Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Aux États-Unis, personne ne versera de larmes pour Qassem Soleimani, puissant général iranien et émissaire de son pays en Irak, qui est mort tôt vendredi dans un raid américain à Bagdad qui tué plusieurs autres personnes, dont le dirigeant d’une milice pro-iranienne. À titre de chef des Gardiens de la Révolution, armée idéologique de la République islamique, l’homme a orchestré plusieurs opérations qui ont coûté la vie à des centaines de soldats américains en Irak et déstabilisé le Moyen-Orient au cours des deux dernières décennies. Il dirigeait une organisation considérée terroriste par les États-Unis.

Mais l’attaque au drone survenue à l’aéroport de Bagdad et approuvée par Donald Trump en représailles à la prise d’assaut de l’ambassade américaine dans la capitale irakienne représente une escalade dangereuse des tensions entre les États-Unis et l’Iran qui pourrait mener à une guerre entre les deux pays.

Avant la confirmation de l’attaque, des membres de l’entourage du président, dont son fils Eric, ont semblé fanfaronner sur les réseaux sociaux, ayant peut-être été informés de la mort éventuelle du général iranien. Le jeune Trump a supprimé jeudi soir ce tweet :

Le président, lui, s’est contenté de publier un drapeau américain sur son compte Twitter, sans offrir d’explications sur la raison de l’opération et les conséquences possibles. Le Pentagone s’est contenté de son côté d’expliquer que le général iranien préparait des «plans pour attaquer des diplomates et des soldats américains en Irak et partout dans la région».

L’ayatollah Khamenei, chef suprême de l’Iran, a annoncé trois jours de deuil à la suite de la mort de Soleimani qui devraient être suivis par des représailles. Selon les Américains, ces représailles pourraient prendre la forme de cyberattaques ou d’attaques terroristes contre des intérêts ou des alliés américains.

Plusieurs élus républicains on salué la mort d’un ennemi des États-Unis. Mais les démocrates, tout en reconnaissant le rôle déstabilisateur de Soleimani, ont soulevé diverses questions sur l’opération, soulignant notamment que le puissant général avait été assassiné sans l’autorisation du Congrès et avec la conscience qu’une telle action pourrait précipiter les États-Unis vers une autre guerre au Moyen-Orient.

Joe Biden a publié une déclaration dont je cite un extrait :

«La déclaration de l’administration dit que son but est de dissuader de futures attaques par l’Iran, mais cette action aura certainement l’effet opposé. Le président a simplement jeté un baton de dynamite dans la poudrière, et il doit au peuple américain une explication de la stratégie et du plan pour assurer la sécurité de nos soldats et de notre personnel diplomatique.»

Durant la soirée, plusieurs internautes ont republié un vieux tweet de Donald Trump adressé à Barack Obama.

L’ironie veut que Trump se soit fait élire en promettant à ses partisans de mettre fin aux interventions militaires interminables des États-Unis au Moyen-Orient. Vient-il de plonger les États-Unis dans un autre affrontement aux conséquences imprévisibles?

P.S. : Le département d’État, pas tout à fait sur la même longueur d’onde que le Pentagone :

(Photo AP)

78 réflexions sur “Une autre guerre au Moyen-Orient?

  1. André Lortie dit :

    Viens t’il de plonger….. oui mais il semble qu’il n’a pas les moyens de le faire !

  2. titejasette dit :

    Une bourde qui va lui couter ses chances d’être réélu ? Il se croit être un bon stratège ? On verra bien. Les vengeances devraient être schédulées vers l’été, juste à temps pour les élections.

    Pompéo va faire un interview LIVE sur CNN dans qq minutes

    1. treblig dit :

      Surveillez les prix du pétrole aujourd’hui. Une menace directe aux approvisionnements occidentaux dans cette région.

      1. Superlulu dit :

        Déjà en hausse de 4% ce matin. Regardez bien le prix de l’essence à la pompe à Montréal.
        Hier 127.9 Pour Noel.
        Demain probablement 1.33 ou plus.
        Pourtant ce pétrole est encore loin d’être dans leurs réservoirs.

      2. gl000001 dit :

        C’est la taxe sur la peur qui fait monter les prix !

    2. Superlulu dit :

      Au contraire, les amaricains réélisent à tout coup, le président en place, lors d’un conflit.

      1. Superlulu dit :

        Désolé le précédent s’adressait à Titejasette.

  3. sorel49 dit :

    Les événements se sont précipités en Moyen-Orient. En donnant l’ordre de tuer Ghassem Soleimani, Donald Trump choisit l’escalade face à l’Iran. Toute action appèle à des réactions. Le guide suprême iranien a déclaré trois jours de deuil national. Sur son compte Twitter en farsi, l’ayatollah Ali Khamenei appelle à venger la mort du général.

    En toute logique, la réponse iranienne serait sur les intérêts américains : le pétrole. Le blocage du détroit d’Ormuz serait une réponse. Bravo Mr Trump, vous ne pouvez pas agir plus mal car il n’aurait pas de paix au Moyen-Orient avec de telle action. Serait-il possible que l’objectif est pour détourner l’attention publique de votre procès de l’impeachment ?

    1. chicpourtout dit :

      @sorel49 à 7h19
      «Serait-il possible que l’objectif est pour détourner l’attention publique de votre procès de l’impeachment ?»
      Possible en effet…
      De plus, comme il est rancunier, il n’a pa dû apprécié le commentaire Twitter de de l’ayatollah Ali Khamenei le 1er janvier qui lui disait qu’il n’était pas logique.
      Trompette confirme une fois de plus son manque de jugement en agissant de la sorte… cela est bien loin de la «stratégie»…

      1. franlabrecque dit :

        Moi, l’andouille orange j’aime beaucoup ca brasser de la marde. S’cusez ma franchise mais c’est pas mal ça. Que l’on parle de moi c’est ben correct….je suis un habitué des shows de réalité….WTF

  4. Layla dit :

    « Mais les démocrates…soulignant notamment que le puissant général avait été assassiné sans l’autorisation du Congrès »
    En novembre 2016, on me disait ne t’en fait donc pas, il ne pourra pas tout faire ce qu’il veut, le Congrès va l’empêcher de n’en faire qu’à sa tête.

  5. Martin cote dit :

    Une guerre en pleine année électorale……c’est çe que Trump reprochait à Barrack Obama……..il avait promis de sortir les américains des guerres inutiles au moyen orient et il est en train de faire le contraire et çe sans l’aval du congrès…il est incapable de bouffe les conséquences associées à cette décision…trop focusse sur lui-même….

  6. simonolivier dit :

    Être soldat américain présentement stationné en Irak ou en Syrie, j’aurais peur.

  7. ghislain1957 dit :

    « Le président a simplement jeté un baton de dynamite dans la poudrière, et il doit au peuple américain une explication de la stratégie et du plan pour assurer la sécurité de nos soldats et de notre personnel diplomatique. »

    C’est quoi une stratégie? – Donald J. Trump (Don the Con pour les intimes)

  8. Toile dit :

    Triste jour, trop triste jour, très dangeureux jour que ce 3 eme jour de l’année 2020 qui en compte bien d’autres.

    Rien de moins qu’une agression sans pareille selon Phillip Smyth, spécialiste américain des groupes chiites armés : « Il s’agit de « la plus importante opération de « décapitation » jamais menée par les États-Unis, plus que celles ayant tué Abou Bakr al-Baghdadi ou Oussama ben Laden » ( cf https://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/202001/02/01-5255533-general-iranien-tue-par-les-etats-unis-risque-descalade-guerriere-en-irak.php).

    Une décapitation qui se paiera chère pour les américains…..et pour nous tous. Une allumette dans le feu de l’Asie centrale où se situe l’iran, dans le moyen Orient où se situe en autre l’Irak. Pour en rajouter un peu plus l’Afrique avec la Lybie, les députés turcs ayant voté jeudi une motion permettant au président Recep Tayyip Erdogan d’envoyer des militaires en Libye.

    Contradictoire pas juste à peu près, sa décrapitude 1ere aurait aussitôt, dans une conversation téléphonique, mis en garde, son homologue turc, contre toute « ingérence étrangère » susceptible de « compliquer » la situation en Libye. Allo la lune !

    Un déploiement turc en Libye s’accompagnerait d’un risque d’incidents avec la Russie et voila que Vlad avait prévu it se rendre mercredi en Turquie pour inaugurer un gazoduc avec son homologue turc. On se rappellera aussi l’achat turc d’avions russes.

    La présence croissante d’Ankara en Méditerranée orientale est liée à la course aux forages d’hydrocarbures avec la découverte d’importants gisements ces dernières années.

    L’irak qui est constituée 40 % de sunnites risque d’avoir l’appui de l’Afghanistan alors que les 60% de chiites devrait se rallier naturellement à l’Iran. A cela , ajoutons le , troisième pivot de l’« axe de la résistance » iranien au Moyen-Orient, le mouvement chiite Hezbollah a promis « le juste châtiment » aux « assassins criminels ». Je parle du Liban. De quoi faire suréagir un Bibi paranoïaque.

    J’arrête ici pour l’instant.

  9. danielm dit :

    Le parallèle reste fragrant entre un Nixon d’abord élu pour s’engager à un retrait au Vietnam mais utilisant l’escalade belligérante outre frontières (Cambodge, Laos) par procuration ou par incursion momentanée pour négocier la « paix » avec le Nord-Vietnam, et la « stratégie » républicaine actuelle de l’administration Trump en vue de « pacifier » l’Iran et ses supporteurs.
    En Irak, il ne peut y avoir de paix dans l’honneur et le respect car ce conflit régional est beaucoup plus profond qu’une simple lutte d’intérêts économiques. Il est culturel et ne s’arrêtera que lorsque toutes les factions dites religieuses apprendront à se tolérer et à rebâtir leur avenir, ce qui n’est pas pour demain.
    Est-ce qu’un conflit régional comme le contentieux Iran-Irak menace la paix mondiale et l’équilibre des puissances économiques? Fort peu probable mais les secousses qu’il engendre peuvent être déplaisantes au point que plusieurs jouent aujourd’hui une carte d’apaisement inapplicable au Moyen-Orient.
    Quant Donald Trump, il doit jubiler d’aise devant ce énième dérivatif.

  10. ghislain1957 dit :

    Et le gros clown de rester en vacances à Marde à Lago au lieu de faire une déclaration publique sur ses actions ou de retourner à la maison brune pour gérer (un bien grand mot pour tRump) la crise qu’il a déclenché.

    https://occupydemocrats.com/2020/01/02/trump-doesnt-issue-statement-or-leave-mar-a-lago-after-pushing-u-s-to-brink-of-war-with-iran/?fbclid=IwAR1WAI4gD4IN7eZbwGZlvmUzM1QpBkvkfhsnCRV5H75kZG7GerwfSbfdoRI

    « Barely two days into the new decade and possibly facing the biggest, and inevitably self-inflicted, crisis of his presidency, one would expect that the Commander-in-Chief would be rushing back to Washington D.C. in order to ensconce himself with his generals and intelligence officials, preparing for the serious consequences that will certainly be unfolding from this reckless act of violence. »

  11. Gilles Morissette dit :

    L’iran était déjà une poudrière. Le Gros taré vient d’empirer la situation avec ce geste insensé. Bien que la mort de ce général ne soit pas une grosse perte pour la race humaine, ce meurte aura forcément des répercussions sur la stabilité de la région.

    Comme à son habitude, le Gros Enfoiré a agi sans réfléchir aux conséquences.

    Au plan politique, une bonne petite guerre juste avant le procès en destitution et en ce début d’année électorale devrait lui rapporter certains dividentes.

    En effet, rien de mieux qu’une « bonne gue-guerre » surtout si elle se passe loin des USA, pour exciter se vase électorale de demeurés et susciter leur « fibre patriotique ».

    Comme le dit si bien M.Hétu, cet affrontement risque s’avoir des effets imprévisibles surtout que les Iraniens disposent de l’arne du pétrole pour faire pression sur les Américains.

    À suivre..

    1. Youno dit :

      Wag the dog

      1. Haïku dit :

        Exact !

      2. Igreck dit :

        Youno
        « Wag the dog »
        LE film à revoir si on veut comprendre ce qui se trame actuellement dans la MB pendant que l’Abo-minable créature de la swamp se vautre dans sa mar.. à Lago.

  12. titejasette dit :

    Pompeo a dit à CNN: notre action était justifiée car l’ennemie préparait une attaque « imminente ».

    @Superlulu – « Au contraire, les amaricains réélisent à tout coup, le président en place, lors d’un conflit. »

    D’accord mais il faudrait un conflit « modéré ». Pas un chaos économique et des victimes de guerre. Pelosi a raison de prier pour lui. Nous autres, prions pour nos voisins du Sud

  13. Layla dit :

    « Aux États-Unis, personne ne versera de larmes pour Qassem Soleimani… »

    Le problème c’est qu’avec « cette présidence » et « cette administration » on ne peut pas penser autrement que pour DT qui n’a aucun plan « logique » c’est juste un trophée de chasse. Et le tweet du « twit » le confirme. Si c’était bien il n’aurait pas effacé son tweet le twit. Il agisse et réfléchisse après , c’est ça qui n’est pas rassurant avec cette gang d’amateur.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Layla

      « Aux États-Unis, personne ne versera de larmes pour Qassem Soleimani… »

      Mais vu cette action stupide du gros clown, peut-être que des familles des soldats en poste en Irak vont en verser des larmes, elles.

      1. Layla dit :

        @ghyslain1957
        « peut-être que des familles des soldats en poste en Irak vont en verser des larmes, elles. »
        Exactement…ce que je pense…ça fait 3 ans qu’il agit comme un clown…tu vas à la guerre pour ton pays avec un Commandant en chef, pas avec un amuseur public comme dans les rallys. Ce n’est pas lui qui va aller au front…ce sont les enfants de ceux qui le trouvaient drôles, qui minimisaient ses mensonges, mais là vont’ils le croire quand il va leur dire que c’était «  parfaitement » justifié.?

  14. Apocalypse dit :

    ‘This strike was aimed at deterring future Iranian attack plans. (Pentagone)’

    lol

    Décidément, c’est ce qu’on appelle avoir un sens de l’humour insoupçonné.

    Absolument certain que l’Iran a reçu le message et va prendre son trou 😉.

    Dire qu’on avait en grande partie réglé le problème Iranien sous la présidence de – eh oui, vous avez deviné – Barack Obama et nous voilà peut-être sur le bord d’une guerre avec l’incompétence incarnée … de Donald Trump 😢.

    1. Toile dit :

      Hum… l’Iran prendre son trou? Peut être mais le détroit d’Ormuz devrait faire assez mal.

  15. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 07:50

    ‘Comme à son habitude, le Gros Enfoiré a agi sans réfléchir aux conséquences.’

    Bien sûr que non! Lorsque Donald Trump analyse une situation, il n’y a qu’une seule variable en jeu, est-ce que ça sert Donald Trump? Si oui, on fonce.

  16. ghislain1957 dit :

    Les « futures » du Dow Jones actuellement en baisse de près de 1%.

    1. Normand Latour dit :

      Et ce n’ait que le début…

  17. Toile dit :

    Souvenir de mon voyage en Iran : le culte des martyrs issus de la guerre avec l’Irak : presqu’une pollution visuelle.
    Soleimani et Abou Mehdi al-Mouhandis : un surclassement assuré pour les iraniens et pro iraniens au panthéon des «  martyrs ».

  18. kyrahplatane dit :

    Apparemment, les dirigeants du Congrès n’ont pas été informés avant l’attaque.

    Ma première pensée a été pourquoi maintenant et non une semaine, un mois ou un an plus tôt?
    Était-ce vraiment une opportunité unique ou une tentative de changer l’orientation du cycle de l’actualité?

    1. sorel49 dit :

      Le sénateur Lindsay Graham serait le seul membre du Congrès à être averti par Trump de cette frappe. Cela me sidère de voir les changements de ce Graham, passant d’un critique assez sévère de Trump au fidèle parmi les plus fidèles du président . Cette conversion s’était faite durant un dîner en privé avec Trump. Le dernier détiendrait -il certains secrets sur la vie privée du sénateur?

      1. Henriette Latour dit :

        sorel49

        Je dis, depuis le début de cette simili-présidence, que trump a engagé des gens pour scruter la vie des Républicains susceptibles de défection. Il a sûrement trouvé des choses lui permettant de tenir la laisse bien serrée autour du cou de certains ténors. Cela expliquerait qu’ils soient prêts à toutes les vicissitudes car, il ne faut pas l’oublier, tout ce beau monde a des choses dont ils ne sont pas fiers, sous des dehors de sainteté.

      2. Guy Pelletier dit :

        @Henriette Latour

        Ça ressemble a cela. Avec tous ses bons amis des médias et sites donnant dans le salissage de réputations et sa gang de parvenus gravitant autour de lui nul doute qu’il en fait chanter plusieurs, les autres intéressés seulement par leurs propres intérêts.

  19. noirod dit :

    L’asti d’imbécile. Non mais y a t il quelqu’un qui va mettre fin a son narcissisme meurtrier ? M’ en fou que le défunt avait ses torts , ca reste que c’ est un assassinat et surtout un geste que le peuple américain va regretter. A mon avis, les représailles ne se feront pas en terre étrangère mais bien aux U.S.of A. Bravo champion !
    Quand tu est prêt a mettre ton peuple en danger au prix de ta petite gloire personnelle , on devrait peut être penser que t’ es zinzin beyond repair. On le savait déjà j’ sais bien mais personne ne fait rien et ca va de mal en pi. Manipulé par les uns il agit sans jamais écouter ses compatriotes et dirige le continent vers sa perte.

  20. Toile dit :

    JUST NOW: @SecPompeo tells @JohnBerman « there was, in fact, an imminent attack taking place. »

    Q: Were there any threats to the Homeland?
    A: These were threats to the region.

    Ben oui mon Pompéo…. hier, la semaine dernière, l’an passé, les autres années itou. Faque que, j’en déduis que le motif de cette opération est strictement belliqueuse et surement passablement en lien avec une certaine « stratégie » chère de « deflect ». Tu vas pas retirer tes troupes et ton budget militaire va encore atteindre un plafond. On s’achète à crédit que de la misère humaine.

  21. Louise dit :

    Comme d’habitude Trump agit sans mesurer les conséquences de ses décisions. Et des conséquences il risque d’y en avoir beaucoup et pour longtemps. J’ai écouté Sami Aoun ce matin à la télé de Radio-Canada et il pense que c’est peu probable que cette attaque meurtrière engendre un conflit de grande envergure mais la vengeance des Iraniens va se manifester dans des attaques un peu partout où il y a des intérêts américains et ça risque de faire mal.
    Personnellement je crois que cette escalade de la vengeance risque de coûter très cher en vies humaines et en moyens financiers pour les deux belligérants et ça n’augure rien de bon pour la suite des choses.

    Trump a réagi sans consulter le congrès parce qu’il voulait avoir les mains libres pour frapper rapidement.
    On peut se questionner sur ses motivations. Encore une fois il a voulu se démarquer d’Obama en ripostant brutalement pour ne pas se faire reprocher d’avoir été trop mou. Comme l’ont souligné d’autres blogueurs il veut aussi détourner l’attention de son procès en destitution et peut-être s’attirer l’approbation des électeurs. Mais c’est un jeu dangereux et il pourrait aussi en payer le prix.

  22. le_furote dit :

    Tiny est trop peureux pour se lancer dans une guerre. Aucun allié va le suivre, encore moins son propre pays. Celui-ci n’a pas été préparé pour une guerre. En 2003, il avait fallu des semaines de préparation (propagande) pour lancer les USA en Irak. On se souvient des tentatives ridicules de Colin à l’ONU. Et aujourd’hui on a juste un débile profond comme POTUS, entouré par des moins que rien, et supporté par des sénateurs républicains enfoncé dans le derrière du Dohnald. Si j’étais eux, j’en profiterais pour le larguer illico au procès qui viendra peut-être.

    J’espère que l’Iran va comprendre. Comme les USA, they can’t do anything.

    Ciao

  23. Guy Pelletier dit :

    Chose certaine la politique de Trump de mettre fin à l’entente sur le nucléaire Iranien alors que ce pays respectait ses obligations de l’entente et l’imposition extra-territoriale de sévères sanctions contre ce pays et les entreprises étrangères y faisant affaire pour forcer l’Iran a négocier une entente pour qu’elle reste sur son territoire, cesse de déstabiliser la région, foute la paix à Israël et la laisse continuer sa colonisation sauvage d’une partie de cette région a totalement foiré.

    Au lieu de voir l’Iran à genou courir discuter avec *the best president ever* et le meilleur négociateur au monde et de tous les temps c’est le contraire qui s’est passé. Le régime Iranien fera tout pour fédérer derrière lui TOUS les Iraniens même ceux lui étant hostile contre l’ennemi suprême…..Les États-Unis.

    Bravo Donald pour ton beau programme et ta si  »parfaite » politique internationale qui a aveuglé les fidèles mais pas le reste du monde.

  24. dynopax dit :

    « don-nul s’trompe » ne dispose absolument pas des ressources cognitives nécessaires, mentalement hypothéqué comme il est, pour participer à l’échafaudage de pareil plan de représaille. On lui a simplement montré ou mettre son barbeau au Sharpie pour officialiser la chose et l’envoyer pait…, euh, vaquer à ses loisirs quotidiens dans sa colonie de vacances, en bon adulescent qu’il est!

    1. Henriette Latour dit :

      dynopax

      don-nul s’trompe 😂😂😂👏

      1. Haïku dit :

        Je seconde. À retenir ! 👏👏👏

  25. Layla dit :

    @M.Hétu
    Il fut un temps où lorsque vous ajoutiez du contenu à votre billet vous mettiez entre parenthèse dans le titre à droite le mot ajout. Si ce n’est pas trop compliqué, j’aimerais bien, puisqu’une fois que j’ai suivi vos liens je ne retourne pas à votre billet.

  26. monsieur8 dit :

    On va se le dire, même si ça ne nous plait pas, mais c’est un excellent coup pour Trump et sa gang. On commençait à lui reprocher son inaction suite aux attaques menées par l’Iran (voir billet d’hier), et voilà qu’il décapite l’ennemi #1 avec un tir extrêmement bien ciblé.

    Je ne sais plus quoi penser ce matin, sinon qu’il va être très difficile à battre en 2020. Misère…

    1. jcvirgil dit :

      Je ne suis pas certain de ça . Qu’elle va être la suite des choses , mettre des milliers de soldats sur le terrain en entrant en guerre avec l’Iran , alors qu’un tel conflit pourrait nécessiter une conscription ?
      La machine de propagande devra alors être extrêmement convaincante pour renverser l’opinion publique américaine actuellement complètement défavorable à une nouvelle guerre.

      1. monsieur8 dit :

        Je souhaite que vous ayez raison, et que Trump sorte perdant (politiquement) de cette attaque. Mais, connaissant le caractère belliqueux des Américains, je suis certain que le fait de voir pulvériser un adversaire leur fait plaisir. Ils risquent d’être reconnaissants à Trump pour cet acte de bravoure… (hum hum).

        Pour la suite : je n’imagine pas un seul instant des combats au sol opposant les GIs et les Gardiens de la Révolution. La «guerre » se fera à coup de drones et de propagande. Aucun des 2 belligérants n’a intérêt à ce qu’une escalade survienne. Les chiens vont aboyer, la caravane va passer.

    2. Dekessey dit :

      Pas sûr. Les marchés ne vont pas très bien réagir à une guerre, surtout dans une région qui déborde de pétrole…

    3. Éric Beauchemjn dit :

      Au contraire, c’est un coup de dé d’un ignorant qui n’a aucune stratégie ! Depuis que les faucons répugnicains ont sortie Saddam de l’Irak, les Chiites (Iran) beaucoup plus nombreux en % que les Sunnites ont pris le contrôle de ce pays jusqu’à lors très hostile avec l’Iran.

      Donc, il ne faut pas être une lumière pour comprendre l’emprise de l’Iran sur l’Irak. Même GWB que je trouvais vraiment stupide mais qui m’apparaît aujourd’hui comme un intellectuel comparé au génie stable orange avait eu l’occasion de tuer le général Iranien mais ne l’a pas fait pour ne pas provoquer une guerre.

      Maintenant le monde est pogné avec 2 épais en cravate qui devraient être en prison mais qui malheureusement dictent la voie à prendre pour faire oublier l’impeachement pour l’un et le procès et accusation pour l’autre. Ainsi l’avenir và!

      Les Russes et la Chine s’entendent plutôt bien avec l’Iran….

  27. lechatderuelle dit :

    Trop facile d’étiqueter ceux qui s’opposent à la présence des USA en Irak de terroristes….

    ce mot ne voudra plus rien dire dans peu de temps….

    Le type était sur son sol, dans son pays et s’opposait aux forces étrangères….. Les USA ne voyaient comme un terroriste….

    pourtant il a, si on se limite à ses « actions », une définition plus près du « patriote » que du terroriste…. et les USA ont un rôle de terroriste dans cette région du monde….

    Question de perspective….

    1. jeani dit :

      Tout à fait d’accord avec vous. Une attaque des « Américains », avec leurs armes ultra-sophistiquée, devient une attaque de prévention. Une attaque, avec leurs fusils à pétards, par quiconque, contre les Etats-Uniens ou leurs intérêts, est automatiquement une attaque terroriste.

      Ouais, question de perspective!

  28. Loufaf dit :

    Il n’ y a pas de doute, le gros taré a pensé que cette attaque serait bonne pour sa réélection. Semer la peur et le chaos est sa spécialité. Quand la pagaille sera bien pris, il va se présenter comme le seul capable de sauver le pays . Une partie du bon peuple se laissera manipuler dans ses délires, dont sa vase de zombies. Le procès pour sa destitution passera au second plan et les Démocrates deviendront les méchants qui osent vouloir se débarrasser du héros. Quant aux conséquences à long terme de sa décision, le gros despote est incapable de l’ imaginer ou il s’ en fout carrément. Pas très rassurant pour la suite des événements.

  29. Bboy dit :

    Le meurtre commandé comme stratégie électorale. Who is next?

  30. Apocalypse dit :

    Excellente entrevue d’Anderson Cooper (CNN) avec Fareed Zakaria qui, comme vous allez le constater, fait parti des pessimistes sur la suite des choses:

    *https://www.youtube.com/watch?v=QQDAZKnJOdg

    Fareed Zakaria on airstrike: Iran will respond in some way

  31. Une «escalade dangereuse»?? Mais cela faisait des années que ce général se promenait pratiquement en touriste** dans la région en pratiquant lui-même de «l’escalade terroriste». Alors, il aurait fallu faire quoi? Tenter de négocier une «désescalade»? Le laisser continuer son «tourisme jihadiste»?
    Comme l’écrivit si bien Cioran: «Le fanatisme est la mort de la conversation. On ne discute pas avec un candidat au martyre».
    Alors, on a beau ne pas aimer (euphémisme ici) Donald Trump, on peut ne pas être peiné par la disparition d’un individu comme ce général. Reste à voir comment Donald Trump saura gérer la suite des choses. Le risque est bien plus dans cette question que dans le reste.
    La proximité de la prochaine élection nous projette dans un scénario à la «Wag the Dog». Des Démocrates en désarroi et une possible réélection de l’autre. C’est aussi ça le drame.

    **«General Suleimani was the architect of nearly every significant operation by Iranian intelligence and military forces over the past two decades, and his death was a staggering blow for Iran at a time of sweeping geopolitical conflict.» (NYT)

    1. ghislain1957 dit :

      @ jeanfrancoiscouture

      « Reste à voir comment Donald Trump saura gérer la suite des choses. »

      « Trump » et « gérer », deux mots impossible à conjuguer dans une phrase!

      1. @ghislain: « « Trump » et « gérer », deux mots impossible à conjuguer dans une phrase.»

        Bref, un «oxymore», tout comme «Trump» et «président» quoi. J’aurais dû, en effet, chercher une meilleure formule et remplacer «saura gérer» par «essaiera de se dépêtrer».

      2. Cubbies dit :

        @Ghislain1957 9h32

        Nous aurons droit aux mots célèbres qu’il utilise quand le Bully ne sait pas ce qu’il fait. Un argument qui laisse sans mot:

        ‘We’ll see what happens’

      3. Mariette Beaudoin dit :

        À ses yeux,  »gérer » signifie  »jeter de l’huile sur le feu ». Pitoyable ! Le signe d’une impuissance totale ! C’est le résultat d’un mélange de narcissisme et de cupidité. Il n’a pas eu d’éducation digne de ce nom.

        J’ai une pensée ici pour tous les humanistes de ce monde, souvent bénévoles, qui multiplient leurs efforts pour que la planète aille mieux. Voir Trump agir en nullité et en brute sans nom pour contrecarrer toutes ces merveilleuses actions pas assez médiatisées à mon goût, qui pourraient vraiment nous inspirer en nous servant de modèles, je trouve ça d’une tristesse infinie.

        Mais je pense que la Vie est plus forte que tous ces belliqueux à la noix et qu’elle reprendra ses droits.

    2. Benton Fraser dit :

      Trump aurait dû se garder une petite gène et faire comme Obama, l’homme aux milliers de drônes de la mort… qui tient ça mort!

  32. J.C.Virgil dit :

    Décidément ce gouvernement américain n’a aucune crédibilité . Pendant qu,ils assassinent un ennemi en le dépeignant comme un dangereux fomenteur de confoits qui menace la sécurité américaine et mondiale, ils s’associent avec deux psychopathes , Ben Salman le prince saoudien, grand décapiteur de journaliste et commanditaire du terrorisme qu’il finance à grand renfort de pétro-dollars et le voyou sioniste Netanyahou qui désire rien de moins qu’une guerre contre l’Iran pour protéger ses propres intérêts de crapule qui devrait normalement être passé en jugement.

    1. Duduche dit :

      Comment ne pas voir cet assassinat comme un acte de terrorisme commandé par un autocrate? Seulement en prétendant que c’était une bonne action parce que Trump est (forcément) du côté des « bons ». Ce que chaque terroriste pense de lui-même, peu importe la religion ou l’idéologie à laquelle il adhère.

  33. Alexander dit :

    On s’éloigne pas mal du Prix Nobel de la Paix pour Trump.

    Il ne sera pas sur les bulletins de vote, c’est sûr.

  34. Cubbies dit :

    Le 100-Génie stable vient de mettre le feu aux poudres. Il vient de provoquer l’escalade de violence entre les États Unis et l’Iran. Ça fait longtemps qu’il veut montrer qu’il n’a pas peur. L’Iran va riposter, les cibles sont nombreuses: l’Arabie Saoudite et ses installations pétrolières, l’Irak (en forçant les È-U à être expulsés du pays), les intérêts américains dans la région, Israel pas très loin et à la limite le territoire américain. Il y aura une riposte c’est assuré.

    Difficile d’être optimiste dans les circonstances. Un Commandant en Chef qui ne sait pas ce qu’il fait contre un régime idéologique qui respectait une entente anti-nucléaire répudiée par le Génie stable.

    La présidence télé-réalité que nous vivons s’apprête à nous amener des images de guerre tous les jours. C’est ce qui arrive quand le peuple américain choisit un parfait abruti comme chef d’état. Rien de rassurant avec une gang d’amateurs irresponsables aux commandes.

  35. Toile dit :

    On parle de la décision de trump (petit t). Vrai que la décision finale lui appartient comme commander in chief mais vu sa très vaste culture, son égo incommensurable, son extreme vulnérabilité aux insignifiants extrémistes et sa marotte de gagner les présidentielles 2020, je me demande bien qui dans son entourage immédiat aurait pu, par manipulation évidemment vu qu’il sait mieux que tous, lui souffler un tel message subliminal. Outre les profonds faux cons, le lobby des armements, on pourrait peut être aussi, ouf, envisager une dimension divine ( religieuse) via la très voyante Paula White. Le marais a des ressources. Un délire de ma part.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Toile

      « Un délire de ma part. »

      Un délire, peut-être, mais pas si loin que ça de la réalité!

  36. ghislain1957 dit :

    Un des nombreux tweets du gros clown ce matin:

    Iran never won a war, but never lost a negotiation!

    https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1213078681750573056

    Je ferai humblement remarquer au gros clown orangé, que les zétats-zunis n’ont gagné aucune guerre depuis 1945!

  37. Micheline L dit :

    Je voudrais en savoir davantage sur le tweet effacé de Eric Trump. Est-ce que le fils du président a appris l’attaque avant le Congrès??? Pas beaucoup d’intelligence dans cette famille mais quelle arrogance!

    1. Samati dit :

      @ Micheline

      Si prouvé, ce geste pourrait être illégal, le fils Trump n’a surement pas la cote de sécurité lui permettant d’obtenir cette information « top secret ».

  38. Danielle Vallée dit :

    @jeanfrancoiscouture:
    Je vous comprends mais ça a pris 15 minutes à l’Iran pour nommer le remplacement: un associé très proche de Soleimani depuis 20 ans, qui va simplement continuer ce que son ami et patron faisait. Rien n’a changé dans cette situation sauf que maintenant ils ont un martyre de plus.

    Historiquement, où Soleimani a-t-il été formé? Mais dans la guerre Iran-Iraq soutenue par les États-Unis qui a causé 1 million de morts en Iran.
    Il devait baiser les pieds des Américains?
    Et la pureté des Américains, on repassera. Pendant que Soleimani et ses troupes passaient de l’Iran à l’Iraq la nuit pour tuer des soldats américains, Kellogg Brown, une filiale de Halliburton (Cheney) était en Iran en train de creuser des puits de pétrole. Ça a fait la couverture du magazine Time à l’époque.

    Qui a gagné hier?
    Netanyahu, qui veut s’agripper au pouvoir et faire oublier ses fraudes
    Trump, qui veut faire oublier ses fraudes et sa destitution
    Les compagnies pétrolières américaines qui vont empocher pendant un bout de temps.

    Il n’y a rien de noir ou de blanc au Moyen Orient, tout est gris. Il suffit de regarder la Lybie cette semaine, avec l’Égypte qui soutient l’est de la Lybie et la Turquie qui veut envoyer des troupes pour soutenir l’ouest de la Lybie. Et pour envoyer des troupes en Lybie, la Turquie a imposé un ‘quidproquo’: des droits de forage dans la Méditerranée au large de la Lybie, ce qui va techniquement séparer Chypre de la Grèce. Une autre danse à quatre discrète mais aussi dangereuse que le problème avec l’Iran.
    Qui va arrêter Erdogan? Trump? Vraiment pas! Erdogan se fout de Trump totalement. Et Pompeo c’est un gros tapis, et rien d’autre.
    Ça prend des gens intelligents et forts pour diriger les États-Unis, le monde en dépend.

    1. @Danielle Vallée: «Il n’y a rien de noir ou de blanc au Moyen Orient…»
      Le M-O. est en effet un inextricable nœud de vipères. Pétrole, religions, factions religieuses à l’intérieur même de pratiquement chaque religion, guerres de territoires, création de pays sans tenir compte de l’histoire ou des promesses, etc.
      S’agissant des USA, si la variable pétrole était absente, jamais on ne les aurait vus au M-O. sauf peut-être comme allié d’Israël. Mais sans le pétrole, pas de pétromonarchies multimilliardaires pour semer le trouble là et un peu partout ailleurs.
      Les «arpents de neige» ont été dédaigneusement abandonnés par la France. Les «arpents de sable» du M-O. l’auraient été tout autant sans la richesse du sous-sol.
      Cela dit, nous sommes au prises avec un présent aux allures de Nœud Gordien et il ne faut pas compter sur Donald Trump pour le dénouer ou le trancher malgré tous les bruits de botte et de sabres qu’il peut générer et même s’il peut, tout à fait accidentellement, avoir raison à l’occasion.

  39. Ziggy9361 dit :

    Mr.Couture…Cioran n’aurait-il rien à dire sur les empires qui tentent d’imposé leurs vues à des pays souverains à des milliers de kilomètres bien souvent sur des continents ou les populations ont des us et coutumes différentes .Personne au Étatsunis ne va pleuré la mort de Souleimani,moi je peux vous assurez que si l’andouille fait une crise cardiaque mortelle au moins soixante pour cent de la population américaine n’aurait aucune réaction sauf que la solution c’est imposée par elle même fini la honte,ils ne danseraient pas dans la rue bien sûr (inhibition culturel).Par contre dans de nombreux pays ce seraient l’allégresse.
    La grosse andouille qui ne connaissait sûrement pas Souleimani s’est tout simplement fait déranger durant la nuit par Pompéo ou un sous -fifre pendant qu’il se branlait en regardant la vidéo de sa prestation de serment qu’il ne cesse de violer,on à du lui dire autorisé nous de vaporisé Souleimani ça va être bon pour votre prochain sondage.

  40. Cubbies dit :

    Je me rappelle avoir lu sur ce blog une phrase qui avait frappé mon imaginaire. Svp pardonnez mon trou de mémoire sur l’identité du blogueur.

    ‘Le fertilisant vient de frapper le ventilateur.’

    Comme disent les Chinois ‘You bet’

    1. Alexander dit :

      @ cubbies

      L’expression consacrée parle de fertilisant naturel.

      1. Cubbies dit :

        @ Alexander 11h47

        Holy Shit ! 🙂

    2. @Cubbies: Il m’est arrivé d’utiliser cette expression sur ce blogue….et en quelques autre endroits et occasions. Vous avez peut-être croisé un de mes «posts». 🙂

  41. Mariette Beaudoin dit :

    S’ils font ça pour le pétrole, c’est complètement stupide. Avec les feux engendrés, le pétrole va devenir non seulement dangereux pour la région, mais il va en rester moins pour la consommation. Ça a l’air que les feux de l’Australie ce n’est pas assez !

  42. Amazonia dit :

    Si des pays comme la Russie, la Chine, la Corée du nord ont intérêt à une réélection de Trump, ce n’est pas le cas pour l’Iran. La Chine et la Russie pourraient ainsi limiter les représailles iraniennes afin de ne pas trop compromettre la réélection de l’idiot de la MB.

    Côté iranien j’espère qu’on a compris que dire d’un idiot qu’il est inoffensif n’est pas une tactique viable. Il vaut mieux faire comme les autres dirigeants occidentaux, ne pas affronter l’idiot de face. Quitte à faire des apartés sans oser prononcer son nom.

    Les perspectives qu’offre une réélection de Trump sont immenses, et pas seulement pour les dictatures.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :