Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

La montée de Pete Buttigieg dans les sondages s’accompagne d’un examen plus minutieux de sa feuille dans les médias et de critiques plus pointues de la part de ses adversaires dans la course à l’investiture démocrate. Dans un éditorial du New York Times publié vendredi, par exemple, le jeune maire de South Bend est sommé de révéler l’identité des clients pour lequel il a travaillé au cours de ses trois années au sein du prestigieux cabinet de conseil McKinsey & Company.

Buttigieg affirme qu’il ne peut pas le faire avant d’être libéré de l’accord de confidentialité qu’il a signé en 2010 avec ce cabinet qui mise sur la plus grande discrétion. Il a demandé vendredi à McKinsey de le libérer de cet accord, tout en jurant n’avoir jamais travaillé sur un «projet incompatible avec mes valeurs».

Comme le rappelle le Times dans cet article sur la carrière de Buttigieg au sein de McKinsey, le cabinet a compté parmi ses clients des gouvernements autoritaires comme ceux de la Chine et de l’Arabie saoudite et des compagnies pharmaceutiques comme Purdue Pharma, impliquée dans l’épidémie des opïoides.

Elizabeth Warren, menacée par la montée de Buttigieg dans des États comme l’Iowa et le New Hampshire, lui a non seulement demandé de dévoiler l’identité des clients pour lesquels il a travaillé comme conseiller de McKinsey mais également celle de ses «bundlers», ces riches donateurs qui encouragent leurs riches amis et connaissances à miser avec eux sur un candidat donné.

«Le maire devrait dévoiler qui est sur son comité de finances, qui sont les bundlers qui amassent beaucoup d’argent pour lui, à qui il a conféré des titres et fait des promesses», a déclaré vendredi la sénatrice du Massachusetts dans une rare attaque frontale contre un rival.

La porte-parole de Buttigieg a répliqué que Warren devrait publier ses déclarations d’impôts antérieures à 2008, alors qu’elle représentait de grandes entreprises à titre d’avocate.

À la fin de la journée de vendredi, le candidat a dû revenir sur les questions soulevées par Warren. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il a laissé ses questionneurs sur leur faim :

La journée de vendredi a donc été dure pour Pete Buttigieg. Mais il peut se consoler en se disant que l’examen auquel il est désormais soumis est réservé aux candidats qui sont pris au sérieux. Reste à voir ce qu’il restera de lui dans un mois.

(Photo Getty Images)

80 réflexions sur “Dure journée pour Mayor Pete

  1. Henriette Latour dit :

    Ce n’est pas lui qu’il faut abattre mais trump! Que chacun y aille de son programme et l’électeur choisira. Les Démocrates n’ont pas encore compris.

    1. Gilbert Duquette dit :

      Les primaires sont comme une pratique (la pré-saison), la saison régulière et les séries pour une équipe sportive.

      Si cette équipe l’a trop facile lors de de la pré-saison, elle s’écrasera durant la saison régulière. La pré saison étant passée, ceux qui n’avait pas à se présenter parmi les 20 candidats n’y sont plus.

      Nous sommes en saison régulière, d’une ligue où le gagnant affrontera le gagnant de l’autre division. (les républicains)
      Si les équipes se la jouent mollo, le gagnant n’aura pas ce qu’il faut pour affronter qui que ce soit en série là où tout les coups seront permis.
      Mieux vaut déterrer maintenant les squelettes que d’attendre lors des séries.

    2. mbu245 dit :

      exactement! incroyables ces primaires où ils préparent eux même la future campagne de dénigrement de l’Autre

    3. marmus777 dit :

      Le problème c’est que si les démocrates ne font pas cet exercice maintenant, Trump, lui, n’y manquera pas.

      1. Achalante dit :

        Exact. En aérants les placards tout de suite, il ne restera plus d’histoires nauséabondes que ce type pourra utiliser.

    4. V-12 dit :

      Tant que les Démocrates appliqueront leurs vues sur la définition de la pureté politique du parti, ils n’avanceront pas.

      Medicare for All, incluant soins dentaires, prescriptions, etc. …, ou rien.
      Radier les dettes étudiantes à 100% ou rien.
      Immunité aux demandeurs d’asile ou rien.
      Réparations pour l’esclavage ou rien.
      Salaire minimum à $15 ou rien.

      Y’a un pattern, et c’est le « ou rien ». Cette incapacité de comprendre l’électorat en général les mènera directement à leur perte. Preuve? Ce sont des candidats plus au centre qui attirent le plus d’électeurs. 47% d’entre eux se proclament au centre. Les aliéner est un suicide

      1. Henriette Latour dit :

        V-12

        👍👏

      2. MarcoUBCQ dit :

        Voilà pourquoi Michael Bloomberg, qui est un peu raciste (« stop and frisk »), saura rallier le pays tout entier. Michael est un vrai milliardaire, un homme d’affaires qui a véritablement réussit, il a été un vrai élu (à la mairie de New-York), a une intelligence manifeste et donc véritable, est un être humain vrai car plein de défauts et lubies, a véritablement à coeur l’avenir des États-Unis, est un vrai érudit, sait véritablement parler et dialoguer, etc. Avec Elizabeth comme vice-présidente, l’affaire est ketchup.

      3. Guy Pelletier dit :

        @V-12

        Tout a fait et cela a été cette capacité pour Donald Trump de s’adresser a des problématiques réelles pour les gens dans les États du Michigan, de l’Ohio de la Pennsylvanie et du Wisconsin qui lui ont données les clés de la Maison Blanche pendant qu’Hillary Clinton et les Démocrates les ignoraient. S’ils continuent d’ignorer les désirs réelles des électeurs Américains il redonneront la Maison blanche à Donald Trump, seront directement responsables de sa ré-élection……

      4. Achalante dit :

        Je ne crois pas. Ce qu’ils font pour l’instant, c’est proposer des mesures, qui feront ou pas le programme officiel des vraies élections. Alors que la course avancera, certains candidats adopterons ou modifieront des propositions des autres afin de s’attirer plus de votes. On est loin de la ligne d’arrivée; bien des choses peuvent et vont changer.

  2. ghislain1957 dit :

    C’est avec du niaisage comme ça que les Démocrates vont permettre la réélection du gros clown. Concentrez vous donc sur les choses importantes et travaillez donc en équipe au lieu de vous entre-déchirer.

    1. Suecom48 dit :

      tout à fait d’accord, je ne comprend pas que les candidats démocrates s’entre-déchirent ainsi, ils doivent absolument travailler ensemble et comme disait ma mère : « au plus fort, la poche… » tous veulent être président/présidente mais il n’y aucun leadership dans ce parti

      1. Guy Pelletier dit :

        @Suecom48

        L’affaire c’est qu’ils se présentent à l’investiture du parti Démocrate, veulent gagner évidement. Ils doivent montrer leur capacité à se battre contre des adversaires s’ils veulent un jour remporter la Maison Blanche et doivent tenter d’affaiblir l’adversaire sans pour autant user de tactiques déloyales et illégales comme le fait Donald Trump se servant de sa position et de la Maison Blanche pour tenter de sortir de la course à la présidentielle son plus sérieux adversaire Démocrate Joe Biden.

        Il n’y a rien de bien malicieux dans les questions posées à Pete Buttigieg qui devrait y répondre le plus rapidement possible pour mettre cela de côté et éviter que cela prenne plus d’ampleur de laisser les trompistes malicieux s’en servir pour le sortir lui aussi s’il devient un compétiteur un menace pour le gourou l’ÉLU des réactionnaires du Tea party qui a remplacé le parti Républicain.

  3. Martin cote dit :

    Dure dure la politique….en espérant que Mayer Pete apprenne vite……que parfois tes amis sont tes ennemis…et surtout qu’il en sort grandi…..

  4. C’est ce que je pense depuis le début, les démocrates vont tous s’entretuer.

  5. Louise dit :

    Où s’en va le parti Démocrate ? Actuellement ça leur prendrait un candidat fort, au dessus de la moyenne et au dessus de tout soupçon. Non seulement ils n’ont pas trouvé ce candidat mais ils se rendent encore plus vulnérables en s’attaquant entre eux comme madame Warren vient de le faire avec le plus prometteur d’entre eux. C’est à n’y rien comprendre.
    Trump peut dormir tranquille.

    1. Madalton dit :

      Ça prendrait Nancy Pelosi pour affronter le Moron in chief. J’aime son attitude vis à vis le twit.

    2. Henriette Latour dit :

      Louise

      Je serais curieuse de savoir qui d’entre nous est au-dessus de tout soupçon, qui n’a rien dont il ne soit pas fier. Des gens parfaits en tout temps, ça n’existe pas.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Seuls les psychopathes manipulateurs sont capables de faire croire à autrui qu’ils sont parfaits. L’angélisme de plusieurs, qui passent leur vie à entretenir une image parfaite d’eux-mêmes, leur font faire des horreurs. Quand en enfant apprend à un angéliste que papa, maman, oncle, tante, etc, l’a violé, il rejètera l’enfant en le victimisant une seconde fois, car accepter que l’enfant a été violé veut dire accepter d’être associé à cet événement: Autrement dit, par peur de salir son image, l’angéliste va attaquer l’enfant, confondant le message avec le messager. C’est horrifiant!

  6. jeanfrancoiscouture dit :

    La politique est un sport de contact et quand je dis «contact» je ne parle pas des contacts dans les salons et corridors feutrés où se tiennent les 5 à 7 diplomatiques. Encore qu’à cet égard, un certain Justin Trudeau vient d’apprendre que même en ces lieux discrets il faut se garder de baisser sa garde. Donc, ça joue dur dans les coins et aussi dans le vestiaire.

    Que l’on se nomme Buttigieg, Warren, Sanders et même Obama, quand l’argent abonde vraiment, je persiste à me demander si c’est le simple désir de contribuer à la vie démocratique qui anime de si généreux donateurs ou si ce ne serait pas plutôt le désir de voir un.e «obligé.e»** aux commande du char de l’État.

    **Obligé: Personne liée par un service rendu (ex. être l’obligé de qqn).

  7. Sage 2010 dit :

    HS

    Kansas City becomes first major American city with universal fare-free public transit

    https://www.435mag.com/kansas-city-becomes-first-major-american-city-with-universal-fare-free-public-transit/

    1. MarcoUBCQ dit :

      La sagesse, fait maintenant prouvé pas la science, c’est focaliser sur l’ensemble de la réalité, et ainsi découvrir tout ce qui est beau. Sage 2010, vous venez de faire preuve de sagesse. Les États-Unis, c’est trop grand et varié pour qu’on puisse les définir en termes simplistes. J’ai grand espoir en mes compatriotes états-uniens (U; même chose pour mes concitoyens européens (B)elgique), les citoyens du (C)anada, et enfin les (Q)uébécois (UBCQ)).

  8. Danielle Vallée dit :

    Mayor Pete a dévoilé ce matin la liste de ses travaux et c’est bénin :
    Aider des chaînes alimentaires à déterminer le prix des aliments;
    Travail en énergie renouvelable;
    Travail en Irak pour créer des emplois et des entreprises, etc…

    Je pense que j’ai lu ça sur CNN.com mais je vais essayer de vous trouver le lien.
    Je passe à travers 6 ou 7 journaux avant 6:00 le matin (ménopause – n’applaudissez pas)

    1. constella1 dit :

      Danielle Vallée
      Ménopause ou pas moi j’applaudi
      👏👏

  9. Danielle Vallée dit :

    C’est dans CNN.com/Politics
    « Buttigieg releases descriptions of McKinsey projects in face of criticism »

  10. Pierre DiStefano dit :

    Les primaires sont là pour justement départager lequel des candidats à les dents assez pointus pour être sans pitié dans le but ultime de gagné,en plus des dents pointus çà prend une machoire solide pour encaisser les vacheries qui peuvent venir de partout y compris de son propre camp.Il ne faut pas croire que les candidats démocrates sont une équipe,ils ne vont pas prendrent une bière à la fin de la journée pas plus qu’ils s’invitent à souper là fin de semaine .
    Ils sont en compétition et comme ils sont àméricains la seul avenue est de gagné.

  11. Danielle Vallée dit :

    Voici un extrait:
    Among his projects, Buttigieg lists a nonprofit health insurance provider in Michigan, a grocery and retail chain in Toronto, a consumer goods retail chain in Chicago, a project on energy efficiency and climate change in Connecticut and an environmental nonprofit in California.

    En plus il y a des voyages en Irak et en Afghanistan pour développer l’industrie locale.

  12. Yolande C. dit :

    Warren qui semble manifestement en chute libre devrait savoir comme avocate que l’identité des clients de Buttigieg n’appartient pas à celui-ci ou à la firme qui l’engage.

    L’identité des clients est couverte par le secret professionnel, lorsque requise.

    Bien entendu, l’identité des clients est révélée lors des procès, mais les dossiers qui se rendent en cour sont la minorité de ceux traités par les grande firmes.

    Mais Warren sème quand le doute dans l’opinion publique; si elle doit se noyer, elle va en amener un avec elle.

    Je prévois aussi que si le dossier d’impeachment se rend au Sénat, ce sera le party pour la famille Biden.

    L’impeachment est quant à moi une erreur: il ne fait pour le moment que consolider les appuis de Trump chez ses fidèles et met la table pour le Sénat où Mitch McConnell sera le maître du jeu.

    Et il reste près de deux mois avant les caucus de l’Iowa !

    C’est le DNC qui doit rire jaune aujourd’hui.

    1. treblig dit :

      Même le gros Herman Goering avait le droit à un avocat lors de son procès à Nuremberg en 1946. Même un serial killer comme Ted Bundy avait un avocat.

      Comme avocat, vous êtes tenu de défendre votre client sinon passez votre tour. Un autre avocat prendra votre place.

    2. kelvinator dit :

      Warren et Sanders, même sapage contre les démocrates.

    3. simonolivier dit :

      @yolande c Bon point. J’ai travaillé longtemps pour une grosse multinationale de l’informatique dans le domaine de la sécurité Ca fait 10 ans que je n’y suis plus mais j’ai signé une entente de confidentialité qui m’interdit de dévoiler pour quels clients et dans quels contextes. J’ai travaillé comme consultant pour la même entreprise que Mayor Pete. Et j’ai dû signer une telle entente qui me lie toujours.

  13. Madalton dit :

    On se croirait au PQ 😉

    1. Henriette Latour dit :

      Madalton

      👍😂

  14. fallaitquejteuldise dit :

    Des attaques futiles entre démocrates qui appliquées à Trump, couleraient comme de l’eau sur le dos d’un canard… Je doute encore dans un débat face à face contre Trump, qu’un candidat aura le bon couteau pour atteindre Trump au cœur. Trump a dit et fait tant de conneries, que je cherche encore le terrain pour le mettre chaos. Même l’adultère ne semble pas déranger les américains puritains. Misère. Comme dit la revue des témoins de Jehovah: réveillez-vous!

    1. MarcoUBCQ dit :

      Donald est l’ombre d’une frange de ce pays. Il est le reflet de leur nature véritable. « Wake up! », entendu dans le film « La matrice », du groupe « Rage against the machine », est fort utile pour supporter la folie humaine. Ce film évoque magistralement ce que nous vivons présentement. Le paradoxe de ce film, et c’est son génie, c’est que ce qui est présenté comme la réalité relève en fait d’effets spéciaux, et ce qui est représenté comme une illusion (une réalité virtuelle), est notre réalité!

  15. Yolande C. dit :

    @ Danielle Vallée

    Dans ce qui est dit dans la déclaration de Buttigieg, les mots les plus importants sont: «Among his projects…». Et qu’en est-il des autres dossiers ?

    Buttigieg travaillerait-il pour l’aide juridique ?

    Ce sont les dossiers qui rapportent que les journaliste et la population voudront connaître.

    Et ce ne sont pas ses clients parti les organismes sans but lucratif qui lui permettent de lever des fonds

  16. Dekessey dit :

    L’art de se tirer dans le pied… avec un tire-poids en plus!
    Les démocrates sont faits. Préparez-vous à la ré-élection du gros keloune.

  17. kelvinator dit :

    Warren ne peut s’empecher de se vautrer dans son populisme anti-riche…
    Tu recois des donations de riche, tu es automatiquement corrompu…

    J’espère qu’un jour les gens seront jugé à leur personnalités, pas à leur biens.
    Les USA seraient surement en plus mauvaise posture économique que Trump si la Warren populiste monte la population contre les riches et tente par tout les moyens de les attaquer… L’entêtemment idéologique est très fort chez Warren, autant que les républicains qui haïssent les pauvres à mourir.

  18. Henriette Latour dit :

    Yolande C.

    Aux EU, c’est comme ça qu’on fait de la politique. Tant et aussi longtemps qu’on n’imposera pas par une loi un montant maximum en donation à un parti politique, on aura beau jouer aux purs, rien de changera.

  19. citoyen dit :

    il faudrait se questionner sur la liste des compétences critiques requise pour faire de la politique publique et non pas chercher le passé privé comme employé privé.

    1. Pierre DiStefano dit :

      Ha!oui en autant que tu es compétent tu peut accédé à des postes ou ton autorité ne peut être contesté et volé,fourr. .,cros. .le monde tout ça basé sur ta bonne foi et ta compétence, je crois qu’il vaut mieux que ta probité,ton sens moral,ton parcours de vie puissent répondrent par lui même de ta compétence à occupé un tel poste.

      Il ne faut pas se fier au bling bling que certain mette de l’avant pour juger sa moralité surtout quand il se targue d’avoir toujours raison et ça parcequ’il est millionnaire.

  20. Danielle Vallée dit :

    YolandeC: ‘Dans ce qui est dit dans la déclaration de Buttigieg, les mots les plus importants sont: «Among his projects…». Et qu’en est-il des autres dossiers ?’

    Quand on est de mauvaise foi c’est ce qu’on remarque n’est-ce pas?
    Buttigieg était un jeune homme brillant mais qui sortait de l’école quand même. Je trouve sa description très crédible.
    Et tous les dossiers douteux dans lesquels McKinsey s’est impliqué datent de bien après le départ de Buttigieg.
    A noter que Buttigieg a du prendre un sabbatique pendant son travail chez McKinsey pour aller faire son tour comme militaire.

    Admirez la réponse de Buttigieg concernant Warren: qu’elle même dévoile se rapports d’impôt comme avocate (et républicaine).
    C’est un effort détestable de la part de Warren qui va encore une fois lui sauter au visage.
    ‘Le silence est d’or’. Elle devrait y penser plus souvent.

  21. MarcoUBCQ dit :

    Donald a tellement d’influence qu’il a poussé Elizabeth à s’abaisser un peu, loin du niveau de ce pauvre pseudo-président, mais quand même. L’arme de destruction massive qu’est Donald a bel et bien réussit sa mission: Détruire le passé, en le faisant voler en éclats. Les citoyens du pays qu’ils partagent avec Donald le pauvre sont mobilisés, comme jamais depuis la deuxième guerre mondiale. Mais contrairement à cette dernière, qui se passait à l’extérieur des États-Unis, cette fois-ci c’est une guerre intérieure, au sens de la vie intérieure des états-uniens. Le clan du paradigme « Matérialisme » est en guerre contre le clan « Spiritualisme ». Grosse T. et Benjen S. sont matérialistes. Tous ceux qui n’aiment pas Donald & co-adeptes du matérialisme penchent plutôt vers le nouveau paradigme, qui est présentement émergent (voir « Brain Wars », de Mario Beauregard; désolé pour le titre en anglais, mais je ne sais pas si ce livre a été traduit en français). Rassurez-vous: Une fois que le seuil de 25% va être dépassé (voir le magazine « Science & Vie »), le paradigme « Spiritualisme » va dominer. C’est peine perdue de la part de Ben S. et Gros T.: L’Univers a des lois et donc le clan « Matérialisme » est condamné à disparaître, comme l’habitude de rendre les gens exsangues pour les « guérir ». GT et Ben S. ne font que pousser à bout les autres, et ainsi ils accélèrent la vitesse d’émergence du nouveau paradigme. La spiritualité prime sur le matériel, car ce dernier sert la spiritualité et rien d’autre. C’est une évidence qui va le devenir pour le plus grand nombre bientôt. Aux États il y a eu la guerre de secession, la guerre mondiale no#1, la guerre mondiale no#2, la guerre du Vietnam, (je prend des raccourcis…) et la guerre intestine des matérialistes contre les spiritualistes. Alea jacta est.

    1. chrstianb dit :

      Mario Beauregard ne fait plus de la science. Il place ses croyances en l’existence de l’âme en avant plan.

      1. MarcoUBCQ dit :

        Mario explique très bien votre réaction dans son livre. Vous vous considérez donc comme un membre du clan « Matérialisme ».

    2. Mariette Beaudoin dit :

      Que j’aime vous lire, Marco ! Ça fait tellement de bien d’être rassurée comme ça ! Permettez-moi d’ajouter à votre liste la guerre intérieure de chaque être humain contre ses propres défauts. Comme le dit en gros le grand Ralph Waldo Emerson, c’est le début de la perfection en ce bas monde de lutter contre ses mauvaises pulsions. L’idée n’est pas de nous faire sentir coupable, mais de reconnaître quels sont nos boulets qui nous empêchent de grandir. J’appelle ça la conscience (éclairez-moi si je me trompe, vous en savez beaucoup plus que moi là-dessus). En tout cas, c’est tout un contrat et un combat de tous les instants, mais c’est le prix à payer pour atteindre le bonheur ! Et c’est peut-être tout simple, dans le fond. Tous les enfants ont la notion du merveilleux innée : il suffit de les regarder faire. Ça rejoint la parole biblique qui dit :  »Celui qui ne peut redevenir comme un petit enfant ne peut entrer dans le Royaume des Cieux ».

      1. MarcoUBCQ dit :

        Merci Mariette! Le matérialisme nous a presque tous berné. Mais comme vous, je suppose, je n’ai jamais perdu mon coeur d’enfant, alors je suis ouvert sur les écrits de Mario Beauregard. Ce dernier est violemment rejeté par la communauté de scientifiques matérialistes. Mario en parle très bien lui-même , alors j’invite tout le monde à le découvrir. Il explique très bien d’où vient ce rejet, et pourquoi ses écrits sont donc rejetés. La foi du matérialiste c’est de ne croire qu’en le matériel: C’est une pensée circulaire tout à fait banale.

  22. onbo dit :

    La plupart des candidats pourraient aisément être ‘un bon Potus’.

    Faire mieux que Trump, qui est là depuis 3 ans, facile!

    La question n’est pas qui est le meilleur. On ne peut comparer des humains entre eux en les mettant sur une pesée magique dans notre pensée.

    La question est: Lequel, au bout des Primaires est vraiment le préféré des citoyens-électeurs-démocrates? C’est une décision de raison et une décision affective. En 2008, les Démocrates ont eu ‘a crush » pour Obama. Il n’a pas démérité; il a fait deux termes; et aurait été réélu n’eut été de la règle électorale: pas plus de deux mandats. Donc, ici, qui sera le ou la préféré(e) des électeurs démocrates?

    En cas d’égalité de préférence, lequel, selon les électeurs et selon les membres du pool démocrate à la Convention va donner les Démocrates gagnants à la Présidentielle? Lequel va donner le gout aux électeurs de sortir voter pour tous les sièges de la Chambre et le tiers des sièges du Sénat?

    J’aime bien l’analogie sportive de G. Duquette plus haut.

    À propos de Buttiegeg, sa candidature me semble trop « phénoménale ». La candidature de Trump aussi était par trop « phénoménale » pour y croire. La Présidence n’est pas un concours de tweets, de beauté, de chiens savants, de records de chasse, de records de mémoire absolue, encore moins un concours de circonstances.

    La Présidence est un exercice d’écoute, de patience, de tolérance, de confrontation des faits, de non affrontement des personnes, de franchise envers soi et d’exhortation du peuple qui l’a élu à devenir encore meilleur.

    Je ne peux que déplorer vivement que les Républicains aient saboté dès le départ la présidence de Obama en clouant au sol la plupart de ses politiques intérieures. Trump a déjà ramené l’humeur populaire à un degré malaisant comparable aux pires heures de la guerre du Vietnam, 200 millions d’armes de plus entre les mains de citoyens qui ne sont pas même en service dans les Forces Armées ou dans la Garde nationale.

  23. Gilles Morissette dit :

    Les Démocrates ne sont qu’une bande d’enfoirés et de connards. Au lieu de concentrer leur tir sur leur véritable ennemi, Le Gros Connard, ils se tirent entre eux.

    Ces abrutis sont trop cons pour réaliser qu’en se déchirant entre eux et en jouant à celui qui est le plus « pur », ils font le jeu de l’Enfoiré-En-Chef et vont favoriser sa réélection.

    En prime, ils perdront le contôle de la Chambre des Représentants et se retrouveront à nouveau minoritaires au Sénat.Tous les efforts qu’ils auront fait depuis deux ans seront réduits à néant. Retout à la case départ.

    Bravo les champions, vous êtes vraiment des super-cons toutes catégories. À côté d’eux, nos deux trolls ont l’air de deux génies (!)

    Les Démocrates n’ont pas encore compris qu’ils ne gagnerons jamais l’élection de 2020 seulement avec des beaux principes et de belles paroles.

    Ils devraient s’inspirer de Pelosi et de Biden qui leurs ont montré qu’il faut parfois « se salir les mains » et « jouer du coude dans les coins de patinoire » si on veut remporter la victoire.

    Il faut frapper sur le Gros Clown-En-Chef jusqu’à ce qu’il implose et perde tous ses moyens. On ne fait pas de quartier. Ce n’est pourtant pas si difficille que ça à comprendre.

    Tout ce qu’ils méritent est un autre quatre ans avec Tiny Brain.. Ce sera bien fait pour eux. On sera assis aux premiers loges pour nous foutre de leur gueule.

    1. Henriette Latour dit :

      Gilles Morrissette

      👏👏

  24. jeani dit :

    HS

    Les 10 pays les plus dangereux pour les femmes.

    Entendu à SRC, la fondation Thomson Reuters vient de publier un classement s’appuyant sur une étude menée auprès de 500 experts internationaux.

    Tous des shit hole countries: Inde, Afghanistan, Syrie, Somalie, l’Arabie Saoudite, Pakistan, Congo, Yémen et finalement, USA

    1. lechatderuelle dit :

      jeani CE sont tous, très majoritairement des pays en proie à des guerres civiles ou aux prises avec des dictateurs…..

      Retrouver les USA dan sle Top 10 me semble « étonnant » car j’estime que plusieurs autres pays « méritent » de faire partie de ce groupe….

      1. jeani dit :

        Les auteurs de l’étude qui date de juin 2018 ont aussi été étonnés du résultat.

      2. gl000001 dit :

        USA, un pays très polarisé. Des femmes y vivent une grande liberté et d’autres sont les esclaves de leurs maris, leurs parents, leur religion !

    2. Layla dit :

      @jeani 10:59
      Très intéressant . Merci
      On peut lire que le sondage a été fait auprès de 550 spécialistes des des questions relatifs au femme..année 2018
      Au classement général les USA …la 10ième place

      Les sujets pour les 10 premiers

      1) les soins médicaux …USA …pas dans les 10 premiers.
      2) la discrimination…USA ….pas dans les 10 premiers
      3)les traditions culturelles…USA …pas dans les 10 premiers
      4)les violences ou harcèlements sexuelles…USA ….3 ième
      5)violence autre que sexuelle…USA…6 ième
      6)traffic humain…USA …pas dans les 10 premiers

      Exemple le viol collectif en Inde en 2012 a propulsé l’Inde en première place.
      Pour les USA …principalement la campagne #MeToo suite à l’affaire Harvey Weinstein

      PS. Pour les sujets 1,2,3, et 6…les USA ne sont pas dans les 10 premiers mais ça ne vaut pas dire qu’ils ne sont pas en 11, 15 ou 50 ième place.

      http://poll2018.trust.org/stories/

  25. Layla dit :

    On veut des candidats qui ont des expériences, mais ces expériences peuvent devenir un frein et un frein en politique des fois ça peut te faire reculer.

    Mayor Pete doit demander à son employeur d’être libérer de l’accord de confidentialité, mais son employeur pour le libérer logiquement doit demander à ses clients de le libérer pour pouvoir libérer Mayor Pete, et si les clients doivent demander l’approbation des actionnaires….misère ça peut durer longtemps cette histoire… longtemps en politique ça peut être juste 15 jours.

  26. lechatderuelle dit :

    Quand même cynique ces « attaques » fratricides….

    Cette hypocirsie bon ton est lassante….

    Les USA jouent à deux mains dans des trucs pas nets, sales, horribles, indécents, indéfendables….

    alors cette recherche de « pureté » est franchement indécente….

    Les USA ont des prisons secrètes un peu partout sur la planète…. ils exécutent des citoyens hors des frontières des USA…. fournissent des armes à des états voyous et des groupes terroristes…..
    mais

    on se cherche des poux

    oui c’est troublant de savoir qu’une firme USA traficote avec des pays aussi peu enclins aux droits des Humains que la Chine ou l’Arabie Saoudite… mais alors pourquoi ne dénoncent-on pas les entreprises US en Chine et les soldats US en Arabie Saoudite…..????

    Ah, les Démocrates ou l’art de se tirer dans les 2 pieds en se peinturant dans le coin tout seul…..

  27. Benton Fraser dit :

    C’est navrant…. Trump aussi travaille pour des dictateurs, les riches et des grandes entreprises (et sutrtout pour lui-même)… et il est président!

    En faite, Trump travaille où il y a de l’argent à faire….

  28. Apocalypse dit :

    Si le ridicule tuait, le parti démocrate serait sans doute le premier à passer de l’autre côté. Ces gens ne vont être content que lorsqu’ils auront donné un autre quatre(4) ans à Donald Trump, un homme dont on peut sérieusement se demander s’il a fait ne serait-ce qu’UNE chose légale depuis le début de sa présidence.

    Chez les démocrates, on veut l’absolu pureté des candidat(e)s. Qu’on tique en apprenant que Micheal Bloomberg appuyait le ‘stop-and-frisk’, soit, mais qu’on doive connaître les clients pour lesquels a travaillé Pete Buttigieg, pourquoi diable?

    Donc, on a ce qui me semble on bon candidat et on cherche la bébelle, quelle quel soit, pour s’en débarasser et une fois réussi, il nous restera que les candidats près de 80 ans: bravo les gars :-(.

  29. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 10:47

    ‘Les Démocrates ne sont qu’une bande d’enfoirés et de connards. Au lieu de concentrer leur tir sur leur véritable ennemi, Le Gros Connard, ils se tirent entre eux.’

    Vous y allez sans doute un peu fort, mais en 2016, M. Sanders, n’a pas, mais pas aidé du tout les démocrates et vouloir être méchant, on dirait qu’il a plutôt aider Donald Trump et bien, en 2020, on cherche la stratégie pour aider à nouveau les républicains.

    1. Gilles Morissette dit :

      @Apocalypse (05/12/2019 à 11:30)

      « Vous y allaez sans doute un peu fort »

      Vous avez raison. Oui J’en mets un peu beaucoup j’en conviens.

      Cependant, ça m’enrage de voir les Démocrates jouer aux puristes et se couillonner entre eux alors que leur objectif devait être de sortir Tiny Brain de la MB. Toutes leurs énergies devraient être consacrés à ça et non à se dénigrer entre eux.

      En 2016, c’était Sanders. En 2020 il semble que ce sera Warren quoique Sanders risque encore de jouer les trouble-fêtes.

      De voir le NYT et d’autres médias embarquer dans cette galère, me désole au plus haut point.

      Il me semble qu’il se passe sufisamment de choses troublantes à la « Maison Sale » sans qu’on commence à chercher des poux aux candidats démocrates sur des « pseudos scandales’ qui n’existent que dans l’imagination de certains journalistes.

      On se croirait quasiment dans le monde fantasmagorique des complotistes,

      1. lechatderuelle dit :

        Les Démocrates ne voient pas l’ensemble de l’oeuvre n ce moment…
        pour eux, c’est d’atteindre le sommet de leur parti qui compte….
        ensuite ce sera la Maison-Blanche…..

        ce sont 2 choses différentes….

        ce qui est nul avec la politique américaine est cette course à un an du vote….
        une course qui permet un trop grand nombre de candidats, trop longtemps…..

        y’a aucune possibilité de créer un momentum avec des idées….
        c’est essentiellement un vote qui s’exprime par le fric et ensuite contre quelqu’un et rarement pour quelqu’un….

        il est louable que les poux démocrates soient mis à jour cependant… surtout si ^ca évite d’avoir un autre trump à la Maison-Blanche….

        Bizarre cette frilosité face au travail des journalistes quand il s’agit des Démocrates… qui, on peut se le dire, ne sont pas si vertueux….

        Les candidats doivent être les meilleurs choix possibles et ceux-ci doivent le démontrer….
        J’avoue que depuis el début de cette courses, c’est un ennui poli ou une lassitude profonde face à tous les potentiels candidats….

  30. Gilles Morissette dit :

    HS

    Un autre enfoiré de connard qui a décidé de faire montre de sa haine et de sa misogynie le jour de la commémoration de la tuerie de la Polytechnique.

    Un autre « grand champion » comme seul la « P’tite Drette » est capable de produire.

    https://www.lapresse.ca/actualites/201912/06/01-5252708-un-adorateur-de-marc-lepine-epingle-juste-avant-la-commemoration.php?utm_medium=email&utm_source=bulletin&utm_campaign=201912070900-lpca-general-aws

    1. lechatderuelle dit :

      Gilles Morissette ce genre de déviance n’a rien à voir avec la politique…. ni gauche, ni droite….

      faire des amalgames n’est pas productif….

      ce type est un psychopathe dangereux et le Québec se porterait mieux avec ce genre de phénomène dans une clinique à recevoir des soins….

      1. Gilles Morissette dit :

        @chatderuelle (07/12/2019 à 11:57)

        Ce genre de déviance se retrouve souvent chez des gens qui ont une idéologie se rapprochant de la « Droite ». Le type en question, si on se fie à ce qui est écrit dans l’article, est loin d’être un « Gauchiste ».

        Sa place n’est pas dans une cllinique mais dans une prison à sécurité super-maximale, genre Florence (Colorado) même si je sais que ce genre de « super prison », hélas, n’existe pas au Canada.

        C’est un récidiviste dangereux qui recommencera à la première occasion car sa haine des femmes est profondémment incrusté dans ses gênes. Arrivera un moment où le presto va sauter et où lui ou quelqu’un qui aura lu ses écrits, passera à l’acte.

        Ce sont des bombes à retardement.On sait qu’elles vont exploser mais on ignore quand et quels dommages elles causeront.

        Pourquoi dépenser l’argent des contribuables à essayer de soigner des types semblables alors que la peine de mort pourrait être le seul remède efficace pour se débarasser d’eux une fois pour toute.

        En principe, je suis fortement opposé à ce châtiment mais pour ce genre d’individus, je serais prêt à faire une exception et « marcher sur mes principes ».

        Dans ce genre de dossier, la sécurité de la population surtout de nos mères, de nos filles et de nos petites-filles doit passer avant et bien avant la « réhabilitation » (si « réhabilitation » il y a) d’un salopard de son espèce

      2. lechatderuelle dit :

        Gilles Morissette pourquoi « gaspiller » l’argent des contribuables pour essayer de soigner…. demandez-vous??
        Sumplement parce que nous sommes des humains et nettement différents de ces gens qui vivent des psychoses…..

        les malades n’ont rien à faire dans les prisons…. et ce type est malade…

        et je ne crois pas qu’il soit de droite ou de gauche…. il est malade….

        les extrémistes de toute sorte sont identiques même s’ils sont souvent aux 2 bouts du spectre droite-gauche…
        alors je n’achète pas cette manie de tout placer à droite quand on fait face aux radicaux…. et aux malades mentaux ….

  31. titejasette dit :

    Les Démocrates s’entrechirent entre eux. Il y en a (comme Warren) qui pense qu’en rabaissant l’autre (Mayor Pete), elle va remonter dans les sondages. Sauf que maintenant il faut trouver les véritables poux du Mayor Pete. Si dans les prochaines semaines, les médias de masse n’en parlent pas (des poux du Mayor Pete), les sondages de Mme Warren vont chuter.

    La morale de cette affaire.

    1- Les Démocrates devraient laisser Trump faire la sale job de démolition de ses riveaux. Il tente toujours de salir la réputation de Biden et Fils. Ou en est-il rendu ? (Giuliani est en voyage, nous verrons bien la suite bientot).

    2- Si on veut faire de la politique de bas étage, on essaie de détruire le premier adversaire le plus dangereux (càd Biden), on n’est pas pour attaquer le 2è ou le 3è (Mayor Pete). Mme Warren est-elle à court d’inspiration ?

    Mauvaise stratégie, Mme Warren ! Back off !

    1. Danielle Vallée dit :

      C’est parce qu’elle voit une entente Biden-Buttigieg pour une option gouvernementale en assurance médicale, pour ceux que ça intéresse.
      Dans sa tête les deux sont ensemble pour s’attaquer à elle.

      Et Buttigieg est un bien meilleur orateur que Biden . Elle en a peur.

  32. Pierre DiStefano dit :

    Est-ce-qu’un ou une d’entre vous peut me renseigné sur la candidature de Deval Patrick le candidat est -il actif,que fait-il des tournées,des conférences il me semble qu’il n’est pas souvent dans les médias à t’il une stratégie connu?

  33. kelvinator dit :

    À ce que je vois, on attaque beaucoup la propension des démocrates à s’attaquer entre eux.
    C’est certainement mauvais, mais comparé au zélote républicains qui accepte de piétiner leur principes pour rester dans la ligne de parti imposé par un seul homme, ce l’est moins.

    Ça met surtout en relief la différence principal entre démocratie et autoritarisme, la sécurité. C’est peut-être le seul avantage d’un régime autoritaire, mais au détriment de nombreuses libertés. Pariez qu’un fange conservatrice soulignera la nécéssité d’un gouvernement républicains pour assujettir les fauteurs de troubles démocrates qui « manifeste ». Les défenseurs auto-proclamés de la liberté d’expression sont les premiers à la renier sous prétexte de fausses accusations.

  34. Danielle Vallée dit :

    @Pierre DiStefano: Patrick est souvent invité à CNN et sur d’autres canaux. Il est entré trop tard pour participer aux débats.
    Et il n’a pas accumulé assez d’argent pour acheter de la publicité.

    D’après moi tout ce qu’il veut c’est se positionner pour un emploi dans la future administration.

    1. Pierre DiStefano dit :

      Merci.

  35. kelvinator dit :

    C’est vrai que les milléniaux ont dépassé les baby-boomers en nombre dans la démographie.
    Cela explique surement le changement partisan qui s’opère. Les milléniaux ont grandi dans un environnement politique toxique partisan depuis l’arrivée de FOX dans les années 90. J’ai l’impression que c’est ce qui rend leur revendication plus tranchante avec la norme, plus radicales, autant pour les milléniaux de droite que de gauche.

    Comme le soulignait AXIOS (https://bit.ly/353zjkc), la génération X est absente, ce qui souligne à mon avis cet écart générationnel. La rébellion de l’aile progressiste jeune des démocrate (le squad) en est un symptome. Nous sommes toujours plus idéaliste, moins pragmatique lorsque nous sommes jeune en politique. On veut changer le monde, avec une chanson ou un sub reddit!

    C’est pourquoi c’est si difficile pour AOC de s’entendre avec Pelosi, elles viennent d’époques totalement différentes. Aujourd’hui les réseaux sociaux escamote les journalistes, exacerbant les pensées radicales, alors qu’autrefois on baignait dans des analyses médiatiques plus neutre fourni par les organes de presses professionnels et les pensées radicales allait rarement au-delà du bouche à oreille.

    1. onbo dit :

      J’aime votre commentaire, Kelvinator! 😉

  36. MarcoUBCQ dit :

    Donald est Le terroriste des temps modernes aux USA. Terrorisme de vie intérieur, bien sûr. Comme tout ce qui existe, il sert les desseins de Tout. Faut pas trop s’en faire: Donald et les Donaldiens sont aveugles, alors les chances qu’ils réussissent sont celle d’un chimpanzé qui tape sur une machine à écrire, dont on attend qu’il fasse enfin un roman de 1000 pages, qui dépasse en qualité les plus grands romans jamais écrit…

    1. lechatderuelle dit :

      MarcoUBCQ il faut demeurer tempéré dans les excès… comparer trump à un terroriste est un peu gros…

      sinon qu’a été Obama en autorisant de tuer via des dromes des gens ciblés hors des frontières des USA ???
      et G.W’.Bush qui a déclenché une guerre sur des mensonges ??

      il est détestable, inculte et incompétent… mais terroriste?? c’est un peu gros….

      1. MarcoUBCQ dit :

        Il est symboliquement un terroriste. Faut lire entre les lignes, sinon on va finir dans le clan de Donald…

  37. Samati dit :

    Warren vient de prouver qu’elle n’a pas les qualités pour devenir présidente. Cette sortie devrait lui faire perdre quelques points dans les sondages.

  38. jeanfrancoiscouture dit :

    @Benton Fraser, 11:24 «C’est navrant…. Trump aussi travaille pour des dictateurs, les riches et des grandes entreprises (et sutrtout pour lui-même)… et il est président!»
    Et c’est bien cela le plus triste. Voyez ce que cela donne. Ici on parle même de lui comme d’un «perturbateur mondial». En 700 secondes.

  39. citoyen dit :

    il faudrait penser à faire de la politique qui éviterait la partisanerie, la renonciation des promesses, le carnardage boitage et le lobbyage.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :