Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le rapport de l’enquête en destitution visant Donald Trump ne contient pas de nouvelles révélations, à une exception près : on y découvre que la commission du Renseignement de la Chambre des représentants a obtenu auprès de Verizon et AT&T des relevés d’appels téléphoniques effectués et reçus par Rudolph Giuliani.

Ces relevés révèlent notamment que l’avocat personnel du président a appelé la Maison-Blanche au moins sept fois le jour où l’ambassadrice des États-Unis en Ukraine Marie Yovanovitch, reconnue pour sa lutte contre la corruption, a été sommée de rentrer à Washington. Ce jour-là, Giuliani a également reçu un appel de la Maison-Blanche identifié par le numéro «-1». L’appel a duré huit minutes.

Qui est ce «-1» avec lequel Rudolph Giuliani s’est entretenu à plusieurs reprises pendant qu’il diffamait l’ambassadrice Yovanovitch et exerçait des pressions auprès du président ukrainien Volodymyr Zelensky pour qu’il annonce des enquêtes sur les Biden et une théorie du complot discréditée? Adam Schiff, président de la commission du Renseignement de la Chambre, a laissé entendre mardi qu’il s’agissait de Donald Trump. Et les nombreuses conversations téléphoniques du président avec son avocat personnel dans des moments-clés de l’affaire ukrainienne constitueraient une preuve additionnelle de son implication dans le dossier.

Les relevés téléphoniques démontrent également que Rudolph Giuliani a eu des contacts avec d’autres membres de l’administration Trump, dont le secrétaire d’État Mike Pompeo, le conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale John Bolton et un responsable non identifié du Bureau du budget de la Maison-Blanche, entre autres.

Le Bureau du budget de la Maison-Blanche a été impliqué dans le gel de l’aide militaire de 391 millions de dollars à l’Ukraine. En réponse à une question du New York Times, l’ancien maire de New York a nié avoir joué un rôle dans la décision de bloquer cette aide.

Les relevés téléphoniques publiés mardi démontrent en outre que le numéro un des républicains à la commission du Renseignement de la Chambre, Devin Nunes, a eu des contacts au printemps 2019 avec un partenaire d’affaires de Rudolph Giuliani, Lev Parnas, qui a été inculpé récemment pour violations des lois sur le financement électoral.

Parnas et un autre partenaire d’affaires de Giuliani ont aidé ce dernier dans sa campagne pour trouver des informations susceptibles de nuire aux Biden et à l’ambassadrice Yovanovitch. Nunes a-t-il été un complice dans cette campagne? Le chef de la minorité à la Chambre des représentants Kevin McCarthy l’a défendu mardi en affirmant qu’il avait droit à parler avec qui bon lui semblait.

Même avec des magouilleurs internationaux aujourd’hui accusés d’avoir violé des lois américaines?

On peut lire ici et ici les articles du Washington Post et du New York Times sur le fameux numéro «-1» et les autres interlocuteurs de Rudolph Giuliani.

(Photo )

32 réflexions sur “À qui appartient le numéro «-1»?

  1. Dekessey dit :

    Individual 1

  2. ghislain1957 dit :

    -1, en anglais « minus 1 »

    Tant de coïncidences nous diront Benji le mini clown et Gros Toton.

    1. kelvinator dit :

      Le monarque divin, Minus premier!

  3. Alexander dit :

    -1?

    2 et 2 font 4.

    Sauf pour Giuliani qui ne sait pas compter, ou plutôt sur qui compter.

  4. Toile dit :

    Individual minus 1

  5. RICK42 dit :

    Giuliani est l’avocat personnel de Trump… c’est sûr que ce n’est pas pour parler à un deux-de-pique de l’entourage de Trump que Giuliani a appellé la Brown House…

  6. Martin cote dit :

    Qui est le numéro 1 à la Maison Blanche…….difficile à dire…🤔🤔🤔🤔🤔🤔🤧🤧

  7. Ziggy dit :

    #1 ça devait être un appelle àpres 9hrs sinon avant cela aurait été #2, code associé à l’usurpateur de la WH la maison blanche ,pas la whashroom.

  8. Nunes ne se souvient pas d’avoir eu des contacts téléphoniques avec Parnas…..

  9. Réal Tremblay dit :

    L’avocat du Président a reçu un appel identifié comme #1. Pourquoi un numéro au lieu de tout simplement le nom de l’appel entrant. Un # masqué sur le relevé ou il est impossible de savoir avec qu’il il parlait? Ce n’est concluant pour la preuve et laisse tout le loisit à Trump de dire n’imposte quoi.

  10. Loufaf dit :

    Une belle bande de magouilleurs professionnels! Nunes qui a des contacts avec Parnas accusé de violation des lois sur le financement électoral, Giuliani qui  » travaille » en catimini pour démettre une ambassadrice de son poste et faire pression sur le président ukrainien pour enquêter sur les Biden. Des relevés téléphoniques qui pointent vers le président lui-même, Giuliani , Bolton et Pompeo. Des gros noms! Des intouchables! Selon la MB. Alors, nous pouvons comprendre pourquoi la destitution ne passera pas au Sénat. Tous aussi corrompus les uns , les autres!

  11. Louise dit :

    Plus on en apprend sur ce qui s’est passé dans l’entourage de Trump, plus on découvre les nombreuses ramifications de toute cette affaire. Si autant de personnes y ont participé ce n’est certainement pas de leur propre initiative, ça prenait un chef d’orchestre pour coordonner toute cette magouille. Ce chef d’orchestre n’est-il pas «-1» ?

    1. Guy Pelletier dit :

      @louise

      Mais non vous ne comprenez pas, c’est un complot du Deep state, d’Obama, H. Clinton, les Biden, le FBI, la CIA, la NSA, les 2,800,000 fonctionnaires du gouvernement des USA, Trudeau, Macron, la gauche et les socialisssssssssssss……..tous unis contre Donald Trump qui n’a jamais évidement donné d’ordres, d’instructions, de directives dans toute cette affaire mais que des suggestions des paroles dites tout haut en se parlant à lui-même. Ce n’est quand même pas de sa faute si d’autres si ses plus proches collaborateurs ont interprétés cela à leur manière. Donald Trump est définitivement et incontestablement un incompris, la une victime d’un complot diront ses fidèles, les adeptes, les apôtres de la secte…….

  12. lechatderuelle dit :

    A-t-on déjà vu un Chef d’état utiliser son avocat personnel, en fait son 2 eme avocat personnel car le premier était en prison, pour faire de la diplomatie parallèle, un moment donné, dans l’Histoire moderne ???
    peu importe le pays…..

    Comment certains hurluberlus peuvent-ils prétendre que c’est acceptable???

    cette présidence est la plus décadente jamais vue aux USA…..

    y’a tellement de preuves pour confirmer des écarts de conduite majeures pour un rôle de Président …

    un simple PDG d’une multinationale qui agit de cette façon se fait congédier…..
    et en affaires, les règles sont passablement plus « lousses » qu’en politique…..

    Pendant que le cirque poursuit son mauvais numéro, les USA demeurent sur la voie d’évitement…. plus rien ne fonctionne… le roulement est assuré par les fonctionnaires, mais la Maison-Blanche stagne…. ah, y’a bien des menaces qui fusent ici et là…..mais sinon les dossiers s’empoussièrent et ne se règlent pas….

    Les Ivanka et Jared sont devenus invisibles depuis un sacré bout…..

    les membres du gouvernement, choisis par trump, ne sont guère plus visibles….

    tout le monde est aux abris et quelques uns font du « damage control » pour sauver ce qu’ils peuvent….

    ça doit discuter solide dans les bureaux du parti Républicain…. ça doit s,arracher les cheveux et tenter d’évoquer des scénarios pour mesurer la suite des choses….
    Car, on a beau les traiter de tous le snoms, il doit y avoir des gens compétents dans ce parti qui regardent avec horreur les « exploits » de leur chef….

    Et si les Chefs d’état du monde rigolent franchement face au comportement de cette « chose » qu’est trump…. on peut croire que c’est la même chose aux chambres aux USA….

    la partisanerie devant les médias est une chose…. mais derrière les portes closes…..

    1. MarcoUBCQ dit :

      @ lechatderuelle Donald n’est pas un chef d’état. Un solipsiste ne peut qu’être un solipsiste. Le TLP, Totally Lame Party, est le fruit d’une transfiguration qui s’est opérée une fois que « Donald la boîte de Pandore » a été ouverte. Le GOP n’existe plus. Donald Trump n’a jamais existé ailleurs que… dans la tête de Donald et ses ouailles. Donald est un très grand malade, comme ses ouailles, alors leur tête est indigne de confiance, même pour eux! La chute de Donald va être d’une violence inouïe. Lui et ses ouailles vont être mortifié au point que je crains pour leur santé mentale. Ses ouailles vont nier, trahir Donald comme Judas, intellectualiser, refouler, etc. Leurs somatisations risquent d’être très douloureuses. N.B. Grosse T. et Benjen S. ne comprennent pas un traitre mot du genre de texte que j’ai produit ici, pas plus que ceux des autres participants aux yeux ouverts. Donald & co. sont des enfants perdus, prisonniers de lectures délétères qui les rendent aujourd’hui aveugles. Ils sont aveugles alors soit ils se soumettent à des bandits, soit ils font acte de banditisme eux-mêmes, voire les deux. Sont fous ces américains!

    2. Guy Pelletier dit :

      @lechatderuelle

      C’est pratique un avocat personnel c’est soumis au secret professionnel entre lui et son client. L’avocat ne pouvant être interroger par les autorités sur ses discussions, conseils juridique et travail fait dans les fonctions d’avocat pour son client. Les chefs mafieux ne se déplacent jamais sans leur avocat personnel ou plus proche Consigliere………………….

  13. JMD dit :

    Tellement hâte de voir ce qu’Oliver Stone en fera comme film…

  14. el_kabong dit :

    Sur le fil twitter de notre hôte, un commentateur rebaptise le GOP « gang of putin »… totalement approprié…

  15. treblig dit :

    Yovanovich avait eu une excellente évaluation par le secrétariat d’état. Rien à redire sur sa performance selon ses évaluateurs.

    Puis , soudainement, après 35 ans de services, elle est devenue une indésirable incompétente.

    Ce qui n’a absolument pas rapport au fait qu’elle ne voulait pas être mêlée avec les combines de Giuliani pour trouver du  » dirt » concernant les Biden père et fils.

  16. MarcoUBCQ dit :

    À force de mentir un menteur finit par oublier la vérité. Après des milliers ou des millions de mensonges, Donald & co. ne savent plus ce qui est véritable. À force de fourberies de plus en plus évidentes pour qui sait voir, les bobettes de l’empereur sentent de plus en plus mauvais, en plus d’être données en spectacle en pleine place publique. Ce chateau de carte qu’est la pseudo-présidence trumpienne est en péril. Le pyromane retourne sur les lieux de l’incendie, inconscient du fait que ceux qui savent l’attendent. Le kleptomane accumule une collection d’objets volés, inconscient du fait que ceux qui savent vont le retrouver un jour ou l’autre. Le menteur pathologique va oublier la vérité, inconscient donc du fait que la vérité sur sa personne, sa compulsion à mentir, va apparaître clairement à ceux qui savent. La vérité, comme le célèbre 1+1=2, se démontre facilement et les enfants la découvre sans effort. Quand les enfants vont finalement pointer Donald du bout du doigt, je plains ce dernier, et je ne voudrais pour rien au monde subir un mauvais quart d’heure aussi mortifiant que celui que subira ce pauvre Donald. Donald est peut-être l’être humain le plus pauvre de toute l’histoire de l’humanité. Le GOP est devenu le « TLP: Totally Lame Party ». En français: La lie du pays; rebut, racaille…

    1. ProMap dit :

      MarcoUBCQ – « …ne savent plus ce qui est véritable. » C’est une des raisons poussant les Républicains à ne pas discuter des faits pour plutôt s’acharner sur des slogans simples, faciles à retenir tel que « l’impeachment des Dems est un cirque ». Ainsi, ils ne peuvent se contredire et paraissent unis derrière leur POTUS. Si tout un chacun se mettait à démolir les faits, le bordel en résulterait et leur crédibilité auprès de la vase trumpienne et de trump lui-même en prendrait un coup. Ils ne veulent même pas connaître les faits, trop dangereux de se faire prendre par l’incohérence éventuelle de leurs commentaires publics.

  17. treblig dit :

    Comme un vulgaire hockeyeur du Canadien qui a de faibles résultats, Giuliani est  » benché » en ce moment.

    Rudy is cut off from Fox News’: Giuliani benched after Republicans ‘had to do something’

    C’ est l’ étape tout juste avant la répudiation par Trump et compagnie

    1. ProMap dit :

      treblig – Certainement. L’étape où l’on démarre le bus et où l’on fait vrombir le moteur pour que la victime l’entende : « Victime, do the right thing ».

  18. Pierre S. dit :

    ————————-

    John Bolton avait bien saisi le personnage de Giuliani …
    Un fou furieux, une grenade qui risque de faire sauter tout le monde.

  19. xnicden dit :

    « -1″… Le symbole « – » ou minus comme le souligne ghislain1957 , ça m’a fait penser à Pence au premier abord. Il est quand même juste au-dessous de Trump dans la hiérarchie officielle. Mais en y réfléchissant je miserais sur Barr. Rudy est bien capable de le considérer l’avocat numéro 2 de Trump et donc SON minus 1.

    Je sais, pourquoi faire simple quand on peut compliquer les choses. 😄

  20. Cubbies dit :

    Giuliani (l’électron libre) est en voie de torpiller l’entourage du Bully. Un danger public. Comment peuvent-ils sérieusement encore protéger Bully avec toutes les passes croches qui apparaissent? C’est sans compter tout ce qu’on ne sait pas encore.

    IMPEACH NOW#

  21. Gilles Morissette dit :

    Ce rapport ne contient peut-être pas d’élements nouveau mais on a appris au moins une chose. Nunes a eu des contacts avec Lev Parnas, associé de Giuliani qui fait face présentement à des accusations de-violations des lois sur le financement électoral.

    On a maintenant la preuve que Nunes fait partie de la secte des crosseurs et personne ne serait surpris d’apprendre qu’il a été impliqué dans les démarches faites pour trouver des choses compromettantes sur Biden.

    Comme je le disais hier, ce type a vraiment une sale gueule de faux-jeton.

  22. Benton Fraser dit :

    Si les élus républicains ne peuvent parler qu’aux honnêtes gens, toute la politique républicaine s’écroule!!!!

    1. AB road dit :

      @Benton Fraser

      Le no. 6 n’était-il pas le vrai no. 1, même s’il proclamait haut et fort ne pas être un numéro ???

  23. fallaitquejteuldise dit :

    Trump : le prisonnier de la série ; mais qui est le numéro 1?

    https://youtu.be/4-lpxGzM_30

    1. Haïku dit :

      fallaitquejteuldise
      Bon rappel ! 👏👏👏

  24. kelvinator dit :

    Je ne peux m’empecher de penser aux vierges offensés qui criait à 1984 après que Snowden ait révélé que la NSA conservait le recueil des appels faits…
    Ils aurait seulement aider les criminels à se cacher encore avantage.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :