les faits que monsieur Boisvert soulèvent ne portent pas sur l’économie, mais sur la crainte que l’administration Trump soit incompétente à s’écarter de la guerre et des tensions internationales.

    Cette administration est instable, le personnel entre et sort de la maison Blanche dans une foire d’empoigne.

    Le leader minimo a dépassé les 15,000 mensonges à son peuple en trois ans.

    Il est surprenant que si peu d’Étatsuniens (43%) approuvent le lynchage du numéro 2 iranien, compte tenu de l’omniprésence des bandeaux de désinformation sur les écrans de sport de Fox News qui relaient la désinfo de Pompeo.

    Dire qu’il suffirait que Pompeo et Bolton soient convoqués en auditions privées au Comité judiciaire Sénatorial pour que crève l’abcès qui menace le monde, abcès qui effraie d’abord les citoyens états-uniens.

    L’assassinat du numéro 2 iranien est une tache d’encre de chine sur la Présidence actuelle, qui ne peut s’effacer que par un changement de garde manifeste et un nouveau regard des leaders des USA sur le monde.

  20. Layla dit :

    Si quelqu’un appelait chez vous pour un sondage et vous demandait si vous êtes pour ou contre DT,
    Vous répondriez quoi?..surtout si vous pensez que cela pourrait se retourner contre vous, à cause de la peur face à un DT vengeur.

    1)Je ne réponds pas à des sondages
    2)C’est personnel
    3)ou après quelque choix de réponses…il y a de fortes chances que vous choisissiez toutes les réponses qui favorisent DT.

    Par contre derrière les urnes non électroniques si avez la certitude que votre vote est protégé voire confidentiel vous voteriez quoi?

    La preuve que les sondages n’ont aucune crédibilité à mes yeux…on peut lire que si le vote pour la destitution au Sénat était confidentiel, il serait condamné, destitué.

    La peur juste la peur. Et M.Boisvert nous le confirme. Je crois que la peur, l’inquiétude est bien réelle.
    Pourquoi dire «  tout va bien » « le monde est plus en sécurité » pour rassurer…donc le monde n’a pas une confiance aveugle en « cette présidence » et « cette administration »

    1. loup2 dit :

      Il y aurait plusieurs états-uniens qui ont voter trump en 2016 mais qui ne l’ont pas crier sur les toits.

      1. Layla dit :

        Loup2
        Effectivement il semble que des gens n’osent pas dire qu’ils ont voté pour DT.

    2. lechatderuelle dit :

      Layla la peur de quoi ??? L’électeur moyen US n’a pas à avoir peur… pourquoi aurait-il peur?? On ne parle pas de dictature, de régime à la noix dirigé par des Fous religieux…. on parle des USA…..

      peur?

      Si la peur dicte les gens dans une démocratie … alors là, ça ne va pas bien….

      1. Layla dit :

        @Lechatderuelle

        Et pourtant la peur est bien présente, au Congres, au FBI, CIA.
        Les gens savent qu’il n’y a rien à l’épreuve ou presque de DT, les gens lisent DT c’est la mafia, les gens ont peur que les supporteurs de DT les dénoncent, leur fassent du tort, leur fassent perdre leur emploi…en dictateur tu as peur d’être tué, entre autres, dans « cette présidence » on est pas rendu là, mais « cette présidence » et « cette administration » bafouent la démocratie au su et au vu de tous. « Cette présidence » est au dessus des lois.
        « Cette présidence » encense les dictateurs. Moi aussi j’ai peur, pas pour moi, mais pour notre pauvre humanité. On me dit que lorsque je passe aux douanes je pourrais être dans le trouble parce que j’écris sur ce blogue, que je devrais effacer tout ce que j’écris…pourquoi cette peur? Si on est en démocratie, pourquoi?
        Non la peur est là et la peur paralyse. Layla

  21. mhbdotblog.blog dit :

    à lire une analyse intéressante publiée dans Le Monde le 12 janvier 2020 par JEAN-PIERRE FILIU
    « L’Iran a déjà gagné sa guerre d’Irak contre les Etats-Unis »

  22. Haïku dit :

    M. Boisvert
    Je joins ma voix à plusieurs autres;
    Excellent reportage !! 👌👌

  23. titejasette dit :

    Quelqu’un peut-il me rassurer que la vengeance de la mort du Général est terminée ? A-t-elle déjà commencée ? Qu’est ce qui va se passer maintenant et dans les prochaines années ? C’est quoi on peut s’attendre et se défendre contre les cyberattaques ? (La vengeance peut prendre diverses formes. autres que militaires)

    Le monde est-il plus en sécurité maintenant comme Pompeo nous l’a fait croire ?

    Les Amaricains doivent être malades d’anxiété en se posant ces questions

    1. @ titejasette

      N’ayez crainte concernant les cyberattaques, selon le génie stable tout est sous contrôle….

      https://twitter.com/ddale8/status/1215747969787535360

      1. titejasette dit :

        Les Iraniens sont-ils forts en cyberattaques ? Je n’en sais rien. Il y a quelques jours, j’ai mis un lien concernant un billet de Normand Lester, avec pleins de « GROS MOTS » sur les cyberattaques.

        Je suis comme la plupart des Amaricains, les gros mots ce ne fait pas mal. Réveillez-moi quand ça me pète dans la face

    2. lechatderuelle dit :

      titejasette la vengeance terminée?? mais non… c’est un truc long et compliqué la vengeance…. les Iraniens se sont vengés des USA en 1979 par rapport au coup d’état de 1953….
      et les USA viennent de prendre une certaine vengeance sru cette prise d’otages de 1979 avec Soleimani,,, et les Iraniens ont démoli 2 bases en réplique…..
      mais rien n’est réglé….

      il reste ceet avion civil que les USA ont explosé en plein vol dans les années 80…. et les sanctions économiques des USA…. et … et….

      Bref, non y’a rien de réglé… mais disons que les 2 camps vont prendre une trêve…..

      Pompéo??? misère…. un autre qui écoute trop de films….. le monde demeure insécure et instable tant que les USA fourreront leur nez partout…
      les cyberattaques?? on n’en saura rien à court terme assurément…

      Les Américains sont déjà paranoïaques mais tant que ça ne frappe pas chez-eux, ils ne se préoccupent de rien sinon leur petite affaire…. surtout que le football est en séries éliminatoires et que les soaps à la télé ont repris après la pause de Noël……

      1. Samati dit :

        Pour ce qui de l’avion civil abattu par les américains, ceux-ci ont versé 8 ans plus tard, $61,8 aux familles des victimes après une entente avec l’Iran. L’avion a été abattu sous Reagan et la compensation versée sous Clinton.

  24. igreck dit :

    @M-A Boisvert
    Lorsque vous faites un vox populi dans une ville comme NYC, vous ne donnez pas vraiment le son de cloche alarmant qui pourrait raisonner que si vous faisiez le même exercice dans un État des USA profonds. En visionnant le film « Trois affiches près de Edding, Missouri » je me disais « Voilà bien ou se trouvent les électrumps de l’Abo-Minable. » Et pour les qualifier, j’utiliserais le même mot qu’il avait utiliser pour dénigrer certains pays africains ou moyen-orientaux : des Shit Hole Countries !

    1. loup2 dit :

      @igreck
      Il est pas à N-Y monsieur Boisvert mais à Washington DC.

      1. igreck dit :

        @loup2
        Cela ne change pas grand chose à mon propos. On sait que les moeurs des citadins sont à des lieux de celles des « montagnards » ! Ainsi les premiers votent majoritairement Démocrate quant aux autres…

  25. J.C.Virgil dit :

    La vengeance iranienne est fort simple. Les Américains vont se faire foutre dehors du Moyen-Orient. Le Parlement irakien a déjà demandé leur départ suite à l’assassinat du général Soleimani . Trump a refusé en menaçant même de sanctions économiques le pays qui peine à se relever de la guerre que lui a fait subir l’autre génie républicain W.Bush.

    Trump aura beau faire ce qu’il fait de mieux , c’est à dire le jar… cette demande du parlement irakien fait que les États-Unis sont maintenant une force d’occupation illégitime vis à vis du droit international et ce n’est pas son faux prétexte d’y être pour combattre le terrorisme qui y change quoique ce soit. Le monde entier sait fort bien aujourd’hui que les Américains se servent plutôt du terrorisme dans la région depuis des décennies pour leurs avancées géopolitiques et tenter de semer le chaos contre les régimes qui s’opposent à leur présence.

  26. Ziggy9361 dit :

    Ce qui fait peur aux américains c’est le’ pattern  » qui semble s’installé, et c’est tout le contraire de ce que la baudruche laissait entendre au contraire de désamorcer le conflit avec l’Iran il en rajoute en faisant illiminé Souleimani ,et en réponse à la réplique iranienne il envoie d’autre troupe pour sécuriser leurs bases en Irak.Il va certainement avoir d’autres répliques de l’Iran si un ou des soldats américains meurent ce sera quoi envahir l’Iran.
    C’est là que le pattern de l’irak nous démontre que l’éléphant dans là pièce c’est bien les USA,en Irak après dix ans de sanctions économiques et dix sept ans de présence américaine ou d’occupation le pays n’en peut plus et n’en veux plus.Démoniser le pays et
    leur dirigeants pour pouvoir s’insérer dans la brèche .
    Les Iraniens et les américains ne veulent pas d’escalade peu importe les sondages,si Tiny ne respecte pas sa parole de retirer les troupes et s’engage dans une aventure sans issue à l’encontre de sa population il le payera très cher.

    1. Ziggy9361 dit :

      Que l’on dise ce qu’on voudra il n’y à qu’un responsable de toute ce qui arrive TRUMP périod.

  27. AB road dit :

    La seule ”stratégie cohérente” des Répus et de la MB, est de tout mettre en œuvre pour saboter ou tout au moins, faire dévier la procédure de destitution de leur Héros (ou Dieu pour certains).

    Peu importe ce qu’il en coûtera, comme on est en mesure de le constater présentement.

    Et à mon humble avis, pour faire un cliché :

    ”On a encore RIEN vu…”

Répondre à treblig Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :