Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Si vous suivez les tendances sur Twitter en provenance des États-Unis, vous vous êtes peut-être demandé pourquoi les mots-dièse #Winecave et #WineCavePate y sont apparus au milieu de la soirée de jeudi. Ils faisaient référence à une déclaraion d’Elizabeth Warren lors d’un débat entre les candidats à l’investiture démocrate à Los Angeles. Dans la deuxième heure de l’affrontement, la sénatrice du Massachusetts a reproché à Pete Buttigieg d’avoir tenu une activité de collecte de fonds «dans une cave à vin pleine de cristaux et servi une bouteille à 900$». «Les milliardaires dans les caves à vin ne devraient pas choisir le président des États-Unis», a-t-elle lancé.

La réplique du jeune maire de South Bend ne s’est pas fait attendre.

«Selon, le magazine Forbes, je suis littéralement la seule personne sur cette scène qui ne soit pas un millionnaire ou un milliardaire», a-t-il noté. «C’est le problème quand on émet des tests de pureté qu’on ne peut même pas passer», a-t-il ajouté en soulignant que la valeur nette de la sénatrice du Massachusetts état «100 fois la mienne».

À vous de juger qui est sorti gagnant de l’échange :

Attaquée sur le financement de sa campagne par Warren, Buttigieg a également essuyé le feu des critiques d’Amy Klobuchar sur la question de l’expérience. La sénatrice du Minnesota, qui joue son va-tout en Iowa, a reproché au meneur de plusieurs sondages dans cet État de ne pas respecter l’expérience de ses rivaux plus âgés. Elle a également minimisé son expérience de maire d’une petite ville d’Indiana.

Piqué, Buttigieg a répliqué : «Vous parlez de bâtir une coalition, dites ça à un mec gai qui a gagné avec 80% des voix dans l’Indiana de Mike Pence.»

La sénatrice du Minnesota lui a aussitôt rappelé qu’il avait perdu par 20 points de pourcentage dans la seule course à laquelle il a participé à l’échelle d’un État beaucoup plus conservateur que la ville universitaire de South Bend dont il est le maire.

Klobuchar, qui est la grande gagnante de ce débat selon plusieurs analystes, a probablement remporté cet échange.

Le meneur dans les sondages nationaux, Joe Biden, a fourni sa meilleure performance dans un débat depuis le début de la course démocrate. Il faut dire que personne ne l’a attaqué, sauf peut-être Bernie Sanders, qui lui a rappelé pour la énième fois son vote autorisant la guerre en Irak. Parlant de Sanders, l’homme pète le feu depuis son infarctus. Il a même ajouté une touche d’humour à son arsenal.

Warren, quant à elle, a servi la meilleure ligne de la soirée quand un journaliste lui a demandé de réagir au fait qu’elle serait la personne la plus âgée à accéder à la Maison-Blanche. «Je serais également la plus jeune femme à avoir jamais été investie», a-t-elle répliqué.

On trouve ici un rappel des thèmes, y compris la mise en accusation de Donald Trump, l’économie et la politique étrangère – qui ont été abordés au cours du débat. Reste maintenant à voir si les attaques contre Mayor Pete changeront l’allure de la course, surtout en Iowa.

(Photo Getty Images)

86 réflexions sur “Débat démocrate : Buttigieg bombardé

  1. Gina dit :

    Le réveil de Joe Biden , il était temps .

  2. gl000001 dit :

    « qui est sorti gagnant de l’échange  » Buttigieg vs Warren ?
    Personne !! Vraiment. C’est du niaisage. Si elle était québécoise, Warren se présenterait pour Québec Solidaire (ça veut tout dire) ! Et Buttigieg n’a pas à répondre à de la basse provocation comme ça.
    Qu’ils s’en tiennent à l’économie et à la politique étrangère. Le reste, c’est du « paraitre » !

    1. lechatderuelle dit :

      gl000001 votre lien avec Québec Solidaire est bancal et inapproprié…..

      S’ils étaient au Québec ce serait 2 Conservateurs qui se battent pour le poste de Chef du Parti…
      un vieux de la vieille et un jeune coq….

      Aucun candidat aux USa ne se rapproche, un tant soi peu de Québec Solidaire et même du Parti Québécois….

      Certains élément du Parti Libéral et de la Coalition Avenir Québec ont quelques ressemblances avec les éléments les plus à gauche aux USA, mais à peine….

      La « gauche » USA est encore plus à droite que les Conservateurs au Canada….

      Enfin, il a bien répliqué….

      En ce moment, ce qui compte est de se positionner pour le poste de Chef du Parti Démocrate….

      le problème des Démocrates est le « timing »…. il se fait très tard pour que le futur Chef de ce parti puisse se faire une image face à l’électorat….

      Ils auraient dû précipiter la nomination de leur Chef pour que celui-ci puisse confronter trump pendant 1 an 1 an et demi avant les élections et le pousser à dire des âneries comme c’est sa spécialité quand la pression monte….

      1. Igreck dit :

        @chatderuelle
        Vous m’enlevez les maux de la bouche !

      2. Igreck dit :

        Comment deux pays voisins peuvent-ils être à une telle distance idéologique !? Une seule réponse : les USA sont sur une autre planète que la nôtre (sociologiquement parlant).

      3. gl000001 dit :

        Oui. Je sais bien pour la gauche bien à droite de notre gauche. Ce n’est rien de nouveau.
        Mais je disais « Québec Solidaire » dans le sens d’avoir certaines bonnes idées mais être déconnecté de la réalité.

    2. MarcoUBCQ dit :

      @ gl000001: J’aime vos posts d’habitude, mais comme « lechatderuelle » peut-être, je trouve celui-ci indigne de vous. « … bancal et inapproprié… »: Catherine Dorion a montré à quel point est est dans la lignée de Nancy Pelosi quand elle a, d’un seul regard disant tout, anéanti les délires de Sophie Durocher (j’ajouterais les sottises de PKP itou). QS est le seul parti qui propose une alternative au statu quo, prêché par le PLQ (sans commentaires…), la CAQ (Coalition Anti-immigrants du Québec) et le PQ, moribond et inapproprié pour l’instant.

      1. chicpourtout dit :

        @MarcoUBCQ 9h54
        «….PQ, moribond et inapproprié pour l’instant.»…
        Vous voulez dire passer date Marco…
        Entre blogueurs, je dirai que ce parti est «mort» et ce n’est pas avec des discours de ceintures fléchées et «de pays»… qu’ils vont y arriver (tant qu’a y être ils vont sortir Séraphin des boules à mites et le présenter le comme économiste en chef…) C’est l’aube de 2020 les réalités ont changées!! Le temps «des cabanes à sucre» politique est trépassé… ciel!
        Ce parti a vraiment fait des merveilles à ses débuts pendant deux mandats mais il avait toute un équipe, bien formée de gens brillants reconnaissons le. Mais là… passons à un autre appel…

      2. MarcoUBCQ dit :

        Bingo! (chicpourtout (10:31)). Un parti ce sont les gens qui le composent. À la place de ceux qui y sont encore, je décri**erais illico vers un autre parti, ou j’en partirais un autre, même si mesemble qu’y’en a assez comme ça déjà.

      3. gl000001 dit :

        J’aime bien Catherine Dorion qui contribue (j’espère) à décoincer la politique. Et avec infiniment plus d’intelligence que ce qu’essaie de faire trump. Mais le parti est déconnecté de la réalité. Avec le temps, ils vont peut-être se bonifier. On verra.

      4. Layla dit :

        @Marco UBCQ 9:54

        « Catherine Dorion a montré à quel point est est dans la lignée de Nancy Pelosi. »

        Pardon? J’ose espérer que lorsque vous dites « dans la lignée de Nancy Pelosi » vous voulez dire…très très très loin derrière presque à la toute fin de la ligne. Désolée mais comme vous dites … « …d’habitude j’aime bien vos posts.. » 😉Layla

      5. Soleil Levant couchant dit :

        Tous nos partis canadiens sont à gauche du parti démocrate sauf pour Warren et Sanders p-e… qui sont des égarés universitaires de la gauche américaine…. et qui troublent la course à la présidence et le choix d’un président capable de battre Trump….

        Biden est encore dans la course une chance mais où est Bloomberg ? Si les démocrates pouvaient se rallier pour un choix stratégique et intelligent du prochain mandat présidentiel…

        au Québec, nous avons 2 partis qui se divisent le vote « nationaliste » et 2 partis qui se divisent le vote « séparatiste »…. et le PQ ne peut se renouveler en effet moribond…incapable de reléguer aux oubliettes l’idée d’indépendance morte depuis 1995….et se renouveler… FLegault l’A compris lui et repris à son compte une forme de nationalisme moins menaçante pour l’unité canadienne et a remplacé le PQ là-dessus.
        Le PQ est incapable de se trouver une vraie position de centre-gauche nationaliste…. La CAQ pige à droite et gauche… L’enjeu est ailleurs plus macro…

        Pour le vrai visage de QS qui joue le jeu démocratique de l’Assemblée Nationale sauf pour les provocations à peine voilées de CDorion..et les présentations très léchées, sociales, environnementalistes, intelligentes et subtiles des CO-CHEFS, Ça demeure un parti, quand on regarde le programme attentivement et les déclarations qui filtrent parfois, essentiellement d’extême-gauche, révolutionnaire, marxiste-léniniste ( aveu de Manon Massé dernière élection)…. Je comprends pas son réel attrait populaire..sauf qu’ils disent les choses que les gens veulent entendre… facile quand tu n’auras pas le pouvoir… et on ne retrouve pas les plus analytiques dans la population en général….
        c’est le loup dans la bergerie de notre démocratie !!! Ils achèvent leur ascension…. j’espère…

        On est rendu loin des USA mais tout est dans TOUT…

  3. Martin cote dit :

    La meilleure prestation de Biden a ce jour…tant mieux et il faut qu’il continue à etre combatif…..comme il l’a dit…personne n’a été plus attaque par les républicains que lui et son fils mais il veut continuer à travailler à rétablir les ponts entre les deux grands partis…à mon avis…continue à etre le meilleur dandinât pour battre Trump….

    1. Ziggy9361 dit :

      Moi c’est Mme.Klobuchar que j’avais l’habitude d’écouter d’une orieille distraite qui m’a impressionné,j’ai beaucoup aimé sa sincèrité malheureusement aucune chance pour elle sauf peut être comme colistière d’un Biden en étant réaliste.
      J’ai bien aimé aussi que Mr.Steyer ait mis en exergue le fait que la grosse pantoufle présidentiel est un nul aussi en économie malgré toutes ses déclarations dont ils nous abreuvent incluant ses succès phénoménal en affaire.Je me rappelle plus qui lui à dit qu’avec
      l’entrée dans la course de Bloomberg il faisait figure de travailleur de la classe moyenne, je pense bien que c’est à CNN.

  4. PROBERT dit :

    Il faut espérer qu’un événement majeur survienne d’ici les élections de 2020 pour faire monter une vague anti Trump chez les républicains. Peut être la décision de la cour suprême attendue en juin sur la publication des déclarations d’impôts de Trump. Peut être des preuves compromettantes coulées par un fonctionnaire d’un département ou d’un organisme comme la CIA, le département d’état, ou l’équivalent du ministère du revenu.

    1. RICK42 dit :

      Vous trouves pas que l’impeachment est un évènement majeur? …et qu’est-ce que ça a changé? Rien!

      1. Steven Bossé dit :

        @Rick42 L’impeachment n’est pas un événement majeur, c’est de la politicaillerie. Un événement majeur serait une demoiselle qui affirme avoir rencontrée Donald Trump à une soirée Jeffery Epstein. ÇA, ça serait majeur.

      2. Mouski dit :

        Il y a quand même un journal fondé par Billy Graham qui s’est prononcé pour la destitution de Trump. Ce n’est pas rien.

      3. Igreck dit :

        @Rick
        Le processus d’impeachment est d’abord politique. Et ici nous assistons à un « freak show » mettant en vedette une BÊTE de cirque et sa cohorte de clowns. De plus, on connaît d’avance le clou du spectacle : y’en aura pas de destitution !

      4. Benton Fraser dit :

        @Steven Bossé

        Pourquoi pour un républicain, le sexe est toujours un événement majeur et la corruption un événement mineur?!?!?

        Peut-être trop de corruption, pas assez de sexe!!!!

    2. Richard Desrochers dit :

      Sauf que les seules preuves admissibles pour le parti républicain sont celles fournies par la MB.

    3. Gina dit :

      La vague anti-trump se mobilise parmi les évangélistes républicains. . Et cette vague inquiète trump . Ils se questionne maintenant sur sa moralité , le fait de cacher ses impôts , etc. . En tout cas mieux vaut tard que jamais . Où étaient-ils en 2016 ? L’ erreur est humaine .

    4. lechatderuelle dit :

      PROBERT les impôts n’y changeront rien…. si les abus de pouvoir ne font pas fléchir l’électorat, les impôts passeront comme un couteau chaud dans du beurre…

      Les migrants, l’anti-immigration, les tarfis douaniers qui ont fait mal aux américains eux-mêmes, les baisses d’impôts qui ont amplifié l’écart entre riches et pauvres, les Dreamers, les lois réactionnaires contre l’environnement, les emprisonnements d’enfants de réfugiés, les insultes, les mensonges n’ont pas ébranlé la population….

      il faudra une crise humanitaire aux USA…. plate, mais c’est ça…

  5. Duduche dit :

    Sont plates leurs débats, et ils laissent de côté les vrais problèmes de la Nation. Par exemple, ils n’ont pas abordé un problème criant comme le manque d’eau dans les lave-vaisselles. Trump (https://twitter.com/joshtpm/status/1207492733012783110/video/1), lui, ne perd pas de vue des problèmes aussi importants, sur lesquels il a une très grande expertise (s’il n’était pas aussi modeste, il la qualifierait de « parfaite »).

    1. Mariette Beaudoin dit :

      J’adore votre humour. Vous touchez quelque chose de fondamental.Mais effectivement, lorsqu’un candidat qui a de bonnes valeurs de base énumérera les problèmes de monsieur-et-madame-tout-le-monde en se mettant dans la peau de l’autre, en écoutant et en proposant des solutions même si c’est fatalement imparfait, il touchera les cœurs et remportera la palme. Et souvent, les solutions les plus simples sont les plus efficaces, du moment qu’elles respectent le gros bon sens et se font dans l’enthousiasme. Et si on se trompe, reconnaître nos torts et rectifier tout de suite le tir. Ce n’est pas sorcier, vouloir aider ! Quand donc vont-ils comprendre ça ?

    2. Haïku dit :

      Duduche
      😉👏👏👏

  6. Steven Bossé dit :

    « Le meneur dans les sondages nationaux, Joe Biden, a fourni sa meilleure performance dans un débat depuis le début de la course démocrate. Il faut dire que personne ne l’a attaqué […] »

    Comment peut-on expliquer que le meneur dans les sondages depuis pratiquement un an ne soit pas la cible de tous les autres candidats dans ces débats?

    Réponse : Parce qu’il a déjà été couronné en arrière scène et ces débats servent à déterminer qui sera son vice-président tout au plus.

    1. gl000001 dit :

      Un petit lapsus ? « Hypothèse » plutôt que « Réponse » 😉

  7. titejasette dit :

    Bataille entre Elizabeth Warren et Pete ? Bof !

    Ou en sont rendus les sondages sur Trump ? Ce matin CNN en parle mais j’étais trop endormie.

    Avez-vous déjà lu cet article publié sur un magasine évangélique, le Christianity Today ?

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201912/19/01-5254400-un-magazine-evangelique-appelle-a-destituer-donald-trump.php

    1. gl000001 dit :

      Juste le titre du magazine les discrédite totalement dans le milieu « Christian ». Ils sont trop en avance sur les autres. Ils sont à « Today » alors que le reste sont encore à « Last Century ».
      Sans blague, bravo à ces « allumés ». Ca fait changement des « illuminés » !

      1. Layla dit :

        @Gl000001 20/12 8:50

        Désolée je suis en mode lecture de rattrapage

        Ils sont à « Today » alors que le reste sont encore à « Last Century ».👏👏👏

  8. Ziggy9361 dit :

    Mr Bossé ça fait du bien d’avoir un autre personne dans le secret des dieux, ou avec des dons de clairvoyance, depuis le départ de Benjen et G.Tétine en voyage touristique en Russie nous ne savions plus à quel Saint se vouer c’est difficile de savoir ce qu’Obama
    et Hillary manigance avec LE FBI et la CIA la on le sait grâce à vous.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Petit rappel pour nous tous, moi le premier: 1) Toujours avoir un langage impeccable; 2) Ne pas supposer; 3) Ne pas en faire une affaire personnelle; 4) Faire de son mieux. 4 accords toltèques.

      1. chicpourtout dit :

        Beau rappel Marco (10h02)
        Je vous seconde.
        Ces accords fonctionnent vraiment, pour ceux qui connaisse le livre. Nous avons parfois tendance à les oublier…

      2. Layla dit :

        @MarcoUBCQ
        Le 5 ieme pas fou non plus

        « Soyez  sceptique mais apprenez à écouter »

  9. Apocalypse dit :

    Une attaque ‘cheap’ de Madame Warren qui aurait dû passer plus de temps à peaufiner sa position sur sa proposition d’un système de santé à payeur unique.

    Du moment que M. Buttigieg n’enfreint pas de loi sur le financement de sa campagne, c’est ‘go for it’ dans mon bouquin.

    Bien content que Madame Klobuchar ait bien fait dans le débat. Une candidate que j’aime bien.

  10. Gilles Morissette dit :

    Warren s’est sorti de la course avec son plan « medicare-for-all » qu’elle a non seulement été incapable d’expliquer correctement mais qu’elle a très mal défendu. Pas étonnant qu’elle soit en baisse dans les sondages depuis ce temps.

    Les Américains n’accepteront jamais son plan d’autant plus qu’elle a lamentablement cafouillé sur la question du financement, multipliant les virages à 360 degrés.

    Buttigieg lui a envoyé en pleine gueule sur la question du test de la pureté, elle qui n’a certes aucune leçon à donner à personne compte tenu de ce qu’elle a fait avec ses « supposés origines autochtones ».

    Biden semble faiire preuve de plus d’assurance. Il est possible que les attaques vicieuses dont il a été victime de la part de l’Escroc-En-Chef l’ait endurci. Il s’impose de plus en plus comme le meneur dans cette course et ça ce perçoit même chez les autres candidats qui n’osent même plus l’attaquer.

    La course est maintenant joué. Ca va se décider entre Biden, Buttigieg, Sanders et comme négligé Warren.

    Place maintenant aux Primaires.

  11. samilu14 dit :

    En regardant le débat, je dois dire que j’aime bien Warren, Buttigieg et Kobluchar. Je les trouve rafraîchissants. Par contre, Warren est peut-être trop à gauche dans ses positions pour un électorat plus conservateur dans les swing states qui vont faire la différence aux prochaines élections. Buttigieg a beaucoup de points positifs pour lui…

    1. Achalante dit :

      M. Buttigieg utilise des mensonges républicains pour attaquer les propositions de Mme Warren. Pas fort. Et s‘il a été élu dans un état généralement républicain, c‘est peut-être parce que ses idées sont plutôt républicaines, juste plus modérées que les « vrais » républicains.

      Pour ma part, dans l’extrait présenté par M. Hétu, si M. Buttigieg a récolté plus d’applaudissements, il a complètement passé à côté de la question : ce n’est pas la valeur aux livres des candidats qu’elle dénonçait, mais le fait que les super-riches aient un accès privilégié aux candidats pour peut-être (on ne sait pas, puisque ça a été fait sans médias pour rapporter ce qui a été dit) influencer leur programme en leur faveur.

      Il ne s’agit pas d’un « test de pureté », mais de s’assurer que les besoins du plus grand nombre ne doit pas soumis à la dictature de l’argent; que les promesses faites en public ne soient pas trahies par celles faites en privé.

      1. Igreck dit :

        Au pays des licornes, l’argent n’intervient pas dans la joute politique !

  12. jcvirgil dit :

    Buttigieg qui se défend de ne pas être millionnaire, lui, pour épingler Warren.

    Elle aurait pu lui répondre qu’il est encore jeune et que ça ne saurait tarder avec tous les amis qu’il a derrière lui pour financer son accession à la présidence.

    Une activité de collecte de fond dans une cave à vin au luxe outrancier en sevant une bouteille à 900$ , c’est vraiment rien pour prouver que la politique américaine ne s’achète pas.

  13. Alexander dit :

    Mettons que Biden gagnerait l’investiture, il est en avance, qui deviendrait son colistier?

    À son âge, le choix du VP devient crucial. Choisirait-il parmi les autres candidats ou irait-il à l’extérieur?

    Un homme, une femme?

    Un jeune, un plus vieux?

    Un blanc, un « non-blanc »?

    Un centriste, un progressiste?

    Un pro-entreprises, un pro-travailleurs?

    Un environnementaliste, un conservateur?

    Tous les choix sont sur la table. Et il n’y a pas de bon ou mauvais choix.

    Idéalement, quelqu’un de rassembleur et respecté qui pourrait faire le lien avec les républicains et réparer un peu les pots cassés sous Trump.

    Et quelqu’un qui aurait le profil de venir POTUS en 2024.

    Quelqu’un de présidentiable.

    Devant une potiche comme Pence, Biden doit lui confronter un VP d’élite.

    1. Jamais un vieil homme blanc. Il choisirait plutôt une femme afro américaine comme Stacy Abrams.

      1. Achalante dit :

        J’aimerais beaucoup, Mme Abrams est intelligente et intéressante. Seulement voilà, sa seule expérience est une course qu’elle a perdue. On lui reprocherait son manque d’expérience, et on dirait qu’elle a été choisie parce qu’elle est femme et noire, et ça ravirait tous les sexistes et racistes qui sortiraient voter en masse, même si ils ne supportent plus ce type à cause de ses frasques.

        Non, malheureusement ce serait un mauvais choix cette fois-ci. Mais dans quelques années? J’adorerais un combo Abrams-Occasio Cortez.

  14. titejasette dit :

    Un article sur le montant d’argent rapporté par l’impot sur les fortunes calculé par l’équipe de Mme Warren indique que les chiffres ont été gonflé un ti peu.

    Sur CNBC, il y a quelques jours…

  15. onbo dit :

    Buttiegeg est un très bon jouteur, mais parfois rude dans ses répliques.

    Comparer le « dû en réparations » envers la communauté afro-american à une affaire « d’intérêts composés », ça fait jeunot et maladroit. C’est une chose qu’on peut penser, mais qu’on choisit de ne pas dire. Ça ressemble aux réponses faciles de ‘monsieur Trump peut tout dire’.

    Prétendre ne pas être influencé par les gens riches du fait de les fréquenter, ça fait candide et téméraire. Dès lors qu’on sait que fréquenter les riches est une des tactiques des Républicains pour se faire VOIR, impressionner, faire partie de la classe dominante, être soutenu par un boy’s club de bright guys.

    Signaler son homosexualité pour souligner sa victoire comme maire tient de la maladresse. Le mérite revient aux électeurs, pas à sa différence. Il souligne un peu là sa vanité. Tout comme son « Je pense ici qu’on parle de moi », et une façon hautaine de pointer son interlocutrice.

    Encore beaucoup de croutes à manger avant d’être présidentiable. Ce que je lui souhaite s’il persiste dans son désir de servir.

  16. Yolande C. dit :

    Tiens donc, seulement 22 commentaires sur ce qui devrait être le sujet du jour !

    On dirait que tout le monde a pris son pied avec le vote sur l’impeachment et puis s’est rendormi.

    Et pourtant, on est en pleine année électorale et alors que les démocrates auraient dû mettre toutes leurs énergies sur l’élection, ils se sont laissés distraire par les illuminé(e)s de la squad et ont entrepris cette ridicule joute parlementaire.

    Pendant tout ce temps, ils auraient dû faire comme le président et sillonner l’Amérique dans ses moindres recoins, car la victoire ne se décidera pas sur la côte Est ou Ouest.

    Et puis hier, on apprenait (mais personne n’en parle ici) qu’il n’y a pas d’impeachment tant que les messagers de la Chambre ne présentent pas les articles d’impeachment devant le Sénat.

    Y aurait-il eu un petit arrangement à l’interne à l’effet de voter sur l’impeachment et de ne pas y donner suite ?

    Pour revenir au débat, c’est vrai que Buttigieg en a arraché, mais je trouve qu’il est s’en est pas trop mal sorti.

    Klobuchar et Biden ont été excellents pendant que Bernie Sanders pétait le feu et que Warren pétait les plombs.

    J’espère que tout sera joué avec le Super Tuesday, sinon les chances de réélection du président remonteront encore.

    1. Achalante dit :

      Je crois plutôt que c’est l’approche de Noël; la course des derniers jours a commencé.

      Et puis, la vraie année électorale commence dans deux semaines! 😉

      1. Yolande C. dit :

        The more you spend the more you save.

        J’ai raisonnablement (?) tout acheté sur internet.

        Je souhaite de Joyeuses Fêtes à toutes et tous avec une pensée particulière pour celles et ceux pour qui cette période leur fait ressentir encore davantage la solitude.

        Je pense à ma grand-mère qui me disait: « Un jour tu vas voir, on est vieux et seul… »

      2. Ziggy9361 dit :

        Mme.Yolande…je constate que vous aussi avez profité des conseils avisés de votre grand mère, j’ai moi même eu le privilège d’être pris en élève par ma grand maman et quand je vous écris je suis submergé par l’émotion juste à penser à ces belles années et les subséquentes.Moi aussi je tiens à vous souhaitez de joyeuses fêtes et si par malheur vous n’avez pas d’enfants ou de petits enfants pour festoyer raccrochez vous à vos beaux souvenirs et àu plaisir de vous relire avec votre point de vue qui m’agace parfois mais qui est généralement difficile sinon impossible à réfuter.

    2. jcvirgil dit :

      Il semble bien en effet que le parti démocrate a manqué son coup avec ce projet de destitution, Selon la firme de sondage Gallup :*The Gallup poll released early Wednesday found Trump’s approval rating at 45 percent, up from 39 percent when the inquiry was launched in the fall.
      The new findings mark the third-consecutive increase in Trump’s approval rating, Gallup noted.

      https://thehill.com/homenews/administration/475037-trump-approval-up-6-points-since-launch-of-impeachment-inquiry-gallup

      Ça leur prendra maintenant un nouveau Obama pour refaire surface. En ont-ils un en réserve ?

      1. Steven Bossé dit :

        @jcvirgil « *The Gallup poll released early Wednesday found Trump’s approval rating at 45 percent, up from 39 percent when the inquiry was launched in the fall.
        The new findings mark the third-consecutive increase in Trump’s approval rating, Gallup noted. »

        Nancy Pelosi n’est pas folle, elle savait dans quoi elle s’embarquait et je ne crois pas une seule seconde qu’elle s’est fait tordre le bras pas les activistes de Twitter comme AOC et sa gang.

        Alors pourquoi? L’argent. La campagne de Trump ramasse des sommes d’argent faramineuses depuis la dernière année alors que le DNC traîne la patte. L’impeachment se veut le meilleur remède d’amener les monnayeurs d’ouvrir grand leurs portefeuilles.

      2. jcvirgil dit :

        @steven Bossé

        J’y vois beaucoup plus l’influence de John Brennan l’ex directeur de la CIA et de ses sbires au Congrès américain .Aux dernières élections au Congrès en 2018 , onze anciens agents des services de renseignement et militaires ont été élus en tant que représentants démocrates. Ce sont eux qui ont donné l’impulsion pour la destitution .

        Théorie du complot diront certains…Je ne crois pas, ils ont mis en place la tentative de destitution basée sur une conversation téléphonique de Trump avec le nouveau président Zelinsky qui ne semble pas assez solide pour convaincre une majorité d’Américains.

      3. el_kabong dit :

        @jcvirgil

        Pour reprendre votre expression maintenant consacrée, vous ne rapportez que des « ragots non étayés de preuves »…

      4. jcvirgil dit :

        @El Kabong

        Ce sont plutôt des faits que vous vous entetez à ne pas voir.

        Consultez donc les CV des nouveaux membres démocrates du Congrès élus en 2018 et le rôle de leur patron John Brennan dans les manoeuvres de destitution depuis l’election de Trump avant de divaguer…

  17. lechatderuelle dit :

    trop de gens imaginent que la destitution est un jeu électoral ou une stratégie…..

    Pourtant, c’est un geste politique obligé quand un Président outrepasse ses avantages ou limites….

    Il n’y a pas de jeu ici….
    Le malheur des Démocrates est leur incapacité d e »prendre » le plancher et de mener la danse…
    trump a toujours un pas d’avance car malgré son air « absent », il est un calculateur….

    il va au devant des coups en les nommant avant que ça survienne et il « explique/ à sa base ce que les « autres » tenteront de faire….
    Sa base le voit comme un stratège qui comprend la game et qui domine….

    Astucieux….mais rempli d’un vide sidéral d’arguments ou de faits…. mais les gens ne veulent pas se faire remplir de faits et d’informations… trop distraits par leur cellulaire qui les bombarde de sons différents annonçant l’arrivée d’une vidéo d’un gars qui rate le pont avec son auto ou d’un chien qui va chercher une bière à son maitre dans le frigo….

    l’ère du contenant domine… et trump le sait très bien après ses années aux commandes de son show de télé-réalité…..
    alors il donne ce que les gens veulent… du divertissement….

    Les Démocrates sont coincés dans leur rôle mal défini….
    ils n’ont pas une « image » une personne capable de se lever face à trump qui en ayant tout le plancher, ratisse très large et amasse les « like »….

    1. constella1 dit :

      Lecharderuelle
      Vous perdez votre temps et prêchez dans le désert j’espère que vous le savez
      Théorie du complot quand tu nous tient

  18. constella1 dit :

    Oui hier
    J’espère qu’il y en aura d’autres de ces groupes religieux plus sensés
    Eux de basent sur les dix commandements pour le juger
    Souhaitons que cela ait un effet d’entrainement sur d’autres groupes du même genre
    Let’s go les chrétiens

    1. constella1 dit :

      Ça va pas la
      Je suis en sérieux décalage avec ma réponse au post de titejasette de 8,39 que j’avais mise pourtant en bas de son commentaire

  19. papitibi dit :

    @gl000001, 7h50
    Québec Solidaire (ça veut tout dire)

    Si tu veux mon avis, agent Quintuple-Zéro Un, c’est ce que j’appelle un cheap shot. Pas la première fois que je te surprends à vomir ce genre de commentaires méprisants, cela dit. Mais ciboire, c’est pas un blogue sur la politique québécoise, icitte.

    Je suis issu d’une famille plus rouge que rouge… avec un ministre dans la famille. Mais moé jamais voté rouge et je vote pourtant depuis les années ’60.. J’ai voté NPD, Bloc et même Progressiste-Conservateur (avant la naissance du Bloc). J’ai voté Rhinocéros, j’ai voté PQ mais j’ai défroqué et je vote Solidaire depuis un bon boutte.

    Sur MON blogue, que je n’ai pas alimenté depuis des lustres, oui, j’ai commenté la politique québécoise et canadienne sur un ton plutôt abrasif, ce qui ne devrait aucunement surprendre les ceusses qui fréquentent les blogues successifs de notre hôte, où je commente depuis près de 11 ans.

    Je ne te reconnais aucun droit d’intimider les Solidaires (ou les Libéraux… ou les Caquistes….); tout ce qui devrait compter à tes yeux, ICI, c’est leur opinion sur la politique US – une opinion par ailleurs assez semblable à la tienne. Il y a ici plein de Libéraux, plein de caquistes, plein de péquisss, plein de bloquisses, plein de Néo-Démocrates et sûrement des Red Tories qui partagent une opinion commune (ou très voisine) sur les sujets proposés par MM. Hétu et Boisvert.

    Comporte-toi en adulte. Et pense aux deux auteurs qui alimentent ce blogue que tes insultes aussi gratuites que déplacées risquent de vider de ceux que tu ne cesses d’insulter. Ce serait dommage pour Richard, tu crois pas?

    Pssst: les trolls – ou LE troll aux multiples visages, c’est pas pareil. 😉

    1. Yolande C. dit :

      Amenez-en des Conservateurs comme Bryan Mulroney, Pierre-Claude Nolin ou Michael Wilson !

      Des conservateurs économiques, mais de vrais progesssistes.

      1. papitibi dit :

        D’accord pour Mulroney, que j’ai eu l’occasion de rencontrer à quelques reprises. Nolin, je ne l’ai jamais rencontré mais nous avions un ami commun et je n’en si entendu que du bien et du très bien.
        Quant à Wilson, il avait bien peu en commun avec lefreres Ford 😁s

    2. gl000001 dit :

      Wow !! « Clarify and confirm » avant de sauter aux conclusions s.v.p. ? Merci !

      1. papitibi dit :

        Comme disaient les Romains à l’époque d’Astérix, RES IPSA LOQUITUR. (*)
        Comme disait (Nicolas) Boileau, tout ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.

        Comme disait Quintuple Zéro-Un, Québec Solidaire, ça veut tout dire. Cé des z’épais! Une gang de déconnectés…

        = = =

        <em`Mais je disais « Québec Solidaire » dans le sens d’avoir certaines bonnes idées mais être déconnecté de la réalité.

        J.imagine que par l’expression QS tu ne te limites pas à un échantillon de 10 députés… Or les Solidaires, c’est pas plus homogène que les Libéraux ou les Péquistes, que je sache. L’archétype du Libéral, c’est un Jean Charest? Un Jean Lesage? Un Robert Bourassa? Un Péquisse, ça a la pensée de
        René Lévesque, ou celle de Gilles Grégoire. Un Gilles Charron, ou un Lucien Bouchard? Un PKP ou un Marc Laviolette? Un identitaire ou un Ti-Poil, ouvert à la diversité et respectueux de la différence?

        Et toi, tu serais parvenu à définir le modèle SOLIDAIRE? Bravo! Parce que à mon sens, il y a la-dedans des Néo-Démocrates orphelins d’un parti provincial, deux ou trois vieux marxistes ou néo-maoïstes, des idéalistes, et des péquistes défroqués en raison du virage à droite (genre PKP) du PQ ou de son virage identitaire.

        Puis-je me permettre de porter à ta bienveillante attention que mon adhésion au crédo Solidaire ne m’a pas aveuglé au point de soutenir Pépére Sanders ou Mémére Warren et ce, même si je suis persuadé qu’un régime à payeur unique (État) présente à long terme un meilleur rapport qualité-prix qu’un régime mixte (privé + État) qui détourne une part importante des contributions dans la poche des actionnaires…

        Warren et Sanders ont raison là-dessus. Mais ils ont tort de vouloir intégrer cette vision au programme Démocrate; c’est SUI-CI-DAI-RE. Period!

        Ce pourquoi,le Solidaire que je suis est, malgré ce lourd handicap dont tu nous affubles collectivement, juste assez cartésien pour écarter d’emblée ces deux candidatures et souhaiter une candidature plus rassembleuse. Genre Globuche, qui vaut mieux que les maigres appuis qu’elle suscite à ce jour. .Anyway, je suis assez lucide pour comprendre qu’un/e septuagénaire (j’en suis un) n’est PAS nécessairement adapté/e aux exigences du poste de POTUS.

        Bref, tu as tout faux. Trump fait preuve d’une pensée binaire – WE, par opposition à THEY; finalement, le jugement que tu portes sur les capacités d’un Solidaire de raisonner fait de toi un émule de celui que tu prétends abhorrer.

        Je t’aime bien, pourtant. Mais tabarnak, cesse de généraliser avant que ça dégénère. Vu?
        ______
        (*) Self explanatory. Les choses parlent d’elles-mêmes.

      2. gl000001 dit :

        « le jugement que tu portes sur les capacités d’un Solidaire de raisonner fait de toi un émule de celui que tu prétends abhorrer. »
        Je généralise surement un peu mais par cette phrase vous exagérez grandement.
        « tout faux » = « pensée binaire » en passant !!
        Et votre « suicidaire » vaut bien mon « déconnecté de la réalité ». Vous croyez pas ?

    3. kelvinator dit :

      Attendez…

      Toute cette tirade parce qu’UNE personne a donné son opinion sur les pleutres de QS?
      Les pseudo souverainiste qui attaque tout les partis souverainiste et s’allie au NPD moribond?

      Tout ça pour une comparaison tout à fait valable : Warren et QS? Alors que nous savons tous que les deux représente chacun la frange radicale à gauche au Québec et aux USA, chacun avec son populisme dégoutant…

      « Je ne te reconnais aucun droit d’intimider les Solidaires  »
      Si vous vous frustré à la moindre opinion, peut-être devriez-vous éviter de lire les commentaires alors!!!
      Intimider? Vraiment?
      Come on!!

      Parce que vous prétexter que des opinions négatives envers QS fasse déserter le blogue à certain commentateur?

  20. Ziggy9361 dit :

    Mon commentaire de 9hrs49se retrouve àpres celui de 8hrs10 de Martin Côté ,difficile de faire parti de la conversation.

    Mme Yolande.C…vous ne pouvez pas vous privez de casser un peu de sucre sur les candidats et sur nous les participants
    selon vous on ne semble pas intéressé outre mesure par ce débat,mais omnibulé par le presque impeachement vous avez en partie raison,il est temps que les primaires commencent et se terminent pour enfin pouvoir envoyer notre chien pisteur de mouffette àpres
    la bête qui empeste les États Unis et le monde entier.Pour ce qui est du débat pour ma part je regarde ,j’entends mais je me roule pas par terre pour un ou l’autre,non il n’y a pas d’Obama ici.

  21. arizonarc dit :

    Hier soir sur le plateau du débat démocrate, ce sont les deux candidates qui ont interpelé le plus durement Mayor Pete. Pourquoi? Je me permets quelques heures additionnelles de réflexion avant d’en tirer conclusion.
    On dit que Biden a eu son meilleur débat. C’est vrai qu’il avait l’air plus présent et qu’il a moins gaffé……..mais de là à dire qu’il sort gagnant du débat, il y a un pas que je ne peux franchir. À mes yeux, il fait tellement status quo!
    Mon premier choix est encore Buttigieg. Il manque peut-être d’expérience politique de terrain, il ne sait pas quoi faire de ses bras et de ses mains lorsqu’il se présente en public, il peut parfois paraître froid mais, à mon avis, il est le plus intelligent du groupe et surtout, il est préoccupé par les causes fondamentales qui font que la démocratie américaine est devenue si fragile. Il a beaucoup réfléchi sur la structure de la cour Suprême, sur le gerrymandering, sur l’égalité de représentativité politique de chaque citoyen américain. À mes yeux il représente le changement.et le plus grand contraste par rapport à Trump.

  22. Igreck dit :

    Toutes mes félicitations aux Démocrates qui, pendant que Gros-Lard, déjà en campagne lui, survole les Zétats-Dézunis à bord d’Hair-F*ck-One aux frais des cons-tribuables, fournissent plein d’arguments à son comité de réélection. Bravo mes champions !

  23. MarcoUBCQ dit :

    Je crois que ces débats n’intéressent que ceux qui vont voter démocrate anyway. Je crois aussi que seul Michael Bloomberg est capable de rallier le pays tout entier. Pas étonnant qu’il ne perde pas sont temps avec ça pour l’instant. Les sondages? M’en fout: Tout peut changer, y’a qu’à regarder en arrière: L’histoire des USA depuis 1945. Les candidats démocrates font des universitaires d’eux-mêmes, comme aurait peut-être dit Michel Chartrand, en utilisant un langage qui n’a aucune espèce de réalisme quand on s’adresse au peuple humain, quel qu’il soit. « Battez-vous entre vous bande d’ignares, et pendant ce temps je mange toutes les souris (votes) que vous laissez de côté », dirait peut-être Michael. Monsieur Bloomberg est aux antipodes de Donald: Intelligent, mature, érudit, capable de tenir un discours cohérent, sobre dans ses propos, posé, assez insensible pour les insensibles, assez sensibles pour les sensibles, assez raciste pour les racistes, assez xénophile pour les autres, rusé et capable de focaliser son entière attention sur le sujet présent, humain, plein de défauts mais aussi plein de qualités (Donald est adepte du solipsisme: Seul lui existe, alors peut-on dire qu’un individu aussi malade a des défauts, venant de sa maladie?), en excellente santé (en apparence du moins), bonne santé mentale (apparemment), et semble être bien dans sa peau mais pas trop, etc. Contre lui Donald a 0% de chance de l’emporter aux prochaines élections, selon moi, encore une fois. Avec une colistière, l’affaire est-elle ketchup (Warren?)?

  24. Danielle Vallée dit :

    @jcvirgil: Trump à 45% n’a rien à voir avec la destitution. C’est l’entente USA-Mexique Canada (remaniée par Pelosi) , et l’adoucissement des relations avec la Chine qui ont redonné à certaines personnes l’illusion que les tactiques de Trump pouvaientt triomphe. C’est malheureusement un mirage et la réalité va prendre le dessus très bientôt.

    1. jcvirgil dit :

      Espérons le !😎

  25. Manon Hétu dit :

    J’ai beaucoup aimé Andrew Yang. Il est dommage qu’on ne le prenne pas plus au sérieux. Son non-verbal est aussi intéressant. Moi-même je n’ai pas assez suivi sa campagne.

  26. Danielle Vallée dit :

    @MarcoUBCQ: ‘seul Michael Bloomberg est capable de rallier le pays tout entier.’
    Je partage votre pensée depuis le débat d’hier soir. il a l’intellect, l’expérience, les connaissances requises. Et il paraît présidentiel.
    Personne n’aurait honte de l’envoyer à travers le monde. Personne ne surveillerait ses gaffes.
    Et ça laisserait le plus de sénateurs possibles en place, ce qui sera important en 2020.
    Et puis il ne gouvernerait pas tout seul. rien ne l’empêcherait de recruter Buttigieg, Warren, Harris, Abrams, etc… pour occuper des postes de confiance.
    Quelqu’un demandait ce matin: ou est leur Obama? eh bien il est là selon moi.

    1. Pourquoi votre opinion sur Bloomberg a changé depuis le débat d’hier alors qu’il n’était pas présent?

  27. Danielle Vallée dit :

    P.S. Je pense que Amy Klobuchar ou Stacy Abrams feraient d’excellentes vice-présidentes.

  28. Danielle Vallée dit :

    @marie4poches: j’ai toujours estimé Bloomberg, pour des raisons autres que politiques.
    C’est juste qu’hier j’ai vu des gens bien sympathiques mais aucun de flamboyant, et je préférerais flamboyant, et solide, pas hésitant, pas un peut-être…

    1. C’est ce que j’avais cru comprendre, les candidats malgré un bon débat ne vous ont pas allumée, moi non plus d’ailleurs.

  29. FlorentNaldeau dit :

    Certains ont trouvé PB « rude » dans la réponse aux attaques dont il a fait l’objet. Il m’a semblé pourtant qu’il avait trouvé le ton juste.

    Surtout en réplique à l’arrogance moralisatrice de EW. Celle-ci s’est donné des normes de conduite pour le type de contributions financières qu’elle acceptera dans cette campagne. Parfait, elle en a tout à fait le droit, mais il ne lui revient pas d’imposer aux autres de s’y conformer, pour ensuite mieux les vouer aux gémonies s’ils ne le font pas. C’est à se demander si elle n’a pas des ancêtres parmi les Puritains qui ont colonisé une partie de la Nouvelle-Angleterre; eux aussi avaient le réflexe de condamnation facile.

    Surtout que comme PB l’a souligné, c’est quelque peu hypocrite de sa part puisque avant de s’envelopper dans les sémillants atours de la pureté financière elle a engrangé des contributions de ces mêmes sources pour ses courses au Sénat et a transféré ensuite ces fonds à la campagne présidentielle.

    À cet opportunisme moral s’allie une tendance au populisme démagogique: les termes qu’elle a utilisé pour écrite l’activité de financement de PB ne sont pas sans rappeler la dénonciation des méchantes « zélites » par DT, sans compter les exemples qu’on pourrait trouver aussi au Canada, non seulement à droite mais aussi à gauche. D’autant plus contestable de la part d’EW puisqu’elle fait elle-même partie d’une certaine élite économique et sociale aux ÉU.

    Au moins PB peut se consoler d’une chose: plus on l’attaque, plus cela prouve qu’il est perçu comme un adversaire sérieux. Peut-être pas tellement pour la nomination à la présidence, mais pour jouer un rôle influent au parti Démocrate au cours des années à venir et peut-être même aspirer au second poste sur le ticket final (même s’il paraît peu probable qu’il puisse être formé de deux hommes).

    @onbo, 9h17 « Signaler son homosexualité pour souligner sa victoire comme maire tient de la maladresse. »

    PB ne l’a pas vraiment « signalé » puisque tout le monde est bien conscient de ce fait. Il a simplement souligné qu’il avait été élu dans un état conservateur (celui de Mike Pence). Ces débats sont fait pour que les candidats puissent se mettre en valeur en soulignant leurs succès et réalisations afin de donner du poids à leurs aspirations politiques. C’est exactement ce qu’il a fait.

    Bloomberg, ce grand absent hier soir, se présente dans ses publicités qui tournent sans cesse sur les réseaux américains comme le bon petit gars d’un milieu modeste qui a réussi dans la vie (succès spectaculaire il faut le reconnaître). Sa vraie personnalité a pourtant été révélée récemment. Aux journalistes de son organisation qui critiquant le fait qu’il avait émis une directive à l’effet que sa compagnie ne couvrirait ni lui, ni sa famille, ni la primaire Démocrate, il a répondu « ils reçoivent un chèque de paye; ils n’ont qu’à l’encaisser et à se la fermer ». La loyauté à l’employeur est certes une notion bien établie, mais dans le cas d’une entreprise médiatique comme la sienne, d’autres principes doivent la moduler.

    1. kelvinator dit :

      On gage combien qu’à la première embuche, Warren accusera le Deep State de lui mettre des bâtons dans les roues?
      Si ce n’est le DNC directement. Elle ou ses sous-fifre anti-démocrate.

  30. Danielle Vallée dit :

    @Florent Nadeau: il n’a pas dit ça, il a dit que des obligations venaient avec un chèque de paie.
    Ce serait très mal vu que son site parle de lui, en bien comme en mal.
    Pour éviter toute apparence de conflit d’intérêt il a annoncé qu’il leur demandait de s’abstenir parce que les médias conservateurs avaient déjà commencé à hurler.

  31. FlorentNaldeau dit :

    @Danielle Vallée, 12h36

    Dans l’entrevue que j’aie entendue (sur CNN je crois) Bloomberg a bien dit que les obligations en question c’était de se taire et de ne pas poser de questions. Les obligations associées à un chèque de paye sont différentes dans une multinationale de génie-conseil par exemple en comparaison d’une grande entreprise médiatique. Dans ce dernier cas, intervient la dimension de responsabilité sociale pour produire une information complète et vérifiable, qui s’ajoute à la nécessité d’une bonne feuille de route financière.

    Il aurait facilement pu laisser aboyer les conservateurs tout en laissant la caravane de Bloomberg News passer; l’entreprise est assez solide pour survivre à quelques braillards, qui trouveront toujours matière à se plaindre de toute manière. Il en a vu d’autres, autant comme homme d’affaires que comme politicien.

    Il y avait aussi le ton et l’attitude, que l’écrit ne peut pas traduire justement, mais qui respirait l’autorité hautaine du Grand Patron qui ne peut tolérer que la piétaille le critique.

    1. Danielle Vallée dit :

      C’est pour ça que je crois qu’il va détruire Trump dans un débat.
      Trump perd tous ses moyens devant une personne assertive.
      La première tâche c’est de démolir Trump et le trumpisme.
      Et les démocrates doivent se décider parce que les conservateurs que George Conway est en train de rassembler vont le faire et présenter un candidat pour remplacer Trump.

  32. Gilles Morissette dit :

    HS mais intéressant.

    Un autre mythe qui vient de se dégonfler.

    Il semble bien que les politiques du Gros Enfoiré n’aient pas grand chose à voir avec le problème de l’Immigration illégale au Canada.

    J’en connais qui vont être déçu à commencer par Manon Massé et QS !!

    https://www.lapresse.ca/actualites/201912/19/01-5254423-les-demandeurs-dasile-ne-viennent-pas-ici-a-cause-de-trump.php?utm_medium=email&utm_source=bulletin&utm_campaign=201912200900-lpca-general-aws

  33. kelvinator dit :

    Le populisme anti-riche de Warren est à vomir.
    Haïr les riches, haïr les immigrants, même combat!!

  34. citoyen dit :

    outre les éternels débats, il faudrait trouver un moyen d’agrandir le champ de compétences des candidats avec un processus d’élimination plus succinct.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :